Le charabia des langues mortes par des incultes.

L'Église catholique est à la fois une communion de communautés et d'Églises ainsi qu'une institution et un clergé organisés de façon hiérarchique.


Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4854
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Le charabia des langues mortes par des incultes.

Message Titre du message: Re: Le charabia des langues mortes par des incultes.

Message Ecrit le 16 Mar 2018, 01:05

ESTHER1 a écrit:Arrêtez d' essayer de nous épater avec vos connaissances du grec et du latin : l' Evangile est à la portée de TOUS !


Image

"Jésus tressaillit de joie par le Saint-Esprit, et il dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi." - Luc 10:21.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31

Janot

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 717
Enregistré le: 19 Déc 2015, 14:54
Localisation: IdF

Message Sujet: Le charabia des langues mortes par des incultes.

Message Titre du message: Re: Le charabia des langues mortes par des incultes.

Message Ecrit le 16 Mar 2018, 04:37

Là, j'avoue que je ne comprends pas ce réflexe anti-culture et anti-intelligence : Que peut-on faire quand il y a tellement de problèmes linguistiques et sémantiques dans le NT ? comprendre et déchiffrer, et c'est un travail de longue haleine, indispensable, pas de quoi s'en vanter, et pas de quoi l'occulter ! Et faire la navette entre le grec, les langues vernaculaires et le latin de la Vulgate est nécessaire pour comprendre l'évolution du catholicisme.

Déjà, savoir que Règne, Royaume et Royauté traduit (au gré du traducteur !) un seul mot grec : basileia, ouvre bien des portes. Vous savez aussi que la fameuse phrase de Jésus : è basileia tou theou intos umon estin autorise deux traductions équivalentes : le Royaume de Dieu est parmi vous ou "la royauté divine est à l'intérieur de vous" ?? C'est là que la théologie peut trancher.

doulos a aussi deux sens : l'esclave ou le serviteur, sachant que la société romaine et juive a beaucoup d'esclaves. Ainsi, traduire systématiquement dans les paraboles par "serviteur" est un choix, la sémantique ne l'impose pas. Quand Paul se dit doulos du Seigneur, on trouvera les deux traductions : serviteur et esclave.

Quand on voit que bien des passages de l'AT cités dans le NT sont non pas traduits de l'hébreu original mais copiés de la Septante, cela ouvre des horizons : les rédacteurs des évangiles sont déjà plus attachés au grec et à la Septante qu'au judaïsme et à l'hébreu original. C'est évidemment normal pour Luc qui n'est pas juif.

Quant aux choses cachées aux intelligents", il s'agit de la révélation de l'amour du Père et de la fin des temps imminente.

Je vois que j'ai oublié un mot important du "Notre Père" :

epiousios : c'est un hapax : n'apparaît qu'un fois dans toute la bible, adjectif appliqué au pain dans le Notre Père : "donne-nous notre pain.. ? peut s'appliquer au temps (d'aujourd'hui, de demain) ou dans un sens spirituel : suprasubstantiel, céleste, spirituel : c'est cette solution qu'a choisi St Jérôme dans la Vulgate en traduisant par le transparent suprasubstantialem : au-delà de la matière, spirituel. Donc, c'est la décision du traducteur qui prime ici, pas le sens (inconnu) du grec.


Retourner vers Catholique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités