Une errance qui fait errer une multitude

Différents enseignements chrétiens


Religion du Christianisme
Le christianisme est une religion monothéiste et abrahamique, issue d'apôtres célébrant la vie et les enseignements de Jésus. Les chrétiens croient que Jésus de Nazareth est le Messie que prophétisait l'Ancien Testament, et, hormis quelques minorités, Fils de Dieu, ou Dieu incarner, néanmoins Prophete.
JPG

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 925
Enregistré le: 02 Jan 2008, 07:07
Localisation: St-Alex

Message Sujet: Une errance qui fait errer une multitude

Message Titre du message: Une errance qui fait errer une multitude

Message Ecrit le 25 Déc 2017, 20:24

"... nous sommes Tous pécheur ..." Quelle sotte affirmation ... quand quelqu'un veut se donner de la marge pour persévérer dans sa faute ... c'est ce sur quoi il appuie. En Vérité, nous devrions entendre : nous sommes tous entouré de la tentation de pécher, mais, nous avons tous la possibilité, en espérant la grâce de Dieu, de ne pas succomber.

En Vérité, aujourd'hui, sous la grâce du sacrifice de Christ en Jésus; nous avons tous la possibilité de prier le Père céleste en demandant : " ... ne nous laisse pas seul devant la tentation, et, délivre nous du mal.". Car, il est vrai que nous sommes tous tenté par le péché, mais, tous ne succombent pas au péché en se détournant de la Vérité en Dieu. C'est ça, "la grande tribulation", tous, nous sommes tenté de péché, le péché est florissant en ce monde dans lequel nous sommes, c'est l'épée à double tranchant. Soit nous sommes séparé de ce monde, par un tranchant; soit nous sommes aspiré et tué par ce monde, par l'autre tranchant.
Pour ceux qui voudraient dires qu'il y a bien trop de possibilité de pécher; la grâce de Dieu surabonde de bonté, nous sommes dans un temps de grâce de la pars de L'Éternel Dieu, quiconque croira que Jésus est le "fils bien aimé de Dieu", ne connaîtra pas la deuxième mort, il est déjà vivant, bien que parmi le charnel.

Écclésiaste, chapitre 8, dans la traduction de JN Darby dit :

11 Parce que la sentence contre les mauvaises œuvres ne s’exécute pas immédiatement, à cause de cela le cœur des fils des hommes est au dedans d’eux plein [d’envie] de faire le mal.

L'Éternel Dieu donne aux hommes de choisir le chemin, L'Éternel Dieu ne les a pas privé de savoir lequel permet une vie longue et prospère.

La loi et les prophète, c'est là la référence. Vous laissez pas distraire. Une longue vie vous es proposé, vous voulez vivre ou voulez mourir?

Père céleste, donne nous le pain qu'il nous faut.

JP
Le Seigneur n'est pas venu pour être servit mais pour servir.
Aimé, c'est servir.

JPG

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 925
Enregistré le: 02 Jan 2008, 07:07
Localisation: St-Alex

Message Sujet: Une errance qui fait errer une multitude

Message Titre du message: Re: Une errance qui fait errer une multitude

Message Ecrit le 06 Jan 2018, 19:36

Une autre errance qui fait errer.
Laisser entendre que Christ nous commande de tendre l'autre joue à quiconque veut nous frapper est une incompréhension de la volonté de Dieu et une incitation à l'inaction devant les méchants. C'est un enseignement des méchants pour se donner un ascendant sur les fidèles de Dieu; puisque la loi est donnée pour administrer la conduite entre des frères.
Dans Matthieu, chapitre 18, nous pouvons lire :

14 Ainsi, ce n’est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux, qu’un seul de ces petits périsse.
15 Et si ton frère pèche contre toi, va, reprends-le*, entre toi et lui seul ; s’il t’écoute, tu as gagné ton frère ;
16 mais s’il ne t’écoute pas, prends avec toi encore une ou deux personnes, afin que par la bouche de deux ou de trois témoins toute parole soit établie*.
17 Et s’il ne veut pas les écouter, dis-le à l’assemblée ; et s’il ne veut pas écouter l’assemblée non plus, qu’il te soit comme un homme des nations et comme un publicain.


Il est clair, pour moi, et c'est aussi ce qui m'est enseigné, le Seigneur fait la différence entre un frère en Dieu et un des nations et un rebelle à la volonté de Dieu.
Le Christ, lorsque son ennemie qui l'amena pour le livrer aux romains le frappa, n'a pas tendue l'autre joue en lui suggérant de le frapper de nouveau. Il lui a dit : pourquoi me frappes-tu? La citation est en Jean, chapitre 18 :
22 Or comme il disait ces choses, un des huissiers qui se tenait là donna un soufflet à Jésus, disant : Réponds-tu ainsi au souverain sacrificateur ?
23 Jésus lui répondit : Si j’ai mal parlé, rends témoignage du mal ; mais si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ?



Dans la loi, il est à prendre en compte qui est devant nous, les ordonnances sont différentes selon que nous sommes devant un ennemie de Dieu ou que nous soyons devant un qui cherche Dieu et sa voie pour la vie éternel. Dans la loi donnée à Moïse, il est spécifier que celle-ci s'applique entre frère; pour la conduite à adopter devant l'adversaire et l'ennemi, il y a des règles d'engagement distincts.
Mais voilà, en ce temps de grâce (car nous sommes sous la grâce de Dieu jusqu'à ce que le Christ revienne) c'est en priant notre Père céleste que nous saurons la réponse appropriée selon l'être qui se trouve devant nous.

Soyez en garde contre les doctrines des méchants et priez pour que notre Père céleste vous montre ce qui est saint en Dieu.

JP
Le Seigneur n'est pas venu pour être servit mais pour servir.
Aimé, c'est servir.

JPG

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 925
Enregistré le: 02 Jan 2008, 07:07
Localisation: St-Alex

Message Sujet: Une errance qui fait errer une multitude

Message Titre du message: Re: Une errance qui fait errer une multitude

Message Ecrit le 21 Jan 2018, 15:32

Prisca a écrit:Le nombre de vies qu'il faut, Dieu seul sait quand est le mérite de l'homme.

L'homme a tout son temps, l'éternité est devant lui.


Dans toutes les écritures du mémorial de Dieu, ne se trouve une instruction semblable. Une erreur pour faire errer une multitude. Dans toute la loi de Moïse, par aucun de ses prophètes, L'Éternel Dieu annonce pareille instruction.

Une fourberie innommable pour tromper celui qui voudrait se repentir en Dieu mais qui se dira, suite à la lecture de prisca : "Bah! Cela peut attendre encore quelques vie charnelle, c'est tellement agréable de pécher". Cette âme là sera, par cet enseignement, privé de son salut; mais son sang sera redemandé de la main de prisca.

Dans le message à l'ange de l'assemblé qui est à Thyatire :
20 Mais j’ai contre toi, que tu laisses faire la femme* Jésabel qui se dit prophétesse ; et elle enseigne et égare mes esclaves [en les entraînant] à commettre la fornication et à manger des choses sacrifiées aux idoles.
21 Et je lui ai donné du temps afin qu’elle se repentît ; et elle ne veut pas se repentir de sa fornication.


Paul dit aux Hébreux :
27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une fois, — et après cela [le] jugement,
Pas une éternité de fois ... une fois.

JP
Le Seigneur n'est pas venu pour être servit mais pour servir.
Aimé, c'est servir.

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5899
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Une errance qui fait errer une multitude

Message Titre du message: Re: Une errance qui fait errer une multitude

Message Ecrit le 21 Jan 2018, 15:50

27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement,"

Il faut comprendre le contexte pour comprendre le verset.


Hébreux (Epitre aux ) 09
"
1 La première alliance avait aussi des ordonnances relatives au culte, et le sanctuaire terrestre.
2 Un tabernacle fut, en effet, construit. Dans la partie antérieure, appelée le lieu saint, étaient le
chandelier, la table, et les pains de proposition.
3 Derrière le second voile se trouvait la partie du tabernacle appelée le saint des saints,
4 renfermant l'autel d'or pour les parfums, et l'arche de l'alliance, entièrement recouverte d'or. Il y avait
dans l'arche un vase d'or contenant la manne, la verge d'Aaron, qui avait fleuri, et les tables de l'alliance.
5 Au-dessus de l'arche étaient les chérubins de la gloire, couvrant de leur ombre le propitiatoire. Ce n'est
pas le moment de parler en détail là-dessus.
6 Or, ces choses étant ainsi disposées, les sacrificateurs qui font le service entrent en tout temps dans la
première partie du tabernacle;
7 et dans la seconde le souverain sacrificateur seul entre une fois par an, non sans y porter du sang qu'il
offre pour lui-même et pour les péchés du peuple.
8 Le Saint-Esprit montrait par là que le chemin du lieu très saint n'était pas encore ouvert, tant que le
premier tabernacle subsistait.
9 C'est une figure pour le temps actuel, où l'on présente des offrandes et des sacrifices qui ne peuvent
rendre parfait sous le rapport de la conscience celui qui rend ce culte,
10 et qui, avec les aliments, les boissons et les diverses ablutions, étaient des ordonnances charnelles
imposées seulement jusqu'à une époque de réformation.
11 Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus
grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création;
12 et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais
avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.
13 Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache, répandue sur ceux qui sont souillés,
sanctifient et procurent la pureté de la chair,
14 combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu,
purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant!
15 Et c'est pour cela qu'il est le médiateur d'une nouvelle alliance, afin que, la mort étant intervenue pour
le rachat des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui ont été appelés reçoivent
l'héritage éternel qui leur a été promis.
16 Car là où il y a un testament, il est nécessaire que la mort du testateur soit constatée.
17 Un testament, en effet, n'est valable qu'en cas de mort, puisqu'il n'a aucune force tant que le testateur
vit.
18 Voilà pourquoi c'est avec du sang que même la première alliance fut inaugurée.
19 Moïse, après avoir prononcé devant tout le peuple tous les commandements de la loi, prit le sang des
veaux et des boucs, avec de l'eau, de la laine écarlate, et de l'hysope; et il fit l'aspersion sur le livre lui même
et sur tout le peuple,
20 (9:19) en disant: (9:20) Ceci est le sang de l'alliance que Dieu a ordonnée pour vous.
21 Il fit pareillement l'aspersion avec le sang sur le tabernacle et sur tous les ustensiles du culte.
22 Et presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a pas de pardon.
23 Il était donc nécessaire, puisque les images des choses qui sont dans les cieux devaient être purifiées de
cette manière, que les choses célestes elles-mêmes le fussent par des sacrifices plus excellents que ceux-là.
24 Car Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de main d'homme, en imitation du véritable, mais il
est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu.
25 Et ce n'est pas pour s'offrir lui-même plusieurs fois qu'il y est entré, comme le souverain sacrificateur
entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang étranger;
26 autrement, il aurait fallu qu'il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que
maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice.
27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement,"


Le Temple que Dieu a demandé d'ériger dans le désert par Moise et les Juifs est un lieu Saint, le Temple de Dieu sur terre, il y a l''autel le tabernacle et l'Arche d'Alliance s'y trouvait ainsi que les Tables de la Loi et la verge d'Aaron, (verset 1 à 4 )

Au dessus de l'Arche se tiennent les Anges de la Gloire, puisque la fin du monde clot la Bible (verset 5)

Le Temple est ouvert uniquement dans sa première chambre, la deuxième est sacrée et reste couverte (versets 6 à 7)

Il fallait que le Temple soit détruit afin que le lieu soit ouvert aux hommes (verset 8)

A l'heure où se déroule la cérémonie il est trop tôt pour envisager de parler de la fin du monde, il faut juste à ce moment là apporter des offrandes à Dieu car le rabbin là n'est pas encore prêt à entendre ce que l'avenir réserve à l'homme (verset 9)

Le sacrificateur ne devait penser qu'à se plier à faire des offrandes, à interdire des aliments, à faire procéder à des ablutions, puisque ce sont des ordonnances charnelles et l'homme n'a pas encore accès à la foi puisque Jésus-Christ n'est pas encore venu (verset 10)

Quand Jésus-Christ vient Jésus est le Grand Sacrificateur, Jésus a surpassé l'accès au tabernacle, car l'Eglise de Jésus-Christ est plus grande plus parfaite, elle n'est pas un édifice, l'église demeure chez l'homme, l'homme est le Temple de Dieu, tout doit devenir saint en lui, Jésus veille à ce que tout arrive (verset 11)

Jésus-Christ est entré dans le Temple avec son sang, pour que l'homme, par la nouvelle demeure par le corps du Christ, nous soyons nous tous membres du corps du Christ, la demeure pour notre rédemption éternelle (verset 12)

Dieu offre en sacrifice des animaux afin que les hommes soient satisfais de savoir que Dieu accepte la réconciliation, mais bien plus grande est la réconciliation avec Dieu puisque nous savons que Dieu proclame Jésus-Christ Grand Sacrificateur en donnant son propre corps pour le sacrifice, (verset 13)

De plus nous savons que Jésus-Christ est Fils de Dieu, à quel prix nous avons obtenu la rédemption par le sacrifice de Jésus-Christ si pur si Grand (verset 14)

C'est la raison pour laquelle Jésus-Christ est médiateur de la Nouvelle Alliance, puisque le péché est causé par la transgression de la Loi de Moise, ceux qui sont appelés par Jésus-Christ désormais entrent dans la Nouvelle Alliance afin de recevoir en héritage la Vie Eternelle qui leur a été promise (verset 15)

Parce que par sa mort Jésus-Christ a laissé un héritage, celui que l'homme connaitra (verset 16)

Car un testament ne vaut que si le testateur passe par la mort (verset 17)

C'est la raison pour laquelle Jésus-Christ laisse en héritage la Loi de Moise, et la promesse de la Vie Eternelle (verset 18)

Moise sur Commandement de Dieu a procédé à la purification du tabernacle en disant que les offrandes des animaux sont de Dieu et pour les hommes (versets 19 et 21)

D'après la loi, tout est purifié par la sanctification sur le tabernacle car Dieu veut que l'homme sacrifice un animal de Dieu parce que Dieu veut marquer sa réconciliation avec ce sacrifice ritualisé (verset 22)

Puisque l'homme sait que Dieu sacrifie un animal qui est sien afin que les hommes le remercient de l'offrande, il fallait que le ciel vienne aux hommes par Jésus-Christ qui se sacrifie (verset 23)

Parce que Jésus-Christ est lui seul le Temple de Dieu, Jésus-Christ est le sanctuaire, le corps de Jésus-Christ est la demeure divine (verset 24)

Jésus-Christ par son sacrifice demeure à jamais le sanctuaire de Dieu (verset 25)

Si Jésus-Christ n’était pas Dieu lui même mais un simple homme, il aurait fallu à ce compte là que Jésus vienne chaque an pour être sacrifié comme les Juifs le faisaient en portant offrande d’animaux (verset 26)

Mais ce n'est pas chose possible, parce que Jésus-Christ s'il était simple homme ne peut mourir qu'une fois, et ne pas revenir tous les ans pour mourir chaque année (verset 27)
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".


Retourner vers Religion du Christianisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Janot et 6 invités