La valeur de la vie

Différents enseignements chrétiens


Religion du Christianisme
Le christianisme est une religion monothéiste et abrahamique, issue d'apôtres célébrant la vie et les enseignements de Jésus. Les chrétiens croient que Jésus de Nazareth est le Messie que prophétisait l'Ancien Testament, et, hormis quelques minorités, Fils de Dieu, ou Dieu incarner, néanmoins Prophete.
et sinon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 108
Enregistré le: 25 Nov 2016, 11:34

Message Sujet: La valeur de la vie

Message Titre du message: La valeur de la vie

Message Ecrit le 01 Déc 2016, 10:26

J'ouvre ce sujet pour répondre à Chrétien2 sur une discussion qui dérivait un peu du sujet principal sur les transfusion de sang.

chrétien2 a écrit:1 Corinthiens 8:7-13: "Toutefois, cette connaissance n’est pas en tous+ ; mais quelques-uns, habitués jusqu’à maintenant à l’idole, mangent un aliment comme quelque chose qui a été sacrifié à une idole+, et leur conscience, qui est faible, est souillée+. 8 Mais un aliment ne nous recommandera pas à Dieu+ ; si nous ne mangeons pas, nous ne manquons de rien, et si nous mangeons, nous n’avons aucun mérite+. 9 Mais prenez toujours garde que ce droit que vous avez ne devienne d’une manière ou d’une autre pour ceux qui sont faibles un obstacle qui fait trébucher+. 10 Car si quelqu’un te voit, toi qui as de la connaissance, étendu devant un repas dans le temple d’une idole*, est-ce que la conscience de celui-là qui est faible ne sera pas bâtie au point de manger des aliments offerts aux idoles+ ? 11 Ainsi, par ta connaissance, l’homme qui est faible est en train de se perdre, [ton] frère pour qui Christ est mort+. 12 Mais lorsque vous péchez de cette façon contre vos frères et que vous blessez leur conscience+ qui est faible, vous péchez contre Christ. 13 C’est pourquoi, si un aliment fait trébucher mon frère+, non, jamais plus je ne mangerai de viande, pour ne pas faire trébucher mon frère+."


Voilà ce que dit Paul... ;)

Voilà, c'est bien ça, c'est le passage auquel je pensais, enfin, surtout la partie que tu n'as pas mise en gras. Comme on le voit ici, ce n'est pas le fait de manger de la viande sacrifiée aux idoles qui serait répréhensible, mais plutôt celui de faire trébucher un frère. On constate d'ailleurs que celui qui mange de la viande sacrifiée aux idoles est qualifié d'homme qui "a la connaissance" tandis que celui qui est choqué par cela est qualifié "d'homme faible". Intéressant, non ?

A partir du moment où il y a victime (par exemple pour le viol), il y a fornication pour celui qui a commis cet acte et non pour celui ou celle qui la subi.

Je ne suis pas d'accord, car le terme pornéia désigne toute relation sexuelle illicite, sans jamais préciser si cette relation est forcée ou non. Mais si tu me prouves ce que tu avances ici, peut-être à l'aide d'ouvrages spécialisés, alors je suis prêt à revoir mon point de vue. Il me semble d'ailleurs que même dans votre mouvement il y a des femmes qui ont été excommuniées suite à un viol, non pas parce qu'elles se seraient montrées consentantes de quelque manière que ce soit, mais seulement parce qu'elles n'auraient pas crié assez fort. As-tu déjà entendu parler de ça ou bien peut-être que c'est moi qui ai mal compris ? Je peux faire des recherches à ce sujet si tu veux.

chrétien2

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8246
Enregistré le: 25 Sep 2015, 05:20

Message Sujet: La valeur de la vie

Message Titre du message: Re: La valeur de la vie

Message Ecrit le 01 Déc 2016, 11:43

chrétien2 a écrit:1 Corinthiens 8:7-13: "Toutefois, cette connaissance n’est pas en tous+ ; mais quelques-uns, habitués jusqu’à maintenant à l’idole, mangent un aliment comme quelque chose qui a été sacrifié à une idole+, et leur conscience, qui est faible, est souillée+. 8 Mais un aliment ne nous recommandera pas à Dieu+ ; si nous ne mangeons pas, nous ne manquons de rien, et si nous mangeons, nous n’avons aucun mérite+. 9 Mais prenez toujours garde que ce droit que vous avez ne devienne d’une manière ou d’une autre pour ceux qui sont faibles un obstacle qui fait trébucher+. 10 Car si quelqu’un te voit, toi qui as de la connaissance, étendu devant un repas dans le temple d’une idole*, est-ce que la conscience de celui-là qui est faible ne sera pas bâtie au point de manger des aliments offerts aux idoles+ ? 11 Ainsi, par ta connaissance, l’homme qui est faible est en train de se perdre, [ton] frère pour qui Christ est mort+. 12 Mais lorsque vous péchez de cette façon contre vos frères et que vous blessez leur conscience+ qui est faible, vous péchez contre Christ. 13 C’est pourquoi, si un aliment fait trébucher mon frère+, non, jamais plus je ne mangerai de viande, pour ne pas faire trébucher mon frère+."


Voilà ce que dit Paul... ;)
et sinon a écrit:J'ouvre ce sujet pour répondre à Chrétien2 sur une discussion qui dérivait un peu du sujet principal sur les transfusion de sang.

Voilà, c'est bien ça, c'est le passage auquel je pensais, enfin, surtout la partie que tu n'as pas mise en gras. Comme on le voit ici, ce n'est pas le fait de manger de la viande sacrifiée aux idoles qui serait répréhensible, mais plutôt celui de faire trébucher un frère. On constate d'ailleurs que celui qui mange de la viande sacrifiée aux idoles est qualifié d'homme qui "a la connaissance" tandis que celui qui est choqué par cela est qualifié "d'homme faible". Intéressant, non ?


Lis bien les versets cités. Paul parle de ceux qui avaient l'habitude de manger des viandes sacrifiées aux idoles avant... Le contexte est différent de celui qui sert Dieu et qui ne prend pas de viande sacrifiées aux idoles.

Et comme tu le dis si bien, c'est celui qui mange de la viande sacrifiée aux idoles qui est faible...

A partir du moment où il y a victime (par exemple pour le viol), il y a fornication pour celui qui a commis cet acte et non pour celui ou celle qui la subi.

Je ne suis pas d'accord, car le terme pornéia désigne toute relation sexuelle illicite, sans jamais préciser si cette relation est forcée ou non. Mais si tu me prouves ce que tu avances ici, peut-être à l'aide d'ouvrages spécialisés, alors je suis prêt à revoir mon point de vue. Il me semble d'ailleurs que même dans votre mouvement il y a des femmes qui ont été excommuniées suite à un viol, non pas parce qu'elles se seraient montrées consentantes de quelque manière que ce soit, mais seulement parce qu'elles n'auraient pas crié assez fort. As-tu déjà entendu parler de ça ou bien peut-être que c'est moi qui ai mal compris ? Je peux faire des recherches à ce sujet si tu veux.

Je suis désolé, mais le Deutéronome démontre bien que la femme violée est exempt de toute punition :

Deutéronome 22:25, 26
"25 “ Mais si c’est dans la campagne que l’homme a rencontré la fille qui était fiancée, si l’homme l’a saisie et a couché avec elle, alors seul devra mourir l’homme qui a couché avec elle ; 26 et à la fille tu ne feras rien. La fille n’a pas de péché qui mérite la mort, car c’est comme lorsqu’un homme se dresse contre son semblable et l’assassine bel et bien+, oui une âme : le cas est le même."
"Quand on veut, on peut" - La Rochefoucault

et sinon

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 108
Enregistré le: 25 Nov 2016, 11:34

Message Sujet: La valeur de la vie

Message Titre du message: Re: La valeur de la vie

Message Ecrit le 01 Déc 2016, 14:38

J'ai un peu de mal à te suivre; je reprends ton verset. Saint Paul déclare : "prenez toujours garde que ce droit que vous avez ne devienne d’une manière ou d’une autre pour ceux qui sont faibles un obstacle qui fait trébucher"

Selon toi, lorsque Paul dit "ce droit que vous avez", de quel droit parle t-il d'après le contexte ?

Zélote

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 42
Enregistré le: 02 Déc 2016, 11:13

Message Sujet: La valeur de la vie

Message Titre du message: Re: La valeur de la vie

Message Ecrit le 03 Déc 2016, 10:21

Un petit grain de sel sur la question des viandes sacrifiées aux idoles. L'interprétation courante de l'envoi des disciples (Mt 10.5-11 ; Mc 6.7-9 ; Lc 10.4 et 7-8), lorsque Jésus dit d'accepter la nourriture qui sera présentée, est la suivante. 1) Etre content de ce que l'on a sans rien demander ; 2) (le corollaire) ne pas poser de question sur l'origine de la nourriture et la manger même si elle a été sacrifiée aux idoles. Enfin, Jésus ne précise pas de ne loger que chez des Juifs, mais chez l'homme de bien/de paix qui les accueillera. Donc... il n'y a pas d'interdit alimentaire chez Jésus ; Paul met une restriction à propos du témoignage à ce qu'il me semble.


Retourner vers Religion du Christianisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 12 invités