Le discernement des esprits

L'Église catholique est à la fois une communion de communautés et d'Églises ainsi qu'une institution et un clergé organisés de façon hiérarchique.


Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11432
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: Le discernement des esprits

Message Titre du message: Le discernement des esprits

Message Ecrit le 23 Déc 2016, 15:29

Le discernement des esprits


Le discernement des esprits est de St Ignace de Loyola (1491-1556)

Règles propres à faire discerner et sentir, en quelque manière, les divers mouvements excités dans l'âme, soit par le bon esprit, afin de les recevoir; soit par le mauvais, afin de les repousser
Image

Première règle. A l'égard des personnes qui vont de péché mortel en péché mortel, la conduite ordinaire de l'ennemi est de leur proposer des plaisirs apparents, leur occupant l'imagination de jouissances et de voluptés sensuelles, afin de les retenir et de les plonger plus avant dans leurs vices et dans leurs péchés. Le bon esprit, au contraire, agit en elles d'une manière opposée: il aiguillonne et mord leur conscience, en leur faisant sentir les reproches de la raison.

Deuxième règle. Dans les personnes qui travaillent courageusement à se purifier de leurs péchés, et vont de bien en mieux dans le service de Dieu, notre Seigneur, le bon et le mauvais esprit opèrent en sens inverse de la règle précédente. Car c'est le propre du mauvais esprit de leur causer de la tristesse et des tourments de conscience, d'élever devant elles des obstacles, de les troubler par des raisonnements faux, afin d'arrêter leur progrès dans le chemin de la vertu; au contraire, c'est le propre du bon esprit de leur donner du courage et des forces, de les consoler, de leur faire répandre des larmes, de leur envoyer de bonnes inspirations, et de les établir dans le calme, leur facilitant la voie et levant devant elles tous les obstacles, afin qu'elles avancent de plus en plus dans le bien.

Troisième règle. De la consolation spirituelle. J'appelle consolation un mouvement intérieur qui est excité dans l'âme, par lequel elle commence à s'enflammer dans l'amour de son Créateur et Seigneur, et en vient à ne savoir plus aimer aucun objet créé sur la terre pour lui-même, mais uniquement dans le Créateur de toutes choses. La consolation fait encore répandre des larmes, qui portent à l'amour de son Seigneur l'âme touchée du regret de ses péchés, ou de la Passion de Jésus-Christ, notre Seigneur, ou de toute autre considération qui se rapporte directement à son service et à sa louange. Enfin, j'appelle consolation toute augmentation d'espérance, de foi et de charité, et toute joie intérieure qui appelle et attire l'âme aux choses célestes et au soin de son salut, la tranquillisant et la pacifiant dans son Créateur et Seigneur.

Quatrième règle. De la désolation spirituelle. J'appelle désolation le contraire de ce qui a été dit dans la troisième règle: les ténèbres et le trouble de l'âme, l'inclination aux choses basses et terrestres, les diverses agitations et tentations qui la portent à la défiance, et la laissent sans espérance et sans amour, triste, tiède, paresseuse, et comme séparée de son Créateur et Seigneur. Car comme la consolation est opposée à la désolation, les pensées que produit l'une sont nécessairement contraires à celles qui naissent de l'autre.

Cinquième règle. Il importe, au temps de la désolation, de ne faire aucun changement, mais de demeurer ferme et constant dans ses résolutions, et dans la détermination où l'on était avant la désolation, ou au temps même de la consolation. Car, comme c'est ordinairement le bon esprit qui nous guide et nous conseille dans la consolation, ainsi, dans la désolation, est-ce le mauvais esprit, sous l'inspiration duquel nous ne pouvons prendre un chemin qui nous conduise à une bonne fin.

Sixième règle. Quoique nous ne devions jamais changer nos résolutions au temps de la désolation, il est cependant très utile de nous changer courageusement nous-mêmes, je veux dire notre manière d'agir, et de la diriger tout entière contre les attaques de la désolation. Ainsi, il convient de donner plus de temps à la prière, de méditer avec plus d'attention, d'examiner plus sérieusement notre conscience, et de nous adonner davantage aux exercices convenables de pénitence.

Septième règle. Que celui qui est dans la désolation considère comment le Seigneur, pour l'éprouver, le laisse à ses puissances naturelles, afin qu'il résiste, comme de lui-même, aux diverses agitations et tentations de l'ennemi; car il le peut avec le secours divin qui lui reste toujours, quoiqu'il ne le sente pas, parce que le Seigneur lui a soustrait cette ferveur sensible, cet amour ardent, cette grâce puissante, ne lui laissant que la grâce ordinaire, mais suffisante pour le salut éternel.

Huitième règle. Que celui qui est dans la désolation travaille à se conserver dans la patience, vertu directement opposée aux attaques qui lui surviennent; et qu'il espère qu'il sera bientôt consolé, pourvu qu'il emploie comme nous l'avons dit dans la sixième règle, les moyens nécessaires pour vaincre la désolation.

Neuvième règle. La désolation a trois causes principales. Premièrement, elle peut être un châtiment. Notre tiédeur, notre paresse, notre négligence dans nos exercices de piété, éloignent de nous la consolation spirituelle. Secondement, elle est une épreuve. Dieu veut éprouver ce que nous pouvons, et jusqu'à quel point nous sommes capables de nous avancer dans son service et de travailler à sa gloire, privés de ces consolations abondantes et de ces faveurs spéciales. Troisièmement, elle est une leçon. Dieu veut nous donner la connaissance certaine, l'intelligence pratique et le sentiment intime qu'il ne dépend pas de nous de faire naître ou de conserver dans nos coeurs une dévotion tendre, un amour intense accompagné de larmes, ni aucune sorte de consolation spirituelle; mais que tout est un don et une grâce de sa divine bonté; il veut nous apprendre à ne pas placer trop haut notre demeure, en permettant à notre esprit de s'élever et de se laisser aller à quelque mouvement d'orgueil ou de vaine gloire, nous attribuant à nous-mêmes les sentiments de la dévotion et les autres effets de la consolation spirituelle.

Dixième règle. Que celui qui est dans la consolation pense comment il se comportera au temps de la désolation, et qu'il fasse dès lors provision de courage pour le moment de l'épreuve.

Onzième règle. Qu'il s'efforce aussi de s'humilier et de s'abaisser autant qu'il lui est possible, pensant de combien peu de chose il est capable au temps de la désolation, lorsqu'il est privé de la grâce sensible ou de la consolation. Au contraire, celui qui est dans la désolation se rappellera qu'il peut beaucoup avec la grâce, qu'elle lui suffit pour résister à tous ses ennemis, pourvu qu'il s'appuie sur le secours de son Créateur et Seigneur.

Douzième règle. Notre ennemi ressemble à une femme: il en a la faiblesse et l'opiniâtreté. C'est le propre d'une femme, lorsqu'elle se dispute avec un homme, de perdre courage et de prendre la fuite aussitôt que celui-ci lui montre un visage ferme; l'homme, au contraire, commence-t-il à craindre et à reculer, la colère, la vengeance et la férocité de cette femme s'accroissent et n'ont plus de mesure. De même, c'est le propre de l'ennemi de faiblir, de perdre courage et de prendre la fuite avec ses tentations, quand la personne qui s'exerce aux choses spirituelles montre beaucoup de fermeté contre le tentateur, et fait diamétralement le contraire de ce qui lui est suggéré. Au contraire, si la personne qui est tentée commence à craindre et à supporter l'attaque avec moins de courage, il n'est pas de bête féroce sur la terre dont la cruauté égale la malice infernale avec laquelle cet ennemi de la nature humaine s'attache à poursuivre ses perfides desseins.

Treizième règle. Sa conduite est encore celle d'un séducteur: il demande le secret et ne redoute rien tant que d'être découvert. Un séducteur qui sollicite la fille d'un père honnête, ou la femme d'un homme d'honneur, veut que ses discours et ses insinuations restent secrets. Il craint vivement, au contraire, que la fille ne découvre à son père, ou la femme à son mari, ses paroles trompeuses et son intention perverse; il comprend facilement qu'il ne pourrait alors réussir dans ses coupables desseins. De même, quand l'ennemi de la nature humaine veut tromper une âme juste par ses ruses et ses artifices, il désire, il veut qu'elle l'écoute et qu'elle garde le secret. Mais si cette âme découvre tout à un confesseur éclairé, ou à une autre personne spirituelle qui connaisse les tromperies et les ruses de l'ennemi, il en reçoit un grand déplaisir; car il sait que toute sa malice demeurera impuissante, du moment où ses tentatives seront découvertes et mises au grand jour.

Quatorzième règle. Enfin, il imite un capitaine qui veut emporter une place où il espère faire un riche butin. Il asseoit son camp, il considère les forces et la disposition de cette place, et il l'attaque du côté le plus faible. Il en est ainsi de l'ennemi de la nature humaine. Il rôde sans cesse autour de nous; il examine de toutes parts chacune de nos vertus théologales, cardinales et morales, et, lorsqu'il a découvert en nous l'endroit le plus faible et le moins pourvu des armes du salut, c'est par là qu'il nous attaque et qu'il tâche de remporter sur nous une pleine victoire.


Source :
Image

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10862
Enregistré le: 23 Oct 2012, 07:56

Message Sujet: Le discernement des esprits

Message Titre du message: Re: Le discernement des esprits

Message Ecrit le 24 Déc 2016, 01:37

Marmhonie a écrit:Le discernement des esprits
Le discernement des esprits est de St Ignace de Loyola (1491-1556)


Intéressant !

Mais j'aime bien la façon que Jésus avait pour discerner l'orgueil, l'hypocrisie, l'incrédulité, la foi, la cupidité, la fausse repentance, et les pensées sordides de chacun au premier contact ; et également la foi et la sincérité des justes afin de pardonner leurs péchés et les guérir de leurs maladie.

Cette manière de faire procède du Saint-Esprit en toute simplicité. Elle m'aide sur ce forum pour discerner à qui et quoi répondre aux gens. Et surtout pour découvrir certaines forces qui se sont emparées de certaines personnes.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11432
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: Le discernement des esprits

Message Titre du message: Re: Le discernement des esprits

Message Ecrit le 24 Déc 2016, 02:00

Marmhonie a écrit:Le discernement des esprits
Le discernement des esprits est de St Ignace de Loyola (1491-1556)
Mormon a écrit:
Intéressant !

Mais j'aime bien la façon que Jésus avait pour discerner l'orgueil, l'hypocrisie, l'incrédulité, la foi, la cupidité, la fausse repentance, et les pensées sordides de chacun au premier contact ; et également la foi et la sincérité des justes afin de pardonner leurs péchés et les guérir de leurs maladie.

Cette manière de faire procède du Saint-Esprit en toute simplicité. Elle m'aide sur ce forum pour discerner à qui et quoi répondre aux gens. Et surtout pour découvrir certaines forces qui se sont emparées de certaines personnes.
Ce missionnaire de 92 ans enseigne toujours les Exercices Spirituels de St Ignace sur le Discernement.
Image

Sa connaissance est vertigineuse, il est simple, sa maison est ouverte pour tout le monde, athées, croyants, agnostiques. En 5 jours, nourri, logé dans un château, pour moins que le prix d'un camping sans rien, il vous offrira tout.

On y apprend le discernement des esprits, tel quel.
Image

ApôtreduSeigneur

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 50
Enregistré le: 31 Déc 2016, 21:04

Message Sujet: Le discernement des esprits

Message Titre du message: Re: Le discernement des esprits

Message Ecrit le 02 Jan 2017, 20:20

O comme le seigneur , votre seigneur, est juste et bon de m'avoir envoyé voir ce que vous aviez à dire, j'apprends tellement;

si j'ai trouvé grâce à vos yeux, dans la quête spirituelle pour purifier le corps, par le saint esprit, pourriez vous me montrer plus de cette sainte doctrine, si bien réglée,
je suis convaincu, que le seigneur, votre seigneur, sera ravi de voir comme vous pratiquer avec justice sa sainte doctrine. Aussi c'est, en m'humiliant, que j'en paraît envoyé du seigneur, votre seigneur.
Modifié en dernier par Marmhonie le 04 Jan 2017, 05:21, modifié 1 fois.
Raison: Dernier hors-sujet toléré. Modération.

Pierre-Elie Suzanne

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 898
Enregistré le: 14 Oct 2014, 13:32

Message Sujet: Le discernement des esprits

Message Titre du message: Re: Le discernement des esprits

Message Ecrit le 23 Jan 2017, 14:26

apotreduSeigneur a écrit:je suis convaincu, que le seigneur, votre seigneur, sera ravi de voir comme vous pratiquer avec justice sa sainte doctrine. Aussi c'est, en m'humiliant, que j'en paraît envoyé du seigneur, votre seigneur.



Étrange !

Pourquoi parlez-vous de vous humilier ?
Si vous souhaitez être humble, avalez quelques couleuvres, mais n'en faites pas état.


Par ailleurs, le Saint Nom de Dieu prend une majuscule.
S
eigneur avec une majuscule, je vous prie !
Vous connaîtrez votre vraie importance par rapport à Dieu,
quand vous aurez commencé à prendre conscience de la véritable place occupée par le Seigneur (avec une majuscule).

Nous parlons du discernement ici,
le discernement réellement chrétien se passe sous le regard de Dieu.
Lors d'un exercice de discernement, ce n'est pas notre ego qui parle, ni notre vanité spirituelle, mais c'est bien le Seigneur que nous tentons d'écouter et à qui nous souhaitons obéir.

En un mot comme en cent, vous devriez songer à faire une bonne retraite de discernement,
cela vous permettra de prendre conscience qu'on ne peut pas s’autoproclamer envoyé du seigneur (surtout sans majuscule).

Le seigneur (sans majuscule) que vous servez semble bien être actuellement votre propre illusion et votre vanité !



Marmhonie a écrit: Ce missionnaire de 92 ans enseigne toujours les Exercices Spirituels de St Ignace sur le Discernement.


Où sert ce missionnaire ?
dans quel pays ?

a-t-il un site ?
L'archéologie et la science peuvent-elles nous renseigner sur les monothéismes ?
Télécharger en PDF en cliquant sur HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11432
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: Le discernement des esprits

Message Titre du message: Re: Le discernement des esprits

Message Ecrit le 26 Jan 2017, 12:22

Marmhonie a écrit: Ce missionnaire de 92 ans enseigne toujours les Exercices Spirituels de St Ignace sur le Discernement.
Pierre-Elie Suzanne a écrit:Où sert ce missionnaire ?
dans quel pays ?
C'est un ami. Cela ne vous sert pas de savoir qui c'est pour faire les Exercices de St Ignace.

Pierre-Elie Suzanne a écrit:a-t-il un site ?
Non, jamais ! Tout cela est interdit chez lui, ni TV, ni Internet, ni téléphone portable. Rien. On doit s'isoler du monde pour retrouver Dieu.
C'est sa vie de missionnaire, donc un modèle de perfection.

Patrice1633

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2509
Enregistré le: 23 Juin 2015, 14:59
Localisation: Québec, Qc

Message Sujet: Le discernement des esprits

Message Titre du message: Re: Le discernement des esprits

Message Ecrit le 04 Juil 2017, 01:15

J'aurais aimez trouver un verset biblique ou une reference envoyant vers la bible mais, humm, je n'ai pas trouver dans tout ces textes, mais peut être dans les futurs post qui sais ...
Pourquoi Dieu a-t-il ordonné l’extermination des Cananéens ?

https://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/2010006

RT2

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3312
Enregistré le: 09 Juil 2015, 15:23

Message Sujet: Le discernement des esprits

Message Titre du message: Re: Le discernement des esprits

Message Ecrit le 04 Juil 2017, 10:11

Ben le sujet porte sur le discernement des esprits. Et tu te trouves dans une section qui dit que Dieu est trinitaire. ça discerne c'est sûr :D

Patrice1633

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2509
Enregistré le: 23 Juin 2015, 14:59
Localisation: Québec, Qc

Message Sujet: Le discernement des esprits

Message Titre du message: Re: Le discernement des esprits

Message Ecrit le 06 Juil 2017, 10:51

Trinitaire?
Mais, pourtant ce n'est pas biblique ...
Ca prendrais un verset biblique mais les Cratholique ne connaisent pas la bibke je crois bien ...
Pourquoi Dieu a-t-il ordonné l’extermination des Cananéens ?

https://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/2010006

l'hirondelle

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1865
Enregistré le: 22 Mar 2006, 16:26
Localisation: Belgique

Message Sujet: Le discernement des esprits

Message Titre du message: Re: Le discernement des esprits

Message Ecrit le 27 Juil 2017, 07:12

Patrice1633 a écrit: les Cratholique ne connaisent pas la bibke

Et Patrice1633 ne connait pas son clavier !

Patrice1633

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2509
Enregistré le: 23 Juin 2015, 14:59
Localisation: Québec, Qc

Message Sujet: Le discernement des esprits

Message Titre du message: Re: Le discernement des esprits

Message Ecrit le 18 Sep 2017, 03:43

Ce post n'est pas trop Chretien je crois bien ...
Pourquoi Dieu a-t-il ordonné l’extermination des Cananéens ?

https://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/2010006


Retourner vers Catholique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Janot et 4 invités