Qui est Jésus Christ?

La Trinité ou Sainte-Trinité, dans le christianisme, est le dogme du Dieu unique en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit, égaux


Pour la Vérité

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Qui est Jésus Christ?

Message Titre du message: Qui est Jésus Christ?

Message Ecrit le 16 Déc 2003, 12:52

Qui est Jésus Christ?
1- Christ est le Dieu Puissant
«Car un enfant nous est né, un fils nous est donné et la domination reposera sur son épaule, on l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu Puissant, Père éternel, Prince de la paix» (Esaïe 9:5-6).
Confrontée à ce texte, que fait la Watch Tower?
«Appelé dieu puissant, mais non Dieu Tout-puissant» (Assurez-vous de toutes choses, 1969, p. 76.)
Pourquoi placer un «d» minuscule alors que la version du Monde Nouveau place un «D» majuscule (voir Esaïe 9:5-6)?
Quant à cette distinction peu subtile entre «puissant» et «Tout- Puissant», elle ne tient absolument pas debout puisque Jéhovah est appelé simplement «puissant» dans Esaïe 10:21 et Jérémie 32:18.
« Un reste seulement reviendra, le reste de Jacob, vers le Dieu fort» ( Tmn - Essaïe 10:21)
« Le reste reviendra, le reste de Jacob, Au Dieu puissant.» (Segond Essaïe 10:21)
« ...le (vrai) Dieu, le Grand, Le Fort, Jéhovah des armées...» (Tmn -Jérémie 32:18)
« ...Tu es le Dieu grand, le puissant, Dont le nom est l’Éternel des armées» (Segond - Jérémie 32:18)
2- Christ est le Dieu Tout- Puissant
«Je suis l’alpha et l’oméga, le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant» (Segond -Apocalypse 1:8).
Il est manifeste que le contexte démontre bien qu’il s’agit de Christ. Le Père étant Tout-Puissant (Il peut tout faire), le Fils l’est également puisque tout ce que le Père fait, le Fils le fait pareillement:
«Car ce que Celui-là fait, cela, le Fils aussi le fait pareillement» (Tmn jean 5:19)
«...tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement» (Segond - Jean 5:19).
Matthieu affirme également que Christ est Tout-puissant:
« tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre» (Tmn - mat 28:18)
«Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre» (Segond - Matthieu 28:18).
L’ADTJ a enseigné également que Jésus est Tout-Puissant:
«C’est dès ce moment-là, par conséquent, que notre Seigneur Jésus pouvait être appelé Tout-Puissant» (Le mystère accompli, 1917, p. 20)
«Tous pourront alors vraiment chanter hosanna! Béni soit Jésus notre justice! Pour nous tous il s’offrit en vivant sacrifice! Ce Seigneur Tout-Puissant, ce Roi de tous les rois pour nous pauvres pécheurs vint mourir sur la croix» (Joseph F. Rutherford, La harpe de Dieu, 1921, p.126.)
«Alors celui qui croira (ce qui implique obéissance) au Tout-Puissant vivra et ne mourra point (Jean 11:26). Tout homme qui vit et exerce la foi en moi ne mourra pas du tout, jamais» (Joseph F. Rutherford, Délivrance, 1926, p. 354.)
remarque: La référence donnée prouve qu’il s’agit de Christ: " Tout homme qui vit et exerce la foi en moi ne ourra pas du tout, jamais. crois-tu cela?.Elle lui dit: "Oui Seigneur; j'ai cru que tu es le Christ le Fils de Dieu...." (TMN -Jean 11: 26-27)
«Tout-Puissant: capable de faire toutes choses, un attribut de la divinité, également pour Christ glorifié « (Apo. 1:8 et 21:6) (Diaglott,1942, p. 872)
Rappel: «Je suis l’alpha et l’oméga, dit Jéhovah Dieu, celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant» (Tmn-Apocalypse 1:8).
Gênée par ce témoignage de la Diaglott, l’ADTJ précise que cet ouvrage est l’œuvre d’un certain Benjamin Wilson qui n’était pas membre de leur organisation et que le glossaire reflète simplement ses idées, ce à quoi nous répondons:
1. Wilson étant christadelphe, partageait les mêmes idées doctrinales que les Témoins de Jéhovah.
2. L’Association des Témoins de Jéhovah recommande la Diaglott ainsi que son précieux appendice (n’oublions pas qu’elle en détient la propriété littéraire) et reprenant à son compte une citation de la Société biblique américaine, elle clame les mérites de cette traduction:
«En 1902, la Société Watchtower acquit le copyright exclusif de l’Emphatic Diaglott, pour imprimer et diffuser cette Bible. Cette excellente version des Écritures grecques chrétiennes fut préparée à Ceneva, Illinois, par le traducteur anglais Benjamin Wilson... l’Emphatic Diaglott: contenant le texte grec original de ce que l’on dénomme ordinairement le Nouveau Testament, d’après une recension de J.J. Griesbach, avec une traduction mot à mot interlinéaire de l’anglais, nouvelle version emphatique qui se fonde sur la traduction interlinéaire, sur les traductions d’éminents critiques et sur les variantes du manuscrit Vaticanus, sans compter les notes explicatives et des exemples, ainsi que des références en grand nombre auquel vient s’ajouter un précieux appendice alphabétique». (Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile, 1967, p. 313)
3- Christ est Le premier et le dernier:
«Le titre alpha et Oméga comporte la même idée que l’expression’le premier et le dernier’ et il s’applique de façon tout a fait appropriée et absolue à Jéhovah-Dieu» (Auxilière pour une meilleur intéligence de la Bible Vol 1 1981 page 54)
Es 48:12 «Je suis le premier. Je suis en outre le dernier»(Tmn)
Dans ce cas, c’est Dieu qui parle, mais regardons ces versets tirés de l’apocalypse :
Ap 1:17-18 «je suis le premier et le dernier, et le vivant, et je suis devenu un mort, mais regarde, je suis vivant à tout jamais» (tmn)
«Ne crains pas, je suis le Premier et le Dernier, le Vivant; je fus mort, et me voici vivant pour les siècles des siècles» (Jérusalem)
Ap 2:8 «Voici les choses qu’il dit: ‘le premier et le Dernier’, qui est devenu un mort et a (re)pris vie»(tmn)
Christ était mort et est revenu à la vie, il est donc le Premier et le Dernier.
«Car c’est pour cela que Christ est mort et a repris vie, pour être Seigneur et sur les morts et sur les vivants» (Tmn -rom 14: 9)
La société affirment que l’exptression «le Premier et le Dernier» signifie le premier ressuscité. Christ devrait alors être le dernier ressusité!
Voici un autre passage de révélation mentionnant aussi l’Alpha et l’Oméga:
Ap 1:7-8 « Regardez! Il vient avec les nuages, et tout oeil le verra, et ceux qui l’ont transpercé, et toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine de chagrin à cause de lui. Oui Amen. «Je suis l’Alpha et l’Oméga dit Jéhovah Dieu, celui qui est et qui était et qui vient, le Tout-puissant» (TMN)
« Voici, il vient avec les nuées; chacun le verra, même ceux qui l’ont transpercé, et sur lui se lamenteront toutes les races de la terre. Oui, Amen! Je suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur Dieu, «Il est, Il était et Il vient», le Maître-de-tout.» (Jérusalem)
Dans cet exemple, la société remplacent «Seigneur» (Kyrios) par Jéhovah et ce, sans base sérieuse aucune.
Le contexte montre bien qu’il s’agit de Christ. Celui qui vient avec les nuées, qui fut perçé, qui était, qui est et qui vient, c’est notre Sauveur Jésus-Christ.
En référence à :
1 tes 4:16-17 « parce que le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri de commandement, avec une voix d’archange et avec la trompette de Dieu, et ceux qui sont morts en union avec Christ ressuscité d’abord. Ensuite nous les vivants qui survivons, nous serons, ensemble avec eux, emportés dans des nuages à la rencontre du Seigneur dans les airs; et de cette façon nous serons toujours avec le Seigneur» (Tmn)
Héb 13:8 « Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui et pour toujours»
Autre exemple explicite:
Ap 22:13-16 «je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin [...] moi, Jésus j’ai envoyé mon ange vous attestez ces choses... « (Tmn)
Il est tout a fait clair que Jésus est l’Alpha et l’Oméga, le Premier et le Dernier!
Confronté à cette remarquable évidence va répondre ceci:
« En révélation 22:12, la Bible en français courant introduit le nom Jésus et, de ce fait, c’est à lui que s’applique le titre Alpha et Oméga qui apparait au verset 13. Mais le nom de Jésus ne figure pas dans les autres traductions. Selon révélation 22:13, l’Alpha et l’Oméga est également «le Premier et le Dernier», expression qui qualifie Jésus en révélation 1:17-18. Or dans le même ordre d’idées le mot «apôtre» est appliqué aussi bien à Jésus qu’à certain de ses disciples. Cela prouve t-il pour autant qu’ils sont la même personne ou d’un rang égal(héb3:1)? Les faits nous amènent donc à conclure que le titre «Alpha et Oméga» désigne le Dieu tout-puissant et non le fils.» Comment raisonner à partir des écritures 1986 - page 419-420
Si dans le texte grec, le nom de «Jésus» n’apparaît pas au verset 13, il revient néanmoins au verset 16 (Moi Jésus, j’ai envoyé...).
Et qu’en est-il de cette comparaison avec le mot «apôtre»?
Le terme «apôtre» n’est pas du tout exclusif tout au contraire du «Premier et Dernier» et de «l’Alpha et Oméga».
Dans un autre article, la société commente révélation 22:12-13 continuent de nier avec véhémence que Jésu soit l’Alpha et l’Oméga:
« Citons enfin le 3ème et dernier texte, celui de révélation 22:12-13: «voici je viens promptement et j’ai avec moi le salaire que je donne, pour rendre à chacun tout comme est son oeuvre. Je suis l’Alpha et l’Oméga...» Ce passage figure au milieu d’autres déclarations attribuées tantôt à un ange, tantôt à Jéus-christ...rien dans le contexte n’indique qu’il faut attribuer soit à l’ange, soit à jésus la déclaration des versets 12 et 13» (Réveillez-vous 22 mars 1987 page 28)
Bien au contraire, le contexte montre justement qu’il s’agit de Christ (verset 16) ainsi que le fait qu’il est celui qui vient bientôt. Par contre, rien ne peut soutenir qu’un ange puisse être appelé «l’Alpha et l’Oméga» mais tout démontre que jésus-Christ est bien «l’Alpha et l’Oméga».
Enfin un bon mois plus tard,sans s’en rendre compte, la société va enseigner que le texte de révélation 22:12-13 s’applique bien à Christ:
« Dans sa dernière révélation concernant les choses qui doivent arriver bientôt, Jésus souligne la soudaineté de sa venue en ces termes: «Je viens à toi promptement(...) je viens promptement. Continue à tenir ferme ce que tu as» révélation 2:16, 3-11. «Voici je viens promptement(...) Oui je viens promptement! Révélation 22:7-20» (TDG 1er janvier 1979 -page 15)
Jésus n’est pas l’Alpha et l’Oméga d’Apocalypse 22:13 ; c’est le père qui parle.
Dans son livre Comment raisonner (pp. 419, 420) la Société Watchtower embrouille le problème en faisant appel à certaines traductions modernes qui insèrent le nom « Jéhovah « en Apoc. 1:8, où parle l’Alpha et l’Oméga. Mais les traductions citées ne sont que des versions récentes en Hébreu moderne qui ne sont pas fidèles au texte grec original.
De toute manière, le verset 8 peut s’appliquer à Dieu, et pas seulement à Christ (raison de plus pour prouver la divinité de Christ à partir d’Apoc. 1:17 ; 2:8 et 22:13 !) ; il ne fait donc pas problème. La Société embrouille ensuite la question en essayant de prouver que puisqu’il est dit en Apoc. 21:6, 7 que l’Alpha et l’Oméga a des fils, il ne peut pas être Christ, car les frères de Christ ne sont jamais appelés « fils «. Elle reconnaît pourtant que Christ est le « Père éternel « (Ésaïe 9:6) de la prétendue « classe terrestre « ! — Voir La vie a bien un but, pp. 72, 73.
Le contexte d’Apoc. 22:12-16 montre que c’est Christ qui parle, celui-ci s’identifiant clairement au verset 16. Le titre « le premier et le dernier «, synonyme de « l’Alpha et l’Oméga «, s’applique clairement à Jésus en Apoc. 1:17. Ainsi, ces titres sont utilisés à la fois pour Jésus et pour le Père.
Tandis que les Chrétiens reconnaissent que Jésus n’est pas le Père et le considèrent comme une personne distincte de ce dernier, il n’empêche que le Père et le Fils sont inséparablement liés par leur nature. Ils sont tous deux également Dieu et adorés par toutes les créatures du ciel et de la terre. — Apocalypse 5:13, 14.
5- Créé à l’image de Dieu:
Genèse 1:26 «faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance...»
Or personne n’a jamais vu Dieu:
« Aucun homme n’a jamais vu Dieu» (jean 1:18)
Donc, puisque personne n’a jamais vu Dieu, selon quelle image avons-nous donc été crées ?
La réponse se trouve en Col 1:15:
«Il (Jésus) est l’image du Dieu invisible!».
Donc, nous avons été crées à l’image de Jésus, et pourtant, la gensèse nous dit que nous avons été crées à l’image de Dieu !
6- Christ reçoit la même gloire que le Père
Dans l'Ancien Testmant, I'Éternel est le Roi, le Seigneur de gloire:
«Portes, élevez vos linteaux, élevez-vous portes éternelles! Que le Roi de gloire fasse son entrée! Qui est ce Roi de Gloire? L'Éternel fort et puissant, I'Éternel puissant dans les combats. Portes, élevez vos linteaux, élevez-les portes éternelles! Que le Roi de gloire fasse son entrée! Qui est ce Roi de Gloire? L'Éternel des armées, voilà le Roi de Gloire» (Psaume 24:7-lO).
Jésus-Christ est ce Roi de Gloire:
«Aucun des princes de ce siècle ne l'a connu car s'ils l'avaient connu, ils n'auraient pas crucifé le Seigneur de Gloire» (1Corinthiens 2:8).
Même les enfants proclament la gloire de l'Éternel:
«Éternel, notre Seigneur! Que ton nom est magnifique sur toute la terre. Ta majesté s'élève au-dessus des cieux. Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle tu as fondé ta gloire pour confondre tes adversaires» (Psaume 8:2-3).
Il est manifeste qu'il s'agit ici de Christ:
«lls lui dirent: Entends-tu ce qu'ils disent? oui, leur répondit Jésus. N'avez-vous jamais entendu ces paroles: Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle» (Matthieu 21:16).
La gloire de l'Éternel est décrite d'une manière remarquable dans le texte suivant:
« Toi, dont les années durent éternellement, Tu as anciennement fondé la terre et les cieux sont l'ouvrage de tes mains. Ils périront mais tu subsistes, ils vieilliront tous comme un vêtement et ils seront changés . Mais toi tu restes le même et tes années ne finiront point» (Psaume IO2:25-28).
Ces mêmes paroles d'adoration sont dédiées à Christ dans le Nouverau Testament:
«Mais ll a dit au Fils: Toi, Seigneur, Tu as au commencement fondé la terre et les cieux sont l'ouvrage de tes mains. Ils périront mais tu subsistes, ils vieilliront tous comme un vêtement et ils seront changés mais toi tu restes le même et tes années ne finiront point» (Hébreux 1:10-13).
L'apôtre Jean assure que Christ est Dieu lorsqu'il applique à Jésus un texte d'Esaïe qui parle de la gloire de Dieu:
«Alors je dis: Malheur à moi, je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j'habite au milieu d'un peuple dont les lèvres sont impures et mes yeux ont vu le Roi, I'Éternel des Armées»(Esaïe 6:5).
Jésus est bien cet Éternel des Armées selon Jean:
«Esaïe dit ces choses lorsqu'il vit sa gloire et qu'il parla de lui» (Jean 12:41).
Jésus-Christ est digne de recevoir toute la gloire et l'honneur, car Il est Dieu:
A jéhovah: «Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance car tu as créé toutes choses...» (Apocalypse 4:11).
A Jésus: «L’Agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, l’honneur, la gloire et la louange» (Apocalypse 5:12).
N'oublions pas que Dieu ne donne pas sa gloire à un autre (Esa.le 42:8). Jésus n'est donc pas un autre que Dieu.
Es 42:8 «Je Suis Jéhovah. c’est là mon nom; et je ne donnerai pas ma gloire à aucun autre...»
Pourtant Mt 24:30 «..et elles verront le Fils de l’homme venir sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire»
Et 2 Cor 4:4 «...pour que la lumière de la glorieuse bonne nouvelle concernant le Christ» (TMN)
«... afin qu’ils ne voient pas briller l’Évangile de la gloire du Christ» (Jérusalem)
7- Jésus est Sauveur:
Les témoins de Jéhovah comme les trinitaires sont bien d'accord, nulle créature n'a le pouvoir de sauver son semblable.
«lls crient donc 'heil Jéhovah' et 'heil Christ' et non pas 'heil Hitler'! lls ne pourraient pas être fidèles à Dieu s'ils criaient 'heil' à une créature quelconque, car nulle créature n'a le pouvoir de sauver son semblable» (J.F. Rutherford -Richesses 1936 page 290)
Jésus-Christ a-t-Il le pouvoir de sauver les hommes?
Il n'est donc pas une créature. Dieu lui-même enseigne qu'en dehors de Lui, il n'existe pas de Sauveur (Esaïe 43:11).
Es 43:11 «..Moi, moi je suis Jéhovah, et en dehors de moi, il n’y a pas de Sauveur (Tmn)»
Jéhovah est le Sauveur:
Es 43:3 « Car je suis Jéhovah ton Dieu, le saint d’Israël, ton Sauveur» (Tmn)
Es 63: 8 «...c’est donc pour euxqu’il est devenu un Sauveur» (TMn)
Luc l.47 « ...au sujet de Dieu mon Sauveur» (TMN)
1 Tim 4.10 « ...en un Dieu vivant, qui est un Sauveur de toutes sortes d’hommes, surtout des fidèles» (Tmn)
Jésus est le Sauveur:
Les textes suivants prouvent que Christ est bien le Sauveur:
« Elle mettra au monde un fils, et tu devras l’appeler du nom de Jésus, car il sauvera son peuple de ses péchés» (Tmn- mat 1:21)
« Parce qu’il vous est né aujourd’hui un Sauveur, qui est Christ (le) Seigneur» ( TMn Luc 2.11)
« ...Voyez: l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde» (Tmn - Jean 1.29 )
« ...et nous savons que cette (homme) est vraiment le sauveur du monde» ( Jean 4.42)
« ...et après avoir été rendu parfait, il est devenu cause de salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent» Héb 5.9
« En outre, il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvé» (acte 4:12 Tmn)
« ...car je suis venu, non pas pour juger le monde mais pour sauver le monde « ( Tmn- Jean 12:47)
« En conséquence, il peut aussi sauver complètement ceux qui s’avancent vers Dieu» (Tmn - Héb 7:25)
Et pourtant, dans Actes 4:12, on nous affirme que seul le Seigneur Jésus peut nous sauver !
Autre exemple:
« ...du grand Dieu et du Sauveur de [nos personnes], Christ Jésus «( tmn -Tite 2.13)
Comme le même article «et» est employé pour les deux noms «Dieu et sauveur», il est manifeste que Dieu s’applique à Jésus-Christ.
Henri Blocher donne l’explication suivante:
«Un seul article étant employé pour les deux noms, il faudrait supposer une entorse à la grammaire grecque pour ne pas appliquer ‘grand Dieu’ à Jésus-Christ. On aurait ici d’autant moins de raisons de supposer une telle irrégularité que l’exégèse favorise une référence purement christologique: c’est Jésus-Christ qui est notre espérance et dont nous attendons l’apparition glorieuse (cf. 2 Timothée 4:8). Il est donc appelé ‘le grand Dieu».(Christologie, Faculté de théologie de Vaux-sur-Seine, vol. 1, p.153.)
Il est vrai comme le font remarquer les témoins de Jéhovah que d'autres dans l'A.T. furent appelés des 'sauveurs', par exemple Othniel:
«En Juges 3:9, le terme hébreu (moshia, rendu par 'sauveur' ou 'libérateur') qui est également utilisé en Esaïe 43:11 est appliqué à othniel, un juge d'lsrael, mais cela ne signifie nullement qu'othniel est Jéhovah» (Comment raisonner à partir des Ecritures? 1986 -page 420)
Dans le texte d'Esaïe 43 lorsque Jéhovah déclare qu'll n'existe pas d'autres sauveurs en dehors de Lui, Il sous-entend qu'Il ne peut y avoir de Sauveur qui puisse sauver parfaitement et totalement l'homme dans son être entier (1 Thessaloniciens 5:23).
Personne qui puisse sauver l'homme de ses péchés, personne qui puisse être le Sauveur de l'humanité.
Othniel, Moïse et les autres étaient des sauveurs limités dans leur appel, dans le temps et l'espace. A l'opposé, Jéhovah est Celui qui sauve parfaitement et éternellement et dans ce sens, il n'existe pas d'autres sauveur en dehors de Lui. or Jésus est justement Celui qui sauve parfaitement et éternellement (Hébreux 7:25), ll est donc Jéhovah, le Grand Dieu Sauveur.
Les témoins de Jéhovah établissent d'ailleurs une nette distinction entre ces juges et le Seigneur Jésus-Christ:
«Les actions de ces juges d'autrefois sont de faibles aperçus des œuvres plus puissantes que Christ-Jésus accomplira, Lui qui est le Grand Juge et Libérateur à venir.» (Le royaume s’est approché 1950 page 113)
8- Le peuple de Dieu:
Le peuple de jéhovah:
Jérémie 31:1 «je deviendrai Dieu pour toutes les familles d’Israël et elles deviendront mon peuple» (Tmn)
Ez 36:28 «vous devrez devenir mon peuple et moi je deviendrai votre Dieu» (Tmn)
Le peuple de Jésus:
Voir Mt 1:21 «Elle mettra au monde in fils, et tu devras l’appeler du nom de Jésus, car il sauvera son peuple de ses péchés» (TMn)
9- Quel nom faut-il invoquer pour le salut?:
Invoquer le nom de Jéhovah:
Joêl 3:32: «...tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah s’en tirera sain et sauf»
Joël 3:5 «Tous ceux qui invoqueront le nom de Yahvé seront sauvés» (Jérusalem)(remarque: correspond à jOêl 3:32 dans la Tmn)
Invoquer le nom de Jésus:
Mais de quel nom est-il question en Romains 10:9-13:
«Jésus est Seigneur [...] quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé» ?(Jérusalem)
« Jésus est Seigneur...car «tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah sera sauvé» (tmn)
Dans le verset romains 10:13 vous remplacez «Seigneur» par «jéhovah» mais pas dans le verset rom 10:9 ou vous laissez «Seigneur».
Pourant en Romain 10. 9:
« Car si tu déclares publiquement cette ‘parole dans ta bouche même’ que jésus est Seigneur*...» (tmn 95 avec notes)
Lorsque l’on va voir la référence (ed. 95 avec notes) on trouve:
9* Gr.: kurios; J12,14,16-18,22 (héb.) ha’adhôn, « le seigneur» et non «jéhovah»
ainsi que dans la kingdom interlinear translation 1969 page 722 en anglais:
9a= kurios (ky-ri-os) Ba (HA A-Don), j 12,13,14,16-18, not jehovah
Dans cette note la société s’empresse de souligner que «kurios» (seigneur) est la traduction grecque de certains manuscrits hébreux de «HA-HADON» mais pas de Jéhovah.
D’où Christ serait ici «HA-HADON» mais pas JéhovaH.
Pourtant dans l’appendice de la version 1995 page 1687 on trouve ceci:
«Le titre ‘Adhôn’, «seigneur», «Maître», quant il est précédé de l’article défini ha, «le», donne l’expression ha’Adhôn, «le (vrai) seigneur».
Dans M, quand l’article défini ha est employé devant ‘Adhôn’, le titre s’applique exclusivement à Jéhovah Dieu.
Ainsi que dans la version de 1974 à la page 1453:
«...l’expression hébraïque HA-Hadon qui est le titre Adon (seigneur) avec l’article défini Ha (le). Précédé ainsi de l’article défini, le titre Adon s’applique uniquement à Jéhovah-Dieu»
et en Actes 4:12 « en outre, il n’y a pas de salut en aucun autre, car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ai été donné parmi les hommes par lequel nous devons êtres sauvé» (TMn)
« Car il n’y a pas sous le ciel d’autre nom donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés.» (Jérusalem)
«aucun autre nom (Jésus) n’est offert aux hommes qui soit nécessaire au salut» ?
10- Christ est Dieu le Fils Unique ou l’unique Dieu
«Personne n’a jamais vu Dieu, Dieu le Fils Unique est celui qui l’a fait connaître» (Jean 1:18 Semeur).
«Aucun homme n’a vu Dieu, le dieu unique-engendré qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a expliqué» (TMn)
Le grec confirme cette appellation (monogénès theos = «Dieu le Fils unique»).
« theon oudeis eoraken popote monogenes theos o on eis ton kolpon tou patros ekeinos eksegesato» (jean 1:18 en grec prononçable)
La société concernant ce texte admet que Jésus est le Dieu Unique:
« Dieu Unique (Jean1:18) Jésus» (Les saintes écritures -TMN -1987 page 1565
puis en 1995 page 1568: « Dieu unique-engendré, jn 1:18 (jésus)»
11- Christ est notre seul Dieu, le Roi invisible
«Au Roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles! Amen!» (1 Timothée 1:17).
L’ADTJ reconnaît que Jésus est notre roi invisible:
«Pensez que Jésus est notre roi invisible. Nous devons lui obéir» (Vivez éternellement heureux sur la terre!, 1982, illustration no. 64.)
12- Christ se fait l’égal de Dieu
«A cause de cela, les juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père se faisant ainsi égal à Dieu» (Jean 5:18).
L’Association des témoins de Jéhovah essaye de tourner la difficulté en déclarant que cette pensée n’est pas celle de Jean mais celle des Juifs. Les Juifs comme jean ont très bien compris que par sa déclaration, Christ se faisait l’égal de Dieu. Il ne tente nullement de réfuter cela mais au contraire l’approuve.
13- Christ est Seigneur et Dieu
«Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu» (Jean 20:28).
Les explications des Témoins de Jéhovah sont ici des plus fantaisistes. Certains affirment que Thomas s’adressait à jésus en l’appelant «Seigneur» et au Père en l’appelant «Dieu».
Or le pronom personnel est au singulier ce qui infirme ce point de vue.
Une autre explication plus officielle mais pas moins absurde est avancée:
«Rien ne s’opposait à ce que Thomas appelle Jésus ‘Dieu’, si c’est bien là ce qu’il voulait dire. Cela s’harmoniserait avec un texte du livre des Psaumes que Jésus a cité et dans lequel des juges puissants sont qualifiés de ‘dieux’... tout cela s’accorde avec le fait que Jésus est décrit comme étant ‘dieu’, ou un être divin, en jean 1:1" ( comment raisonner à partir des Écritures, 1986, p. 206-207.)
Ici, l’Association des Témoins de Jéhovah a bien soin de ne pas préciser que dans Jean 20:28, le mot grec ‘theos’ est précédé de l’article ‘ho’, ce qui nécessite un D majuscule et donc selon leur propre raisonnement identifie Christ à Jéhovah!
En grec prononçable: « apekrithe thomas kai eipen auto, o kurios mou kai o theos mou» (jean 20:28)
Autre argument: Thomas aurait poussé cette exclamation par surprise sans le penser réellement:
«Certains biblistes pensent que, sous le coup de l’émotion Thomas a tout simplement poussé une exclamation de surprise qu’il se trouvait devant Jésus mais s’adressait à Dieu» (Doit-on croire à la Trinité 1989- page 29)
Si Thomas s’était trompé en s’adressant à Jésus de cette manière, on peut croire que Jésus l’aurait repris pour rétablir la vérité sur son identité.Il n’en est rien.
Quelle est la réponse de Jésus?
«Thomas lui répondit :’mon Seigneur ET mon Dieu» et Jésus l’approuve en répondant :»parce que tu as vu, tu as cru. Heureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru.» !
Cette explication est également douteuse quand on tient compte d’un autre commentaire de la société:
« (l’hébreu) dira et répétera mon Dieu(...), mais jamais mon Jéhovah, car lorsqu’il dit mon Dieu il entend par là Jéhovah» (auxillière pour une meilleure intelligence de la bible .vol 4 page 770 -1984)
Ainsi lorsqu’un hébreu dit «mon Dieu»,il s’adresse invariablement à Jéhovah. Thomas étant hébreux, il est clairque lorsqu’il s’adresse à Jésus en l’appelant «mon Dieu», il reconnaît en fait que Christ est Jéhovah. Il reprend les paroles de l’Ancien testament:
« Réveille-toi, réveille-toi pour me faire justice! Mon Dieu et mon Seigneur, défends ma cause!» (Segond)
« Eveille-toi et réveille-toi pour mon jugement, Ô mon Dieu, oui Jéhovah pour mon procés» (Tmn)
Et il les attribue à Jésus alors qu’il reconnait toute grandeur et puissance de Jésus-Christ. De toute manière il ne peut exister qu’un seul vrai Dieu vivant et non de nombreux dieux et seigneurs, comme le dit également la société:
«Jésus le berger reconnait qu’il n’y a qu’un seul Vrai Dieu vivant et non de nombreux dieux et seigneurs» ( TDG - 1er février 1953 -page 37)
Pourquoi vouloir jeter le doute sur ce que Thomas a vraiment dit? La SDTJ suivrait-elle les traces du Malin en Eden?
14- Dieu s’est acquis son Église par son propre sang
«Prenez donc garde à vous-mêmes et à tout le troupeau sur lequel le Saint-esprit vous a établis évêques pour paître l’Eglise de Dieu qu’il s’est acquise par son propre sang» (Actes 20:28).
L’Association des Témoins de Jéhovah répondra:
«Laquelle de ces leçons s’harmonise avec 1 Jean 1:7, qui dit: ‘Le sang de jésus, son Fils (celui de Dieu), nous purifie de tout péché’ (voir également Révélation 1:4-6). Selon Jean 3:16 Dieu a-t-il envoyé son Fils Unique ou est-il venu lui-même en tant qu’homme afin que nous obtenions la vie? C’est le sang de jésus et non celui de Dieu, qui a été répandu». (Comment raisonner à partir des Écritures,1986, p. 425.)
Henri Blocher, le théologien écrira:
«Seul le Fils, grâce à l’incarnation, a eu du sang à verser, c’est lui donc, qui est en cause, appelé Dieu (avec l’article). Il est vrai que beaucoup de manuscrits ont’Seigneur’, mais la critique textuelle doit donner l’avantage à la leçon la plus difficile (il est peu probable qu’un scribe l’ait introduite volontairement), et les éditeurs du texte original gardent donc ‘Dieu’. On a proposé de traduire:’L’Église de Dieu qu’il s’est acquise par le sang de son propre (fils), mais il faut supposer ou bien que le mot ‘fils’ est tombé par la faute d’un copiste (conjecture avancée par Knapp), ou bien qu’il peut être sous-entendu; aucune de ces deux hypothèses ne repose sur une donnée quelconque (aucun manuscrit ne porte ‘fils’, aucun exemple n’est disponible dans le Nouveau Testament où ‘propre’, ‘idios’, s’emploierait pour son ‘propre fils». (Christologie, Faculté de théologie de Vaux-sur-Seine, vol.l, p.151-152)
En effet, aucun manuscrit ne porte le mot «fils» et nous savons très bien qu’il s’agit du sang de Jésus-Christ, mais comme il est Dieu, il s’agit du sang de Dieu comme l’enseigne si bien Actes 20:28. A l’encontre de ce qu’écrit l’ADTJ dans son article précité, la lecture d’Esaïe 35 prouvera que Dieu vient lui-même afin de nous sauver. La Bible enseigne qu’il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. (Jean 15:13).
Dieu ne nous aurait-il pas exprimé le plus grand amour?
C’est la grande différence entre le faux dieu des ariens dont les Témoins de Jéhovah sont les dignes représentants et le Grand Dieu Trinitaire! En effet chez les ariens, Dieu envoie une créature pour accomplir l’œuvre de salut alors que chez les Trinitaires Dieu vient lui-même afin de nous sauver (Esaïe 35:4; Matthieu 1:23)!
15- Christ est le Dieu béni éternellement
«Le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement» (Romains 9:5).
«...de qui le Christ (est issu) selon la chair: Dieu qui est au dessus de tous, (soit) béni éternellement ! Amen.» (tmn)
L’annonce péremptoire de la déité de Christ se transforme en doxologie ( Formule de louange à Dieu dans la liturgie chrétienne).
Pour falsifier ce texte la T.M.N. joue sur la suppression, fréquente en grec, du verbe être qu’il convient alors d’ajouter en français.
Ici, dans la première partie de la phrase, c’est légitime. Littéralement: «...desquels (est) le Christ selon la chair», mais le participe présent de ce verbe, formellement exprimé aussitôt après, et précédé de l’article défini (ho ôn) introduit l’attribut «Dieu» (théos), en le rattachant au Christ.
Nous avons en effet en grec: «le étant sur tous (ou bien: toutes choses) Dieu béni pour les siècles. Amen.» C’est-à-dire: «Lui qui est Dieu»; d’autre part signalons que l’expression «le Béni» est, pour les Juifs, strictement monothéistes, un des noms de Dieu (Marc 14.61).
Elle joue aussi sur la ponctuation qui n’existe pas dans les originaux. Elle abandonne d’autre part le texte de Westcott qui met une virgule après «selon la chair» et la remplace par deux points.
Que va répondre l’ADTJ?
«Ce verset soutient-il que Jésus est ‘au-dessus de tous’ et que par suite il est Dieu? Ou bien établit-il une distinction entre Dieu et Jésus, tout en indiquant que Dieu est ‘au-dessus de tout’? Quelle traduction de Romains 9:5 s’accorde avec Romains 15:5-6 qui, après avoir différencié Dieu de Christ Jésus invite le lecteur à glorifier le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ?» (Comment raisonner à partir des Écritures,1986, p. 425-426.)
Mais il n’y a qu’à lire! Le verset enseigne bien que Christ est au-dessus de toutes choses, en conséquence qu’il est Dieu. La Bible déclare qu’il existe une différence entre Dieu le Père et Dieu le Fils mais non pas entre Christ et Dieu!
Pour empêcher que Christ soit appelé «Dieu béni éternellement», il faudrait modifier la ponctuation. mais la phrase deviendrait alors tout a fait maladroite et ne correspondrait plus au style approprié. Il n’y aurait d’ailleurs aucune explication pour ce changement.
Henri Blocher nous donne la précieuse précision suivante:
«La seule façon d’éviter l’attribution au Christ du titre de Dieu suprême est de diviser par la ponctuation: d’arrêter la phrase après ‘parenté charnelle’, et de faire de la suite une exclamation indépendante, une doxologie: ‘Béni (soit) éternellement Dieu, lui qui est au-dessus de tout!’ Mais de fortes objections dénoncent ce procédé comme une échappatoire. Bruce M. Metzger argüe que la construction suggérée est extrêmement gauche; que le participe présent montre que la clause est une relative; qu’ailleurs les doxologies détachées ne se construisent pas ainsi; qu’il n’y a pas dans le contexte de raison psychologique pour une soudaine doxologie. Nous ajoutons que la clause ‘to kata sarka’, pour ce qui est de la ‘9arenté charnelle’ laisse attendre une clause qui l’équilibre». (Christologie, Faculté de théologie de Vaux-sur-Seine, p.152. )
16- En Christ habite toute la plénitude de la divinité
«Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité» (Colossiens 2:9).
La société prétend que cette plénitude était en lui parceque quelqu’un d’autre la lui aurait donnée:
«Le Christ avait-il en lui-même quelque chose qui lui appartienne en propre parce qu’il était Dieu ou qu’il faisait partie d’une trinité? La plénitude qui habite en lui n’était-elle pas plutôt sienne en vertu de la décision de quelqu’un d’autre?». (Comment raisonner à partir des Écritures, p. 427.)
Devons- Nous faire de nouveau remarquer que TOUT A ÉTÉ CRÉÉ par Jésus et POUR LUI (Colossiens 1:15), ce qui prouve que tout lui appartient!
Selon le propre aveu de l’ADTJ, la totale divinité de Christ est voulue par le Père. Elle enseigne ne outre que ceux qui repoussent le bible et Christ nient que toute plénitude habite en lui:
« Quiconque n’adhérerait pas aux écritures mépriserait le chef de la congrégation...il laisserait également entendre que toute plénitude n’habite pas en Christ» ( TDG 1er juillet 1978 - page 19)
Christ est-il totalement Dieu? Cette plénitude de la Divinié habite-t-elle totalement en lui?
Oui répondent les trinitaires. Non répondent les tj, d’où ils nient donc que toute plénitude habite en lui. Précisons que la manière de traduire ce verset au niveau de la version du Monde Nouveau (qualité la Bible enseigne durement que Christ est Dieu divine) est totalement fautive. Le terme grec «théotès» ne permet pas une telle traduction.
En réfléchissant sur le sens de l’expression « plénitude de la divinité «
Aucune créature ne peut recevoir en elle la plénitude de la divinité.
Or dans le Christ « habite toute la plénitude de la divinité « (Col 2:9).
Donc le Christ n’est pas une créature (cf. SG, IV, 7).
Seul Dieu possède la plénitude de la divinité en raison de son infinité ; les créatures ne font que participer aux perfections du créateur.
Objection : posséder la plénitude de la divinité n’implique pas pour autant que le Christ soit coégal et coéternel au Père. Ainsi ce n’est pas parce que les hommes ont en commun la nature humaine, qu’ils sont coégaux ou qu’ils ont tous le même âge.
Réponse : il faut se garder d’appliquer de façon univoque les notions de nature, de personne, de génération aux créatures et au créateur, sinon on arrive à des absurdités. Il ne faut pas oublier que Dieu est unique et que, par conséquent, posséder la plénitude de la nature de Dieu signifie, ni plus ni moins, que le Fils est consubstantiel au Père. Si l’on refuse cette consubstantialité, on arrive en toute logique à professer l’existence de deux dieux, c’est-à-dire à professer le polythéisme.
17- Le Père appelle son Fils «Dieu»
«Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu, est éternel, le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité... c’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint...» (Hébreux 1:8-9).
Afin de contourner cette déclaration, l’ADTJ dans sa version biblique fait du Père un trône pour le Fils:
«Dieu est ton trône pour toujours», ce qui fait alors du Fils une personne supérieure à celle du Père.
Ce texte est une citation du Psaume 45:6 qui se lit en hébreu: «Ton trône Dieu éternel», ce qui réfute la traduction de l’ADTJ.
De plus, dans le Psaume 146:10, nous disposons d’une tournure semblable: «Ton Dieu, ô Sion de génération en génération». Ici l’ADTJ rend correctement le vocatif «O Sion», pourquoi ne le fait- elle pas dans le Psaume 45 et partant en Hébreux 1? En grec, Hébreux 1:8 se traduit littéralement «Le trône de toi, le Dieu, pour la durée de la durée». Remarquons une fois encore qu’en grec le mot ‘theos’ attribué au Fils est précédé de l’article.
18- Christ est le Dieu véritable et la vie éternelle
«Et nous sommes dans le véritable en son Fils Jésus-Christ, c’est lui qui est le Dieu véritable et la vie éternelle» (1 Jean 5:20).
L’ADTJ remplace dans sa version l’expression grecque «houtos estin» (c’est lui) par un vague «c’est là», ce qui dès lors ne renvoit pas clairement à l’antécédent Jésus-Christ. Henri Blocher peut ajouter:
«Le démonstratif ‘celui-ci’ (houtos) exige comme antécédent le nom qui vient d’être mentionné, Jésus-Christ. L’exégèse confirme: il y aurait tautologie creuse si l’antécédent était le précédent ‘véritable».(Christologie, Faculté de Vaux-sur-Seine, vol. 1, p.153.)
Jean a le grand soin de préciser dans cette épître que Christ est la Vie éternelle:
«Et nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès du Père» (1 Jean 1:2).
Si Christ est la vie éternelle dans le premier chapitre, il est évident qu’Il l’est aussi au chapitre cinq et par conséquent Il est alors le Dieu véritable! .
19- Christ est le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs
Jéhovah est Seigneur:
« Mais Abram dit;: « Souverain Seigneur Jéhovah, que me donneras-tu...» (Tmn - Gen 15.2)
« Ô Souverain Seigneur Jéhovah, c'est toi qui as commencé..." (TMN - Deut 3.24)
Jésus est Seigneur:
« Jéhovah a dit à mon Seigneur...David l’appelle lui-même ‘Seigneur’» (Tmn -Marc 12.35-37)
« Parce qu’il vous est né aujourd’hui un Sauveur, qui est Christ (le)Seigneur» ( Tmn - Luc 2.11)
« En réponse Thomas lui dit:» Mon Seigneur et mon Dieu!» (Tmn - Jean 20.28)
« Sache donc avec certitude que Dieu l’a fait et Seigneur et Christ...» (Tmn -Act 2.36)
« Celui-ci est Seigneur de tous (les autres)» (Acte -10.36)
« Car si tu déclares publiquement cette parole dans ta bouche même, que Jésus est Seigneur...» ( Tmn - Rom 10.9)
Et nous savons qu’il n’y a qu’un seul Dieu et un seul Seigneur (Eph.4: 5-6):
"...un seul Seigneur, une seule foi, un seul Baptême, un seul Dieu et Père de tous..." (TMN -Ephésiens 4: 5-6)
Comment se peut-il alors que Jésus soit appelé Seigneur ? (Actes 2: 36 et 1 Cor. 12: 3....)
"Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que Dieu l'a fait Seigneur et Christ, ce Jésus..." (TMN Actes 2:36)
Ce que Jésus confirme en disant: «Vous m’appelez, vous "Enseignant" et "Seigneur", et vous avez raison, car je le suis.» (Jean 13: 13)
Il est même appelé le Seigneur de tous (Actes 10: 36).
« Celui-ci est Seigneur de tous (les autres)» (TMN- Acte -10.36)- notez que la société a ajouté ici (les autres) entre parenthèses.
Jéhovah est Roi:
« Car Jéhovah est un grand Dieu et un grand Roi...» (Ps 95:3)
«Je suis Jéhovah votre Saint, le créateur d’Israël, votre Roi" (Tmn - Es 43.15)
« ...le Roi de ceux qui règnent...» ( Tmn 1 Tim 6.14-16)
Jésus est Roi:
«Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs» (Apocalypse 19:16)
« Ceux-ci lutteront contre l’Agneau, mais parce qu’il est Seigneur des Seigneurs et Roi des rois, L’ageau les vaincra...» (Apoc 17:14)
Révélation 19: 11-16 nous apprend que Jésus (La Parole de Dieu) est le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs!
Or, ce titre de «Seigneur des seigneurs» est donné à Dieu dans Deut. 10: 17.
"Car Jéhovah votre Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des Seigneurs,..." (TMN- Deutéronome 10:17)
Il est évident que seul Dieu peut être le «Seigneur des seigneurs»! Ce serait un blasphème évident dans la bouche d’une créature!
20- Jésus est le Roi d’Israël
Jéhovah est le Roi d’Israël:
«Le roi d'Israël, Jéhovah est au milieu de toi» (Sophonie ou Tsephania 3:15).
Jésus est Roi d'Israël:
« Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le Roi d’Israël» (Tmn -Jean 1:49)
Remarque: la société met une miniscule à «roi» (Tspephania 3:15) lorsqu’elle parle de Jéhovah et met une majuscule quant il s’agit de Jésus en Jean 1:49!
"...le roi d'Israël, jéhovah, est au milieu de toi" (TMN - Tspephania 3:15)
Les témoins de Jéhovah enseignent que Jéhovah est le divin Roi:
«O Tout-Puissant Jéhovah-Dieu! Nul n'est aussi sage que toi car sur la terre et dans les cieux ta perfection partout se voit. La justice et la vérité se reconnaissent dans tes voies! Ta création doit te louer, car Tu es le Divin Roi.» (Chantant et vous accompagnant de musique dans votre coeur 1969 page 33)
Et dans le même recueil, ils donnent ce même titre à Jésus:
«A ton Fils Jésus tu as remis l'autorité et le droit. Il juge et domine en ce moment, lui qui est le Divin Roi» (Chantant et vous accompagnant de musique dans votre coeur 1969 page 22)
Remarquez l'article défini «le». Il ne s'agit pas d'un quelconque divin roi, mais du Divin Roi.
«Etant Dieu et Roi, Jéhovah est un Roi divin...dans l'univers entier, tant visible qu'invisible, il ne peut y avoir qu'un seul Dieu-Roi.» (TDG 15 février 1954 -page 51)
21- Jéhovah est l'époux de l'Eglise
«Car ton Créateur est ton époux» (Esaïe 54:5).
Jésus étant l'époux du peuple de Dieu, il est donc Jéhovah puisqu'Il ne peut exister deux époux pour le même peuple.
«...les amis de l'époux peuvent-ils s'affliger pendant que l'époux est avec eux» (Matthieu 9:15).
Pour tenter d'expliquer ce problème, les témoins de Jéhovah établissent une différence entre la Nouvelle Jérusalem et la Jérusalem d'en-haut, ce qui n'a aucune base scripturaire puisque ces deux appellations expriment une même réalité.
»Notons à cet égard que les Ecritures grecques chrétiennes évitent toute confusion en ne parlant jamais des disciples oints du Christ comme de la femme de Jéhovah, mais uniquement comme de la future épouse de Jésus-Christ. Jésus est l'époux de la Nouvelle-Jérusalem et Jéhovah celui de la Jérusalem d'en-haut» (TDG 1er janvier 1977 page 32)
22- Jéhovah est le Christ des Évangiles
De nombreux textes de l'Ancien Testament annoncent précisément des événements de la vie de Jésus, notamment le chemin préparé par Jean-Baptiste, la trahison pour 3O sicles d'argent et la mort de Jésus sur la croix. Dans l'Ancien Testament, ces éléments sont attribués à Jéhovah Lui-même.
• L'Ancien Testament annonçait au sujet de Jean-Baptiste:
«Une voix crie: Préparez au désert le chemin de l'Éternel, aplanissez dans les lieux arides une route pour notre Dieu» (Segond- Esaïe 4O:3).
« Ecoute!Quelqu’un crie dans le désert: «frayez le chemin de Jéhovah?. Atravers la plaine désertique, rendez droite la grande route pour notre Dieu» (Tmn - 40:3)
Le texte d'Esaïe affirme que le chemin est tracé pour l'Éternel, pour Dieu, or Jean-Baptiste était le précurseur de Christ:
« Jean est celui qui avait été annoncé par le prophète Esaïe lorsqu'il dit: C'est ici la voix de celui qui crie dans le désert, préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers» (Segond -Matthieu 3:3).
« C’est lui (Jean-Batiste), en effet, dont il a été parlé par l’intermédiaire D’Isaïe le prophète, en ces mots: « Ecoute! Quelqu’un crie dans le désert: « Préparez le chemin de Jéhovah, rendez droites ses routes» (Tmn - mat 3:3)
Mal 3:1 «voici, j’envoie mon messager. Il aplanira le chemin DEVANT MOI» en parlant de Jean Baptiste.
Nous voyons bien que Dieu nous a promis qu’Il viendrait en personne, et Il a tenu parole !
Les témoins de Jéhovah dans leur version n'ont pas voulu accepter ce lien entre Jéhovah et Jésus. Afin de le masquer, ils remplacent «moi» par «celui». or la SDTJ admet que le texte hébreu contient bien l'expression «moi», ce qui clôture le débat:
«Dans les plus anciens et les meilleurs manuscrits hébreux figure cependant le mot «moi» à la place de «lui.» (TDG 15 décembre 1953 page 381)

• Le prophète Zacharie a annoncé que l'Éternel serait estimé à 3O sicles d'argent et que l'argent servirait à acheter le champ du potier:
«I'Eternel me dit: Jette-le au potier ce prix magnifique auquel ils m'ont estimé et je pris 3O sicles d'argent et je les jetai dans la maison du potier» (Segond -Zacharie 11:13).
« Mais Jéhovah me dit: jette-le au trésor ce prix magnifique auquel j’ai été estimé par eux. « Je pris donc les trentes pièces d’argent et je jetai cela au trésor, dans la maison de Jéhovah» (Tmn zac 11:13)
Christ est celui qui fut estimé à 3O sicles d'argent:
«Alors Judas qui l'avait livré, voyant qu'il était condamné se repentit et rapporta les 3O sicles d'argent aux principaux sacrificateurs... et après avoir délibéré, ils achetèrent avec cet argent le champ du potier» (Segond -Matthieu 27:3-lO).
«...fut pris de remords et rendit les trentes pièces d’argent aux prêtres en chef et aux anciens...» (Tmn - mat 27:3)
• Zacharie a également prophétisé au sujet de la mort de Christ, en affirmant que l'Éternel était celui qui était percé.
« Ainsi parle l'Éternel qui a étendu les cieux et fondé la terre.. . Je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication et ils tourneront les regards vers moi (hébreu elai) celui qu'ils ont percé» ( Segond -Zacharie 12:1-lO).
Za 12:10 « et ils regarderont vers moi au sujet de celui qu’ils ont transpercé» (jérusalem)
« Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé» (segond)
« Alors ils regarderont vers moi, celui qu’ils ont transpercé» (tob)
« et ils regarderont vers moi, celui qu’ils auront percé,» (Darby)
« ...oui ils regarderont vers Celui qu’il ont transpercé» (Tmn -zac 12:1-10)
Le mot «elaï» = «vers moi» a été omis.
• Le prophète annonçait aussi le retour de Jésus/Jéhovah sur la montagne des oliviers:
«L'Éternel paraîtra et il combattra ces nations comme il combat au jour de la bataille, ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers» (segond -Zacharie 14:3-4).
« Jéhovah sortira et fera la guere contre ces nations comme au jour où il fait la guerre, au jour du combat. Et ses pieds se tiendront réellement, en ce jour-là sur la montagne des Oliviers...» (TMn - zac 14:3-4)
Il est manifeste qu'il s'agit du retour de Jésus.
« Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, reviendra de la même façon que vous l'avez vu allant au ciel. Alors ils retournèrent à Jérusalem de la montagne des oliviers» (Segond -Actes 1:11-12).
« Ce Jésus, qui a été enlevé d’auprès de vous dans le ciel viendra ainsi de la même manière que vous l'avez vu s’en aller au ciel. Alors ils retournèrent à Jérusalem depuis une montagne appelée le mont des oliviers» (Tmn -Actes 1:11-12).
• Dieu nous a promis qu’Il viendrait en personne:
Za 8:3 «Voici ce qu’a dit Jéhovah: «oui,je reviendrai à Sion, et je résiderai au milieu de Jérusalem» (TMn)Ici on parle de Jéhovah.
Za 9:9 «Ô fille de Jérusalem!voit! ton Roi lui même vient a toi. Il est juste, oui sauvé, humble et monté sur un âne...»
verset appliqué à Jésus en Luc 19:38-39(«Béni est Celui qui vient comme Roi au nom de Jéhovah» (Tmn) et pourtant, de quel Roi est-il question ?
Tsephania 3:15 «le Roi d’Israël, Jéhovah, est au milieu de toi»(Tmn)
Za 12:8 «la maison de David sera là comme Dieu»
23- Jésus est juge
Jéhovah est Juge:
«...Est-ce que le Juge de toute le terre ne fera pas ce qui est juste» (Tmn - Gen 18.25)
« ...car Dieu lui-même est Juge» (Tmn- Ps 50.4,6)
« ...car il est venu; pour juger la terre « (Tmn - 96.13)
« ...Tous en effet, nous comparaîtrons devant le tribunal de Dieu...» (Tmn - Rom 14.10)
Jésus est Juge:
« Car le Père ne juge personne, mais il a remis tout le jugement à son fils» (TmnJean 5.22)
« Car il faut que nous soyons tous manifestés devant le tribunal du Christ...( Tmn - 2 Cor 5.10)
« Je t’ordonne solennelement devant Dieu et Christ Jésus, qui doit juger les vivants et les morts...(Tmn - 2 Tim 4.1)
24-Christ s’est ressuscité lui-même
«Jésus leur dit: Détruisez ce temple (son corps) et en trois jours, je le relèverai» (Jean 2:19).
Un autre texte souligne cette vérité:
«Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même, j’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de la reprendre...» (Jean 10:17-18).
Voyons ce qu’en pense l’Assiation des Témoins de Jéhovah:
«En prononçant les paroles rapportées dans ce texte, jésus voulait-il dire qu’il se ressusciterait lui-même? Puisqu’il est écrit en Actes 2:32 ‘Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité’, faut-il en¸déduire que Jésus est Dieu? Pas du tout. Ce point de vue s’opposerait à Galates 1:1 qui attribue la résurrection de Jésus au Père et non auFils. Utilisant une expression semblable en Luc 8:48, Jésus dit à une femme:’Ta foi t’a rétablie’. S’était-elle pour autant guérie par elle-même? Nullement». (Comment raisonner à partir des Écritures,1986, p. 430.)
Voilà un exemple frappant de l’aveuglement spirituel et de la mauvaise foi qui touche l’ADTJ. Aucun trinitaire n’a jamais nié que le Père soit également l’auteur de la résurrection de Christ tout comme l’Esprit (Romains 8:11)! Cependant à l’encontre de ce que l’ADTJ ose nier, Christ proclame bien que dans trois jours, il relèvera son corps. Qui croire? Le Fils de Dieu ou l’ADTJ? Et cette analogie avec la femme guérie... Où l’ADTJ va-t-elle chercher qu’il s’agit d’une expression semblable! On n’y parle même pas de résurrection!
Une autre explication que les témoins de Jéhovah donnent à cette affirmation de Jésus est tout aussi indéfendable:
«De même, c'est Jéhovah-Dieu qui ressuscita son Fils mais celui-ci a pu dans un sens prophétique, s'exprimer comme s'il le faisait lui-même» ( TDG 1er septembre 1973 page 543)
Le texte biblique est bien clair, les explications des témoins de Jéhovah ne peuvent donc l'être.
25-Jésus est le chemin, la vérité et la vie
«Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité et la vie» (Jean 14:6).
La Bible enseigne que non seulement Jésus est la source de toute vie mais qu'll est la vie elle-même. Aucune créature ne peut prétendre être la vie. En fait proclamer cela, c'est affirmer être le grand Dieu créateur et ce qui est vrai avec la vie l'est aussi avec la vérité.
«Par ailleurs, il est essentiel de reconnaître en Jéhovah le seul Dieu de vérité; la source même de toute vérité.» (TDG 1er février 1983 page 20)
Jéhovah seul possède certains attributs qui sont le trait certain de la Divinité. Il est manifeste que Jésus possède lui aussi ces attributs.
26- Christ est le bon Berger
Jéhovah est le Berger
Dans l’Ancien Testament, Yahweh est présenté comme étant le Berger (Psaume 23):
« Jéhovah est mon berger» (Tmn -psaume 23:1)
Jésus est le Berger
« Moi, je suis l’excellent berger, l’excellent livre son âme pour les brebis» (TMn)(jean 10:11)
« Moi, je suis le bon berger : le bon berger met sa vie pour les brebis « (Darby)
« Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.» (Segond)
« Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.» (Semeur)
Jésus déclare être LE bon Berger (pas un bon berger), alors qu’au verset 16 du même chapitre, Il déclare qu’il n’y aura qu’un seul berger.
« ...et elles deviendront un seul troupeau, un seul berger» (Tmn - jean 10:16)
Mais alors si Christ n’est pas Dieu et qu’il soit le Berger spirituel, il existe une contradiction manifeste.
L’ADTJ a remarqué ce problème et le solutionne comme suit:
«C’est pourquoi ils se sont fait baptiser dès que possible afin de montrer qu’ils étaient voués en toute connaissance de cause au Berger suprême par l’entremise de son sous-berger, Jésus-Christ» (La Tour de Garde, 15 mai 1984, p.16.17.)
Quelle horreur! Et puis comment concilier ce texte de l’ADTJ avec celui qui suit?
«Jésus-Christ, le Roi-Berger, commença réellement à regrouper les brebis dispersées» (Le royaume millénaire de Dieu s’est approché, 1975, p. 347.)
Un autre article est révéléteur au plus haut point:
«Le Seul Berger de l’humanité est suscité...il composa le Psaume 23ème qui commence par ces paroles: Jéhovah est mon Berger»...le bon Berger donna sa vie pour ses brebis. Et pour montrer qu’il était Berger tout comme son Père Jéhovah, Jésus déclara encore; « mes brebis entendent ma voix...et personne ne oeut les ravir de la main de mon Père. Moi et le Père nous sommes un» ( TDG 1er décembre 1953 page 361)
IL n’existe selon cet article qu’un seul Berger pour l’humanité or le Père et le Fils sont ce «Berger»!
27 - Jésus-Christ est éternel:
«Jésus est le même hier, aujourd’hui et pour toujours» ( Tmn -Hébreux 13:8).
«et tu les enrouleras comme un manteau comme un vêtement de dessus; et ilsseront changés, mais toi tu es le même, et tesannées ne finiront jamais» (Tmn- Hébreux 1:12).
«On l’appellera... Dieu Puissant, Père éternel» (Segond -Esaïe 9:6).
« ...Dieu fort, Père éternel» (TMn -Esaïe 9:6)
« ...et nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès du Père» (Tmn - 1 jean 1:2)
«Il est sans père, sans mère, sans généalogie, il n’a ni commencement de jours, ni fin de vie mais il est rendu semblable au Fils de Dieu» (Hébreux 7:3)
Dans ce passage, nous voyons Melchisédek à l’oeuvre. Il est le prince de paix, il est clair qu’il s’agit de Christ, qui d’autre?
Puisque Melchisédek n’est pas le Père, peut-on imaginer qu’il puisse exister quelqu’un d’autre en dehors du Père et du Fils qui soit sans commencement de jours?
Remarquons que dans tous les points cités (notamment l’éternité), il est rendu semblable au Fils de Dieu!
La société admet que Christ est melchisédek:
« En temps voulu, Jéhovah-Dieu enverra Jésus-Christ, le grand Melchisédek pour qu’il agisse en puissant guerrier» ( Scrutons les écritures chaque jour 1992 -lundi 25 mai)
La société admet que Jésus est éternel, il est donc l’Eternel:
«Jésus-Christ est aussi appelé «Père» dans les Ecritures. Le prophète Esaïe (ch. 9, v. 5) parle de lui comme du Père éternel. Cette expression a deux sens. D'abord Jésus est lui-même éternel et ensuite il donne la vie éternelle à ses enfants» (Réveillez-vous 22 mai 1970 page 28)
Dans une publication assez récente, la SDTJ admet que Jésus est le Père éternel des chrétiens. Mais si Christ est notre Père éternel, que devient alors le Père de Jésus-Christ? Le texte anglais donne une étrange réponse:
«ln such a way the heavenly father of Jesus Christ will become the heavenly Grandfather of the restored human family.» (Worldwide security under the prince of peace 1986 page 169)
Dieu devient notre grand-père. Les traducteurs français n'ont pas osé reproduire cette idée et ils ont supprimé le trait d'union, et le grand-père devient le Grand Père:
«C'est ainsi que le Père céleste de Jésus Christ deviendra le Grand Père céleste de la famille humaine régénérée» (Sécurité universelle sous le règne du prince de la paix 1986 page 169)
Le mot «éternel» dans le Larousse se définit comme suit: «Qui n’a ni commencement de jours, ni fin de vie».
Définition similaire à celle de la SDTJ:
«Ce qui est éternel n’a ni commencement ni fin, est indéfini, incommensurable» (Qui est Dieu?, 1932, p. 38.)
Enfin Paul précise dans 1 Corinthiens 1:24 que Christ est la puissance et la sagesse de Dieu.
« ..Christ la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu» (tmn 1 cor 1:24)
Si Christ a eu un commencement, nous devrions en déduire que le Père fut à une certaine époque sans puissance ni sagesse!
28- Jésus-Christ est le Rocher
TMN (95): ...ce rocher représentait le Christ»
Crampon (1905): «Et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les accompagnait et ce Rocher était le Christ.»
Crampon (1960): « ...et ce rocher spirituel était le Christ»
Segond: «Et qu'ils ont bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les accompagnait et ce Rocher était Christ.»
Jérusalem: «et tous ont bu le même breuvage spirituel – ils buvaient en effet à un rocher spirituel qui les accompagnait, et ce rocher c’était le Christ.»
tob : «et tous burent le même breuvage spirituel ; car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait : ce rocher, c’était le Christ.»
Darby: «car ils buvaient d’un rocher spirituel qui les suivait : et le rocher était le Christ»
Semeur« Ils ont tous bu la même boisson spirituelle, car ils buvaient de l’eau jaillie d’un rocher spirituel qui les accompagnait ; et ce rocher n’était autre que le Christ lui-même»
Français courant: «et ils ont tous bu la même boisson spirituelle: ils buvaient en effet au rocher spirituel qui les accompagnait, et ce rocher était le Christ.»
Osty (1973): « ...et ce rocher était le Christ»
Osterwald: « car ils buvaient de l’eau du rocher spirituel qui les suivait; et ce rocher était Christ»
Maredsous: « ...et ce rocher, c’était le Christ»
Chouraqui: « ...et ce roc, c’est le messie»
King james: « for they drank of that spiritual Rock that followed them: and that Rock was Christ.»
Remarque:
1) Dans la TMN (95) avec notes: 4# Ou: «était»
Pourquoi ne pas laisser «était» dans la traduction alors la note semble dire qu’ « était» est possible?
D’où si était est possible: «ce Rocher était le Christ»
2) L’argument de la majuscule:
«Mais Jéhovah deviendra pour moi une hauteur sûre, et mon Dieu, le rocher de mon refuge» (Tmn - Ps 94:22)
Ce verset présente Jéhovah comme le rocher, mais avec une miniscule!
D’où si Jéhovah peut être également «le rocher» avec un minuscule tout comme Jésus, Christ est donc le rocher!
Pourtant il n’y a qu’un rocher:
Essaïe 44:8:«Vous êtes mes témoins. Existe-t-il un Dieu en dehors de moi? Non, il n’y a pas de Rocher. Je n’en ai reconnu aucun» (TMN)
Jéhovah est la pierre d’achoppement et le rocher de scandale:
«C’est l’Éternel des armées que vous devez sanctifier, C’est lui que vous devez craindre et redouter. Et il sera un sanctuaire, Mais aussi une pierre d’achoppement, Un rocher de scandale pour les deux maisons d’Israël, Un filet et un piège Pour les habitants de Jérusalem.» (segond - essaïe 8-13 14)
« Il sera un sanctuaire, un rocher qui fait tomber, une pierre d’achoppement pour les deux maisons d’Israël» (Jérusalem)
« ...mais comme une pierre qu’on heurte et comme un roc sur lequel on trébuche pour les 2 maisons d’Iraël?...» (Tmn Esaïe 8:13-14)
S’il existe une différence entre un roc et un rocher:
«kai pantes to auto pneumatikon epion poma epinon gar ek pneumatikes akolouthouses petras, e petra de en o khristos.» (1 cor 10:4)
Dans ce cas vous traduisez «petra» par «rocher»
«kai lithos proskommatoskai petra skandalou oi proskoptousin to logo apeithountes eis o kai etethesan.» (1 pierre 2: 7-8 -en grec prononçable)
Dans 1Pierre 2:7-8 vous traduisez par contre le même terme «petra» par «roc».
Comparaison d’exode 17-6 et de 1corinthiens 10-4:
«Or je ne veux pas que vous ignoriez ,frère, que vos ancêtres ont tous été sous le nuage...et que tous ont mangé la même nourriture spirituelle et que tous ont bu la même boisson spirituelle. Ils buvaient, en effet, au rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher représentait le Christ.» (tmn - 1 cor 10 3-4)
« Vois! Je me tien devant toi, là sur le rocher, en Horeb. Tu devras frapper sur le rocher, il devra en sortir de l’eau et le peuple devra la boire» (Tmn exode 17-6)
Ne peut-on pas faire le raprochement entre ces 2 versets?
Dans l’exode c’est Jéhovah qui est le rocher qui donne a boire à son peuple, et dans corintihiens, c’est Jésus qui est le rocher qui également donne a boire à ce même peuple.
Remarque:
Bible de Crampon 1905 -1cor 10:4 (note):
« Breuvage spirituel: allusion à l’eau que Dieu fit jaillir du rocher, la première année du voyage dans le désert, à Raphidim (exode 17-6) et la dernière dans le désert de sin (Nombre 20:8)
Spirituel: à cause de son origine miraculeuse. Le rocher spirituel qui les accompagnait, ce n’est pas la pierre matérielle dont Moîse fit jaillir une source d’eau, c’était Jésus christ, Verbe éternel, conducteur et protecteur du peuple élu dans sa marche vers la terre promise. En effet dans la narration mosaïque c’est Jéhovah qui se tient sur le rocher (exode 17-6); c’est a lui et non pas à la pierre matétielle que Moîse doit parler (nombre 20:8); c’est lui qui fait sourdre les eaux miraculeuses» (page 200)
Bible de Jérusalem - 1cor 10:4 (note):
«Selon une tradition rabbinique, le rocher de (Nb 20, 8) suivait Israël au désert. Pour Paul ce rocher symbolise le Christ préexistant, déjà agissant dans l’histoire d’Israël.»
Pierre assure que jésus est ce rocher:
«Vous approchant du Seigneur comme de la pierre vivante que les hommes avaient rejetée, mais que Dieu a choisie et mise en honneur, entrez vous-mêmes aussi dans la structure de l’édifice, comme étant des pierres vivantes pour composer une maison spirituelle» (1 Pierre 2,4).
«Cette même pierre que les bâtisseurs ont rejetée est devenue la tête de (l)’angle, et « une pierre qui fait trébucher et un rocher de scandale» (Tmn - 1 pierre 2:7)
Dans les écrits de la société a propos du rocher:
« Pierre serait-il donc ce rocher de scandale pour les deux maisons d’Iraël? Est-ce sur lui que les chrétiens s’appuient avec foi afin d’obtenir le salut? Certainement pas! Ce Rocher, c’est jésus-Christ.» (TDG -1 er octobre 1966 page 604)
« Le pouvoir de ressuciter de jésus-Christ donne le plein sens à son titre «père Eternel! Son épouse, l’assemblée des 144000 membres édifiés sur lui, le Rocher...» (Après Harmaguédon, Dieu établira un monde nouveau - 1954 - page 25)
« Jésus est le «Rocher», la «Pierre» (1 corinthien 10.4 , 1 pierre 2.4)» ( Plan de sermons - page 8)
Jésus est donc le "Rocher" et comme il n'y a qu'un rocher...

Jésus possède tous les attributs divins:
29- Il est omniscient
Dieu déclare qu'iI est celui qui sonde les cœurs et les reins afin de rendre à chacun selon ses œuvres.
«Moi l'Éternel, j'éprouve le cœur et Je sonde les reins pour rendre à chacun selon ses œuvres» (Jérémie 17:1O).
or Jésus affirme être Celui qui sonde les cœurs et les reins afin de rendre à chacun selon ses œuvres. Il s'identifie à Dieu:
«Voici ce que dit le Fils de Dieu...et toutes les églises connaîtront que Je suis celui qui sonde les reins et éprouve les cœurs et je rendrai à chacun de vous selon ses œuvres» ( Segond -Apocalypse 2:18-23).
« Voici les choses que dit le Fils de Dieu...je suis celui qui scrute les reins et les coeurs...» (Tmn rév 2:18-23)
Seul Dieu connaît le cœur des hommes!
«Seul tu connais le cœur des enfants des hommes»( Segond -2 Chroniques 6:3O).
«alors toi, puisses-tu entendre depuis les cieux...parce que tu connais son coeur (car toi seul tu connais bien le coeur des fils des humains)» (Tmn - 2chr 6:30)
Les témoins de Jéhovah sont absolument du même avis:
«Par contre, elles [les Ecritures] montrent que Dieu peut seul lire dans l'esprit de l'homme» (TDg 15 février 1963 page 127)
or Jésus connaît le cœur et les pensées des hommes, ll est donc Jéhovah:
«Et Jésus, connaissant leurs pensées dit: Pourquoi avez-vous mauvaises pensées dans vos cœurs» (Segond -Matthieu 9:4).
« Et Jésus connaissant leurs pensées...» (Tmn -mat 9:4)
«Maintenant, nous savons que tu sais toutes choses» (Segond -Jean 16:3O)
« Maintenant nous savons que tu sais toutes choses» (TMn -jean 16:30)
«ll lui répondit: «Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t'aime.» (Jean 21:17).
« Et il lui dit: «Seigneur, tu connais toutes choses, tu te rends bien compte que j’ai de l’affection pour toi» (Tmn - jean 21:17)
30- Jésus-Christ est omniprésent (Il est partout à la fois):
«Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux» (Tmn -Matthieu 18:20).
Chose incroyable, l’ADTJ nie que Jéhovah possède cet attribut particulier:
«Il (Dieu) n’est pas omniprésent mais sa puissance s’exerce en tout lieu» (Éprouvez toutes choses, 1960, p.195.)
«En enseignant que Dieu est omniprésent, la chrétienté a jeté la confession dans les esprits et l’a rendu moins réel pour ses adorateurs. En effet, comment Dieu pourrait il être présent partout à la fois» (La Tour de Garde, 15 mai 1981, p. 6.)
Et pourtant, contredisant totalement cette dernière déclaration, Joseph F. Rutherford, deuxième président de l’ADTJ assurait avec force et raison que Dieu est omniprésent:
«Le Créateur Tout-puissant est invisible... nos yeux humains ne peuvent contempler l’essor de Dieu dans l’infini et pourtant nous avons conscience de son omniprésence» (Joseph F. Rutherford, Lumière, vol. 1,1930, p.11.)
Le Psaume 139 démontre totalement l’omniprésence divine.
« Ô Jéhovah, tu m’as scruté, et tu (me) connais. Tu as su quand je m’assois et quand je me lève...» (Tmn -psaumes 139)
Ainsi que 1 roi8:27:
« mais est-ce que vraiment Dieu habitera sur la terre? Vois! Les cieux eux-mêmes, oui le ciel des cieux, ne peuvent te contenir; combien moins donc cette maison que jai batie» (Tmn 1rois 8:27)
Yahweh serait-il le Dieu de la confusion (1 Corinthiens 14:33)?
«Car Dieu est (un dieu), non pas de désordre, mais de paix»(Tmn)
Admettons que le dieu des Témoins de Jéhovah est un dieu bien limité et qu’il ne ressemble en rien à l’Éternel Tout-puissant de la Bible.
31-Jésus est omnipotent (dont l'autorité est absolue, tout-puissant)
«Tout ce que le Père fait, le Fils le fait pareillement» (Jean 5:19).
«Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m'a étdonné dans le ciel et sur la terre» (Matthieu 28:18).

32- Jésus est le createur
La Parole de Dieu affirme q

Vonarburg

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 214
Enregistré le: 02 Sep 2003, 13:35
Localisation: chrétien

Message Sujet: Qui est Jésus Christ?

Message Titre du message: jésus

Message Ecrit le 18 Déc 2003, 02:45

Qui est Jésus ?

Un homme. C'est la Bible qui le dit :

2 Timothée 2:5-6 il y a un seul Dieu, et un seul Médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ, homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous; c’est là le témoignage rendu en son propre temps.

Jésus est un homme. Il est, aussi, le médiateur entre Dieu et les hommes. Jésus n'est pas Dieu, sinon il ne pourrait plus être médiateur.

De plus, Jésus est inférieur au Père :

Jean 13:16 En vérité, en vérité je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son maître, ni l’envoyé plus grand que celui qui l’a envoyé.

Jean 14:28 Vous avez entendu que je vous ai dit: Je m’en vais, et je reviens à vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que j’ai dit: Je vais au Père; car mon Père est plus grand que moi.

De plus, avant de naître de Marie Jésus le Christ avait une existence. En effet, Jésus existe avant sa naissance de Marie. C’est pourquoi la théologie parle de « préexistence ». La Bible affirme même que Jésus le Christ est le premier-né de toute créature !

Colossiens 1:15 C’est lui qui est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toutes les créatures.
[/quote]

septour

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7205
Enregistré le: 23 Oct 2003, 18:08
Localisation: québec

Message Sujet: Qui est Jésus Christ?

Message Titre du message:

Message Ecrit le 18 Déc 2003, 07:47

PREEXISTENCE.DANS LE NT,L'ÉGLISE A TOURNÉE LES DIRES DE JESUS A UNE FORME PERSONNELLE.IL DIT TJRS QU'IL EST LE FILS... ,QUE SON PERE... ETC,ETC,ALORS QUE REELLEMENT IL A DU DIRE QUE ''NOTRE''PERE...,QUE ''NOUS SOMMES'' SES FILS ET FILLES....COMME TJRS ET TOUT LE TEMPS ,L'ÉGLISE ,SYSTEMATIQUEMENT, ECARTE LE COMMUN DES MORTELS ET DE DIEU ET DE SON MESSAGER ET SE PLACE ENTRE LES DEUX; SE FAISANT AINSI LE PORTE PAROLE DE L'UN ET DE L'AUTRE.QUAND A LA PREEXISTENCE,AUSSI NOMMÉE REINCARNATION,ELLE EST VALABLE AUTANT POUR JESUS QUE POUR NOUS,CAR LA SEULE CHOSE QUI NOUS DISTINGUE DE LUI ,C LA FORCE DE SA FOI ET''RIEN D'AUTRE''. :D SEPTOUR

francis

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 6029
Enregistré le: 22 Nov 2003, 11:30

Message Sujet: Qui est Jésus Christ?

Message Titre du message: Trop de resemblance pour nier sa Divinité .Il est Dieu!

Message Ecrit le 19 Déc 2003, 14:23

JHWH est Dieu: Gen 1.1; Deut 6.4; Ps 45.7-8;
et Jésus est Dieu: Jean 1.1,18; 20.28, Rom 9.5; Tite 2.13; Héb 1.8, 2 Pi 1.1

JHWH est Seigneur: Gen 15.1; Ex 20.2; Nom 6.24; Deut 6.4;
et Jésus est Seigneur: Marc 12.35-37; Luc 2.11; Jean 20.28; Act 2.36; 10.36; Rom 10.9; 1 Cor 8.5-6; 12.3; 16.22; 2 Cor 4.5, Phil 2.11; 1 Pi 2.3; 3.15, Jac 2.1

JHWH est le Premier et le Dernier, l'Alpha et l'Oméga: Es 41.4, 48.12; Apoc 1.8
et Jésus est le Premier et le Dernier, l'Alpha et l'Oméga: Apoc 1.17-18; 2.8; 22.12-16

JHWH est le Sauveur: Es 43.3,11; 63.8; Luc l.47; 1 Tim 4.10
et Jésus est le Sauveur: Mat 1.21; Luc 2.11; Jean 1.29; 4.42; Tite 2.13; Héb 5.9

JHWH est Roi: Ps 95.3; Es 43.15; 1 Tim 6.14-16;
et Jésus est Roi: Apoc 17.14; 19.16

JHWH est Juge: Gen 18.25; Ps 50.4,6; 96.13; Rom 14.10
et Jésus est Juge: Jean 5.22; 2 Cor 5.10; 2 Tim 4.1

JHWH est le Rédempteur: Ps 130.7-8; Es 48.17; 54.5; 63.9
et Jésus est le Rédempteur: Act 20.28; Héb 9.12

JHWH est le Créateur: Gen 1.1; Job 33.4; Ps 95.5-6: 102.26; Es 40.28
et Jésus est le Créateur: Jean 1.1-3; Col 1.15-18; Héb 1.1-3

JHWH existe dès l'éternité: Gen 1.1; Ex 3.15; Ps 90.2; Dan 6.27; Rom 1.20
et Jésus existe dès l'éternité: Jean 1.1; 8.58; 12.41; 17.5; 1 Cor 10.4; Phil 2.6; Héb 9.26; 13.8, Jude 25

JHWH pardonne les péchés: Ex 34.6-8; Néh 9.17; Dan 9.9; Jon 4.2
et Jésus pardonne les péchés: Marc 2.1-12; Act: 5.31; 26.18; Col 2.13; 3.13

JHWH ressuscite les morts: 1 Sam 2.6; Mat 22.31-32; Jean 5.21; Act 2.24; 3.15; Rom 4.24; 2 Cor 1.9
et Jésus ressuscite des morts: Luc 7.11-17; Jean 5.21; 6.40; 11.39-44

JHWH reçoit louange et adoration: Deut 32.3; Es 45.23; Ps 22.27-28; 66.4; 95.6: 97.7; 99.9; Apoc 14.7; 19.10
et Jésus reçoit louange et adoration: Mat 2.2; 14.33; 28.9,17; Jean 5.23; 20.28; Act 1.24; 7.59; 9.10-16; 22.16-21; 1 Cor 1.2; 16.22; 2 Cor 12.8-9: Phil 2.10-11; Héb 1.6; Apoc 5.8-14.

Vonarburg

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 214
Enregistré le: 02 Sep 2003, 13:35
Localisation: chrétien

Message Sujet: Qui est Jésus Christ?

Message Titre du message:

Message Ecrit le 20 Déc 2003, 11:41

Un conseil francis :

C'est facile de re-copier une liste de verset trouvé sur le net mais c'est plus difficile d'avoir une réelle compréhension des Écritures.

En effet, pour comprendre les Écritures il ne suffit pas d'aligner quelques versets mais il faut se mettre à l'Écoute de l'Esprit du Dieu Unique.

amicalement, alfred.

Giova

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1914
Enregistré le: 25 Nov 2014, 05:50
Localisation: Liège, Belgique

Message Sujet: Qui est Jésus Christ?

Message Titre du message: Re: Qui est Jésus Christ?

Message Ecrit le 10 Mar 2015, 09:21

Très juste, de plus la parole de Dieu n'est pas un jouet que l'on manipule comme ont veux pour satisfaire des doctrines de l'un ou de l'autre !

La parole de Dieu est telle quel est, ne rien enlever et ne rien ajouter.

Madrassprod

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1780
Enregistré le: 13 Déc 2013, 17:08

Message Sujet: Qui est Jésus Christ?

Message Titre du message: Re: Qui est Jésus Christ?

Message Ecrit le 28 Mar 2015, 08:13

c'est mon guide, mon exemple :)
C’est Dieu qui t’offre ton visage, mais le sourire doit venir de toi. (Proverbe Irlandais)

Giova

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1914
Enregistré le: 25 Nov 2014, 05:50
Localisation: Liège, Belgique

Message Sujet: Qui est Jésus Christ?

Message Titre du message: Re: Qui est Jésus Christ?

Message Ecrit le 28 Mar 2015, 13:04

Jésus est le chemin, la vérité et la vie.

Patrice1633

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2533
Enregistré le: 23 Juin 2015, 14:59
Localisation: Québec, Qc

Message Sujet: Qui est Jésus Christ?

Message Titre du message: Re: Qui est Jésus Christ?

Message Ecrit le 24 Avr 2017, 09:40

Matthieu 16:15
15 Il leur dit : “ Mais vous, qui dites-vous que je suis ? ” 16 En réponse Simon Pierre dit : “ Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.

Il a pas donner la reponse tout de suite, il voulais voir ce que les gens avais appris de lui ...
Venez nous rendre visite de temps en temps ...

http://meilleurforum-net.meilleurforum.net

claudem

[ Croyances ] Urantia
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1787
Enregistré le: 21 Oct 2015, 15:26
Localisation: Canada

Message Sujet: Qui est Jésus Christ?

Message Titre du message: Re: Qui est Jésus Christ?

Message Ecrit le 24 Avr 2017, 10:24

Jésus de Nazareth: Jésus leva les yeux au ciel, et dit: "Père, l'heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie, 2selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu'il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. 3Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. 4Je t'ai glorifié sur la terre, j'ai achevé l'oeuvre que tu m'as donnée à faire. 5Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde fût."
Dieu est notre Père qui nous aime. Jésus était Micaël de Nébadon. Micaël est vivant et peut répondre à vos prières.
Le Livre d'Urantia (La terre) http://www.urantia.org/fr/le-livre-d-ur ... s-du-livre


Retourner vers Trinité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités