Hasard ou Intelligence?

Forum Athée / croyant


Athéisme et Religions
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
olma

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1468
Enregistré le: 05 Oct 2015, 07:33

Message Sujet: Hasard ou Intelligence?

Message Titre du message: Re: Hasard ou Intelligence?

Message Ecrit le 02 Avr 2018, 19:40

miriam batoul a écrit:Notre univers offre vraiment un remarquable spectacle d'ordre et de cohérence. Nous pouvons observer, par exemple, la grande régularité avec laquelle les corps célestes suivent des orbites précises, et nous émerveiller de la façon dont l'eau des mers est acheminée vers la terre ferme par des nuages poussés par le vent, lesquels nuages sont formés par l'évaporation de l'eau: sans ce cycle perpétuel, la vie serait impossible.

Nous sommes également ébahis devant les habitudes migratoires de plusieurs espèces, dont les anguilles nouvellement nées, qui cheminent à travers des milliers de kilomètres d'océan pour nicher dans leurs courants d'origine, et les abeilles, qui utilisent la lumière du soleil comme repère dans leur quête de nectar. Nous pouvons nous interroger à savoir pourquoi toutes les choses vivantes existent par paires, et admirer l’agencement parfait des processus dont se compose tout l’univers.

Si la nature subissait des changements même infimes, tout son équilibre serait perturbé: après tout, si l'orbite de la terre avait légèrement dévié dans une quelconque direction, l'eau et les formes de vie qui en sont issues ne seraient pas apparues. En fait, nous pouvons observer une grande unité dans les lois du cosmos; à travers l'éventail de la vie et de la matière allant des particules subatomiques microcosmiques à l'expansion macrocosmique de l'univers lui-même, l'intégration se manifeste à chaque niveau.

Notre réflexion peut nous amener à nous poser des questions pertinentes: est-il possible que cet ordre qui nous entoure soit apparu par pur accident? Ou se pourrait-il que ce spectaculaire ensemble de formes vivantes et non-vivantes ait pour créateur un être intelligent - un concepteur qui les aurait développées à travers des processus qui sont encore à déterminer? Quelles sont les conclusions les plus évidentes?

Est-il probable que toutes les lettres de ce texte se soient démêlées elles-mêmes afin de former, par hasard, ces phrases structurées et sensées? Comment, alors, un être humain - avec des oreilles, des yeux et un esprit - aurait-il pu se former par hasard? Est-il plausible qu'un si vaste univers, avec ses milliards de galaxies, se soit développé par accident? L'intégration et la complexité d'une seule cellule ne dépassent-elles pas de loin celles d'une simple feuille de papier sur laquelle sont inscrits des caractères intelligibles, sans parler de l'univers et de tout ce qu'il contient? (Surtout que cet univers contient également cette feuille de papier...!)

Nous savons que nous ne sommes pas la cause de nous-mêmes, puisque les phases du développement embryonnaire sont organisées et dirigées par des lois naturelles. Mais dirigées par quoi et par les lois de qui? Hasard? Ou Intelligence?

Et que dire d'une multiplicité de dieux infinis? Auraient-ils pu être à l'origine de cette création cosmologique? Le résultat d'un tel univers n'aurait-il pas été désordonné et chaotique compte tenu des ordres contradictoires de ces entités infiniment puissantes qui auraient tenté, dans un esprit de rivalité, d'accéder à l’autorité suprême? Réellement, dans un tel régime, nous nous attendrions à voir de l'inconsistance plutôt que de la cohérence.

Plutôt que de la pluie, nous aurions pu, de façon concevable, recevoir du ciel une lourde averse d'éléphants. (Un parapluie n'aurait sûrement pas été très utile dans un tel univers!) Un tel scénario soulèverait aussi la question suivante: lequel de ces êtres infinis est venu le premier? Et pourquoi? Par ailleurs, si une telle multiplicité d'êtres infinis était toujours en parfait accord, il ne serait alors aucunement nécessaire qu'il y en ait plus d'un - et il n'y a aucune preuve qu'il en existe plus d'un.

Si nos réponses aux hypothèses du hasard (création non intentionnelle) et de la multiplicité (création par deux ou plusieurs entités) sont négatives, notre réponse doit alors se situer entre zéro et deux. En d'autres termes, il ne peut y avoir qu'une seule intelligence dirigeante, unique en vertu du fait qu'elle n'a pas de demi-dieux, d'intermédiaires, d'êtres incarnés mystiques, ou quelques autres associés, humains ou non. Cette immense et singulière intelligence doit donc avoir créé et développé toutes les choses vivantes et non-vivantes, ainsi que l'espace-temps lui-même, et doit par conséquent être indépendante de ce dernier.

Si telle est notre conclusion, cela signifie que les innombrables formes de matière et d'énergie, tout comme la structure physiologique de l'être humain, doivent être soumis aux lois naturelles de cette unique et indépendante intelligence dirigeante.

En plus de cette dépendance physiologique involontaire des êtres humains aux lois naturelles prescrites, nous sommes également dotés d'un esprit qui a la capacité de s'interroger et de raisonner de façon volontaire. Une personne douée de raison arriverait naturellement à la conclusion logique de l'existence d'un créateur unique et par conséquent, qu'il y a un but rationnel à cette existence. Une telle personne vivrait avec cette conscience, en paix avec elle-même et avec le reste de la nature.

En fait, des gens doués de raison ont vécu à travers les âges et vivent encore dans toutes les parties du monde. On peut les retrouver au milieu de jungles luxuriantes ou alors dans nos grandes et populeuses villes. Ce qui distingue de tels individus est le fait que leur vie a pour fondement l'utilisation de leur raison. Si nous devions les désigner par un nom qui, linguistiquement, dénote une "soumission volontaire et pacifique" à cette Intelligence unique, et qui inclut tous ces attributs, un terme approprié serait Musulmans.

C'est très beau de voir que le bon côté de la nature, c'est pourtant pleins de pièges.

C'est LES HOMMES qui ont crée Dieu puis Allah, tu tiens ton livre à l'envers.
A partir DES HOMMES c'est un monde expansif

le Coran t'explique que l'inclinaison de la terre y est pour quelque chose.

Sourate 16
AN-NAHL (LES ABEILLES)

tu crois que le titre c'est juste pour un verset

16.68. [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : "Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font.

ce sont les hommes qui les cherchent et jamais contraire.

Non, le créateur c'est le créateur, le plus proche c'est le méCREAnt tu ne l'as pas remarqué le monde industrialisé c'est pas la Mecque,

des orbites précises, Non pas pour tous.
il ne dit pas que le soleil est une étoile.


Retourner vers Athéisme et Religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités