LA FRANC-MAÇONNERIE ET LES CHRÉTIENS

Pratique des rites initiatiques faisant référence à un secret maçonnique et à l'art de bâtir.


Franc-maçonnerie
Autant dans le symbolisme que dans la démarche philosophique sur laquelle repose l'ensemble de la franc-maçonnerie, requiert la croyance en un Être Suprême ou Grand Architecte de l'Univers.
Neshama

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62
Enregistré le: 30 Mar 2004, 10:56
Localisation: Montréal Q.C.

Message Sujet: LA FRANC-MAÇONNERIE ET LES CHRÉTIENS

Message Titre du message: LA FRANC-MAÇONNERIE ET LES CHRÉTIENS

Message Ecrit le 26 Mai 2004, 19:26

LA FRANC-MAÇONNERIE ET LES CHRÉTIENS
PAR

Eddy D. Field II et Eddy D. Field III1

Ce message a été publié au journal The Master's Seminary (TMSJ)
Une copie du journal, et l'information au sujet des abonnements peuvent être obtenues par écris:
Le Journal The Master's Seminary, 13248 Roscoe Blvd., Sun Valley, Ca 91352


TMSJ 5/2 (automne 1994) pp 141-157

Traduit et publié avec autorisation par Eglisedemaison.be

Récemment la plus grande dénomination protestante a conclu que l’adhésion dans la loge est un problème de conscience individuelle. Cette position est contraire à une vue chrétienne traditionnelle de la Franc-maçonnerie. La franc-maçonnerie est un ordre fraternel qui préconise le développement de la vertu et caractère parmi ses membres, comme les auteurs peuvent certifier à travers leur propre adhésion passée dans la loge. La sotériologie de la Franc-maçonnerie est fortement antibiblique, comme plusieurs de ses enseignements l’indiquent--les enseignements associés avec le tablier de la peau d'agneau (lambskin), comment se préparer pour ciel, la Pierre de taille Parfaite, le Marteau Commun, et comment mener une vie digne. L'adhésion chrétienne dans la loge est, par conséquent, impossible à justifier à la lumière des enseignements bibliques.

* * * * *

DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS

En 1992, James Holly baptiste du Sud a demandé que la convention baptiste du Sud (SBC) conduise une enquête sur la Franc-maçonnerie. Le SBC a consenti et en juin 1993 a approuvé une étude sur la Franc-maçonnerie2 qui, bien que déclarant qu'une partie de la Franc-maçonnerie est incompatible avec le christianisme, a conclu que cette adhésion à la loge est un problème de conscience individuelle 3. Cette évaluation par le SBC a servi d’adhésion à la loge 4. Dans le Journal du Rite écossais, un périodique Maçonnique, un maçon a écrit,

À cause de votre appuie, le vote de la Convention Baptiste du Sud est un point de retournement historique et positif pour la Franc-maçonnerie. Fondamentalement, c'est une vitalité de notre Fraternité par la plus grande dénomination protestante d'Amérique après presque une année d'étude consciencieuse et savante. En même temps, c'est un appel à l’effort renouvelé de la part de tous les Francs-maçons aujourd'hui à stimulez vers l’avant notre Fraternité et mouvement à accomplir sa mission comme le partisan premier du monde de la Fraternité d'Homme sous la Paternité de Dieu.5

La conclusion du SBC a surpris beaucoup qui croient que les doctrines essentielles de la Franc-maçonnerie sont contraires à celles du christianisme. Un nombre irrésistible de dénominations chrétiennes a condamné la Franc-maçonnerie, y compris l'Eglise catholique, l'Église méthodiste d'Angleterre, Église méthodiste Wesleyen, l'Église Orthodoxe russe, le Synode de l’Église anglicane d'Angleterre, les Assemblées de Dieu, l'Église du Nazarene, l'Église presbytérienne Orthodoxe, l'Église presbytérienne Réformée, l'église reformée chrétienne d’Amérique, l'église évangélique de Mennonite, l'église de l'Ecosse, l'église libre de l'Ecosse, association générale des églises régulières des baptistes, les frères de la grâce, églises fondamentalistes indépendantes d'Amérique, le synode évangélique Luthérien, l'union de baptiste de l'Ecosse, l'église de Luthérien -- Synode du Missouri, le Wisconsin évangélique Luthérien. 6 Aussi, beaucoup d’anciens chrétiens ont dénoncé la loge, y compris D.L. Morose, Jonathan Blanchard, Charles Blanchard, Alva McClain, Walter Martin, et Charles Finney. 7 Donc la Convention baptiste Du sud n'est pas en accord avec les autres chrétiens à propos des enseignements de la Maçonnerie, de la participation des chrétiens et de l’adhésion 8 chrétienne dans la loge Maçonnique. Une question à la quelle beaucoup d'églises doivent faire face est et que le Rapport du SBC l’a acté. 9

Cet approche expliquera la Loge, la participation des auteurs là dedans, et la raisons pour laquelle ils l’ont laissé.

UNE VUE D'ENSEMBLE DE LA FRANC-MAÇONNERIE

Aucune définition cérémonieuse de la Franc-maçonnerie n’existe dans sa littérature officielle, 10 mais plusieurs descriptions sont disponibles ailleurs. Par exemple, le Moniteur dit ceci de la Franc-maçonnerie": C'est une institution qui a pour sa fondation l'entraînement des vertus sociales" et morales. 11 il fait aussi la déclaration suivante:

Par la Maçonnerie spéculative nous apprenons à subjuguer les passions, agissons dans le carré, gardons une langue de bon rapport, maintenons le secret, et pratiquons la charité. Elle est jusqu'ici liée avec la religion quant à la configuration de nous mettre sous obligations de rendre hommage rationnel à la Divinité qu'à la fois constituent notre devoir et notre bonheur.12

Une autre déclaration révèle plus au sujet de la nature de la Franc-maçonnerie:

La maçonnerie est une science morale progressive, divisée en différents degrés; et pendant que ses principes et cérémonies de mystique sont régulièrement développés et illustrés, il est projeté à espérer qu'ils feront une impression profonde et durable sur votre esprit. 13

Le Moniteur dit aussi,

La truelle est un instrument utilisée par les maçons opératifs pour étendre le ciment qui unit le bâtiment dans l'une masse commune; mais on nous enseigne, en tant que maçons libres et admis d’en faire usage pour le but le plus noble et glorieux d'étendre le ciment d'amour fraternel et d’affection; ce ciment qui nous unit dans une bande sacrée ou société d'amis et frères, parmi qui aucune lutte ne devrait exister, mais cette lutte noble, ou plutôt émulation, de qui peut travailler et le mieux consentir. 14

La loge est un ordre fraternel--ou la confrérie--elle apprend à ses membres à développer vertu et caractère. Il distingue entre l’" opérateur" et le" maçon spéculatif." Le maçon en vigueur est le maçon littéral qui construit avec pierre et brique. 15 le maçon spéculatif est un membre de la loge maçonnique. La loge a adopté les symboles de tailleurs des pierres en rapport avec temple - construire parce que les maçons spéculatifs construisent aussi un temple. 16 L'enseignement donné aux maçons est qu'ils construisent un temple spirituel au ciel. Il est instruit à chaque maçon indépendamment de sa religion et par ses propres efforts de se façonner dans une pierre vivante parfaite pour aller dans le temple spirituel qui est construit au ciel. Une explication de ceci viendra plus bas.

Les maçons font référence aussi à la loge maçonnique comme" la loge Bleu." Différentes loges sont gouvernées par une Grande Loge. Presque chaque état aux États-Unis a une Grande Loge, avec beaucoup d’autres qui existent partout dans le monde.

La condition requise à être un maçon est la croyance dans une divinité. Ceci peut être n'importe quelle divinité, signifiant qu'un maçon peut adhérer à n'importe quelle religion. Les détails de la foi religieuse d'un maçon sont non pertinents comme concerne l'adhésion dans la loge. Il est seulement nécessaire qu'il affirme une divinité. Ainsi la loge inclut des chrétiens, des musulmans, Hindous, et des fidèles d'autres religions.

Sur l’approbation de l'application d'un candidat pour l’adhésion maçonnique (c.-à-d., un" initié"), il doit participer à trois cérémonies de l'initiation secrètes, appelés" degrés". À la fin du premier degré, le candidat devient " un maçon présenté apprenti." À la fin du deuxième degré, il est un" maçon compagnon de métier." Avec la fin du troisième degré, il est un" maçon principal ou professeur." Ceci le fait mondialement un membre plein. Le professeur maçon peut joindre d'autres organisations maçonniques telles que Rite écossais, Rite de York, et le Temple. Beaucoup de maçons ne joignent pas ces organisations et peuvent savoir peu à leur sujet.

LES ORIGINES FRANC-MAÇONNIQUE DES AUTEURS DE CET ARTICLE

Eddy D. Field II (présenté ci-après M. Field) était un membre de la loge Bleu et organisations apparentées pour vingt-cinq années. Il était officier de la Loge pour deux de ces années. Il était un maçon de 32°, un maçon de l’Arche Royal, et un officier dans son chapitre. Il a été en fonction dans le Conseil Mystérieux et était un Chevalier Templier et un pèlerin. Il a aussi obtenu l'adhésion dans Étoile de l'Est, Grotte, Haut 12, Amarante, et Temple Blanc de Jérusalem.

Le grand-père et le père de M. Field's sont les deux anciens maîtres de la loge, avec plusieurs de ses membres de famille étant des chefs des divers organismes maçonnique. Le fils de M. Field's, co-auteur de cet article, était un membre de l'ordre de DeMolay -- une fraternité pour des hommes âgés 13- 21 -- fondé et dirigé par les maçons.

Pour M. Field, l'appel principal de la loge était une tradition forte de famille. Cette tradition lie sa famille ensemble et l’inculque un sens de fierté. Une autre attraction à la maçonnerie était la pratique. Les francs-maçons ont exercé la grande influence sociale, politique, et d'affaires. 17 Beaucoup de politiciens et hommes d'affaires étaient des maçons. Puisque les maçons tendent à se favoriser, il était parfois plus facile qu’un homme avance dans sa carrière s'il était un maçon " frère." Un troisième dispositif qui a attiré M. Field à la loge était son côté mystique. La loge prétend être une confrérie antique qui détient beaucoup de secrets. Cette qualité " gnostique " l'a également attiré à la maçonnerie.

Après sa conversion à Le Christ, M. Le champ a examiné avec soin l'origine et nature du Pavillon et a découvert beaucoup de problèmes graves avec lui. Il a comparé les enseignements religieux de Franc-maçonnerie avec ceux de Christianisme et les a trouvés pour être en face de. Par conséquent, il s'est senti contraint pour laisser le Pavillon. La discussion suivante détaillera quelques résultats de sa comparaison.

Après sa conversion à Christ, M. Field a soigneusement examiné l'origine et la nature de la loge et a découvert beaucoup de problèmes graves avec elle. Il a comparé face à face les enseignements religieux de la Franc-maçonnerie à ceux du christianisme. Par conséquent, il s'est senti contraint pour laisser la loge. La discussion suivante détaillera quelques résultats de sa comparaison.

LA DOCTRINE DU SALUT DE LA FRANC-MAÇONNERIE

C'est inutile et au-delà l'étendue de cette enquête approfondir si ou pas la Maçonnerie est une religion; la plupart des Maçons nient que c'est. Encore le Pavillon apprend explicitement," Elle est jusqu'ici liée avec la religion quant à la configuration de nous mettre sous obligations de rendre hommage rationnel à la Divinité qu'à la fois constituent notre devoir et notre bonheur." 18 Religion ou pas, une comparaison des enseignements religieux de la loge avec l’Ecriture sainte est inévitable. . Les résultats d'une telle comparaison indiquent clairement que la Franc-maçonnerie nie les enseignements du christianisme. Un théologien qui a causé une vraie agitation avec sa critique de la Franc-maçonnerie, 19 a donné cette évaluation:

Les secrets réels sont insignifiants pour la plupart, et les symbolismes moraux ésotériques de géométrie, astronomie, architecture, et les outils actifs de la Franc-maçonnerie opérative, paraissent aux frères pour être nullement incompatible avec, mais plutôt supplémentaire à (bien que trop souvent tous ils sont des remplaçants pour), une croyance dans l'Évangile chrétien. Ce pendant, ce n'est pas difficile de démontrer cette Franc-maçonnerie, dans la mesure où il a un enseignement logique, est cérémonieusement hérétique. 20

La loge enseigne que chaque maçon devrait apprendre et obéir à ses enseignements, y compris sa sotériologie, cependant la loge ne discipline pas nécessairement la personne qui ne le fait pas. Au troisième degré, sous " la charge " les moniteurs déclarent,

Cher serviteur et honorable je voudrais que vous ayez la fois dans votre croyance, et digne de caractère dans toute occasion: Et toujours fort dans vos préceptes et exemple pour les autres. En suite obéissant dans la doctrine de la franc-maçonnerie.21
Ceci s'applique à un maçon chrétien autant que n'importe qui.

La maçonnerie enseigne sur beaucoup de sujets religieux, mais ce qui est d'importance particulière pour la discussion actuelle est sa sotériologie. Ce qui suit est une analyse de cinq rapports choisis parmi le moniteur qui exposent la sotériologie de la loge.

Le Tablier de la Peau d'agneau (Lambiskin)

Le premier Degré inclut une discussion du" Tablier de la Peau d'agneau (Lambiskin)." Comme le Tablier de la Peau d'agneau est l'emblème le plus important de la Franc-maçonnerie, 22 il faut le discuter en premier. Chaque candidat reçoit un tablier au premier Degré. Le Moniteur dit ceci au sujet du tablier:

Le premier degré inclut une discussion " du tablier de Lambskin." Car le tablier de Lambskin est l'emblème le plus important dans la franc-maçonnerie, 24 il est temps de le discuter d'abord. Chaque candidat reçoit un tablier en premier degré. Le moniteur dit ceci au sujet du tablier:

L'agneau, dans tous les âges a été considéré comme un emblème de l'innocence. Il porte donc le lambskin comme insigne d'un maçon, qui continuellement lui rappelle cette pureté de la vie et de la conduite tellement essentielle et nécessaires de son admission gagnée dans la loge céleste, où l'architecte suprême de l'univers préside. 25

"La loge céleste se réfère d’en haut", naturellement, au ciel, et "l'architecte suprême de l'univers " est un des noms que la maçonnerie a pour son dieu. La déclaration parle de " gagner " l'admission dans la loge céleste. Par l'utilisation de"gagner," la loge enseigne qu'on gagne ou mérite l'entrée au ciel sur ses propres moyens. C'est-à-dire, c'est une question d'effort personnel. Le rapport indique également qu'une personne gagne l'entrée au ciel par la " pureté de la vie et de la conduite." Avec ceci la loge enseigne l'accomplissement du salut sur la base de bonnes œuvres humaines. Le moniteur déclare clairement qu'une personne gagne son admission au ciel en vivant une vie pure. Car la maçonnerie accepte n'importe quelle divinité, l'enseignement sur le tablier de la peau d’agneau (Lambskin) est jugé vrai pour n'importe qui, indépendamment du dieu de cette personne ou de sa religion.

La déclaration au sujet du tablier de la peau d'agneau crée plusieurs problèmes. Il indique que" la pureté de la vie et de la conduite" est nécessaire pour le droit d'entrée au ciel. Si cela veut dire la pureté absolue, personne ne peut en réalité se qualifier. Si cela signifie la pureté relative, alors quelle est la base de la mesure et comment peut-on savoir si on est qualifier? En fait, Christ est l'Agneau de Dieu qui, en raison de sa pureté, est qualifié comme le sacrifice pour les péchés du monde (cf. Jean 1:29). Dans 1Pierre 1:18-19, l'apôtre écrit aux croyants ceci,

Sachant que vous avez été rachetés de votre vaine conduite, qui vous avait été enseignée par vos pères, non point par des choses corruptibles, comme par argent, ou par or; Mais par le précieux sang de Christ, comme de l'agneau sans défaut et sans tache.24

L'enseignement maçonnique contredit l'évangile de Jésus-Christ qui dit que le salut est à travers la grâce de Dieu, reçu par la foi en Jésus Christ. 25 Le verset clé en cette matière est Eph 2:8-9":

Car vous êtes sauvés par la grâce, par le moyen de la foi; et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu; Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie." 26

Donc, la leçon apprise directement avec le symbole le plus important de la loge s'oppose à l'évangile chrétien.

Préparation pour le ciel

Au troisième degré du moniteur, une autre déclaration qui esquisse le sotériologie de la loge:

D'où Par conséquent, mon frère, comme elle est importante que nous devrions nous efforcer d'imiter le * * * dans ses caractères vraiment exalté et exemplaire, dans sa piété non simulée à Dieu, et dans sa fidélité inflexible à sa confiance que nous pouvons être préparés à accueillir la mort, pas comme un sinistre tyran, mais comme un genre de messager envoyé pour nous transformer de l’imparfait au parfait, loge glorieuse et céleste, où le grand maître suprême de l'univers préside à jamais. 27

Les trois astérisques dans la citation tiennent à remplacer les mots " le Grand Professeur Hiram Abiff." C'est le caractère principal dans la science Maçonnique. L'exhortation au candidat qu’il doit imiter les trois vertus de Hiram Abiff: son caractère, son dévouement à dieu, et sa crédibilité. La raison de l’importance de cette imitation est qu'il permet au maçon d'entrer au ciel. Comme avec l'exemple antérieur du tablier de la peau d'agneau, cet extrait démontre que la loge apprend qu’on atteint le ciel en menant une vie vertueuse, sans se soucier d'orientation religieuse.

Les Saintes Ecritures apprennent qu'une personne va au ciel qu’en imitant Le Christ Lui-même, et pas quelqu'un d'autre. Le salut est un don de la grâce de Dieu. Paul écrit dans 2 Tim 1:9-10 Qui nous a sauvés, et nous a appelés par un saint appel, non selon nos œuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant tous les siècles, Et qui a été maintenant manifestée par la venue de notre Sauveur Jésus-Christ, qui a détruit la mort, et mis en évidence la vie et l'immortalité par l'Évangile.

À la différence d'un maçon, un chrétien ne craint pas la mort parce que Christ l'a surmontée (1 cor 15:54- 57).

La Pierre de taille Parfaite

Dans la partie du premier degré du moniteur, il y a une déclaration au sujet de" La Pierre de taille Parfaite." La maçonnerie appelle une pierre parfaite une" Pierre de taille Parfaite." Ce qui suit décrit l'enseignement symbolisé par:

La pierre de taille rugueuse est une pierre comme prise de la carrière dans son état rauque et naturel. La pierre de taille parfaite est une pierre faite prêt par les mains de l'ouvrier, pour être ajusté par les outils actifs des compagnons du métier.

Par la pierre de taille rugueuse, nous nous faisons rappeler notre état grossier et imparfait par nature par la pierre de taille parfaite, de cet état de perfection auquel nous espérons arriver par une éducation vertueuse, par notre propre effort avec la bénédiction de Dieu 28

Comme expliqué ci-dessous sous le sujet du" marteau commun, " un maçon a l'intention de se façonner d'une pierre imparfaite à une pierre parfaite, dans le but d’aller dans le temple spirituel au ciel. La déclaration ici signifie que le maçon peut s’emmener d'un état imparfait à un état de perfection en répondant à trois exigences. D'abord, il doit obtenir une éducation vertueuse, que la loge prétend donner. En second lieu, il doit s'appliquer dans sa vie où la connaissance a gagnée. Il accomplit ceci par ses propres efforts. Troisièmement, il doit recevoir la bénédiction de son dieu, quelque soit la nature de ce dieu. Ce rapport enseigne simplement que le maçon tâche de réaliser la perfection par ses propres efforts. 29 En faisant ceci il s'adapte dans le temple au ciel.

1Pierre 2:5 enseigne l'opposé concernant les chrétiens quand il indique que les chrétiens " Vous aussi, comme des pierres vivantes, vous êtes édifiés, pour être une maison spirituelle, une sacrificature sainte, afin d'offrir des sacrifices spirituels agréables à Dieu, par Jésus-Christ." Dieu, pas les croyants eux-mêmes, est le bâtisseur de croyants naturellement. 30

Le Marteau Commun

Une quatrième déclaration dans la première partie du degré du moniteur révèle plus le plan du salut de la loge. Comme déclaré précédemment, les maçons construisent un temple spirituel au ciel. L'instruction à chaque maçon est de se façonner en une pierre vivante parfaite pour aller dans le temple spirituel au ciel. "le marteau commun" symbolise ce concept:

Le marteau commun est un instrument utilisé par les maçons opératifs pour rompre les parties rugueuses et superflues de pierres, et d’adapter les meilleurs pour l'usage de l'entrepreneur.

Mais on nous enseigne, en tant que maçons libres et admis, à nous servir de lui pour le but plus noble et plus glorieux de priver nos coeurs et consciences de tous les vice et superfluités de la vie: adaptant de ce fait nos esprits en tant que pierres vivantes pour ce bâtiment spirituel éternel dans les cieux, cette maison non faite avec des mains. 31

Pour le maçon opératif, un marteau est un marteau pour façonner des pierres. Le maçon spéculatif est figurativement une pierre imparfaite avec les bords du brouillon qu'il s'efforce de polir avec le marteau. Ce paragraphe juste cité est tout à fait clair en déclarant que les marques de maçon lui-même s'adaptent pour le ciel, s'améliorant en éliminant des qualités non désirées.32 Ceci tient vrai pour tout maçon, sans se soucier de son dieu ou de sa confession religieuse.

Comme le marteau commun est étroitement lié avec la pierre de taille parfaite, la critique de la pierre de taille parfaite s’applique également à lui. Personne ne peut se suffire pour le ciel; seulement Dieu peut faire ceci à travers Christ. 33

L’exemple final

Un dernier exemple aidera à expliquer le sotériologie du Pavillon:

Dans la jeunesse, nous devons industrieusement occuper nos esprits dans les acquisitions de connaissance utile comme Apprentis; dans la nature humaine, comme habiletés de l'associé, nous devrions appliquer notre connaissance à la décharge de nos devoirs respectifs à Dieu, à notre voisin, et à nous-mêmes; cela ainsi, comme des maîtres maçons, nous pouvons apprécier les conséquences heureuses sur une vie bien orchestrée, et mourir dans l'espoir d'une immortalité glorieuse. 34

Les" acquisitions de connaissance utile" ici incluent l'éducation vertueuse à laquelle le sujet précitée de" La Pierre de taille Parfaite" a fait référence. La" décharge de nos devoirs respectifs" est en rapport avec appliquer cette connaissance par ses propres efforts, comme aussi c’est indiqué sous" La Pierre de taille Parfaite." Cette extraction indique que l'espoir du maçon de la vie éternelle dépend de la façon dont il aura mené dignement sa vie.

Cela contraste directement avec l’enseignement chrétien d'après lequel l'espoir de la vie éternelle est Le Christ de Dieu. Dans Col 1:27, Paul écrit ce que Dieu a fait connaître aux chrétiens" ce qui est la richesse de la gloire de ce mystère parmi le Gentils qui est Le Christ en vous l'espoir de gloire."

La loge offre l’espérance de vie éternelle en dehors du Christ. Cet espoir pour l’immortalité est faux, et un faux espoir pour immortalité est un faux évangile.

ADHÉSION CHRÉTIENNE DANS LA LOGE

Les cinq déclarations précitées du Moniteur suffisent pour montrer le sotériologie la loge. Un conflit sérieux existe entre ce sotériologie et le christianisme. Les deux sont, en fait, contradictoire. La franc-maçonnerie apprend qu’on peut gagner l'entrée au ciel à travers ses bonnes oeuvres, peu importe qui est son dieu et sa confession religieuse. Le christianisme apprend qu’on gagne l'entrée au ciel au moyen de la foi à travers l’œuvre du Christ à la croix.

De cette analyse des cinq déclarations, le dieu de la maçonnerie, souvent appelé" Le Grand Architecte de l'Univers," est identifiable. Ce dieu est celui qui acceptera quelqu'un dans ciel d'après ses oeuvres, sans se soucier de sa religion. C'est un faux dieu, pas le Dieu de la Bible. 35

Une Estimation Biblique de la Doctrine du Salut Maçonnique

Paul était sans équivoque par rapport de quelqu'un proclamant un" évangile" 36 contraire au vrai évangile:

Mais quand nous-mêmes, ou un ange du ciel vous annoncerait un évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème! Comme nous l'avons déjà dit, je le dis encore maintenant: Si quelqu'un vous annonce un évangile différent de celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème! (Galates 1:8, 9).

Paul fait une pétition pour que n'importe qui qui déforme l'évangile du Christ (v. 7) soit maudit, qu'il soit en dehors de la grâce de Dieu. 37 Cette imprécation contre n'importe qui qui compromettrait l'évangile est extrêmement forte.

Comme documenté ci-dessus, la Franc-maçonnerie préconise un plan du salut contraire à l'évangile de Jésus Christ. La malédiction de Paul s’appliquerait aux partisans de la doctrine du salut de la franc-maçonnerie. 38

Une Estimation Biblique d'Adhésion Maçonnique

À la lumière de ce qui précède, l’adhésion d'un chrétien dans la loge est une question considérable. Les maçons se considèrent" une bande sacrée ou société d'amis et frères." 39 dans le premier, second, et Troisièmes Degrés, un maçon fait des serments à Dieu, sous menace de mort, jure d’accomplir certaines obligations, 40 serment qu’il prête sur un livre considéré comme sacré par sa grande loge. Donc, le livre varie selon la religion dominante de la région. Donc, ce peut être la Bible, le Coran, ou le Bhagavad Gita, selon où il se produit. Aussi, les candidats prêtent leurs serments à l'autel du dieu maçonnique, le même autel auquel ils s'agenouillent tous, sans se soucier de leurs convictions religieuses.

À la fin de chaque serment, le Maître Adorateur (la tête de la loge locale) informe le maçon qu'il est lié à tous les maçons. Après le premier degré, le Maître Adorateur dit," Frère Directeur Supérieur, libérez le candidat du câble remorquage, son existence est maintenant lié à la notre par une cravate plus forte". 41 Après le deuxième Degré, le maître adorateur dit," Frère Directeur Supérieur, libérez le candidat du câble remorquage, lier lui deux fois autour de son bras droit nu, est signifié lui qu'il est maintenant lié à la fraternité par une cravate deux plis." 42 Après le troisième degré, le maître adorateur dit," Frère Directeur Supérieur, libérez le candidat du câble remorquage, lier trois fois autour de son corps nu, est signifié lui qu'il est maintenant lié à la fraternité par une cravate à trois plis." 43

Ces trois déclarations illustrent l'attache sérieuse entre maçons. Comme exemple supplémentaire de l'ampleur de cette attache, chaque maçon jure de garder le secret dans le troisième degré. Le meurtre et trahison sont les seules exceptions. Le serment dit," En outre, que je garderai les secrets d'un professeur maçon comme étant le mien, le meurtre et trahison sont excepté." 44 Donc, par serment solennel le maçon se lie comme un frère à chaque autre maçon, sans se soucier de son dieu ou de sa religion.

En dehors ceci pourtant, dans le deuxième degré le candidat se prosterne en vénération au dieu de la Franc-maçonnerie, appelé G.A.O.T.U. 45 Il fait ceci après que le maître adorateur ait dit l'appel suivant:

J'appellerai encore votre attention à la lettre G pour un but plus important: * * * (découvrir main droite.) C'est l'initiale du nom de l'Être suprême, devant qui tous les maçons, du plus jeune apprenti admis dans le coin du nord-est de la loge au maître adorateur dans l'est, devez l’arc de la vénération. (Tout l'arc.) * 46

Après ceci, tous présents se tournent vers l'arc de la lettre" G" suspendu au-dessus du maître adorateur à l'Est. C’est de cette façon que les maçons rendent hommage au faux dieu de la loge maçonnique. Pour un chrétien concevoir qu'il se courbe devant le Dieu vrai n'atténue pas cet acte d'hommage à un faux dieu, parce qu'il se courbe à un dieu comme défini par la loge. Un savant a écrit ce qui suit pour adoucir l'offense de telle adoration:

Le laïque non instruit peut en toute bonne foi être incapable de faire la distinction; pour lui Dieu est Dieu, s’il s’adresse à lui comme le Grand Architecte ou Grand Géomètre de l'Univers, ou comme Père, Fils, et Saint-Esprit. Mais la place du prêtre maçonnique ou évêque paraît être loin moins défendable. 47

Il signifie qu'un maçon chrétien non instruit dans la franc-maçonnerie ne peut pas se rendre compte qu’il se prosterne devant un faux dieu. Encore un maçon chrétien bien renseigné n'a aucune excuse. La seule explication est qu'un maçon se prosterne et rend hommage à l'idole maçonnique.

Dans 2 Cor 6:14-18, Paul parle sur le rapport de croyants avec des incroyants. 50 2 Cor 6:14-16a il a écrit,

Quel accord entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle? Et quel rapport entre le temple de Dieu et les idoles?

Bien que ce contexte ne soit pas précisément clair sur le genre de relation avec les incrédules aux quelles Paul se réfère, c'est apparemment quelques associations intimes avec les incrédules et leurs faux dieux. 49

Dans la conclusion, 2 Corinthiens 6:14 interdit aux croyants de se joindre à toute activité qui forme un attelage disparate [sic] avec les païens et leurs idoles et qui viole sérieusement l’alliance du croyant avec Dieu. 50

Le conseil de Paul dans une telle situation était d’abandonner le rapport. 2 Cor 6:14, l'ordre est de"ne pas rester ensemble" l'appel pour les lecteurs à cesser avec ces rapports. 51 Ces tels rapports existés déjà comme confirmer par 2 Cor 6:17 où Paul conseille," Sortez du milieu d’eux et soyez séparé."

L'ordre de 2 Cor 7:1 prouve aussi la pré-existence de ces rapports": Ayant donc, bien-aimés, de telles promesses, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu." 52 Paul a enseigné qu'un croyant ne doit pas se joindre à tout incrédule pour participer à son idolâtrie. S'il avait déjà un tel rapport, Paul a insisté qu'il le brise. Cela s’applique directement à adhésion chrétienne dans la loge. 53

INCOMPATIBILITÉ DU CHRISTIANISME AVEC LA FRANC-MAÇONNERIE

La loge apprend clairement qu’on peut gagner le droit d'entrée dans ciel d'après les oeuvres, sans se soucier de religion. C'est un faux évangile qui place ceux qui préconisent une telle doctrine sous l'imprécation de Paul. Si ce n'est pas assez pour convaincre un chrétien de ne pas adhérer dans la maçonnerie, ce devrait être assez convaincant qu'un maçon chrétien se lie par serment à tous les autres maçons dans un chemin qui l'associe à leur idolâtrie. Dans 2 Cor 6:14 Paul interdit un tel rapport. L'activité d'un maçon chrétien est plus antibiblique, puisqu’il s'agenouille à l'autel du faux dieu de la loge et rend hommage à sa divinité. Ces faits démontrent que la participation de ce chrétien dans la loge est plus qu'une matière de conscience chrétienne individuelle.

C'est impératif que les chrétiens ne doivent pas participer à cette organisation. 54

Un écrivain résume la réponse appropriée de l'église aux maçons chrétiens:

[L'église peut] convaincre ses membres qui ont affaire avec la loge et les faire réaliser l'incompatibilité d'adhésion dans une société qui ignore ou même nie Jésus-Christ et dans une autre société qui le confesse et l'adore comme le Sauveur de l’humanité perdue et comme le Roi de rois et Seigneur des seigneurs. 55

Cela implique à dire aux maçons qu'ils ne peuvent pas être à la fois êtres membres de la loge--lequel nie Le Christ de Dieu--et membres de l'église--lequel le confesse comme Seigneur. 56

Les auteurs de cet article souhaitent communiquer ce message dans l'espoir que les maçons chrétiens " sortirons du milieu d’eux et se sépareront."

Bible Bulletin Board
Box 314
Columbus, New Jersey, USA, 08022
Websites: http://www.biblebb.com/ and http://www.gospelgems.com/
Email: tony@biblebb.com
Online since 1986

**********************

1Eddy Field II is a southern California businessman and a long-time friend of The Master's Seminary. Eddy Field III is an MDiv alumnus of The Master's Seminary, currently enrolled in the ThM program of TMS. He is also an adjunct professor in Bible at The Master's College.

2A Study of Freemasonry (Atlanta: Home Mission Board of the Southern Baptist Convention, 1993). See also A Report on Freemasonry (Atlanta: Home Mission Board of the Southern Baptist Convention, 1993).

3Report 6.

4Joe Maxwell, "Baptist Battle over Freemasonry Erupts Anew," Christian Research Journal 16/2 (Fall 1993):41; John Weldon, "The Masonic Lodge and the Christian Conscience," Christian Research Journal 16/3 (Winter 1994):21.

5The Scottish Rite Journal (August 1993), cited by Weldon, "Masonic Lodge" 21.

6Maxwell, "Baptist Battle" 42; Dale A. Byers, I Left the Lodge (Schaumburg, IL: Regular Baptist Press, 1988) 114- 18.

7Jack Harris, Freemasonry: The Invisible Cult In Our Midst (Chattanooga, TN: Global Publishers, 1983) 111- 12; Maxwell, "Masonic Lodge" 41; Alva J. McClain, Freemasonry and Christianity (Winona Lake, IN: BMH Books, 1951) 32.

8This disagreement is possibly traceable to the great number of Masons in the SBC (see Weldon, "Masonic Lodge" 39). Holly estimates the number to be between 500,000 and 1.3 million (Maxwell, "Baptist Battle" 42).

9Weldon, "Masonic Lodge" 22.

10The Monitor and Officers' Manual is the official textbook of the Lodge (The Monitor and Officers' Manual, rev. ed. [n.p.: Grand Lodge of California, 1985] 35). It contains verbatim extractions of teachings from the secret degree work (i.e., initiation ceremonies). The extractions printed in the Monitor become non- secret in the process of being so reproduced. This is important because a Mason will not discuss secret teachings with non- Masons. For this reason this analysis in most cases refers to the Monitor. Some Masons refuse to discuss the teachings of even the Monitor, considering them to be secret. They are not, however. The teachings published in the Monitor are open for discussion by any Mason.

Each candidate learns these doctrines at the initiation ceremonies. He receives a copy of the Monitor and must memorize selections.

The present discussion refers to the California Monitor, and though it is typical of those in other jurisdictions, the content of the Monitor may vary slightly from jurisdiction to jurisdiction. The essential doctrine remains the same, however.

11Ibid., 15.

12Ibid., 20.

13Ibid., 27.

14Ibid., 30- 31.

15Ibid., 19- 20.

16Ibid., 20.

17Recently, though, membership in the Lodge has declined by two to three percent annually (Maxwell, "Baptist Battle" 41- 44).

18Monitor 20.

19The opinion of Paul M. Bretscher, "The Masonic Apostasy from Christ," Concordia Theological Monthly 26 (February 1955):97.

20Walton Hannah, "Should a Christian be a Mason?" Theology 54 (January 1951):4.

21Monitor 36.

22Ibid., 4.

23Ibid., 5.

24All biblical quotations are from the New American Standard Bible.

25John Ankerberg and John Weldon, The Secret Teachings of the Masonic Lodge (Chicago: Moody, 1989, 1990) 78- 79; Jim Shaw and Tom McKinney, The Deadly Deception (Lafayette, LA: Huntington House, 1988) 132; L. James Rongstad, How to Respond to the Lodge (St. Louis: Concordia, 1977) 11, 18; Ron Carlson and Ed Decker, Fast Facts on False Teachings (Eugene, OR: Harvest House, 1994) 85; Harris, Freemasonry 22- 23.

26Cf. Rom 4:5; 6:23; 10:9-10; Tit 3:5- 7.

27Monitor 35- 36.

28Ibid., 9- 10.

29Harris, Freemasonry 45- 46.

30The context indicates that okodomesue (oikodomeisthe, "you are being built up") is passive indicative with God as the implied agent (cf. v. 9; see D. Edmond Hiebert, 1 Peter [Chicago: Moody, 1984, 1992] 132; J. N. D. Kelly, The Epistles of Peter and Jude [Peabody, MA: Hendrickson, 1969] 89).

31Monitor 5.

32Harris, Freemasonry 17- 18.

33McClain, Freemasonry 31- 32.

34Monitor 38.

35Ankerberg, Secret Teachings 176; McClain, Freemasonry 18- 19. See Ankerberg, Secret Teachings, chap. 8, for a further development of this point.

36Though it is preferable to render par' (par' ho) as "besides that which" or "in addition to that which" (see J. B. Lightfoot, The Epistle of St. Paul to the Galatians [Grand Rapids: Zondervan, 1957] 75), the adopted rendering--"contrary to"--is the more common translation. The point is the same in either case, because the Masonic teaching on salvation fits either rendering. It is both "contrary to" and "in addition to" the Christian gospel.

37Ernest De Witt Burton, A Critical and Exegetical Commentary on the Epistle to the Galatians, ICC (Edinburgh: T & T Clark, n.d.) 28.

38Byers, I Left 81.

39Monitor 30- 31.

40King Solomon and His Followers, rev. Calif. ed. (Richmond, VA: Allen, 1989) 22- 23, 81- 83, 135- 38, respectively. This book contains the current secret ritual of the Lodge in code. The statements in this paper result from a decoding of the code- book. The earlier edition of the code- book is King Solomon's Temple. Those unable to use the code- book may consult Malcom C. Duncan, Duncan's Masonic Ritual and Monitor, 3rd ed. with add. and corr. (New York: David McKay, n.d.). This work contains the complete secret Masonic ritual (the three Degrees) in English. Because it is an older version it is somewhat different from the current edition, but the differences do not alter the present discussion.

The older code- books and older English- language ritual manuals containing all the secrets for the Lodge and related organizations are obtainable from Ezra A. Cook Publishers, 6604 West Irving Park Road, Chicago, IL 60634.

41Ibid., 23.

42Ibid., 83.

43Ibid., 138.

44Ibid., 136.

45This is an acronym for "Great Architect of the Universe."

46King Solomon 100- 101. The asterisks represent raps of the gavel by the Worshipful Master. The first three raps instruct all present to rise, the last tells all to be seated.

47Hannah, "Should a Christian" 5.

48The interpretation of pistoi (apistoi) as "unbelievers" is debatable, but has the best support (see William J. Webb, "Who Are the Unbelievers [pistoi] in 2 Corinthians 6:14?" BSac 149 [January- March 1992]:27- 44).

49Webb offers three reasons why 2 Cor 6:16 refers to literal, rather than metaphorical, idolatry: "That Paul intended literal idols in 2 Corinthians 6:16 is more likely in light of the living God--idols contrast, his pattern of clarifying metaphorical intent when referring to idolatry, and the major problem at Corinth with literal idols. Any references related to metaphorical idolatry, therefore, should probably be rejected" (William J. Webb, "What is the Unequal Yoke [terozygontew] in 2 Corinthians 6:14?" BSac 149 [April- June 1992]:170-71).

50Ibid., 179.

51A. T. Robertson, Word Pictures in the New Testament (Grand Rapids: Baker, 1931) 4:236.

52Webb, "Unequal Yoke" 170- 71.

53Ankerberg, Secret Teachings 91- 92, 191; Byers, I Left 81; Harris, Freemasonry 36; McClain, Freemasonry 36; R. A. Torrey, Practical and Perplexing Questions Answered (Chicago: Revell, 1908, 1909) 112.

54Weldon, "Masonic Lodge" 39.

55Bretscher, "Masonic Apostasy" 114.

56R. A. Torrey said, "The name of Jesus Christ is cut out of passages in which it occurs in the Bible so as not to offend Jews and other non-Christians. How a Christian can retain membership in a society that thus handles deceitfully the Word of God, and above all cuts out the name of his Lord and Master, I cannot understand" (Perplexing Questions 112).

Arcadia

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 563
Enregistré le: 18 Nov 2004, 12:36
Localisation: AUDE

Message Sujet: LA FRANC-MAÇONNERIE ET LES CHRÉTIENS

Message Titre du message:

Message Ecrit le 27 Nov 2004, 12:38

Il faut d’abord savoir que la Franc-maçonnerie d’aujourd’hui est représentée par plusieurs obédiences, qui peuvent être complètement différentes les unes des autres, un peu comme pour les religions Chrétiennes.

Certaines Obédiences ne reconnaissant pas les autres, au point même de ne pas ce recevoir. Le portail est fermé. Tout cela pour dire qu’il n’y a pas une seule Franc-maçonnerie.

La sotériologie de la Franc-maçonnerie est fortement antibiblique, comme plusieurs de ses enseignements l’indiquent

Faux, beaucoup d’obédience prennent l’Evangile de Jean pour prêter serment, s’il s’agit d’un Chrétien, la Torah pour un juif.
Puisque la FM n’est pas une religion, et parmi ses adeptes dans la même loge, on peut trouver des Catholiques pratiquant, Des Juifs etc…
La seule exigence pour beaucoup d’obédience, c’est que le postulant croit en un Dieu unique, quelque soit sa religion, mais pas pour toutes aujourd'hui.



La condition requise à être un maçon est la croyance dans une divinité.

Pas forcément, il existe aujourd’hui des loges LAIQUES ? Où les membres sont Athées.


Après sa conversion à Christ, M. Field a soigneusement examiné l'origine et la nature de la loge et a découvert beaucoup de problèmes graves avec elle. Il a comparé face à face les enseignements religieux de la Franc-maçonnerie à ceux du christianisme.

Il n’y a pas d’enseignement religieux en Franc-Maçonnerie.


C'est inutile et au-delà l'étendue de cette enquête approfondir si ou pas la Maçonnerie est une religion;

C’est sur que non. Puisqu'il n'y à pas de dogme.

Je n’ai pas lu le reste, trop long.


Amitiés.

Gabriel Ange

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: LA FRANC-MAÇONNERIE ET LES CHRÉTIENS

Message Titre du message:

Message Ecrit le 27 Nov 2004, 13:18

Posté le: Sam Nov 27, 2004 4:37 pm    Sujet du message:
------------------------------------------------------------------------
La Franc Maçonnerie autant religieuse économique que politique s'introduit partout et est proscrite par toute les institutions légales et par l'Église catholique.
Et les raisons sont les suivantes
1) Une maçonnerie c'est une dictature pyramidale d'un seul être humain et non pas une démocratie collégiale
2) Une maçonnerie ça donne un pouvoir inddu à un seul contre tous
3) Une maçonnerie finit toujours dans toutes les crimanalité autant celle de Bush que celle de la multilatérale juive des Rockfeller de NYRevenir en haut
=========================================================== Voici ce que j'ai exprimé sur un autre fil de discussion dans DÉBAT concernant exactement ou presque le même sujet

Sans noms

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 464
Enregistré le: 18 Oct 2004, 06:28
Localisation: Devinez !

Message Sujet: LA FRANC-MAÇONNERIE ET LES CHRÉTIENS

Message Titre du message:

Message Ecrit le 28 Nov 2004, 05:38

Mais quel peut bien etre l'intéret d'un chrétien à etre un franc maçon ?

Ça fait déjà plusieurs message qui en parle mais je ne comprend toujours pas le but et les motivations derriere.

Excusez la comparaison terre à terre, mais j'ai longtemps fait partie d'un club de tir et je pense y revenir. C'est quoi la différence (partir de quelque chose que je connais pour comprendre ce que je ne connais pas) ?

Arcadia

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 563
Enregistré le: 18 Nov 2004, 12:36
Localisation: AUDE

Message Sujet: LA FRANC-MAÇONNERIE ET LES CHRÉTIENS

Message Titre du message:

Message Ecrit le 28 Nov 2004, 17:09

Sans noms
Mais quel peut bien etre l'intéret d'un chrétien à etre un franc maçon ?


Quelque soit la religion, Chrétienne ou autre, on pourrait dire que la FM vient en complément.

Mais la démarche est complètement différente. A l’origine il est nécessaire de croire en un Dieu unique et de n’être adepte à aucun mouvement extrémistes. Ce sont les seuls obligations.

Quoi qu'il existe aujourd'hui des loges laïques où la croyance en un Dieu n'est pas obligatoire, mais elles sont peu nombreuses.

La Franc-maçonnerie est un ordre initiatique traditionnel fondé sur la fraternité. Elle constitue une alliance d’hommes libres et de bonnes mœurs, de toutes races, de toutes nationalités et de toutes croyances. Elle a pour but le perfectionnement moral de l’humanité.

Il n’y a pas de dogme religieux ou autres. Le but étant l’échange d’idées sur les grands faits de notre société. Les Frères et Sœurs, apportent leur avis sur des sujets très divers.

Toute discussion religieuse ou politique sont interdite, pour éviter les affrontements entre les différentes tendances des adeptes.
On peut en effet retrouver dans un même atelier, des Frères politiquement de droite ou de gauche, de religion Juives, Catholiques, Protestants etc…

S’inspirant des bâtisseurs de Cathédrales, on part du principe que chaque être est l’une des pierres de l’édifice de l’humanité. Chaque pierre ayant sa place dans l’édifice et apportant une valeur égale à toutes les autres.
Il y a une forme d’échange dans les débats, qui respecte totalement l’avis de chacun, cet échange est basé sur la tolérance et la tempérance.

……………………….

Ça fait déjà plusieurs message qui en parle mais je ne comprend toujours pas le but et les motivations derriere.

Que chacun de nous se rapproche de la perfection, qui elle ne s’atteint jamais.

Excusez la comparaison terre à terre, mais j'ai longtemps fait partie d'un club de tir et je pense y revenir. C'est quoi la différence (partir de quelque chose que je connais pour comprendre ce que je ne connais pas) ?

On peut garce à la FM comprendre un peu mieux nos religions respectives qui sont basés sur les même valeurs. Mieux comprendre l'humanité.

mais ce n’est qu’une légère explication. Ce serait trop long à développer ici.

Amitiés.

Arcadia

* [ Aucun rang ] *
 
Messages: 563
Enregistré le: 18 Nov 2004, 12:36
Localisation: AUDE

Message Sujet: LA FRANC-MAÇONNERIE ET LES CHRÉTIENS

Message Titre du message:

Message Ecrit le 28 Nov 2004, 18:00

Je réponds ici sur le sujet "La Franc-maçonnerie dévoilée" qui est bloqué ou verouillée ??

le glébeux
je sais pas trop, mais j'ai l'impression que certaines franc-maçonneries sont des écoles de haute magie satanique...sans condamner tous les franc-maçons j'ai l'impression qu'il y a pas mal de luciférien en FM.


Tu sais on dit tellement de choses sur tant de gens. La rumeur est souvent tenace. En fin de compte ceux qui en parlent ne peuvent en parler puisqu’ils n’en font pas partie.
Mais calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose. Certains ici en sont spécialiste, c’est leur affaire et je ne répondrais plus à leurs messages.

Ceci dit, non pas de magie, ni de lucifer. D’après toi débattre entre frères sur la contraception, l’avortement, le danger que peut représenter par exemple le progrès si il est mal employé etc…
Peut-il être considéré comme de la magie ou être rattaché au satanisme ?

Non la Franc-maçonnerie est une façon, très élaboré, d’échanger nos idées, nos façons de voir les choses, les possibilités qui s’offrent à l’homme pour améliorer son avenir. A savoir que toute discussions politique ou religieuse sont formellement interdites.

Paul Gourdeau, ancien Grand Maitre du Grand Orient : "Ce qu'il est aujourd'hui important de comprendre c'est que le combat qui se livre actuellement conditionne l'avenir, plus encore le devenir de la société. Il repose sur l'équilibre de deux cultures : l'une fondée sur l'Evangile et l'autre sur la tradition historique d'un humanisme républicain. Et ces deux cultures sont fondamentalement opposées : ou la vérité est révélée et intangible d'un Dieu à l'origine de toute chose ou elle trouve son fondement dans les constructions de l'Homme toujours remises en question parce que perfectibles à l'infini. De cette bataille perpétuelle recommencée avec vigueur depuis quelques temps, Malraux disait hier que le 21ème siècle serait religieux ou ne serait pas. C'est à cette affirmation, c'est à ce défi qu'il nous appartient de répondre." (" Humanisme " n°193, octobre 1990)

Le Grand Orient est une obédience de la Franc-maçonnerie, avec une tendance, cela n’engage que moi, beaucoup plus laïque que la Franc-maçonnerie traditionnel.
Comme je le dis par ailleurs, il n’y a pas une Franc-maçonnerie, mais plusieurs. Avec autant de différence que l’on peut retrouver dans les différentes religions Chrétiennes. Certaines même ne se reçoivent pas entre elles, limite opposée, c’est tout dire. Et oui, la aussi l’homme est ce qu’il est…

En grande majorité dans les loges, pour les frères qui sont Chrétien, l’engagement, le serment, ce fait sur l’Evangile de Jean, essentiellement sur celui-ci d’ailleurs. La Torah pour les juifs, etc..
Mais, toujours pareil, ce n’est pas une généralité. Chaque obédience, chaque rite à ses spécificités, qui peut être très différentes. Il existe par exemple un rite où ne peut y accéder que des Chrétiens, c’est un rite Christique, donc un Juif ne se sentirais pas à sa place.

Sans noms
En passant, je connait un Rose-croix et meme si nous n'avons jammais échangé sur le sujet il me semblait (bénévolat, lever de fonds etc..) qu'il sagissait d'une branche de l'église catholique en action de charitée et non d'une patente satanique.


J’ai été Rosicruciens pendant 4 ans, c’est le terme exact, Rose Croix étant le but à atteindre, l’état de Rose-croix étant très proche de l’état Christique, un Rose-Croix ne revendiqueras jamais qu’il l’est, dans le cas contraire, il ne l’est pas . Je n’en ais jamais rencontré.

La R+C c’est un peu pareil que la FM, mais dans une recherche différente basé essentiellement sur la spiritualité.

Le triangle des Francs maçons est pointe en haut,
Celui de la Rose-croix pointe en bas.

Ce qui peut se traduire ainsi,
Pointe en haut= tout ce qui touche aux affaires de la cité, c'est-à-dire à l’humanisme dans le sens strict.
Pointe en bas= tout ce qui concerne la spiritualité.

Les deux réunis représente le sceau de Salomon.

Par contre, si la R+C est ouvert à toutes religions, à mon avis et cela n’engage que moi, à 95% on y trouve que des Chrétiens. J’ai du connaître un juif en tout et aucun musulman.
Cela vient du fait à mon avis que le Christ est considéré comme le maître des Maîtres, et c’est sur cela peut rebuter certains.
La encore ce n’est pas une religion, on y trouve de très nombreux Catholiques.
Et là encore toutes discussions sur les religions ou sur la politique interdites, pour éviter les conflits strériles.

Je ne répondrais pas aux autres interventions à tendances injurieuses.

Amitiés à tous.


Retourner vers Franc-maçonnerie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité