法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Croyances issu des enseignements de Siddhartha Gautama, considéré comme le Bouddha historique.


Bouddhisme
Le bouddhisme est une pratique, une philosophie de vie fondée par un sage de l'inde antique vers -600 avant JC, ce sage appelé "Bouddha" ce qui veut dire Éveillé, atteint l'Éveil vers 40 ans puis il enseigna durant toute sa vie, il mourut vers 80 ans en ayant établi une communauté de sa doctrine.
Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11425
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Titre du message: Re: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Ecrit le 27 Mar 2016, 04:23

Combien de moines bouddhistes s'immolent par le feu pour en finir, désespérés ! Cette forme de suicide est tolérée dans certaines formes de bouddhisme, Mahayana ou indien.

Or l'auto-immolation et toute forme de suicide est interdite dans le bouddhisme Falun gong !
Par contre la terrifiante Police chinoise brûle en place publique des prisonniers du Falun gong pour terroriser le peuple et menacer de mort tout futur pratiquant ou simple croyant ou sympathisant.
Image
&
Image
&
Image
&
Image

Que dire en Chine continentale où des dizaines de milliers de bouddhistes ont été exécutés ou officiellement "disparus" !
法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Aucun mot de compassion des internautes se disant "bouddhistes" sur le génocide de leurs frères iciCela en dit long sur le cynisme francophone des "bouddhistes" ici Image

Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11425
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Titre du message: Re: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Ecrit le 29 Mai 2016, 11:01

2015年河北张家口市法轮功学员被迫害情况
Province du Hebei : persécution intensifiée de pratiquants du Falun gong

Image
Avec l'augmentation du nombre de citoyens chinois, un pourcentage croissant d'entre eux ont fait l'objet de représailles de la part des autorités chinoises. 1 685 incidents de citoyens ont été violemment ciblés par la police chinoise pour leur pratique supposée du Falun Gong en 2015.
Image

Dans la ville de Zhangjiakou, deux semaines avant l'évaluation prévue par le Comité international olympique pour déterminer l'admissibilité de la ville pour les Jeux d'hiver 2022, le personnel des comités résidentiels s'est rendu au domicile de chaque pratiquant.
Image
En plus du harcèlement et des menaces, ils ont tentés de forcer chaque pratiquant à leur remettre leur pièce d'identité et les ont restreints à ne pas voyager à l'extérieur de la ville pendant cette période.
Image
Source : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/2/9/2015年河北张家口市法轮功学员被迫害情况-323837.html

Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11425
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Titre du message: Re: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Ecrit le 01 Aoû 2016, 21:33

Le Falun Dafa, plus qu’une école de qi gong
Présenté au public de Changchun (nord-est de la Chine) par son fondateur Li Hongzhi le 13 mai 1992, le Falun Dafa se définit d’abord comme une forme de qi gong, la gymnastique traditionnelle chinoise associant mouvements lents et techniques de respiration. Cinq séries d’exercices pratiqués seul ou en groupe sont censés apporter paix et bien-être aux pratiquants. Au sens strict Falun Gong désigne ces exercices alors que Falun Dafa est le nom du mouvement dans son ensemble, doctrine incluse. Cette dernière est d’ailleurs à privilégier selon Li Hongzhi car elle permettrait d’atteindre l’élévation spirituelle et, but ultime, de sortir du cycle des réincarnations en compensant toutes les actions négatives accumulées dans le karma de chacun. Le détachement des choses matérielles et un certain degré de souffrance sont vus comme de bons moyens d’améliorer son karma. Globalement, les pratiquants tentent d’adhérer aux principes de vérité, bonté et patience prônés par le mouvement.

La philosophie du Falun Dafa est contenue dans les multiples supports créés par Li Hongzhi et disponibles gratuitement sur internet : conférences, discours, poèmes, vidéos mais surtout livres dont Zhuan Falun. Signifiant "faire tourner la roue de la loi", Zhuan Falun est son œuvre maitresse parue en 1995 en Chine et traduite en plus de trente langues depuis. Pour faire passer ses idées, le mouvement s’appuie sur un important réseau de sites internet multilingues, un journal, une radio et une chaine de télévision. Comme beaucoup de membres pratiquent seuls ou dans le secret par peur des représailles, il est difficile d’évaluer le nombre d’adeptes. A la fin des années 1990 on évoquait le chiffre de 70 millions. Le Parti Communiste Chinois (PCC) parlait lui de 2 à 3 millions dans les années 2000. Il est cependant certain que le Falun Dafa a largement essaimé hors de Chine, notamment dans les villes à forte diaspora chinoise.

Du succès à l’interdiction en moins de dix ans
De 1992 à 1996, le qi gong de Li Hongzhi connait un vif succès auprès de la population et semble même soutenu par le PCC. C’est en effet la période du "qi gong boom" pendant laquelle beaucoup de Chinois se tournent vers des méthodes traditionnelles de bien-être pour tenter de palier à un système de santé chaotique. En 1995 Li Hongzhi déclare qu’il a terminé son enseignement en Chine et se tourne vers l’étranger. Son premier arrêt sera Paris, à l’invitation de l’ambassadeur de Chine en France. Il se dirige ensuite vers d’autres pays européens mais aussi l’Océanie et l’Amérique du Nord.

C’est aussi la période où les premières tensions avec le PCC apparaissent. Le Falun Dafa refuse de s’associer à un organisme étatique pour monter une structure "officielle" du mouvement et commence alors à opérer en dehors du contrôle imposé aux autres écoles de qi gong. Les médias publient de plus en plus fréquemment des articles critiquant la pratique du Falun Gong. Les adhérents répliquent en allant protester, pacifiquement, devant les locaux des journaux pour obtenir corrections et rétractations. C’est le moment que choisit Li Hongzhi pour s’installer aux Etats-Unis dont il obtient la résidence permanente en 1998.

Le plus grand rassemblement de manifestants depuis Tiananmen
La montée des tensions atteint un point culminant en 1999. Le 23 avril l’universitaire He Zuoxiu publie un article mettant en garde la jeunesse contre la pratique du Falun Gong. Des pratiquants se rendent alors sur place pour défendre leur point de vue mais plusieurs dizaines sont arrêtés par la police. Deux jours plus tard, ils sont 10 000 à se rassembler devant le siège du gouvernement à Pékin pour demander la libération des prisonniers et la fin des critiques envers leur philosophie. Le PCC apprécie peu ce qu’il interprète comme une démonstration de force et une volonté d’ébranler le pouvoir, dix ans seulement après les événements de la place Tiananmen. Le Président de l’époque, Jiang Zemin, est particulièrement alerté par le nombre important d’adeptes dans les rangs mêmes du Parti. Le 22 juillet le Falun Dafa est donc interdit, ses livres confisqués et ses associations dissoutes car il est une organisation "superstitieuse qui répand des idées erronées, incite au désordre et met en danger la stabilité sociale".

La société entière est mobilisée contre le Falun Dafa :
médias, armée, police, entreprises, écoles. De leur côté les pratiquants se rendent quotidiennement sur la place Tiananmen pour protester contre l’interdiction en effectuant leurs exercices en public et en distribuant des tracts. Mais beaucoup sont arrêtés et emprisonnés. Fin 2001 le mouvement perd en visibilité et les manifestations se raréfient. Cependant l’organisation flexible du Falun Dafa, sans hiérarchie définie et sans "chef" identifiable en dehors du fondateur, lui permet de résister sur le long terme.

Une répression dure et organisée
Peu de temps après l’interdiction, les premiers témoignages de persécutions apparaissent. Le PCC est accusé d’arrêter arbitrairement les membres du Falun Dafa et de les détenir sans charges. On parle fréquemment de violences policières, de racket, de "rééducation par le travail", de séances de "lavage de cerveau", de tortures, d’internement en hôpital psychiatrique et même de prélèvements d’organes sur les prisonniers, ce que Pékin dément fermement. Fin 2000, Amnesty International dénombre 77 morts dues aux violences policières dont 42 femmes. Elle estime aussi que 450 personnes ont été condamnées à la prison, 600 envoyées en hôpital psychiatrique et 10 000 dans des camps de rééducation.
Il est cependant difficile de confirmer ses chiffres en l’absence de source neutre récente. Les autorités sont réticentes aux investigations étrangères sur le sujet. Les dernières informations obtenues sur place viennent de la série d’articles d’Ian Johnson, journaliste au Wall Street Journal, qui lui a valu le prix Pulitzer en 2001. Il y dresse le portrait de membres du Falun Dafa, notamment Chen Zixiu, morte sous la torture pour ne pas avoir renoncé à ses croyances selon les témoignages de codétenus recueillis par le journaliste.

Le Falun Dafa : secte, religion ou simple gymnastique ?
Bien qu’en apparence inoffensif, le Falun Dafa interpelle sur certains points. Les observateurs extérieurs divergent aujourd‘hui sur sa classification parmi les sectes ou non. En France, la MIVILUDES[1] ne le considère pas comme un mouvement sectaire. Une des premières interrogations porte sur le rôle de Li Hongzhi. Peut-on le qualifier de gourou ? Le PCC répond par l’affirmative et accuse les pratiquants de lui vouer un culte. Il est vrai que les textes du Falun Dafa ne mentionnent qu’un seul maître, Li, et des disciples, tous les autres membres quelle que soit leur ancienneté. Pourtant le fondateur est très peu apparu en public ces dix dernières années et ne "communique" avec ses adhérents que par messages postés sur internet. Les disciples sont encouragés à étudier par eux-mêmes et à respecter les interprétations des autres membres quand elles sont différentes des leurs.

Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11425
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Titre du message: Re: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Ecrit le 06 Oct 2016, 03:50

Omerta sur un massacre

Le trafic d’organes humains a pris une ampleur considérable ces dernières années. Le nombre de ventes
d’organes fait apparaître la Chine comme le pays le plus producteur. Cette commercialisation illégale et cruelle
est dénoncée par plusieurs enquêtes prouvant que les pratiquants du mouvement spirituel Falun Gong sont
tués dans le seul but de prélever leurs organes.

Image

Une stratégie pour éradiquer le Falun Gong.
C’est en 2006, grâce aux témoignages d’un chirurgien qui déclare avoir effectué de nombreuses transplantations à partir d’organes prélevés de force sur
des prisonniers du Falun Gong, que deux Canadiens – David Kilgour, ancien secrétaire d’État et David Matas, avocat international
des droits de l’homme –, mènent une enquête indépendante afin de rassembler les preuves de ces pratiques macabres.

De son côté, le vice-président du Parlement européen, Edward McMillan-Scott, se rend, en 2006, en Chine et recueille des témoignages
attestant l’existence de ces pratiques.

On estime aujourd’hui à 1,5 million le nombre de pratiquants de Falun Gong tués dans le seul but de prélever leurs organes pour les
vendre.
Image

Pour réaliser ce plan funeste
Jiang Zemin, numéro un du Parti communiste chinois entre 1993 et 2003, met en place une stratégie exterminatrice.
Il s’agit, pour éliminer les pratiquants du Falun Gong, dont le nombre s’élève alors environ à 80 millions, de répandre dans le
tissu social chinois via les médias, les responsables politiques nationaux et locaux, les accusations les plus viles, les diffamations les plus
basses et d’activer les craintes les plus terrorisantes concernant la pratique du Falun Gong. En réalité, cette première étape
sert de motif aux emprisonnements des pratiquants, la seconde étape conduisant à la torture des prisonniers pour les forcer à renier
leur foi. La troisième, elle, aboutit au meurtre par prélèvements d’organes, à vif.
Image

Après une période durant laquelle les méthodes préconisées par le Falun Gong avaient été présentées par les autorités chinoises
comme un bien-être pour la santé du corps, une harmonisation entre le corps et l’esprit favorisant équilibre et épanouissement des êtres,
une campagne de dénigrement s'est abattue sur eux.
Image

Une exploitation illégale et cruelle
En premier lieu, le trafic a visé particulièrement les populations pauvres pour le compte de receveurs issus des pays riches.
On compte chaque année 10 000 opérations clandestines réalisées dans le monde, soit une toutes les heures. Le trafic le plus
important se situe en Chine, en Inde, au Pakistan, en Égypte, au Brésil aux Philippines en Moldavie et en Roumanie, suivis d’autres pays tels que la Turquie,
le Mexique, la Syrie, le Kossovo
où les réseaux mafieux prolifèrent. Mais c’est la Chine qui enregistre le chiffre de croissance le
plus impressionnant concernant les transplantations.
Image

Longtemps controversées, un grand nombre d’enquêtes et de rapports attestent de l’existence de prélèvements forcés d’organes en Chine.
Cette pratique encouragée par les autorités chinoises concerne les prisonniers de conscience chinois, les Ouïgours, les Tibétains, les Chrétiens et les pratiquants de Falun Gong.
Les prisonniers pratiquants de Falun Gong comptent le plus grand nombre de victimes des prélèvements d’organes prélevés de force.

komyo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 784
Enregistré le: 04 Jan 2013, 14:26

Message Sujet: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Titre du message: Re: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Ecrit le 26 Oct 2016, 16:22

NEW YORK – Il y a 17 ans que le Parti communiste chinois (PCC) a pris la décision fatale d’éliminer le Falun Gong, l’une des plus grandes communautés spirituelles en Chine.

Les pratiquants de Falun Gong, une discipline traditionnelle populaire de qigong comprenant des enseignements moreaux et des exercices, se sont résolument opposé à la persécution, souvent en le payant très cher de leur personne.

Une récente interview avec la femme d’un camarade de classe de l’ancien dirigeant chinois Hu Jintao, montre toute la complexité des effets de la persécution sur la vie des Chinois ordinaires, une campagne qui a fait plier même le dirigeant chinois.

Hu Jintao, en dépit d’être Secrétaire général du PCC, n’a pas réussi à protéger de la persécution son ancien camarade de classe – une persécution qui avait été ordonnée quelques années avant son arrivée au pouvoir par son prédécesseur Jiang Zemin. La décision d’éliminer le Falun Gong, prise en 1999 par Jiang, était à la fois très personnelle et controversée.

à lire sur :

http://www.epochtimes.fr/persecution-du ... 18459.html
Ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre. Baruch Spinoza

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5952
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Titre du message: Re: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Ecrit le 26 Oct 2016, 16:38

Quoi qu'on pense de la manière dont ca s'est passé, ca aura au moins documenté un peu le passage d'une secte lambda à une véritable religion. C'est pas tous les jours qu'on y assiste.

Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11425
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Titre du message: Re: 法輪功,Falun Gong - 中國種族滅絕, le génocide chinois

Message Ecrit le 27 Oct 2016, 08:32

Karlo a écrit:une secte lambda
Une "secte" mondiale de 400 millions de pratiquants, sans compter les sympatisants, cela s'appelle bien une religion, le bouddhisme chinois le plus ancien et traditionnel.
Son refondateur Li Hongzhi fut nommé 3 fois au Prix Nobel de la Paix. La Chine a, chaque fois, fait barrage au risque d'un embargo mondial économique.

Mais ici, nous parlons de leur génocide. Et même Lénine, Staline, les nazis et 毛泽东 Mao, n'avaient eu l'idée monstrueuse de faire le plus grand traffic mondial d'organes humains, prélevés sans anesthésie, sur les prisonniers suspectés en Chine continentale 中國, de connaître le 法輪功 Falun Gong.


Retourner vers Bouddhisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités