L'abus de pouvoir

Fonder la morale sur ce qui est juste coïncide avec ce que Dieu veut.


Chrétien

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4777
Enregistré le: 28 Jan 2015, 04:19

Message Sujet: L'abus de pouvoir

Message Titre du message: L'abus de pouvoir

Message Ecrit le 17 Juin 2015, 06:38

L'ABUS DE POUVOIR REPRESENTE-T-IL UNE MENACE IMPORTANTE ?

Source : http://aawa.co/blog/undue-influence-a-s ... ant-threat

Je suis profondément préoccupé par la prédominance du danger émanant de toute forme d'abus de pouvoir et la rapidité avec laquelle tout ceci se met en place dans les mains manipulatrices de groupes terroristes, de sectes qui se font passer pour des religions bienfaisantes (comme la Watchtower), de gangs violents, de trafiquants d'êtres humains, et de sectes politiques. Ces groupes violent les droits de l'homme élémentaires et détournent des ressources qui pourraient être utilisées pour résoudre d'autres problèmes majeurs dans le monde d'aujourd'hui.

Bien que chacun de ces groupes ait sa propre idéologie particulière, ceci n'est pas le problème important, mais c'est l'art avec lequel ces groupes utilisent l'abus de pouvoir pour conduire leur idéologie. Trop souvent, le grand public et les victimes de ces groupes sont complètement inconscients de l'utilisation de l'abus de pouvoir. En effet, les victimes estiment généralement que les techniques utilisées pour les amener à la soumission sont réellement bénéfiques.

Qu'est-ce que l'abus de pouvoir ?

C'est une clause abusive qui crée un déséquilibre significatif entre les droits et obligations des parties au détriment du consommateur. C'est l'usage excessif d'un droit ayant pour conséquence l'atteinte aux droits d'autrui.C'est le terme juridique compris et utilisé dans les tribunaux depuis plus de 500 ans pour prévoir des voies de recours aux victimes d'abus de pouvoir. Chaque fois que quelqu'un ou un groupe profite d'une position de pouvoir sur un autre, c'est un abus de pouvoir qui est à l'œuvre. Il existe quand quelqu'un est influencé ou incité à agir sans que lui soit mentionnées les conséquences de ses actes.

L'abus de pouvoir est synonyme de "Altération de la pensée" et "Lavage de cerveau"; On peut aussi ajouter à cette liste:

    Contrôle mental, contrainte, influence contraire à la morale, manipulation de l'esprit, consentement non éclairé, domination communautaire extrême, endoctrinement, propagande, violence psychologique, violence émotionnelle, chantage affectif, lavage de cerveau, contrôle
De la pensée, rééducation, croyance imposée, contrôle psychosociologique constant, et exploitation des croyances...

Tous ces termes sont valables, et leurs nombres démontrent l'ampleur du phénomène.

En se concentrant sur l'abus de pouvoir, AAWA espère augmenter la résistance de millions de personnes à lutter contre ce genre d'abus, et à privilégier l'esprit critique, même si pour la plus part des personnes intelligentes, cela se réduit à une conformité irréfléchie.

Comment et pourquoi permettons-nous d'être influencé abusivement ?

Lorsqu'un abus de pouvoir est imposé sur des nouvelles recrues non averties par des groupes ou des sectes à très fortes caractéristiques autoritaires, ces sectes commencent souvent par des propos flatteurs, "un bombardement d'amour", et des promesses idéalistes. La personne
recrutée se voit promise à la vie éternelle dans un monde sans injustice. On lui décerne également un statut d'élite qui la mènera à terme dans un monde meilleur. L'hameçon pour les groupes terroristes, comme ISIS et Al-Qaïda, est la promesse de voir après des années d'injustice envers les musulmans, la restauration des jours de gloire du califat, quand l'Islam dominait la moitié du monde.

Une fois que les promesses et les arguments sont achetés par les nouvelles recrues, elles sont initiées via une méthode de contrôle de la pensée parfaitement mise au point : "Un petit pas à la fois".

Ce procédé méthodique de l'abus de pouvoir, va interférer au niveau de notre véritable personnalité et construire une nouvelle identité à l'image de celle du chef ou des chefs du groupe. Dans ce processus, c'est la capacité à penser d'une manière rationnelle et à agir de façon indépendante qui va être compromise, même pour des personnes considérées comme "très rationnelles" avant d'avoir été abusivement influencées.

L'abus de pouvoir se produit lorsque l'incidence générale des méthodes de contrôle des comportements, de l'information, des pensées et des émotions favorise la dépendance et l'obéissance à une cause, à un leader ou à un groupe. Les membres des groupes à forte caractéristique autoritaire et des sectes étant abusivement influencés peuvent vivre dans leurs propres maisons, avoir de 5 à 9 emplois, être mariés, avoir des enfants, et ne pas être capables de penser par eux-mêmes et être en mesure d'agir indépendamment.

Quelles sortes de groupes et de personnes utilisent l'abus de pouvoir ?

Les effets secondaires dangereux de l'abus de pouvoir sont faciles à repérer dans des groupes comme l'Etat Islamique (DAESH ou ISIS), qui prétendent sans complexe être des mouvements religieux légitimes. L'utilisation qu'ils fonts de l'abus de pouvoir mis au service de la poursuite de leur programme pour radicaliser les jeunes, a conduit à quelques exemples choquants de la dépravation humaine. On n'a pas besoin d'être un expert en psychologie pour comprendre que les exécutions de masse et les décapitations publiques ne proviennent pas d'un "libre arbitre"ou d'un comportement normal d'un esprit éclairé, car les jeunes hommes ont été instruits sous un abus de pouvoir exercé par leurs dirigeants autoritaires.

D'autres groupes qui utilisent l'abus de pouvoir sur leurs membres en interdisant toute pensée personnelle et critique, sont des groupes pseudo religieux comme les Témoins de Jéhovah; La scientologie (qui se déguise en religion bienveillante); les trafiquants d'êtres humains; certains
spécialistes du marketing multi niveaux; les groupes terroristes comme ISIS; les bandes extrémistes violentes, dont les Crips, les Bloods et les Hells Angels; Les gourous sur Internet; les sectes politiques (aile extrême droite ou gauche); les groupes paramilitaires; les proxénètes; Chrétiens Identitaires; Survivalistes; Vendeurs d'humains; Les néo-nazis; La méditation transcendantale et ses ramifications; Les skinheads; Le peuple aryen;
L'organisation LaRouche; Hare Krishna; Les groupes suprématistes Blanc et / ou Noir; Certaines associations professionnelles; Les Moonistes; Les gouvernements totalitaires, comme la Corée du Nord; et les conjoints et les parents violents.

Ces groupes à fortes caractéristiques autoritaires, les sectes et les personnes qui dépassent les limites légales de leur fonction ne se rendent pas seulement coupables d'abus de pouvoir, mais ils violent d'une manière flagrante les droits fondamentaux de leurs membres, des anciens membres et des groupes qui s'opposent à eux.

Bien que chacun de ces groupes soit différent et distinct, leur point commun est une même méthodologie concernant l'usage de l'abus de pouvoir. Ils portent atteinte à la pensée critique des membres qu'ils remplacent par celle du leader ou des objectifs du groupe en polarisant le monde en noir ou blanc.

Pourquoi l'abus de pouvoir est-il une menace pour une société libre ?

C'est avant tout une menace importante pour les droits fondamentaux de l'homme et pour une société libre quand l'abus de pouvoir est utilisé pour décapiter ou abattre des personnes innocentes, pour jeter des avions avec des passagers contre des bâtiments, pour briser les familles, égarer des adeptes en ostracisant les membres d'une même famille, en ordonnant aux parents de battre leurs enfants parce que ce sont des "commandements bibliques", pour convaincre les gens d'enfreindre la loi, pour s'accaparer de leur héritage ou de leurs biens, pour transformer les adolescents en esclaves et en prostituées, en menaçant les adeptes d'excommunication si elles dévoilent les actes de pédophilie ou de violence conjugale à la
police, ou de contraindre les parents à laisser leurs enfants mourir, parce que cela est censé être la "volonté de Dieu" ou concorde avec l'objectif principal d'un groupe ou d'un leader à forte caractéristique autoritaire. .

Une des conséquences les plus alarmantes de l'abus de pouvoir, au-delà de l'idéologie religieuse, est la radicalisation des jeunes hommes et femmes intelligents, qui viennent de bonnes familles et qui sont recrutés par des groupes islamiques absurdes comme ISIS ou Al-Qaïda. La guerre de propagande qui se joue sur les réseaux sociaux se développe de plus en plus à travers l'Europe et devient de plus en plus sournoise et séditieuse dans sa capacité de détourner les recrues potentielles de leurs familles et amis.

Le processus d'abus de pouvoir peut se mettre en œuvre très rapidement, allant de un jour à deux semaines. Actuellement, la police britannique supprime un millier de sites Web par semaine. Les possibilités de croissance accélérée dans l'industrie de la radicalisation sont véritablement réelles, extrêmement dangereuses et mortelles pour la société dans son ensemble. Comme cette radicalisation grandit, il doit en être de même des contre-mesures à mettre en place pour immuniser et repousser la menace.

Malheureusement, les gouvernements ont eu tendance à prendre conseil auprès d'une poignée d'universitaires qui ne reconnaissent pas les procédés sociaux utilisés pour radicaliser les jeunes musulmans dans l'idéologie wahhabite (il faut distinguer la tendance wahhabite, tout comme nous parlions de "du siège des Davidiens à Waco" plutôt que l'expression "les chrétiens à Waco".

Coûts supplémentaires occasionnés pour la société qui a des groupes qui utilisent l'abus de pouvoir.

Beaucoup de ces groupes à haut pouvoir de contrôle comme les sectes ont le même statut d'organisme de bienfaisance, ce qui signifie que les citoyens paient des impôts pour toutes les propriétés qu'ils possèdent, et les services qui sont nécessaires pour les entretenir.Bien que ces groupes exonérés d'impôts reçoivent des milliards de dollars de leurs membres, l'argent n'est pas réutilisé dans la communauté locale et / ou mondiale pour développer la société en général, mais est canalisé vers les dirigeants, alors que les membres vivent bien souvent dans la pauvreté. En d'autres termes, il y a absence totale d'œuvres de bienfaisance.

Pour répondre aux exigences qui leur sont imposées, de nombreux membres de ces groupes sont subventionnés par le système de protection sociale, coûtant à la société encore plus d'argent, parce que ces groupes offrent rarement des soins de santé appropriés pour leurs membres.

[Cet article qui a pour thème "l'abus de pouvoir" est le premier d'une série de trois parties écrites par Richard E. Kelly.]
Image

assmatine

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1164
Enregistré le: 24 Fév 2015, 14:10
Localisation: Ile de france

Message Sujet: L'abus de pouvoir

Message Titre du message: Re: L'abus de pouvoir

Message Ecrit le 17 Juin 2015, 11:10

Il n'y a qu'un seul maître : Dieu. Et il est nulle part et partout à la fois. Pas besoin d'un chef physique pour représenter Dieu. Il se représente tout seul. Donc toute forme de pouvoir venant de quelques religions que ce soit est mécréante pour ma part. Surtout quand c'est pour imposer aux autres.

On peut toujours avoir des représentants qui s'y connaissent mieux que d'autres, qui sont là pour répandre la bonne parole, donner conseils, etc ... mais s'en faire des chefs sensés nous dominer, non. C'est une aberration de Dieu ça.

Donc le simple fait d'être chef religieux est un abus de pouvoir. Le pouvoir, c'est Dieu qui l'a, point.

Il ne devrait pas y avoir un chef, mais plusieurs qui agissent ensemble pour décider des choses.

On le voit avec le gouvernement actuellement. L'assemblée veut encore discuter de la Loi Macron, Valls débarque et dit "c'est moi qui décide, point". Alors qu'il y a je ne sais combien de représentants de la France réunis pour trouver une solution. L'assemblée complète est une bonne chose. Valls qui prend la tête est un abus de pouvoir. Il n'y a pas de chefs dans l'assemblées, il y a plusieurs représentants des Français qui décident ensemble des choses. ça, c'est une bonne façon de gouverner.

Et les choses devraient se décider à l'unanimité, pas à la majorité. Ce serait plus sain pour tout le monde. Il y aurait moins de futilités de votées, on se cantonnerait à l'essentiel.

Chrétien

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4777
Enregistré le: 28 Jan 2015, 04:19

Message Sujet: L'abus de pouvoir

Message Titre du message: Re: L'abus de pouvoir

Message Ecrit le 17 Juin 2015, 11:41

:hi: :romance: :Bye:
Image


Retourner vers Commandement

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités