L'Enfer

La définition de l'enfer et ses caractéristiques sont variables selon les religions.


Enfer
L'enfer est, selon de nombreuses religions, un état de souffrance extrême de l'esprit humain après sa séparation du corps, douleur expérimentée après la mort par ceux qui ont commis des crimes et des péchés dans leur vie terrestre.
indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26302
Enregistré le: 25 Avr 2014, 10:14

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 09:47

prisca a écrit:Mais tous en sommes destinés, et parmi nous, des vivants, par conséquent il ne faut pas se fier aux apparences. :)


Hier , je me suis senti en enfer... :wink:

Quand j'ai eu des pensées noires quant à Monsieur Trump..

ce matin je lui donnerai la chance, je le jugerai à ses fruits... on verra... je me sens au paradis :D
Modifié en dernier par Marmhonie le 11 Nov 2016, 05:42, modifié 1 fois.
Raison: Merci de cesser votre trollage. Respectez les sous forums Enseignement. Avertissement.
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62261
Enregistré le: 27 Juin 2005, 13:23
Localisation: FRANCE

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 09:55

Image
Encyclopédie de la bible .
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah
search.php

Trotmany

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 05 Nov 2016, 15:26

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 10:10

prisca a écrit:elle rend grâce à ceux qui se donnent la peine de bien œuvrer et elle réprimande ceux qui ne le font pas dans l'espoir qu'au moins ils assimilent la notion de châtiment qui elle est éducatrice pour celui qui est rotor à l'Amour.


Ce n'est pas ce que nous enseigne la parabole du fils prodigue.
Ni celle des ouvriers de la onzième heure.
"Celui qui se donne la peine de bien œuvrer" n'est pas récompensé davantage.
Et celui qui se converti tardivement obtient les mêmes béatitudes.
De même que le fils qui a choisi de s'éloigner du Père n'est pas châtié.
Il a déjà reçu sa pénitence et c'est de sa propre volonté qu'il se l'inflige.

Néanmoins, je peux comprendre que ces implications soient dérangeantes.


prisca a écrit:N'est ce pas de l'amour que de dire à quelqu'un d'arrêter sinon il lui en coutera ? Est ce que prévenir n'est pas le guérir ?


Vous déplacez le problème.
Ce qui n'est pas de l'amour, c'est l'idée de la sanction et du bannissement.
DIEU ne puni pas le pécheur en lui administrant des sévices et des tortures.
Il ne pèse pas les âmes pour envisager le nombre de douleurs à infliger.
Au contraire, s'Il œuvre, c'est pour nous ramener à Lui.

Prévenir, c'est de l'amour.
DIEU nous demande de prendre garde, de choisir le bon chemin.
Mais Il n'empêche ses enfants en rien.
Il ne les retient pas contre leur volonté.
Il ne les enferme pas dans une condition qu'ils n'ont pas acceptée.
Que serait DIEU autrement ?

Prévenir, c'est de l'amour.
Mais prévenir, ce n'est pas menacer !


deTox a écrit:Il (Dieu) ne laissera personne se perdre, personne être éloigné de lui


Comment concilier cette idée avec le libre arbitre ?
Je ne pense pas que DIEU peut/veut forcer la main de celui qui le rejette.

DIEU est amour, il pardonne tout.
Il accepte notre éloignement, Il accepte nos errances.
Il attend avec impatience notre retour en sa demeure.
Il accepte nos péchés, il accepte nos erreurs.
Il recueille notre petitesse et l'accueille dans sa Majesté.

Accepter ne signifie pas qu'Il apprécie, qu'Il approuve ou qu'Il minimise.
Mais, un Père pardonne tout à ses enfants s'ils souhaitent être pardonnés.


deTox a écrit:Par conséquent, lorsque nous mourrons sur terre notre âme réintègre un autre corps et meurt donc puisque pour aller au Paradis il faut être vivant.


Je n'ai rien compris !

À la mort du corps physique, la part immortelle en l'Homme retourne au Seigneur, fait partie du Seigneur et participe à sa Gloire.
Le paradis c'est cet état de pleine béatitude que nous vivrons alors que les frontières de notre enveloppe charnelle s'effaceront.
Libérés de la matière nous serons placé en face de la pleine présence du divin par qui toute vie est apparue et vers qui toute vie retourne.

deTox

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1873
Enregistré le: 03 Avr 2014, 14:35

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 10:11

Je me répète mais j'en suis dans l'obligation, je peux pas vous laisser dire des âneries :

Comment Jesus pourrait dire " aimez vos ennemis" si Dieu lui même en est incapable ??? Réfléchissez un peu.

Certes Dieu aime tout ses enfants, tout comme Jésus aime tout ses frères -et soeur- (nous) donc aucun ne sera anéanti ni envoyé en enfer. Car quand on aime une personne, on ne l'anéanti pas, on ne l’envoi pas en enfer. On fait plutôt tout son possible pour l'aider à s'en sortir, on l'aidera toujours coute que coute; Et on ne l’abandonnera jamais.

Vous savez que Jésus aime tout le monde grâce à ses phrases : "aimez vos ennemis comme vous-même", "bénissez ceux qui vous maudisse" etc...

Si vous savez lire, vous comprenez alors que Jésus béni même les mauvais, les mécréants, les tueurs, les violeurs etc... "aimez vos ennemis", "bénissez ceux qui vous maudisse". Si Jésus aime même ceux qui font le mal, comment Dieu n'en serait-il pas capable????

Alors que vous savez que Dieu aime tout le monde comme ses enfants, vous persistez à nier son amour en pensant qu'il enverra en enfer qui que ce soit, ou qu'il anéantira qui que ce soit. Quand tu aimes une personne, tu ne l’envoie pas en enfer. Quand tu aimes une personne, tu ne l'anéantis pas. Et Dieu aime tout le monde.

Vous comprenez ???

L'enfer n'existe pas, Dieu ne laissera aucun de nous s'égarer éternellement ou être loin de lui.

Si Jésus devait juger l'humanité, chose qu'un sage ne peut pas faire, car juger, ce n'est pas la sagesse, il enverrait tout le monde au paradis car il dit "bénissez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous maudisse". Il ferait du bien même aux méchants.

Comment contre-t-on la haine ? par l'amour. Dieu témoignera son amour aux méchants, et certes cela les anéantira. Mais ils ne seront ni anéanti, ni envoyer en enfer CAR DIEU EST AMOUR.

Il y a un passage dans la bible qui dit :

"
L'amour est patient, l'amour rend service. Il n'est pas jaloux, il ne se vante pas, il ne se gonfle pas d'orgueil. L'amour ne fait rien de honteux. Il ne cherche pas son intérêt, il ne se met pas en colère, il ne se souvient pas du mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité. L'amour excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.
L'amour ne disparaît jamais. "
Modifié en dernier par Marmhonie le 11 Nov 2016, 05:44, modifié 1 fois.
Raison: Merci de respecter ce sous-forum Enseignement. Pour débattre, insulter, critiquer, allez dans le forum ŒCUMÉNIQUE.
La force fondamentale de la vie c'est l'Amour

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62261
Enregistré le: 27 Juin 2005, 13:23
Localisation: FRANCE

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 10:16

Mais la bible uniquement la bible parle t'elle vraiment de tourment dans un enfer de feu ?
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah
search.php

Trotmany

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 05 Nov 2016, 15:26

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 10:19

medico a écrit:Mais la bible uniquement la bible parle t'elle vraiment de tourment dans un enfer de feu ?


Pourquoi s'obstiner ainsi alors que deTox a parfaitement réfuté l'idée de sanction dans la doctrine du Christ ?!

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7038
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 10:44

medico a écrit:Image
Encyclopédie de la bible .


Il faut un GPS. :shock:

Remarque mon portable est multi fonction, je peux même tâter la température... :hum:



**** DeTox

" Matthieu 5 - 21 Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d'être puni par les juges.
22 Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d'être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d'être puni par le feu de la géhenne.
23 Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,
24 laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande.
25 Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu'il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice, et que tu ne sois mis en prison.
26 Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n'aies payé le dernier quadrant."


Il y a l'autorité devant le récalcitrant qui fera usage de tout l'intérêt qu'on lui porte car à celui qui accuse le reproche sous peine de châtiment venant de Jésus, venant de Dieu, saura qu'il aura fait le bon choix en renonçant et se repentant, car cela lui fait grand bien puisqu'il sauve son âme de quelque tourment déjà car ceux qui n'ont pas une conscience en Paix ne sont pas en Paix.

Même sans parler d'Enfer, la quiétude de la conscience passe par la Paix et la Paix quelquefois s'acquiert par la persuasion qui elle passe par le pouvoir persuasif.

Nous ne sommes pas tous de même nature, il y a des gens très très récalcitrants et si Jésus s'adresse de cette façon à ces gens là, c'est qu'ils le sont, et c'est pour leur bien, bien entendu.

Car tu sais que Jésus a parlé avec Amour, a t il été écouté pour autant ? La réponse tu l'as dans la Crucifixion de Jésus qui, parlant avec Amour, s'est opposé à des gens décidément très fermés.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62261
Enregistré le: 27 Juin 2005, 13:23
Localisation: FRANCE

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 10:55

Le gps donne la température maintenant ? :kiss:
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah
search.php

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7038
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 10:57

medico a écrit:Le gps donne la température maintenant ? :kiss:


Mon portable multi fonction oui, et même je peux être géo localisée si tu veux me rejoindre :pumpkin:
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".

jipe

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2650
Enregistré le: 03 Juin 2016, 13:19

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 11:06

l'enfer n'est il pas pavé de bonne intentions ?

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62261
Enregistré le: 27 Juin 2005, 13:23
Localisation: FRANCE

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 17:18

"prisca"

Mon portable multi fonction oui, et même je peux être géo localisée si tu veux me rejoindre :pumpkin:

Pas la peine si c'est pour écouté ce genre de remarque qui ne font en rien avancé le sujet.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah
search.php

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7038
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 19:13

"prisca"

Mon portable multi fonction oui, et même je peux être géo localisée si tu veux me rejoindre :pumpkin:


medico a écrit: Pas la peine si c'est pour écouté ce genre de remarque qui ne font en rien avancé le sujet.


Mince c'est raté.

Moi qui ai voulu dire d'une manière élégante que le texte que tu as mis n'avait ni queue ni tête :pardon:

raté... mais là en le disant, gagné !


edit : "l'Enfer, ce sont les autres". :scenic:
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".

Marmhonie

[Apostat religieux]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11487
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 09 Nov 2016, 23:59

La foi jéhoviste est juive talmudique reniant Jésus étant Dieu

Que montre cette encyclopédie du judaïsme utilisée par les jéhovistes ?
Image

Que le Nouveau Testament est filtré dans les traductions du Monde Nouveau par la foi traditionnelle du judaïsme, et donc que l'Ancien Testament, la Torah, doivent supplanter le Nouveau Testament.

Encore une fois, pardonnez-moi, mais si vous ne reconnaissez pas Jésus-Christ comme Dieu, Fils de Dieu, voici les conséquences :
1) Vous ne comprendrez pas que YHWH ne soit pas dans le Nouveau Testament ! Et au lieu de crier au complot, vois que Iesvus romain vient du grec qui vient de l'hébreu Yehoshua יהושע, qui contient YHWH !
2) Vous ne comprendrez pas que Jésus libère les âmes depuis la Création qui sont prisonnières de Satan en Enfer.
3) Vous ne comprendrez pas que Russel était un ami des juifs orthodoxes, financé tellement par eux, et qui a changé son christianisme en judaïsme. Le fondement de la foi TJ est judaïque, pas chrétien.
4) Tu places la Torah et les commentaires talmudiques avant la Parole du Christ, et vous ne voyez pas que les commentaires de la Watchtower ne sont que de la Mishna משנה.
5) En somme, les témoins de Jéhovah n'ont pas vu que ce mouvement chrétien est d'inspiration juive reniant Jésus comme étant Dieu.

Or le christianisme supplante l'Ancien Testament, et ça, la foi jéhoviste restaurationniste ne peut l'accepter.

Du Tétragrammaton au Pentagrammaton dans le Novum Testamentum

« Nulle science ne nous apporte davantage de certitude au sujet de la divinité du Christ que la magie et la cabale », Pic de la Mirandole, Conclusion 780.
Image

Les premiers à utiliser le nom de Jésus sous une forme hébraïsée Yeshuah ou Yeheshuah seront les occultistes de la Renaissance de la première moitié du 16e siècle (voir la Clavicula Salomonis et le Calendrium Naturale Perpetuum). À la suite de Pic de la Mirandole, ils feront dériver ce nom du Tétragramme hébraïque YHVH (יהוה) en lui ajoutant un Shin (ש) au milieu afin de produire un Pentagrammaton YHSVH (יהשוה) qui serait la translittération latine de JHSVH ou IHSVH ou IHSUH dont les trois premières lettres sont le monogramme IHS/JHS du nom de Jésus (dérivé du grec ΙΗΣ). Ce Pentagrammaton sera récupéré et disséminé, via le martinisme, dans le magisme du 19e par l’occultiste Eliphas Lévi avant d’être récupéré par les mouvements magiques du 20e comme la Golden Dawn.

Nous chercherons dans ce court essai à percer l’origine de ce Pentagrammaton ainsi qu’à le réfuter en nous basant sur les origines hébraïques du nom de Jésus.

À la Renaissance, nombreux furent ceux qui cherchèrent à établir la racine du nom de Jésus dans l’ancien Tétragramme hébraïque de l’Ancien Testament : Un Nicolas Cusa, théologien catholique, a converti le Tétragrammaton en Pentagrammaton dans ses Sermons (1574) et un Henri-Cornelius Agrippa, dans sa Philosophie Occulte (1533), nous dit que : « Dans le temps de la loi, le Nom Ineffable de Dieu était de quatre lettres : iod he vav he, en place duquel les Hébreux, par respect, lisaient simplement Adonaï (Seigneur), soit aleph, daleth, noun et iod. Dans le temps de la grâce, la Nom de Dieu est le Pentagramme effable iod he shin vav he, lequel par un mystère qui n’en est pas moins grand, s’invoque aussi en un Nom de trois lettres : iod, shin vav… ». Plus tard, Henri Kunrath fera figurer le Nom Divin de cinq lettres, IESHOUAH, au centre de la cinquième planche de son célèbre ouvrage, L’Amphithéâtre de l’Éternelle Sagesse, représentant le Christ en Croix. Blaise de Vigenère : « Qui suffist à soy, sans avoir affaire de rien : Et de Moyse jusqu’à JESUS-CHRIT, l’ineffable quadrilettre יהוה, qui portoit tacitement son nom » (Traité des Chiffres, 1584). Nous pouvons lire dans un ouvrage de cabale chrétienne : « Les docteurs de la Michnah ont enseigné que la demeure du sanctuaire et le nom du Messie sont désignés par le nom en quatre lettres ; il faut donc prouver qu’à notre Messie aussi le nom en quatre lettres est donné » (Adumbratio Kabbalae Christanae, Francfort 1684). Il semble toutefois que l’origine de ces spéculations remontent, comme nous l’avons souligné, à Pic de la Mirandole mais surtout à Reuchlin qui les a plus clairement exprimées dans ses œuvres.

Image

En 1494, Jean Reuchlin (Johannes Reuchlin, 1455-1522), influencé par Pic de la Mirandole, publiera son De Verbo Mirifico, un ouvrage dans lequel il développe l’idée de l’utilisation magique du pouvoir des noms : « Aucun nom dans une opération magique et licite n’a le même pouvoir que ceux de l’hébreu ou que ceux dérivés de l’hébreu, car de toutes les choses, elles furent formées par Dieu » (De Verbo Mirifico). Dans un même élan, il reliera le Tétragrammaton et Jésus par l’adjonction d’une cinquième lettre, le Shin, formant ainsi un Pentagrammaton, YHSVH, censé contenir tous les pouvoirs divins et naturels. Reuchlin écrit : « Lorsque le Tétragrammaton (YHVH) deviendra audible, c’est-à-dire effable… il sera énoncé par la consonne qui est appelée Shin, afin de devenir YHSVH, qui sera au-dessus de vous, votre tête et votre maître » (De Verbo Mirifico). Il y a là un écho certain des thèses de Pic qui écrit dans ses Conclusions : « Par la lettre shin, qui est au milieu du nom de Jésus, il nous est signifié cabalistiquement que le monde repose parfaitement comme en sa perfection quand la lettre yod est unie à la lettre vav, ce qui est réalisé dans le Christ qui fut le vrai Dieu, fils et homme » (Pic de la Mirandole, Conclusions 842).
Image

Plus loin, Reuchlin développe plus avant sa thèse en se basant sur la Kabbale hébraïque. Ainsi, Yod « la Volonté » est 10, He « l’Esprit » est 5, Vav « le Verbe » est 6, si on les additionne on obtient 21 qui est la position du Shin dans l’alphabet hébreu. Nous pouvons également obtenir le Shin si nous les multiplions ensemble, car nous obtenons un résultat de 300 qui est la valeur en guématria du Shin.

Selon la Kabbale, le Shin représente le Feu ou l’Esprit Saint ce qui coïnciderait alors avec les paroles de Saint Jean le Baptiste : « Il vous baptisera par l’Esprit Saint et par le Feu » afin de faire du Shin et donc du Pentagrammaton le symbole parfait de Jésus, Incarnation du Verbe et du Feu. Saint Jérôme, dans son Interprétation mystique de l’alphabet, fait du Shin le symbole du Verbe, du verbe vivifiant. Cette lettre était déjà, pour les kabbalistes hébreux, l’une des trois lettres mères (avec l’aleph et le mem).

On y retrouve ici les thèses de Pic de la Mirandole : « Par le nom YHVH qui est le nom ineffable et dont les cabalistes disent qu’il sera le nom du Messie, on connaît avec évidence que Dieu, Fils de Dieu sera fait homme par le Saint Esprit et qu’après lui descendra sur les hommes le Paraclet pour la perfection du genre humain » (Pic de la Mirandole, Conclusions 843). Selon Reuchlin, l’histoire de l’humanité peut se répartir en trois périodes : la première, celle de la Nature, pendant laquelle Dieu se révèle aux Patriarches sous le nom de Shaddaï (שדי) ; la seconde, celle de la Torah, pendant laquelle Dieu se révèle à Moïse sous le nom Tétragramme (יהוה) ; et la troisième, celle de la Grâce et de la Rédemption, pendant laquelle Dieu se révèle aux apôtres sous le nom de Cinq Lettres, ou Pentagrammaton, YESHOUAH (יהשוה).

Jean Reuchlin expliquait ainsi que le nom IHESU (dérivé du grec ΙΗΣΟΥ) était une déformation de IHOSUE et que l’on pouvait donc « améliorer » ce nom dont la partie finale avait été « oubliée » dans les transcriptions grecques et latines. Il remarque que cette finale était parfois préservée comme dans Esdras 3:2 et dans 1 Chronique 6:14 sous la forme grecque IESUE (ΙΗΣΟΗ) qui offrait l’avantage de réintroduire les quatre lettres du Tétragramme יהוה. Il expliquait alors que la lettre grecque Ε équivalait à la lettre latine H dans sa prononciation et que donc la forme grecque IESUE (ΙΗΣΟΗ) devait donner la forme latine IHSVH. Allant encore plus loin, Reuchlin développa sa thèse en accentuant la ressemblance entre YHSVH (יהשוה) et YHVH (יהוה) ce qui ouvrit alors la porte aux critiques des hébraïsants puisqu’il est vérifiable que le nom de Jésus n’est jamais apparu dans l’Ancien Testament hébraïque.

En fait, dans sa forme sémitique la plus exacte, le nom de Jésus est vocalisé avec un `Ayn (ע) consonant à la fin et non par un He (ה). En hébreu, Jésus s’écrit : ישוע.

Le nom Jeshua, ישוע (Jésus/Jeshua), – comme donné ci-dessus suivant l’hébreu et l’araméen du 1er siècle de notre ère – apparaît dans l’Ancien Testament dans Esdras 2:2, 2:6, 2:36, 2:40, 3:2, 3:8, 3:9, 3:10, 3:18, 4:3, 8:33 ; Néhémie 3:19, 7:7, 7:11, 7:39, 7:43, 8:7, 8:17, 9:4, 9:5, 11:26, 12:1, 12:7, 12:8, 12:10, 12:24, 12:26 ; 1 Chroniques 24:11 ; et 2 Chroniques 31:15, ainsi que dans la version araméenne d’Esdras 5:2.

Dans Néhémié 8:17 ce nom se réfère à Josué le fils de Noun, le successeur de Moïse : l’ancienne forme hébraïque Yêshû` ישוע était une version postérieure à l’Exil de Babylone de Yehôshû` יהושע ou « Joshua ». Pour cette raison, Joshua fils de Noun apparaît sous la forme de Ιησους (Iêsous ou « Jésus ») dans la version grecque de Josephus et dans le Nouveau Testament (Actes 7:45, Hébreux 4:8), etc. Cette adaptation en grec est, selon les spécialistes, la plus proche et la plus correcte pour rendre l’hébreu Yêshû` ישוע. On rencontre également la forme talmudique altérée yod-shin-waw ישו, Yeshu.

Le nom de Jésus ne dérive donc pas du Tétragrammaton auquel on ajouterait un Shin (ש). Si les plus anciennes formes de Yêshû` (Yehôshû`) contiennent une forme contractée du Tétragrammaton, ce nom est dérivé probablement de la racine hébraïque ישע ou ושע. On voit donc que le nom Yêshû` ne contient aucun son « h » tandis que le Tétragrammaton ne contient, lui, aucun son se rapprochant du Ayin.

Le nom moderne Jésus dérive de l’ancien grec Iêsous, via le latin et l’ancien français :
On peut retrouver cet embarras dans les commentaires de l’hébraïsant Jacques Lefèvre d’Etaples (1435-1536) qui dans sa traduction des Psaumes en français (Psaumes quintuples, 1509) note qu’il est facile de prononcer le Tétragramme divin (יהוה) comme il s’écrit – I-he-u-he – pour donner la forme latine Ihevhe dont il tire la forme hébraïque du nom de Jésus, Ihesuha (I-he-su-ha). Dans le même mouvement syncrétiste on retrouve le rapprochement de Pic de la Mirandole qui fait dériver Jupiter de « Ioué pater » où Ioué, ou Iouha, serait une forme abâtardie du Tétragramme !

Mais, dans son De Arte Cabalistica (1517), Reuchlin finit par nous avouer le but véritable de ses manipulations « caractérielles » : « Tout ce que les cabalistes peuvent avec le Nom Ineffable au moyen des sceaux et des caractères que vous venez de nous montrer, les vrais Chrétiens le peuvent d’une façon plus efficace avec le nom prononçable de Jésus. Ils estiment qu’ils prononcent bien plus justement le Nom Tétragramme dans le Nom YHSVH, le vrai Messie ». Voilà donc le but de l’affaire, prouver la prééminence du Christ, au risque de tordre l’hébreu, sur le Nom Ineffable lui-même.

Et puisqu’il est maintenant évident que le nom de Jésus ne dérive pas du Tétragramme, nous laissons la conclusion à Melmothia : « Et voilà ! Plus étonnant que le mouton à cinq pattes, le nom divin à cinq lettres. Pic de la Mirandole peut ainsi justifier ses travaux sans risquer le barbecue ou l’autodafé puisque grâce à son coup de génie, voilà les Testaments réconciliés et la kabbale hébraïque très étonnée d’apprendre qu’elle annonçait la venue de Jésus. Non seulement l’initiative a l’avantage de faire rentrer les carrés dans les ronds, ou plutôt l’étoile de David dans la croix, mais spatialisé, c’est très joli : ça se dessine sous la forme d’une étoile à cinq branches, également appelée pentagramme, qui connaîtra la fortune que l’on sait ».
Image
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net
Le Meilleur forum d'Étude, sans contingent, sans censure, sécurité optimale & respect !

deTox

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1873
Enregistré le: 03 Avr 2014, 14:35

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 11 Nov 2016, 04:53

Si Jésus aime ses ennemis, et c'est le cas, il les bénit également d'après la bible. Il dit "bénissez ceux qui vous maudisse" "faites du bien à ceux qui vous persécutent".

DONC l'enfer n'existe pas, car Dieu bénira les méchants, car Dieu est Amour comme Jésus. Dieu fait du bien à ceux qui le maudisse, comme le recommande Jésus. Car ceci est la sagesse, le don d'amour pur.
Modifié en dernier par Marmhonie le 11 Nov 2016, 05:46, modifié 1 fois.
Raison: Dans un sous-forum'ENSEIGNEMENT, on étudie. Pour renier, troller, provoquer des pugilats, allez dans le forum ŒCUMÉNIQUE !
La force fondamentale de la vie c'est l'Amour

papy

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7224
Enregistré le: 22 Mai 2013, 02:59

Message Sujet: L'Enfer

Message Titre du message: Re: L'Enfer

Message Ecrit le 11 Nov 2016, 05:08

papy a écrit:Traduction Œcuménique de la Bible
© 1976 TOB - Les Editions du Cerf
Dieu, en effet, a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils, son unique, pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. (Jean 3:16) .

Quelle est la signification du mot " périsse" ?

"destruction " ou " vie éternelle " , je ne vois pas d'autre alternative et vous ?
Vérifiez toutes choses ; tenez ferme ce qui est excellent.(1 Thes 5 : 21)


Retourner vers Enfer

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité