Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.


indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 25863
Enregistré le: 25 Avr 2014, 10:14

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 20 Nov 2015, 13:30

BenFis a écrit:Peut-être pourrais-tu relire le contexte dans lequel le mot simili-humain a été utilisé (par Philadelphia)... Il s'agit d'une espèce de type "homo" éteinte depuis belle lurette.
Cela ne concerne en rien les barbares humains d'aujourd'hui.



Alors ce ne sont pas des simili...mais bien des homo...comme nous. :hi:

Il y en a eu plein... :hi: :hi:
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

komyo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 760
Enregistré le: 04 Jan 2013, 14:26

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 21 Nov 2015, 05:00

Philadelphia a écrit:Il existe aujourd'hui des milliers de langues différentes qui coexistent. Mais une seule race humaine. Si on suit ton raisonnement, on devrait trouver des tas de races quasi-humaines, qui ont évolué différemment de l'homo sapiens. Où sont donc passés tous ces simili-humains ?
Pourquoi decouvre-t-on des animaux vieux de plusieurs millions d'années qui n'ont quasiment pas subi de changement évolutif, alors que dans le même laps de temps les australopithèques auraient cessé de sauter de branches en branches pour finalement tapoter des messages abscons sur leur ordinateur ?

Phila.


Pourquoi ceci pourquoi cela, on peut toujours poser des questions, mais encore faut il qu'elles soient autre chose que des formes de sophisme ou des éléments de langage pour noyer le poisson, si j'ose dire.
la théorie de l'évolution n'en est plus une tant elle est validée dans toutes les sciences. Des questionnements subsistent et des zones d'ombres, mais de là à revenir en arrière au niveau des croyances explicatives qu'avaient développés les babyloniens ou les sumériens, il y a désormais un fossé infranchissable.


La dernière espece humanoide proche de nous et avec laquelle nous nous sommes en partie hybridé sont les néanderthals. Il y donc bien un changement évolutif constant. Comme pour les langues, l'humain continue a évoluer. Cette question t intéresse, ou le but pour toi est juste de défendre une croyance ancienne ?
Ne pas railler, ne pas déplorer ni maudire, mais comprendre. Baruch Spinoza

universel

[ Monothéiste ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 412
Enregistré le: 18 Déc 2014, 17:27

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 02 Déc 2016, 14:24

...universel de Sétif.
l'évolution n existe pas mes chers collègues du forum, l adabtation de toutes les êtres vivants existe et prouvée, mais l évolution non, les humains s adaptaient au fur a mesure du climat et l endroit et les vivres d on t il vit. Voilà
aitouche abderrahmene de setif

universel

[ Monothéiste ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 412
Enregistré le: 18 Déc 2014, 17:27

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 01 Fév 2017, 16:29

L évolution n existe pas et elle n admet jamais dans la science du réel , aucune créature ne peut évoluer , un singe reste un singe , une fourmi reste une fourmi .La chose qui exclut l'évolution c est l'adaptation qui se manifeste chez les êtres vivants, pour bien comprendre l'adaptation voici un exemple : si on met un couple humain de l'Europe dans un endroit où vivent les noirs avec nez très ouvert par le temps leurs descendance change de biologie physique peu a peu suivant l'ordre du temps leurs descendances seront des noirs avec un nez ouvert et un cheveux cripéet un grand thorax etc etc etc................c est le même processus pour tout être vivent. Voilà maintenant les choses qui agissent [ le climat , la géographie , la nourriture , la croyance , mode de vie etc ]

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4049
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 01 Fév 2017, 16:40

Si si, l'évolution du vivant existe.

C'est pas le tout d'écrire très gros et en rose...

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9315
Enregistré le: 23 Oct 2012, 07:56

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 05 Fév 2017, 13:25

....
Modifié en dernier par Mormon le 06 Fév 2017, 07:25, modifié 3 fois.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4049
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 05 Fév 2017, 14:14

La théorie de l'évolution est incompatible avec l'Evangile



Dans ce cas c'est que l'évangile est faux, puisque l'évolution est démontrée, contrairement à la véracité de l'évangile.

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9315
Enregistré le: 23 Oct 2012, 07:56

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 06 Fév 2017, 09:36

(Essai)

La théorie de l'évolution est incompatible avec l'Evangile, lequel renvoit...

1) Aux origines d'une création parfaite et immortelle.

2) A une chute impliquant le bien et le mal : mort physique et jugement.

3) A une rédemption/résurrection.

Cette théorie, stipulant que la mort aurait régné depuis toujours, programmée pour l'éternité avec son cortège de souffrances, d'interrogations et de désespoir par son absence de finalité, est contraire à la morale.

Que toutes choses auraient été créées par le hasard pour le chaos, et donc d'aucune valeur. Que l'hominidé serait peu à peu passé de l'état instinctif (au bénéfice d'une révélation génétique ou endogène) à l'état d'être pensant homo-sapien doté du libre arbitre moral avec, pour corollaire, la notion de bien et de mal, de bonheur, de vie après la mort et de jugement. Tout cela sans la protection d'une guidance prophétique de compensation (révélation exogène) ; l'exposant du même coup à une extinction programmée et rapide... En effet, pour cette raison un passage progressif de l'état animal à l'état humain est philosophiquement inconcevable. Ou bien l'on est animal, ou bien l'on est humain ; ou l'on est sous la protection de l'instinct, ou l'on est sous celle de la guidance divine ; ou l'on a le libre arbitre moral, ou on ne l'a pas ; ou l'on est responsable, ou on ne l'est pas.

On ne peut pas être les deux à la fois... tout comme pour la quadrupédie et la bipédie ; ou encore pour passer progressivement du cri au langage et à la pensée ; ou passer d'une pilosité animale à la nudité du corps humain pour une gestion responsable de la sexualité. L'homme n'a pas attendu des centaines milliers d'années pour accéder tout soudain à la finitude enthropomorphique et civilisationnelle de notre époque.

Le refus d’une vision transcendante de l’univers concernant la vie qu'il abrite, ou l'acceptation de la fatalité d’un fonctionnement chaotique de ce dernier, invitent à se ranger derrière le constat de son inutilité. En fait, c’est souscrire à une vision morbide et sinistre de l’existence de toutes choses. De l'existence en elle-même en totale contradiction avec la dynamique et le génie de la construction cosmique.

Cela signifierait que l'univers dans sa stupéfiante complexité aux nombreuses applications en parfait équilibre depuis l'infiniment petit jusqu'à l'infiniment grand, se serait formé par lui-même en ayant omis, au passage, de prévoir un mécanisme de régénérescence illimitée pour prévenir déclin et mort ; alors que son optimisme, sa complexité, son ingéniosité, sa vitalité, sa perfection, plaident infiniment et philosophiquement pour un maintient éternel.

Cela signifierait que Dieu parfait et immortel ne saurait être à l'origine de l’univers. Il n'y aurait pas eu d’Adam et d’Eve créés parfaitement pour l'immortalité. Le mal aurait fait partie intrinsèquement du projet pour une perfection non programmée. Il n'aurait jamais été introduit suite à l'exercice du libre arbitre. Il n'y aurait donc pas de sens à la vie en vue d'un Jugement. Donc pas de justice et de Juge. Donc pas de Dieu. Alors aucune création possible justifiée dans son existence. Donc néant !

Mais l'homme en général, interpelé par sa conscience ou son libre arbitre moral, semble programmé génétiquement et intellectuellement pour chercher autour de lui les signes qui pourraient le renvoyer au vraie sens de sa présence dans la mortalité.

C'est à partir de cette caractéristique qu'il reçut une réponse prophétique à son besoin d'être aimé personnellement et parfaitement par un être suprême pour combler son absence de guidance innée. La Bible nous indique comment, en gros, il fut doté de cet ajout.

Cela implique le postulat que son "moi" est éternel, et la notion de plusieurs paliers de progression pour que son libre arbitre fut respecté avant chaque étape :

1/la création physique actuelle ; 2/ la création spirituelle de toutes choses qui précéda (Jésus premier né des esprits) ; 3/ l'état préalable dont on ne sait rien. Tout cela évoluant depuis toute éternité dans un contexte de bien et de mal dont nous ignorons presque tout.

A l'origine de la création adamique, c'étaient des lois célestes qui chapotaient tout l'ensemble dans la perfection de l'immortalité avec l'absence de mal. Dès que le mal prit le dessus par la mortalité et l'éloignement de Dieu, ces lois célestes se retirèrent partiellement et la ternissure de la mortalité apparut. Depuis, sans le vernis céleste, ces lois de gouvernance physique laissent apparaître à l'incrédule un passé éternel, un présent et un futur éternel de type déclinant avec échéance pessimiste. Le passage d'Adam et Eve de l'immortalité à la mortalité fut l'objet d'un processus quasi instantané qui fit passé de la naissance à la mort une multitude de créatures. En fait, les choses sont comme si elles étaient le résultat de deux programmes s'interpénétrant : le chaotique et le merveilleux - le médiocre et la perfection - l'aléatoire et le miracle ; pour faire finalement la volonté de Dieu et pour que l'existence de toute choses ait un sens.

C'est comme pour la vision d'Ezéchiel sur la résurrection. Le prophète vit au ralenti des os se rassembler, de la chair prendre forme, de la peau recouvrir, et les corps se tenir debout. Pour autant ces étapes ne se produisent pas à ce rythme. Aussi, comme pour les guérisons miraculeuses ces étapes se passent dans un quasi instantané. Un arrêt sur image pourrait nous pousser à croire que ce processus aurait pu prendre des millions d'années, mais en fait il n'en est rien.

Notre vision paléontologie des choses n'est que la contemplation d'une image à l'arrêt. Beaucoup perdent la foi pour cette raison.

C'est pareil pour la parole de Jésus qui a dit : "En vérité je vous le dis, si quelqu’un dit à cette montagne : "Soulève-toi et jette-toi dans la mer", et s’il n'hésite pas dans son cœur, mais croit que ce qu’il dit va arriver, cela lui sera accordé.

A la suite de cela, nos géologues et paléontologues modernes iront vérifier dans la mer à l'endroit en question et constateront que ladite montagne est à cette place depuis 800 millions d'années pour conclure qu'il n'y a jamais eu de miracle... A vrai dire, sitôt que le processus de la mort s'enclencha suite à la consommation du fruit par Adam, c'est la vie et la mort qui se produisirent presque instantanément pour une multitude de créatures. Des créatures* de toute éternité qui nous accompagnèrent avant toute création spirituelle... mais des créatures qui n'ont pas été retenues par Dieu pour jouer directement un rôle auprès des enfants d'Adam. Aussi nous sommes ce que nous sommes pour avoir voulu conserver notre libre arbitre dans le but de cette épreuve mortelle, et non une autre espèce de créature issue d'un quelconque processus d'évolution d'une quelconque époque. Notre création a été propre et d'origine céleste.

Nous vivons à un carrefour de l'éternité où tout doit se décider. Mais l'existence d'un Sauveur permettra au plan divin de salut d'être mené à son terme en justice. La véritable connaissance de la formation céleste et originelle de la terre nous sera révélée lorsque le Seigneur viendra dans son règne. En attendant, c'est un astre déchu que nous contemplons avec nos yeux de mortels dans lequel sont en interaction subtil deux systèmes de gestion de la matière et de la vie. Mais, lorsque nous aurons accès à l'immortalité nous pourrons contempler la vaste éternité avec des yeux d'immortels. Alors, ce que nous contemplerons depuis notre terre céleste sera bien différent :

" Je vais créer de nouveaux cieux Et une nouvelle terre ; On ne se rappellera plus les choses passées, elles ne reviendront plus à l’esprit " (Es.65:17).

" Car Le ciel se retira comme un livre qu’on roule, et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leur place. " (Apoc.6 :14).

" Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre avaient disparu..." (Apoc.21:1).

" Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux." (Apoc.20 :11).

Nous ne sommes pas le résultat de l'évolution. La paléontologie ne peut prendre en compte que ce qui relève pas de lois connues. Elle ne peut prendre en compte le lapin qui sort du chapeau du magicien. Elle observe le naturel, et non le surnaturel. La matière baryonique, et non la matière noire. Adam et Eve furent nos premiers ancêtres. La création fut parfaite et immortelle dès le début. La mort modifia les matériaux et tous les éléments de cet astre (la terre) jusqu'à l'histoire véritable de sa création. Lorsque la terre sera purifiée par le retour du Christ, toutes ces traces d'imperfections disparaîtront partiellement... et disparaîtront totalement lorsque la terre deviendra un corps céleste pour l'héritage des justes.

* Beaucoup d"âmes" choisirent de ne pas continuer leur progression éternelle en abandonnant leur libre arbitre par l'accession à des entités vivantes diverses et inférieures. C'est un choix de non-vie s'étalant jusqu'à la création spirituelle de toutes choses par Dieu. D'où la valeur des âmes humaines. Mais aussi d'où l'impression que les êtres ont biologiquement évolués pendant la période de leur matérialisation et de leur mort.
Modifié en dernier par Mormon le 11 Fév 2017, 11:00, modifié 2 fois.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Mezzo reno

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4
Enregistré le: 06 Fév 2017, 08:55

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 06 Fév 2017, 10:06

komyo a écrit:la théorie de l'évolution n'en est plus une tant elle est validée dans toutes les sciences.


Cette simple phrase indique que tu ignores le sens scientifique du terme "théorie".

Savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 104
Enregistré le: 01 Fév 2017, 11:03

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 06 Fév 2017, 10:10

Mormon a écrit:(Essai)

La théorie de l'évolution est incompatible avec l'Evangile, lequel renvoit...

1) Aux origines d'une création parfaite et immortelle.

2) A une chute impliquant le bien et le mal : mort physique et jugement.

3) A une rédemption/résurrection.

Cette théorie, stipulant que la mort aurait régné depuis toujours, programmée pour l'éternité avec son cortège de souffrances, d'interrogations et de désespoir par son absence de finalité, est contraire à la morale.

Que toutes choses auraient été créées par le hasard pour le chaos, et donc d'aucune valeur. Que l'hominidé serait peu à peu passé de l'état instinctif (au bénéfice d'une révélation génétique ou endogène) à l'état d'être pensant homo-sapien doté du libre arbitre moral avec, pour corollaire, la notion de bien et de mal, de bonheur, de vie après la mort et de jugement. Tout cela sans la protection d'une guidance prophétique de compensation (révélation exogène) ; l'exposant du même coup à une extinction programmée et rapide... En effet, pour cette raison un passage progressif de l'état animal à l'état humain est philosophiquement inconcevable. Ou bien l'on est animal, ou bien l'on est humain ; ou l'on est sous la protection de l'instinct, ou l'on est sous celle de la guidance divine ; ou l'on a le libre arbitre moral, ou on ne l'a pas ; ou l'on est responsable, ou on ne l'est pas.

On ne peut pas être les deux à la fois... tout comme pour la quadrupédie et la bipédie ; ou encore pour passer progressivement du cri au langage et à la pensée ; ou passer d'une pilosité animale à la nudité du corps humain pour une gestion responsable de la sexualité. L'homme n'a pas attendu des centaines milliers d'années pour accéder tout soudain à la finitude enthropomorphique et civilisationnelle de notre époque.

Le refus d’une vision transcendante de l’univers concernant la vie qu'il abrite, ou l'acceptation de la fatalité d’un fonctionnement chaotique de ce dernier, invitent à se ranger derrière le constat de son inutilité. En fait, c’est souscrire à une vision morbide et sinistre de l’existence de toutes choses. De l'existence en elle-même en totale contradiction avec la dynamique et le génie de la construction cosmique.

Cela signifierait que l'univers dans sa stupéfiante complexité aux nombreuses applications en parfait équilibre depuis l'infiniment petit jusqu'à l'infiniment grand, se serait formé par lui-même en ayant omis, au passage, de prévoir un mécanisme de régénérescence illimitée pour prévenir déclin et mort ; alors que son optimisme, sa complexité, son ingéniosité, sa vitalité, sa perfection, plaident infiniment et philosophiquement pour un maintient éternel.

Cela signifierait que Dieu parfait et immortel ne saurait être à l'origine de l’univers. Il n'y aurait pas eu d’Adam et d’Eve créés parfaitement pour l'immortalité. Le mal aurait fait partie intrinsèquement du projet pour une perfection non programmée. Il n'aurait jamais été introduit suite à l'exercice du libre arbitre. Il n'y aurait donc pas de sens à la vie en vue d'un Jugement. Donc pas de justice et de Juge. Donc pas de Dieu. Alors aucune création possible justifiée dans son existence. Donc néant !

Mais l'homme en général, interpelé par sa conscience ou son libre arbitre moral, semble programmé génétiquement et intellectuellement pour chercher autour de lui les signes qui pourraient le renvoyer au vraie sens de sa présence dans la mortalité.

C'est à partir de cette caractéristique qu'il reçut une réponse prophétique à son besoin d'être aimé personnellement et parfaitement par un être suprême pour combler son absence de guidance innée. La Bible nous indique comment, en gros, il fut doté de cet ajout.

Cela implique le postulat que son "moi" est éternel, et la notion de plusieurs paliers de progression pour que son libre arbitre fut respecté avant chaque étape :

1/la création physique actuelle ; 2/ la création spirituelle de toutes choses qui précéda (Jésus premier né des esprits) ; 3/ l'état préalable dont on ne sait rien. Tout cela évoluant depuis toute éternité dans un contexte de bien et de mal dont nous ignorons presque tout.

A l'origine de la création adamique, c'étaient des lois célestes qui chapotaient tout l'ensemble dans la perfection de l'immortalité avec l'absence de mal. Dès que le mal prit le dessus par la mortalité et l'éloignement de Dieu, ces lois célestes se retirèrent partiellement et la ternissure de la mortalité apparut. Depuis, sans le vernis céleste, ces lois de gouvernance physique laissent apparaître un passé éternel, un présent et un futur éternel de type déclinant avec échéance pessimiste.

C'est comme pour la vision d'Ezéchiel sur la résurrection. Le prophète vit au ralenti des os se rassembler, de la chair prendre forme, de la peau recouvrir, et les corps se tenir debout. Pour autant ces étapes ne se produisent pas à ce rythme. Aussi, comme pour les guérisons miraculeuses ces étapes se passent dans un quasi instantané. Un arrêt sur image pourrait nous pousser à croire que ce processus aurait pu prendre des millions d'années, mais en fait il n'en est rien.

Notre vision paléontologie des choses n'est que la contemplation d'une image à l'arrêt. Beaucoup perdent la foi pour cette raison.

C'est pareil pour la parole de Jésus qui a dit : "En vérité je vous le dis, si quelqu’un dit à cette montagne : "Soulève-toi et jette-toi dans la mer", et s’il n'hésite pas dans son cœur, mais croit que ce qu’il dit va arriver, cela lui sera accordé.

A la suite de cela, nos géologues et paléontologues modernes iront vérifier dans la mer à l'endroit en question et constateront que ladite montagne est à cette place depuis 800 millions d'années pour conclure qu'il n'y a jamais eu de miracle... A vrai dire, sitôt que le processus de la mort s'enclencha suite à la consommation du fruit par Adam, c'est la vie et la mort qui se produisirent presque instantanément pour une multitude de créatures. Des créatures* de toute éternité qui nous accompagnèrent avant toute création spirituelle... mais des créatures qui n'ont pas été retenues par Dieu pour jouer directement un rôle auprès des enfants d'Adam. Aussi nous sommes ce que nous sommes pour avoir voulu conserver notre libre arbitre dans le but de cette épreuve mortelle, et non une autre espèce de créature issue d'un quelconque processus d'évolution d'une quelconque époque.

Nous vivons à un carrefour de l'éternité où tout doit se décider. Mais l'existence d'un Sauveur permettra au plan divin de salut d'être mené à son terme en justice. La véritable connaissance de la formation céleste et originelle de la terre nous sera révélée lorsque le Seigneur viendra dans son règne. En attendant, c'est un astre déchu que nous contemplons avec nos yeux de mortels dans lequel sont en interaction subtil deux systèmes de gestion de la matière et de la vie. Mais, lorsque nous aurons accès à l'immortalité nous pourrons contempler la vaste éternité avec des yeux d'immortels. Alors, ce que nous contemplerons depuis notre terre céleste sera bien différent :

" Je vais créer de nouveaux cieux Et une nouvelle terre ; On ne se rappellera plus les choses passées, elles ne reviendront plus à l’esprit " (Es.65:17).

" Car Le ciel se retira comme un livre qu’on roule, et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leur place. " (Apoc.6 :14).

" Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre avaient disparu..." (Apoc.21:1).

" Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux." (Apoc.20 :11).

Nous ne sommes pas le résultat de l'évolution. La paléontologie ne peut prendre en compte que ce qui relève pas de lois connues. Elle ne peut prendre en compte le lapin qui sort du chapeau du magicien. Elle observe le naturel, et non le surnaturel. La matière baryonique, et non la matière noire. Adam et Eve furent nos premiers ancêtres. La création fut parfaite et immortelle dès le début. La mort modifia les matériaux et tous les éléments de cet astre (la terre) jusqu'à l'histoire véritable de sa création. Lorsque la terre sera purifiée par le retour du Christ, toutes ces traces d'imperfections disparaîtront partiellement... et disparaîtront totalement lorsque la terre deviendra un corps céleste pour l'héritage des justes.

* Beaucoup d"âmes" choisirent de ne pas continuer leur progression éternelle en abandonnant leur libre arbitre par l'accession à des entités vivantes diverses et inférieures. C'est un choix de non-vie s'étalant jusqu'à la création spirituelle de toutes choses par Dieu. D'où la valeur des âmes humaines. Mais aussi d'où l'impression que les êtres ont biologiquement évolués pendant la période de leur matérialisation et de leur mort.

Bonjour, je trouve ta compréhension de la création assez personnelle même si elle a l'air très séduisante, rien ne prouve ce que tu dis.
En fait tout prouve que les choses sont en constant mouvement ou changement que rien n'est figé, même le langage évolue, les formes, la vie s'adapte.
Nous sommes dans une dimension dense assez lointaine de Dieu et de son royaume, c'est a dire Adam et Ève ont bel et bien été cree dans une dimension élevé directement par Dieu avec une âme spirituelle, nous sommes le résultat du métissage entre la lignée adamique et la lignée terrestre.
Adam a chuté et s'est retrouve sur terre a une certaine époque ou régnait des espèces d'hominidés les homo sapiens qui avait subi eux une évolution , notre créateur décida de faire cohabiter les deux espèces et demanda a Adam de remplir la terre de ses descendants.
Si vous avez une question, je suis a votre écoute

Mezzo reno

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4
Enregistré le: 06 Fév 2017, 08:55

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 06 Fév 2017, 10:16

Savoir a écrit:Si vous avez une question, je suis a votre écoute


Oui, moi j'ai une question double : fais-tu partie d'une confession religieuse particulière ? Si oui laquelle ?
Merci.

(question subsidiaire : pourquoi ne pas jouer franc-jeu dès le départ ?)

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9315
Enregistré le: 23 Oct 2012, 07:56

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 06 Fév 2017, 10:21

Savoir a écrit:Adam a chuté et s'est retrouve sur terre a une certaine époque ou régnait des espèces d'hominidés les homo sapiens qui avait subi eux une évolution , notre créateur décida de faire cohabiter les deux espèces et demanda a Adam de remplir la terre de ses descendants.
Si vous avez une question, je suis a votre écoute


La position de l'Eglise de Jésus-Christ est différente. Adam et Eve sont les premiers représentants de l'espèce humaine. La mort fut introduite, et le reste s'en suivi.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Navam

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2809
Enregistré le: 22 Déc 2014, 10:09

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 06 Fév 2017, 10:28

Bonjour,

L'évolution existe bel et bien ! Que certaines personnes le veuillent ou non.

Une preuve ?
Un espèce A + une espèce B = une espèce C

Un exemple ?
Image
Voilà le Zébrane, un mélange entre un zèbre et un âne ...
Cela n'a rien à voir avec une adaptation mais c'est bel et bien une nouvelle race !

Et à ceux qui pensent qu'il n'y a que l'homme capable de faire des croisements entre espèce, renseignez-vous un peu car dans la nature ce genre de mixe se fait également naturellement !

Et donc les espèces créées ne sont pas toutes stériles comme certains allaient déjà venir avec ce genre d'argument ! :D

Au plaisir !
« L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit. » (Gandhi)
« En vérité il y a autant de religions que d'individus sur cette terre.» (Gandhi)

Savoir

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 104
Enregistré le: 01 Fév 2017, 11:03

Message Sujet: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolution

Message Titre du message: Re: Des scientifiques évangéliques et la théorie de l'évolut

Message Ecrit le 06 Fév 2017, 12:01

Mormon a écrit:Adam a chuté et s'est retrouve sur terre a une certaine époque ou régnait des espèces d'hominidés les homo sapiens qui avait subi eux une évolution , notre créateur décida de faire cohabiter les deux espèces et demanda a Adam de remplir la terre de ses descendants.
Si vous avez une question, je suis a votre écoute

La position de l'Eglise de Jésus-Christ est différente. Adam et Eve sont les premiers représentants de l'espèce humaine. La mort fut introduite, et le reste s'en suivi.

Eh oui c'est la vérité, toutes les religions monotheistes le confirment.Adam a une ame spirituelle directement insufflé par notre createur et est considéré comme notre père a tous, les espèces d'hominidés qui vivaient sur terre tel les neanderthaliens ou autres etaient apparentés aux animaux! Ils avaient une âme terrestre, voués a l'extinction car aucune spiritualité!!
La science actuelle tant qu'elle n'incorpore pas la notion de l'ame nous serons considérés ni plus ni moins comme des animaux évolués voués a la mort et à l'echec; c'est la triste et unique verite :la science actuelle n'est pas la vraie science.Mais cela reste mon avis et je peux me tromper, la perfection n'est pas de ce monde.


Retourner vers GÉNÉRAL Libre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Erdnaxel et 18 invités

Open chat