soutra de la voie du milieu

Croyances issu des enseignements de Siddhartha Gautama, considéré comme le Bouddha historique.


Bouddhisme
Le bouddhisme est une pratique, une philosophie de vie fondée par un sage de l'inde antique vers -600 avant JC, ce sage appelé "Bouddha" ce qui veut dire Éveillé, atteint l'Éveil vers 40 ans puis il enseigna durant toute sa vie, il mourut vers 80 ans en ayant établi une communauté de sa doctrine.
vic

[Religion] Bouddhiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9209
Enregistré le: 07 Juil 2013, 16:15

Message Sujet: soutra de la voie du milieu

Message Titre du message: soutra de la voie du milieu

Message Ecrit le 30 Déc 2016, 11:13

Soutra de la Voie du Milieu

J'ai entendu ces paroles du Bouddha alors qu'il séjournait à la maison d'hôtes d’une forêt du district de Nala. A cette époque, le Vénérable Kaccayana vint lui rendre visite et lui demanda :

" Le Très Honoré a parlé de Vue Juste. Comment le Très Honoré pourrait-il décrire cette Vue Juste ? "
Le Bouddha répondit à Kaccayana :

" Les gens dans le monde ont tendance à croire en l’une de ces deux vues : la vue de l’être et la vue du non-être. C’est pourquoi ils sont attachés à une perception fausse. Cette fausse perception les conduit aux concepts de l’être et du non-être.


Kaccayana, la plupart des gens sont prisonniers des formations internes de la discrimination et de la préférence, de la saisie et de l’attachement. Ceux qui ne sont pas prisonniers des nœuds internes de la saisie et de l’attachement ne pourront plus imaginer l'idée d'un soi et s'y accrocher.


Ils comprendront par exemple que la souffrance apparaît lorsque les conditions favorables sont réunies et qu’elle s’éteint lorsque les conditions ne sont plus favorables. Ils ne douteront plus.


Leur compréhension ne viendra pas des autres; elle résultera de leur vision intérieure. Cette vision intérieure est ce que l’on nomme "Vue Juste" et c’est ainsi que le Tathâgata décrit la Vue Juste.


Pourquoi est-ce ainsi ? Quand une personne a une vision intérieure juste, et qu'elle observe la manifestation continuelle du monde, le concept de non-être ne survient pas; et quand elle observe, la destruction continuelle du monde, l'idée d'être n'apparaît pas dans son esprit.
Kaccayana, voir le monde comme existant est un extrême; le voir comme inexistant est un autre extrême.

Le Tathâgata écarte ces deux extrêmes et enseigne le chemin qui réside dans la Voie du Milieu.


La Voie du Milieu dit que ceci est, parce que cela est; ceci n'est pas, parce que cela n'est pas. Parce que l'ignorance existe, les formations mentales existent; parce que les formations mentales existent, la conscience existe; parce que la conscience existe, les phénomènes physiques et mentaux existent; parce que les phénomènes physiques et mentaux existent, les six sens existent; parce que les six sens existent, le contact existe; parce que le contact existe, les sensations existent; parce que les sensations existent, le désir existe; parce que le désir existe, la saisie existe; parce que la saisie existe, le devenir existe; parce que le devenir existe, la naissance existe; parce que la naissance existe, la vieillesse et la mort existent. Voilà comment cette masse entière de souffrance se manifeste. Mais avec l'extinction de l’ignorance, les formations mentales cessent; avec l’extinction des formations mentales, la conscience cesse; ... et finalement, la naissance, la vieillesse, la mort, le chagrin et la souffrance disparaîtront. Voilà comment cette masse entière de souffrance s’éteint.


Après avoir écouté le Bouddha, le Vénérable Kaccayana atteignit l'éveil et fut libéré de la souffrance. Il fut capable délier tous ses nœuds internes et atteignit l’état d'Arahat.


Samyutta Agama 301

Traduction libre de Chantal Gorski du Soutra de la voie du milieu -


Retourner vers Bouddhisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités