Jacques 2:26

Différents enseignements chrétiens


Religion du Christianisme
Le christianisme est une religion monothéiste et abrahamique, issue d'apôtres célébrant la vie et les enseignements de Jésus. Les chrétiens croient que Jésus de Nazareth est le Messie que prophétisait l'Ancien Testament, et, hormis quelques minorités, Fils de Dieu, ou Dieu incarner, néanmoins Prophete.
Logos

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2198
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Jacques 2:26

Message Titre du message: Jacques 2:26

Message Ecrit le 12 Jan 2018, 04:12

Bonjour,

(J'ai déjà posté ce sujet dans la partie "Dialogue inter-religieux" du site, mais pour éviter qu'il soit parasité par des personnes peu respectueuses de la Bible et du christianisme, je le poste à nouveau ici)

Lorsqu'on prêche le véritable évangile du Salut éternel par la foi en Jésus SEULEMENT, le premier passage biblique qui vient à l'esprit de nos détracteurs est presque à chaque fois celui de Jacques 2:26 : "La foi sans les oeuvres est morte".

Dans l'esprit de ceux qui nous opposent ce passage inspiré des Saintes Écritures, cela signifie en quelque sorte que même si tu as cru à Jésus de tout ton coeur, dès lors que tu ne produis plus d'oeuvres alors ta foi est morte, tu perds ton salut et tu vas finir en enfer. Je schématise un peu, mais je vous assure qu'en grattant un peu c'est ce que pensent ces pseudo-chrétiens qui prêchent le Salut par les oeuvres.

J'avais prévu d'ouvrir un topic consacré à ce fameux passage, de façon à exposer une interprétation alternative qui tiendrait compte de tout le contexte et de la cohérence globale de l'évangile par la foi en Jésus SEULEMENT. Mais je viens de découvrir sur Internet un site qui a fait le boulot à ma place, merci Seigneur !

Je me permets donc de copier-coller ci-dessous l'explication complète qui, vous le constaterez, ne se contente pas de citer des morceaux de versets pour leur faire dire ce qu'on veut.

La source est ici : http://www.unpoissondansle.net/jac/jac.php?d=&i=6

(je vous invite d'ailleurs à aller cliquer directement sur le lien, c'est beaucoup mieux présenté et donc plus agréable à consulter que le résultat du copier-coller)

Introduction

Par la foi seule !

Le passage que nous allons lire a été la source de plusieurs débats. Il touche un problème de fond et essentiel à toutes les spiritualités : quels sont les ingrédients nécessaires au salut ?

L'Eglise Catholique romaine enseigne les dogmes suivants :

"Le décret sur l'OEcuménisme du deuxième concile du Vatican explicite : 'C'est, en effet, par la seule Église catholique du Christ, laquelle est moyen général de salut', que peut s'obtenir toute la plénitude des moyens de salut". Article #816, p.219 [*]
"Appuyé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition, le Concile enseigne que cette Église en marche sur la terre est nécessaire au salut. Seul, en effet, le Christ est médiateur et voie de salut : or, Il nous devient présent en son corps qui est l'Église ; [...] C'est pourquoi ceux qui refuseraient soit d'entrer dans l'Église catholique, soit d'y persévérer, alors qu'ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus-Christ comme nécessaire, ceux-là ne pourraient pas être sauvés." Article #846, p.227 [*]
"Par le Baptême, tous les péchés sont remis, le péché originel et tous les péchés personnels ainsi que toutes les peines du péché." Article #1263, p. 332 (voir aussi Article #985, p. 258) [*]
"L'Eglise affirme que pour les croyants les sacrements de la Nouvelle Alliance sont nécessaires au salut." Article #1129, p. 300 [*]
Par contraste, l'Ecriture enseigne que le salut a été réalisé, accompli, une fois pour toutes à la croix : " Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : Tout est accompli. Puis il baissa la tête et rendit l'esprit " (Jean 19.30). En sorte que son salut est complet.

" Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom. " Jean 20.31
" Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, —après quoi vient le jugement—de même aussi le Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés d'un grand nombre, apparaîtra une seconde fois, sans (qu'il soit question du) péché, pour ceux qui l'attendent en vue de leur salut " (Hébreux 9:27-28)
Ce salut est si complet qu'il n'y a plus aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ (Rom. 8.1). Pour se l'approprier il faut reconnaître notre péché et nous en détourner, reconnaître tout simplement notre besoin de lui, et qu'en lui se trouve le pardon. Avoir confiance seulement dans ce qu'il a fait pour nous, et aucunement dans ce que nous pourrions faire pour lui de méritoire. Rom. 10.9 : " si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé. "

Jésus a dit : " Moi, je suis la porte ; si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et sortira et trouvera des pâturages " (Jean 7.9). Une porte est un instrument qui nous permet de passer, de séparer des pièces et de passer de l'une à l'autre — voilà une remarque profonde pour un dimanche matin :-). Lorsque Jésus dit qu'il est la porte, il implique que quand on prend la porte, on prend la porte ! On passe du monde à celui de Dieu. D'une manière de vivre à celle de Dieu. Il y a un changement radical et profond qui a lieu, et qui montre qu'on a bien pris la porte, et la bonne !

Lecture : Jacques 2.14-26

" 14 Mes frères, que sert-il à quelqu'un de dire qu'il a la foi, s'il n'a pas les oeuvres ? Cette foi peut-elle le sauver ?
15 Si un frère ou une soeur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour,
16 et que l'un d'entre vous leur dise, Allez en paix, chauffez-vous et rassasiez-vous ! et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ?
17 Il en est ainsi de la foi, si elle n'a pas les oeuvres, elle est morte en elle-même.
18 Mais quelqu'un dira, Toi, tu as la foi ; et moi, j'ai les oeuvres. Montre-moi ta foi sans les oeuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes oeuvres.
19 Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent.
20 Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les oeuvres est inutile ?
21 Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les oeuvres, lorsqu'il offrit son fils Isaac sur l'autel ?
22 Tu vois que la foi agissait avec ses oeuvres, et que par les oeuvres la foi fut rendue parfaite.
23 Ainsi s'accomplit ce que dit l'Ecriture, Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice ; et il fut appelé ami de Dieu.
24 Vous voyez que l'homme est justifié par les oeuvres, et non par la foi seulement.
25 Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les oeuvres, lorsqu'elle reçut les messagers et qu'elle les fit partir par un autre chemin ?
26 Comme le corps sans esprit est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte. "
==> Les oeuvres confirment la foi.
Sans oeuvres = sans foi (2.14-19)

Une question (2.14)

" 14 Mes frères, à quoi bon dire qu'on a la foi, si l'on n'a pas les oeuvres ? Cette foi peut-elle sauver ? "
Jacques formule sa question de telle sorte qu'une réponse négative s'impose (le grec l'exige.) Une foi sans oeuvres ne peut pas sauver. Ou plutôt, une foi sans oeuvres n'est pas la foi du tout ! C'est ce qu'il s'appliquera à démontrer dans la suite de ce passage.

En parlant ainsi, Jacques reconnaît qu'il existe plusieurs types de foi :

La foi, dans le sens de croyance ou de conviction. L'attachement intellectuel dans des faits précis, ou dans une théologie particulière. La foi en l'existence de Dieu, ou même en la divinité de Christ.
La foi dans le sens d'espérance ou de conviction. Une attente que quelque chose se produira ou que Dieu fera telle ou telle chose. La foi que Christ reviendra, ou qu'il agira pour accomplir sa justice.
La foi dans le sens d'assurance ou de confiance. C'est une foi si forte qu'elle englobe celles qui précèdent, et qui s'accompagne d'un comportement approprié. Nous utilisons tous ce type de foi. Lorsque nous traversons un pont, nous ne nous inquiétons pas de savoir s'il pourra supporter le poids de notre véhicule. On ne vérifie pas le calcul des ingénieurs du génie civil ! Notre confiance est telle que nous roulons sur ce pont !
Appliqué au salut, Jacques se demande quel niveau de foi est nécessaire au salut ?

Croire que Dieu existe ?
Croire que Christ est l'intermédiaire entre le Père et les hommes ?
Croire que Christ a payé pour nos péchés ?
Songez aux personnes à qui Jacques parle : des Juifs récemment convertis. Comment les Juifs pieux pensaient-ils être sauvés ? Pour la plupart, les juifs s'appuyaient sur deux choses :

L'obéissance à la morale de Dieu (les 10 commandements, etc.)
L'obéissance à la loi rituelle, ou sacrificielle de Dieu (les sacrifices, etc.)
Et voici que l'Evangile arrive, et proclame le pardon pleinement disponible en Jésus-Christ. C'est ce que les apôtres ont tout de suite prêché :

Actes 2.38 : " Repentez-vous et que chacun de vous soit baptisé pour le pardon de vos péchés… "
Actes 3.26 : " [Dieu a envoyé son serviteur pour vous bénir,] en détournant chacun de vous de ses iniquités "
Actes 4.12 : " Le salut ne se trouve en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. "
Actes 5.31 " Dieu l'a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés. "
Pour ces Juifs se posait la question : qu'est-ce qui est nécessaire au salut ? Simplement croire ? Garder les rites de la Torah et ajouter un peu de croyance au Christ ? Ou simplement croire au Christ et être libéré de toute loi ?

Nous avons regardé au cours d'une étude biblique les conditions du salut. En lisant Ephésiens 2.8-9, nous avons conclu que le salut était donné, qu'il s'obtenait par la foi, et que ceci était gratuit, un don complet de Dieu. La réaction immédiate c'est de dire : ‘c'est trop beau', ou encore ‘c'est trop facile'.

Une illustration (2.15-17)

" 15 Si un frère ou une soeur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour, 16 et que l'un d'entre vous leur dise : Allez en paix, chauffez-vous et rassasiez-vous ! sans leur donner ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ? "
C'est l'image d'une fausse compassion qui est donnée ici. Une foi sans œuvre ressemble à une compassion sans geste. On ne peut légitimement souhaiter que quelqu'un ait le strict nécessaire sans l'aider, quand c'est possible, d'une manière concrète.

Trois facteurs encadrent cette aide fraternelle :

Les termes " frère " ou " soeur " s'appliquent à une personne de l'Eglise en situation de détresse. C'est avant tout dans le cadre des gens de la famille de Christ qu'une solidarité doit s'exprimer.
Manquer de vêtement et de nourriture est un problème sérieux et touche aux premières nécessités. Pas aux premiers désirs.
Il faut étudier pourquoi une personne est nécessiteuse. Paul rappelle aux Thessaloniciens : " Car lorsque nous étions chez vous, nous vous recommandions ceci : si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus " (1 Thess. 3.10.) Il ne s'agit donc pas de faire de l'assistanat sans discernement et sans sagesse.
Mais ce n'est pas là l'essentiel de ce que Jacques souligne. Il montre l'incohérence de la compassion sans geste concret. Il utilise cette attitude pour illustrer une autre incohérence, celle de la foi sans les oeuvres.

" 17 Il en est ainsi de la foi : si elle n'a pas d'oeuvres, elle est morte en elle-même. "
Une foi qui ne s'associe pas d'oeuvres n'est pas vivante. Elle est morte et inutile. Elle ne possède aucune vie, aucune utilité. C'est le témoignage universel du Nouveau Testament :

Eph 2.8-9 continue avec " car nous sommes son ouvrage, nous avons été créés en Christ Jésus pour des oeuvres bonnes afin que nous les pratiquions "
Tite 3.5-8 : " il nous a sauvés—non parce que nous aurions fait des oeuvres de justice, mais en vertu de sa propre miséricorde—par le bain de la régénération et le renouveau du Saint-Esprit ; il l'a répandu sur nous avec abondance par Jésus-Christ notre Sauveur, afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions héritiers dans l'espérance de la vie éternelle. Cette parole est certaine, et je veux que tu insistes là-dessus, afin que ceux qui ont cru en Dieu s'appliquent à exceller dans les oeuvres bonnes. Voilà qui est beau et utile aux hommes ! "
Tite 2.11-12 " La grâce de Dieu source de salut pour tous les hommes a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux désirs de ce monde et à vivre dans le siècle présent d'une manière sensée juste et pieuse en attendant la bienheureuse espérance et la manifestation de notre grand Dieu et sauveur Jésus Christ. "
1 Pie 1.13-16 : " C'est pourquoi, affermissez votre pensée, soyez sobres et ayez une parfaite espérance en la grâce qui vous sera apportée, lors de la révélation de Jésus-Christ. Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux désirs que vous aviez autrefois, dans votre ignorance ; mais, de même que celui qui vous a appelés est saint, vous aussi devenez saints dans toute votre conduite, puisqu'il est écrit : vous serez saints, car je suis saint. "
2 Pie 1.5ss (s'appuyant sur les acquis de la grâce) :
" à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la connaissance, à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la persévérance, à la persévérance la piété, à la piété la fraternité, à la fraternité l'amour. En effet, si ces choses existent en vous et s'y multiplient, elles ne vous laisseront pas sans activité ni sans fruit pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ ; mais celui qui ne les possède pas est un aveugle, il a les yeux fermés, il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés. C'est pourquoi frères, efforcez-vous d'autant plus d'affermir votre vocation et votre élection : en le faisant, vous ne broncherez jamais. C'est ainsi que vous sera largement accordée l'entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. "
La foi se manifeste par des oeuvres ! Les oeuvres montrent la foi ! Quelles oeuvres ? Faut-il évangéliser l'Afrique, l'Asie et l'Europe pour montrer des oeuvres bonnes ?!

1ère catégorie : l'éloignement du péché. Lisons 1 Corinthiens 6.9-11 :
" Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront pas le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les dépravés, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les insulteurs, ni les accapareurs n'hériteront le royaume de Dieu. Et c'est là ce que vous étiez, quelques-uns d'entre vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ et par l'Esprit de notre Dieu. "
2ème catégorie : une vie sereine, liée au fruit de l'Esprit. Voir Phil 2.12-16 :
" Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, avec crainte et tremblement, mettez votre salut en action, non seulement comme si j'étais présent, mais bien plus encore maintenant que je suis absent. Car c'est Dieu qui opère en vous le vouloir et le faire selon son dessein bienveillant. Faites tout sans murmures ni discussions, pour être irréprochables et purs, des enfants de Dieu sans reproche au milieu d'une génération corrompue et perverse, parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde, portant la parole de vie. "
3ème catégorie : les dons spirituels pour l'utilité commune, voir Rom. 12.3-12 :
" Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun d'entre vous de ne pas avoir de prétentions excessives et déraisonnables, mais d'être assez raisonnables pour avoir de la modération, chacun selon la mesure de foi que Dieu lui a départie. En effet, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas la même fonction, ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ et nous sommes tous membres les uns des autres. Mais nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée : si c'est la prophétie, (que ce soit) en accord avec la foi ; si c'est le diaconat, que ce soit dans (un esprit) de service ; que celui qui enseigne (s'attache) à l'enseignement; celui qui exhorte, à l'exhortation ; que celui qui donne (le fasse) avec simplicité ; celui qui préside, avec empressement ; celui qui exerce la miséricorde, avec joie. Que l'amour soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur ; attachez-vous fortement au bien. Par amour fraternel, ayez de l'affection les uns pour les autres ; par honneur, usez de prévenances réciproques. Ayez de l'empressement et non de la paresse. Soyez fervents d'esprit. Servez le Seigneur. Réjouissez-vous en espérance.... "
Une contestation (2.18-19)

" 18 Mais quelqu'un dira : Toi, tu as la foi ; et moi, j'ai les oeuvres. Montre-moi ta foi sans les oeuvres, et moi, par mes oeuvres, je te montrerai ma foi. 19 Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi et ils tremblent. "
Cela ne convenait pas à tout le monde. Jacques rédige un dialogue fictif qui montre les idées qui circulaient à ce sujet. On a du mal à définir le contour de son dialogue, mais en substance, il dit ceci : (je prends la traduction en français courant) : " Quelqu'un dira peut-être : "Il y en a qui ont la foi, d'autres les actes". Alors je lui répondrai : "Montre-moi comment ta foi peut exister sans actes ! Quant à moi je te prouverai ma foi par mes actes." "

Pour beaucoup de Juifs qui n'arrivaient pas à suivre les commandements de la Torah et les nombreux commandements des traditions que les scribes et les pharisiens avaient ajouté à la Loi, l'Evangile offrait un moyen de se libérer de ce carcan…
Alors certains se contentaient de croire d'une manière finalement assez distante. Il suffisait, pensaient-ils, de croire de loin, sans s'impliquer concrètement dans une marche avec Dieu…
Jacques réfute cette idée de manière violente, et montre que la foi s'accompagne toujours d'oeuvres dignes de la foi !

Avec foi = avec oeuvres (2.20-26)

Le principe (2.20)

" 20 Mais veux-tu comprendre, homme vain, que la foi sans les oeuvres est stérile ? "
Il reprend plus fortement les propos du verset 17.

Un homme vain est un homme dont la vie est vide.
La stérilité ou la mort est associée à une telle foi.
Une vraie foi engendre des oeuvres vraies.
Jacques donne deux exemples tirées de l'histoire d'Israël pour bien asseoir son argumentation.

L'exemple d'Abraham (2.21-24)

" 21 Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les oeuvres, pour avoir offert son fils Isaac sur l'autel ? 22 Tu vois que la foi agissait avec ses oeuvres, et que par les oeuvres sa foi fut rendue parfaite. 23 Ainsi s'accomplit ce que dit l'Écriture : Abraham crut à Dieu, et cela lui fut compté comme justice ; et il fut appelé ami de Dieu. 24 Vous le voyez, c'est par les oeuvres que l'homme est justifié, et non par la foi seulement. "
L'exemple d'Abraham est capital, car il est plusieurs fois cité pour montrer comment on était déclaré juste devant Dieu. Paul utilise abondamment l'exemple d'Abraham pour justifier sa doctrine (voir Rom. 4.13ss ; Gal 3). Quand on regarde l'ordre des événements :

Promesse faite à Abraham…
Gen 12.1-3 : pars vers un pays que je te montrerai, je ferai de toi une grande nation et je te bénirai etc. Abraham croit et quitte tout… Il a 75 ans, notre ami.
Gen 12.7 : " je donnerai ce pays à ta descendance… " (répété en Genèse 13.14-18)
Gen 15.5-6 : " 5 Et après l'avoir conduit dehors, il dit, Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit, Telle sera ta postérité. 6 Abram eut confiance en l'Eternel, qui le lui imputa à justice. "
Dieu affirme a Abraham qu'il aura un enfant, issu de ses entrailles. Notre homme a dans les 80 ans… et il croit Dieu !
La confiance ferme & aveugle dans ce que Dieu promet devient l'exemple que Paul utilise pour souligner que le salut s'obtient par la foi.
30 années plus tard, Dieu place un test devant Abraham, qui le réussit avec brio [ Et quel test ! sacrifier son fils, le fils tant attendu et objet de la promesse qu'à travers lui, toutes les familles de la terre seraient bénies].
C'est ce geste d'obéissance qui montre la confiance d'Abraham, que Jacques utilise pour montrer que sa foi a été " rendue parfaite " (v. 22). C'est-à-dire qu'elle a atteint son but. Elle a accompli son objectif, et c'est la seconde expression que Jacques utilise. Le geste d'obéissance d'Abraham a " rendu plein " ou " achevé " la confiance d'Abraham.

Si on lit le verset 24 sans le contexte, cela semble contredire le reste de l'Ecriture sur la justification par la foi. Mais comme tout passage de la Bible, il faut toujours prendre appui sur le contexte et comparer avec l'ensemble de la révélation.

L'ensemble de la révélation enseigne clairement que le salut est donné. Il ne se mérite pas, ni ne s'achète.
Et ce que l'on retient fermement, c'est que la foi s'accompagne d'oeuvres, ou elle n'est pas foi. La foi et les oeuvres sont comme l'air et la chambre à air. Un pneu ne roule pas tant qu'il n'est pas gonflé.
L'exemple de Rahab (2.25)

" 25 Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les oeuvres, pour avoir reçu les messagers et les avoir fait partir par un autre chemin ? "
C'est le second exemple, dont l'histoire nous est relaté dans le livre de Josué :

Moïse et le peuple d'Israël sont sortis d'Egypte, et viennent de passer 40 années dans le désert.
Une nouvelle génération s'apprête maintenant à traverser le Jourdain pour prendre le pays que Dieu a promis. Moïse est mort, et Josué a pris sa place.
Juste avant de commencer la conquête, Josué envoie deux espions pour explorer l'endroit, et notamment la ville de Jéricho. Nous lisons l'histoire en Jos. 2.1-11 :
" 1 Josué, fils de Nun, fit partir secrètement de Sittim deux espions, en leur disant, Allez, examinez le pays, et en particulier Jéricho. Ils partirent, et ils arrivèrent dans la maison d'une prostituée, qui se nommait Rahab, et ils y couchèrent.
2 On dit au roi de Jéricho, Voici, des hommes d'entre les enfants d'Israël sont arrivés ici, cette nuit, pour explorer le pays.
3 Le roi de Jéricho envoya dire à Rahab, Fais sortir les hommes qui sont venus chez toi, qui sont entrés dans ta maison ; car c'est pour explorer tout le pays qu'ils sont venus.
4 La femme prit les deux hommes, et les cacha ; et elle dit, Il est vrai que ces hommes sont arrivés chez moi, mais je ne savais pas d'où ils étaient ;
5 et, comme la porte a dû se fermer de nuit, ces hommes sont sortis ; j'ignore où ils sont allés, hâtez-vous de les poursuivre et vous les atteindrez.
6 Elle les avait fait monter sur le toit, et les avait cachés sous des tiges de lin, qu'elle avait arrangées sur le toit.
7 Ces gens les poursuivirent par le chemin qui mène au gué du Jourdain, et l'on ferma la porte après qu'ils furent sortis.
8 Avant que les espions se couchent, Rahab monta vers eux sur le toit
9 et leur dit, L'Eternel, je le sais, vous a donné ce pays, la terreur que vous inspirez nous a saisis, et tous les habitants du pays tremblent devant vous.
10 Car nous avons appris comment, à votre sortie d'Egypte, l'Eternel a mis à sec devant vous les eaux de la mer Rouge, et comment vous avez traité les deux rois des Amoréens au-delà du Jourdain, Sihon et Og, que vous avez dévoués par interdit.
11 Nous l'avons appris, et nous avons perdu courage, et tous nos esprits sont abattus à votre aspect ; car c'est l'Eternel, votre Dieu, qui est Dieu en haut dans les cieux et en bas sur la terre. "
Le principe réitéré (2.26)

" 26 Comme le corps sans esprit est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte. "
Les deux roues d'une bicyclette… La foi et les oeuvres…

Des ces deux exemples, il ressort que la foi c'est la confiance dans ce que Dieu dit. Mais une confiance telle qu'on est prêt à suivre ce que Dieu dit. On a confiance non seulement en ce qu'il nous donne, mais également en ce qu'il demande.

Conclusion

Le salut ?

Il est donné. Ou plutôt vendu à prix 0.
Esaïe 55.1 évoque le salut en des termes imagés, celle d'une vente à prix zéro. " 1 Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, même celui qui n'a pas d'argent ! Venez, achetez et mangez, venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer ! ". Car en fait, il existe une différence juridique entre un don et une vente. Un don n'entraîne aucune obligation, ce n'est pas un contrat, il est libre de toute contre-partie. Une vente, par contre, est un contrat. Des devoirs et des responsabilités y sont associés.
Lorsqu'Esaïe, homme d'état, invite à venir acheter sans rien payer, c'est une image très forte de l'amour accordé par Dieu, au travers duquel il s'engage par contrat. Un contrat qu'il a signé de son sang.
Voici ce contrat…
1 Cor. 15.1-3 : " 1 Je vous rappelle, frères, l'Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, 2 et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez dans les termes où je vous l'ai annoncé ; autrement, vous auriez cru en vain.
3 Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures "
Un salut qui s'accompagne d'oeuvres… On m'a demandé cette semaine, comment il se faisait qu'une personne se convertisse et continue une vie immorale… Comment ça se fait ? C'est très simple ! Elle ne s'est pas convertie ! C'est vrai, le chrétien aussi peut tomber dans le péché, et même le péché le plus terrible qui soit. Mais à ce moment-là, Dieu le corrige, et le chrétien authentique répond… Il ne reste pas dans cet état. Qu'en est-il pour vous ?



Références bibliographiques :

[*] JEAN-PAUL II. Catéchisme de l'Église Catholique. Vatican : MAME/PLON, 1992. 800 p.

Cordialement.
Modifié en dernier par Logos le 16 Jan 2018, 16:24, modifié 1 fois.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31

omar13

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6548
Enregistré le: 06 Nov 2014, 10:05

Message Sujet: Jacques 2:26

Message Titre du message: Re: Le Salut par la foi seulement. Jacques 2:26

Message Ecrit le 12 Jan 2018, 06:50

Bonjour,
Jacques, n'a fait que confirmer l’enseignement de son frère Jésus qui est basé sur la Foi, et sur les Œuvres:

Jean 15/2 à 8
« Tout sarment qui est en moi (Foi) et qui ne porte pas de fruit (oeuvre), il le retranche;
et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit … (15/5) Je suis le cep, vous êtes les sarments.
Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire … (15/8)
Si vous portez beaucoup de fruit , c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples »


Jacques a confirmé exactement l’enseignement de jésus, puisque il a écrit:

Jacques 2/14 à 26
« Quel profit y a t-il mes frères, que quelqu'un dise avoir la foi mais qu'il n'a pas les oeuvres ? La foi
peut-elle le sauver ?... Ainsi en est-il de la foi : si elle n'a pas les œuvres, elle est morte en elle même

Tu veux savoir ô vil humain que la foi sans les œuvres est inutile ? …. »

Les 4 évangiles portent un enseignement qui se base que sur la Foi, parce que celui qui avait dirigé l'orchestre de l'invention du christianisme, a expliqué que les œuvres ne servent plus, du moment que jesus est mort sur la croix, en rachetant tous les péchés des chrétiens.

Enseignement de PAUL:

Éphésien 2/8 et 9
« Par la grâce en effet vous êtes , ayant été sauvé par la foi . Et ceci n'est pas de vous ,
c'est un don de Dieu , non des oeuvres , afin que personne ne se vante ».

Paul, dit aussi, pour arriver a cette conclusion, qu'il a fait une guerre qu'il a vaincu a la fin, et il a gardé que la Foi:

2 Timothée 4
…6 Car pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche. 7 J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi.

Chrétien de Troyes

Christianisme [Orthodoxe]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 616
Enregistré le: 16 Nov 2016, 16:34

Message Sujet: Jacques 2:26

Message Titre du message: Re: Le Salut par la foi seulement. Jacques 2:26

Message Ecrit le 12 Jan 2018, 10:00

Logos a écrit:Dans l'esprit de ceux qui nous opposent ce passage inspiré des Saintes Écritures, cela signifie en quelque sorte que même si tu as cru à Jésus de tout ton coeur, dès lors que tu ne produis plus d'oeuvres alors ta foi est morte, tu perds ton salut et tu vas finir en enfer. Je schématise un peu, mais je vous assure qu'en grattant un peu c'est ce que pensent ces pseudo-chrétiens qui prêchent le Salut par les oeuvres.


Et c'est bien ce que le texte nous dits

Seconde Épître de Saint Pierre, Chapitre 2
17Ces gens-là sont des fontaines sans eau, des nuées que chasse un tourbillon: l'obscurité des ténèbres leur est réservée. 18Avec des discours enflés de vanité, ils amorcent par les convoitises de la chair, par les dissolutions, ceux qui viennent à peine d'échapper aux hommes qui vivent dans l'égarement; 19ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui. 20En effet, si, après s'être retirés des souillures du monde, par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, ils s'y engagent de nouveau et sont vaincus, leur dernière condition est pire que la première. 21Car mieux valait pour eux n'avoir pas connu la voie de la justice, que de se détourner, après l'avoir connue, du saint commandement qui leur avait été donné. 22Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai: Le chien est retourné à ce qu'il avait vomi, et la truie lavée s'est vautrée dans le bourbier.


Il faudra alors nous expliquer comment vous pouvez lire de l'Évangile, le contraire de ce que Saint Pierre nous affirme !!

Logos a écrit:Nous avons regardé au cours d'une étude biblique les conditions du salut. En lisant Ephésiens 2.8-9, nous avons conclu que le salut était donné, qu'il s'obtenait par la foi, et que ceci était gratuit, un don complet de Dieu. La réaction immédiate c'est de dire : ‘c'est trop beau', ou encore ‘c'est trop facile'.


Vous n'êtes toujours pas arriver à démontrer le contraire. Tout ce que nous lisons de votre part sont de simples remarques trouvant ridicules le salut par les Œuvres...

Logos a écrit:" 18 Mais quelqu'un dira : Toi, tu as la foi ; et moi, j'ai les oeuvres. Montre-moi ta foi sans les oeuvres, et moi, par mes oeuvres, je te montrerai ma foi. 19 Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi et ils tremblent. "
Cela ne convenait pas à tout le monde. Jacques rédige un dialogue fictif qui montre les idées qui circulaient à ce sujet. On a du mal à définir le contour de son dialogue, mais en substance, il dit ceci : (je prends la traduction en français courant) : " Quelqu'un dira peut-être : "Il y en a qui ont la foi, d'autres les actes". Alors je lui répondrai : "Montre-moi comment ta foi peut exister sans actes ! Quant à moi je te prouverai ma foi par mes actes." "


Ceci c'est un commentaire prônant le salut par la Foi seule oui ou non. C'est pas clair....

Cela ne convenait pas à tout le monde. Jacques rédige un dialogue fictif qui montre les idées qui circulaient à ce sujet. On a du mal à définir le contour de son dialogue

Et ce genre de dialogue, vous croyiez qu'il ne le tiendrait pas avec vous? Jacques est bien plus que clair ici.

3 Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures "
Un salut qui s'accompagne d'oeuvres… On m'a demandé cette semaine, comment il se faisait qu'une personne se convertisse et continue une vie immorale… Comment ça se fait ? C'est très simple ! Elle ne s'est pas convertie ! C'est vrai, le chrétien aussi peut tomber dans le péché, et même le péché le plus terrible qui soit. Mais à ce moment-là, Dieu le corrige, et le chrétien authentique répond… Il ne reste pas dans cet état. Qu'en est-il pour vous ?


Comment ça se fait ? C'est très simple ! Elle ne s'est pas convertie !

Mais cher Logos!!! Le chrétien est amené à d’innombrable conversion. Une conversion consiste en un retour à l'équilibre, à tourner sa face vers le Seigneur. Le chrétien ne se convertie pas qu'une seule fois dans sa vie !! Le Chrétien se convertie plusieurs fois par jour !!!

Vous n'avez jamais entendu parlé du baptême de conversion?

C'est dans la prière, où nous reconnaissons nos torts et demandons pardons à Dieu pour nos fautes commises.

Dieu ne fait pas ce travail à notre place !!
C'est en cela que consiste en effet la vraie connaissance de celui qu'il cherche et la vraie vision, dans le fait de ne pas voir, parce que celui qu'il cherche transcende toute connaissance, séparé de toute part par son incompréhensibilité comme par une ténèbre.
Grégoire de Nysse
La vie de Moïse

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5873
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Jacques 2:26

Message Titre du message: Re: Le Salut par la foi seulement. Jacques 2:26

Message Ecrit le 12 Jan 2018, 10:02

Le Salut par la foi seulement car la loi invite aux consignes drastiques, elle constitue un "commandement" de faire ou ne pas faire mais en rien la Loi n'est promotrice de la foi, or c'est la Foi qui sauve puisque nous sommes sur terre car nous sommes punis, chassés du Paradis, loin de Dieu, nous avons péché donc Dieu nous éloigne, la terre représentant le séjour des morts, ceux à qui la Vie Eternelle a été refusée, il convient donc de procéder à la Réconciliation avec Dieu et donc la Foi est la seule médiatrice de notre réinsertion.

Cela va de soi car la Foi qui est un Don de Dieu représente la volonté de réconciliation de Dieu avec nous par le don de sa grâce, une fois que par les œuvres ou la loi nous avons montré notre volonté de renoncer désormais au péché.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".

Logos

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2198
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Jacques 2:26

Message Titre du message: Re: Le Salut par la foi seulement. Jacques 2:26

Message Ecrit le 12 Jan 2018, 18:01

prisca a écrit:Cela va de soi car la Foi qui est un Don de Dieu

Absolument ! :mains:

représente la volonté de réconciliation de Dieu avec nous

Euh, je crois que ce sont surtout les humains qui doivent se réconcilier avec Dieu, et non l'inverse.

par le don de sa grâce

Pléonasme.

une fois que par les œuvres ou la loi nous avons montré notre volonté de renoncer désormais au péché.

Cette dernière partie de phrase contredit totalement la précédente. S'il faut montrer une "volonté" ou quoi que ce soit d'autre pour que Dieu nous offre sa grâce, alors ce n'est plus vraiment un don gratuit, mais plutôt une sorte de "contrepartie". Je te renvoie ici à l'exemple de l'apôtre Paul qui a reçu cette grâce alors même qu'il était en route pour exterminer des chrétiens. J'aimerais bien savoir de quelle manière il a montré sa volonté de renoncer au péché AVANT de recevoir la grâce du Seigneur...

Bien à toi.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5873
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Jacques 2:26

Message Titre du message: Re: Le Salut par la foi seulement. Jacques 2:26

Message Ecrit le 12 Jan 2018, 18:12

prisca a écrit:
représente la volonté de réconciliation de Dieu avec nous

Logos a écrit:
Euh, je crois que ce sont surtout les humains qui doivent se réconcilier avec Dieu, et non l'inverse.


Si Dieu par notre allégeance à Jésus nous donne en contrepartie la foi, Dieu par l'accession à la foi, don de Dieu, émet sa volonté de se réconcilier avec nous car dans le cas contraire, nous avions nous à faire notre affaire de la réconciliation avec Dieu.

Mais tu as raison les humains doivent se réconcilier avec Dieu et c'est Dieu qui nous dit comment faire, ce faisant est un signe d'amour de Dieu pour nous, un pardon, car en nous donnant l'occasion de se faire pardonner, Dieu nous démontre sa volonté de se réconcilier.

Il s'agit d'un dialogue bilatéral, de cœur à cœur.

prisca a écrit:par le don de sa grâce


Logos a écrit:Pléonasme.


C'est volontaire car beaucoup ne savent pas que la foi n'apparait pas toute seule, qu'elle est donnée par Dieu

prisca a écrit:
une fois que par les œuvres ou la loi nous avons montré notre volonté de renoncer désormais au péché.


Logos a écrit:Cette dernière parie de phrase contredit totalement la précédente. S'il faut montrer une "volonté" ou quoi que ce soit d'autre pour que Dieu nous offre sa grâce, alors ce n'est plus vraiment un don gratuit, mais plutôt une sorte de "contrepartie". Je te renvoie ici à l'exemple de l'apôtre Paul qui a reçu cette grâce alors même qu'il était en route pour exterminer des chrétiens. J'aimerais bien savoir de quelle manière il a montré sa volonté de renoncer au péché AVANT de recevoir la grâce du Seigneur...

Bien à toi.

Pour qu'une personne accède à la Foi elle le démontre déjà par ses œuvres bonnes et sa volonté de baptême.

Ou alors toi tu conçois qu'un brigand par exemple, pourvu qu'il soit baptisé, accède au Salut ?

Est ce qu'il ne faut pas respecter les commandements de Dieu ?
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".

Logos

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2198
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Jacques 2:26

Message Titre du message: Re: Le Salut par la foi seulement. Jacques 2:26

Message Ecrit le 12 Jan 2018, 18:33

prisca a écrit: Dieu par notre allégeance à Jésus nous donne en contrepartie la foi

Je vais te dire un petit secret, Prisca, une petite graine qui je l'espère germera dans ton coeur :
Tu ne peux pas faire allégeance à Jésus si tu n'as pas d'abord la foi. Et la foi vient de Dieu, comme tu l'as très bien dit toi-même.

Mais tu as raison les humains doivent se réconcilier avec Dieu et c'est Dieu qui nous dit comment faire, ce faisant est un signe d'amour de Dieu pour nous, un pardon, car en nous donnant l'occasion de se faire pardonner, Dieu nous démontre sa volonté de se réconcilier.

Il s'agit d'un dialogue bilatéral, de cœur à cœur.

D'accord. Je comprends ce que tu veux dire.

prisca a écrit:beaucoup ne savent pas que la foi n'apparait pas toute seule, qu'elle est donnée par Dieu

Absolument ! :mains:

prisca a écrit:Pour qu'une personne accède à la Foi elle le démontre déjà par ses œuvres bonnes et sa volonté de baptême.

Non. Ou bien prouve-moi que Saul de Tarse avait de telles "oeuvres bonnes" et une telle "volonté de baptême" au moment où le Seigneur s'est révélé à lui, alors qu'il était sur le chemin de Damas, en route pour aller exterminer des chrétiens.

Ou alors toi tu conçois qu'un brigand par exemple, pourvu qu'il soit baptisé, accède au Salut ?

Le baptême n'a rien à voir là-dedans, Prisca. Libère-toi de tes chaînes religieuses, mon amie. Crois-tu que le "brigand" aux côtés de Jésus sur la croix, alors que Jésus lui affirme "Tu seras avec moi dans le paradis", crois-tu que ce brigand a eu le temps de se faire baptiser avant de mourir sur sa propre croix ?

Est ce qu'il ne faut pas respecter les commandements de Dieu ?

Oui, il le faut, mais par amour pour notre Seigneur, pas pour être Sauvé.

Bien à toi.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31

Hans

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 486
Enregistré le: 18 Avr 2015, 12:49
Localisation: Desert

Message Sujet: Jacques 2:26

Message Titre du message: Re: Le Salut par la foi seulement. Jacques 2:26

Message Ecrit le 14 Jan 2018, 04:50

Bonjour à tous.

J'ai lu le lien, je cite la fin :
Un salut qui s'accompagne d'oeuvres… On m'a demandé cette semaine, comment il se faisait qu'une personne se convertisse et continue une vie immorale… Comment ça se fait ? C'est très simple ! Elle ne s'est pas convertie ! C'est vrai, le chrétien aussi peut tomber dans le péché, et même le péché le plus terrible qui soit. Mais à ce moment-là, Dieu le corrige, et le chrétien authentique répond… Il ne reste pas dans cet état. Qu'en est-il pour vous ?


La différence est simple, certains croient que la personne convertie ne peut plus se détourner de Dieu (perdre le salut).
La solution est donc de dire : "ah ben c'est qu'elle n'était pas vraiment convertie" :pout:

Je crois plutôt que la Bible parle de personnes qui sont vraiment tombées de leur foi.
D'accord avec Chrétien de Troyes.

Cordialement
Esaie 41:18 Je ferai couler des rivières sur les hauteurs, et des fontaines au milieu des vallées; je changerai le désert en un étang d'eau, et la terre aride en des sources jaillissantes.

Logos

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2198
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Jacques 2:26

Message Titre du message: Re: Le Salut par la foi seulement. Jacques 2:26

Message Ecrit le 14 Jan 2018, 05:58

Hans a écrit:La différence est simple, certains croient que la personne convertie ne peut plus se détourner de Dieu (perdre le salut).
La solution est donc de dire : "ah ben c'est qu'elle n'était pas vraiment convertie" :pout:

Je crois plutôt que la Bible parle de personnes qui sont vraiment tombées de leur foi.
D'accord avec Chrétien de Troyes.

Oui, tous ceux qui prêchent le Salut par les oeuvres ne peuvent pas accepter cette interprétation alternative, forcément.

Pourtant, la Bible est claire au sujet de certains supposés chrétiens qui en réalité n'ont jamais mis leur foi en Christ, mais n'en avaient que l'apparence :
1 Jean 2:19 a écrit:Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres; car s'ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu'il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres.

On ne peut donc pas se voiler la face et ignorer sciemment cette possibilité.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31


Retourner vers Religion du Christianisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités