L'impermanence

Croyances issu des enseignements de Siddhartha Gautama, considéré comme le Bouddha historique.


Bouddhisme
Le bouddhisme est une pratique, une philosophie de vie fondée par un sage de l'inde antique vers -600 avant JC, ce sage appelé "Bouddha" ce qui veut dire Éveillé, atteint l'Éveil vers 40 ans puis il enseigna durant toute sa vie, il mourut vers 80 ans en ayant établi une communauté de sa doctrine.
zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: L'impermanence

Message Ecrit le 19 Jan 2018, 10:34


komyo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 909
Enregistré le: 04 Jan 2013, 14:26

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 22 Jan 2018, 14:19

Grand thème qui est la base de bien des vocations dans le bouddhisme !



L'impermanence, mujo ne peut être saisie par la raison. Il faut comprendre intimement par nous-même ce qu'est véritablement mujo. Si nous éprouvons mujo - rien n'a d'existence propre, tout est en transformation, sans noumène, impermanent...
Ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre. Baruch Spinoza

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7566
Enregistré le: 03 Sep 2013, 06:33

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 22 Jan 2018, 16:13

L'impermanence ne concerne que les apparences. C'est un peu ce que les bouddhistes oublient ou ignorent.
L'OBJECTIVITÉ EST LE PROPRE DES PROPOSITIONS DONT LES ANTITHÈSES SONT INCONCILIABLES AVEC LES FAITS OBSERVÉS.

LE FONDAMENTAL, PERSONNE NE LE VOIT, SI CE N'EST PAR ISOMORPHISME VIA LE FORMEL DES THÉORIES SCIENTIFIQUES.

LA VÉRITÉ EST DANS LA MESURE, LA REPRÉSENTATION ADÉQUATE, L'ATTENTE FONDÉE ET OU LA FORME DU DISCOURS COHÉRENT.

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 22 Jan 2018, 16:27

Vous développez trop peu pour que ce soit autre chose que des affirmations gratuites... commentez.. ! :pout:
Modifié en dernier par zeste de savoir le 23 Jan 2018, 12:02, modifié 1 fois.

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7566
Enregistré le: 03 Sep 2013, 06:33

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 22 Jan 2018, 16:43

Développons :

L'impermanence ne concerne que les apparences (les perceptions-ressentis-représentations), mais les apparences ne sont pas tout. Il y a en effet les choses en soi d'une part et les réalités formelles, purement conceptuelles, d'autre part.

Je sais, l'on dit que rien n'a "de soi"... C'est vrai. Cela dit, l'on en conclut souvent que rien n'existe en soi, autrement dit : indépendamment de la perception-représentation, ce qui est faux. "En soi", existe une cohérence intrinsèque, non de réalités autonomes, mais de possibilités entièrement dépendantes les unes des autres. Rien n'y est séparé, tout y est interdépendance, mais tout y est structuré en une trame de relations totalement figée, statique, non locale, non temporelle.

Concernant les vérités-réalités formelles, il suffit de comprendre que des choses comme la primarité d'un nombre sont universelles et ne sont nullement des apparences. "Le nombre 116681 est premier", c'est l'affirmation d'une vérité-réalité conceptuelle qui n'est certainement pas impermanente. Dire cette propriété impermanente est en effet un non-sens total.

En fait il suffit de reconnaître que tout n'est pas apparence.
L'OBJECTIVITÉ EST LE PROPRE DES PROPOSITIONS DONT LES ANTITHÈSES SONT INCONCILIABLES AVEC LES FAITS OBSERVÉS.

LE FONDAMENTAL, PERSONNE NE LE VOIT, SI CE N'EST PAR ISOMORPHISME VIA LE FORMEL DES THÉORIES SCIENTIFIQUES.

LA VÉRITÉ EST DANS LA MESURE, LA REPRÉSENTATION ADÉQUATE, L'ATTENTE FONDÉE ET OU LA FORME DU DISCOURS COHÉRENT.

Shonin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 521
Enregistré le: 10 Nov 2017, 13:39

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 23 Jan 2018, 12:41

J'm'interroge a écrit:L'impermanence ne concerne que les apparences. C'est un peu ce que les bouddhistes oublient ou ignorent.



Je me trouve d'accord avec ses propos cités.

Les apparences faisant partit des "huit vents" détaillés par Nichiren.
(Sûtra du Lotus, chapitre Hoben )

En attendant de lire la suite de ce topic,
:hi:

Bien à vous.
La religion est faite pour l'homme et non l'homme pour la religion.

https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/1949279308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 23 Jan 2018, 12:49

Et bien c'est certainement possible :smartass: , mais comme je ne comprends rien à ce que vous racontez :fever: , je ne me prononcerai pas ! (face)

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7566
Enregistré le: 03 Sep 2013, 06:33

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 23 Jan 2018, 12:52

C'est très facile à comprendre pourtant.
L'OBJECTIVITÉ EST LE PROPRE DES PROPOSITIONS DONT LES ANTITHÈSES SONT INCONCILIABLES AVEC LES FAITS OBSERVÉS.

LE FONDAMENTAL, PERSONNE NE LE VOIT, SI CE N'EST PAR ISOMORPHISME VIA LE FORMEL DES THÉORIES SCIENTIFIQUES.

LA VÉRITÉ EST DANS LA MESURE, LA REPRÉSENTATION ADÉQUATE, L'ATTENTE FONDÉE ET OU LA FORME DU DISCOURS COHÉRENT.

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 23 Jan 2018, 13:01

honnêtement, autant que de lire de l'algèbre pour qui n'en n'a jamais fait. :interroge:
non franchement c'est incompréhensible pour moi.
vous êtes un matheux ou dans un domaine proche ?

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7566
Enregistré le: 03 Sep 2013, 06:33

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 23 Jan 2018, 13:19

Dialecticien.
L'OBJECTIVITÉ EST LE PROPRE DES PROPOSITIONS DONT LES ANTITHÈSES SONT INCONCILIABLES AVEC LES FAITS OBSERVÉS.

LE FONDAMENTAL, PERSONNE NE LE VOIT, SI CE N'EST PAR ISOMORPHISME VIA LE FORMEL DES THÉORIES SCIENTIFIQUES.

LA VÉRITÉ EST DANS LA MESURE, LA REPRÉSENTATION ADÉQUATE, L'ATTENTE FONDÉE ET OU LA FORME DU DISCOURS COHÉRENT.

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 23 Jan 2018, 13:59

Je comprends mieux ! :D vous devriez faire un thème sur le sujet.
La difficulté a mon avis est dans le sens donné aux mots, genre le soi.

dialecticien c'est votre métier ?


Voici l'énoncé de ces principes [dialectiques], essentiellement dus à F. Engels (1878), sous la forme donnée par J.M Brohm (Les principes de la dialectique, 2003) :

Mouvement et transformation.
L'action réciproque (ou interdépendance, dite aussi unité dialectique).
La contradiction, force créatrice.
Le passage du quantitatif au qualitatif (bonds et ruptures).
La négation de la négation : thèse, antithèse et synthèse (ou principe du développement en spirale).
Notons que Georges Politzer (1936) regroupe les principes 3 et 5 en un seul. Cela ne présente aucun inconvénient, puisque le contenu des principes n'a pas encore été défini. Qui plus est, l'évolution de nos connaissances scientifiques conduit à une révision permanente du contenu de ces principes. C'est ainsi que […], pour les phénomènes faisant intervenir l'évolution d'au moins trois agents, un nouveau principe, « des comportements erratiques sur l'attracteur » mettant en œuvre des découvertes (le chaos déterministe) datant seulement d'une trentaine d'années, et donc totalement inconnues d'Engels ou de Politzer


Ceci dit, la cohérence interne dont vous parlez me fait penser aux lois du karma, les premiers bouddhistes avait ce problème, tout est vide d'existence propre, A est fait de non A, pourtant un graine de platane donnera toujours un platane et non un chêne. A l'époque, avec leur niveau de connaissance, ca les faisait bien gamberger.
L'impermanence bouddhiste est une forme de naturalisme, tout se transforme et il n'y a rien qui perdure éternellement au niveau des formes et des individus. Ils ont postulé une force qui induisait le changement et une matrice des formes, un peu comme le tao chinois qui donnait vie aux 10000 êtres. Les mêmes avec les connaissances actuelles, auraient peut etre d'autres réflexions, il y a quelques livres qui tentent la jonction pensée bouddhiste et science moderne. :Bye:

http://www.buddhaline.net/Science-et-bo ... la-croisee

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7566
Enregistré le: 03 Sep 2013, 06:33

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 23 Jan 2018, 14:12

Ouh la la ! Non lol ! Je ne parlais pas du tout de cela.

Dialectique = la discipline logique qui étudie est développe la cohérence des concepts.
L'OBJECTIVITÉ EST LE PROPRE DES PROPOSITIONS DONT LES ANTITHÈSES SONT INCONCILIABLES AVEC LES FAITS OBSERVÉS.

LE FONDAMENTAL, PERSONNE NE LE VOIT, SI CE N'EST PAR ISOMORPHISME VIA LE FORMEL DES THÉORIES SCIENTIFIQUES.

LA VÉRITÉ EST DANS LA MESURE, LA REPRÉSENTATION ADÉQUATE, L'ATTENTE FONDÉE ET OU LA FORME DU DISCOURS COHÉRENT.

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 23 Jan 2018, 14:27

J'm'interroge a écrit:Ouh la la ! Non lol ! Je ne parlais pas du tout de cela.

Dialectique = la discipline logique qui étudie est développe la cohérence des concepts.


étudier et développer la cohérence des concepts ?

en quoi la dialectique peut etre s occuper de cohérence de concepts, si il s'agit d'astrophysique
ou de mathématique ?

Pour aller un peu plus dans le HS ! :lol:


J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7566
Enregistré le: 03 Sep 2013, 06:33

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 23 Jan 2018, 14:57

zeste de savoir a écrit:étudier et développer la cohérence des concepts ?

en quoi la dialectique peut etre s occuper de cohérence de concepts, si il s'agit d'astrophysique
ou de mathématique ?

En quoi ne le pourrait-elle pas ?

Les maths et la physique sont conceptuelles.
L'OBJECTIVITÉ EST LE PROPRE DES PROPOSITIONS DONT LES ANTITHÈSES SONT INCONCILIABLES AVEC LES FAITS OBSERVÉS.

LE FONDAMENTAL, PERSONNE NE LE VOIT, SI CE N'EST PAR ISOMORPHISME VIA LE FORMEL DES THÉORIES SCIENTIFIQUES.

LA VÉRITÉ EST DANS LA MESURE, LA REPRÉSENTATION ADÉQUATE, L'ATTENTE FONDÉE ET OU LA FORME DU DISCOURS COHÉRENT.

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 531
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: L'impermanence

Message Titre du message: Re: L'impermanence

Message Ecrit le 23 Jan 2018, 15:20

je reformule, comment cela se fait t il concrètement ?
on prend un ou des concept et on fait thèse antithèse synthèse ?

faites un poste sur le sujet, ca pourrait etre instructif ! :Bye:


Retourner vers Bouddhisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

cron