À quoi ça sert d'être athée ?

Forum Athée / croyant


Athéisme et Religions
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
stellar

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19
Enregistré le: 05 Juin 2018, 09:47

Message Sujet: À quoi ça sert d'être athée ?

Message Titre du message: Re: À quoi ça sert d'être athée ?

Message Ecrit le 05 Juin 2018, 12:17

uzzi21 a écrit:À quoi ça sert d'être sans illusion, sans rêve imaginatif, sans détachement à la vie "normale".

Qu'est-ce qu'être athée apporte de plus important qu'un croyant ?

Je sens que vous allez me dire, l'effort scientifique émane des athées. Je vous dirai certes, mais être athée n'est utile alors que lorsqu'on est scientifique en exercice. Sinon pourquoi l'être..? S'interdire d'imaginer à outre mesure et de se réconforter? Afin de ne pas être trop largué face à l'impénétrable pour les vivants.. la faucheuse.


Athée ne signifie pas nécessairement, sans imagination ... Ceci est votre définition !

D'ailleurs pour être scientifique, il ne faut pas manquer d'imagination. Si, vous avez ce besoin de croire pour être imaginatif, alors croyez ;-) pour autant que vous n'imposiez pas votre idéologie.

Le vieux chat

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61
Enregistré le: 02 Mai 2018, 17:34

Message Sujet: À quoi ça sert d'être athée ?

Message Titre du message: Re: À quoi ça sert d'être athée ?

Message Ecrit le 06 Juin 2018, 15:50

Estrabolio a écrit: Boemboy a écrit:
Avec l'âge, j'ai acquis un certain nombre de certitudes. En particulier un athéisme profond. Ceci ne signifie pas que je refuse a priori toute idée contraire. Ma certitude provient de la cohérence entre mon opinion et mes connaissances du sujet. Si je rencontre de nouvelles connaissances qui montrent que mon opinion est erronée, je suis prêt à la modifier.
Tout à fait d'accord avec toi.
Beaucoup de croyants considèrent comme impossible le fait de remettre leur croyance en cause alors qu'un incroyant est, la plupart du temps pragmatique, n'ayant pas de foi, il est ouvert à toute nouveauté.
Donc à la question de ce fil "à quoi ça sert d'être athée" on pourrait répondre "à être ouvert à toute possibilité"

Absolument et entièrement d'accord avec vous deux. Rien à ajouter. Sauf que vous m'empêchez d'écrire ce que je pense, vous le faites avant moi!

ChristianK

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 908
Enregistré le: 09 Jan 2010, 14:46

Message Sujet: À quoi ça sert d'être athée ?

Message Titre du message: Re: À quoi ça sert d'être athée ?

Message Ecrit le 16 Juin 2018, 16:28

Estrabolio a écrit:Bonsoir Boemboy,
Tout à fait d'accord avec toi.
Beaucoup de croyants considèrent comme impossible le fait de remettre leur croyance en cause alors qu'un incroyant est, la plupart du temps pragmatique, n'ayant pas de foi, il est ouvert à toute nouveauté.
Donc à la question de ce fil "à quoi ça sert d'être athée" on pourrait répondre "à être ouvert à toute possibilité"

Ceci n’est pas athée (à moins qu’on parle d’athéisme faible). Un athée croit que Dieu n’existe pas et c’est pas plus logiquement ouvert ou indéterminé.
Si par contre on use du terme athéisme faible pour parler d’incroyance à l’existence, alors les théistes faibles (qui ne croient pas à l’inexistence sans plus) seront aussi incroyants et donc ouverts. (donc, dans mon vocabulaire, agnostiques)
Si on n’a pas besoin de croire pour être athée, pareil pour le théisme faible, c’est aussi une incroyance.

Boemboy a écrit:Dieu de la philo est-il un être surnaturel ? Est-ce une notion purement abstraite comme la générosité ou l'hérédité ?

Três bonne question mais faut quand même faire ses classes. Je ne connais aucun philosophe (sauf peut-être un aspect du kantisme) qui fasse de Dieu un concept. C’est un être réel plus ou moins transcendant (moins transcendent dans le panthéisme cependant)
Faut voir Aristote, les Stoiciens, Descartes, Leibniz, Spinoza, Maritain, Hegel, Kant dans sa théorie morale, Whitehead, et là on a une certaine idée du Dieu des philosophes.

Saint Glinglin a écrit:Le dieu des philosophes est un bouche-trou placé à l'origine de la nature.

Il appartient donc à un univers naturel.

Pas totalement faux. Il implique que la nature (y compris la nature morale de l’homme) a besoin d’une cause transcendante, ou au-delà de la nature. Et on peut interpréter « trou » comme néant. La raison exige de boucher le néant.
Mais attention, il ne s’agit pas de physique ni de big bang.
Donc son effet appartient à une univers naturel, mais pas lui puisqu’il en est la cause externe.


PS. je crois toutefois que le fil posait la question de "servir" dans un sens plus concret et pratique et qu'elle concernait davantage la religion que le théisme seul. Une religion peut être très utile, une absence de celle -ci peut aussi être utile, mais nettement moins car c'est justement une absence. C'est un peu comme s'abstenir d'aucun sport: à quoi ca sert, une abstention? Au temps libre, mais ca semble plus vide (relativement).
`10,000 difficultés ne font pas un seul doute` (Newman)

vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9794
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: À quoi ça sert d'être athée ?

Message Titre du message: Re: À quoi ça sert d'être athée ?

Message Ecrit le 16 Juin 2018, 19:15

Christian k a dit : Três bonne question mais faut quand même faire ses classes. Je ne connais aucun philosophe (sauf peut-être un aspect du kantisme) qui fasse de Dieu un concept. C’est un être réel plus ou moins transcendant (moins transcendent dans le panthéisme cependant)


Le mot transcendant est un concept voyons .
Ca n'est pas parce que tu penses que ton dieu est plus ou moins transcendant que ça prouve qu'il perd son statut de concept , bien au contraire .
Très franchement ça ne veut jamais rien dire ce que tu écris , c'est de la masturbation intellectuelle qui tourne en rond .
On sent clairement que tu navigues en permanence dans le bluffe et l'impasse .

Christian k a dit : Pas totalement faux. Il implique que la nature (y compris la nature morale de l’homme) a besoin d’une cause transcendante, ou au-delà de la nature


PLus christian k emploie des concepts qui ne veulent rien dire et plus il a l'impression d'étre éloquant .
IL a trouvé un terme , le terme "transcendant" , et ça lui permet d'inventer tout ce qu'il veut à travers ça , sans ne jamais rien prouver puisqu'il ne peut pas prouver l'existence d'un être surnaturel qu'il place volontairement hors de sa portée .
J'ai l'impression qu'il va longtemps nous servir son histoire de personnage imaginaire transcendant très longtemps , parce que c'est le mot magique passe passe qui peut lui permettre de gouroutiser n'importe qui. Amen !

Pas de preuve = pas de raisons d'y croire .
Si "Dieu est tout" alors il n'est rien en particulier, c'est-à-dire : "Dieu" n'est rien d'autre qu'un concept creux dans ce cas. Car le concept de "tout" ou de "totalité" ne gagne rien à être associé à un "mot" qui draine toutes sortes de superstitions. ( J'iminterroge)


Retourner vers Athéisme et Religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 12 invités