[Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

L'Église catholique est à la fois une communion de communautés et d'Églises ainsi qu'une institution et un clergé organisés de façon hiérarchique.


adameteve

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19
Inscription: 20 Mar 2005, 12:50

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Ecrit le 20 Mar 2005, 13:06

Bonjour à tous, :D

Pardonnez mon sujet très terre-à-terre, mais je souhaite simplement connaître les salaires d'un prêtre, d'un évêque et d'un cardinal ?

Merci d'avance, :wink:
Adam

Jon

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13
Inscription: 17 Mar 2005, 05:43
Localisation: France

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 20 Mar 2005, 17:12

est ce que tout les pretres ont le meme salaire ? et puis si non quels sont les criteres de remuneration ? est ce que ca depend du nombre de paroissiens ?

adameteve

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19
Inscription: 20 Mar 2005, 12:50

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 21 Mar 2005, 10:47

Et bien alors, personne ne sait ? :cry:

Jon

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13
Inscription: 17 Mar 2005, 05:43
Localisation: France

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 22 Mar 2005, 06:28

Peut etre que personne ne sait .

Jon

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13
Inscription: 17 Mar 2005, 05:43
Localisation: France

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 22 Mar 2005, 06:33

Si admetons que personne ne sait en tout cas c'est que il y a un manque de transparence. mais je pensse pas que ca soit le cas quand meme.
dans les eglises protestante nos eglises sont des associations ainsi chaque membres à regulierement l'etat du budget de l'eglise, la repartition des dons, le salaire du pasteur etc .... et bien sur les membres votent pour aprouver ou desaprouver le budget. C'est assez démocratique.

lugh

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 31
Inscription: 15 Mar 2005, 15:29

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 22 Mar 2005, 12:28

est ce que tout les pretres ont le meme salaire ? et puis si non quels sont les criteres de remuneration ? est ce que ca depend du nombre de paroissiens ?


Tous les prêtres d'un même diocèse recoivent le même salaire par raison d'égalité entre les recteurs de 'grande paroisse' et les curés de campagne ou les prêtres affectés à des missions particulières (aumôniers de prisions,...). cela doit être approximativement le smic en francet l'équivalent en fonction de la richesse deu pays et/ou de l'eglise locale du pays concerné.

Un évêque et un cardinal recoivent le même traitement que les autres prêtres aux 'charges de fonctions' près il me semble (frais de déplacement ,...)

Jon

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13
Inscription: 17 Mar 2005, 05:43
Localisation: France

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 22 Mar 2005, 12:54

merci

pastoral hide & seek

 
Messages: 732
Inscription: 20 Sep 2004, 09:55
Localisation: good bye !

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 22 Mar 2005, 17:00

c'est effectivement le smic, l'avantage je crois c'est que les prêtres sont logés aux frais de l'église, et a notre époque c'est loin d'être négligeable (en 1980 le logement représentait 15% du salaire, maintenant environ 25% du salaire)

Pasteur Patrick

[ Christianisme ] Protestant
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5072
Inscription: 08 Déc 2003, 13:11
Localisation: Belgique (Union Européenne)

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 23 Mar 2005, 07:30

Bonjour,

C'est une question qui n'a en vérité pas un très grand intérêt.Je ne connais aucun pasteur, aucun prêtre se destiannt au minitère pour s'enrichir finacièrement!
D'autre part, il conviendrait de savoir de quel lieu on parle.
Les salaires sont affaires de payx, de conventions sociales aussi.
Le salaire d'un pasteur belge n'est pas égal àcelui d'un pasteur suisse ou allemand ou français. en france, il faudrait encore distinguer entre ceux qui vivent en Alsace-Lorraine et sont des "fonctionnaires de l'Eta français" et les autres.
En Belgique,il y a une règle qui est appliquée: c'est celle de l'galité des traitements entre pasteurs. Mais l'Etat qui rémunère les pasteurs (et les prêtres et les rabbins et les imans et les conseillers de la morale laïque) distingue en fonction de l'immportance de la "paroisse" entre un poste de premier-pasteur, de pasteur et de pasteur-auxiliaire alors que l'Eglise protestante nereconnait que la charge de "pasteur".
Enfin, dans une carrière, s'il y a bien un barême égal et applicable à tous, il devrait sembler évident à tous que chacun a droit à des biennales. Cela signifie que chaque pasteur touche un traitement différent de celui de son confrère car il n'a pas commencé sa carrière en même temps que lui. L'index intervient. Le fait d'être marié ou non et d'avoirdes enfants aussi.
En principe et selon la richesse du patrimoniale de l'Eglise, un presbytère estmis à la disposition du pasteur, mais en réalité, il n'y a plus guère de pasteur qui vivent dans des presbytères construits au XIXème siècle, pourris, froids etc. Les pasteurs sont ausi issus d'une civilisation et d'une société précise, et préfèrent aller vivre dans des appartements comme "tout le monde", voire devenir propriétaires d'une petite maison (comme moi-même en l'ocurrence) car la retraite des pasteurs est "minimale".
Pour donner une idée, un jeune pasteur de paroisse belge commence avec un salaire qui avoisine les 1200 € en Belgique et correspond presque au traitement d'un jeune enseignant de collège.
Cependant il doit être universitaire. En plus, ses déplacements, son téléphones, son loyer et une assurance particulière sont pris en charge par la paroisse qui l'emploie.
Le calcul de la retraite est uncalcul égal à tout citoyen, cependant il est fait uniquement sur base du "salaire" et non des "avantages en nature (téléphone, loyer etc.) il correspond de ce fait à la moyenne inférieure des employés du privé en Belgique.
Cela vous semble mirobolant ?
Pour la France, demandez à des pasteurs français vivants enFrance.
Pour la Suisse, le système est différent puisque là le traitement est fait par les Cantons. Chaque Canton rémunère ses pasteurs différemment et il n'y a pas de loi fédérale. Genève paraitra plus intéressant que le Canton de Vaudou le Tessin... mais Genève ne recrute plus et "met au chômage".
En rance, il y a tellement de situations différentes en fonction des Eglises et des oeuvres que cela n'a pas beaucoup de sens d'en faire l'inventaire.
Un pasteur tsigane vivant en caravane ne vit pas la même chose qu'un major de l'Armée du Salut qui dirige un Institut Médical ou qu'un pasteur de l'Eglise réformée de France du Nord qui assume les cultes dans trois ou quatres communautés pour une région grande comme un Département.
Impossible de comparer... mais tous ces hommes et ces femmes (puisque le ministère pastoral est masculin et féminin chez nous) le font avec une motivation spirituelle avant tout.

Désolé, il est l'heure de déjeuner et ma femme m'appelle! Les pasteurs ont aussi unventre ... comme tout le monde. Qui m'en fera le reproche?
Bon appétit les amis.

Jon

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13
Inscription: 17 Mar 2005, 05:43
Localisation: France

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 23 Mar 2005, 08:01

Patrick, il n'a jamais été question implicitement ou explicitement de critique vis a vis des salaires, et personne n'a dit ici que les pasteurs et pretres voulait s'enrichir. Il ne faut pas faire de procès d'intention.
Cela dit je suis d'accord avec toi je ne connait aucun pasteur qui ai un salaire mpirobolant, je dirait meme que la plupart du temps vu le nombre d'année d'etudes a la fac de théologie et le temps de travail d'un pasteur les salaires sont vraiment pas a la hauteur de ce que meriterai un pasteur.

adameteve

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19
Inscription: 20 Mar 2005, 12:50

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 24 Mar 2005, 11:04

J'ai vu sur un site qu'un cardinal gagnerait 20000 Euros par mois (logement de fonction et femme de ménage). Qqln peut-il confirmer ?

Je tiens simplement à rappeler qu'à aucun moment la Bible ne mentionne que Jésus ou ses disciples aient été salariés ou rémunérés pour prêcher l'évangile. On ne vend pas Dieu, Il est un don gratuit. Chaque chrétien, quel qu'il soit, doit travailler pour vivre. Les vrais serviteurs de Dieu sont bénévoles :wink: .

Matthieu 10:8-10 "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. Ne vous procurez ni or, ni argent, ni cuivre pour vos bourses de ceinture, ni sac à provisions pour le voyage, ni deux vêtements de dessous, ni sandales, ni bâton ; car l’ouvrier mérite sa nourriture. "

Qu'en pensez-vous ?
Adam

LumendeLumine

Christianisme [Catholique]
 
Messages: 1820
Inscription: 18 Sep 2004, 12:35
Localisation: Montréal, Québec

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 24 Mar 2005, 12:33

Tu remarqueras que tous ceux qui travaillent dans les services, que ce soient les infirmières, les professeurs, les psychologues, etc., ne génèrent rien au plan économique. Ils ne créent pas d'emplois, ne produisent aucun bien de consommation, aucune action boursière, aucun produit de divertissement, rien. Comment gagneront-ils donc leur vie? Qui les payera? Les clients? C'est souvent ce qui arrive. Ou bien, on vit dans un système plus socialiste, et c'est le gouvernement qui paye.

Les prêtres sont un peu dans cette situation. S'il fallait classer leur "métier", on les mettrait dans les services. Les prêtres n'ont rien à vendre, ils ne produisent rien. Ils sont au service de la population gratuitement. Un médecin peut vendre ses services, un pharmacien fait des gros profits avec ses médicaments. Mais un prêtre ne peut pas vendre les sacrements, qui viennent de Dieu. Or, il faut bien qu'ils mangent, donc il faut que la population les soutienne économiquement. Il y a responsabilité des deux côtés: d'abord le prêtre qui comprend combien le monde a besoin du Christ, et qui se met à son service: et puis le monde qui doit comprendre combien il a besoin du prêtre...

Jon

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13
Inscription: 17 Mar 2005, 05:43
Localisation: France

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 24 Mar 2005, 13:43

Beaucoup de pasteurs protestants travaillent à mi temps. Souvent il y a des eglises protestante ou il y a deux pasteurs qui travaillent en equipe ainsi ils peuvent gerer l'eglise tout en ayant un travail à mi temps, sans compter le salaire de leurs epouses qui peuvent travailler.

Un pretre pourait egalement travailler non ? ou il y a t'il des obstacles theologiques chez les catholiques a cela ?
Sinon je comprend bien que vu qu'il n'ont pas de femmes ils n'ont pas deux salaires mais en meme temps il faut voir qu'ils n'ont pas de famille à charge contrairement à beaucoup de pasteurs.

Pasteur Patrick

[ Christianisme ] Protestant
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5072
Inscription: 08 Déc 2003, 13:11
Localisation: Belgique (Union Européenne)

Message Sujet: [Catholique] Salaire des prêtres, des évêques et cardinaux

Message Titre du message:

Message Ecrit le 24 Mar 2005, 20:35

Je ne faisais pas de procès d'intention mais à mon âge on devient prudent et on prévient plutôt que de guérir. La suite du débat le prouve.

Concernant le travail d'un pasteur ou d'un prêtre de paroisse... il s'agit d'un travail.
L'apôtre Paul déclare que "tout travail mérite salaire !"

Le tavai;pastoral dépend de la paroisse et des paroissiens, de son importance, de son lieu et de bien d'autres paramètres contextuels. Il existge des paroisse où le pasteur ou le prêtre n'a qu'à suivre le cours de la vie, enterrements, baptêmes, mariages, catéchèse, études bibliques, réunions de prière, réunions du consistoire, du conseil d'administration, les relations avec les pouvoirs publiques, les relations oecuménqiues, le culte, la prédication, la liturgie, les visites aux malades, aux gens en difficulté, aux vieux, aux isolés, aux prisonniers s'il existe une prison aux alentours, assurer l'aumônerie de l'hôpital aussi quand il y a une ou plusiuers cliniques aux alentours. J'en passe, des meilleurs et des pires. Tout cela prend du temps... et le temps, c'est ce dont les gens visitésont le moins en général.
Exemple, vécu, quand une personne demande la visite du pasteur, c'est toujours "urgent", mais avant d'en venir àl'essentiel,il lui faut plus d'une heure de palabre où la personne tourne autour du pot. Faut s'armer de patience et d'amour. Ne pas provoquer et laisser le frère ou la soeur "parler" , "se raconter" en fait. Et puis, undétail qui n'en est pas un pour le pasteur, les gens "travaillent souvent la journée... alors les visites et les réunions c'est souvent en fin d'après-midi et en soirée... jusqu'à des heures impossibles.
J'oublie qu dans moncas, lorsque j'étais pasteur d'une petite église de campagne, je devais encore tondre régulièrement un jardin d'undemi hectare, balayer le temple ou passer l'aspirateur, aller chercher le charbon pour le poêle que nous recevions de l'usine voisine, mais c'estmoi qui devait en faire le demande et enfins les remerciements par lettre au nom dela paroisse, je suis devenu tapissier aussi, peintre, j'ai réparé la toiture du temple,... mais à l'unbiversité on ne m'avait appris qu'à prêcher au départ ! Bref, grâce au travail pastoral, je suios devenu un bricoleur potable et un musicien (car les organistes ne courent plus les rues aujourd'hui).
Evidemment, le pasteur ou le prêtre ne produit rien. C'est vrfai. Doit-il pour autant mendier son pain? dépendre du bon vouloir de sa paroisse?
J'ai connu des collègues qui vivaient cette situation et qui me disaient qu'ils ne se sentianet plus libre d'interpeller leur paroisse car son estomac et celui de sa famille pouvaient en subir les conséquences...

Dernier point, quand un dignitaire religieux gagne plus, ce n'est paspour son usage particulier. Un cardinal a des usages et des obligations de représentations que le commun ne soupçonne même pas. Maintenant, est-ce que les pasteurs et les prêtres doivent avoir un travail en plus de leur travail pastoral, c'est une autre question que seuls ceux qui donnent du temps libre à l'église en plus de leur travail pourraient dire et exprimer des opinions valables en fonction de leur expérience. Les autres, non. Qu'ils se taisent par décence.
Bonne nuit à tous !


Retourner vers Catholique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: FreeInJesus et 3 invités