Inexistence de dieu : approche épistémologique

Forum Athée / croyant


Athéisme et Religions
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
universel

[ Monothéiste ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 736
Enregistré le: 18 Déc 2014, 17:27

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 27 Sep 2017, 02:33

Si vraiment Un athée est digne de son athéisme ne doit pas aller au toilette pour se débarrasser de ses poisons-Bio .
Et quant il rentre au toilette Là il doit choisir entre Dieu Ou de quitter sa cabane sans faire ses besoins , Alors s'il choisit le deuxième Cas Là il a raison et il a la légitimité de dire que Dieu n'existait pas.
Si moi personnellement j'ose un jour dire que Dieu n'existait plus , alors je prie mon dessinateur mon concepteur de me rendre a ma Première inexistence .

yacoub

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12442
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 27 Sep 2017, 05:56

Teo a écrit:Pour moi, les religieux de différentes religions tentent d'avoir un teint de pêche pour plaîre à ceux qui sont dans les pommes cuites.Ils pensent qu'à leur pomme et ramènent leur fraise alors qu'ils sont haut comme 3 pommes et qui refusent de couper la poire en deux, car ils veulent que l'on soit dispo& travaillent pour des prunes,Ils nous prennent vraiment pour des jambons.Evidemment ,ils sont tellement choux ,on se fends la pêche certains la poire et d'autres la pipe.La FIN DES HARICOTS pour toutes ces religions, car s'isoler équivaut à se prendre une châtaigne.
Bref, je raconte des salades … EUH … comme eux:-)

:lol:
La Genèse ?
Une pomme, deux poires et des pépins.
Image
Signature Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire « Les musulmans sont une nuisance. En fait, ils l’ont toujours été » Ernest Gellner

jeudi

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1843
Enregistré le: 09 Mar 2014, 05:41

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 28 Sep 2017, 13:38

Le visible est fait d'invisible.

REDlion

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3
Enregistré le: 06 Oct 2017, 10:29

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 06 Oct 2017, 10:38

Si on réduisait à L échelle d une année
Du big bang à nos jours, L homme serait arrivé sur terre le 31/12 à 23h45

yacoub

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12442
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 06 Oct 2017, 11:58

Bienvenue Redlion sur ce forum, il n y a pas de véritables athées, même Marx n'était pas athée.
Image
Signature Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire « Les musulmans sont une nuisance. En fait, ils l’ont toujours été » Ernest Gellner

REDlion

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3
Enregistré le: 06 Oct 2017, 10:29

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 06 Oct 2017, 12:14

Le problème des gens envers dieu c qui L porte plus attention au messager qu au message!!!

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26117
Enregistré le: 25 Avr 2014, 10:14

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 06 Oct 2017, 12:25

REDlion a écrit:Si on réduisait à L échelle d une année
Du big bang à nos jours, L homme serait arrivé sur terre le 31/12 à 23h45


L'être humain n'est pas arrivé sur terre... le monde biologique, celui de la matiere organique , s'est transformé, complexifié, diversifié... pour donné le regne minéral, le regne vegetal, le regne animal, le regne humain, l'homme, la femme les autres genres et tout le reste...que nous avons sous les yeux encore aujourd'hui.
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5812
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 02 Nov 2017, 08:13

Encore une fois, le "règne minéral", ca n'existe pas.

Cesse d'utiliser n'importe comment des termes qui ont un sens.

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6560
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 02 Nov 2017, 16:44

Karlo a écrit:Encore une fois, le "règne minéral", ca n'existe pas.

Cesse d'utiliser n'importe comment des termes qui ont un sens.

Évitons la désinformation.
http://www.afblum.be/bioafb/animalia/animalia.htm


Pour le reste....

L'Homme a d'abord été exclu du Règne animal pour des raisons religieuses sans fondement scientifique (voir Buffon 1799, par exemple). Il a ensuite été intégré à ce Règne, à la suite d'une longue période d'hésitations aboutissant à la reconnaissance d'une filiation évolutive avec les grands Primates (Kaverznev 1775, in Nestourkh 1960, apparaît comme un précurseur ; Cuny 1965 ; Mayr 1989). Toutefois, l'existence d'une filiation n'implique pas l'intégration dans un même groupe de l'ascendant et du descendant, si un caractère montre une nouveauté tout à fait essentielle. Sinon, il nous faudrait ne reconnaître qu'un seul Règne vivant.

L'Homme est un animal intelligent, et c'est cette intelligence et ses conséquences qui déterminent un caractère tout à fait nouveau dans l'évolution des espèces. Nous considérons que ce caractère pourrait justifier la classification de l'Homme (au sens strict, c'est à dire de l'espèce Homo sapiens) dans un Règne particulier, le Règne des Hommes (en latin : Hominis) ou humain
. Bien que celui-ci réhabiliterait des idées inspirées par les religieux des siècles passés, mais pour des raisons très différentes de celles invoquées à l'époque, il ne changerait rien à la classification phylogénétique (Lecointre et Le Guyader 2001


http://www.futura-sciences.com/sante/ac ... imal-7740/

Possible que je sois un peu trop en avance sur l'évolution des théories. :hum: :hi:
:

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5812
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 02 Nov 2017, 16:47

Ou alors possible que tu aies besoin de lunettes.

Ou que tu confondes les mots "minéral" et "animal" ?


Sinon, ne t'inquiète pas : tu ne risques pas d'être "en avance" sur grand chose en construisant ta culture scientifique sur futura-sciences :hi:

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6560
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 02 Nov 2017, 18:01

Karlo a écrit:Ou alors possible que tu aies besoin de lunettes.

Ou que tu confondes les mots "minéral" et "animal" ?

Ah! C'est mon erreur de lecture. Il reste le lien comme source en dépit de mon coup d'épée dans l'eau.

Karlo a écrit:Sinon, ne t'inquiète pas : tu ne risques pas d'être "en avance" sur grand chose en construisant ta culture scientifique sur futura-sciences

Sciences futures. :)

Car 'c'est bien le petit catéchisme zézé ( un socle) mais sans prospection et interrogations perspicaces la science serait semblable aux saintes écritures.

Pour ce qui est de "règne humain" il faut éviter les crisettes d'athéologie provoquées par le préjugé religieux qui sépare homo sapiens sapiens du reste de la nature sous prétexte d'une intelligence supérieure. La pertinence du requestionnement se fait dans le sens d'un continuum biologique et naturel. Car confiner homo sapiens au règne animal c'est donner des munitions au créationnisme tant comme déni d'une espèce à l'impact anthropologique sur la planète sans commune mesure et valider la nécessité d'une " transcendance" pour sortir l'homme de son animalité.

On voit bien que cette question est une prolongation du contentieux idéologique naturel/surnaturel qui opposerait culture scientifique et culture religieuse. Oui cette contradiction est réelle mais la science dans ses avancés ne doit pas servir a des fins d'athéologie ou théologie. :hi:
:

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5812
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 02 Nov 2017, 18:11

Tu essayes de te rattraper aux branches mais ton "règne humain" n'a absolument aucun sens en biologie.


Pleure sur la vilaine athéologie si ca t'amuse, ca n'y changera rien :hi:

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6560
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 02 Nov 2017, 18:21

Karlo a écrit:Tu essayes de te rattraper aux branches mais ton "règne humain" n'a absolument aucun sens en biologie.


Pleure sur la vilaine athéologie si ca t'amuse, ca n'y changera rien :hi:

Comme tu veux. Mais le créationnisme a encore de beaux jours et arguments pour se draper de "sens moral" face à la "bête humaine". Finalement tu aimes bien nourrir la mystique toi aussi. :D :hi:
:

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5812
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 02 Nov 2017, 18:32

La biologie ne s'embarrasse pas de "sens moral" . Elle décrit le vivant.
Et l'Homo sapiens fait bel et bien partie du règne animal et en aucun cas de ton "règne humain" sorti de ton chapeau. C'est un fait. Get used to it :hi:

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6560
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Titre du message: Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Message Ecrit le 02 Nov 2017, 18:40

Karlo a écrit:La biologie ne s'embarrasse pas de "sens moral" . Elle décrit le vivant.
Et l'Homo sapiens fait bel et bien partie du règne animal. C'est un fait. Get used to it :hi:

Réponse de "vilain scientiste". Tu parles de biologie ( fait naturel) , les mécanismes du vivant, ou de la conscience ( observateur) qui l'étudie, la biologie comme science? Parce que la biologie qui tente de décrire le vivant c est la conscience ....morale ou humaine choisis ton angle.

La biologie ne s'embarrasse pas de "sens moral" .

Ça c'est le genre de phrase qui fait plaisir aux spiritualistes de la part d'un athée. :lol:


Je testais seulement ta propension au questionnement. Finalement tu ressembles assez à un croyant qui a foi en la culture scientifique. Tu n'es pas le premier apôtre de la science que je croise. :hi:
:


Retourner vers Athéisme et Religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Farore97, Oiseau du paradis et 5 invités