jesus et bouddha sont frères

Croyances issu des enseignements de Siddhartha Gautama, considéré comme le Bouddha historique.


Bouddhisme
Le bouddhisme est une pratique, une philosophie de vie fondée par un sage de l'inde antique vers -600 avant JC, ce sage appelé "Bouddha" ce qui veut dire Éveillé, atteint l'Éveil vers 40 ans puis il enseigna durant toute sa vie, il mourut vers 80 ans en ayant établi une communauté de sa doctrine.
IDRVDC

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 365
Enregistré le: 19 Jan 2015, 08:40
Localisation: France

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 15 Sep 2016, 18:15

Bonjour et Paix,
komyo a écrit:Les écritures sont très nombreuses et s 'adressent a différents publics et à différentes époques.
Oui, mais il n’en reste pas moins que c’est l’ensemble des Enseignements du Bouddha qui constituent le Corps du Dharma.

Ainsi, le bouddhisme Théravadda, le bouddhisme Mahayana (Nichiren ou de la Terre Pure...) etc ... sont complémentaires : « Hommes de bien, tous les sutras que l'Ainsi-Venu a exposés ont pour seul but de délivrer les hommes de leurs souffrances. Ou j'ai parlé de moi ou j'ai parlé des autres, ou je me suis présenté ou j'ai présenté les autres, ou j'ai montré mes actes ou j'ai montré ceux des autres. Toutes mes doctrines sont vraies et aucune n'est vaine. » Soutra du Lotus XVI

Aborder cet enseignement en ne considérant que des parties étanches, c’est s’appuyer même partiellement sur de l’Ignorance, et quand on y ajoute le manque de foi, on obtient la Fin du Dharma ! Nous y sommes !


La Bonne Nouvelle, c’est que par cette Prise de Conscience, Ceux Qui Font Preuve de Bonne Volonté seront Sauvés …



komyo a écrit: Il est souvent nécessaire pour mieux les comprendre de les re contextualiser. Ainsi vous trouverez dans le mahayana des exhortations a la foi et dans d'autres, comme dans le sutra aux kalama un appel au libre arbitre et encore dans d'autres au dépassement de tous les concepts, comme dans le sutra du diamant. … prendrerefuge dans les 3 joyaux, le bouddha, le dharma, le sangha.
Tout ce "Travail" a été Réalisé par un Bodhisattva exemplaire prédestiné, connu dans le monde entier ( Jésus Christ); celui-ci a fait tout l’Effort nécessaire pour la plus Parfaite Pratique de la Loi d’Amour conformément aux objectifs définis par le Bouddha.

Ayant Réalisé la "Synthèse" en lui, Jésus a pu Transmettre cette "Synthèse" autour de Lui !

Les Soutras ont été « Assimilés » et « Condensés » en un Nouvel Enseignement qui s’appuie sur l’ancien mais plus abouti pour faire bénéficier à Tous du Salut, et Revenir par l’Esprit pour Revisiter et Expliciter l’Essentiel du Dharma.


komyo a écrit:Le bouddha est le médecin, le dharma est l'explication de la maladie et son remède et la sangha la communauté, anciens, maitres etc qui transmettent et expliquent ce message et comment appliquer la prescription.
Quelle shanga ? Regardez vous et autour de vous : la shanga est éparpillée, divisées en écoles (souvent sectaires), comme peuvent en témoigner quelques interventions entre bouddhistes sur les fora. … Et quand on leur Dévoile l’ensemble des Enseignements, lesquels sont capables de se Rassembler sous l’ Egide de la Vérité ?

komyo a écrit:Comme vous le voyez on ne demande pas de croire en telle ou telle représentation ou mélange de représentations.
C'est en cet ensemble, qu'il y a foi.
Le Bouddha demandait de Croire en Lui, en Son Enseignement du Dharma dans son Ensemble, incluant bien entendu les Prophéties et Garder un esprit ouvert et bienveillant, en éveil !

Alors merci d' Aider une Bonne Volonté Qui ayant Fait revivre le Dharma en Lui, Le Fait Revivre en Vous et autour de Nous !

G à D

Ft

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1168
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 16 Sep 2016, 03:04

IDRVDC a écrit:Le Bouddha demandait de Croire en Lui, !


Parfaitement faux . Bouddha demande de vérifier par soi même son enseignement avant de l'accepter . Vérifier signifie le mettre en pratique .

Il dit : "Nous ne devrions pas croire à une chose uniquement parce qu’elle a été dite, ni croire aux traditions parce qu’elles ont été transmises depuis l’Antiquité ; ni aux "on dit" en tant que tels, ni aux écrits des sages parce que ce sont des sages qui les ont écrits ; ni aux imaginations que nous supposons nous avoir été inspirées par un être spirituel ; ni aux déductions tirées de quelque hypothèse hasardeuse que nous aurions pu faire ; ni à ce qui paraît être une nécessité analogique ; ni croire sur la simple autorité de nos maîtres ou instructeurs.

Mais nous devons croire à un écrit, à une doctrine ou à une affirmation lorsque notre raison et notre expérience intime les confirment.

C’est pourquoi je vous ai enseigné à ne pas croire simplement d’après ce qui vous a été dit, mais conformément à votre expérience personnelle et puis agir en conséquence et généreusement."
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

komyo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 762
Enregistré le: 04 Jan 2013, 14:26

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 16 Sep 2016, 04:01

IDRVDC vous etes sincère dans votre messianisme et je n'en remets pas en cause les croyances. si vous voulez imaginer que JC est l'aboutissement du bouddhisme et qu'il faut le vénérer a ce titre pour être sauvé, pourquoi pas.
Ceci dit, cela n'a rien de canonique, c'est une construction intellectuelle a base d extrait de soutras assemblés pour donner une justification à l'ensemble.
Mais là ou ça pèche (hihi), c'est que cela vous oblige a écarter tout le reste, notamment les sceaux du dharma, déjà indiqués, la foi dans les 3 joyaux, l'appel a l'examen critique et a la liberté de croyance qui quoi qu'on dise reste fondamentale dans le bouddhisme.
De mon point de vue, vous etes davantage dans une démarche chrétienne qui consiste à récupérer des élements bouddhistes pour justifier son syncrétisme, que dans une démarche bouddhiste. Dernier point juste par curiosité, pour moi et probablement d'autres ici comme vic ou yvon, le bouddhisme est une praxis pour se réaliser avant d etre un objet intellectuel.
Quelle pratique proposez vous, la foi en jésus christ pour etre sauvé, autre ?
sarva mangalam
Ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre. Baruch Spinoza

vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9210
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 16 Sep 2016, 14:22

IRDVC a dit à komyo : Quelle shanga ? Regardez vous et autour de vous : la shanga est éparpillée, divisées en écoles (souvent sectaires), comme peuvent en témoigner quelques interventions entre bouddhistes sur les fora. … Et quand on leur Dévoile l’ensemble des Enseignements, lesquels sont capables de se Rassembler sous l’ Egide de la Vérité ?



Il n'y a à ma connaissance pas eu vraiment de guerre entre les écoles du bouddhisme comme on l'a entre les sunnites et les chiites dans l'islam ou comme on l'a eu entre chrétiens et protestants .Les écoles du bouddhisme se respectent et s'estiment entre elles , hormis la sokka gakkaï qui prétend être la seule dans la vérité contre les autres écoles , c'est un peu le vilain petit canard .Mais ça se guérie .
Je pense que c'est notre karma qui va nous mettre d'avantage en affinité avec telle ou telle pratique du bouddhisme ou telle ou telle école .
Aussi je ne crois pas qu'il soit possible d'affirmer qu'il y ait une division au sein du bouddhisme et des écoles sur le fond .
Il n'y a sans doute pas de meilleur écoles ou de moins bonnes , mais plutôt un nombre importants de pratiques adaptées au karma de la personne .
Il est sûr que si le karma de la personne fait que la méditation ne soit pas adaptée pour elle , elle choisira par exemple l'école du bouddhisme de la terre pure ou l'école de nichiren . Il n'y a là aucune supériorité d'une pratique sur une autre à mon sens mais un lien karmique qui nous unie d'avantage avec une voie de pratique et c'est sans doute aussi ce qui fait qu'elle sera plus efficace pour nous et pas forcément pour une autre personne .
En ce qui me concerne je pense que toutes les écoles du bouddhisme ont su produire de très grands maitres et de très grands sages . Après c'est comme dans toute disciplines , tu as des gens plus avancés que d'autres sur le chemin .

IDRVDC

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 365
Enregistré le: 19 Jan 2015, 08:40
Localisation: France

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 16 Sep 2016, 18:45

Bonjour et Paix,
Yvon a écrit: / IDRVDC" Qi a Dit : Le Bouddha demandait de Croire en Lui, !
Yvon a répondu : Parfaitement faux .

Le Bouddha a Dit : "Ayez foi en moi, ô Çâriputtra; je dis ce qui est, je dis la vérité, je ne dis pas le contraire de la vérité." Lotus 2.80

Le Bouddha a Dit : "La foi est primordiale, comme la mère qui donne la vie.
Elle permet à toutes les qualités de s’élever et de grandir,
Elle élimine les doutes et nous délivre des souffrances de la naissance, de la vieillesse, de la maladie et de la mort.
La foi nous révèle la citadelle du bonheur.
La foi rend l’esprit pur et sans tache.
Elle chasse l’orgueil, elle est la racine de la dévotion.
La foi est un trésor. Elle est la richesse et la paix sans égale, et telle une main, le moyen indispensable de rassembler toutes les vertus.
" Soutra de la Lampe de Joyaux

Yvon a écrit:Bouddha demande de vérifier par soi même son enseignement avant de l'accepter . Vérifier signifie le mettre en pratique .

Il dit : "Nous ne devrions pas croire à une chose uniquement parce qu’elle a été dite, ni croire aux traditions parce qu’elles ont été transmises depuis l’Antiquité ; ni aux "on dit" en tant que tels, ni aux écrits des sages parce que ce sont des sages qui les ont écrits ; ni aux imaginations que nous supposons nous avoir été inspirées par un être spirituel ; ni aux déductions tirées de quelque hypothèse hasardeuse que nous aurions pu faire ; ni à ce qui paraît être une nécessité analogique ; ni croire sur la simple autorité de nos maîtres ou instructeurs.

Mais nous devons croire à un écrit, à une doctrine ou à une affirmation lorsque notre raison et notre expérience intime les confirment.

C’est pourquoi je vous ai enseigné à ne pas croire simplement d’après ce qui vous a été dit, mais conformément à votre expérience personnelle et puis agir en conséquence et généreusement.
"
J'ai Vérifié par Moi-Même et J'ai Foi dans les Bouddhas Qui M'ont Précédés et dans les Prophètes et les Saints du Passé, dans le Discernement !
Telle est l'Expérience de Vie que Je Partage avec Vous !


Mais il est Logique que ceux qui n' Acceptent pas les Paroles Saintes au Fond d'Eux n' Acceptent pas Leur Accomplissement ...

Privilégier la Méfoi, l'Incrédulité ou le Doute à la Foi ne relève-t-il pas plutôt de l'apostasie propre à la fin du Dharma ?

komyo a écrit:IDRVDC vous êtes sincère dans votre messianisme et je n'en remets pas en cause les croyances.
:interroge:

komyo a écrit:si vous voulez imaginer que JC est l'aboutissement du bouddhisme et qu'il faut le vénérer a ce titre pour être sauvé, pourquoi pas.
Pourquoi parlez-vous là d'imagination ? Que faites-vous des Exhortations du Bouddha Shakyamuni à Croire au Bouddha Amitabha ?
Qui d'autre que Jésus Christ pour avoir eu le Parfait Parcours du Bodhisattva et l' Accomplissement d'un Bouddha ?
Qui d'autre que Lui Correspond à l'Accomplissement de la Prophétie Qui sous-tend l'Exhortation à la Foi en Lui du Bouddha ?


komyo a écrit:Ceci dit, cela n'a rien de canonique, c'est une construction intellectuelle a base d extrait de soutras assemblés pour donner une justification à l'ensemble.
Cette Construction sur la Base des Écritures s'appelle un Exégèse et Repose sur la Foi !
Ce que vous échafaudez pour Nier l'Espérance des Bouddhas par contre, elle s'appuie sur quoi ?

komyo a écrit:Mais là ou ça pèche (hihi), c'est que cela vous oblige a écarter tout le reste, notamment les sceaux du dharma, déjà indiqués, la foi dans les 3 joyaux, l'appel a l'examen critique et a la liberté de croyance qui quoi qu'on dise reste fondamentale dans le bouddhisme.
Je n'écarte pas ce dont vous parlez, désolé de vous contrarier !
Vous êtes libre de Nier les Ecritures, Leur Sens Profond, et leur Finalité ! Vous êtes libre d'apostasier !

Cependant, la Loi de Rétribution Karmique s'applique à Tous ! Qui Nie les Enseignements, le Dharma ...

komyo a écrit:De mon point de vue, vous etes davantage dans une démarche chrétienne qui consiste à récupérer des élements bouddhistes pour justifier son syncrétisme, que dans une démarche bouddhiste.
Vous en revenez à votre ego qui juge, au lieu de reposer votre Discernement sur la Foi, l'Espérance et la Vérité !
Questions qui pourraient Vous Amener à Réfléchir utilement, au lieu de Me reprocher sottement une forme de syncrétisme :
les Bodhisattvas Avalokitechvara et Mahasthamaprapta, les Bouddhas Amithaba et Maitreya ne sont-ils pas réputés être des Bodhisattvas et Bouddhas "syncrétiques" ?
Et n'est-ce pas par Eux que Vient le Salut (selon les meilleurs exégètes, et non pas selon vous !) à la Fin des Temps ?


komyo a écrit:Dernier point juste par curiosité, pour moi et probablement d'autres ici comme vic ou yvon, le bouddhisme est une praxis pour se réaliser avant d etre un objet intellectuel.
Quelle pratique proposez vous, la foi en jésus christ pour etre sauvé, autre ?
sarva mangalam
Si vous êtes bouddhistes, tenez-vous-en aux Exhortations du Bouddha, car cette Praxis doit s'Accomplir dans la Connaissance et dans la Foi !
J'en Livre justement l’Exégèse Eschatologique ...

G à D

Ft

komyo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 762
Enregistré le: 04 Jan 2013, 14:26

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 17 Sep 2016, 02:20

IDRDVC vous restez centré sur vos affirmations, sans réellement tenir compte des remarques des uns et des autres. C'est dommage. Votre perception du bouddhisme est très personnelle. Ainsi le terme d'apostasie que vous employez est une notion qui n'existe pas dans le cadre d'une voie qui vise à libérer l'individu plutôt qu'à le soumettre à des contraintes externes. Comme dit plus haut le bouddhisme n'est pas une religion "révélée", mais une religion "de réalisation", il n'y a pas de véritable dogme ou croyance, excepté les sceaux du bouddhisme communs a toutes les écoles, car il ne s'agit pas de croire mais de réaliser une vérité supérieure. C'est ce que l on appelle la connaissance directe. Après chacun comme le dit vic, utilise les outils de son choix.


la connaissance discursive demeure une opération intellectuelle, bornée aux concepts; tandis que la connaissance directe, née de la pratique de la culture mentale comprenant, notamment, la méditation, transforme l'individu en lui procurant la vue correcte de la réalité telle qu'elle est.
(Lamotte : La critique d’interprétation dans le bouddhisme, p. 341-361)
Ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre. Baruch Spinoza

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1168
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 17 Sep 2016, 04:36

IDRVDC a écrit:Le Bouddha demandait de Croire en Lui, !


Yvon a écrit:Parfaitement faux . Bouddha demande de vérifier par soi même son enseignement avant de l'accepter . Vérifier signifie le mettre en pratique .
Il dit : "Nous ne devrions pas croire à une chose uniquement parce qu’elle a été dite, ni croire aux traditions parce qu’elles ont été transmises depuis l’Antiquité ; ni aux "on dit" en tant que tels, ni aux écrits des sages parce que ce sont des sages qui les ont écrits ; ni aux imaginations que nous supposons nous avoir été inspirées par un être spirituel ; ni aux déductions tirées de quelque hypothèse hasardeuse que nous aurions pu faire ; ni à ce qui paraît être une nécessité analogique ; ni croire sur la simple autorité de nos maîtres ou instructeurs.
Mais nous devons croire à un écrit, à une doctrine ou à une affirmation lorsque notre raison et notre expérience intime les confirment.
C’est pourquoi je vous ai enseigné à ne pas croire simplement d’après ce qui vous a été dit, mais conformément à votre expérience personnelle et puis agir en conséquence et généreusement."



"Les maitres bouddhistes vous conseilleront toujours d'être sceptiques quant aux enseignements que vous recevez, même s'ils provenaient directement du Bouddha Iui-même.
N'acceptez pas passivement ce que vous avez lu ou entendu, mais ne le rejetez pas automatiquement non plus. Servez-vous de votre cervelle. Voyez si les enseignements ont un sens a la lumière de votre experience personnelle et de celle d'autres personnes. Puis, comme le dalai-lama le recommande souvent : « si vous trouvez que les enseignements vous conviennent, appliquez-les dans votre vie autant que vous le pouvez. S'ils ne vous conviennent pas, laissez-les ».
Modifié en dernier par Yvon le 17 Sep 2016, 10:51, modifié 2 fois.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9210
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 17 Sep 2016, 04:47

IDRVDC a dit : Vous en revenez à votre ego qui juge, au lieu de reposer votre Discernement sur la Foi, l'Espérance et la Vérité !


Mais la foi ça ne veut rien dire , en réalité dans la foi on invoque simplement nos propres fantasmes sur bouddha ,nos propres fantasmes sur jésus ,c'est une construction mentale fabriquée à notre insu , ça n'est pas cela la réalisation ne comprenez vous pas ?
Les gens qui procèdent par la foi ne courent en réalité qu'après leurs fantasmes , le fantasme d'un paradis imaginaire , au lieu d'essayer de percevoir ce qu'il y a derrière le rideau , derrière le décor et derrière la pièce qui semble se jouer .
La foi nous amène bien plus dans le fantasme que dans le véritable discernement .
Le Bouddha nous enseigne tout cela , il n'est pas question d'avoir la foi mais de développer la pleine conscience dans le bouddhisme .
Vous êtes trop imprégné de christianisme pour pouvoir comprendre le bouddhisme qui fonctionne avec un autre logiciel , vous faites une sorte de translation entre le bouddhisme et le christianisme , mais c'est une mauvaise tactique .
Faites table rase de cette translation et repartez à zéro , comme si vous aviez l'esprit vierge de toute opinion déjà apprise , enlevez vos oeillères et vos préjugés liés au christianisme sur la question du bouddhisme , ça vous évitera une immense confusion .On sent que vous ne vous en sortez pas avec cette translation bouddhisme christianisme , c'est le problème de tous les chrétiens qui viennent discuter de bouddhisme , ils arrivent trop avec un bagage de préjugés de leur religion et analysent toutes les autres religion à travers le filtre du christianisme .
Hors christianisme et bouddhisme ça n'est pas le même logiciel .

Yvon a dit :"Les maitres bouddhistes vous conseilleront toujours d'être sceptiques quant aux enseignements que vous recevez, même s'ils provenaient directement du Bouddha Iui-même".


Oui , il n'est pas question dans le bouddhisme de se fier aux apparences mais de voir derrière les apparences , d'autres part un enseignant utilise le langage et le langage rend difficile la description de l'éveil , il y a toujours possibilité de confondre les images proposées par l'enseignant avec nos fantasmes .
C'est pourquoi le bouddhisme résulte d'avantage d'un travail bien plus fin que de simplement fantasmer sur le maitre et lui faire des courbettes dévotionnelles. Dans un sens ces fantasmes qu'on développe sur le maitre et ces courbettes dévotionnelles sont plus un problème qu'un avantage pour accéder à l'éveil .
Modifié en dernier par vic le 17 Sep 2016, 05:57, modifié 5 fois.

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1168
Enregistré le: 01 Sep 2015, 17:07

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 17 Sep 2016, 05:02

Dans l'un de ses discours (ou sermons) les plus célêbres, le Bouddha a declaré : « N'acceptez rien que je dise comme étant vrai simplement parce que c'est moi qui l'ai dit. Au contraire, testez cet enseignement comme si vous étiez un orfêvre testant la qualite de son or. Si, après avoir examiné mes préceptes, vous trouvez qu'ils sont vrais, alors mettez-les en pratique. Mais ne les mettez pas en pratique simplement par respect pour moi. »

Le bouddhisme pour les Nuls page 17
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

IDRVDC

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 365
Enregistré le: 19 Jan 2015, 08:40
Localisation: France

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 20 Sep 2016, 20:18

Bonjour et Paix,

komyo a écrit:IDRDVC vous restez centré sur vos affirmations, sans réellement tenir compte des remarques des uns et des autres.
Rq : J'acceptte vos reproches constructifs, mais daignez répondre de temps en temps à Mes Questionnements (posés en bleu le plus souvent).

Le Bouddha Shakyamuni interrogé au sujet du doute a Répondu ceci :
« Ne vous laissez pas guider par les discours, les traditions, ou l'ouï-dire ; ne vous laissez pas guider par l'autorité des textes religieux, eux-mêmes objets de manipulations ; ne vous laissez pas guider par la seule logique ou dialectique, ni par la considération des apparences, ni par le plaisir de philosopher, ni par la vraisemblance ni par l'autorité des maîtres et des supérieurs. »

Mais le Bouddha a aussi Demandé à Ses Disciples de Réfléchir Sainement pour Atteindre le Discernement !

Je Vous invite donc à lire ce "Soutra des kalamas" en entier, mais en Substance, sachez que Bouddha Invite à Rechercher les Choses Justes, irréprochables, louées par les sages et qui, lorsqu'on les met en pratique, conduisent au bien et au bonheur ! Il demande dés lors de se pénétrer de telles choses et de les pratiquer !
Expl : http://www.bouddha.ch/kalama.htm

Si vous préférez douter, Komyo, doutez de tout ! Mais au Sens Constructif du Bouddha, Interrogez-Vous et Participez donc à voix haute à des Interrogations pour Valider (ou Invalider) Son Enseignement au travers de Celui qui l'a Attesté !


" En conclusion: Ne vous fiez pas à l'enseignant, mais à l'enseignement qu'il donne. Ne vous fiez pas à de simples paroles, mais à leur sens au-delà. Ne vous fiez pas au sens littéral, mais au sens définitif. Ne vous fiez pas à la conscience grossière, mais à la sagesse ultime qui réalise la véritable signification."

Ainsi :
- concernant Jésus Christ : Analysons Ses Attitudes si Vous le Voulez Bien !

Sont-elles remplies ou exemptes d’ avidité, de haine, de compréhension erronée ?
Trouvez-Vous à redire au sujet de Son Ahimsa Qui Témoigne du Dharma ?


- Concernant les Enseignements de Jésus Christ : Considérez-Vous qu'ils Ne sont-ils pas justes ? Qu'ils ne sont-ils pas irréprochables ? Qu'ils ne sont-ils pas loués par les Sages ? Et, lorsqu'on les met en pratique, ne conduisent-ils pas au bien, au bonheur puis à la Vie Infinie, hors du cycle du Samsara ?


komyo a écrit:C'est dommage. Votre perception du bouddhisme est très personnelle.
Et … ?
Rq : Certains Pratyekabuddhas / samyaksambuddha sont souvent Solitaires … comme les Prophètes !

« Jésus a dit : Beaucoup se tiennent à la porte, mais ce sont les solitaires qui entreront dans la chambre nuptiale. » Logion 75

Les Prophètes et Bouddhas ont souvent été esseulés voire conspués sur le moment par leur peuple, mais ont-ils pour autant eu tort ?
N' ont-ils pas fait Bénéficier aux Hommes de la Lumière Qui Brillait en Eux en Vue du Salut ?


komyo a écrit:Ainsi le terme d'apostasie que vous employez est une notion qui n'existe pas dans le cadre d'une voie qui vise à libérer l'individu plutôt qu'à le soumettre à des contraintes externes.
Et alors ?
Apostasier, c'est renier sa foi, et c'est un risque énorme qu'il faut éviter, y compris pour Nos Frères bouddhistes.

Croyez-Vous Rétablir le Dharma en dénigrant (indirectement) la Foi en Bouddha ? Non ! C'est le contraire, puisque la Foi est un Ciment du Dharma !

Rq : L’importance de la Foi est plus importante chez le Bouddha Shakyamuni au fur et à mesure de Son Enseignement (évolutif), et cela devient comme des Commandements dans l'avancée des Textes du Mahayana, mais la part du doute constructif était autorisée notamment dans ses Enseignements qui constituaient des Enseignements Provisoires. De plus, dans le cadre d’une Évolution Spirituelle à travers le Temps, la portée Universelle a été Confiée au Bouddha Amitabha (Pacte des Prophètes) qui Etablit la Base Incontestable de Tout Enseignement Spirituel, et celui-ci donne une part prépondérante à la Foi !

Les Enseignements les plus "Mâtures" sont Complémentaires aux autres, mais Ils Les Supplantent.


Dès lors que le Bouddha Amitabha a Livré l'ensemble de Ses Enseignements, privilégier le doute à la Foi correspond à une sorte de reniement de la Foi à un certain degré.

De plus, il y a un reniement conscient, assumé, et un reniement inconscient qui est le plus pernicieux et mal assumé quand il apparait à la Lumière !

Pour vous, komyo, libérer l'individu et le soumettre sont incompatibles, alors que pour les Bouddhas et les Prophètes c'est simplement deux approches complémentaires et adaptées à leurs Auditoires respectifs.

komyo a écrit:Comme dit plus haut le bouddhisme n'est pas une religion "révélée", mais une religion "de réalisation", il n'y a pas de véritable dogme ou croyance, excepté les sceaux du bouddhisme communs a toutes les écoles, car il ne s'agit pas de croire mais de réaliser une vérité supérieure.
Vous semblez opposer la foi et la réalisation de soi, alors que c'est un tout !

Au Sommet de la Pyramide de l'Accomplissement, le Bouddhisme religion "de réalisation" « fusionne » dès lors avec les religions "révélées" !
C’est comme deux faces de la pyramide qui s'ignoraient mais ont un sommet Commun ! C'est ainsi !


J' Espère Vous avoir Éclairci ces points, mais prenons une analogie.

C’est comme si vous m’aviez dit, à une époque donnée : Là j’ai un moteur à essence ! Et là j’ai de l’électronique ! ... Et que Vous M’affirmiez que les deux parties (moteur et électronique) sont incompatibles entre eux, sans Envisager qu’une possible et Souhaitable évolution puisse apparaître, apportée par quelqu’ ingénieur génial.
Car auquel cas, vous m’auriez dit : Moteur à explosion et électronique peuvent être compatibles !
Et force est de constater que quelques années plus tard, l’électronique gère certains moteurs à essence (injection électronique, etc …)


D'un côté l' approche est conditionnée et dogmatique, l'autre ouverte et faisant part à l'expérience évolutive de la Vie.


Yvon a écrit:Dans l'un de ses discours (ou sermons) les plus célêbres, le Bouddha a declaré : « N'acceptez rien que je dise comme étant vrai simplement parce que c'est moi qui l'ai dit. Au contraire, testez cet enseignement comme si vous étiez un orfêvre testant la qualite de son or. Si, après avoir examiné mes préceptes, vous trouvez qu'ils sont vrais, alors mettez-les en pratique. Mais ne les mettez pas en pratique simplement par respect pour moi. »
Cf supra, et veuillez bien considérer au moins un instant que Jésus puisse être cet Orfèvre en question seul capable d'avoir Taillé parfaitement ce Diamant Pur ...

G à D

Ft

vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9210
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 21 Sep 2016, 15:40

IDRVDC ,

Vous n'avez rien compris à la voix médiane du bouddha et celle du détachement qu'il préconise .
N'oubliez pas que le principe de la voie médiane est ce qui lui permis de connaitre son illumination .
Vous nous faites dans la passion de la foi qui n'a rien à voir avec le bouddhisme mais avec le christianisme .
Vous n'écoutez rien de ce qu'on vous dit , vous parlez tout seul dans votre coin , quand on est passionné on ne voit plus rien que sa fixation , on n'écoute plus rien de ce qui se passe autour .


La foi ça ne veut rien dire , en réalité dans la foi on invoque simplement nos propres fantasmes sur bouddha ,nos propres fantasmes sur jésus ,c'est une construction mentale fabriquée à notre insu , ça n'est pas cela la réalisation ne comprenez vous pas ?
Les gens qui procèdent par la foi ne courent en réalité qu'après leurs fantasmes , le fantasme d'un paradis imaginaire , au lieu d'essayer de percevoir ce qu'il y a derrière le rideau , derrière le décor et derrière la pièce qui semble se jouer .
La foi nous amène bien plus dans le fantasme que dans le véritable discernement .
Le Bouddha nous enseigne tout cela , il n'est pas question d'avoir la foi mais de développer la pleine conscience dans le bouddhisme, vous faites fausse route .

Nota : Pour ne pas trop se fatiguer inutilement avec une personne dans la passion et qui n'écoute plus rien autour on va se contenter de faire des copier collés de nos propres interventions , puisque de toutes façons celles là où une autre vous ne nous lirez pas alors à quoi bon se fatiguer .

IDRVDC a dit : Dès lors que le Bouddha Amitabha a Livré l'ensemble de Ses Enseignements, privilégier le doute à la Foi correspond à une sorte de reniement de la Foi à un certain degré.


Non le gourou yoga dans le bouddhisme ne consiste pas dans la foi , mais aussi dans la contemplation du caractère relatif de tout objet ou phénomène , y compris la foi .La façon dont vous allez voir le bouddha dans votre méditation peut varier terriblement en fonction de votre état d'esprit du moment et vouloir saisir par la passion une image du bouddha est un leurre . C'est pour cela qu'on parle d'impermanence des phénomènes dans le bouddhisme .
Je vous déconseille de vous attacher terriblement à une foi , une image dans une forme de passion , laissez plutôt être les choses dans votre méditation, ne vous faites pas des idées figées ou aussi préconçues dans votre pratique .
Méditer ne consiste pas non plus à refuser la foi , mais à comprendre que l'image qu'on se façonne dans la foi est vide d'existence propre .C'est dans ce sens qu'on parle de vacuité des phénomènes dans le bouddhisme .

Akenoï

[Religion] baha'i
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1392
Enregistré le: 22 Sep 2015, 20:05
Localisation: Burgundy

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 21 Sep 2016, 18:22

Je vous déconseille de vous attacher terriblement à une foi , une image dans une forme de passion , laissez plutôt être les choses dans votre méditation, ne vous faites pas des idées figées ou aussi préconçues dans votre pratique .


Cela n'est pas de la foi. C'est une infraction au Premier Commandement, une forme d'idolâtrie qui emprisonne l'Ineffable dans une catégorie réductrice.

Tu ne feras aucune idole, aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux par-dessous la terre.

Réduire, créer des images, contenir, est l'antithèse de la vraie Foi il me semble. Foi qui est simplement une forme de liaison, de relier entre l'extérieur (entre un personnage tel que le Bouddha) et un être qui entre dans sa propre profondeur.

De ce que je comprends de ma propre tradition (référence aux Sept Vallées), le doute est la première étape de cheminement intérieur qui mène à la Libération spirituelle. Le doute nettoie, purifie, détruit ce qui est mauvais, mais ne construit rien. La Foi vient ensuite pousser sur le Terrain quand il est débarrassé des mauvaises herbes.

Mes références ne sont pas des références bouddhistes, et de cela je m'en excuse. Mais je sentais le besoin de participer à cette conversation.

Ce que je remarque effectivement, au vu de cette lecture, c'est que le Bouddha (comme Baha'u'llah et Muhammad ai-je envie d'ajouter) recommande le doute en premier lieu, puis la foi (selon les extraits susmentionnés).

Les gens qui procèdent par la foi ne courent en réalité qu'après leurs fantasmes , le fantasme d'un paradis imaginaire , au lieu d'essayer de percevoir ce qu'il y a derrière le rideau , derrière le décor et derrière la pièce qui semble se jouer .


Je ne suis pas d'accord, car le Paradis est dans l'Ici et le Maintenant. Il vit dans l'Esprit et s'affranchit de ce qui est médiat. Il est dans l'Expérience.

Jésus dit : " Si ceux qui vous guident vous disent : " Voici, le Royaume est dans le ciel ! "- alors les oiseaux du ciel y seront avant vous. S'ils vous disent . " Il est dans la mer ! "- alors, les poissons y seront avant vous Mais le Royaume est à l'intérieur de vous et il est à l'extérieur de vous ! " Thomas, Logion 2

Enfin, cela n'est que mon opinion, elle n'engage que moi.

EDITION :

Il me semble aussi qu'il y a un malentendu sur cette parole :

« Ne vous laissez pas guider par les discours, les traditions, ou l'ouï-dire ; ne vous laissez pas guider par l'autorité des textes religieux, eux-mêmes objets de manipulations ; ne vous laissez pas guider par la seule logique ou dialectique, ni par la considération des apparences, ni par le plaisir de philosopher, ni par la vraisemblance ni par l'autorité des maîtres et des supérieurs. »

De ce que je comprends ici, il ne s'agit pas de mécroire. Le Bouddha nous invite plutôt à faire nous-même l'expérience, à entrer dedans. Puis à juger à partir de cette expérience.
Ce n'est pas une critique de la foi, mais une critique de "la vérité reçue sans être l'objet d'une expérience". Et effectivement, comme le souligne P-A, certaines personnes (dans toutes les Traditions) ont fait ces expériences. D'ailleurs, c'est aussi un principe-clé de certaines religions monothéistes (Islam, Bahaïsme, Sikhisme...), qui demandent l'interrogation et l'expérience plutôt que "la vérité reçue sans fondement intérieur".
"Supplie Dieu d’accorder aux hommes une oreille attentive, une vue perçante, un coeur réceptif et empli d’amour afin que ses serviteurs parviennent à celui que leur coeur désire et tournent leur visage vers leur Bien-Aimé."

komyo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 762
Enregistré le: 04 Jan 2013, 14:26

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 22 Sep 2016, 03:11

La spécificité du kalama sutra, c'est qu'il n'enferme pas, fusse dans le bouddhisme. il engage a se libérer de l'avidité (passions), de la haine, et des compréhensions erronéee (permanence des phénomènes). Il insiste sur les conséquences positives pour celui qui suit cette voie, qu'il croit au karma ou non. http://www.dhammadelaforet.org/sommaire/sutta_tipaka/txt/kalama.html

Il ne demande pas de croire en lui, ou en un sutra, ou en un bouddha transcendant.
Juste de pratiquer cela et de voir si cela a un effet positif.

On dit qu'il y a 80000 portes dans le bouddhisme, dans le zen on parle de tuer le bouddha si on le rencontre, et de s'appuyer sur l'expérience direct que constitue la vacuité. Dans le tantrisme, on médite sur plusieurs formes qui représentent des qualités particulières a développer, dans l'amidisme qui est ce a quoi se réfère IDRDVC on propose de prendre refuge dans une représentation qui quand on étudie un peu cette voie représente le dharmakaya, et avalokiteshvara qui en est une émanation représente la compassion. D'ou les possibles comparaisons faites avec le père et le fils de la chrétienté.
En conclusion, on est en face de nombreuses façon d'être bouddhiste, qui correspondent a des développements particuliers de la doctrine. Dans ce contexte traiter quelqu'un d apostat ou l'appeler a croire en un messie particulier est davantage une attitude messianique chrétienne que vraiment du bouddhisme de mon point de vue.

Le plus simple est de revenir a la proposition du kalama sutra et de travailler sur soi à éviter la haine, l'avidité, les idées erronées, etc.
Ce que l'on retrouve sous différentes formes dans la plupart des religions !
Ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre. Baruch Spinoza

universel

[ Monothéiste ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 731
Enregistré le: 18 Déc 2014, 17:27

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 04 Jan 2017, 14:06

Il faut commenter et dialoguer par la bouche non pas par la nus.
Jésus salut de dieu sur lui est prophète de dieu , fils de la vierge marie.
Bouddha un être mythique comme pere noel ou superman inventé par des imposteurs crypto-satan, qui esclavagisent les enfants abandonnés par leurs parents pour fuire la responsabilite en les donnant cadeaux aux alliés de satan qui par la suite ils deviennent des (saints ).

Avez vous pas honte de comparer Jésus a des idoles mythiques semblables a celles (de cartoon) , toi et pokémon frères, ça c est vrai.

vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9210
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: jesus et bouddha sont frères

Message Titre du message: Re: jesus et bouddha sont frères

Message Ecrit le 05 Jan 2017, 10:51

Akenoï a dit :c'est aussi un principe-clé de certaines religions monothéistes (Islam, Bahaïsme, Sikhisme...), qui demandent l'interrogation et l'expérience plutôt que "la vérité reçue sans fondement intérieur".


J'en doute , dans ces religions on met en garde contre le fait de remettre en question la réalité de dieu avec tout un tas de punitions derrière . Disons qu'il n'est pas question d'avoir la liberté de remettre en doute dans les religions abrahamiques sous peine de sentence d'un dieu qui punie .
Le Bouddhisme c'est très différent , il n'existe pas de figure divine personnelle narcissique qui menace oblige à ce qu'on lui fasse allégeance et dévotion sous peine de punition .
Le degrès de possibilité de liberté ne matière de remise en question n'est pas le même dans le bouddhisme ou dans le christianisme .
N'oublions pas que jésus ( si il a existé ) a dit qu'il ne remettait pas en question l'ancien testament .

Exode 20 : 5 qui dit en se référant aux idoles : « Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent ».

Notons que dans le bouddhisme , le blasphème n'existe pas , on peut dire ce qu'on veut sur le bouddhisme , et donc remettre en question ce qu'on veut sans aucun tabou sans craindre que cela ait pour conséquence une punition après la mort quelconque .
Il n'existe pas d'épouvantail qu'on sort dans le bouddhisme pour faire peur aux enfants au cas où ils refuseraient de croire en toutes les thèses du bouddha .
C'est hypocrite dans la religion chrétienne de parler de liberté de penser , à partir du moment où cette liberté est acceptée sous couvert d'intimidation et de pression de punitions divines pour faire peur à l'adepte .


Retourner vers Bouddhisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : algol-x et 2 invités