Liberté religieuse et accès à la contraception se font face

Au fil des siècles issu de la Réforme et connue comme l'Adventiste, le Pentecôtisme, le Baptisme, ou différentes communautés.


medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62587
Enregistré le: 27 Juin 2005, 13:23
Localisation: FRANCE

Message Sujet: Liberté religieuse et accès à la contraception se font face

Message Titre du message: Liberté religieuse et accès à la contraception se font face

Message Ecrit le 27 Mar 2014, 05:01

Liberté religieuse et accès à la contraception se font face à la Cour suprême
Le pasteur californien Rick Warren est l'un des plus populaires et des plus influents aux Etats-Unis. Dans une tribune publiée sur le site du Washington Post (en anglais) il revient sur l'affaire qui oppose, devant la cour suprême des USA, des employeurs refusant de payer une couverture santé à certaines de leurs employées pour financer l'achat de méthodes contraceptives qu'ils jugent "abortives".

La controverse porte sur quatre des vingt moyens de contraception entièrement remboursés par la réforme de santé de Barack Obama (deux pilules du lendemain et deux types de stérilet) que les entreprises refusent de prendre en charge pour des raisons religieuses. Dans ce premier recours contre la réforme de la santé de Barack Obama, que la haute Cour a validée il y a deux ans, les juges ont entendu les arguments d'une chaîne familiale de matériels d'arts créatifs, Hobby Lobby, et d'un petit fabricant de placards, Conestoga, qui refusent, sous peine d'amende, de payer pour ces méthodes de contraception, qu'elles comparent à un avortement.

Le pasteur Dick Warren rend hommage aux Green, fondateurs d'Hobby Lobby. Selon lui, cette famille, dès qu'elle a lancé son entreprise, y a vu un moyen "d'honorer Dieu" chaque jour et dans toutes ses activités, même professionnelles. "Hobby Lobby n'est pas une compagnie laïque et côtée en bourse. C'est la mission personnelle de l'une des familles les plus croyantes que j'ai jamais rencontrées", explique-t-il.

Pour le pasteur, les Green ne veulent pas imposer leurs choix religieux à leurs employés comme cela leur a été reproché, mais simplement continuer d'oeuvrer selon la Bible. Dick Warren y voit là l'exacte raison d'être des Etats-Unis: c'est le pays de la liberté religieuse, noyau du premier amendement de la Constitution, pierre angulaire de l'édifice américain. Et de citer Jefferson: "Aucune disposition dans notre constitution ne devrait être plus chère à l'homme que ce qui protège les droits de la conscience contre les entreprises de l'autorité civile". " "Ma prière est que la Cour suprême sera d'accord avec Jefferson", conclut-t-il.

La Cour rendra sa décision fin juin. Hier, des manifestants de chaque camp ont bravé la neige et ont brandi panneaux et pancartes devant ses locaux.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah
search.php

Liberté 1

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4773
Enregistré le: 22 Juil 2013, 15:06

Message Sujet: Liberté religieuse et accès à la contraception se font face

Message Titre du message: Re: Liberté religieuse et accès à la contraception se font f

Message Ecrit le 27 Mar 2014, 07:00

Etats-Unis: quelles limites à l'accès à la pilule ?


Un employeur peut-il délibérément priver ses salariées d'un libre accès à la pilule du lendemain, via leur couverture maladie, au nom de ses croyances religieuses? C'est la question posée mardi à la Cour suprême des Etats-Unis.
Dans le premier recours contre la réforme de la santé de Barack Obama, depuis qu'elle l'a validée il y a deux ans, la haute Cour entendra les arguments d'une chaîne familiale de matériels d'arts créatifs, qui refuse, au nom de sa foi chrétienne, de fournir à ses employées une couverture maladie pour certaines méthodes de contraception.
En face, l'administration Obama, qui a déjà exempté les congrégations religieuses de cette obligation légale, considère qu'une entreprise à but lucratif ne jouit pas du même droit constitutionnel à la liberté religieuse qu'une personne.
Hobby Lobby, ce groupe de fournitures d'art dont le siège est en Oklahoma (sud), mais aussi sa librairie religieuse Mardel, ainsi que Conestoga, un fabricant de placards en Pennsylvanie (est), de confession mennonite, refusent tous trois de se plier aux exigences de la loi. Ils risquent une amende.
Objet de la controverse : quatre des vingt moyens de contraception pris en charge par la loi Obamacare -- deux pilules du lendemain et deux types de stérilet -- que les plaignants considèrent comme une méthode d'avortement.
"Nous ne payerons pas pour un produit abortif, quel qu'il soit. Nous pensons que la vie commence dès la conception", proclame Steve Green, président de Hobby Lobby. "Il s'agit de vie, nous ne pouvons pas être impliqués quand il s'agit de prendre une vie", argue ce père de six enfants, sur le site internet de l'entreprise.
"Ces produits qui provoquent un avortement vont à l'encontre de notre foi et notre famille est maintenant contrainte de choisir entre la loi et nos croyances religieuses", renchérit son père, David Green, fondateur du groupe, fils et frère de pasteurs pentecôtistes.
- Fermé le dimanche, jour du Seigneur -
A travers le pays, les 556 magasins de Hobby Lobby sont fermés le dimanche, jour du Seigneur, fait très exceptionnel aux Etats-Unis. Sur son site, le groupe familial de 28.000 employés "rend grâce à Dieu" pour sa réussite, et "gère ses activités en accord avec les principes bibliques".
"Ce qui est en jeu ici c'est la question de savoir si vous pouvez conserver votre liberté religieuse lorsque vous ouvrez une entreprise familiale", explique Lori Windham, avocate du Becket Fund for Religious Liberty, qui défend Hobby Lobby.
Pour le gouvernement Obama, cette décision "n'est pas du ressort de l'employeur qui finance le plan (d'assurance santé) ou des individus propriétaires de l'entreprise", argue son avocat Donald Verrilli, dans sa réponse à la Cour.
"Aucun tribunal n'a jamais considéré une entreprise à but lucratif comme une organisation religieuse devant la loi fédérale", plaide-t-il, en demandant de renverser la décision d'une cour d'appel du sud du pays.
Si Hobby Lobby l'emporte devant la Cour suprême, "cela marquera une défaite pour le gouvernement et pour l'accès à la contraception", estime Steven Schwinn, professeur de l'Ecole de droit John Marshall. Privée de cette couverture, la loi de Barack Obama "tiendrait sans aucun doute sur des fondations bien moins solides", estime cet expert.
Pour en décider, la Cour se penchera, lors d'une audience de 90 minutes, à la fois sur le Premier Amendement de la Constitution, qui protège l'exercice de la religion, et sur une loi fédérale de 1993 sur la liberté religieuse.
Traditionnellement favorable au monde des affaires, la Cour devra aussi revenir sur sa décision controversée de 2010 "Citizens United v. FEC", dans laquelle elle réaffirmait la liberté d'expression des entreprises, en matière de financement électoral. Ce précepte s'appliquera-t-il aussi à la religion? Réponse fin juin.


http://www.rtl.be/info/monde/international/1078713/etats-unis-quelles-limites-a-l-acces-a-la-pilule-
1 Corinthiens 7 : 23
Vous avez été rachetés à un grand prix; ne devenez pas esclaves des hommes.
Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.Yéshoua
Actes 4 : 12

pauline.px

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1516
Enregistré le: 11 Juil 2009, 15:30
Localisation: France

Message Sujet: Liberté religieuse et accès à la contraception se font face

Message Titre du message: Re: Liberté religieuse et accès à la contraception se font f

Message Ecrit le 27 Mar 2014, 09:35

Bonjour à toutes et à tous,

Quand des gens religieux imposent arbitrairement des contraintes à ceux qui ne partagent pas leur religion, c'est antidémocratique.

Et ici c'est absurde.
Ces entreprises qui ne veulent pas que leur argent serve à des avortements paient néanmoins des impôts qui financent les militaires, subventionnent les recherches sur les drones et assurent l'entretien du potentiel nucléaire.

Si leur conscience n'est pas en repos, il me semble que ces chrétiens sont parfaitement libres de cesser toute activité pour ne pas courir le risque que leur argent soit dévoyé.

Très cordialement
votre soeur
pauline


Retourner vers Évangélique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité