Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Différents enseignements chrétiens


Religion du Christianisme
Le christianisme est une religion monothéiste et abrahamique, issue d'apôtres célébrant la vie et les enseignements de Jésus. Les chrétiens croient que Jésus de Nazareth est le Messie que prophétisait l'Ancien Testament, et, hormis quelques minorités, Fils de Dieu, ou Dieu incarner, néanmoins Prophete.
Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5403
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 03 Mai 2018, 09:55

Saint Glinglin a écrit:Et c'est Jéhovah qui le ressuscite des morts. Il n'a donc pas vaincu la mort.

Donc comment croire en lui sauverait-il le croyant de la mort ?


Il y a comme un problème de logique dans ton raisonnement.

Tout d'abord, la Bible ne dit pas que "Jéhovah" a ressuscité Jésus, mais que "Dieu" l'a ressuscité. D'autre part, tu affirmes que puisque Jésus ne s'est pas ressuscité tout seul, alors il n'a pas vaincu la mort. Il faudrait que tu développes ce point car la relation de cause à effet est ici très loin d'être établie. D'après la Bible, le "dernier ennemi", c'est la mort, et elle n'a pas encore fini de faire des ravages.

Ta question finale ne repose donc sur rien de concret, à priori.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 15487
Enregistré le: 12 Fév 2013, 05:07

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 03 Mai 2018, 10:18

Logos a écrit:Tout d'abord, la Bible ne dit pas que "Jéhovah" a ressuscité Jésus, mais que "Dieu" l'a ressuscité.


Et donc les deux ne sont pas synonymes car tu es marcionite. C'est bien cela ?

D'autre part, tu affirmes que puisque Jésus ne s'est pas ressuscité tout seul, alors il n'a pas vaincu la mort. Il faudrait que tu développes ce point car la relation de cause à effet est ici très loin d'être établie.


Lazare a été ressuscité par Jésus. C'est donc Jésus qui est plus fort que la mort et non Lazare.

Mais, paraît-il, Jésus n'est pas plus fort que la mort sans l'aide de Jéhovah. Donc Jésus ne pouvant se ressusciter lui-même, comment peut-il ressusciter Lazare ? Notons que l'auteur du Quatrième Evangile n'écrit pas que c'est Dieu qui a ressuscité Jésus. Il a donc cette cohérence de donner à Jésus sur Lazare un pouvoir que Jésus a sur lui-même.

Mais dans les Actes, c'est Jéhovah qui ressuscite Jésus, anéantissant ainsi la théologie évangélique.

D'après la Bible, le "dernier ennemi", c'est la mort, et elle n'a pas encore fini de faire des ravages.


Mais pour les chrétiens, les cieux sont ouverts.

Ta question finale ne repose donc sur rien de concret, à priori.


C'est cela, oui...

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5403
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 04 Mai 2018, 00:31

Bonjour Glinglin.

Logos a écrit:Tout d'abord, la Bible ne dit pas que "Jéhovah" a ressuscité Jésus, mais que "Dieu" l'a ressuscité.
Saint Glinglin a écrit:Et donc les deux ne sont pas synonymes car tu es marcionite. C'est bien cela ?
J'ignore complètement qui est Marcion, et je m'en fiche royalement. Je ne suis ni de Marcion ni de Tertullien, je suis de Jésus-Christ.

Saint Glinglin a écrit:Lazare a été ressuscité par Jésus. C'est donc Jésus qui est plus fort que la mort et non Lazare.

Toi-même tu le dis, mon ami.

Saint Glinglin a écrit:Mais, paraît-il, Jésus n'est pas plus fort que la mort sans l'aide de Jéhovah.

C'est juste qu'il y a un petit truc que tu sembles ne pas encore avoir saisi : un mort ne peut pas ressusciter un mort, tout comme un mort ne peut pas se ressusciter lui-même. Pour ressusciter un mort, il faut être vivant. Puisque Jésus était réellement mort, et non pas à moitié, il fallait quelqu'un de vivant pour le ressusciter, et ce quelqu'un, c'est son Père. Qu'est-ce qui te choque là-dedans ?

Saint Glinglin a écrit:Donc Jésus ne pouvant se ressusciter lui-même, comment peut-il ressusciter Lazare ?

Franchement, Glinglin... C'est quoi cette théologie de cour de maternelle ? :non:

Saint Glinglin a écrit:Notons que l'auteur du Quatrième Evangile n'écrit pas que c'est Dieu qui a ressuscité Jésus.

Notons que les trois autres évangiles non plus. C'est mon frère l'apôtre Pierre qui donnera cette précision lors de la première pentecôte chrétienne.

Saint Glinglin a écrit:Il a donc cette cohérence de donner à Jésus sur Lazare un pouvoir que Jésus a sur lui-même.
Raisonnement biaisé, car fondé sur quelque chose que quelqu'un "ne dit pas". Saint Jean ne dit pas que les T-Rex étaient carnivores, donc ils mangeaient de l'herbe. Tu vois le ridicule de ce genre de raisonnement "par le vide" ?

Saint Glinglin a écrit:Mais dans les Actes, c'est Jéhovah qui ressuscite Jésus, anéantissant ainsi la théologie évangélique.

"Jéhovah" ne sera inventé que plus de mille ans plus tard, par un moine catholique. Sinon, effectivement, comme je viens de le dire plus haut, Saint-Pierre dira que c'est Dieu qui a ressuscité Jésus. Je ne vois pas où est le problème, ni en quoi ça "anéantit la théologie évangélique". Au contraire, c'est là la base de toute théologie évangélique, à savoir que Dieu a ressuscité Jésus.

Logos a écrit:D'après la Bible, le "dernier ennemi", c'est la mort, et elle n'a pas encore fini de faire des ravages.
Saint Glinglin a écrit:Mais pour les chrétiens, les cieux sont ouverts.

Glinglin, je crois que tu as un petit souci de communication. Il faut souvent faire un énorme effort pour parvenir à comprendre ta logique très particulière, et parfois en vain, comme par exemple ici. Tu n'as pas l'air de te rendre compte que tu es probablement le seul à voir le rapport direct entre ma phrase et ta réponse. J'ai l'impression de dialoguer avec un papi de 95 ans qui a baigné toute sa vie dans un catholicisme désormais abscons, dont les références théologiques sont d'un autre âge, et incapable de s'abaisser humblement à accepter l'évangile dans ce qu'il a de plus magnifique : sa simplicité.

Mais ce n'est qu'une "impression", évidemment.

Bien à toi.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8949
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 04 Mai 2018, 02:48

Glinglin, tu as perdu ton titre ? :shock: tu n'es plus Saint ? :shock: A la Saint Glinglin tu es Saint Glinglin pour Logos :shock:
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5403
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 04 Mai 2018, 03:10

Ça fait des années que je l'appelle "Glinglin". C'est affectueux, il le sait.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5403
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 11 Mai 2018, 23:54

Glinglin, j'attends toujours ta réponse... :Bye:
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8949
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 12 Mai 2018, 06:45

Tu crois à la prédestination du statut de Saint.

Tu as raison [Edit] Logos sauf que tu ne l'es pas, car si tu le serais, tu serais prêtre.

A moins que tu sois "le vivant autodidacte" qui marche sur les pas de la Sainteté.

Ces hommes et femmes qui travaillent en amont pour obtenir le Salut, c'est un autre chemin, un chemin de sainteté de l'homme lambda, et qui, grâce à sa bonne volonté, ses qualités naturelles, arrivent à gravir les sommets.

Mais toi ça se verrait donc toi tu es celui qui attend comme Paul.

Peut être alors tu seras comme Paul, mais à ce moment là, tu nous diras, "je suis curé".

Tu ne l'es pas encore n'est ce pas ?

Alors peut être que tu le seras.

Et là tu pourras dire, je "suis sauvé" mais pour le moment, tu ne montres rien qui ne soit saint, [Edit].

Je suis dans le sujet car tu es "le sujet" de mon exposé sur "que signifie "croire en Jésus"".
Modifié en dernier par kaboo le 13 Mai 2018, 17:25, modifié 1 fois.
Raison: Les membres ne sont pas des sujets de discussions.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 15487
Enregistré le: 12 Fév 2013, 05:07

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 12 Mai 2018, 19:25

Logos a écrit:Bonjour Glinglin.


Bonjour Logos

Logos a écrit:Tout d'abord, la Bible ne dit pas que "Jéhovah" a ressuscité Jésus, mais que "Dieu" l'a ressuscité.

Saint Glinglin a écrit:Et donc les deux ne sont pas synonymes car tu es marcionite. C'est bien cela ?

Logos a écrit:J'ignore complètement qui est Marcion, et je m'en fiche royalement. Je ne suis ni de Marcion ni de Tertullien, je suis de Jésus-Christ.


Marcion est un théologien opposant le dieu bon Chrestos au dieu mauvais de l'AT.

Et c'est parce que le NT est originellement marcionite que "Dieu" y remplace "Jéhovah".

Et tu raisonnes en distinguant ces deux dieux.

Saint Glinglin a écrit:Lazare a été ressuscité par Jésus. C'est donc Jésus qui est plus fort que la mort et non Lazare.

Logos a écrit:Toi-même tu le dis, mon ami.


Nous sommes d'accord.

Saint Glinglin a écrit:Mais, paraît-il, Jésus n'est pas plus fort que la mort sans l'aide de Jéhovah.

Logos a écrit:C'est juste qu'il y a un petit truc que tu sembles ne pas encore avoir saisi : un mort ne peut pas ressusciter un mort, tout comme un mort ne peut pas se ressusciter lui-même. Pour ressusciter un mort, il faut être vivant. Puisque Jésus était réellement mort, et non pas à moitié, il fallait quelqu'un de vivant pour le ressusciter, et ce quelqu'un, c'est son Père. Qu'est-ce qui te choque là-dedans ?


Un humain mort ne peut ressusciter un mort mais un dieu ayant l'apparence d'un humain peut ressusciter un mort.

Nous prêchons la sagesse de Dieu, mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles, avait destinée pour notre gloire, sagesse qu'aucun des chefs de ce siècle n'a connue, car, s'ils l'eussent connue, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de gloire.

Et donc Chrestos est descendu des cieux sous une apparence humaine afin d'être pris pour l'humain qui n'était pas. Et comme la mort n'avait aucun pouvoir sur lui, il est remonté des enfers en délivrant les morts.

Jn 10.17-18 Le Père m'aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et j'ai le pouvoir de la reprendre: tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père.

Ac 2.24 Dieu l'a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il fût retenu par elle.

Là, il y a une contradiction : si la mort ne peut retenir le Christ, il n'a pas besoin d'un coup de main d'en haut.

Saint Glinglin a écrit:Donc Jésus ne pouvant se ressusciter lui-même, comment peut-il ressusciter Lazare ?

Logos a écrit:Franchement, Glinglin... C'est quoi cette théologie de cour de maternelle ?   :non:


L'insulte comme fuite.

Saint Glinglin a écrit:Notons que l'auteur du Quatrième Evangile n'écrit pas que c'est Dieu qui a ressuscité Jésus.

Logos a écrit:Notons que les trois autres évangiles non plus. C'est mon frère l'apôtre Pierre qui donnera cette précision lors de la première pentecôte chrétienne.


Ce qui est en contradiction avec la théologie évangélique.

Et ceci :

Mt 27.42 Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même! S'il est roi d'Israël, qu'il descende de la croix, et nous croirons en lui.

Il serait tout de même gênant que ce soient les ennemis de Jésus qui aient raison....

Saint Glinglin a écrit:Il a donc cette cohérence de donner à Jésus sur Lazare un pouvoir que Jésus a sur lui-même.

Logos a écrit:Raisonnement biaisé, car fondé sur quelque chose que quelqu'un "ne dit pas". Saint Jean ne dit pas que les T-Rex étaient carnivores, donc ils mangeaient de l'herbe. Tu vois le ridicule de ce genre de raisonnement "par le vide" ?


Encore une fuite.

Saint Glinglin a écrit:Mais dans les Actes, c'est Jéhovah qui ressuscite Jésus, anéantissant ainsi la théologie évangélique.

Logos a écrit:"Jéhovah" ne sera inventé que plus de mille ans plus tard, par un moine catholique.

Appelle-le T-Rex puisque cela t'amuse.

Logos a écrit:Sinon, effectivement, comme je viens de le dire plus haut, Saint-Pierre dira que c'est Dieu qui a ressuscité Jésus. Je ne vois pas où est le problème, ni en quoi ça "anéantit la théologie évangélique". Au contraire, c'est là la base de toute théologie évangélique, à savoir que Dieu a ressuscité Jésus.


Et donc Jésus n'a aucun pouvoir sur la mort et c'est sûrement Dieu qui a ressuscité Lazare.

Exercice :

Col 2.8 Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ.
9 Car en lui [Christ] habite corporellement toute la plénitude de la divinité.
10 Vous avez tout pleinement en lui [Christ], qui est le chef de toute domination et de toute autorité.
11 Et c'est en lui [Christ] que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair:
12 ayant été ensevelis avec lui [Christ] par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui [Christ] et avec lui [Christ], par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts.

Les ennuis commencent :

13 Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il [?] vous a rendus à la vie avec lui [?], en nous faisant grâce pour toutes nos offenses;

Christ ou Dieu ?

Dieu vous a rendus à la vie avec Dieu ? Bizarre
Christ vous a rendus à la vie avec Dieu ? Bizarre

Christ vous a rendus à la vie avec Christ ? Il a donc le pouvoir de se ressusciter lui-même.
Mais c'est en contradiction avec "la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts".

Dieu vous a rendus à la vie avec Christ ? Donc Christ n'a aucun pouvoir.

14 il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix;

Qui a cloué ? Christ ou Dieu ?

15 il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix.

C'est le Christ qui a triomphé des dominations.
C'est donc lui qui a cloué la Loi à la croix.

Mais comment triompher des dominations sans être capable de le faire sans l'intervention de Dieu le Père ?

Donc il s'est ressuscité lui-même.

Mais c'est aussi en contradiction avec "la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts".

Et donc cette "puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts" est une interpolation.

Logos a écrit:D'après la Bible, le "dernier ennemi", c'est la mort, et elle n'a pas encore fini de faire des ravages.

Saint Glinglin a écrit:Mais pour les chrétiens, les cieux sont ouverts.


Logos a écrit:Glinglin, je crois que tu as un petit souci de communication. Il faut souvent faire un énorme effort pour parvenir à comprendre ta logique très particulière, et parfois en vain, comme par exemple ici. Tu n'as pas l'air de te rendre compte que tu es probablement le seul à voir le rapport direct entre ma phrase et ta réponse. J'ai l'impression de dialoguer avec un papi de 95 ans qui a baigné toute sa vie dans un catholicisme désormais abscons, dont les références théologiques sont d'un autre âge, et incapable de s'abaisser humblement à accepter l'évangile dans ce qu'il a de plus magnifique : sa simplicité.

Mais ce n'est qu'une "impression", évidemment.

Bien à toi.


Ton problème, c'est que je connais mieux la Bible que toi :

Ac 7.56 Et il dit: Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu.

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5403
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 13 Mai 2018, 06:18

Bonjour Glinglin.

Logos a écrit:J'ignore complètement qui est Marcion, et je m'en fiche royalement. Je ne suis ni de Marcion ni de Tertullien, je suis de Jésus-Christ.
Saint Glinglin a écrit:Marcion est un théologien opposant le dieu bon Chrestos au dieu mauvais de l'AT.

Bon, eh bien dans ce cas je ne suis définitivement pas marcionite.

Saint Glinglin a écrit:Et c'est parce que le NT est originellement marcionite que "Dieu" y remplace "Jéhovah".

Je ne suis pas du tout d'accord avec ça, mais je ne vois pas vraiment le rapport avec le thème du présent topic.

Saint Glinglin a écrit:Et tu raisonnes en distinguant ces deux dieux.

Je distingue le Père et le Fils, oui, évidemment. Mais jamais le NT ne parle du Père (ni du Dieu de l'AT) comme d'un "mauvais Dieu".

Saint Glinglin a écrit:Un humain mort ne peut ressusciter un mort mais un dieu ayant l'apparence d'un humain peut ressusciter un mort.

Les apôtres Paul et Pierre ont tous deux opéré une résurrection physique. Prétends-tu qu'ils n'étaient pas des êtres humains ?

Saint Glinglin a écrit:Et donc Chrestos est descendu des cieux sous une apparence humaine afin d'être pris pour l'humain qui n'était pas. Et comme la mort n'avait aucun pouvoir sur lui, il est remonté des enfers en délivrant les morts.

"des enfers", au pluriel ? Peux-tu me citer ne serait-ce qu'un seul verset de la Bible dans lequel le terme hébreu Shéol ou le terme grec Hadès serait au pluriel ? D'autre part, Jésus lui-même se présente à de nombreuses reprises comme étant le "fils de l'homme". Que signifie cette expression selon toi ?

Saint Glinglin a écrit:Jn 10.17-18 Le Père m'aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et j'ai le pouvoir de la reprendre: tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père.

Oui, mais ce verset doit être compris à la lumière d'autres passages, comme celui où il est écrit noir sur blanc que Jésus a été ressuscité par "Dieu".

Saint Glinglin a écrit:Ac 2.24 Dieu l'a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il fût retenu par elle.

Voilà, c'est à ce verset-là que je pensais en particulier.

Saint Glinglin a écrit:Là, il y a une contradiction : si la mort ne peut retenir le Christ, il n'a pas besoin d'un coup de main d'en haut.

La mort ne peut pas non plus retenir les Saints, puisqu'ils ressusciteront et seront emportés dans les nuées à la rencontre du Seigneur. Ça ne signifie pas qu'ils vont se ressusciter tout seuls, n'es-tu pas d'accord ?

Saint Glinglin a écrit:Donc Jésus ne pouvant se ressusciter lui-même, comment peut-il ressusciter Lazare ?

Pierre et Paul ont ressuscité des gens. En déduis-tu qu'ils sont capables de se ressusciter eux-mêmes ? Moi, je ne vois aucune logique dans ton raisonnement.

Saint Glinglin a écrit:Mt 27.42 Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même! S'il est roi d'Israël, qu'il descende de la croix, et nous croirons en lui.

Il serait tout de même gênant que ce soient les ennemis de Jésus qui aient raison....

La question n'est pas tant de savoir si Jésus aurait "pu" se sauver lui-même et descendre de la croix, que de savoir s'il "voulait" le faire. Au cas où tu ne le saurais pas, Jésus lui-même a déclaré à ses disciples qu'il allait à Jérusalem pour y mourir. C'est une action tout à fait volontaire et réfléchie.

Logos a écrit:Sinon, effectivement, comme je viens de le dire plus haut, Saint-Pierre dira que c'est Dieu qui a ressuscité Jésus. Je ne vois pas où est le problème, ni en quoi ça "anéantit la théologie évangélique". Au contraire, c'est là la base de toute théologie évangélique, à savoir que Dieu a ressuscité Jésus.
Saint Glinglin a écrit:Et donc Jésus n'a aucun pouvoir sur la mort et c'est sûrement Dieu qui a ressuscité Lazare.

Encore une fois, je ne vois pas du tout la logique de ton raisonnement. Je ne dis pas que c'est incohérent, car il semble qu'il y ait une sorte de cohérence dans ce que tu écris, sauf que ça ne semble être clair que dans ton esprit à toi. C'est ce que je t'ai dit l'autre fois : tu ne fais pas l'effort de te mettre à la portée de tes interlocuteurs. Ou alors c'est volontaire, je ne sais pas. Tu as ta façon de raisonner bien particulière, et tu penses que les autres vont raisonner comme toi, avec la même logique un peu curieuse. Le problème, c'est qu'ici tes propos sont incompréhensibles. C'est comme si tu sautais directement de la prémisse à la conclusion, sans aucune autre proposition intermédiaire.

Je te donne un exemple concret, pour que tu comprennes ma position :
Si j'affirme : "la racine carrée de 16 est 4, donc la loi de la gravitation universelle n'est pas forcément vérifiée en dehors de notre système solaire."
Mon affirmation ci-dessus est scientifiquement exacte. Il y a bien une relation de cause à effet entre le carré de 4 et et la validité relative de la théorie de Newton dans un univers local. Cependant, je suis sans doute le seul à pouvoir expliquer ici le rapport direct entre les deux, c'est à dire le cheminement intellectuel qui m'amène établir le lien entre la prémisse et la conclusion. Et du coup, mon affirmation est pour ainsi dire "nulle", puisque je n'ai pas fait la démonstration logique qui permette de passer de la prémisse à la conclusion. Mon langage en devient obscur, pour ne pas dire abscons, et si je m'exprime ainsi je ne devrais pas m'étonner ensuite de ne plus avoir aucun interlocuteur. Je ne pourrais m'en prendre qu'à moi-même car je n'ai pas fait l'effort de me mettre à la portée d'autrui, attendant constamment de l'autre qu'il fasse l'effort de comprendre comment MOI JE raisonne. Suis-je clair, mon ami ?
Pour l'être encore davantage, tu reproches constamment aux membres du présent site de ne pas savoir dialoguer, de ne pas répondre à tes arguments, etc, mais peut-être un jour faudra-t-il que tu t'interroges pour savoir si tu n'es pas toi-même la cause d'un tel fiasco.

Je répondrai au reste de ton message un peu plus tard, des spaghetti carbonara m'appellent.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5403
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 25 Mai 2018, 12:19

Bonjour Glinglin.

Saint Glinglin a écrit:Dieu vous a rendus à la vie avec Christ ?

Oui, tout à fait, c'est de cette façon que se comprend très facilement Colossiens 2:13. Aucun souci.


Saint Glinglin a écrit:Donc Christ n'a aucun pouvoir.

Encore un raccourci du même genre que celui que je détaille dans mon message précédent, Glinglin.
Ce n'est pas parce que le Père a ressuscité le Fils qu'il faut en conclure que le Fils "n'a aucun pouvoir". C'est complètement incohérent et inconséquent, d'autant plus qu'après sa résurrection le Seigneur Jésus-Christ fera cette déclaration sans appel :
Matthieu 28:18 a écrit:Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre.


Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5403
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 29 Mai 2018, 12:46

Saint Glinglin a écrit:Ton problème, c'est que je connais mieux la Bible que toi

C'est bien possible, mon ami. Mais connaître la Bible "intellectuellement", est-ce vraiment la connaître ?

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Ptitech

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4930
Enregistré le: 30 Mar 2014, 19:57

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 29 Mai 2018, 12:55

Logos a écrit:C'est bien possible, mon ami. Mais connaître la Bible "intellectuellement", est-ce vraiment la connaître ?

Cordialement.


En tout cas le côté affectif ne vient pas perturber sa compréhension.
Il est intellectuellement plus simple de croire que de réfléchir. Mais il est intelligent de réfléchir à ce que l'on croit.

La religion est la plus grande supercherie de l'histoire de l'humanité.

C’est en s’instruisant que l’on découvre son ignorance - René Descartes.

[EDIT : Le message grossier contenu de l'image est inconcevable]

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5403
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 29 Mai 2018, 13:21

Je ne parlais pas du côté affectif.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

MonstreLePuissant

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17881
Enregistré le: 20 Fév 2004, 13:29

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 29 Mai 2018, 15:39

Il parlait de l'esprit qu'il y a dans sa tête. Il y a aussi un esprit dans la tête de prisca. Et chacun des deux est convaincu que son esprit est l'esprit saint, sachant qu'ils enseignent chacun des choses différentes.
« La vérité est une. Si il y a des versions, il n'y a plus de vérité. »
« Ce que nous croyons en toute bonne foi n'est pas nécessairement la vérité. »
- Elizabeth Loftus
« Si on laisse à la religion la mainmise sur l'existence, elle sanctifie l'aveuglement. » - Anthony de Mello

Logos

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5403
Enregistré le: 04 Mai 2016, 00:51

Message Sujet: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Titre du message: Re: Que signifie réellement "Croire" en Jésus ?

Message Ecrit le 29 Mai 2018, 15:49

Le blé et l'ivraie croissent ensemble. Le Seigneur l'avait prédit.

Cordialement.
"Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta famille." - Actes 16:31
Image
À lire absolument: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT


Retourner vers Religion du Christianisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités