Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.


l'hirondelle

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1924
Enregistré le: 22 Mar 2006, 16:26
Localisation: Belgique

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 07:20

Mon témoignage ne vient pas mettre en cause institution en tant que telle du catholicisme.

C'est un sujet assez délicat. Ces derniers temps des groupements qui avaient pourtant le vent en poupe ont été accusés de dérives sectaires. Ce que l'on sait moins, c'est que ce genre d'incidents peuvent avoir lieu au sein de couvents sans que l'Ordre ou la congrégation auxquels ils appartiennent doivent être pour autant mis en cause.

La dérive sectaire se fait à partir d'une personnalité trop forte, attirante, séductrice, parfois même paranoïaque. Il suffit que cette personne use de son charme pour parvenir à la tête d'un mouvement ou d'une communauté déjà établie pour que le danger pointe le nez.

Personnellement, je suis entrée dans un Carmel en Belgique, au diocèse de Namur, qui a dû fermer dans les années 90 suite à une dérive de ce genre. L'évêché a fini par se rendre compte que la prieure avait beaucoup trop d'emprise sur les soeurs et qu'elle faisait des pieds et des mains pour rester à son poste, alors que dans cet Ordre, la supérieure est élue tous les trois ans et qu'elle ne peut, sauf cas exceptionnel et avec la permission de Rome, cumuler plus de deux mandats.

Des novices qui étaient sorties de là avaient dénoncé des faits inquiétants: pressions psychologiques, manque de sommeil, abrutissement par le travail au détriment des heures de prière et de la formation, appât du gain, démesure.

Lorsque les autorités ecclésiastiques sont intervenues, il était un peu tard. On a prié l'ancienne prieure de se retirer dans une autre communauté du même Ordre et on a nommé une prieure venant d'un autre Carmel. Cette dernière a découvert l'étendue des dégâts humains et financiers. Le couvent était suréquipé, la liturgie somptueuse - en contradiction avec la tradition de sobriété de l'Ordre- mais les sœurs manquaient parfois du nécessaire et s'épuisaient parce que surchargées de travail. Un an après la conclusion de la visite canonique, il a fallu fermer.

J'ai rejoint une autre communauté et suivi une thérapie durant un an et demi. D'autres femmes ou jeunes filles n'ont pas eu la chance de s'en remettre et restent marquées par cet épisode bien des années après.

Quant à la prieure, plutôt que de faire ce que l'indult lui demandait elle a préféré carrément sortir de l'Ordre et, tout en continuant à se dire carmélite, elle s'est installée dans les Hautes-Alpes en France avec deux soeurs qu'elle avait entrainées à sa suite.

Elle a fait parler d'elle dans la presse locale lorsqu'une des novices qu'elle avait reçue a dû être soignée dans un établissement psychiatrique suite aux pressions psychologiques subies durant son séjour. (Daupiné Libéré du 25 novembre 2001)

Les personnes qui ont fréquenté la communauté ont été frappées par le luxe des constructions. L'argent ne fait pas défaut quand on a l'art de séduire son monde.

L'évêque qui l'avait reçue et l'avait protégée a du prendre sa retraite. Son successeur n'est pas tombé dans le panneau. Il a remis les pendules à l'heure et a bien fait savoir que ces "soeurs" qui se prétendaient carmélites n'en étaient pas.

http://alpesdusud.alpes1.com/infos/info ... d_news=534
http://www.diocesedegap.com/article-5481832.html
http://arbre.wontolla.com/viewtopic.php?f=11&t=542

Entre temps j'ai vécu neuf ans dans un vrai Carmel où régnaient la concorde, la miséricorde, l'esprit fraternel, la concertation lors des réunions communautaires, bref, tout le contraire de ce que j'avais connu à Matagne-la-petite, où la prieure se comportait comme un véritable guru.

Si j'en suis sortie, c'est parce que mes convictions religieuses ont évolué au fil du temps et ne concordaient plus avec ce que j'étais censée professer.

Dernièrement, j'ai appris via un forum de discussion religieuses et philosophiques que cette communauté avait quitté les Hautes-Alpes pour s'installer en Pyrénées Atlantiques. Par je ne sais quelle pirouette, la prieure et la communauté qui s'est constituée autour d'elle a réussi à rentrer dans l'Ordre qu'elle avait quitté volontairement il y a 14 ans en se faisant "adopter" par un Carmel d'une branche minoritaire et conservatrice de l'Ordre (dite: des constitutions de 1990)

J'ai eu des échos de personnes qui ont approché le personnage et qui me confirment dans mes craintes. Même procédés, mêmes dérives.

Que puis-je faire, sinon avertir: cela ne relève pas de convictions ou de tendances traditionalistes. Je respecte les opinions des autres. Il s'agit d'une menace de dérives qui risque de se répéter parce qu'on a voulu fermer les yeux sur le passé d'une femme qui est persona non grata dans la plupart des communautés de son Ordre, de Belgique néerlandophone et francophone comme de France, tant sa réputation -méritée- l'a précédée.

Soyez sur vos gardes, ne vous laisser pas séduire, embobiner, succomber au charme envoûtant de ce personnage.

geronimo van helsing

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 563
Enregistré le: 28 Nov 2009, 13:54
Localisation: SCF

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 08:14

donc, à partir du moment où une secte est établie, on l'appelle eglise...
si nous admettons que dieu existe, peut-on pour autant avoir confiance en lui ?

l'hirondelle

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1924
Enregistré le: 22 Mar 2006, 16:26
Localisation: Belgique

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 08:42

Tu n'as absolument rien compris. Une Eglise peut fonctionner normalement mais à l'intérieur d'une structure normale peuvent surgir des groupuscules susceptibles de dériver vers des démarches sectaires.

fifilleland

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2112
Enregistré le: 16 Juil 2009, 16:17
Localisation: sous le soleil

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 08:48

toute les églises sur terre ont tous leurs dieux.....d'après la Bible il sont tous des sectes....
alors que les 10 commandements dit de ne pas ce faire de statue ni d'images tailler pour les adorer....
toute ces églises ce sont fait des statues en image tailler pour l'adorer.....

la Loi de l'Éternel ne change pas....

Ma croyance:Créateur du ciel et de la terre,et en son Fils.
Croyez en Dieu, et croyez en moi.Jean 14:1




La Bible Louis Segond 1910 http://www.info-bible.org/lsg/INDEX.html
http://www.lelivredevie.com/index.php
http://www.thebookoflife.eu/

geronimo van helsing

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 563
Enregistré le: 28 Nov 2009, 13:54
Localisation: SCF

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 10:51

l'hirondelle a écrit:Tu n'as absolument rien compris. Une Eglise peut fonctionner normalement mais à l'intérieur d'une structure normale peuvent surgir des groupuscules susceptibles de dériver vers des démarches sectaires.


j'ai très bien compris qu'un individu n'est pas le groupe au même titre qu'une hirondelle ne fait pas le printemps... :)

mais si l'institution n'est pas activement vigilante, elle prépare le terrain à ces dérives car elle ne fait pas son boulot. ou alors elle s'en accommode (pour diverses raisons).
tant que ce n'est pas révélé ou que ça ne porte pas ombrage à l'image que l'institution prétend donner, je pense qu'elle s'en lave les mains.
et ça vaut pour tous les groupes humains, qu'ils soient religieux ou non.
si nous admettons que dieu existe, peut-on pour autant avoir confiance en lui ?

gabrielange

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 697
Enregistré le: 22 Juin 2009, 08:41

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 10:56

fifilleland a écrit:toute les églises sur terre ont tous leurs dieux.....d'après la Bible il sont tous des sectes....
alors que les 10 commandements dit de ne pas ce faire de statue ni d'images tailler pour les adorer....
toute ces églises ce sont fait des statues en image tailler pour l'adorer.....

la Loi de l'Éternel ne change pas....

vadire ca aux millions de musulmans qui s inclinent devant la pierre noire

l'hirondelle

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1924
Enregistré le: 22 Mar 2006, 16:26
Localisation: Belgique

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 11:29

Ne faites pas dévier le sujet, svp, l'affaire en soi est assez grave.
L'institution n'existe pas en tant que personne mais en tant que personnes. Il y a eu des personnages qui ont fermé les yeux et on laissé pourrir l'affaire, il y en a eu d'autres qui les ont ouvert tout grand et qui ont agi.
Pour le moment mon personnage a embobiné un évêque assez naïf et a changé de diocèse parce que dans le précédent, l'évêque avait pris ses responsabilités et remis les pendules à l'heure.
Ce qu'il faut, c'est divulguer l'information et la faire circuler pour que d'autres jeunes filles ou jeunes femmes ne se fassent pas attraper.

geronimo van helsing

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 563
Enregistré le: 28 Nov 2009, 13:54
Localisation: SCF

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 11:45

l'institution n'est pas une personne mais les personnes sont les gardiennes de l'institution et de son bon fonctionnement.
comment se fait-il que ton "personnage" puisse continuer à sévir sinon parce qu'il y a un gros problème de communication (ou d'autres?)au sein des "gardiens"?

pourquoi ne pas porter l'affaire devant les tribunaux? ça deviendrait public...
si nous admettons que dieu existe, peut-on pour autant avoir confiance en lui ?

l'hirondelle

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1924
Enregistré le: 22 Mar 2006, 16:26
Localisation: Belgique

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 13:16

Devant les tribunaux? Et pour quelles accusations?
Pour ma part, s'il y avait eu matière à poursuites pénales, l'affaire serait prescrite.

C'est vrai que pour le reste, oui, il y a des dysfonctionnements dans l'institution. Le Père X n'a pas dit à l'évêché de Namur que ... le Chanoine Y a minimisé les faits reportés par les Soeurs A, B, C. Monseigneur Untel n'a pas pris au sérieux les avertissements de son confrère de Namur mais son successeur bien. Et, malheureusement, l'abbé Trucmuche, sous le charme du personnage est devenu évêque et n'a pas tenu compte des avertissements d'autres ecclésiastiques ...

Des gens font leur travail, d'autres non ...

geronimo van helsing

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 563
Enregistré le: 28 Nov 2009, 13:54
Localisation: SCF

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 13:26

Des novices qui étaient sorties de là avaient dénoncé des faits inquiétants: pressions psychologiques, manque de sommeil, abrutissement par le travail au détriment des heures de prière et de la formation, appât du gain, démesure.


ça devrait suffire, non?... et en creusant, on trouverait peut-être d'autres malversations.
tu devrais te renseigner auprès d'un avocat. après tout, il y a des témoins et des victimes, dans cette histoire.
si nous admettons que dieu existe, peut-on pour autant avoir confiance en lui ?

l'hirondelle

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1924
Enregistré le: 22 Mar 2006, 16:26
Localisation: Belgique

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 14:05

Les premiers faits remontent aux années 80. Celles qui sont sorties de là n'ont plus envie de parler de cette histoire. Ma compagne de noviciat qui est aussi sortie du Carmel, m'a dit qu'elle avait tourné la page et que cela appartenait au passé. Les faits que j'évoque en ce qui me concerne remontent à 14 ans.
Pour le scandale causé à Montgardin en 2001, les parents de la novice qui a dû être internée ont pensé à une action en justice, mais à ce que je sache, cela n'a pas abouti.

geronimo van helsing

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 563
Enregistré le: 28 Nov 2009, 13:54
Localisation: SCF

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 14:19

c'est vrai qu'après 20 ans et même 14, on préfère oublier... et puis il y a prescription; l'action publique n'est pas éternelle...

J'ai eu des échos de personnes qui ont approché le personnage et qui me confirment dans mes craintes. Même procédés, mêmes dérives.


et où sévit-elle actuellement cette personne? je suppose que les responsables religieux du territoire (et pourquoi pas les services publics?) où elle se trouve sont prévenus et qu'ils sont sur ses gardes. sur le passé, il est difficile d'agir mais sur le présent, ça devrait être possible.
si nous admettons que dieu existe, peut-on pour autant avoir confiance en lui ?

l'hirondelle

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1924
Enregistré le: 22 Mar 2006, 16:26
Localisation: Belgique

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 19 Déc 2009, 18:21

Eh bien non et c'est ça qui me fait peur.
Accroche-toi:
1995 E.D., ex-prieure de Matagne-la-petite, un petit bled en Belgique est priée, suite à une visite canonique de quitter le couvent où elle a été 18 ans supérieure et de se retirer dans un Carmel de son choix (plus personne ne voudrait d'elle en Belgique^^)
Elle se rend en France et , avec une voiture prêtée sans doute par la famille d'une des soeurs qu'elle a emmené avec elle, visite plusieurs Carmels en se présentant comme "trois sœurs chassées de leur couvent par leur évêque. " Ce qui est archi-faux/ Évidemment les supérieures des couvents visités se renseignent et apprennent de quoi il retourne.
Le père général de l'Ordre lui enjoint de cesser ses excursions et de se fixer quelque part. Le trio demande sa sécularisation = de leur propre gré, elles cessent d'être des carmélites, des religieuses, elles redeviennent des laïques.
Mais ... on continue à porter l'habit! Elles se mettent alors sous la protection d'un évêque connu pour ses tendances conservatrices (et ses erreurs de jugements). Elles fondent un "couvent" à Montgardin, dans le diocèse de Gap avec sa protection et se prétendent carmélites.
Le diocèse de Namur met en garde l'évêque de Gap. On ne peut pas dire que Léonard soit un progressiste, mais Lagrange, l'évêque de Gap, ne veut rien entendre.
2001, deux novices quittent Montgardin. L'une d'eux, assez fragile doit être soignée dans un hôpital psychiatrique. Le Dauphiné Libéré, alerté par ses parents, mène son enquête. La journaliste va jusqu'à contacter l'évêché de Namur et interviewe le chanoine qui s'est occupé de Matagne en son temps.
Mgr Vernette, alors chargé de tout ce qui était secte, contacte lui-même Lagrange et le met en garde. (j'ai une copie de la réponse de Lagrange à son courrier!)

Par la suite Lagrange part à la retraite et Di Flaco lui succède. Il s'informe de l'affaire, signifie aux soeurs qu'elles n'ont plus le droit de se faire appeler "carmélites" et leur rappelle qu'elles ne sont en fait qu'une association de fidèles.
Mais la "prieure" qui boude allègrement son évêque (alors qu'elle doit inculquer à ses "novices" qu'elles doivent la respecter en tant que supérieure, la bonne blague!) se fait des relations dans les milieux traditionalistes et conservateurs. Elle se lie avec un prêtre qui va devenir évêque de Bayonne.

Une fois qu'il est devenu évêque, il goupille une solution aberrante pour cette communauté. Dans l'ordre du Carmel, il y a une branche minoritaire de carmélites qui suivent des constitutions surannées. Les soeurs de Montgardin font un petit séjour dans une de ces communautés et par un tour de passe-passe opérée par un idiot de cardinal, en dépit des règles mêmes de l'Ecr, elles refont des voeux et redeviennent carmélites sans respecter les délais normaux: postulat, noviciat, voeux temporaires = 4 ans 1/2 minimum, à passer dans la communauté où se fait la formation.

Et puis, on ne sait pas trop comment, le groupe déménage et s'installe dans les Pyrénées Atlantiques, à Simacourbe pour être précise. E.D. a réussi à se faire auprès des conservateurs comme une incomprise et une persécutée par les modérés et les tièdes.

Quelqu'un m'a contacté pour effectuer des démarches auprès des autorités ecclésiastiques de Bayonne. Je lui ai fourni tous les documents encore en ma possession: échange de courrier avec les visiteurs canoniques (dont l'un est aujourd'hui l'archevêque de Bagdad!), copie de la réponse de Lagrange à Vernette, article du Dauphiné Libéré que j'ai acheté aux archives ... Mais je sais très bien que ça ne servira à rien. E.D. a un pouvoir de séduction phénoménal. Aillet est sous son charme, on pourrait mettre des preuves évidentes devant son nez qu'il ne changerait pas d'avis.

Un jour, il y aura un scandale. Il ne pourra pas dire qu'il n'avait pas été prévenu.

geronimo van helsing

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 563
Enregistré le: 28 Nov 2009, 13:54
Localisation: SCF

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 20 Déc 2009, 05:46

on se croirait dans un thriller.

pourquoi ne contactes-tu pas discrètement un journaliste d'investigation pour lui raconter toute l'histoire? l'équipe de "questions à la une", par exemple. on ne sait jamais.

je me trompe peut-être mais le meilleur moyen de stopper l'hémorragie et d'éviter de nouvelles victimes est de rendre publique toute cette histoire.
Modifié en dernier par geronimo van helsing le 20 Déc 2009, 06:24, modifié 1 fois.
si nous admettons que dieu existe, peut-on pour autant avoir confiance en lui ?

brigitte2

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 368
Enregistré le: 10 Juil 2009, 12:58

Message Sujet: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Titre du message: Re: Dérives sectaires au sein d'une Eglise établie

Message Ecrit le 20 Déc 2009, 05:56

geronimo van helsing a écrit:on se croirait dans un thriller.

pourquoi ne contactes-tu pas discrètement un journaliste d'investigation pour lui raconter toute l'histoire? l'équipe de "questions à la une", par exemple. on ne sait jamais.

je me trompe peut-être mais le meilleur moyen de stopper l'hémorragie et d'éviter de nouvelles victimes est de rendre public toute cette histoire.

surement au nom de la rose .


Retourner vers GÉNÉRAL Libre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités