Guérison à la piscine de Béthesda (Jean 5.1-47)

Différents enseignements chrétiens


Religion du Christianisme
Le christianisme est une religion monothéiste et abrahamique, issue d'apôtres célébrant la vie et les enseignements de Jésus. Les chrétiens croient que Jésus de Nazareth est le Messie que prophétisait l'Ancien Testament, et, hormis quelques minorités, Fils de Dieu, ou Dieu incarner, néanmoins Prophete.
Paulo

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1062
Enregistré le: 22 Juil 2018, 15:59

Message Sujet: Guérison à la piscine de Béthesda (Jean 5.1-47)

Message Titre du message: Guérison à la piscine de Béthesda (Jean 5.1-47)

Message Ecrit le 13 Sep 2018, 21:49

J'aime beaucoup ce passage d'évangile, car c'est comme une Parabole, qui nous est donné par Jésus, sur l'oeuvre qu'il est venu accomplir.

Cette pisicine, servait pour la purification des brebis offerte en sacrifice dans le Temple de Jérusalem ; à ne pas confondre avec la cuve d'airain, dans laquelle il y avait l'eau qui servait à la purification des mains et des pieds, d'Aaron, avant qu'ils entrent dans le lieu saint et Très Saint pour Aaron.

La piscine de Bethesda, servait à la purification des brebis, pas des prêtres. Une fois lavées, les brebis entraient dans le Temple pour être offerte en sacrifice. Elles entraient certainement en étant porté dans les bras des sacrificateurs, de manière à ne pas se salir à nouveau. Ces sacrificateurs, les posaient ensuite sur les tables des sacrifices, où elles étaient égorgées.

Jésus se présente donc près de cette piscine, pour y rencontrer les malades, les infirmes, et dont il a parlé ici :

"Il arriva que Jésus étant à table dans la maison de cet homme, beaucoup de publicains et de pécheurs étaient à table avec lui et ses disciples, car ils étaient nombreux à l'avoir suivi. Les scribes du parti des Pharisiens, le voyant manger avec les pécheurs et les publicains, disaient à ses disciples : " Pourquoi mange-t-il et boit-il avec les publicains et les pécheurs? " Entendant cela, Jésus leur dit : " Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs. (Marc 2, 15-17)

C'est de ces malades, ces pécheurs, attendant la venu de l'Ange qui descendait dans l'eau de cette piscine de Bethséda, pour la remuer, et lui donner un pouvoir de guérison, pour entrer dans la piscine le premier, et recevoir le pardon de leurs péchés (et leur guérison), que Jésus s'approche en disant à l'un deux, un infirme : "VEUX-TU ÊTRE GUERI" ?

Jésus est donc venu pour les pécheurs, qui veulent être guéris de leurs péchés.

Cet infirme, le problème qu'il rencontrait, c'est qu'il n'avait personne pour le porter et le déposer dans l'eau bouillonnante, étant infirme. Il n'avait donc aucune chance d'être guéri de son péché. Que va-t-il se passer ?

Il ne va pas avoir besoin de passer par l'eau de cette piscine, car Jésus va le guérir en lui disant : "prend ton gravat (le brancard sur lequel on l'avait apporté), lève-toi et marche. Et aussitôt il se leva, et comme Jésus le lui demanda, il alla se présenter aux prêtres, dans le Temple, pour faire constater sa guérison. Et là, on voit combien il est mal accueilli par les prêtres.

Que comprends-ton grâce à cette scène qui nous est rapportée ?

Que Jésus qui est venu à la recherche de la brebis perdue, s'approche de nous pour nous purifier de nos péchés, afin que nous puissions entrer, porter par Lui, jusqu'à son Père, dans son Royaume, où son Père constatera notre guérison, nous introduisant dans le Ciel, son Royaume, le lieu Très Saint.

A l'image de cet infirme, qui était incapable d'entrer dans cette piscine, pour être guéri de son infirmité, de ses péchés, pour ensuite entrer dans le Temple afin de rendre grâce à Dieu, en s'approchant de sa demeure sainte, nous sommes incapable de nous purifier de nos péchés, qui nous empêche d'entrer dans la demeure de Dieu au Ciel, où nous attends Dieu notre Père.

On a besoin de Jésus, le Bon Berger, venu pour nous plonger lui-même, en nous portant dans ses bras, dans l'Eau Vive, qu'il est venu nous donner à boire, afin que nous soyons purifier de nos péchés, pour entrer avec Lui dans son Royaume, le Royaume de Dieu son Père.

En se présentant comme étant "la porte des brebis", il nous fait comprendre qu'on ne peut naître de nouveau en Lui, sans avoir été plongé par Lui, dans cette Eau Vive, qu'il est venu nous donner à boire, dans son sang, pour la rémission de nos péchés ; cette Eau Vive qui jaillit de son Coeur de chair transpercé sur la Croix, retombant sur nous, pécheurs, pour nous purifier en vue de notre entrée dans son Royaume.

Les brebis qu'il est venu sauver, c'est nous, qu'il est venu purifier dans notre coeur, pour que nous puissions nous en retourner avec Lui, vers son Père, pour entrer avec Lui dans son Royaume.

Ne le suivent, que ceux qui veulent, à l'image de ce paralytique, être libérés de leurs péchés et pouvoir aller nous présenter à Dieu son Père et recevoir de son Père, cette plus belle robe dont il a revêtu son fils qui était perdu, mort et qui est revenu à Lui, en se repentant de ses péchés.


Retourner vers Religion du Christianisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron