L'enseignement de la religion aux enfants

Forum Athée / croyant


Athéisme et Religions
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Le vieux chat

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61
Enregistré le: 02 Mai 2018, 17:34

Message Sujet: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Titre du message: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Ecrit le 07 Mai 2018, 16:20

L'enseignement religieux aux enfants
C'est une atteinte à la liberté de pensée, un endoctrinement. Il faudrait expliquer aux enfants comment sont les choses rélles, tangibles, logiques. C'est bien aussi de leur raconter des contes de fées pour déveloper leur imagination, mais il faut toujours bien distinguer le réel de l'imaginaire et ne pas leur faire croire au père Noël. On peut leur présenter, si on le veut, la ou les religions comme une option, une possibilité. Ce qui est surtout néfaste, c'est qu'on les oblige bien avant qu'il ne soient adultes à confirmer publiquement et solennellement leur croyance. Je ne veux pas dire que les parents exercent une quelconque violence physique envers leur jeune garçon ou petite fille , mais qu'il existe inévitablement une pression morale de leur part et de celle de l'entourage. L'enfant sage écoute ses parents et les imite. Et à la période de l'adolescence, quand le jeune se rend compte qu'il n'arrive pas à croire à ce qu'on lui a enseigné il se retrouve pris au piège,dans un état de crise. Il lui reste alors à vivre dans le mensonge en faisant semblant de croire, à moins qu'il n'ait réussi à temps une "déconfirmation". Mais peu auront la force morale de le faire. Enfin, plus tard, devenu grand, même s'il est clairement établi qu'il ne croit pas à la religion que ses parents ont voulu lui inculquer, il peut lui en rester toujours des séquelles psychologiques
Une parenthèse: j'ai écrit "qu'il n'arrive pas à croire", et non pas "qu'il ne veut pas croire". C'est un précision importante. Alors qu'il ne peut pas, l'enfant perçoit qu'on lui reproche qu'il ne veut pas, comme s'il était vilain et désobéissant. Tandis que la croyance et la non-croyance ne sont pas un choix, mais un état de fait.

L'enseignement religieux aux enfants dans une optique fondamentaliste

Mêmes observations que dans le paragraphe ci-dessus mais en pire. En plus on inculque à l'enfant l'idée que c'est mal de critiquer et de réfléchir, puisque c'est mal de critiquer et de mettre en question le texte sacré. Il conservera ce handicap toute sa vie et sera un mouton tenté par des échappatoires superficiels, ou bien soumis, mais anxieux et tendu parce qu'il lui sera impossible de concilier les exigences de comportement du parfait fondamendaliste avec la réalité qu'il vit.

La non-séparation de l'église et de l'état . (Il y a raport avec le sujet précédent, puisque l'enseignement religieux dans les écoles publiques y est obligatoire dans les pays où c'est lecas, légalement ou bien en fait)
Situation navrante parce qu'elle ouvre la voie à tout les abus possibles, de la construction d'églises par intérêt financier à la corruption. Il se maintient une masse de soi-disants croyants qui ne le sont en fait que formellement, puisque dans un état où la religion est une institution publique, il faut du courage par se déclarer athée, c'est aussi un désavantage social et un inconvénient. Si en plus la religion d'état est de tendance fondamentaliste, c'est un handicap sérieux pour le développement du pays (par exemple on n'enseigne plus la théorie de l'évolution en Roumanie). Et surtout les fondamentalistes réussissent à inculquer l'dée que mettre en doute un dogme, des principes établis, critiquer, en un mot, réfléchir, est mal. Or l'idéal pour les politiciens sans scrupules est justement de dominer une population qui ne critique ni ne réfléchit.

Boemboy

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2779
Enregistré le: 01 Jan 2009, 09:14

Message Sujet: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Titre du message: Re: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Ecrit le 08 Mai 2018, 05:15

J'ai grandi dans un petit village catholique où la religion était LA vérité universelle, comme le cycle des saisons ou la reproduction de la vie...Il y avait l'éducation nécessaire à la pratique religieuse, seule activité de loisir organisée: c'était la fin de la guerre, sans essence, sans télé,.. Le discours du curé n'était jamais remis en cause...J'ai eu deux instituteurs clairement laïques, dont un communiste. Ces deux hommes ont enseigné avec une extrême rigueur, sans jamais porter de jugement de valeur sur la religion. Ils m'ont incrusté par leur exemple une notion claire de la laïcité ! Aujourd'hui, c'est bien plus difficile dans les écoles avec les petits musulmans. Eux aussi vivent à la maison dans une culture islamique et certains enseignements scolaires viennent en opposition avec l'éducation familiale: comment faire admettre la laïcité de l'école dans ces conditions ?
Il reste que les religions sont des réalités de la société que les enfants rencontrent dans les conversations, les monuments, les manifestations publiques. Il me semble très difficile de leur faire comprendre que ce qui est vrai pour certains est faux pour d'autres alors que rien ne permet de prouver simplement où est la vérité...

La France sera-t-elle capable de développer la laïcité dans sa nouvelle société multiculturelle ?

Le vieux chat

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61
Enregistré le: 02 Mai 2018, 17:34

Message Sujet: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Titre du message: Re: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Ecrit le 12 Mai 2018, 06:39

En France la religion est séparée de l'état depuis 1905. Donc je pense que les français n'ont pas trop à se plaindre. Par contre la situation de certains pays me désole, par exemple celle de la Roumanie où l'état paye les salaires aux prêtres et finance la construction de centaines d'églises. Voir:

http://www.lavie.fr/actualite/monde/l-e ... 3396_5.php

https://lepetitjournal.com/bucarest/soc ... ises-97397

https://www.la-croix.com/Religion/Ortho ... 1200911884

http://www.liberation.fr/planete/2007/0 ... tat_101577

jipe

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2700
Enregistré le: 03 Juin 2016, 13:19

Message Sujet: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Titre du message: Re: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Ecrit le 12 Mai 2018, 07:57

et les écoles coranique en France est ce normal ?

Le vieux chat

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61
Enregistré le: 02 Mai 2018, 17:34

Message Sujet: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Titre du message: Re: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Ecrit le 12 Mai 2018, 11:42

Bonjour Jipe,
D'abord je vis à l'étranger depuis plus de quinze ans et je ne suis plus assez au courant ce ce qui se passe en France pour le commenter en connaissance de cause.
Dans mon post je m'élève contre la religion d'état, parce que les parents n'ont pas d'autre choix que de faire suivre une instruction religieuse à leurs enfants, ou du moins se sentent obligés moralement de le faire pour que leur enfants ne soient pas considérés comme de vilains mécréants amoraux.
Au sujet des écoles coraniques en France, ce sont les parents qui envoient y envoient leurs enfants, alors que rien ne les oblige légalement à le faire. Le problème est avec les parents. C'est sûr qu'en France la coexistence de communautés cuturelles différentes génère des problèmes, et l'éducation religieuse aux enfants ne peut qu'être un frein à leur intégration.
Enfin comme je l'ai expliqué début de ce post, je pense que l'enseignement d'une religion aux enfants , quelle qu'elle soit, est un abus, un conditionnement. Surtout quand on leur demande ou exige une confirmation alors qu'ils ne sont pas des adultes responsables.

Boemboy

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2779
Enregistré le: 01 Jan 2009, 09:14

Message Sujet: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Titre du message: Re: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Ecrit le 12 Mai 2018, 12:23

Peut-être serait-il utile en France d'enseigner l'histoire des religions: montrer le fait religieux dans la société dès la préhistoire, puis dans l'Antiquité et enfin le développement des monothéismes actuels à partir de mythes et légendes antérieurs... Les enfants prendraient-ils ainsi conscience de la relation entre les créations humaines et les doctrines enseignées ?

Le vieux chat

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61
Enregistré le: 02 Mai 2018, 17:34

Message Sujet: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Titre du message: Re: L'enseignement de la religion aux enfants

Message Ecrit le 10 Juin 2018, 18:02

Oui, je pense qu' on devrait enseigner objectivement les bases des différentes religions aux enfants, sans insister sur leur histoire, qui est déjà une spécialisation.
Le plus difficile c'est en famille, en dehors de l'enseignement public. Parce que c'est normal que les enfants prennent plus ou moins leurs parents comme modèle, et on ne peut pas interdire aux parents de donner l'éducation qu'ils veulent à leurs enfants.

Ce qui est mal c'est qu'on oblige, pas forcément ouvertement, mais en fait, les enfants à s'engager dans une croyance alors qu'on devrait repousser leur choix jusqu'à l'âge de 18ans, comme pour le permis de conduire et le droit de vote
On ne laisse pas conduire ni voter un enfant de neuf ans et pourtant on prétend de lui qu'il s'engage à croire en dieu et à un tas de choses collatérales! (je veux parler des cérémonies type première communion et confirmation qui se pratiquent chez lez catholiques et les protestants, à un âge différent, mais de toutes façons avant l'âge adulte)

En France, les religions s'estompent et ces problèmes tendent à s'atténuer.
Par contre dans les pays où la religion n'est pas séparée de l'état la situation est beaucoup plus grave.


Retourner vers Athéisme et Religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités