La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Différents enseignements chrétiens


Religion du Christianisme
Le christianisme est une religion monothéiste et abrahamique, issue d'apôtres célébrant la vie et les enseignements de Jésus. Les chrétiens croient que Jésus de Nazareth est le Messie que prophétisait l'Ancien Testament, et, hormis quelques minorités, Fils de Dieu, ou Dieu incarner, néanmoins Prophete.
Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5557
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 02 Fév 2018, 13:07

Bonjour,

Lorsqu'un véritable chrétien déclare ouvertement : "Je suis Sauvé, et c'est définitif !", il s'entend souvent objecter :
- Quoi ??? Alors ça veut dire que tu peux faire tout ce que tu veux, même si tu assassines des gens, que tu violes des enfants, que tu tortures des animaux, etc, alors Dieu va quand-même t'accorder le Salut ???"

Il y a bien entendu plusieurs variantes, mais c'est vraiment la teneur la plus courante de cette objection.

Réfléchissons un instant : pourquoi donc un chrétien qui a mis toute sa foi dans l'oeuvre de la Croix SEULEMENT, et qui sait au plus profond de lui-même que le Seigneur lui a accordé le Salut éternel, pourquoi ce chrétien se mettrait-il tout à coup à commettre les pires atrocités du monde ?

Derrière cette objection mentionnée plus haut, le raisonnement est de laisser entendre que le fait d'être Sauvé définitivement alors que nous sommes encore dans la chair reviendrait à accorder au chrétien une licence pour pécher, une sorte d'autorisation pour faire n'importe quoi sans avoir à en subir les conséquences.

Autant le dire tout de suite, ce raisonnement est diabolique, et si c'est une personne qui se prétend chrétienne qui nous oppose une telle objection, elle devrait en avoir honte. Pourquoi ? Parce que cela signifie que si cette personne était elle-même convaincue d'être définitivement Sauvée, alors la première idée qui lui viendrait à l'esprit serait de "se lâcher", c'est à dire d'en "profiter" pour se livrer à toutes sortes de péchés plus vils les uns que les autres. Cela signifierait en outre qui si cette personne se retient actuellement de pratiquer ces abominations, c'est uniquement parce qu'elle n'a aucune assurance de son Salut et qu'elle ne veut surtout pas être condamnée lors grand jour du Jugement de Dieu. Cela signifie que son mobile principal pour se retenir de commettre le mal, c'est la peur de perdre définitivement la vie.

Mais où est donc son amour pour Dieu dans tout ça ? J'y viens.

Tout d'abord, il faut savoir une chose qui est presque toujours ignorée par les chrétiens qui prêchent le Salut par les oeuvres, c'est qu'il ne faut pas confondre le Salut avec la marche chrétienne, qu'on appelle aussi la "sanctification" (d'où le titre de ce topic).

Sans trop entrer dans les détails, car ce sera l'objet d'un autre topic, il faut prendre conscience que dans la Bible le Salut n'est pas un processus qui dure toute la vie, mais qu'il est un événement ponctuel. Il est associé à ce que la Bible appelle la "nouvelle naissance". Je suppose que vous avez une date de naissance. Vous êtes né un jour J, comme tout le monde. Il en va de même pour la nouvelle naissance du chrétien qui, du jour au lendemain, dès lors qu'il reçoit le Salut, devient un homme nouveau, ou une femme nouvelle.
Si ce que je viens d'écrire vous semble douteux, que vous trouviez cela surprenant ou nouveau, faites preuve d'un peu de patience, j'ouvrirai bientôt un topic consacré à ce sujet précis et appuyé par des références bibliques.

Et la sanctification, c'est quoi ?

Le terme peut prêter à confusion, car lorsqu'un homme ou une femme reçoit la grâce, c'est à dire le Salut éternel, lorsqu'il devient un homme nouveau ou une femme nouvelle, le Saint-Esprit fait sa demeure en lui (elle) et ce chrétien né de nouveau devient de facto un "Saint". Il s'agit donc d'une "sanctification" immédiate et définitive. Mais ce n'est pas de cette sanctification-là dont on parle dans ce sujet.

En effet, un chrétien qui vient de recevoir le Salut est ce qu'on peut appeler un "bébé en Christ". Il n'a pas forcément une grande connaissance de la Bible, il ne sait pas encore très bien comment exprimer et défendre sa foi toute nouvelle, il peut encore être pris dans les filets de certaines fausses croyances et même de certains péchés, etc. En somme, il fait ses premiers pas dans ce que beaucoup de croyants appellent la "marche chrétienne" ou "sanctification".

Si vous avez l'habitude de lire le Nouveau Testament, et je souhaite que ce soit votre cas, j'attire votre attention sur le fait que toutes les épîtres de Paul, de Jean, de Pierre, de Jacques et de Jude s'adressent à de vrais chrétiens qualifiés de "frères dans la foi", de "Saints", d'enfants de Dieu, etc.

Par exemple, l'épître aux Romains est adressée à ceux qui ont "été appelés par Jésus-Christ, [...] bien-aimés de Dieu, appelés à être saints".
La première lettre aux Corinthiens s'adresse à "l'Eglise de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés en Jésus-Christ, appelés à être saints"
La lettre aux Ephésiens est adressée "aux saints qui sont à Ephèse et aux fidèles en Jésus-Christ".
L'introduction de la lettre aux Hébreux est différente, mais dès le chapitre trois le rédacteur inspiré décrit ses destinataires en les qualifiant de "frères saints, qui avez part à la vocation céleste".

Jusque là rien d'anormal, me direz-vous. C'est vrai. Ce qui peut paraître curieux, en revanche, c'est que toutes ces lettres inspirées, sans exception, contiennent systématiquement des mises en garde, des avertissements, et même des reproches adressés directement à leurs destinataires. On leur reproche de rester des "petits" dans la foi, d'être jaloux, d'être charnels, de se disputer entre eux, de délaisser leurs frères qui sont dans le besoin, d'avoir une foi morte, de négliger le repas du Seigneur, d'abuser de l'alcool, de retourner aux commandements de la Loi mosaïque, de tolérer la fornication en leur sein, et sans doute même l'idolâtrie, et encore bien d'autres choses qui pourraient nous sembler très graves, et qui le sont effectivement.

Comment donc des "Saints" peuvent-ils se comporter de la sorte ? Tout simplement parce qu'ils sont sur le chemin de la sanctification, qu'ils ont besoin de se sanctifier davantage et qu'ils ne se laissent pas suffisamment guider par le Saint-Esprit qui a fait en eux sa demeure.

Et toutes ces lettres inspirées n'ont qu'un seul et unique objectif : exhorter les Saints à corriger leur conduite, à grandir dans la foi, à produire les fruits qui découlent du Saint-Esprit, à se montrer dignes de leur élection, à ne pas négliger le si grand Salut qui leur a été offert.

Mais pourquoi-faire, me direz-vous, s'ils sont déjà Sauvés définitivement ?

J'ai répondu hier soir à cette question à l'un de mes interlocuteurs. Voici ce que je lui ai écrit :
Logos a écrit:Alors tu vas me dire : "Mais s'ils ne risquent pas de perdre leur Salut, que risquent-ils donc ? Pourquoi se casser la tête, et pourquoi tous ces avertissements dans les épîtres du Nouveau Testament ?"

Réponse : pour de nombreuses raisons, la première étant la communion avec le Seigneur, c'est à dire ce que les vrais chrétiens ont de plus précieux. Il n'y a rien de pire pour nous que de vivre en étant en froid avec notre Père céleste. On se retrouve dans la position du fils prodigue à manger avec les cochons. On ne bénéficie plus alors du Saint-Esprit comme nous l'avons reçu au début, comme si on devenait vide. On ne produit plus aucun fruit car même notre foi devient "morte".
D'autre part, nous ne pouvons plus prétendre à la bénédiction de Dieu dans notre vie, bien au contraire. Le Seigneur retire sa main et nous "livre à Satan" (expression de l'apôtre Paul) c'est à dire qu'il ne nous protège plus d'aucune manière. Cela peut nous amener à sombrer dans des pratiques qui vont nuire à notre santé, parfois très gravement, et même provoquer notre mort physique.

Enfin, j'en ai déjà longuement discuté avec un autre participant, nous nous privons des récompenses promises à ceux qui sont exemplaires dans leur fidélité au Seigneur. Jésus lui-même a affirmé qu'il châtierait ses enfants lorsqu'il s'est adressé aux chrétiens de Laodicée.

Voilà pourquoi, tout au long du Nouveau Testament, les chrétiens sont exhortés à se sanctifier, à avancer dans leur marche chrétienne, à grandir spirituellement, etc.


Ainsi, tout chrétien né de nouveau, ayant reçu le Salut éternel et définitif, n'aura de cesse que d'avancer dans la marche chrétienne, de progresser dans la sanctification. Non pas par peur de perdre son Salut, puisqu'il est acquis de façon irrévocable, mais par amour pour son Seigneur, par reconnaissance pour la grâce merveilleuse qui lui a été offerte gratuitement, et aussi accessoirement pour ne pas encourir la désapprobation de son Père céleste, voire sa colère.
Contrairement au don de la grâce, c'est à dire le Salut éternel qui est un événement ponctuel, la sanctification quant à elle est réellement un processus qui dure toute la vie, avec souvent des hauts et des bas.

Dieu nous a adoptés comme ses enfants. Il nous donne sans cesse des directives pour notre bien. Comme dans n'importe quelle famille, il y a des enfants plus obéissants que d'autres. Il y a même parfois carrément des "sales gosses". Certains enfants sont loués et récompensés pour l'obéissance et la sagesse dont ils font preuve, tandis que d'autres sont réprimandés, voire sévèrement punis.

Faites un effort de mémoire et rappelez-vous lorsque vous étiez enfant. Peut-être un jour avez-vous fait une très grosse bêtise, et vous saviez par avance que vos parents allaient être très fâchés. Et ils l'ont été effectivement. Peut-être même vous ont-ils sévèrement puni. Mais vous serait-il venu à l'esprit que vos parents, qui vous aiment de façon inconditionnelle, décident alors de vous jeter à la rue définitivement, de vous infliger des blessures physiques, ou pire, d'exécuter sur vous la peine de mort ? Sans doute que non, ou alors ce ne sont pas des parents dignes de ce nom. Ceux qui agissent ainsi sont condamnés par les hommes, qui pourtant sont injustes par nature.

À combien plus forte raison notre Père céleste, qui est amour (1 jean 4:8), qui nous a adoptés comme ses enfants bien aimés, qui nous a offert le don gratuit de la grâce, qui a fait couler pour nous le sang de son propre Fils, qui a fait habiter en nous son Saint-Esprit, ne nous infligera-t-il jamais une telle peine.

Qu'Il soit loué pour toujours !
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Hans

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 777
Enregistré le: 18 Avr 2015, 12:49
Localisation: Desert

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 02 Fév 2018, 13:51

Bonsoir Logos,

Tu harmonises le texte à ta convenance.
Il est logique qu'un chrétien qui connaît les versets de la Bible te demande pourquoi des hébreux sont exterminés par fornication ou idolâtries (une comparaison est faite aux chrétiens dans ce même chapitre).
En toute logique, ton interlocuteur va te dire : perdent-ils le salut en n'ayant pas persisté sur le chemin ?
L'Eternel a horreur de ces choses.

Il n'y a rien de diabolique dans ce raisonnement, c'est même une bonne réaction pour celui qui ne veut pas se faire endormir par cette doctrine du salut en Jésus seulement, comme si les chrétiens ne pouvaient plus mourir spirituellement.
Et si toi, tu ajoutes : "même avec les péchés les plus atroces, le chrétien reste sauvé", alors il y a de quoi à envenimer les choses : /.

Il faut aussi faire attention à cette faucheuse habitude de parler à la place des autres ou de généraliser, tu fais parfois dire à des adversaires des choses qu'ils n'ont même pas pensé.
Cordialement
Esaie 41:18 Je ferai couler des rivières sur les hauteurs, et des fontaines au milieu des vallées; je changerai le désert en un étang d'eau, et la terre aride en des sources jaillissantes.

Gérard C. Endrifel

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6008
Enregistré le: 27 Jan 2015, 11:04

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 02 Fév 2018, 14:06

Je me contenterais simplement de dire que quiconque, comme l'auteur de ce topic, prétend avoir la foi et par elle, être déjà sauvé définitivement est un menteur et que celui qui prêche pareille doctrine enseigne en vérité de son propre fond et non ce qu'enseigne réellement les Écritures.

Je vais reproduire ici ce que j'ai écrit ailleurs en l'adaptant à ce sujet pour plus de confort de compréhension.

Gérard C. Endrifel a écrit:Le mot grec utilisé pour " foi " est " pistis ", un dérivé du verbe primaire " peitho ". Le[s termes ou expressions] " foi "[, " avoir foi " ou " mettre sa foi en " sont] également [certaines] des traductions qualifiées de généralement utilisées pour le mot grec " pisteuo ".

Quelle est, dans la Bible, la définition de la foi ? On la trouve dans la lettre de Paul aux Hébreux. " La foi est l'attente assurée de choses que l'on espère " (Hébreux 11:1).

Le mot grec utilisé pour le verbe " espérer " figurant dans ce verset, c'est elpizo (elpizomenōn, pour être plus précis, d'après le Nouveau Testament de Westcott & Hort). Il a, d'après la [Strong's Exhaustive Concordance of the Bible], pour sens religieux : " attendre le salut avec joie et pleine confiance ". [Il peut se traduire aussi par l'expression " espérance certaine "]

[Nous sommes donc en présence ici d'un] lien réel existant entre " croire " (peitho/pistis/pisteuo) et " espérer " (elpis/elpizo/elpizomenōn) (...) [p]arce que qu'elle est, au bout du compte, la définition de pistis dans la Bible ? Paul nous répond en Hébreux 11:1, il s'agit rien de moins que [de] elpizo. " Croire " ou " avoir la foi " (pistis) c'est " attendre le salut avec joie et pleine confiance " (elpizo). [L'espérance certaine ou attente assurée] est le fondement même de la définition de la foi, de ce qu'est " avoir la foi " [ou " mettre sa foi en "].

=> bible/actes-15-11-dans-la-tmn-en-francais-une-originalite-t58639-45.html#p1219033

Ainsi donc " un chrétien qui [aurait] mis toute sa foi dans l'oeuvre de la Croix SEULEMENT " ne peut pas, comme l'affirme l'auteur de ce topic, être déjà sauvé - et définitivement qui plus est - étant donné que le principe même d'avoir la foi, d'après la Bible elle-même, c'est... d'attendre de l'être. On attend pas avec assurance quelque chose qu'on a déjà, mais quelque chose qu'on sait avec assurance avoir plus tard.
La première chose que fera un esclave après avoir quitté son maître, c'est s'en trouver un autre encore pire que le précédent. Et il n'y a pas pire maître que soi-même. - "Principe d’élévation - Réalité ou Illusionnisme pervers ?" G. C. Endrifel

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5557
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 02 Fév 2018, 16:51

Bonsoir Hans,
Hans a écrit:Il faut aussi faire attention à cette faucheuse habitude de parler à la place des autres ou de généraliser, tu fais parfois dire à des adversaires des choses qu'ils n'ont même pas pensé.

Détrompe-toi, je suis en contact actuellement avec d'autres chrétiens Sauvés, et ils sont tous unanimes sur la fameuse objection que j'ai mentionnée dans mon message.

Par exemple, pour ma part, pas plus tard que le 27 décembre dernier, MonstrLePuissant me ressortait cette fameuse objection dans la variante ci-dessous :
"Bah, oui ! Si je sais que j'ai la vie éternelle, et que je peux en même temps violer, voler, mentir, forniquer à foison sans rien craindre, être vomi de la bouche de Dieu ne doit pas être bien méchant."

C'est bien évidemment l'une des pires variantes, car je venais de lui expliquer que les chrétiens Sauvés ne disposaient d'aucune immunité, qu'ils s'exposaient à de sévères sanctions, comme d'être "Vomis" de la bouche de Jésus, selon les propos adressés à la communauté chrétienne de Laodicée.
Et comme tu vois, pour lui ça n'était pas encore assez dissuasif pour se retenir de pratiquer les péchés les plus ignobles.

Et il n'est ni le seul, ni le premier à me sortir cette objection, je parle en connaissance de cause.

Bien à toi.

==========================

Gérard C. Endrifel a écrit:Je me contenterais simplement de dire que quiconque, comme l'auteur de ce topic, prétend avoir la foi et par elle, être déjà sauvé définitivement est un menteur

Je ne répondrai pas au mal par le mal. En revanche, j'ouvrirai bientôt un topic pour tenter d'expliquer pourquoi des gens qui se disent chrétiens et qui soignent tellement leur image de "gentils chrétiens" tels que les Témoins de Jéhovah deviennent tout à coup comme hystériques et prêts à insulter leurs contemporains en les traitant ouvertement de "menteurs" dès qu'on commence à leur parler du véritable évangile du Salut par la foi en Jésus SEULEMENT. Je suis bien placé pour le savoir car j'ai fait la même chose pendant 25 ans.

et que celui qui prêche pareille doctrine enseigne en vérité de son propre fond et non ce qu'enseigne réellement les Écritures.

Ce sera aux lecteurs d'en juger, preuves bibliques à l'appui. Je réutiliserai encore et encore la présente accusation de Gérard, car elle est malheureusement très caractéristique de l'attitude de ceux qui veulent absolument participer à leur Salut au moyen de leurs propres oeuvres.


Ainsi donc " un chrétien qui [aurait] mis toute sa foi dans l'oeuvre de la Croix SEULEMENT " ne peut pas, comme l'affirme l'auteur de ce topic, être déjà sauvé

Juste au passage, il y a environ un milliard d'êtres humains qui affirment être déjà Sauvés, sauf bien entendu, que puisqu'ils croient au Salut par les oeuvres (souvent sans même s'en rendre compte), ils sont persuadés qu'on peut perdre son Salut.

étant donné que le principe même d'avoir la foi, d'après la Bible elle-même, c'est... d'attendre de l'être.

Je conserve également cette affirmation et je la mets de côté pour m'en resservir dans mon prochain topic où j'afficherai textuellement les versets qui indiquent que les chrétiens de la Bible s'estimaient déjà Sauvés depuis leur conversion. Il y en a pas mal, ils sont très clairs, et on les trouve même dans la pseudo-bible des Témoins de Jéhovah.

On attend pas avec assurance quelque chose qu'on a déjà, mais quelque chose qu'on sait avec assurance avoir plus tard.

Oui, sauf que Hébreux 11:1 que tu instrumentalises ici ne parle pas du tout du Salut. Cette grossière manipulation ne trompera personne.
D'autre part, si la foi concernait uniquement les "choses qu'on espère", on se demande bien pourquoi le verset 3 ajoute "C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu".
Le raisonnement de Gérard prend l'eau...

(au fait, Gérard, à propos de parole, ne t'étais-tu pas formellement engagé ce matin à ne plus discuter avec moi ?)

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

MonstreLePuissant

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17881
Enregistré le: 20 Fév 2004, 13:29

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 02 Fév 2018, 18:19

Logos a écrit:Dieu nous a adoptés comme ses enfants. Il nous donne sans cesse des directives pour notre bien. Comme dans n'importe quelle famille, il y a des enfants plus obéissants que d'autres. Il y a même parfois carrément des "sales gosses". Certains enfants sont loués et récompensés pour l'obéissance et la sagesse dont ils font preuve, tandis que d'autres sont réprimandés, voire sévèrement punis.

Faites un effort de mémoire et rappelez-vous lorsque vous étiez enfant. Peut-être un jour avez-vous fait une très grosse bêtise, et vous saviez par avance que vos parents allaient être très fâchés. Et ils l'ont été effectivement. Peut-être même vous ont-ils sévèrement puni. Mais vous serait-il venu à l'esprit que vos parents, qui vous aiment de façon inconditionnelle, décident alors de vous jeter à la rue définitivement, de vous infliger des blessures physiques, ou pire, d'exécuter sur vous la peine de mort ? Sans doute que non, ou alors ce ne sont pas des parents dignes de ce nom. Ceux qui agissent ainsi sont condamnés par les hommes, qui pourtant sont injustes par nature.

Cet argument ne tient pas la route, puisqu'on sait tous qu'Adam était fils de Dieu, ce qui n'a pas empêché YHWH de le condamner à mort ainsi que toute sa descendance à la première erreur. Aucun père humain n’agirait de la sorte. Je peux aussi te donner tous les versets où YHWH assassine les hébreux sans autre forme de procès.

(Nombres 11:31-33) Et un vent se leva soudain de par Jéhovah ; il entraînait des cailles depuis la mer et les laissait tomber au-dessus du camp à près d’un jour de route de ce côté-ci et à près d’un jour de route de ce côté-là, tout autour du camp, et à près de deux coudées au-dessus de la surface de la terre. 32 Alors le peuple se leva tout ce jour-là, toute la nuit et tout le lendemain, et ramassa sans relâche les cailles. Celui qui en ramassa le moins en recueillit dix homers ; ils les étalaient pour eux partout autour du camp. 33 La viande était encore entre leurs dents — avant qu’elle ait pu être mâchée — lorsque la colère de Jéhovah s’enflamma contre le peuple, et Jéhovah se mit à frapper le peuple : ce fut une très grande tuerie.

Tu admettras là encore, qu'aucun père humain digne de ce nom n'agirait ainsi. Ce n'est donc pas un argument pour faire croire que Dieu ou Jésus ne condamnerait pas à une mort certaine ceux dont le comportement n'est manifestement pas à leur goût.
« La vérité est une. Si il y a des versions, il n'y a plus de vérité. »
« Ce que nous croyons en toute bonne foi n'est pas nécessairement la vérité. »
- Elizabeth Loftus
« Si on laisse à la religion la mainmise sur l'existence, elle sanctifie l'aveuglement. » - Anthony de Mello

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5557
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 02 Fév 2018, 18:56

MLP ton argument n'est pas valable dans la mesure où dans les exemples que tu cites il n'est question que de mort physique. Cette mort là n'est ni définitive, ni éternelle.

Dans l'exemple que j'ai cité, je faisais allusion à la mort éternelle. Tu n'as peut-être pas compris le parallèle mais fais un petit effort.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

MonstreLePuissant

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17881
Enregistré le: 20 Fév 2004, 13:29

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 02 Fév 2018, 19:09

Logos a écrit:MLP ton argument n'est pas valable dans la mesure où dans les exemples que tu cites il n'est question que de mort physique. Cette mort là n'est ni définitive, ni éternelle.
Dans l'exemple que j'ai cité, je faisais allusion à la mort éternelle. Tu n'as peut-être pas compris le parallèle mais fais un petit effort.

Donc, Dieu pourrait condamner ses enfants à la mort physique, mais serait incapable de condamner ses enfants à la mort éternelle. :hum:
Tu m'excuseras si je trouve que ça n'a aucun sens, vu que Dieu étant censé être tout puissant, il peut décider que la mort physique est la mort éternelle ou que la mort que tu décris comme éternelle est en fait tout à fait temporaire. Je te rappelle à toute fin utile, que la notion de mort définitive et éternelle n'existe pas dans la Bible, tout comme la foi en Jésus seulement. Je ne sais pas pourquoi tu inventes ce genre de concept.
« La vérité est une. Si il y a des versions, il n'y a plus de vérité. »
« Ce que nous croyons en toute bonne foi n'est pas nécessairement la vérité. »
- Elizabeth Loftus
« Si on laisse à la religion la mainmise sur l'existence, elle sanctifie l'aveuglement. » - Anthony de Mello

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9367
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 10 Fév 2018, 15:21

Logos a écrit:Bonjour,

Lorsqu'un véritable chrétien déclare ouvertement : "Je suis Sauvé, et c'est définitif !", il s'entend souvent objecter :



Un chrétien ne peut pas le dire, parce qu'un chrétien sait que seul Dieu juge.

- Quoi ??? Alors ça veut dire que tu peux faire tout ce que tu veux, même si tu assassines des gens, que tu violes des enfants, que tu tortures des animaux, etc, alors Dieu va quand-même t'accorder le Salut ???" [..................]




Ton postulât je ne suis pas d'accord, par conséquent ce qui en découle ne tient pas à mon sens.


Tu pars avec cette idée car tu dis que Dieu donne la Grâce de la foi, donc si c'est un don, la Grâce est donnée justement à ceux qui ne méritent pas.

C'est là où nous ne sommes pas d'accord.

Car la Grâce de la Foi Dieu la donne à des personnes méritantes, et la Foi se matérialise par le don de guérir, le don de ressusciter, le don de prophétie et d'autres dons encore.

La Foi n'est pas le sentiment de croire, la Foi est Vivante.

Mais même ceux qui ont la Foi Vivante ne doive pas prendre acquis leur propre Salut, c'est pour dire !

Nous sommes tous dans l'attente de notre Jugement et sans Jugement nous ne pouvons nous glorifier du Salut.

Parce qu'il y en a même qui auront des grincements de dents, c'est à dire des gens qui ne s'attendent vraiment pas à voir la porte du Paradis fermée pour eux, c'est pour dire !!

Il y a un péché impardonnable : c'est le Blasphème contre l'Esprit Saint.

Mais hormis ce péché impardonnable, les œuvres mortes de ceux qui occupent des postes stratégiques dans notre société, qu'ils soient gouvernants en politique, eux, leur statut ne leur confère pas d'être sauvés, il y en a même qui sont incroyants parmi eux, mais en religion, les chefs religieux, eux peuvent grincer des dents, pour certains.

La peine encourue est relative au statut.

Un homme qui ne va pas respecter le Carême par exemple, et à ce propos, cette année le Carême débute le mercredi 14 février 2018 n'oubliez pas.

Donc l'homme qui ne respecte pas le Carême, on pourra dire, moindre mal, mais le prêtre qui ne le respecte pas, c'est une offense terrible envers Dieu.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5557
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 10 Fév 2018, 16:10

prisca a écrit:Un homme qui ne va pas respecter le Carême par exemple, et à ce propos, cette année le Carême débute le mercredi 14 février 2018 n'oubliez pas.

Donc l'homme qui ne respecte pas le Carême, on pourra dire, moindre mal, mais le prêtre qui ne le respecte pas, c'est une offense terrible envers Dieu.


Il est écrit :
Celui qui distingue entre les jours agit ainsi pour le Seigneur. Celui qui mange, c'est pour le Seigneur qu'il mange, car il rend grâces à Dieu; celui qui ne mange pas, c'est pour le Seigneur qu'il ne mange pas, et il rend grâces à Dieu. [...] Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère ? ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère ? puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu. - Romains 14:6-10

mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore ? Vous observez les jours, les mois, les temps et les années ! Je crains d'avoir inutilement travaillé pour vous.- Galates 4:9-11


Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 731
Enregistré le: 01 Jan 2016, 14:08

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 22 Avr 2018, 03:03

Dis donc LOGOS, est ce que cela t'est déjà venu à l' esprit que toi et les tiens sont capables de comprendre que l'on puisse faire le bien sans attendre une récompense en retour ? Nous ne sommes pas TOUS des NULS dans TOUS les sens du terme !

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5557
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 05 Mai 2018, 04:36

MonstreLePuissant a écrit:Donc, Dieu pourrait condamner ses enfants à la mort physique, mais serait incapable de condamner ses enfants à la mort éternelle.

Oui, c'est ça, MLP, tu as bien compris. La mort physique n'est pas une condamnation éternelle, mais un châtiment, ou une punition temporaire. Les "morts en Christ" vont ressusciter et être emportés auprès du Seigneur. - 1 Thessaloniciens 4:15-17.
La véritable condamnation, quant à elle, aboutit au "Lac de feu", c'est à dire la mort éternelle. Aucun enfant de Dieu n'est condamné dans ce sens-là.

Jean 5:24 a écrit:Oui, je vous le déclare, c'est la vérité: quiconque écoute mes paroles, et croit en celui qui m'a envoyé, possède la vie éternelle. Il ne sera pas condamné, mais il est déjà passé de la mort à la vie.


Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5557
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 14 Mai 2018, 08:56

Bonjour Esther.

ESTHER1 a écrit: est ce que cela t'est déjà venu à l' esprit que toi et les tiens sont capables de comprendre que l'on puisse faire le bien sans attendre une récompense en retour ?

J'en suis conscient, Esther, sache-le. J'ai déjà écrit à plusieurs reprises que des athées s'investissent dans des actions humanitaires de manière totalement désintéressée, au point de faire honte aux chrétiens, y compris les "vrais".
Mais un tel désintéressement est plus difficile chez la plupart des chrétiens, dès lors qu'ils ont une épée de Damoclès au-dessus de la tête et que leurs dirigeants religieux ne cessent de leur rappeler que l'enfer les attend s'ils ne produisent pas les oeuvres nécessaires au Salut. Moi-même je suis tombé dans ce piège et y suis resté durant 25 ans, jusqu'à ce que le Seigneur m'en délivre.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9367
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 16 Mai 2018, 04:04

14 Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

15 Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu'aucune racine d'amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n'en soient infectés;


Chercher la SANCTIFICATION demande un INVESTISSEMENT PERSONNEL.

Et c'est cet INVESTISSEMENT PERSONNEL qui engendre la Grâce de Dieu.


C'est donc écrit noir sur blanc.


Tout est CHEMINEMENT pour aller vers la Sanctification et passe par croire en Jésus et oeuvrer, et c'est UNE MARCHE VERS la sanctification laquelle peut SE PERDRE EN CHEMIN puisque la preuve est sous nos yeux EBAHIS car ils sont VISIBLES mais d'autres anonymes perdent LA FOI comme autant ils l'ont GAGNEE en chemin, mais les prêtres eux sont sur la scène puisque par leur comportement inique ils défraient la chronique avec leurs agissements PIRE QUE LE DIABLE en touchant les enfants et ils ont été près de 130 ressensés à le faire dans un espace de 8 ans, ceux pour lesquels on a su, mais ceux desquels on a rien su, on peut multiplier ce nombre le tripler le quadrupler.


Donc DIEU DONNE LA GRACE DE LA FOI aux hommes de bien faire POUR LA GARDER.

Donc Logos montre que tu es sincère et respecte par conséquent la PAROLE DE DIEU.


Parce qu'à te lire les PRETRES et les PASTEURS qui auront touché à des enfants se diront J'AI ATTEINT LA SANCTIFICATION et même si je pêche JE SUIS PARDONNE et ils continuent à VIOLER DES ENFANTS.


Parce qu'en parlant comme tu parles tu favorises le JEU DU DIABLE puisque l'EGLISE CATHOLIQUE est en train d'adopter de NOUVELLES DISPOSITIONS qui consistent à dire OUI L'HOMOSEXUALITE SOIT puisque c'est dans l'AIR DU TEMPS il faut MARCHER AVEC SON TEMPS et nous considérons que SI L'HOMOSEXUALITE EXISTE c'est (comme le dit septour ici) que DIEU LE VEUT par conséquent NOS PRETRES HOMOSEXUELS ET PEDOPHILES ne sont pas PECHEURS.



Eglise officielle et homosexualité : « le grand chaos avant la renaissance »

La pression arc-en-ciel sur les normes morales en vigueur dans le monde catholique s’intensifie de jour en jour. De plus en plus de voix ecclésiastiques, en rupture de ban avec la saine doctrine traditionnelle, se font entendre pour vanter une adaptation de l’enseignement moral à ce qu’il faut bien nommer les non-valeurs lgbt.

A la suite de nombreux évêques, dont le sémillant Mgr Paglia, président de l’Académie pontificale pour la vie, et du devenu célèbre père jésuite gayfriendly James Martin, en odeur de sainteté au Vatican au sein de la communication du Saint-Siège, voici un autre prêtre américain qui se fait le chantre de la confusion doctrinale sur ces questions d’éthique et de morale pour bâtir une « nouvelle vie et une nouvelle naissance ». Le constat qu’il fait est surtout une preuve indéniable que dans l’Église conciliaire l’immutabilité de la doctrine est chose vaine pour la majeur partie de la hiérarchie : le dogme et la morale chrétienne sont soumis aux modes du temps et sont altérables à l’envie. Comme dans le monde protestant, chaque individu, religieux ou laïc, peut avoir son idée propre inspirée, prétendent-ils chacun, par un Saint-Esprit qui se contredit ainsi indéfiniment…

Professeur de théologie et d’éthique sociale à la Fordham University aux États-Unis, le père Bryan Massingale a récemment déclaré à un mensuel catholique américain U.S. Catholic que les épiscopaliens et les presbytériens en matière d’homosexualité

« ont traversé une période confuse caractérisée par des divergences d’opinion et par un désaccord ouvert sur l’approche à avoir. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que l’expérience catholique soit différente **. Les différences que nous voyons parmi les évêques font partie du processus normal pour chercher de nouvelles voies. Nous sommes dans un temps de transition, par le fait que nous sommes en train de sortir d’un paradigme de compréhension de la sexualité humaine pour arriver à une autre vision. Cela fait partie du moment complexe dans lequel nous nous trouvons mais comme catholiques nous avons l’espérance que cette confusion contienne en elle-même le terrain sur lequel s’engendrera une nouvelle vie et une nouvelle naissance ».

Il a ensuite ajouté :
« Tandis qu’il n’y a pas eu de changements officiels dans la doctrine catholique, sous le pontificat de François il y a une plus grande liberté pour affronter les questions d’éthique sexuelle et de morale sexuelle, plus ouvertement que sous les pontificats précédents. Nous sommes habitués à vivre avec l’idée que les évêques de l’Église agissent tous de la même manière et disent les mêmes choses. Je pense que pour nous catholiques il est important de comprendre que nous vivons dans une Église qui est en plein milieu d’un changement, qui est en train de commencer de manière hésitante mais réelle. »

Revisité dans le domaine religieux, voici un bel exemple de la théorie du chaos constructeur sur lequel devrait naître « une nouvelle vie ». Un Nouvel Ordre sexuel chrétien… Il va sans dire que l’Église conciliaire a en elle-même « le terrain » propice à ce chaos constructeur qui engendre jour après jour une nouvelle secte protestante cachée sous le vocable d’Église catholique.

A ces prêtres qui dissertent avec suffisance sur le changement souhaitable et plus que probable du regard de l’Église sur la pratique de l’homosexualité, sans tenir compte aucunement de l’enseignement catholique et de sa condamnation bimillénaire en la matière, s’applique parfaitement cette sentence de Mgr Lefebvre :

« – Quelle Église êtes-vous ? À quelle Église avons-nous affaire — moi je voudrai savoir —, si j’ai affaire à l’Église catholique, ou si j’ai affaire à une autre Église, à une Contre-Église, à une contrefaçon de l’Église ?… Or je crois sincèrement que nous avons affaire à une contrefaçon de l’Église et non pas à l’Église catholique. Pourquoi ? Parce-ce qu’ils n’enseignent plus la foi catholique. Ils ne défendent plus la foi catholique. Non seulement ils n’enseignent plus la foi catholique et ne défendent plus la foi catholique, mais ils enseignent autre chose, ils entraînent l’Église dans autre chose que l’Église catholique. Ce n’est plus l’Église catholique. (…) ils ne continuent pas leurs prédécesseurs. Ils n’ont plus la même foi, ni la même doctrine, ni la même morale même que leurs prédécesseurs. »

Francesca de Villasmundo
Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

http://www.medias-presse.info/eglise-of ... nce/90614/

** .... différente du Protestantisme dont on sait que les Protestants ont accepté de marier les hommes entre eux, ainsi que les femmes.


MAIS SI TU TE FIES A HEBREUX 6 QUI DIT QUE C EST UN PECHE IMPARDONNABLE TU PEUX PARTICIPER A ENRAYER CE MAL DIABOLIQUE
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5557
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 23 Mai 2018, 12:26

MonstreLePuissant a écrit:on sait tous qu'Adam était fils de Dieu, ce qui n'a pas empêché YHWH de le condamner à mort

Certes, mais le sang précieux de Jésus n'a pas coulé pour Adam. Le premier "juste" mentionné dans la Bible est Abel.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5557
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Titre du message: Re: La "sanctification" : indispensable pour les chrétiens !

Message Ecrit le 31 Mai 2018, 00:55

prisca a écrit:Chercher la SANCTIFICATION demande un INVESTISSEMENT PERSONNEL.

OUI !

prisca a écrit:Et c'est cet INVESTISSEMENT PERSONNEL qui engendre la Grâce de Dieu.

NON !

La sanctification est la conséquence de la Grâce. Elle n'en est pas la cause.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT


Retourner vers Religion du Christianisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités