La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants malades

Croyances issu des enseignements de Siddhartha Gautama, considéré comme le Bouddha historique.


Bouddhisme
Le bouddhisme est une pratique, une philosophie de vie fondée par un sage de l'inde antique vers -600 avant JC, ce sage appelé "Bouddha" ce qui veut dire Éveillé, atteint l'Éveil vers 40 ans puis il enseigna durant toute sa vie, il mourut vers 80 ans en ayant établi une communauté de sa doctrine.
Shonin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 357
Enregistré le: 10 Nov 2017, 13:39

Message Sujet: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants malades

Message Titre du message: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants malades

Message Ecrit le 26 Déc 2017, 21:37

Un médecin de grand talent a une centaine d'enfants. Un jour, de retour chez lui, il découvre ses enfants se tordant de douleur après avoir absorbé du poison. Il leur prépare un remède efficace mais certains de ses enfants le refusent, tant le poison a troublé leur esprit...

Empli de pitié, il use alors d'un stratagème. Il leur dit : « Je laisse ici ce bon remède pour vous. Vous devez le boire sans penser qu'il est inefficace. » Puis il part dans un pays lointain d'où il leur fait parvenir par un messager la nouvelle de sa mort. Sous le choc et profondément attristés en pensant à leur père bien-aimé, les enfants retrouvent leurs esprits et prennent le médicament. Ils sont immédiatement guéris. En apprenant leur guérison, le père rentre chez lui.
L'état de bouddha inhérent est éternel

[Le Bouddha] est semblable à un médecin expérimenté, qui emploierait un moyen opportun pour guérir ses enfants à l'esprit égaré. Il se fait passer pour mort, bien qu'il soit vivant, sans que quiconque puisse affirmer qu'il ait menti. Je suis le père de ce monde, qui sauve ceux qui sont dans l'affliction. (...) A tout moment je m'interroge : “Comment puis-je permettre aux êtres vivants d'accéder à la voie inégalée et d'acquérir rapidement le corps d'un bouddha ?”
SdL-XVI, 223.

Cette parabole apparaît dans le 16e chapitre du Sûtra du Lotus, intitulé “La durée de la vie de l’Ainsi-venu”. L'excellent médecin représente le Bouddha, et ses enfants les personnes ordinaires qui peuplent le monde. Les enfants qui ont perdu l'esprit représentent ceux qui sont incapables de croire que l'état de bouddha existe en eux-mêmes et chez les autres. Le bon médicament est le Sûtra du Lotus, enseignement suprême, exposant ce principe.
De plus, la mort du Bouddha est présentée ici comme un “moyen opportun”, attisant l'esprit de recherche des gens. La nature de bouddha est éternelle, elle ne meurt pas. Aussi, le fait que le Bouddha “retourne chez lui” représente l'éveil d'une personne à son propre état de bouddha inhérent.


:hi:
La religion est faite pour l'humain, et non l'inverse.

https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/1949279308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 130
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants malades

Message Titre du message: Re: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants mal

Message Ecrit le 27 Déc 2017, 03:23

il y aurait donc un bouddha qui serait comme dieu le père et guérirait ses enfants si ils croient en lui. :interroge:

Genre, de la bonne façon, avec le titre du mantra en japonais, c'est a dire comme le veut nichiren et le propose aux foules reconnaissantes la SGI. (face)

Autant dire qu'il n'y a pratiquement plus de différence avec les religions du livre, ce n'est plus qu'une histoire de foi et de croyances... ! :wink:

Shonin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 357
Enregistré le: 10 Nov 2017, 13:39

Message Sujet: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants malades

Message Titre du message: Re: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants mal

Message Ecrit le 27 Déc 2017, 09:15

Nous attendons impatiemment tes éruditions , Zeste, de savoir.......... :hi:


au plaisir de lire un topic à toi donc, que tu partages avec coeur.
La religion est faite pour l'humain, et non l'inverse.

https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/1949279308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

Horapollon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 161
Enregistré le: 28 Oct 2017, 06:30

Message Sujet: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants malades

Message Titre du message: Re: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants mal

Message Ecrit le 27 Déc 2017, 09:35

il y aurait donc un bouddha qui serait comme dieu le père et guérirait ses enfants si ils croient en lui. :interroge:


Le courant bouddhiste majoritaire actuellement est le bouddhisme de Terre Pure se basant sur ce principe. :)
καὶ ὑμεῖς, ὦ τιμιώτατοι, ἔνδον πάλιν τῷ μουσουργῷ τὴν οἰκείαν ἐναρμόσασθε λύραν
Et vous, très honorés, à votre tour, accordez en vous-mêmes, pour le Musicien la lyre particulière

Shonin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 357
Enregistré le: 10 Nov 2017, 13:39

Message Sujet: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants malades

Message Titre du message: Re: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants mal

Message Ecrit le 27 Déc 2017, 09:52

Cette parabole n'est rien de moins que la pratique réciter quotidiennement (matin et soir) dans le mouvement bouddhiste Soka.

En effet, cette parole essentiel, relatant la nature même de l'humain que nous sommes, est récité comme suit, en langue japonaise et traduite en français à chaque fois. (ou diverse autres langues du monde)



Nyo zé hon-mak kou-kyo to.
http://kpalimetite.over-blog.org/article-traduction-du-chapitre-des-moyens-opportuns-sutra-du-lotus-58686502.html

:hi:


grâce à vous, ici, je m'entraîne^
Merci.
:Bye:


Shakyamuni
texte originelle

Supposez qu'une personne prenne cinq cents, mille, dix mille, un million de nayuta asamkhya systèmes de mondes majeurs pour les réduire en poussière.
Puis, en se déplaçant vers l'est, chaque fois qu'elle franchit cinq cents, mille, dix mille, un million de nayuta asamkhya mondes, elle lâche une particule.
Elle continue ainsi vers l'est jusqu'à ce qu'elle ait fini de jeter toutes les particules.
Hommes bons, qu'en pensez-vous ?
Peut-on imaginer ou compter la totalité de tous ces mondes ?

Le bodhisattva Maitreya et les autres auditeurs dirent au Bouddha :
"Honoré du monde, ces mondes sont infinis et sans limite. Ils sont au-delà de tout calcul. Ils dépassent le pouvoir de l'imagination. Même toutes les personnes
dans
les
états
d'étude
et
d'absorption
avec leur sagesse libre de toute illusion
ne
pourraient
imaginer
ou concevoir
à quel point
ils sont nombreux. Bien que nous soyons parvenus au stade de non-régression, nous ne pouvons pas appréhender une telle chose.
Honoré du monde, ces mondes sont infinis et sans limite. "


Traduction du mouvement Soka : Ici, Shakyamuni emploie une comparaison pour indiquer depuis combien de temps il a atteint la boddhéité.
Le terme Bouddha, définie la vie elle-même, contenu en chaque être vivant.
L'état de vie du Bouddha est aussi vaste que l'univers



HI NYO GO HYAKOU SEN MANN NOKOU. NA YOU TA. A SO GHI. SANN ZEN DAI SEN SE KAI. KE CHI OU NINN. MAT TCHI MI JINN. KA O TO BO. GO HYAKOU SEN MANN NOKOU. NA YOU TA. A SO GHI KOKOU. NAI GUE ITCHI JINN. NYO ZE TO GHYO. JINN ZE MI JINN. CHO ZEN NANN CHI. O I OUN GA. ZE CHO SE KAI. KA TOKOU CHI YOUI. KYO KEI TCHI GO. CHOU FOU. MI ROKOU BO SAT TO. KOU BYAKOU BOUTSOU GONN. SE SONN. ZE CHO SE KAI. MOU RYO MOU HEN. HI SANN JOU CHO TCHI. YAKOU HI CHINN RIKI CHO. GHYOU IS SAI CHO MONN. HYAKOU CHI BOUTSOU. I MOU RI TCHI. FOU NO CHI YOUI. TCHI GO GUEN CHOU. GA TO JOU. A YOUI OT TCHI JI. O ZE JI TCHOU. YAKOU CHO FOU DAS SE SONN. NYO ZE CHO SE KAI. MOU RYO MOU HEN.
La religion est faite pour l'humain, et non l'inverse.

https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/1949279308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 130
Enregistré le: 19 Déc 2017, 04:13

Message Sujet: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants malades

Message Titre du message: Re: La parabole de l’excellent médecin et de ses enfants mal

Message Ecrit le 27 Déc 2017, 13:01

Horapollon a écrit:
Le courant bouddhiste majoritaire actuellement est le bouddhisme de Terre Pure se basant sur ce principe. :)


mon érudition ne servira qu'a celui, qui n'a pas comme toi de par ta formation, la connaissance parfaite du bouddhisme chaudnain... :sourcils:

je répond a horapollon (joli nom),
concernant amida, amha cette forme serait l'équivalent de dieu le père assurant le paradis a ceux qui croient en lui.
Son pendant, c'est le bouddha de médecine, qui est invoqué pour régler les problèmes des fidèles dans ce monde.
En fait, quand on y réfléchi bien se sont deux aspects des dieux monothéistes (je parle des différentes formes). Le phénomène s est amplifié avec le vajrayana tantrique et sa foule de divinités qui répondent a tous les situations (les tibétains en sont pas encore revenus...). Le Gohonzon nichirénien est une version simplifiée japonaise, qui ne change pas grand chose sur le fond, on y retrouve hariti, une démone indienne et mahakala le grand destructeur, plus un ou deux dieux shintos...

alors oui, il y a bien une rupture complète avec le bouddhisme du bouddha pour passer sur un paradigme complètement différent. Ceci dit si les gens veulent croire en ceci ou cela, genre le mantra de tel ou tel bouddha ou d'un mandala récent va les aider a mieux vivre, c'est leur problème. Mais c'est bien de remettre dans le contexte historique ces histoires de traditions ! plutot que de valider sans analyse, le bouddha a changé d'avis et remplacé tout son enseignement antérieur par une autre forme de bouddhisme qui est la supérieure ! le minimum c'est de comprendre que c'est un récit mythique de circonstance ! :hi:


Retourner vers Bouddhisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités