Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Forum sur L'ACTUALITÉ (francais)


Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10715
Enregistré le: 26 Avr 2010, 01:59
Localisation: France

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 15 Sep 2017, 09:27

Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans



---

Un petit pas vers la liberté et la laicité, avant les non-musulmans étaient obligés de faire semblant de se convertir pur épouser une musulmanne qui souvent le sont malgrès elle à la naissance, ça fera moins d'hypocrisie...
La vérité = la réalité

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12979
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 03 Oct 2017, 11:42

Avant, le mari non musulman faisait semblant de se convertir à l'islam en récitant la chahada

il n y a de Dieux qu'Allah et PBSL est son messager.
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire

jipe

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2700
Enregistré le: 03 Juin 2016, 13:19

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 04 Oct 2017, 09:52

Coeur de Loi a écrit:Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

---
Un petit pas vers la liberté et la laicité, avant les non-musulmans étaient obligés de faire semblant de se convertir pur épouser une musulmanne qui souvent le sont malgrès elle à la naissance, ça fera moins d'hypocrisie...


dans la vrais vie c'est comment ?

Ken le survivant

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1530
Enregistré le: 31 Oct 2012, 13:44

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 05 Oct 2017, 10:14

une loi condamner par l'Islam

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12979
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 05 Oct 2017, 10:18

Ken le survivant a écrit:une loi condamner par l'Islam


Une loi condamnée par l'islam, oui, car un champ de labour islamique doit être labourer par un Vrai et Noble Musulman
qui peut aussi labourer des champs de labour chrétiens et juifs.

Pas de soucis.
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire

Ken le survivant

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1530
Enregistré le: 31 Oct 2012, 13:44

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 05 Oct 2017, 10:22

Non la chrétienne ou juive doit se convertir au final

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12979
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 05 Oct 2017, 10:32

La conversion des femmes non musulmanes n'est pas obligatoire mais les enfants seront musulmans car
c'est le mâle qui fait le musulman, pas comme dans le judaïsme où c'est la femelle qui fait le juif.
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire

Ken le survivant

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1530
Enregistré le: 31 Oct 2012, 13:44

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 05 Oct 2017, 10:49

yacoub a écrit:La conversion des femmes non musulmanes n'est pas obligatoire mais les enfants seront musulmans car
c'est le mâle qui fait le musulman, pas comme dans le judaïsme où c'est la femelle qui fait le juif.



La conversion est obligatoire car le musulman veut retrouver sa femme au paradis et surtout elle éduque les enfants ,il n'y a pas de transmission en Islam de manière génétique comme dans le Judaisme ,l'Islam se transmet par l'éducation donc cette histoire de transmission par le père n'est pas de tradition islamique

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12979
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 05 Oct 2017, 10:55

Hassan II, Bourguiba étaient mariées à des chrétiennes et n'ont jamais exigé la conversion à l'islam et je ne parle que des célébrités islamiques
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire

Ken le survivant

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1530
Enregistré le: 31 Oct 2012, 13:44

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 05 Oct 2017, 11:05

tu parles de bourguiba,hassan 2 un peu de sérieux

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12979
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 15 Oct 2017, 08:41

C’est officiel, les Tunisiennes de moins de 35 ans doivent avoir une autorisation de sortie pour quitter le territoire

Par: Mounira Elbouti, Rubrique: SOCIETE

aéroportIl nous a fallu une matinée à courir et à supplier pour décrocher un rendez-vous téléphonique avec le responsable de la Direction de la police des frontières pour avoir une confirmation quant aux nouvelles instructions d’interdiction de voyage aux Tunisiennes de moins de 35 pour quelques destinations, telles que l’Algérie, le Maroc, la Jordanie, l’Egypte et la Syrie.

En effet, après avoir passé la matinée à tourner en rond à l’aéroport entre un responsable à l’autre, le commissariat de la police des frontières, qui se disait non concerné, nous a orientés vers la douane, soit au premier étage de l’aéroport de Tunis-Carthage, et ce à l’intérieur. Mais pour cela il nous a fallu un laisser passer que nul n’a voulu nous donner. Insistants, nous n’avons pas plié bagages; nous sommes restés aux portes des départs à guetter les douaniers qui passaient. Et puis, l’un d’entre eux a accepté de répondre à nos questions mais de manière furtive et superficielle.

Il avance: «Ces mesures ne concernent pas toutes les femmes de moins de 35 ans mais seulement quelques unes, tout dépend de l’historique de leurs voyages, et les pays qu’elles ont l’habitude de visiter; cela dépend aussi de la femme, de sa situation et de la raison pour laquelle elle quitte le territoire tunisien».

Baya : «Avez-vous reçu une circulaire claire qui met tout cela noir sur blanc?»

L’agent, gêné voire pressé de mettre fin à la conversation, nous répondit simplement «on ne peut pas vous confirmer ou infirmer l’information que vous détenez…»; souriant, il poursuit: «il faut aller à la direction générale de la police des frontières sise à la Place du 18 janvier, derrière le ministère de l’Intérieur, eux ils vous donneront toutes les informations nécessaires, mieux que nous… Après tout, vous avez le droit de savoir».

Nous avons rebroussé chemin et tenté de joindre à tort et à travers Mohamed Ali Aroui, chargé de la communication au ministère de l’Intérieur, qui, malheureusement, ne répond pas à nos appels. Réflexion faite, nous avons décidé de nous adresser directement à la direction générale des frontières qui nous a confirmé, enfin, l’information.

Sans scrupule et fermement, le directeur de la police des frontières nous a répondu par un «oui» sec à la question «est-il vrai que les Tunisiennes de moins de 35 ans doivent disposer d’une autorisation paternelle (si elles sont célibataires) ou maritale (si elles sont mariées) et ce pour se rendre en Egypte, Jordanie, Maroc, Syrie et Turquie?».


Baya : «Selon quels critères demandez-vous des autorisations à des femmes qui sont majeures et vaccinées? Et pour quelles raison ?»

Avant de raccrocher, il nous répond par «ceci nous concerne nous».

Fin de la conversation, et fin du mystère. Nous sommes à présent sûrs que cette histoire est bel et bien vraie: désormais, les Tunisiennes libres, majeures et vaccinées auront –tout de même- besoin d’une autorisation paternelle ou de leur époux «complément selon la nouvelle Constitution» pour passer la frontière et ce même pour se rendre dans un pays voisin.

Toutefois, notre enquête ne s’est pas arrêtée là. Une agente de la police des frontières de l’aéroport nous a finalement rappelés pour apporter son témoignage. M nous raconte: «ce n’est pas officiel, mais vrai, tout dépend de la femme, son état, si elle est “propre“ et “correcte“, elle n’aura aucun problème pour voyager».

Au final, voilà une «nouvelle loi» qui nous a passé sous le nez, les médias en parlent peu et les gens ne sont pas au courant, tout le monde gesticule lorsqu’on lui raconte, pousse des cris d’étonnement, des onomatopées bizarres mais nul ne veut comprendre le pourquoi du comment. Pourtant ces mesures, bien qu’elles soient pour des raisons sécuritaires, constituent une menace à la liberté de circulation des femmes tunisiennes. La première brique de l’iranisation de la Tunisie vient d’être placée dans un mur plus diviseur que celui de Berlin. A moins que ce soit simplement d’un processus de frein au «djhad» du «niqah».

Affaire à suivre, mais en attendant, le manque d’information est flagrant.
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12979
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 19 Oct 2017, 07:57

"Affaire du bisou" : un Français et une Tunisienne condamnés en appel à des peines de prison ferme

Texte par FRANCE 24 Suivre france24_fr sur twitter

Dernière modification : 19/10/2017
La justice tunisienne a condamné en appel, mercredi, un Français et une Tunisienne à des peines de prison ferme pour "atteinte à la pudeur" dans le cadre de "l'affaire du bisou".

Prison ferme. Deux prévenus, un trentenaire français et une quadragénaire tunisienne, ont été condamnés en appel, mercredi 18 octobre en Tunisie, pour "atteinte à la pudeur". Ils avaient été arrêtés le 1er octobre par des policiers qui les accusaient de s'être enlacés dans une voiture.

Le couple, qui assure ne s'être même pas embrassé, a écopé de peines inférieures de quelques semaines à celles prononcées en première instance le 4 octobre, en dépit d'une importante mobilisation et médiatisation de cette affaire du "bisou".

Lui a été condamné à quatre mois de prison ferme pour "atteinte à la pudeur" et "outrage à fonctionnaire dans l'exercice de ses fonctions", et elle à deux mois pour le seul premier chef d'inculpation.

"C'est une décision indépendante", a déclaré à l'AFP le porte-parole du parquet, Sofiène Sliti, ajoutant "ce qui a été véhiculé au niveau national et international est faux, ils n'ont pas été arrêtés pour un baiser, le couple était nu".

Surveillance des mœurs

À l'audience de mercredi, à Tunis, la femme s'est effondrée en pleurs lorsque le président a lu devant une salle comble la déposition des policiers décrivant un acte sexuel en cours lors de l'interpellation la nuit du 1er octobre dans une banlieue huppée de Tunis. Elle assure que son ami l'avait simplement prise dans ses bras, lorsque des policiers en civil ont mené un contrôle et l'ont sorti de la voiture sans ménagement.

Le ressortissant français a confirmé aux juges avoir tenté de filmer les policiers pour dénoncer leur comportement agressif. Une dizaine d'avocats de la défense avaient réclamé un acquittement. La majorité plaidait bénévolement pour une affaire qui a déclenché une polémique en Tunisie sur la surveillance des mœurs et le retour des exactions policières.

Ils ont listé d'innombrables manquements à la procédure pénale, notamment des auditions menées avant le placement en garde à vue, et en arabe, alors que le Français, bien que d'origine algérienne, ne comprend pas cette langue. "C'est normal qu'il réagisse mal quand on bafoue ses droits fondamentaux", a souligné Me Ghazi Mrabet, dont le client est accusé d'avoir invectivé les policiers.

"Cette affaire concentre un peu tous les problèmes de la justice et de la police. Les abus de pouvoirs, [...] le non-respect du citoyen et de ses droits, les atteintes à la liberté individuelle", a estimé l'ancienne députée de la Constituante Nadia Chaabane, membre du comité de soutien aux deux condamnés.

"Le problème, c'est que l'on a des juges qui, aujourd'hui, eux-mêmes, acceptent toutes les entorses et les atteintes aux procédures," a-t-elle déploré avant le jugement.

Avec AFP
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12979
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Titre du message: Re: Tunisie : les femmes libres d'épouser des non-musulmans

Message Ecrit le 13 Juil 2018, 09:53

QU'EST-CE-QU'ON N'A PAS ENCORE VU DANS CE PAYS ? HONTE À CE PÈRE ET HONTE À CETTE JUSTICE
Une jeune fille de 19 ans Nouhe Bchiny a été interné par la force à l'hôpital psychiatrique Razi et devinez la raison , vous n'allez pas le croire !
Parce qu'elle était athée et son père un salafiste qui a porté plainte contre elle l'accusait d'être mentalement instable avec des idées suicidaires. Le procureur n'a trouvé de génie que d'ordonner son internement avec les fous.
Voici ce que cette jeune fille a écrit : « Dans notre pays, l’irréligiosité et l’athéisme sont des maladies psychiques. Le camping et le travail associatif sont des symptômes suicidaires. Le tatouage, les cheveux rouges et le « Side-Shave » sont synonyme de satanisme.
Hier je me suis retrouvé enchaînée et amenée à l’hôpital psychiatrique Razi contre ma volonté, parce mon père a porté plainte contre moi, sous prétexte que je suis mentalement instable et que j’ai des idées suicidaires.
Suite à l’ordre émis par le procureur de la République, j’ai été appréhendée et ce jeudi marque ma deuxième journée au service des maladies mentales et neurologiques intraitables, Omrane B à l’hôpital Razi », a écrit Nouhe. ‘Tu n’as pas le droit de garder tes affaires personnelles et même mon téléphone portable, j’ai du le dissimuler dans mon soutien. Il y a des gens enchaînés, une situation catastrophique!’ (source Webdo.tn)

https://www.facebook.com/
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire


Retourner vers Actualité religieuse

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités