Le pardon : source de santé physique.

Au fil des siècles issu de la Réforme et connue comme l'Adventiste, le Pentecôtisme, le Baptisme, ou différentes communautés.


Philadelphia

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4027
Enregistré le: 12 Juin 2015, 10:26

Message Sujet: Le pardon : source de santé physique.

Message Titre du message: Le pardon : source de santé physique.

Message Ecrit le 27 Nov 2015, 02:17

(Source : Paul Calzada)

"Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, je gémissais toute la journée… ma vigueur n’était plus que sécheresse." Psaume 32.3.4

Le roi David, dans le Psaume 32, fait état d'une conséquence du non pardon : Le non pardon le rendait physiquement malade.

Le non pardon peut-être à l'origine de nombreuses maladies. Le docteur chrétien Paul Tournier, dans ses nombreux ouvrages tels que : "Médecine de la personne" ou "Bible et médecine", pour ne citer que ces deux-là, partage de nombreux témoignages de patients qui retrouvèrent la santé en recevant ou en accordant le pardon. Que ce soit l'hypertension, l'arthrite, les douleurs rhumatismales, les névralgies, la dépression nerveuse, la tuberculose et bien d'autres maladies disparurent lorsque ces personnes expérimentèrent un profond et véritable pardon.

Dans certaines cliniques aux Etats-Unis, les médecins oncologues ont observé que les traitements de chimiothérapie ne marchaient pas chez certains malades qui cultivaient le non pardon et la rancœur. Suite à ce constat, avant de commencer la chimiothérapie, ils demandent aux malades d'entreprendre un processus de réconciliation avec eux-mêmes pour les diverses blessures qu'ils ont subies. Ces témoignages et observations médicales concordent avec le texte de l'Ecriture mentionné ci-dessus.

Lorsque le prophète Esaïe fait la description du messie souffrant, il établit un lien étroit entre l'expiation du péché et la guérison : "Il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris" (Esaïe 53.5). La guérison physique passe au préalable par une guérison de l'âme. Je prends conscience du pardon de mes péchés au travers de l'expiation qu'en a faite le Messie, cela me procure la paix, et ensuite je suis guéri.

Le miracle de la guérison est précédé du miracle du pardon de nos péchés, comme nous le rappelle le récit de la guérison du paralytique (Luc 5.20). Etant réconciliés avec Dieu par Jésus-Christ, nous recevons son pardon ; ensuite nous apprenons à pardonner, et pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et la voie de la guérison devient accessible. (Il est important de souligner que cette voie n'est pas la seule voie pour la guérison, cependant elle est une voie qu'il convient de ne pas négliger.)

Image

Une question pour aujourd'hui

Si vous souffrez depuis longtemps, il est peut-être utile de vous demander si vous avez pleinement reçu le pardon de Dieu. Etes-vous réconcilié avec Dieu et les hommes ? Si ce n'est pas le cas, laissez-vous inonder par les vagues d'amour de votre père céleste, recevez son pardon, et ensuite accordez-le à ceux qui vous ont offensé.

Phila.
"Que Dieu soit reconnu véridique, même si cela fait de chaque homme un menteur." - Romains 3:4.


Retourner vers Évangélique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité