Échec à l'athéisme.

Forum Athée / croyant


Athéisme et Religions
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
claudem

[ Croyances ] Urantia
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1775
Enregistré le: 21 Oct 2015, 15:26
Localisation: Canada

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Échec à l'athéisme.

Message Ecrit le 19 Mar 2017, 23:31

Les scientifiques ont involontairement précipité l’humanité dans un affolement matérialiste. Ils ont déclenché une ruée irréfléchie sur la banque morale des âges, mais cette banque de l’expérience humaine dispose de vastes ressources spirituelles et peut faire face aux demandes qui lui sont présentées. Seuls les irréfléchis s’affolent au sujet des actifs spirituels de la race humaine. Quand l’affolement matérialiste-laïque aura passé, la religion de Jésus n’aura pas fait banqueroute. La banque spirituelle du royaume des cieux fera des paiements de foi, d’espérance et de sécurité morale à tous ceux qui auront recours à elle « en Son nom ».

Quel que puisse être le conflit apparent entre le matérialisme et les enseignements de Jésus, vous pouvez être assurés que les enseignements du Maitre triompheront pleinement au cours des âges à venir. En réalité, il ne peut se produire aucune controverse entre la vraie religion et la science, car la première ne s’occupe aucunement des choses matérielles. La religion observe simplement vis-à-vis de la science une neutralité bienveillante, tandis qu’elle s’intéresse suprêmement au savant.

La poursuite de la simple connaissance, quand elle n’est accompagnée ni de l’interprétation par la sagesse ni de la clairvoyance spirituelle due à l’expérience religieuse, conduit finalement au pessimisme et au désespoir humain. Une connaissance limitée est vraiment déconcertante.

À l’époque du présent écrit(1935), les pires moments de l’âge matérialiste sont passés ; l’aube d’une meilleure compréhension commence déjà à poindre. Ceux qui, dans le monde scientifique, disposent d’un mental supérieur, ont cessé d’avoir une philosophie entièrement matérialiste, mais le commun du peuple incline toujours dans cette direction par suite des enseignements antérieurs. Toutefois, cet âge de réalisme physique n’est qu’un épisode transitoire dans la vie de l’homme sur terre. La science moderne a laissé intacte la vraie religion : les enseignements de Jésus traduits dans la vie de ceux qui croient en lui. Tout l’accomplissement de la science a consisté à détruire les illusions enfantines des fausses interprétations de la vie.
Modifié en dernier par claudem le 25 Mar 2017, 11:46, modifié 1 fois.
Dieu est notre Père qui nous aime. Jésus était Micaël de Nébadon. Micaël est vivant et peut répondre à vos prières.
Le Livre d'Urantia (La terre) http://www.urantia.org/fr/le-livre-d-ur ... s-du-livre

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5865
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 23 Mar 2017, 17:42

Le matérialisme est actuellement le meilleur système pour accumuler de la connaissance sur le monde.

Il est en train d'enterrer vos cosmogonies farfelues et basées sur vos seuls fantasmes, et va continuer.

Les matérialistes sont doués de tout autant de morale que les dualistes, fantaisistes ou autres.

claudem

[ Croyances ] Urantia
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1775
Enregistré le: 21 Oct 2015, 15:26
Localisation: Canada

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 23 Mar 2017, 18:57

Le matérialisme renie Dieu ; le laïcisme se borne à l’ignorer ; tout au moins ce fut son attitude primitive. Plus récemment, le laïcisme a pris une attitude plus militante, prétendant prendre la place de la religion de servitude totalitaire à laquelle il avait jadis résisté. Le laïcisme du vingtième siècle tend à affirmer que l’homme n’a pas besoin de Dieu. Mais attention ! Cette philosophie athée de la société humaine ne conduira qu’à des troubles, à l’animosité, au malheur, à la guerre et à des désastres à l’échelle mondiale

La laïcisation complète de la science, de l’éducation, de l’industrie et de la société ne peut conduire qu’au désastre. Durant le premier tiers du vingtième siècle, les Urantiens ont tué plus d’hommes que durant les dix-neuf premiers siècles de la dispensation chrétienne. Et ce n’est que le commencement de l’affreuse moisson du matérialisme et du laïcisme ; des destructions plus terribles sont encore à venir.
Dieu est notre Père qui nous aime. Jésus était Micaël de Nébadon. Micaël est vivant et peut répondre à vos prières.
Le Livre d'Urantia (La terre) http://www.urantia.org/fr/le-livre-d-ur ... s-du-livre

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5865
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 23 Mar 2017, 19:01

Le matérialisme renie Dieu


Pas spécialement.

Il n'a simplement pas besoin d'hypothèse ne reposant que sur du vent.


Il ne renie pas plus vos dieux que les licornes ou les vampires : il attend simplement qu'on lui apporte la preuve de leur existence pour les intégrer dans nos modèles de compréhension du monde.

En attendant, on s'en passe très bien.


Vos dieux sont une philosophie de l'ignorance qui dit "puisque je ne sais pas, autant que j'invente quelque chose qui me plait, même si je n'en ai aucune preuve".

A mesure que l'intelligence humaine progresse, les philosophies de l'ignorance reculent.

Elles se débattent un peu, mais globalement elles reculent.

indian1indian1

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 676
Enregistré le: 27 Fév 2017, 21:02

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 23 Mar 2017, 19:59

quels sont les effets ou conséquences positives du matérialisme?

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5865
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 23 Mar 2017, 21:14

Par exemple : un gain d'espérance de vie moyen d'une bonne trentaine d'années en à peine 2 siècles, depuis qu'on ne confit plus la médecine aux prières et aux superstitions mais qu'on l'a confiée à l'anatomie, à la physiologie et à la chimie matérialistes.


La théologie ne peut rien revendiquer d'aussi impressionnant. En fait elle ne peut rien revendiquer du tout en terme d'avantage par rapport au matérialisme.

indian1indian1

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 676
Enregistré le: 27 Fév 2017, 21:02

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 23 Mar 2017, 21:17

Karlo a écrit:Par exemple : un gain d'espérance de vie d'une bonne trentaine d'années en à peine 2 siècles, depuis qu'on ne confit plus la médecine aux prières et aux superstitions mais qu'on l'a confiée à l'anatomie, à la physiologie et à la chimie matérialistes.


La théologie ne peut rien revendiquer d'aussi impressionnant. En fait elle ne peut rien revendiquer du tout en terme d'avantage par rapport au matérialisme.



Je suis du même avis que vous pour les bien-fait de la science et de l'utilisation ''approprié', de la technologie.

Mais la théologie n'a rien à voir avec le matérialisme... et le matérialisme n'est pas pour moi l'utilisation judicieuse de la technolqoie.

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6995
Enregistré le: 03 Sep 2013, 06:33

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 24 Mar 2017, 04:42

Le matérialisme... Il faut voir aussi ce que l'on en comprend, car il y a plusieurs matérialismes.

En science l'on pratique un matérialisme méthodologique et non un matérialisme ontologique qui est métaphysique. Le matérialisme moral de même : n'a rien à voir avec la science, ce qui ne signifie pas non plus que les scientifiques n'ont aucune moralité...

Il s'agit donc déjà de voir de quoi l'on parle quand on parle de matérialisme scientifique.

Il faut noter aussi que la matière n'est pas une réalité objective en termes de science, puisque comme l'expression l'indique, le "modèle" standard n'est pas une théorie scientifique mais simplement un modèle théorique comportant par conséquent sa part de représentations non justifiées.

(Depuis 1982 avec l'expérience d'A. Aspect l'on sait aussi que le réel en soi n'a plus rien de matériel au sens où on l'entend communément, puisqu'il n'existe pas de variables cachées locales.)

En science, karlo l'a bien dit, l'on a simplement pas besoin d'hypothèse non pertinente en termes d'objectivité, comme Dieu, Dieu n'ayant encore jamais mieux expliqué un fait que la science le fait.

    L'OBJECTIVITÉ EST LE PROPRE DES PROPOSITIONS DONT LES ANTITHÈSES SONT INCONCILIABLES AVEC LES FAITS OBSERVÉS.

    LA VÉRITÉ EST DANS LA MESURE, LA REPRÉSENTATION ADÉQUATE, L'ATTENTE FONDÉE ET LA FORME DU DISCOURS COHÉRENT.

    EST MÉTAPHYSIQUE TOUTE PROPOSITION GRATUITE SUR LE RÉEL EN SOI, EN CE QU'ELLE N'APPORTE RIEN EN TERMES D'OBJECTIVITÉ.

claudem

[ Croyances ] Urantia
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1775
Enregistré le: 21 Oct 2015, 15:26
Localisation: Canada

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 24 Mar 2017, 06:02

indian1indian1 a écrit:Quels sont les effets ou conséquences positives du matérialisme?


Il a fallu un grand pouvoir, une puissante influence, pour libérer la pensée et la vie des peuples occidentaux de l’emprise desséchante d’une domination ecclésiastique totalitaire. Le laïcisme a effectivement brisé les entraves du contrôle de l’Église, et il menace maintenant à son tour d’établir un nouveau type de domination athée sur le cœur et le mental de l’homme moderne. L’État politique tyrannique et dictatorial est le rejeton direct du matérialisme scientifique et du laïcisme philosophique. À peine la laïcité a-t-elle libéré l’homme de la domination de l’Église passée au rang d’institution, qu’elle le vend comme esclave servile à l’État totalitaire. Le laïcisme ne libère l’homme de la servitude ecclésiastique que pour le trahir en le livrant à la tyrannie de l’esclavage politique et économique...

C’est à la révolte laïque que vous devez la stupéfiante créativité de l’industrie américaine et le progrès matériel sans précédent de la civilisation occidentale. Et, parce que la révolte laïque est allée trop loin, et a perdu de vue Dieu et la vraie religion, il s’en est suivi une moisson inattendue de guerres mondiales et d’instabilité internationale.

Il n’est pas nécessaire de sacrifier la foi en Dieu pour jouir des bienfaits de la révolte laïque moderne : tolérance, service social, gouvernement démocratique et libertés civiles. Il n’était pas indispensable aux laïcs de s’opposer à la vraie religion pour promouvoir la science et faire progresser l’éducation.

Mais le laïcisme n’est pas le seul auteur de tous les gains récents dans l’épanouissement de la vie. Derrière les gains du vingtième siècle, il y a non seulement la science et le laïcisme, mais aussi l’action spirituelle de la vie et des enseignements de Jésus de Nazareth qui ne sont ni reconnus ni pris en considération.

Sans Dieu, sans religion, le laïcisme scientifique ne pourra jamais coordonner ses forces ni harmoniser ses divergences et rivalités d’intérêts, de races et de nationalismes. Malgré ses accomplissements matérialistes incomparables, cette société humaine laïcisée se désintègre lentement. La principale force de cohésion résistant à cette désintégration d’antagonismes est le nationalisme. Or, le nationalisme est le principal obstacle à la paix mondiale.
Dieu est notre Père qui nous aime. Jésus était Micaël de Nébadon. Micaël est vivant et peut répondre à vos prières.
Le Livre d'Urantia (La terre) http://www.urantia.org/fr/le-livre-d-ur ... s-du-livre

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6995
Enregistré le: 03 Sep 2013, 06:33

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 24 Mar 2017, 07:14

Le laïcisme scientifique... Expression impropre. La science est athée.

Le laïcisme c'est une attitude politico-morale. il n'a donc rien à voir avec la science, ni elle avec lui.
Modifié en dernier par J'm'interroge le 24 Mar 2017, 07:15, modifié 1 fois.

    L'OBJECTIVITÉ EST LE PROPRE DES PROPOSITIONS DONT LES ANTITHÈSES SONT INCONCILIABLES AVEC LES FAITS OBSERVÉS.

    LA VÉRITÉ EST DANS LA MESURE, LA REPRÉSENTATION ADÉQUATE, L'ATTENTE FONDÉE ET LA FORME DU DISCOURS COHÉRENT.

    EST MÉTAPHYSIQUE TOUTE PROPOSITION GRATUITE SUR LE RÉEL EN SOI, EN CE QU'ELLE N'APPORTE RIEN EN TERMES D'OBJECTIVITÉ.

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5865
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 24 Mar 2017, 07:14

Tout le monde n'a pas besoin d'un ami imaginaire qui punit et qui récompense pour se doter d'une morale.


Les morales des matérialistes sont bien plus solides épistémologiquement puisqu'elles ne reposent pas sur la coercition d'un ami imaginaire, ni sur la carotte qu'un tel ami vous promet, dans vos têtes.



L'humanité a grandit. Une bonne partie a cessé de croire au père noël et aux dieux. Et ca va continuer malgré les sursauts obscurantistes et les tentatives de réaffirmer l'existence du père noël.

indian1indian1

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 676
Enregistré le: 27 Fév 2017, 21:02

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 24 Mar 2017, 08:12

Karlo a écrit:Tout le monde n'a pas besoin d'un ami imaginaire qui punit et qui récompense pour se doter d'une morale.


Les morales des matérialistes sont bien plus solides épistémologiquement puisqu'elles ne reposent pas sur la coercition d'un ami imaginaire, ni sur la carotte qu'un tel ami vous promet, dans vos têtes.



L'humanité a grandit. Une bonne partie a cessé de croire au père noël et aux dieux. Et ca va continuer malgré les sursauts obscurantistes et les tentatives de réaffirmer l'existence du père noël.


Toute moralité et code moral est basé sur la prise de conscience des conséquences possibles de nos actes.
Telle est également la science.
En fait la science ne fait que ca: mettre en relations les causes et les effets des phénomènes possibles.

La théologie aussi, mais utilise un autre cadre.

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6566
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 24 Mar 2017, 09:25

Échec au Matérialisme? Diantre! De quoi va t'on se nourrir, se vêtir, se sustenter, s'amuser, bref de quoi va t'on vivre sinon mourir d'indigence et de manque de tout???

L'univers est une matérialisation. Comment ne pas s'appuyer sur ce premier constat et état de fait? Matérialisme et spiritualité. Science et conscience. La science, c'est à dire le savoir faire ne peut qu'être matérialiste. Il faut bien savoir intervenir sur la matière et connaître comment confectionner un vêtement ou opérer à cœur ouvert pour corriger une anomalie cardiaque. Et la conscience qui doit penser, scruter la réalité matérielle dans sa part visible et subtile et orienter les actions qui conditionnent la condition humaine. Au fond la science n'a pas de conscience en elle même. Ce n'est que le savoir faire d'une conscience ... morale. Or ce sont plutôt les religions qui ont eu pour mandat de conditionner, façonner et orienter les consciences dans leur moralité et humanité. Le matérialisme n'est responsable de rien. Bien au contraire. Il est une condition "sine qua non" à une vie physique et spirituelle basée sur une recherche de justice et d'égalité sur une exploration de la nature et répartition des biens et richesses.

S'il y a échec c'est plutôt dans l'édification religieuse d'une conscience morale qui peine à gérer de la main gauche la misère matérielle et spirituelle qu'elle crée elle même de la main droite. Une approche matérialiste de la réalité est nécessaire depuis le début des temps ne serait ce que pour comprendre qu'un fruit peut être comestible et un autre mortel.

Il n'y a que la métaphysique pour séparer la science et la conscience, le matérialisme et la spiritualité et qui engendre richesse et désolation sur une même sphère globale et dichotomise la conscience dans son approche de la réalité commune. . Le matérialisme universel c'est à la fois l'univers dans tout son déploiement matériel et aussi une philosophie sur la nature dans son tout et la relativité des êtres et des choses. Le matérialisme universel c'est la roche, la plante et aussi le microbe qui parasite un animal ou un humain. Non le matérialisme n'est responsable de rien. C'est plutôt l'échec d'une conscience morale qui a toujours vu dans le mercantilisme et le consumérisme une voie d'élévation sociale et spirituelle, la spiritualité étant devenue synonyme de richesse et de réussite sociale pour évoluer et gouverner au sein des plus hautes sphères sociales. Il n'y a pas plus matérialistes, au sens consumériste, que les spiritualistes qui associent réussite sociale et spiritualité comme les papes ou rois associés au droit divin.

La science nous dit comment fonctionne la nature et la religion gouverne la conscience et lui dicte son comportement face à cette nature. S'il y a échec c'est dans la culture morale que l'homme se donne au travers sa religion et sa relation à la Nature et non pas dans un matérialisme sur lequel s'appuie la plus utile des abeilles pour faire son nectar. Vivre de la matière, transformer la matière et en scruter les secrets est un acte spirituel. Rien de surnaturel là dedans sauf ceux qui vivent au dessus de la réalité physique et commune. :hi:
:

claudem

[ Croyances ] Urantia
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1775
Enregistré le: 21 Oct 2015, 15:26
Localisation: Canada

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 24 Mar 2017, 11:26

Il est vrai que beaucoup de traits apparemment religieux peuvent provenir de bases non religieuses. Un homme peut nier Dieu intellectuellement et, cependant, être moralement bon, loyal, filial, honnête et même idéaliste. L’homme peut greffer beaucoup de branches purement humanistes sur sa nature spirituelle fondamentale, et donner ainsi l’apparence de prouver ses affirmations au sujet d’une religion sans dieu, mais cette expérience est dépourvue de valeurs de survie, de connaissance de Dieu et d’ascension vers Dieu ; cette expérience de mortel ne produit que des fruits sociaux et non spirituels. La greffe détermine la nature du fruit, bien que la subsistance vivante soit tirée des racines de la divine dotation originelle de mental et d’esprit.

La marque intellectuelle particulière de la religion est la certitude ; sa caractéristique philosophique est la cohérence ; ses fruits sociaux sont l’amour et le service.
Dieu est notre Père qui nous aime. Jésus était Micaël de Nébadon. Micaël est vivant et peut répondre à vos prières.
Le Livre d'Urantia (La terre) http://www.urantia.org/fr/le-livre-d-ur ... s-du-livre

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6566
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Échec à l'athéisme.

Message Titre du message: Re: Échec au matérialisme

Message Ecrit le 24 Mar 2017, 11:57

claudem a écrit:Il est vrai que beaucoup de traits apparemment religieux peuvent provenir de bases non religieuses. Un homme peut nier Dieu intellectuellement et, cependant, être moralement bon, loyal, filial, honnête et même idéaliste. L’homme peut greffer beaucoup de branches purement humanistes sur sa nature spirituelle fondamentale, et donner ainsi l’apparence de prouver ses affirmations au sujet d’une religion sans dieu, mais cette expérience est dépourvue de valeurs de survie, de connaissance de Dieu et d’ascension vers Dieu ; cette expérience de mortel ne produit que des fruits sociaux et non spirituels. La greffe détermine la nature du fruit, bien que la subsistance vivante soit tirée des racines de la divine dotation originelle de mental et d’esprit.

La marque intellectuelle particulière de la religion est la certitude ; sa caractéristique philosophique est la cohérence ; ses fruits sociaux sont l’amour et le service.

Qu'est ce que le spirituel sinon de l'entendement humain? Une religion avec ou sans dieu est un degré d'anthropocentrisme. Dieu est une culture philosophique. Science et conscience. Matérialisme et spiritualité. Produire des biens et de la richesse et savoir les répartir.

Un sentiment est le support de la conscience morale. Le sentiment serait le tronc d'arbre et le spirituel son feuillage. Le spirituel est un état d'esprit. Ni plus, ni moins. Ce sont les religions qui font autorité sur la question de la conscience morale et la spiritualité. Un copyright. De là le malheureux constat voulant que Dieu et la religion ne sont pas toujours au diapason sur les vérités divines et l'action humaine. Il demeure que ce sont les religions qui cultivent la " conscience morale". L'athéisme n'est qu'une distance quant aux diktats et enseignements religieux. Que dire de la conscience morale d'un djihadiste égorgeurs , d'un taliban mysogyne ou d'un évêque qui croit que l'avortement est pire que le viol? Une affaire de sentiments personnels.

La religion est une "culture du sentiment". C'est ça dieu et tu peux croire que de là te vient la force supérieure en ton être. Se Croire être animé d'une force supérieure est en effet un bon départ dans la vie pour se tailler une place, s'élever et se hisser au plus haut des cieux. :hi:
:


Retourner vers Athéisme et Religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités