Conclusion

Forum Athée / croyant


Athéisme et Religions
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7048
Enregistré le: 03 Sep 2013, 06:33

Message Sujet: Conclusion

Message Titre du message: Re: Conclusion

Message Ecrit le 19 Mai 2017, 17:04

Farore97 a écrit:C'est toujours la faute des autres !!

Pas toujours non, mais là oui.

Farore97 a écrit:mais quand est-ce que monsieur se remet-il une seule fois en cause ?

Oui, tout le temps, je vérifie et revérifie toujours si un truc ne m'aurait pas échappé. Mais comme je me suis donné la discipline de ne jamais rien affirmer sans l'avoir retourné mille fois, rodé, vérifié, validé, et donc de me taire quand je ne sais pas, ce que je dis, quand je le dis, ce ne sera pas le premier venu qui dira tout ce qui lui passe par la tête sans réflexion approfondie, qui va se la ramener face à moi.

Farore97 a écrit: Il faut arrêté de penser plus intelligent que l'autre et au bout d'un moment s'ouvrir à ce que l'autre dit peut-être. Si tu ouvre ce topic c'est parce que tu as des questions pas pour étaler ta science ; sinon à quoi bon tout cela ?

C'est pour en discuter, par parce que j'aurais des questions à ce sujet.

Cela dit, je n'attends que ça moi, qu'au cours d'une discussion une nouvelle problématique fasse jour.
L'OBJECTIVITÉ EST LE PROPRE DES PROPOSITIONS DONT LES ANTITHÈSES SONT INCONCILIABLES AVEC LES FAITS OBSERVÉS.

LE FONDAMENTAL, PERSONNE NE LE VOIT, SI CE N'EST PAR ISOMORPHISME VIA LE FORMEL DES THÉORIES SCIENTIFIQUES.

LA VÉRITÉ EST DANS LA MESURE, LA REPRÉSENTATION ADÉQUATE, L'ATTENTE FONDÉE ET OU LA FORME DU DISCOURS COHÉRENT.

vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9274
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: Conclusion

Message Titre du message: Re: Conclusion

Message Ecrit le 04 Juin 2017, 05:31

J'imterroge a dit : Dieu n’est pas le créateur des possibles en soi.

Il n’y a donc pas de Dieu qui soit le Créateur de tout.

On se demande même si peut y avoir un créateur de quoi que ce soit.


Dieu aurait crée le temps et l'espace quand ?
Malgré les circonvolutions les plus abracadabrantes , on ne peut qu'arriver à l'idée que c'est impossible .
Une sorte d'ordre parfait qui vient de nulle part .
Je pense que dans l'univers l'ordre pur ou le désordre pur ça n'existe pas vraiment, sauf d'un point de vue subjectif .
Même un être pensant comme l'homme est à la fois ordre et désordre à un certain niveau .
je pense que les croyants partent d'un point de vue douteux comme celui subjectif d' un univers plus ordonné que pas , pour ensuite en tirer l'idée de nécessité de leur dieu parfait organisateur .
IL ne viendrait pas à l'idée du croyants que ce soit le désordre qui conditionne implicitement l'ordre et que ce soit l'ordre qui conditionne implicitement le désordre , sans qu'aucun dieu organisateur n'ait à intervenir en quoi que soit ou ait besoin d'exister . Du reste cela est corroboré par les probabilités en mathématiques en quelques sortes . Le champs du possible ne serait alors que toutes les combinaisons de ce qui est possible en terme de variété de nuances entre organisation de désorganisation si tant est que l'ordre et le désordre ne soient pas des vérités subjectives à notre vision humaine .

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7048
Enregistré le: 03 Sep 2013, 06:33

Message Sujet: Conclusion

Message Titre du message: Re: Conclusion

Message Ecrit le 04 Juin 2017, 08:55

vic a écrit:Dieu aurait crée le temps et l'espace quand ?

Hors de l'espace et du temps, c'est-à-dire depuis toujours.... Ce qui ne concorde pas avec une création, ni donc avec l'idée d'un "Dieu Créateur". Un ordre en soi éternel ne peut pas être créé, il n'a pas besoin d'agent extérieur pour être.

Or, cette ordre ne peut pas non plus être Dieu car forcément nécessaire.

Nécessaire puisque possible en soi.

vic a écrit:Une sorte d'ordre parfait qui vient de nulle part .

Cela dépend de ce que l'on entend par parfait, mais il est complet en tout cas et n'ayant pas d'origine extérieur à lui-même, le dire venir de quelque part n'a en effet aucun sens.

vic a écrit:Je pense que dans l'univers l'ordre pur ou le désordre pur ça n'existe pas vraiment, sauf d'un point de vue subjectif .

Je ne sais pas vraiment ce que serait un ordre "pur", il faudrait définir, mais un ordre en soi existe bel est bien (et je l'affirme même total).

Si ce n'était pas le cas, si un ordre en soi n'existait pas, aucune science (c'est-à-dire aucune connaissance objective) ne serait possible. Or, une science est possible.

vic a écrit:Même un être pensant comme l'homme est à la fois ordre et désordre à un certain niveau .

Même le désordre obéit à certaines lois. Autrement dit : il y a un désordre possible dans le contexte d'un ordre de référence.

On peut réfléchir sur cette citation :

    "L'ordre contient les possibilités de désordre et le désordre les possibilités d'ordre."

vic a écrit:je pense que les croyants partent d'un point de vue douteux comme celui subjectif d' un univers plus ordonné que pas , pour ensuite en tirer l'idée de nécessité de leur dieu parfait organisateur .

Oui.

Mais, par rapport à ce que tu disais juste avant, ici tu parles de l'ordre explicite de l'apparaître et non de celui implicite (ou "en soi") du réel en soi.

vic a écrit:IL ne viendrait pas à l'idée du croyants que ce soit le désordre qui conditionne implicitement (*) l'ordre et que ce soit l'ordre qui conditionne implicitement le désordre , sans qu'aucun dieu organisateur n'ait à intervenir en quoi que soit ou ait besoin d'exister .

(* note : j'écrirais plutôt ici "explicitement", en lieu et place d' '"implicitement".)

vic a écrit:Du reste cela est corroboré par les probabilités en mathématiques en quelques sortes . Le champs du possible ne serait alors que toutes les combinaisons de ce qui est possible en terme de variété de nuances entre organisation de désorganisation si tant est que l'ordre et le désordre ne soient pas des vérités subjectives à notre vision humaine .

Voilà tu as très bien résumé ma pensée. Je n'aurais pas mieux dit :

Le champ des possibles (en soi) ne serait alors que toutes les combinaisons de ce qui est possible (en soi) en termes de variété de nuances entre organisation et désorganisation.

(y)
L'OBJECTIVITÉ EST LE PROPRE DES PROPOSITIONS DONT LES ANTITHÈSES SONT INCONCILIABLES AVEC LES FAITS OBSERVÉS.

LE FONDAMENTAL, PERSONNE NE LE VOIT, SI CE N'EST PAR ISOMORPHISME VIA LE FORMEL DES THÉORIES SCIENTIFIQUES.

LA VÉRITÉ EST DANS LA MESURE, LA REPRÉSENTATION ADÉQUATE, L'ATTENTE FONDÉE ET OU LA FORME DU DISCOURS COHÉRENT.


Retourner vers Athéisme et Religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : gadou et 9 invités