Qu'est-ce que la foi ?

Forum Athée / croyant


Athéisme et Religions
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Farore97

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 243
Enregistré le: 15 Avr 2017, 12:37

Message Sujet: Qu'est-ce que la foi ?

Message Titre du message: Re: Qu'est-ce que la foi ?

Message Ecrit le 21 Aoû 2017, 05:50

Vic, pour la deuxième fois, tu confond foi et religion. Ce sont deux choses différentes et comme les croyants tu as été trompé.

ChristianK

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 848
Enregistré le: 09 Jan 2010, 14:46

Message Sujet: Qu'est-ce que la foi ?

Message Titre du message: Re: Qu'est-ce que la foi ?

Message Ecrit le 15 Sep 2017, 15:28

vic a écrit:
On peut en douter concernant le christ par exemple , est ce un personnage romanesque ?
Non , toutes les religions ne reposent pas obligatoirement sur le fondement de personnes ayant réellement existé .
Par exemple pour Lao Tseu et son existence il y a le même doute , et ça n'empêche pas le taoïsme d'être une religion , une philosophie très profonde .


Absolument correct, ca va au cas par cas, et on aura alors des religions crédibles et d'autres non, comme on a des croyances fondées en politique ou non, ou en météo ou non etc. notre vie est remplie de ca.

On a compris pourquoi toutes les religions sont par essence infantiles merci .


la c'est un sophisme car on ne va plus au cas par cas, et il est infantile et narcissique de ne pas croire une proposition ayant de bons fondements.
D"ailleurs il ne faut pas oublier le Dieu des philosophes, qui n'ont vraiment rien d'infantile, Dieu sait.

On ne peut pas joindre la foi à la science , c'est incompatible , le scientifique doit être neutre , il ne peut pas postuler des choses en terme de foi pour faire ses expériences .
Le scientifique doit toujours être dans une position de doute raisonnable , un peu comme le bon philosophe doit toujours cultiver le doute raisonnable .
Et la foi est incompatible avec le doute raisonnable .


Faux de A à Z si on prend foi au sens large de foi naturelle, comme en histoire. Les scientifiques doivent absolument avoir foi en la communauté scientifique, en les manuels, et surtout, comme le dit Kuhn, dans les grands paradigmes qui fondent les théories et hypothèses.

il n'avait qu'a les créer parfaites et omniscientes dès le début


non car ceci équivaut à un cercle carré Dieu qui cause un 2e exemplaire de lui-même. toute puissance ne veut pas dire ca (st thomas répond à cette objection du 1e millénaire avec l'exemple "Dieu est impuissant à pécher")
1) il existe un dieu créateur omniscient coupable de tous les crimes .
2) Il n'existe pas de dieu créateur
3) Il existe un dieu créateur mais qui n'est pas parfait et qui n'est pas omniscient .


cet argument très classique oppose bonté divine et toute puissance. Il est sophistique, comme Leibniz l'a beaucoup creusé. Connaitre les crimes ne les cause pas, et créer des êtres absolument parfaits est incohérent comme un cercle carré. Donc Leibniz dit: c'est le meilleur des mondes possibles (ou compossibles).
Si un Dieu est idiot, c'est plutot le grand tout bouddhique amorphe... une vraie chose.
Ce besoin de croire en dieu crée une dualité intérieure exacerbée plus qu'elle n'apaise dans la réalité, puisqu'elle part du principe d'un dieu extérieur à nous et à tout jamais en dehors et inaccessible et donc un éveil en dehors de portée .
Il y a une différence très notable entre les religions comme comme le bouddhisme et le taoïsme dont le principe ne s'appuie nullement sur un dieu hors de la nature et les religions monothéïstes abrahamiques . Ces dernières ne te mèneront jamais à l'éveil spirituel , et te feront tourner en rond dans un labyrinthe inlassablement .


on oublie le Dieu des philosophes ici, qui est aussi transcendant et pas bouddhique... (sauf en partie spinoza et peut être Hegel.
Quand à la laïcité , elle s’éllabore d'avantage sur le principe du doute raisonnable , on ne prend pas de parti excessif pour un camps ou un autre et on arbitre les excès


la laicité concerne les rapports avec l'état et rien d'autre, et elle peut être excessive donc fanatique. Par exemple, indirectement, dans le cas d'un monopole scolaire etc.
`10,000 difficultés ne font pas un seul doute` (Newman)


Retourner vers Athéisme et Religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités