Être Sauvé - Oui mais QUAND ?

Différents enseignements chrétiens


Religion du Christianisme
Le christianisme est une religion monothéiste et abrahamique, issue d'apôtres célébrant la vie et les enseignements de Jésus. Les chrétiens croient que Jésus de Nazareth est le Messie que prophétisait l'Ancien Testament, et, hormis quelques minorités, Fils de Dieu, ou Dieu incarner, néanmoins Prophete.
prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8119
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Être Sauvé - Oui mais QUAND ?

Message Titre du message: Re: Être Sauvé - Oui mais QUAND ?

Message Ecrit le 26 Juin 2018, 05:01

prisca a écrit:Il va de soi que nous serons sauvés dès que Dieu jugera et le jugera.


Logos a écrit:Les versets mentionnés dans le premier message de cette discussion attestent que le chrétien véritable est Sauvé dès le moment où il devient un "enfant de Dieu", c'est à dire lorsqu'il devient un vrai "Croyant".

Voir aussi : Comment passer de la mort à la vie ? (Jean 5:24)

Cordialement.



Jean 5-24 "En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m'a envoyé a la vie éternelle; il ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie."



Oui toujours sous la condition si celui qui écoute Sa Parole et qui croit en Dieu, il passe d'ores et déjà de la mort à la vie.


D'ailleurs à ce sujet puisque ce verset de Thessaloniciens dit qu'il y a des vivants, donc il y a des vivants mais eux s'ignorent "vivants" Dieu sait qu'ils le sont d'ores et déjà, et ils auront la sentence sur leur sort eux, lorsqu'ils seront jugés.
16 " "En effet, le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel et ceux qui sont morts, en Christ ressusciteront d'abord.17 Ensuite, nous les vivants nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18 Encouragez-vous donc les uns les autres par ces paroles. "


D'ailleurs à ce propos, et comme Dieu l'a demandé, qui s'est encouragé avec ces Paroles ? Personne car personne n'a dit que "les morts grâce au Christ ressuscitent à la fin du monde" Cruelle diffamation de l'Eglise qui a propagé le mensonge et qui s'est étendu à tous les hommes.


Voilà pourquoi 666 est Satan, la vérité est détournée dès le commencement.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".

agecanonix

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7861
Enregistré le: 25 Déc 2009, 17:55

Message Sujet: Être Sauvé - Oui mais QUAND ?

Message Titre du message: Re: Être Sauvé - Oui mais QUAND ?

Message Ecrit le 06 Juil 2018, 08:52

Après avoir lu le premier message de ce fil qui résume la position de son auteur, j'ai souhaité apporté les précisions suivantes.

Je suis TJ depuis 50 années, mes parents et grands-parents étant TJ également. Idem pour mes 4 frères et mes enfants, sans exception.

je pense donc être bien placé pour vous affirmer ici qu'un TJ n'oserait jamais affirmer et même penser que son salut dépend de ses œuvres, et non pas de son amour pour Dieu et son fils, de sa foi en Christ et de la traduction dans les actes de ces sentiments.

L'erreur (que nous supposerons involontaire) de l'auteur de ce fil consiste à dissocier la foi et les preuves de la foi.

Jacques, demi-frère de Jésus, a écrit que la foi sans les œuvres était morte tout comme le corps sans esprit était lui aussi mort.

Ce que veut dire Jacques, c'est que quelqu'un peut avoir eu une foi authentique en Jésus, mais la faire mourir ce qui se traduira par l'absence d’œuvres liées à la foi.
On ne peut pas dire que cet individu n'a pas eu la foi puisque pour mourir cette foi a bien du être vivante à un certain moment.

Si donc nous avions comme hypothèse que la foi donne la vie éternelle, que penser quand cette foi meurt ?

En fait, Jacques n'oppose pas la foi aux œuvres, bien au contraire, ces deux éléments sont tellement liés que la disparition de l'un (les oeuvres) démontre la mort de l'autre (la foi).

Si donc foi et œuvres sont à ce point dépendants, c'est que l'un est le fruit de l'autre.
En fait, ce ne sont pas les œuvres qui créent la foi, mais la foi qui crée les œuvres.

Les oeuvres sont donc les fruits de la foi. Et quand on constate l'absence d’œuvres, c'est que la foi est morte.
L'oeuvre devient le révélateur de la vie ou de la mort de la foi.

il est donc faux d'affirmer que celui qui pratique veut obtenir le salut par les œuvres, car en fait il démontre la réalité de sa foi qui se révèle ainsi active et vivante au point de faire faire.

Foi et œuvres sont donc deux éléments d'un même tout. L'un confirmant la bonne santé de l'autre..
Les opposer est donc impossible.

amitié
Pour connaître mon espérance de témoin de Jéhovah, cliquer sur le lien ci-dessous.

post1085315.html#p1085315

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8119
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Être Sauvé - Oui mais QUAND ?

Message Titre du message: Re: Être Sauvé - Oui mais QUAND ?

Message Ecrit le 06 Juil 2018, 09:54

On ne peut pas dire que cet individu n'a pas eu la foi puisque pour mourir cette foi a bien du être vivante à un certain moment.

Si donc nous avions comme hypothèse que la foi donne la vie éternelle, que penser quand cette foi meurt ?


L'individu n'a jamais eu la foi, tu te trompes, car non pas qu'il ait eu il l'a fait mourir, mais il faut comprendre que l'un ne va pas sans l'autre sans les œuvres la foi est morte signifie elle ne nait pas tout simplement, car la Foi est un tout indissociable, "croire et œuvrer" vont de pair, sinon "croire" seul ça ne rime à rien, c'est dire "je pense que Jésus a existé" c'est tout mais "croire et œuvrer" c'est dire "je crois en Jésus et pour lui prouver mon amour je m'efforce à être quelqu'un de bon".

Il y a des milliers de gens qui disent "Jésus a existé, je crois en lui" mais une fois que c'est dit, il vont vaquer à leurs occupations et pas une seule fois de plus dans leur vie, il ne vont consacrer un moment à prier, ou à parler à Dieu, ou à lire la Bible, parce que pour croire "ils croient" ils sont "des chrétiens tièdes voire froids", des croyants pour la galerie, mais je les classe dans l'athéisme, parce que croire en Jésus c'est œuvrer sinon ce n'est pas croire.


Alors ça me fait rire, Logos demande à Vent : "quels sont les œuvres qu'il faut faire pour que Dieu donne la Foi" ? Mais il n'y a pas d'œuvre Logos, c'est juste un comportement, "être bon" c'est tout, et "être bon" c'est tout le temps et partout et dans toutes les circonstances, c'est tout, on ne te demande pas d'être Mère Térésa, car Mère Térésa elle est arrivé au terme de sa Foi, elle a consacré sa vie aux autres, ou peut être tu veux être comme "elle", rien ne t'empêche si tu le veux.


Alors il faut distinguer cependant "1/ avoir la foi (croire) 2/ œuvrer en concomitance 3/ avoir la Foi (la recevoir) c'est dans cet ordre.


question : pourquoi vous consacrez presque toute votre vie à ressasser les mêmes choses qui sont l'évidence même ? Pour Logos ? Mais c'est ce qu'il cherche, attirer l'attention, et ne pas en dire plus, juste lancer son grain de sel, et surtout il ne vous critique plus vous les TJ comme ça, il vous "attaque" par la face Nord, par le biais d'une affirmation gratuite de sa part, qui n'a ni queue ni tête, à la manière de Luther, qui s'est dit, "moi prêtre qu'est ce que je suis méchant, j'ai même des envies de meurtre, comment ça se fait ? :hum: Ah ben ça se fait que tous les hommes sont comme moi, donc je suis comme Paul, méchantttt et j'attends comme Paul que Dieu me rende gentillll….. mdrrr Il y en a qui ont attendu toute leur vie comme ça…… j'attends, et toi ? Oui j'attends aussi…. bon si en attendant on allait boire un café…. oui tu as raison…. mais ne te gêne pas, si tu as envie de faire un croche pied à une mémé, vas y..... c'est dans notre nature….. sur le chemin, vas y, donne toi à cœur joie….



Quelque fois, lorsqu'on explique à quelqu'un l'évidence, on passe pour "quelqu'un comme lui" qui explique l'évidence à celui qui ne la saisit pas, et on est confronté à un problème d'identification, puisqu'on explique à quelqu'un qui a du mal à comprendre, donc on se met à son niveau pour le lui faire comprendre, alors qu'une phrase aurait suffit, et s'il ne l'accepte pas cette phrase, il n'y a pas 36 solutions, ou il fait semblant de ne pas comprendre et c'est un problème de sincérité de sa part, ou alors il ne comprends pas vraiment alors il n'a aucune crédibilité puisque cette évidence n'échappe à personne sauf à lui.


Pour Luther vraiment ça arrangeait bien les affaires de croire de cette façon, ainsi ils ne se sont pas embarrassés de la foi les Luthériens, ils se sont dit, "ok on se range du côté des méchants et de cette manière on peut à loisir être méchants et ça nous plait, on peut ruser avec les gens, les voler, s'enrichir à leur dépens, et si un jour Dieu nous donne la Grâce de la Foi, ce n'est que du Bonus et Dieu ne pourra pas nous reprocher notre méchanceté puisque nous devons attendre la Grâce et la balle est dans le camp de Dieu".

Mais au 19ème siècle, les gens étaient des fourbes, mais aujourd'hui le Protestantisme a changé, peu utilise "la foi sans les œuvres" ou alors ils font comme ceux de l'époque, ils se disent "chouette allons faire une partie croisée" de cette manière, aucun reproche, c'est dans la nature de l'homme d'aimer la sexualité, donc allons y, et si nous recevons la Grâce, que du bonus les zamis que du bonus…. Dieu ne peut pas nous reprocher notre perversité puisque l'homme est pervers par nature….. ohh c'est la fiesta à Ibiza !!!
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4828
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Être Sauvé - Oui mais QUAND ?

Message Titre du message: Re: Être Sauvé - Oui mais QUAND ?

Message Ecrit le 13 Juil 2018, 16:50

prisca a écrit:
L'individu n'a jamais eu la foi, tu te trompes,

Effectivement. La seule exception que je connaisse c'est le cas de personnes souffrant d'un désordre mental sévère. Cependant Dieu est amour alors je ne le vois pas condamner l'un de ses enfants bien-aimés sous prétexte qu'il est malade.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8119
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Être Sauvé - Oui mais QUAND ?

Message Titre du message: Re: Être Sauvé - Oui mais QUAND ?

Message Ecrit le 13 Juil 2018, 17:53

prisca a écrit:
L'individu n'a jamais eu la foi, tu te trompes,


Logos a écrit:Effectivement. La seule exception que je connaisse c'est le cas de personnes souffrant d'un désordre mental sévère. Cependant Dieu est amour alors je ne le vois pas condamner l'un de ses enfants bien-aimés sous prétexte qu'il est malade.

Cordialement.


L'individu qui prétend avoir la foi sans les oeuvres n'a pas la foi il se trompe, parce qu'on ne pas dissocier la foi des oeuvres, c'est comme dire que la chair et le sang c'est l'âme, sans la chair il n'y a pas d'âme et sans le sang il n'y a pas d'âme, c'est pareil pour la foi et c'est ce que veut dire Jacques, et non pas que l'individu comme le dit agecanonix a eu la foi et l'a perdue. Il ne l'a pas perdu, il ne l'a jamais eu, sans oeuvre on ne peut pas l'avoir.

Dieu donne à ceux qui méritent et le mérite vient par les oeuvres qui découlent de la croyance en Jésus et en sa Parole que l'on met en pratique. Si l'on ne met pas en pratique l'enseignement de Jésus il n'y a pas d'œuvre donc Dieu ne donne pas la Foi.


C'est donnant donnant sinon pas.

Et cela vaut pour le commun des mortels.

N'entrent pas dans cette disposition les prêtres comme Paul qui reçoivent sans rien demander la Grâce de la foi et c'est bien un appel qu'ils ressentent vers Jésus afin qu'ils entrent dans l'Eglise afin de faire leur profession de foi pour servir de prêtres pour Dieu et pour Christ durant mille ans comme la Bible le dit. Sinon pour les autres hommes, le chemin la vérité passe par Jésus qu'il faut écouter et mimer. Tous les hommes ne sont pas des prêtres.


Ce qui est tragique est que tout est écrit mais vous ne voulez rien entendre, ni les uns, ni les autres, vous vous attachez à ce qui peut arranger vos petites affaires.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".


Retourner vers Religion du Christianisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités