Religion et thermodynamique.

Forum Athée / croyant


Athéisme et Religions
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7398
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 18 Juin 2018, 12:33

sen-no-sen a écrit:La grille de lecture thermodynamique n'a pas pour volonté d'expliquer la totalité du réel(il manque bien trop d'éléments)mais de rendre compte de la façon la plus fondamentale qui soit des phénomènes qui nous entourent,la nuance est importante.
Expliquer l'action du soleil sur la terre ou de la raison de l'existence des classes sociales ne relève pas du scientisme,mais de la science..tout court

Oui et bien c'est une grande enjambée. Je ne fais que tenter de te donner le cadre idéologique, le positivisme, dans lequel s'inscrit cette théorie du tout thermo- bio-sociologique. Je suis très partisan d'établir un continuum entre atomique ( atomes) et anatomique ( cellules) mais faut malgré tout réster prudent et éviter les raccourcis entre physique et physiologie, comportements de la matière et comportements humains ( ou animal).

sen-no-sen a écrit:Encore un préjugé,personne n'a parler d'aboutissement si ce n'est toi,par définition il n'existe pas d'aboutissement dans l'évolution.
L'évolution est un processus,la complexité peut y augmenter ou y diminuer en fonction du degré de stabilité de l'environnement.

Va revoir le positivisme dans sa conception de l'esprit positif et sa gradation, dont tu as repris d'ailleurs la métaphore sur le stade infantile, adolescent et mature de l'humanité. Faut avoir conscience de ce à quoi tu adhéres.

sen-no-sen a écrit:L'approche naturaliste développé par F.Roddier (entres autres)est fondé sur des critères scientifiques et donc vérifiables.
Quels sont donc les faits observables que tu dénonces dans une telle approche?

Nuance. L'étude de la thermodynamique est bien une approche physicaliste, naturaliste mais la corrélation bio sociologique telle que mise de l'avant est loin d'être démontrée. On peut tout aussi bien invoquer les 4 forces de l'univers pour venir , à raison, dire qu'elles conditionnent "l'énergie humaine dans ses comportements" au même titre que la thermodynamique. Le vase communicant entre sciences physiques et sciences humaines est plus complexe et subtil que grossier et simpliste. Remplacer la métaphysique par la thermodynamique comme principe directeur de la conscience et son évolution est un transfert scientiste. ( Thermodynamique et religion)

sen-no-sen a écrit:Pourquoi l'évolution des religions?
Pourquoi y a t-il des taux de natalité différents entre pays?
Pour quelle raison constate t-on des flux migratoire entre pays pauvres et pays riches? etc... etc...essaie donc de répondre à ses questions en abordant les processus de la façon la plus fondamentale qui soit et tente maintenant d'y enlever l'aspect thermodynamique...bon courage,j'attends ton analyse avec impatience!

Ah bien oui. Trouver le principe directeur primordial de la conscience et connaissance....tout le monde y va de sa créativité. Volonté divine, métaphysique, sélection divine, sélection naturelle lois du plus fort et plus adapté, loi du karma, théorie du chaos et ordre...

Parfois on cherche à comprendre cette dialectique d'ordre et désordre humain et souvent on cherche à le justifier au travers des lois implacables de bien et mal, d'ordre cosmique, lois divines ou lois naturelles.

Réfléchir et comprendre la condition humaine est un noble souci. Mais emprunter des raccourcis intellectuels pour trancher et y injecter une forme de cohérence ou logique scientifique est un agenda idéologique.


Le colonialisme, ce fut une énergie dissipative qui a inféodé d'autres " cultures inférieures, primitives" et uniformisé le mème civilisationnel et dominant. Un progrès vers la complexité ou un développement inégal et énergivore?

Bref tu vas devoir revisiter l'histoire naturelle des cultures et civilisations pour comprendre l'ordre des équilibres et déséquilibres sociaux. Si.la thermodynamique est impliquée c'est en tant que créativité humaine qui échange avec son environnement. :hi:

sen-no-sen

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 76
Enregistré le: 20 Mai 2018, 14:46

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 18 Juin 2018, 14:43

Inti a écrit:Va revoir le positivisme dans sa conception de l'esprit positif et sa gradation, dont tu as repris d'ailleurs la métaphore sur le stade infantile, adolescent et mature de l'humanité. Faut avoir conscience de ce à quoi tu adhéres.


Je ne fait que citer les travaux de psychiatres sur le sujet,je m’intéresse d'abord aux faits.
Conteste tu l'idée d'animisme enfantin?
Il est manifeste que tu confonds positivisme et approche multidisciplinaire,bien peu de scientifiques se revendique de nos jours d'Auguste Comte.
Le positivisme se base comme doctrine visant au progrès de l'humanité,l'approche thermo-bio-sociologique est quant à elle plutôt en opposition(pas en terme doctrinaire mais en terme de constat) d'avec la notion de progrès dans le sens ou celui ci n'est qu'une marche en avant biocidaire.

On peut tout aussi bien invoquer les 4 forces de l'univers pour venir , à raison, dire qu'elles conditionnent "l'énergie humaine dans ses comportements" au même titre que la thermodynamique.

Non l'invocation des 4 forces fondamentales ne te renseignera pas sur la structure des sociétés,des entreprises ou de l'évolution des espèces.
La encore il faut corrélé une théorie à la réalité.
C'est bien la qu'est le problème tu parle d'un sujet que tu n'as manifestement pas étudié,d'ailleurs tu ne réponds jamais aux questions posés.... :pleurer:

Remplacer la métaphysique par la thermodynamique comme principe directeur de la conscience et son évolution est un transfert scientiste.

Nouvelle inférence...
Ou est il question de remplacer la métaphysique par la thermodynamique?
Tu confonds la encore les extrapolations philosophique d'avec les faits.

Réfléchir et comprendre la condition humaine est un noble souci. Mais emprunter des raccourcis intellectuels pour trancher et y injecter une forme de cohérence ou logique scientifique est un agenda idéologique.

De quels raccourci parle tu?
Donne moi des arguments via des exemples précis svp.
Tu ne réponds pas aux questions posées,as tu peur de te confronter à la réalité?

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7398
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 18 Juin 2018, 17:05

sen-no-sen a écrit:Je ne fait que citer les travaux de psychiatres sur le sujet,je m’intéresse d'abord aux faits.
Conteste tu l'idée d'animisme enfantin?

J'ai déjà posé la question. En quoi associer un "esprit à un phénomène naturel" au sens d'une logique au sein d'un arbre qui croît, d'une montagne qui abrite de grands fauves, d'une rivière qui nourrit une population est il plus enfantin que de croire à un être unique et supérieur gouvernant ces différents aspects de la nature. On passe clairement d'une vision naturelle des éléments à une vision plus surnaturaliste du vivant. C'est quoi la biologie sinon une " logique du vivant", un esprit au sein de la nature? Bon on peut bien resserrer ce qu'on entend par esprit en termes de réflexion moderne. Un sens naturel qu'emprunte un élément ou phénomène comme le butinage des abeilles et la pollinisation ou une bactérie qui développe une résistance à un antibiotique.

Y a des psychiatres compétants qui sont croyants, pratiquants, orthodoxes face à l'idée d'une entité supérieure ou Démiurge pilotant la destinée humaine. La bulle connaissances et croyances est très relative et les théories psychiatriques n'ont rien d'arretée et reste perméable aux préjugés de la culture morale et ambiante. C'est surtout la pharmacopée qui est souvent salvatrice plus que les théories diverses.

sen-no-sen a écrit:Le positivisme se base comme doctrine visant au progrès de l'humanité,l'approche thermo-bio-sociologique est quant à elle plutôt en opposition(pas en terme doctrinaire mais en terme de constat) d'avec la notion de progrès dans le sens ou celui ci n'est qu'une marche en avant biocidaire

Je pense avoir identifié le cadre théorique duquel émerge cette théorie " thermodynamique de l'évolution". Un principe physique qui conditionne l'évolution ou involution de la pensée humaine. On ne peut pas dire que ton exposé ou compte rendu de cette théorie est claire et limpide dans ses prétentions et projections.

sen-no-sen a écrit:Non l'invocation des 4 forces fondamentales ne te renseignera pas sur la structure des sociétés,des entreprises ou de l'évolution des espèces.
La encore il faut corrélé une théorie à la réalité.
C'est bien la qu'est le problème tu parle d'un sujet que tu n'as manifestement pas étudié,d'ailleurs tu ne réponds jamais aux questions posés

La thermodynamique non plus ne fait pas la preuve de ce rapport étroit entre sociobiologie et la thermodynamique comme branche de la physique. Des affirmations dont on tente de suivre la logique annoncée mais sans grand succès à part de croire en cette avenue en adoptant le présupposé. Pour ce qui est des réponses, je répond en te disant que l'histoire naturelle des cultures et civilisations impliquent beaucoup de paramètres physiques, physiologiques, affectifs, psychologiques, philosophiques, environementales, mystiques même, pour simplement être ramener à un automatisme mécanique des équilibres ... ???

sen-no-sen a écrit:Nouvelle inférence...
Ou est il question de remplacer la métaphysique par la thermodynamique?
Tu confonds la encore les extrapolations philosophique d'avec les faits.


Je te donne le contexte et la motivation de chercher à établir ou identifier les forces à l'œuvre expliquant la civilisation humaine et son parcours cahoteux. Pourquoi parler de théorie du tout en faisant référence à cette thermodynamique de l'évolution?
Car si l’ouvrage est de présentation sobre voire austère, son ambition est carrément démesurée : il s’agit ni plus ni moins de proposer une “théorie du tout” expliquant l’évolution dans un sens très large, depuis des phénomènes purement physiques (convection dans un fluide chauffé) jusqu’aux sociétés humaines et leurs conflits meurtriers, en passant par l’apparition de la vie, la reproduction sexuée et la sélection naturelle
( aitia.fr)
Tu vois bien qu'on est sur le terrain de la théorie de la connaissance. La métaphysique en est UNE. C'est même celle de notre civilisation. Je pense que tu ne saisis pas tout le cadre de ces discussions et quête d'entendement vis à vis la condition humaine et son évolution passée, présente et future.

Pour terminer. Je n'ai fait que tenter de mettre des bémols sur un prisme idéologique traitant de science et évolution de la conscience... Rien ne t'empêche de poursuivre dans cette direction en adoptant cette grille de lecture de la réalité universelle se voulant complète et cohérente.

Faire le tour avec toi de la dialectique nature et culture demanderait de revenir sur à peu près tous mes postes ici. Pas vraiment motivé.

Bonne continuation. :hi:

vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9974
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 19 Juin 2018, 06:00

Bonjour ,

La thermodynamique est appliquée à des choses précises du domaine physique en science .
Hors transposer ça a des domaines flous et conceptuels comme le social , l'esprit humain, les valeurs de société , fait de cette transposition un truc à la madame Irma avec sa boule de crystal . On passe du domaine de la physique à la métaphysique , ça n'a plus grand chose à voir , parce que ça devient du coup bien plus discutable .
Si je parle de l'énergie thermodynamique de l'eau dans une casserole sur le feu c'est une situation physique claire , donc quelque chose de quantifiable , il n'y a pas des milliards de variable aléatoires qui rendent flous les paramètres définis .Il n'y a pas non plus de milliards de variables et de particularités mis en jeu .Mais quand on raisonne sur de l'humain , faire des algorythmes ça devient impossible ou bien plus douteux .
Si il existe un algorythme qui pourrait prévoir ce que je ferait demain ou la semaine prochaine , celui qui a découvert cet algorythme n'est pas encore né .Donc a raison de plus, additionner tous les comportements individuels de milliards de gens pour en conclure comment ils vont se comporter demain a encore moins de raison d'aboutir . Par contre on peut prévoir en thermodynamique que si on met une casserole remplie d'eau sur le feu que l'eau va s'élever en température .

Inti a dit : La thermodynamique non plus ne fait pas la preuve de ce rapport étroit entre sociobiologie et la thermodynamique comme branche de la physique. Des affirmations dont on tente de suivre la logique annoncée mais sans grand succès à part de croire en cette avenue en adoptant le présupposé. Pour ce qui est des réponses, je répond en te disant que l'histoire naturelle des cultures et civilisations impliquent beaucoup de paramètres physiques, physiologiques, affectifs, psychologiques, philosophiques, environementales, mystiques même, pour simplement être ramener à un automatisme mécanique des équilibres ... ???


Eh oui . :mains:
Si "Dieu est tout" alors il n'est rien en particulier, c'est-à-dire : "Dieu" n'est rien d'autre qu'un concept creux dans ce cas. Car le concept de "tout" ou de "totalité" ne gagne rien à être associé à un "mot" qui draine toutes sortes de superstitions. ( J'iminterroge)

Pleromaque

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2
Enregistré le: 13 Juin 2018, 10:06

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 19 Juin 2018, 08:12

Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Je n'ai hélas pas le temps que j'aimerais avoir pour participer au sujet de manière très construite... je ne peux que vous conseiller de solidifier vos bases avant de reprendre ce sujet (Vous trouverez tout ces bouquins sur library genesis ; http://gen.lib.rus.ec/ )

Bon courage.

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7398
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 19 Juin 2018, 08:20

Pleromaque a écrit:Je n'ai hélas pas le temps que j'aimerais avoir pour participer au sujet de manière très construite

Pas grave. Mais ce fut un bel étalage de "confiture,". :hi:

vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9974
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 20 Juin 2018, 06:28

Personnellement je ne vois pas le rapport entre le sujet " thermodynamique et religion " et la thermodynamique en économie .
On mélange tout dans un plat de soupe , on fait une grande marmelade . Dans le fond ça ressemble à la mode de la mondialisation, ça va dans la même mouvance de tout mélanger à l'excès sans que plus personne ne s'y retrouve . Tout devient pareil , on nivelle tout n'importe comment abusivement .
Hors justement étrangement c'est ça de la dispersion.
Si "Dieu est tout" alors il n'est rien en particulier, c'est-à-dire : "Dieu" n'est rien d'autre qu'un concept creux dans ce cas. Car le concept de "tout" ou de "totalité" ne gagne rien à être associé à un "mot" qui draine toutes sortes de superstitions. ( J'iminterroge)

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7398
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 20 Juin 2018, 07:39

vic a écrit:Hors justement étrangement c'est ça de la dispersion.

Ou éparpillement. :) :hi:

sen-no-sen

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 76
Enregistré le: 20 Mai 2018, 14:46

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 23 Juin 2018, 04:43

Inti a écrit:La thermodynamique non plus ne fait pas la preuve de ce rapport étroit entre sociobiologie et la thermodynamique comme branche de la physique. Des affirmations dont on tente de suivre la logique annoncée mais sans grand succès à part de croire en cette avenue en adoptant le présupposé.


Pour affirmer une telle chose il aurait fallut déjà étudier le sujet,hors j'ai bien saisi que tu disposais des réponses avant d'avoir les questions...
De plus tu as l'air d'être peu disposer à aller sur le terrain des exemples concrets,puisque que tu ne risque jamais à répondre aux questions...cela ne va pas permettre d'aller bien loin dans l'exposé.

Pour ce qui est des réponses, je répond en te disant que l'histoire naturelle des cultures et civilisations impliquent beaucoup de paramètres physiques, physiologiques, affectifs, psychologiques, philosophiques, environementales, mystiques même, pour simplement être ramener à un automatisme mécanique des équilibres ... ???


C'est un jolie truisme que tu énonce là. :hi:

vic a écrit:Personnellement je ne vois pas le rapport entre le sujet " thermodynamique et religion " et la thermodynamique en économie .
On mélange tout dans un plat de soupe , on fait une grande marmelade . Dans le fond ça ressemble à la mode de la mondialisation, ça va dans la même mouvance de tout mélanger à l'excès sans que plus personne ne s'y retrouve . Tout devient pareil , on nivelle tout n'importe comment abusivement .
Hors justement étrangement c'est ça de la dispersion.


Peut être parce que l'économie est devenue une religion en tant que liant sociale...
Religion viens de religare( relier) et relegere (cueillir, rassembler),l'idée est de relier les individus par le biais d'un complexe d'idée.
La structure de se complexe évolue en fonction des mutations environnementales.
Que fait l'économie selon toi?
C'est quoi le mondialisation? Tu peut m'en faire un historique et m'expliquer sa venu?

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7398
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 23 Juin 2018, 05:41

sen-no-sen a écrit:Pour affirmer une telle chose il aurait fallut déjà étudier le sujet,hors j'ai bien saisi que tu disposais des réponses avant d'avoir les questions...
De plus tu as l'air d'être peu disposer à aller sur le terrain des exemples concrets,puisque que tu ne risque jamais à répondre aux questions...cela ne va pas permettre d'aller bien loin dans l'exposé

Difficile d'être concret quand la théorie proposée est nébuleuse et imprécise dans ses démonstrations. Car on tente bien de faire un lien entre matérialisme et évolution de la conscience humaine. Or évidemment que la connaissance humaine dans ses limites et possibilités est impliquée autant au niveau du matérialisme économique ( sciences et technologies) que dans l'évolution de la pensée humaine. À toi d'illustrer le lien direct et effet directs de la thermodynamique la dedans comme principe directeur primordial. Et oui "l'énergie humaine" a cette faculté de pouvoir échanger avec son environnement et de le transformer. La thermodynamique est une branche de la physique. Bizarre de vouloir en faire un facteur de fait religieux.

Parlant de religare.....

sen-no-sen a écrit:
Peut être parce que l'économie est devenue une religion en tant que liant sociale...
Religion viens de religare( relier) et relegere (cueillir, rassembler),l'idée est de relier les individus par le biais d'un complexe d'idée.
La structure de se complexe évolue en fonction des mutations environnementales.
Que fait l'économie selon toi?
C'est quoi le mondialisation? Tu peut m'en faire un historique et m'expliquer sa venu?

Élargie ta grille d'analyse. Toute culture est une religion et toute religion est une culture. Un culture c'est fait pour relier des individus d'un même groupe ou par enchevêtrement culturel. Que l'économie soit un moteur d'évolution sociale personne ne le conteste. Le matérialisme scientifique et économique est la base de toute existence de société. Savoir faire et savoir penser. Science et conscience. L'économie est le Moyen de subsistance. Si tu veux dire que l'économie est le visage apparent de la thermodynamique cachée qui agit en sourdine et gouverne l'évolution de l'humanité, le principe physique fondamental à contrario de toutes autres influences plus métaphysiques je pense qu'on peut admettre l'idée que matérialisme et évolution culturelle sont expressément très liés. Mais on perçoit bien la préoccupation positivisme et sa tentative de placer un principe physique spécifique en place et lieu de la métaphysique comme facteur d'évolution programmée. Je répète. La thermodynamique de l'évolution a des prétentions de théorie du tout, théorie de la connaissance complète.

La question du physicalisme versus le spiritualisme comme source d'explication des phénomènes physiques et sociaux est aussi mienne. Mais c'est tirer fort sur la couverture pour dire avoir identifier LE principe physique fondamental et primordial qui gouverne la destinée humaine au travers une thermodynamique de l'évolution.

D'ailleurs la thermodynamique n'a jamais été faite sur mesure pour l'épopée humaine. Ce n'est qu'un concours de circonstances vu que l' homme en tant qu'épiphénomène n'échappe pas aux lois de la nature. La thermodynamique est un processus physique au sein de l' univers pas un principe essentiellement anthropique. C'est pourtant bien l'angle d'approche de cette thèse qui reprend au fond.les travers anthropocentriques de la métaphysique. Normal. Le positivisme est un sous produit de la métaphysique. :hi:

sen-no-sen

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 76
Enregistré le: 20 Mai 2018, 14:46

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 23 Juin 2018, 07:18

Inti a écrit: Toute culture est une religion et toute religion est une culture.


Cela marche dans un sens mais pas dans l'autre.
La religion est une culture,mais toutes les cultures ne sont pas des religions.
La culture c'est l'information contenu dans le cerveau,cela recouvre donc un champs extrêmement vaste allant du langage jusqu'a la façon de plier sa chemise.
La religion quant à elle est correspond à un complexe d'idée doté d'un niveau d'organisation supérieur,l'essentiel de son objectif consiste à organiser les rapports au sein du groupes.

Mais on perçoit bien la préoccupation positivisme et sa tentative de placer un principe physique spécifique en place et lieu de la métaphysique comme facteur d'évolution programmée.


Il ne s'agit pas de "préoccupation positiviste",il s'agit d'une démarche fondé sur l'étude du réel.
Il n'y a a pas plus d'évolution programmé que de dessein intelligent,il existe des processus à l’œuvre dans l'Univers,il s'agit d'un constat.

Mais c'est tirer fort sur la couverture pour dire avoir identifier LE principe physique fondamental et primordial qui gouverne la destinée humaine au travers une thermodynamique de l'évolution.


C'est encore une interprétation abusive,personne n'a jamais affirmer que la thermodynamique serait LE principe fondamental.
La grille de lecture thermo-bio-sociologique est au vu du connaissance du moment l'approche la plus fondamental qui soi,il est fort probable que celle ci soit à terme dépassé par une autre grille de lecture,incluant notamment de nouvelles théories comme la gravitation quantique.
Cela n'invalidera toutefois par les travaux réalisé antérieurement,Henri Laborit avait fait la même remarque dans les années 80 avec la bio-sociologie dont l'approche est désormais dépassé par la mémétique et la thermo.

Ce n'est qu'un concours de circonstances vu que l' homme en tant qu'épiphénomène n'échappe pas aux lois de la nature.La thermodynamique est un processus physique au sein de l' univers pas un principe essentiellement anthropique

Ses deux phrases sont en contradictions.
L'humain en tant que sous élément de l'Univers obéit nécessairement au principe qui sous tendent se dernier.
Il suffit de disposer des clés de lecture adéquates.

A titre d'exemple il était coutume dans les milieux de la bourgeoisie et de la monarchie,en Europe comme au Japon d'avoir le teint pale,moyennant des artifices comme le maquillage.
Avoir le teint pale peu au premier abord être en désaccord avec le principe de maximisation de la dissipation d'énergie(blême=mauvaise santé),après tout l'être humain est un sous produit de l'activité solaire.
Toutefois dans les milieux riches de l'époque avoir le teint pale signifiait que l'on ne s'exposait pas au soleil,car avoir le teint bronzé voulait dire que l'on était un paysan et donc un pauvre.
Avoir le teint pale signifiait donc l'appartenance à la classe dominante,c'est à dire celle dissipant le plus l'énergie.
Après la seconde guerre mondiale c'est exactement le phénomène inverse qui se produit,avoir le teint halé sur tout le corps signifiait que l'on pouvait se payer des vacances au bord de la mer et plus tard en montagne,preuve que l'on dissipait beaucoup d'énergie et que l'on avait un pouvoir d'achat élevé.
Les modes change donc en fonction des symboles de l'époque mais les processus reste le même.
On peut reprendre l'exemple avec la consommation de champagne,de fruit de mer,de caviar,les vacances au ski,l'automobile ou les voyages à l'étranger etc..etc..

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7398
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 23 Juin 2018, 11:37

sen-no-sen a écrit:Cela marche dans un sens mais pas dans l'autre.
La religion est une culture,mais toutes les cultures ne sont pas des religions.
La culture c'est l'information contenu dans le cerveau,cela recouvre donc un champs extrêmement vaste allant du langage jusqu'a la façon de plier sa chemise.
La religion quant à elle est correspond à un complexe d'idée doté d'un niveau d'organisation supérieur,l'essentiel de son objectif consiste à organiser les rapports au sein du groupes.

Tout est bien compartimenté dans ton esprit. La culture serait de l'information dans le cerveau et la religion un niveau d'organisation supérieure. C'est toi le théologien ici. Il faut entendre le mot 'religion" dans son sens religare comme tu dis,. Une reliure sociale. Ne t'arrêtes pas à religion au sens Abrahamique. Une culture c'est aussi une reliure sociale. Tu vois bien que toute culture est une religion et toute religion est une culture reste pertinente.

sen-no-sen a écrit:Il ne s'agit pas de "préoccupation positiviste",il s'agit d'une démarche fondé sur l'étude du réel.
Il n'y a a pas plus d'évolution programmé que de dessein intelligent,il existe des processus à l’œuvre dans l'Univers,il s'agit d'un constat.

C'est bien la prétention du positivisme. Avoir une approche du réel purement empirique sans projection métaphysique ou idéologique aucune. Il existe "des processus à l'œuvre dans l'univers, c'est un constat". Gros constat. Les croyants sont les premiers à le reconnaître. La question n'est donc pas dans cet axiome. La question concerne l'idée de ta thèse disant avoir identifier le principe physique central et primordial expliquant tous les aspects et tangentes de la nature. La thermodynamique de l'évolution comme théorie du tout. C'est de cela dont on discute. Et je dis que c'est surtout un raccourci positiviste qui croit avoir trouvé la loi physique capable de détrôner la métaphysique comme vrai processus à l'œuvre. Vive les explications physicalistes. Mais évitons les raccourcis pseudo scientifique.

sen-no-sen a écrit:C'est encore une interprétation abusive,personne n'a jamais affirmer que la thermodynamique serait LE principe fondamental

Mais oui. C est la prétention.
Inti a écrit:Car si l’ouvrage est de présentation sobre voire austère, son ambition est carrément démesurée : il s’agit ni plus ni moins de proposer une “théorie du tout” expliquant l’évolution dans un sens très large, depuis des phénomènes purement physiques (convection dans un fluide chauffé) jusqu’aux sociétés humaines et leurs conflits meurtriers, en passant par l’apparition de la vie, la reproduction sexuée et la sélection naturelle
( aitia.fr)

sen-no-sen a écrit:Cela n'invalidera toutefois par les travaux réalisé antérieurement,Henri Laborit avait fait la même remarque dans les années 80 avec la bio-sociologie dont l'approche est désormais dépassé par la mémétique et la thermo

Henri Laborit à surtout étudié le rapport entre le système nerveux en général et ses réactions face au milieu et agressions ambiantes. La thermo bio sociologie c'est plus un regard sur le psychophysiologique et l'organisation culturelle qu'une véritable théorie globale et complète.

sen-no-sen a écrit:Ses deux phrases sont en contradictions.
L'humain en tant que sous élément de l'Univers obéit nécessairement au principe qui sous tendent se dernier.
Il suffit de disposer des clés de lecture adéquates.

A titre d'exemple il était coutume dans les milieux de la bourgeoisie et de la monarchie,en Europe comme au Japon d'avoir le teint pale,moyennant des artifices comme le maquillage

Tu vois c'est là que cette théorie verse dans le scientisme. Établir un lien direct entre la thermodynamique et le sociologique en s'appuyant sur des mœurs de haute et basse société. On sent le rapport forcé et le besoin de trouver des faits sociaux venant confirmer ce lien qui en définitive ne prouve en rien le lien entre thermodynamique et la mode des peaux hallées. La dermatologie s'oppose de plus en plus au bronzage intense. Par quel processus peux tu expliquer ce changement de ton sinon par la connaissance que nous avons des risques des rayons solaire avec une couche d'ozone de moins en moins protectrice? Matérialisme et connaissance. La thermodynamique est une loi physique qui conditionne les faits de nature. Ici c'est trop anthropocentrique comme vision. :hi:

sen-no-sen

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 76
Enregistré le: 20 Mai 2018, 14:46

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 23 Juin 2018, 12:14

Inti a écrit: Et je dis que c'est surtout un raccourci positiviste qui croit avoir trouvé la loi physique capable de détrôner la métaphysique comme vrai processus à l'œuvre.


Affirmer que la métaphysique serait le vrai processus à l’œuvre revient à ne rien dire,qu'est ce que la métaphysique sinon une approche philosophique???Instruis moi.

On sent le rapport forcé et le besoin de trouver des faits sociaux venant confirmer ce lien qui en définitive ne prouve en rien le lien entre thermodynamique et la mode des peaux hallées.


A toi d'apporter une contre argumentation à cet état de fait alors...je le répète tu confonds opinion et analyse.

La dermatologie s'oppose de plus en plus au bronzage intense. Par quel processus peux tu expliquer ce changement de ton sinon par la connaissance que nous avons des risques des rayons solaire avec une couche d'ozone de moins en moins protectrice?


Tu confonds ici manifestement nature(génétique) et culture(mémétique).
L'exposition au rayon solaire peut être très néfaste en raison du capital solaire limité de l'épiderme celui ci etant propre à chaque individu,ça c'est une réalité naturelle(génétique)...au passage le soleil est un phénomène thermonucléaire! :lol:
Le fait d'avoir la peau bronzé pour ressembler à je ne sais quelles pin up ou star de cinéma,c'est de l'imitation(mémétique).
C'est la même chose concernant les tatouages et autres,les idées c'est une chose,la réalité une autre et les deux ne sont pas forcément compatible.
La diminution de la concentration d'ozone dans l'atmosphère est à mettre en rapport à la libération de CFC depuis la multiplication des appareils réfrigérants (entres autres) et donc de l'augmentation du pouvoir d'achat,mais la encore cela n'a pas de rapport avec la thermo! :lol:

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7398
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 23 Juin 2018, 12:51

sen-no-sen a écrit:Affirmer que la métaphysique serait le vrai processus à l’œuvre revient à ne rien dire,qu'est ce que la métaphysique sinon une approche philosophique???Instruis moi.

Bien. Je sais que la métaphysique est une philosophie et non pas un principe effectif au dessus de l'organisation spatio temporelle. Mais il demeure que c'est la théorie de la connaissance retenue. Je veux bien admettre que ta théorie d'une thermodynamique de l'évolution à un caractère plus concret et de " facture scientifique" que la relation physique/métaphysique mais en faire une théorie du tout régissant et expliquant tous les aspects de la réalité universelle est une excroissance idéologique.

Pour le reste j'ai été le premier à faire un lien entre génétique et mémétique pour résumer tes tentatives d'explication de la thermodynamique de l'évolution.
: Re: Religion et thermodynamique.
Message Ecrit le 28 Mai 2018, 14:29

Génétique et mémétique. Ce n'est qu'une autre façon plus moderniste de parler de la relation nature et culture ou biologie et monde des idées ( spirituel).

Que des comparaisons entre la génétique d'un virus et sa virulence et sa propagation et la communication, transmission, circulation des idées puissent être établies prouvent bien que l'homme ne s'est jamais affranchie des lois de la nature, sauf dans ses fantasmes les plus narcissiques.

Mais démontrer que la thermodynamique est le moteur principal qui règle l'évolution des sociétés est peut être un peu trop restrictif quant à tous les paramètres et déterminismes naturels qui conditionnent nos comportements et conditionnements

On en revient donc au bon constat sur un positivisme qui croit avoir trouvé la Théorie du tout. :hi:

sen-no-sen

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 76
Enregistré le: 20 Mai 2018, 14:46

Message Sujet: Religion et thermodynamique.

Message Titre du message: Re: Religion et thermodynamique.

Message Ecrit le 23 Juin 2018, 13:01

Inti a écrit: Je veux bien admettre que ta théorie d'une thermodynamique de l'évolution à un caractère plus concret et de " facture scientifique" que la relation physique/métaphysique mais en faire une théorie du tout régissant et expliquant tous les aspects de la réalité universelle est une excroissance idéologique.


C'est une affirmation péremptoire et très personnel..
La thermodynamique n'explique pas l'expansion accéléré de l'univers,ni l'intrication quantique,pas plus que l'effet tunnel ou les champs scalaires,nous somme donc très loin d'une théorie du Tout...toutefois à l’échelle macroscopique,il s'agit de l’approche physique la plus pertinente(pour le moment) dans le sens ou en tant qu'être biologique nous sommes déterminé à dissipé l'énergie.
Il me semble qu'il existe une différence notable entre la pertinence et la compréhension absolu des choses!


Retourner vers Athéisme et Religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : l_leo, tonton, vic et 11 invités