Une page de l'histoire qui disparaît....

Forum Athée / croyant


Athéisme et Religions
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Estrabolio

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6235
Enregistré le: 02 Mai 2014, 03:20

Message Sujet: Une page de l'histoire qui disparaît....

Message Titre du message: Une page de l'histoire qui disparaît....

Message Ecrit le 01 Avr 2018, 08:02

Bonjour,
Fin janvier, l'aviation turque a détruit les vestiges du temple d'Ain Dara en Syrie.
http://www.lefigaro.fr/culture/2018/01/29/03004-20180129ARTFIG00099-en-syrie-un-temple-vieux-de-3000-ans-detruit-par-les-raids-aeriens-turcs.php
Ce temple avait été découvert seulement en 1995 et datait de 1300 avant notre ère.
Au delà de son intérêt historique sur la connaissance de la culture Hittite, il présente un intérêt d'un point de vue religieux puisqu'il est à l'évidence le temple qui a servi de modèle au temple de Salomon construit plus de 3 siècles plus tard.
Image
Détail notable, à l'entrée du saint des saints de ce temple hittite, se trouvaient deux sphynx au même emplacement que les deux chérubins du temple de Salomon.
"Laissez la haine à ceux qui sont trop faibles pour aimer." Martin Luther King. :o

MonstreLePuissant

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17810
Enregistré le: 20 Fév 2004, 13:29

Message Sujet: Une page de l'histoire qui disparaît....

Message Titre du message: Re: Une page de l'histoire qui disparaît....

Message Ecrit le 01 Avr 2018, 09:21

C'est vraiment triste !!!

On sait que le temple de Salomon était construit sur le modèle des temples égyptiens avec un naos dans lequel seul le grand prêtre pouvait pénétrer.

Pourquoi un "vrai" dieu aurait copier la structure des temples égyptiens et une partie du culte ?

Le naos est connu dans sa forme égyptienne depuis le début de l'histoire de l'Égypte antique. Il est représenté par un hiéroglyphe.

Tout pharaon commence sa construction divine par celui-ci, puis achève le reste du monument, c'est tout à fait logique car dans cette pièce repose la Divinité.

Chaque temple abrite un naos, salle ultime de l'élément divin renfermant une statuette à l'image du dieu ou de la déesse. Un seul homme peut entrer en contact avec Dieu, pharaon. Celui-ci ne peut pas se multiplier partout dans le pays alors il se double, cultuellement, en tant que grand prêtre. Le grand prêtre est le seul capable de pénétrer dans la salle sainte.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Naos


Naos
Tout comme son homonyme du temple grec, le naos est la pièce du temple qui renferme la statue du dieu. Pour être plus précis, elle contient un tabernacle dans lequel est entreposée la statue divine. Le naos est la transposition dans la pierre du temple primitif : il en reprend la forme rectangulaire avec une unique entrée axiale.
C'est dans cette pièce qu'a lieu l'essentiel du culte divin : chaque matin la statue est éveillée, lavée et habillée et reçoit de multiples offrandes de la part du grand prêtre, seul officiant habilité, avec le Roi, à être en contact avec la statue divine. Ce rôle primordial en fait le seul élément inévitable du lieu de culte égyptien, puisque le naos est le plus petit dénominateur commun de tous les lieux de culte divin.

http://temple.egyptien.egyptos.net/ensa ... Temple.pdf
« La vérité est une. Si il y a des versions, il n'y a plus de vérité. »
« Ce que nous croyons en toute bonne foi n'est pas nécessairement la vérité. »
- Elizabeth Loftus
« Si on laisse à la religion la mainmise sur l'existence, elle sanctifie l'aveuglement. » - Anthony de Mello


Retourner vers Athéisme et Religions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités