Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Le bahaïsme est une religion abrahamique et monothéiste, proclamant l’unité spirituelle de l’humanité.


indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26329
Enregistré le: 25 Avr 2014, 10:14

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 09 Fév 2016, 13:42

Hans a écrit:Bonjour Indian
:mains:
C'est un grand pas pour la Vérité et l'Humanité :wink:


A Small step for man... but a giant one for mankind :wink:

Divin presque :hi:
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

Alisdair

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 18 Nov 2006, 11:32
Localisation: Hauts-de-Seine

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 11 Mar 2016, 15:39

Hello. J'ai annoncé mon retour sur un autre post.
Puisque vous parliez du Bab je dirais comle Hans : l'élève ne dépasse pas le maître. En l'occurence Baha'ullah a des paroles que j'estime bien plus avancée que le Bab. Savez-vous qu'à la différence de Baha'ullah, le Christ ou Mohamed dans sa période mecquoise le Bab brille par son intolérance ? Il encourageait dans le Bayan persan me semble-t-il a brûler les écrits spirituels non Bahai's, détruire églises et mosquées ? C'est pourquoi l'insurrection babie fut si violente ?
Quel instructeur divin est-ce là ? Si éloigné de la douceur du Christ ou l'intelligence de Baha ?
Ancien modérateur de la section enseignement christianisme.

Oiseau du paradis

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 11 Mar 2016, 16:22

Alisdair a écrit:Savez-vous qu'à la différence de Baha'ullah, le Christ ou Mohamed dans sa période mecquoise le Bab brille par son intolérance ? Il encourageait dans le Bayan persan me semble-t-il a brûler les écrits spirituels non Bahai's, détruire églises et mosquées ?


J'apprécierais connaître vos sources à cet effet. Parce qu'en prison, le Bab lisait la Bible et ne s'en cachait pas ! Voir vers 3:34 de cette audio en guise de témoignage provenant du Dr. Cormic qui l'a soigné. http://www.bahai-biblio.org/centre-audio/musique/un-midi-ete/un-midi-ete05_cormic.mp3

Bonne fin de journée tt'l'mondo.

Alisdair

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 18 Nov 2006, 11:32
Localisation: Hauts-de-Seine

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 12 Mar 2016, 05:22

J'ai sûrement pioché sans m'en rendre compte dans des sources extrêmement partisanes et anti-baha'ies. J'ai découvert ce matin que Bahai Awareness était un site musulman, y a de tout sur le site, mais la page Facebook est encore plus sévère. Le doute n'est pas trop trop possible. J'oublierai donc ce site.

Par contre Bahai Insider me semble provenir de personnes plus proches de la foi (des briseurs d'Alliance) ? Là encore c'est partisan, mais il est notoire que la MUJ a quand même fait de sacrées purges (Affaire du talisman entre autres). Je n'ose imaginer les réactions médiatiques si le Vatican faisait la même chose aujourd'hui... Certes la foi B. a souffert de nombreuses dissensions, des schismes, mais les excommunions familiales en pagaille entre chaque passage de relais... c'est pas très "unité universelle". Là est un des gros point qui me retient d'être sympathisant de la cause. J'attends de quelqu'un qui prêche l'unité qu'il la vive.
Donc, oui j'imagine le scandale, d'autant plus que les CBreakers posent un dilemme à la parenté Bahais (ne plus avoir de contacts ou alors devenir à son tour un briseur d'alliance). La réputation sulfureuse des Témoins de Jéhovah ne vient pas d'ailleurs ainsi que des gens qui se coupent de leur cellule familiale.

Pour en revenir sur quelques sources : http://thebahaiinsider.com/2016/03/08/s ... bab-wrote/


EDIT :

Après vérification Bahai Insider est aussi une source musulmane. Donc peu fiable pour moi étant donné que je ne peut pas lire le Bayan en langue arabe pou perse pour vérifier les allégations. J'ai eu la puce à l'oreille en voyant un article sur la disciple du Bab qui a enlevé son voile à Badasht, traitée de femme "aux mains ensanglantées". Bah voyons... Les chiites font des leçons de morales sur la violence des autres. On aura tout vu. Je me rends compte que la propagande est partout. Mais ça n'enlève rien à mes reproches envers la MUJ. D'ailleurs Oiseau, tu sembles dire que ses règles comme l'absence de femmes dans le rang des neuf est amené à changer. Mêmes les tablettes de lois ??? Ca fait pourtant parti de la révélation; non ?
Ancien modérateur de la section enseignement christianisme.

Akenoï

[Religion] baha'i
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1392
Enregistré le: 22 Sep 2015, 20:05
Localisation: Burgundy

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 12 Mar 2016, 10:15

@Alidsair

Bonjour.

Je connais bien ce que vous vivez, et je suis passé par là. Laissez-moi vous faire profiter de mon expérience.

1_Bahai Insider, Bahai Awareness, Bahai Bahai, etc. sont des sites de diabolisation gérés par des Iraniens Shiites Bahaïophobes. Ces sites peuvent être utiles pour mettre en avant certaines polémiques, mais c'est bien tout. Ne leur faites jamais confiance. Ils mêlent le faux et le vrai, et déforment les propos. En outre, j'ai déjà fréquenté une des personnes gérant un de ces sites, et c'est un vrai serpent, à la limite de la caricature.

2_Les Lois du Bayan.

Le Bayan, comme vous vous en doutez, est un texte censuré. Sachez cependant qu'il est disponible en Français dans la mesure où à la fin du XIXe siècle, le fils de l'ambassadeur de France en Perse se convertit au babisme, et traduit le Bayan.

Voici le Bayan Persan : http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/ ... mmaire.htm
Voici le Bayan Arabe : http://bayanic.com/showItem.php?id=farBayan

J'ai également fait une synthèse des Lois du Bayan dans cette section du forum : bahaisme/foi-bab-ie-et-bayans-t36430.html

Cette synthèse est imparfaite.
D'après la communauté Babie actuelle, le Bayan n'ordonne pas que les livres soient brûlés, car un autre verset demande à ce que pas une page de livre ne soit déchirée. Dans tous les cas, le Bayan ne précise pas les exceptions. Il est impensable que le Bab ait demandé de brûler la Bible ou le Coran par exemple.

Les Lois du Bayan sont extrêmement dures psychologiquement. Les sanctuaires des religions précédents doivent être détruits sous certaines conditions bien définies.

Les Baha'is considèrent souvent le Bayan comme un Livre transitoire entre l'Islam et le Bahaïsme, ou comme un Livre dont l'application dépend de l'apparition de Celui que Dieu doit Manifester. Je ne crois ni l'un ni l'autre.

Le Bayan est un livre très intelligent, et très bien conçu, ce qui rend d'autant plus étrange le recours à des lois violentes ou étranges, qui ne visent pas au progrès de la société persane, mais simplement à l'accueil d'un Messie.

Personnellement, j'ai un avis sur le Bayan, qui est le suivant. Ce n'est pas un simple livre, mais un espace sacré. C'est une cité élevée sur plusieurs niveaux, chacun soutenus par 19 portes. C'est aussi une lanterne à l'intérieur de laquelle doit être placée la lumière de la révélation Baha'ie.

Qu'est-ce qui me fait dire ça ?

1_les lois du Bayan ne visent pas à la transition entre deux religions puisqu'elles n'ont pas même eu le temps de se mettre en place.
2_Baha'u'llah affirme que le Bayan est le Livre-Mère

Je pense que c'est un texte dont toutes les lois possèdent une dimension symbolique qui doit être rendue manifeste par des commentaires très poussés.

Voici l'explication que je peux par exemple donner de l'abolition des lieux de culte non-Babis dans le Bayan (ils doivent être démolis, et l'or qui les ornent doit servir à décorer les sanctuaires du Babisme) :
Il faut abolir les sanctuaires extérieurs des religions, qui divisent les êtres humains, pour que dans les Terres prophétiques ne subsistent qu'une unique religion. L'or de chaque église, mosquée, synagogue, doit venir orner les sanctuaires babis = récupérer la sagesse des autres religions, et fondre ces sagesses en une religion commune (récupérer les techniques de méditation bouddhique, le mode de vie islamique, les exégèses juives, etc. et les faire siennes).

Il y a un travail énorme à accomplir sur le Bayan, pour dévoiler ses sens véritables.

Petite remarque : il me semble que le Bayan est mentionné implicitement dans ce verset (numéro 20) des Joyaux des Mystères Divins :

"Il n’est donné à personne d’en boire ne serait-ce qu’une goutte de rosée, à moins d’être entré dans cette cité, une cité dont les fondations reposent sur des montagnes de rubis d’un rouge éclatant, les murs sont taillés dans la chrysolithe de l’unité divine, les portes sont faites des diamants de l’immortalité, et dont la terre diffuse le parfum de la bonté céleste."

3_La MUJ et ses défauts.

La MUJ n'est pour l'instant qu'une institution humaine défectueuse. Elle a émergé hors de la continuité de la ligne de transmission de l'autorité Baha'ie. En effet, elle a été formée de manière artificielle après la mort du Gardien qui n'a laissé aucune directive à son sujet, ni n'a nommé d'héritiers à sa succession.
Est-elle légitime ou pas ? En tout cas, elle est un peu défectueuse oui. Elle dissimule les textes (5% des écrits de Baha'u'llah traduits en anglais, 20% publiés seulement). Elle construit des symboles païens sur le Mont Carmel. Et elle fait des purges, de deux types :
_les briseurs d'alliance sont des exclus qui doivent être évités à tout prix
_ceux dont on retire les droits administratifs parce qu'ils ont leur propre opinion.

En tout cas, je ne souscris pas à cette institution. Mais ils ont aussi des qualités. Ils ont fait un remarquable travail d'harmonisation des calendriers par exemple.
"Supplie Dieu d’accorder aux hommes une oreille attentive, une vue perçante, un coeur réceptif et empli d’amour afin que ses serviteurs parviennent à celui que leur coeur désire et tournent leur visage vers leur Bien-Aimé."

Oiseau du paradis

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 12 Mar 2016, 14:58

Alisdair a écrit:D'ailleurs Oiseau, tu sembles dire que ses règles comme l'absence de femmes dans le rang des neuf est amené à changer. Mêmes les tablettes de lois ??? Ca fait pourtant parti de la révélation; non ?


Tout ce que Baha'u'llah a révélé de sa plume est inchangeable effectivement. Et, lorsqu'il y a ambiguïté, nous nous référons à l'interprétation de son fils aîné, Abdu'l-Baha. Tout le reste relève de l'autorité de la Maison Universelle de Justice.

Quant à mon opinion concernant l'inéligibilité des femmes à siéger à la MUJ, c'est une question de constitution et cette question ne fait pas partie de la révélation de Baha'u'llah.

Dans cette révélation de Bahà'u'llàh, les femmes sont les égales des hommes. Elles ne seront devancées en aucune circonstance. Leurs droits sont égaux en importance à ceux des hommes. Elles entreront dans toutes les branches administratives de la politique. Dans tous les domaines, elles atteindront les niveaux les plus élevés et prendront part à toutes les affaires de ce monde. Soyez-en certaines. Ne regardez pas la situation présente; dans un avenir proche, l'univers des femmes deviendra resplendissant et glorieux, parce que sa Sainteté Bahà'u'llàh l'a voulu ainsi !


Pour ce qui est de la constitution de la MUJ, nous retrouvons ceci.

XI. AMENDEMENT

Cette Constitution peut être amendée par décision de la Maison Universelle de Justice lorsque tous les membres au complet sont présents. http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/ ... on-muj.htm


En ce qui a trait aux questions relatives au Bab, je ne m'y attarde que très peu du fait que son mandat premier fut d'annoncer la venue de Baha'u'llah et que la grande majorité des bab'is sont devenus des adeptes de Baha'u'llah. Sa révélation est donc de moindre importance dans mon schème de valeurs mais peut être très utile pour l'islam du fait qu'elle abroge certaines lois dans ses décrets.

Akenoï a écrit:Et elle fait des purges, de deux types :
_les briseurs d'alliance sont des exclus qui doivent être évités à tout prix
_ceux dont on retire les droits administratifs parce qu'ils ont leur propre opinion.


Je n'ai jamais témoigné du retrait des droits administratifs d'une personne basé sur des opinions personnelles ! Ceci irait totalement à l'encontre d'un de nos principes de base.

Chacun doit chercher à connaître la vérité par soi-même.

Bahá’u’lláh insiste sur l’obligation fondamentale des êtres humains d’acquérir la connaissance par leurs « propres yeux et non par ceux d’autrui ».

Nous avons tous la responsabilité morale d’utiliser notre raison pour découvrir la vérité. Nous avons aussi l’obligation morale de ne pas adhérer aux opinions et aux idées des autres sans les remettre en question, que ce soit par crainte de ceux qui les soutiennent ou par admiration pour eux. De telles allégeances peuvent, à leur tour, mener au conflit et à la discorde.

Chercher à connaître la vérité de façon indépendante permet de distinguer la vérité de l’erreur. http://www.ca.bahai.org/fr/les-enseigne ... %A1%C3%ADs


Quant aux briseurs de covenant, oui, vaut mieux les éviter. Il en va de notre protection et de notre sécurité. Encore faut-il cependant s'entendre sur la signification de ce terme. En voici un échantillon. http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/ ... -remey.htm

Pour le reste, je suis d'accord avec toi, nous sommes en apprentissage et comme toute institution, nous apprenons de nos erreurs. Nul n'est infaillible.
Modifié en dernier par Oiseau du paradis le 12 Mar 2016, 15:26, modifié 1 fois.

Akenoï

[Religion] baha'i
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1392
Enregistré le: 22 Sep 2015, 20:05
Localisation: Burgundy

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 12 Mar 2016, 15:21

Quant à mon opinion concernant l'inéligibilité des femmes à siéger à la MUJ, c'est une question de constitution et cette question ne fait pas partie de la révélation de Baha'u'llah.


Il me semble être tombé sur un texte de Abdul Baha expliquant que cette interdiction serait un jour levée sous certaines conditions. Ca vous dit quelque chose ?
"Supplie Dieu d’accorder aux hommes une oreille attentive, une vue perçante, un coeur réceptif et empli d’amour afin que ses serviteurs parviennent à celui que leur coeur désire et tournent leur visage vers leur Bien-Aimé."

Oiseau du paradis

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 12 Mar 2016, 16:01

Plusieurs lettres ont été envoyées à divers membres allant dans ce sens. Que la sagesse de cette directive nous sera dévoilée en temps opportun.

J'ai retrouvé quelques pistes et il semble qu'il s'agisse d'une question de "contexte" et de "bonne volonté"!

145.6. Il ressort des écrits du Gardien, que là où Baha’u’llah a stipulé une loi, impliquant un homme et une femme, elle s’applique mutatis mutandis entre un homme et une femme, à moins que le contexte ne rendent cette application impossible.


Ici, toute une controverse sans queue ni tête, au niveau de l'interprétation des textes ! C'est ce que j'appelle un total manque de maturité et l'histoire de Corrine True en dit long. http://www.h-net.org/~bahai/docs/vol3/wmnuhj.htm

Et un blog de Sen McGlin que je considère digne d'intérêt. https://senmcglinn.wordpress.com/2010/0 ... the-house/

Merci d'avoir questionné ce sujet qui concerne une bonne moitié de l'humanité, Akenoï.

Alisdair

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 18 Nov 2006, 11:32
Localisation: Hauts-de-Seine

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 13 Mar 2016, 18:44

Bonsoir. J'avais écrit un message qui s'est effacé à cause du wi-fi défaillant en déplacement hier soir. J'essaye de réécrire de manière pas trop succincte. Désolé pour le pavé.

Déjà, merci Akénoï pour les précisions concernant la propagande qui ne peut être que très nocive et de mauvais aloi pour peu qu'elle soit de provenance iranienne. Il est triste de voir que la foi qui est la vôtre va devenir connue des Français principalement par la persécution au pays des mollahs avec pas mal d'articles de presse ces temps-ci. Mais à dresser un parallèle avec le christianisme, si vous le permettez, la foi des disciples du Christ s'est propagée de la même manière par le sang des martyrs et leur insoumission.

Les sites malveillants mis à part, j'ai pris du temps hier pour écouter quelques interviews provenant de bahai-biblio.org hier. Notamment les émissions de fréquences protestantes (y a pas à dire, les réformés sont très ouverts aux autres fois).

Il y a des mots qui correspondent beaucoup si ce n'est pas à ma spiritualité à mes convictions profondes.

1-Mon humanisme forcené qui n'a jamais été en paix avec la parole du Christ disant être l'unique chemin, l'unique vérité, ce qui équivaut à dire que les autres sentiers sont voués à l'échec et la perdition. Je verrais plutôt les grandes spiritualités comme des éclats d'un grand miroir brisé. La sagesse des autres a forcément à m'apprendre.

2-Cette attitude ouverte oblige à la remise en question et au dialogue, choses tellement importantes. Ça me fait penser à la phrase connue : fuis celui qui dit avoir trouvé la vérité, chéris la compagnie de celui qui la cherche. Plus que les réponses, j'affectionne les questions, le cheminement.

Merci à Oiseau du Paradis aussi, vos réflexions pleines de discernement de questionnement du dogme et des choses plus relatives me rassurent. Les paroles de Baha'ullah sont si belles que les affaires de la MUJ me semblaient un trop triste paradoxe. Un fruit un peu acide d'un arbre plus doux. Je peux comprendre le manque de maturité d'une telle institution. Pour avoir fait un peu de socio religieuse, les nouvelles spiritualités sortent toujours d'une religion intérieure (secte au sens neutre), font un schisme, commencent par se définir en opposition, radicalisées pour s'institutionnaliser gentiment, ronronner et souvent se scléroser jusqu'à une nouvelle réforme. Si des fidèles comme vous ont un impact, cet organe pourra bien s'améliorer.

Bref, je suis heureux de rencontrer enfin des Baha'is disponibles, plaisants et avec qui je serai ravi de continuer l'échange.

3- Cette notion de révélation progressive me permet de mieux comprendre beaucoup de détails des religions. Jusque-là, j'ai vu la foi Baha'i comme un syncrétisme associant des spiritualités différentes, parfois contraires. Je le pense toujours un peu mais... moins, si chaque révélation correspond à un temps ET une civilisation donnée.

L'approche Baha'ie trouve un écho chez moi, dans le sens où ma conception d'un Dieu unique bienveillant ouvrant son salut à tous ferait que l'Islam serait une voie de l'obéissance, du respect des commandements, le christianisme serait la quintessence de la voie de l'amour ou encore le bouddhisme comme voie de la sagesse. Chaque voie, pour un Dieu bon, ne s’exclurait pas. En fait chacun avancerait selon un sentier de prédilection.

Dernier mea culpa, il semble que certains Convenant Breaker ont souffert d'ostracisme de la part de membres Bahais de leur famille, quelque chose que d'anciens Témoins de Jéhovah ont vécu. Mais il semble aussi que ces anathèmes sont moins nombreux aujourd'hui pour n'être lancés que sur des personnes schismatiques. Chose que tout clergé ferait comme le Vatican avec les tradis de la FFSPX.
Ancien modérateur de la section enseignement christianisme.

Akenoï

[Religion] baha'i
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1392
Enregistré le: 22 Sep 2015, 20:05
Localisation: Burgundy

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 13 Mar 2016, 20:16

Bonsoir Alidsair !

Vous dites :

Mon humanisme forcené qui n'a jamais été en paix avec la parole du Christ disant être l'unique chemin, l'unique vérité, ce qui équivaut à dire que les autres sentiers sont voués à l'échec et la perdition.


Pour moi, il s'agit d'une lecture littérale de la parole : "Je suis le chemin. Nul ne vient au Père que par moi."
Il me semble qu'on peut faire deux lectures subtiles de ce verset :
1_Lecture Baha'ie : Jésus est le chemin dans Sa Manifestation. Comme pour chaque Manifestation, il recrée la Création toute entière par sa parole, car il incarne la Volonté Primale de Dieu. Ainsi, lors de sa prédication, il est la Porte qui mène à Dieu. Ceux qui échouent à le reconnaître ont méconnu tous les autres Prophètes (à son époque : Abraham, Moïse, peut-être Zoroastre). En bref, nul ne vient au Père que par Lui au moment où il apparaît, et aussi dans la période qui le suit, jusqu'à que le Paraclet soit apparu. Ensuite, nul ne vient au Père que par Muhammad.
2_Lecture Chrétienne non-fondamentaliste : Si vous arrivez au Père, vous avez connu Christ, quelle que soit votre tradition.

Pas besoin de vous imprégner de nos doctrines pour vous réconcilier avec le christianisme. Il y a des lectures autrement plus intenses et véridiques qu'on peut faire de la Bible, qui résolvent ce genre de problème.

Je verrais plutôt les grandes spiritualités comme des éclats d'un grand miroir brisé.


Et bien, il est temps de reconstituer le miroir. Baha'u'llah nous parle d'un âge prochain où l'humanité réalisera son Unité. Le Coran quant à lui, nous promet une Heure prochaine où tous les hommes seront réunis, et où tous les prophètes de Dieu seront aussi réunis. Il s'agit d'un unique réalité.

Cette attitude ouverte oblige à la remise en question et au dialogue, choses tellement importantes.


Oui ! Très important.

Bref, je suis heureux de rencontrer enfin des Baha'is disponibles, plaisants et avec qui je serai ravi de continuer l'échange.


Merci. Mais en fait, j'hésite encore à me convertir au Bahaïsme (j'ai du mal à résoudre certains problèmes, mais je sais qu'ils s'expliquent : 1_l'étrangeté du Bayan [d'ailleurs, lisez-le, je vous le conseille. Histoire de savoir dans quoi vous mettez les pieds. Si vous devenez Bahaï un jour, vous devez accepter le Bayan comme la conclusion du Coran et le préquel de la révélation Bahaïe.] 2_j'aimerais lever quelques voiles sur Baha'u'llah, mais un manque de ressources m'empêche de le faire.)

Cette notion de révélation progressive me permet de mieux comprendre beaucoup de détails des religions. Jusque-là, j'ai vu la foi Baha'i comme un syncrétisme associant des spiritualités différentes, parfois contraires. Je le pense toujours un peu mais... moins, si chaque révélation correspond à un temps ET une civilisation donnée.


En fait, le Bab et Baha'u'llah mettent tous les deux en avant ce concept de manières différentes mais complémentaires.
Chez le Bab, chaque religion n'est créée qu'en vue de la suivante. La religion prépare à la Manifestation de Dieu. En fait, Dieu est inconnaissable dans Son essence. Du coup, le seul moyen qu'il a de se faire connaître, c'est d'envoyer sur Terre un représentant qui est Son visage et Sa voix. Quand une Manifestation apparaît, la Création peut donc rencontrer son Seigneur : c'est le Jugement Dernier. Tout ce qui est créé entre deux Manifestations, y compris vous, votre chien et votre collection de DVDs, n'est créé qu'en vue de cette épiphanie humaine. Le Bab insiste sur la notion de rupture entre chaque religion, entre chaque Manifestation. Et chaque religion est un arbre, planté à l'état de graine au début d'une révélation, et qui devient un arbre dont les fruits sont cueillis par la Manifestation suivante.
Chez Baha'u'llah, ce qui est important, c'est la continuité entre les religions et les Manifestations. Chaque Manifestation dévoile une partie de la Vérité divine, mais le fait à un degré que les hommes sont capables de supporter à leur époque. Entre chaque religion, l'humanité progresse, et se rapproche de la Vérité, qu'elle acquiert par degrés.

Vous remarquerez que je cite beaucoup le Bab, ce que les Baha'is ne font pas beaucoup.

chaque révélation correspond à un temps ET une civilisation donnée.


Aujourd'hui, la Révélation englobe le monde entier, et plus une région ou un peuple en particulier.

L'approche Baha'ie trouve un écho chez moi, dans le sens où ma conception d'un Dieu unique bienveillant ouvrant son salut à tous ferait que l'Islam serait une voie de l'obéissance, du respect des commandements


On notera que le Bahaïsme se situe à la convergence des deux religions, grâce au Bab, apparu en 1844 (année de la Parousie) qui est l'année 1260 du calendrier islamique (année du retour du Mahdi). Ce qui est d'autant plus fascinant que le Bab non seulement accomplit des prophéties islamiques nombreuses et livre des exégèses édifiantes du Coran (vraiment ! c'est incroyable), mais en plus, sa vie est proche de celle de Jésus. En effet, il est mort sur une croix. (Comment ça ? me direz-vous. Il est mort attaché à un poteau.) Ce qu'il faut savoir, c'est que le nom du Bab forme une Croix (Ba Alif Ba). Son nom est son calvaire. Je peux rentrer plus avant dans la symbolique de la Croix si vous voulez.

Dernier mea culpa, il semble que certains Convenant Breaker ont souffert d'ostracisme de la part de membres Bahais de leur famille, quelque chose que d'anciens Témoins de Jéhovah ont vécu.


Il me semble que tous les descendants de Baha'u'llah sont concernés. Je me console en constatant que les familles de Jésus et de Baha'u'llah n'étaient guère mieux servies. En fait, ce que je comprends, c'est que quelqu'un de foncièrement mauvais s'est introduite dans cette famille pour la corrompre de l'intérieur, et que Baha'u'llah a lutté contre cette personne (Lady Munira, femme de Abdul Baha). Sans cette personne, cette famille serait resté unie. Je vois là davantage des forces de destin tragiques que des manipulations serviles.

En tout cas, le problème que je trouve avec le Bahaïsme, c'est que comme tous les écrits et toutes les ressources historiques ne sont pas disponibles, on doit composer avec une part d'inconnu.

Mon conseil en tout cas : ne fuyez pas les polémiques. Vous trouverez dans la bouche de Abdul Baha ou de Baha'u'llah, ou du Bab, des propos parfois curieux. Prenez le taureau par les cornes, et faites face au problème. Ce qui souvent se produit, c'est que la polémique sensé déstabiliser la foi révèle en fait une sagesse souterraine.

Bonne chance en tout cas sur ce chemin très intéressant.
"Supplie Dieu d’accorder aux hommes une oreille attentive, une vue perçante, un coeur réceptif et empli d’amour afin que ses serviteurs parviennent à celui que leur coeur désire et tournent leur visage vers leur Bien-Aimé."

Oiseau du paradis

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 13 Mar 2016, 21:13

Akenoï a écrit:En fait, ce que je comprends, c'est que quelqu'un de foncièrement mauvais s'est introduite dans cette famille pour la corrompre de l'intérieur, et que Baha'u'llah a lutté contre cette personne (Lady Munira, femme de Abdul Baha). Sans cette personne, cette famille serait resté unie. Je vois là davantage des forces de destin tragiques que des manipulations serviles.


Il y a sans doute erreur sur la personne, Akenoï. Voici un témoignage parmi plusieurs, à la mémoire de l'épouse d'Abdu'l-Baha.

Munirih Khanum! Oh combien ce nom est aimé dans ce monde baha'i! Les circonstances uniques de sa naissance semblent déjà nous annoncer qu'elle était destinée à prendre une place dans l'histoire de la foi baha'ie. Cette prophétie fut accomplie quand elle fut choisie pour être la femme aimée et honorée de notre Maître bien-aimé, 'Abdu'l-Baha. Avec un consentement rayonnant elle a partagé avec Lui les vicissitudes, les épreuves et les tribulations qui furent son sort durant les longues surveillances sous le stricte "régime turque" dans la "Cité rempart" de Saint Jean d'Acre...

...Sur les pentes de Carmel (la Montagne sacrée de Dieu) la dépouille mortelle de Munirih Khanum repose avec amour auprès de la tombe de sa bien-aimée et vénérée belle-soeur Bahiyyih Khanum (la Plus Sainte Feuille), et non loin de la tombe Sainte où repose la dépouille sacrée du Bab et d'Abdu'l-Baha.

À travers les âges à venir, des milliers de pèlerins rendrons visite à son lieu de repos, et se tenant debout la tête baissée, ils prieront avec révérence et ferveur: "O Dieu! O Dieu Assistes-nous des hôtes du Concours Suprême. Et rends nous fermes et constants dans ton Pacte et Ton Testament."

EFFIE E. BAKER


http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/temoignage/munirih-khanum.htm

Par contre, deux des épouses de Baha'u'llah violèrent son alliance. Voici un bref récit.

Baha'u'llah fut marié avec Asiyih Khanum, à qui il avait donné le titre de "Feuille la plus louée". Selon les paroles mêmes de Baha'u'llah, elle est son "épouse éternelle dans tous les mondes de Dieu". Il faut toutefois mentionner le fait que Baha'u'llah a eu trois épouses, mais que seule Asiyih Khanum resta fidèle à son Seigneur; les deux autres, ainsi que leurs enfants, violèrent l'alliance de Baha'u'llah.

Baha'u'llah épousa ces trois femmes avant la déclaration de sa mission en 1863. À cette époque et dans cette société, il était normal pour un homme de pratiquer la polygamie. En fait, un homme appartenant à la noblesse aurait été bien mal vu s'il avait été monogame. Baha'u'llah, tout comme les autres Messagers du passé, vivait selon les coutumes de son temps.

Bien que les détails concernant leur mariage soient décrits dans le présent résumé, nous aimerions toutefois rappeler que Baha'u'llah épousa Asiyih Khanum à Tihran en 1835. Surnommée " Navvab " par Baha'u'llah, elle lui resta fidèle jusqu'à la fin de sa vie. Elle mourut en 1886.

La deuxième femme que Baha'u'llah épousa à Tihran en 1849 s'appelait Fatimih Khanum. Elle était surtout connue sous le titre de Mahd-i-'Ulya. C'était une cousine de Baha'u'llah et elle donna naissance à six enfants, dont quatre seulement atteignirent l'âge adulte : une fille du nom de Samadiyyih et trois garçons qui s'appelaient Muhammad-Ali, Diya'u'llah et Badi'u'llah.

La troisième femme de Baha'u'llah s'appelait Gawhar Khanum. La date de leur mariage n'est pas connue, mais nous savons qu'il eut lieu avant la déclaration de la mission de Baha'u'llah en 1863. Elle donna naissance à une fille du nom de Furughiyyih.


http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/etude/baha/famille-baha.htm

Akenoï

[Religion] baha'i
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1392
Enregistré le: 22 Sep 2015, 20:05
Localisation: Burgundy

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 13 Mar 2016, 21:20

Il y a sans doute erreur sur la personne, Akenoï. Voici un témoignage parmi plusieurs, à la mémoire de l'épouse d'Abdu'l-Baha.


C'est pas impossible, en effet. Je confonds souvent les noms. Merci.

Par contre, deux des épouses de Baha'u'llah violèrent son alliance. Voici un bref récit.


Je savais pas ça.

Dans tous les cas, il y a la main d'une femme derrière ces sombres affaires.
"Supplie Dieu d’accorder aux hommes une oreille attentive, une vue perçante, un coeur réceptif et empli d’amour afin que ses serviteurs parviennent à celui que leur coeur désire et tournent leur visage vers leur Bien-Aimé."

Oiseau du paradis

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 13 Mar 2016, 21:24

Ça y est. Tu viens de me décrocher un de ces fous rires. Merci... ça dilate la rate. :-D

Alisdair

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2029
Enregistré le: 18 Nov 2006, 11:32
Localisation: Hauts-de-Seine

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 13 Mar 2016, 21:47

Je commence à fatiguer de ma longue veille. J'essayerai de reprendre demain plus précisément.

Akenoï vous dites " Chez Baha'u'llah, ce qui est important, c'est la continuité entre les religions et les Manifestations. Chaque Manifestation dévoile une partie de la Vérité divine, mais le fait à un degré que les hommes sont capables de supporter à leur époque. Entre chaque religion, l'humanité progresse, et se rapproche de la Vérité, qu'elle acquiert par degrés."

Pour quelqu'un féru de religions, de leur histoire, de leur dogme cela ne tient pas. L'islam est vu en occident comme un retour au judaïsme par rapport au christianisme. Notamment avec l'impact de la prescription des lois, l'obéissance à leurs décrets. La différence notable avec le judaïsme est la vocation universelle de l'Islam. Elément reçu du christianisme. Pour les chercheurs l'Islam est d'ailleurs très lié aux Nestoriens et juifs du coin précepteurs de Mohamed.

Continuité donc. Mais sur l'interdit alimentaire, l'égalité des sexes, la consommation d'alcool, la prière obligatoire ou non, l'importance du clergé, la place de l'argent dans le spirituel, les trois monothéismes abrahamiques ne sont PAS complémentaires, ni continues puisqu'ils sont contradictoires.

Comment des Manifestations d'une même sources peuvent se contredire à ce point ? Sur des prescriptions alimentaires suivant une région (désert et porc) passe encore. Mais d'autres sur la compréhension spirituelle (comme la place spirituelle de la femme) ? C'est inconciliable. Dur de prôner l'unité en refusant ces difficultés.

Moi aussi, les lettres d'Abdul Baha envoyées aux puissants du XIXe siècle m'ont faites sourire par tant de modernité. Comme si on m'annonçait l'entretien d'un prophète à l'ONU.
Ancien modérateur de la section enseignement christianisme.

Akenoï

[Religion] baha'i
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1392
Enregistré le: 22 Sep 2015, 20:05
Localisation: Burgundy

Message Sujet: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Titre du message: Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Message Ecrit le 14 Mar 2016, 07:23

Pour quelqu'un féru de religions, de leur histoire, de leur dogme cela ne tient pas. L'islam est vu en occident comme un retour au judaïsme par rapport au christianisme.


C'est à nous autres de faire comprendre cette réalité pourtant avérée : la civilisation islamique a porté les enseignement du Christ à un niveau plus avancé que ne l'a fait la civilisation romano-chrétienne ou l'Occident médiéval. Vous pouvez pour cela consulter les interventions de notre Imam Pierre-Ali, qui rend évident les passerelles entre les différentes religions, et leur unité intrinsèque.
Il explique notamment que l'islam correspond à ce verset : "Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite [...]."

Tenez, lisez les posts de cet homme remarquable : membre/IDRVDC/

Honnêtement, je crois que l'Islam a porté les enseignements christiques et l'a décliné dans tous les aspects de la civilisation humaine : sciences et techniques, droit, soufisme, gouvernance, etc. Si vous étudiez la civilisation de l'âge d'or islamique, cela deviendra évident pour vous, je vous le garantis.

Sur le plan personnel, ce qui m'a convaincu est qu'un soir de Ramadan, j'ai partagé le souper de Musulmans dans une mosquée. Nous étions tous réunis autour de grandes tables, dans un esprit de partage. J'ai eu par moments l'impression de vivre la Cène, et je me suis senti soudainement très proche de Jésus.

Le retour à un ordre légal plus strict s'est accompagné également d'un fourmillement de réflexions très élaborés, qui ont obligé les Musulmans à s'emparer de la pensée aristotélicienne pour articuler les prescriptions légales du Coran dans le contexte du quotidien. Il n'y a pas un retour en arrière, mais une reformulation de l'esprit du droit, qui a par ailleurs pris en compte le "celui qui n'a jamais péché, qu'il jette la première pierre".
Et la condition des femmes a été grandement réhaussée dans l'islam.

Pour les chercheurs l'Islam est d'ailleurs très lié aux Nestoriens et juifs du coin précepteurs de Mohamed.


Les Prophètes sont tous influencés par les courants de pensée propres à l'époque, mais pour que leur religion fonctionne, il faut la Main de Dieu.

[quote Mais sur l'interdit alimentaire, l'égalité des sexes, la consommation d'alcool, la prière obligatoire ou non, l'importance du clergé, la place de l'argent dans le spirituel, les trois monothéismes abrahamiques ne sont PAS complémentaires, ni continues puisqu'ils sont contradictoires.][/quote]

L'égalité des sexes est affirmée dans les deux religions, quoique vous en pensiez. Pour le reste, il vous faut lire ceci : http://www.religare.org/livre/bahai/ba- ... rnacle.pdf

C'est très court et extrêmement enrichissant. Baha'u'llah nous explique pourquoi il y a des différences légales entre les religions. Mais pensez bien qu'une religion destinée au peuple juif et à l'empire romain pour les premiers siècles de notre ère ne saurait comporter les mêmes prescriptions que celles d'une religion destinée au peuple arabe pendant le Moyen-Age.
Par ailleurs, la modification des lois constitue en lui-même une forme d'épreuve pour les croyants de la religion précédente, qui consiste en un test de fidélité : faut-il rester fidèle aux lois, ou à la Source des Lois ?

Comment des Manifestations d'une même sources peuvent se contredire à ce point ?


Il n'y a pas contradictions. Chaque Manifestation est porteuse d'outils propres à soigner et guider un ou des peuples en particulier sur une période donnée. Si vous avez la grippe, je ne vous soignerais pas avec les mêmes médicaments que si vous aviez une angine.
En outre, si vous avez 15 ans, je ne pourrai pas vous habiller avec les mêmes vêtements que vous portiez nourrisson.

A ce propos, lisez les écrits de Baha'u'llah, et aussi ceux de Pierre-Ali, il en parle.

C'est inconciliable


Absolument pas. Mais prenez bien en compte le fait que les croyants ne pratiquent forcément leur religion dans son esprit initial.

Il est expliqué dans le Bayan que l'interdit du porc avait une fonction symbolique. On peut aussi voir ça comme une forme de jeûne permanent. Ce que Baha'u'llah nous explique, c'est que ces commandements ne sont pas figés dans le marbre. Les lois ne sont pas des véhicules d'une éternelle vérité : ce sont des béquilles, éphémères, comme des vagues à la surface de la mer, qui retournent dans l'océan de la Loi, pour faire place à une nouvelle vague.

les trois monothéismes abrahamiques ne sont PAS complémentaires, ni continues puisqu'ils sont contradictoires.


C'est parce qu'il faut lire les Textes à un autre niveau, une autre profondeur. Des gens comme Annick de Souzenelle mettent bien en avant la parfaite continuité, au niveau ontologique, du judaïsme et du christianisme.

Il faut que vous soulagiez votre coeur de ces vérités incertaines que sont ces contradictions aperçues dans le monde de l'apparence. Dans le Coran, Dieu est l'apparent et le caché. Vous voyez les forces de contradictions dans l'apparence (même si une étude historique les estompe quelque peu), maintenant il faut voir les forces de cohérence, de convergence, et d'unité même, dans le caché, et rendre cela évident.

Dur de prôner l'unité en refusant ces difficultés.


En les refusant ? Oui. En les acceptant par contre...

Moi ce que je constate, c'est que de plus en plus d'âmes se lèvent pour manifester ces vérités occultés par le dogme.
Et je m'en vais citer ce verset du Tao to King :
"Le rite est l'écorce de la foi, et la source du désordre."

Moi aussi, les lettres d'Abdul Baha envoyées aux puissants du XIXe siècle m'ont faites sourire par tant de modernité. Comme si on m'annonçait l'entretien d'un prophète à l'ONU.


Ah ça.
"Supplie Dieu d’accorder aux hommes une oreille attentive, une vue perçante, un coeur réceptif et empli d’amour afin que ses serviteurs parviennent à celui que leur coeur désire et tournent leur visage vers leur Bien-Aimé."


Retourner vers Foi bahá’íe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités