Edito : L'extrémisme est l'ennemi de la fraternité !

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.


gillet guy

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 86
Enregistré le: 08 Nov 2017, 11:33

Message Sujet: Edito : L'extrémisme est l'ennemi de la fraternité !

Message Titre du message: Edito : L'extrémisme est l'ennemi de la fraternité !

Message Ecrit le 13 Nov 2017, 10:56

TITRE : L'extrémisme est l'ennemi de la fraternité et de la paix !

L'extrémisme, nous le savons, revêt plusieurs formes et cause bien des malheurs dans notre monde d'aujourd'hui, mais ce fléau ne date pas d'hier et divise le genre humain au point qu'on en arrive à s'entretuer, à se massacrer pour des raisons religieuses, politiques et surtout nationalistes. Cet extrémisme frappe actuellement en Irak avec les chrétiens qui sont pourchassés ou exterminés par les islamistes, dans la bande de Gaza et en Israël aussi avec cette guerre fratricide qui dure depuis plus de 60 ans ou encore en Syrie, au Mali, etc... Et puis, il y a les évènements d'Ukraine où, encore une fois, les populations sont les victimes d'un conflit nationaliste qui s'aggrave de jour en jour sans que la communauté internationale ne trouve de solution diplomatique efficace pour entamer enfin une désescalade.

Oui, l'extrémisme, sous toutes ses formes, est bien l'ennemi de la fraternité et donc de la paix, car cette peste noire est la négation même du genre humain. Cela peut paraître une évidence, mais il est sans doute bon de le redire, personne ne naît extrémiste. Mais on peut le devenir au cours de son existence du fait d'un parcours de vie chaotique, de certaines rencontres trop influençables et néfastes ou parce que certaines personnes vivent avec une rancoeur tenace, irrationnelle qui les poussent à haïr l'autre au point de désirer sa mort. Pour une question de pouvoir, de position sociale ou pour d'autres raisons funestes, des êtres sans scrupule peuvent entretenir un extrémisme destructeur pour conserver leur statut dans la société. En effet, ils n'ont pas intérêt à ce que des communautés, des peuples puissent enfin fraterniser car leur pouvoir, leur influence ne reposent tout simplement que sur la division.

C'est ce qui se passe actuellement entre Israéliens et Palestiniens et des observateurs, bien renseignés sur la question, nous disent bien que nous trouvons des durs dans chaque camp qui n'ont aucun intérêt politique, religieux et surtout stratégique à ce qu'il y ait la paix entre les deux peuples. En plus, il est sans doute hélas plus facile de faire de jeunes, qui ont toujours connu la guerre dans leur pays depuis l'enfance, des "va-t-en-guerre". Ces gourous démoniaques se chargent bien de leur dire qu'en prenant les armes, ils pourront ainsi venger la mort d'un père, d'une mère ou de frères et soeurs morts sous les bombardements ou dans des massacres. Si en plus, ces fanatiques religieux promettent à leurs combattants qu'ils iront tout droit au paradis s'ils sont tués en martyrs............ alors là, du coup ces jeunes désespérés n'hésitent plus à combattre !!.... Les chrétiens d'Irak, en ce moment, sont les malheureuses victimes de ces "fous de Dieu" qui veulent imposer plus la terreur qu'un islam qui n'est pour eux qu'un prétexte pour prendre le pouvoir à n'importe quel prix, surtout que dans le Coran, il n'est pas dit d'éliminer son prochain.

Mais sans doute faut-il balayer aussi devant notre propre porte, en nous rendant compte que l'extrémisme existe aussi en France, même s'il est moins sanglant........... mais pour combien de temps ? Le racisme, par exemple, refait surface et c'est, si je puis dire, tellement classique en temps de crise. Les gens de couleur, les étrangers, les juifs, les gens du voyage... sont montrés du doigt et des soi-disant responsables politiques font "leur beurre" en mettant constamment sur la table des problèmes que nous aurions, paraît-il, en matière d'immigration et d'insécurité. Ces faiseurs de haine ont d'ailleurs, non seulement de l'audience, mais de plus en plus de suffrages lors des élections et, pour ce qui est de la paix et de la fraternité, ils ne la conçoivent qu'avec les personnes de même couleur de peau qu'eux. Les autres doivent quitter le territoire et tant pis s'ils risquent à nouveau de se faire massacrer ou de mourir de faim lorsqu'ils retourneront chez eux, ce n'est pas leur problème. Tout cela pour dire qu'il est si malin d'entretenir ainsi la peur de l'autre, la crainte même d'une invasion étrangère pour semer le doute et ensuite le rejet. Ne dit-on pas parfois qu'entre la liberté basée sur la fraternité et la sécurité, les peuples choisissent hélas trop vite la deuxième solution. C'est un réflexe de survie tellement humain après tout mais qui, à terme, se retourne contre les gens, car cela finit par étouffer insidieusement et à petit feu l'esprit de fraternité tout en fragilisant la paix.

Pour finir, sans doute faut-il s'inspirer de grandes figures comme Gandhi, Mandela ou encore Martin Luther King, pour faire enfin reculer l'extrémisme. Ces personnages, et bien d'autres connus ou anonymes dans l'Histoire, avaient toutes les raisons de haïr leur prochain, de se venger, car ils avaient subi, avec leurs frères, les pires atrocités. Pourtant, guidés par je ne sais quelle force de paix, d'amour et sans qu'ils en ressentent un quelconque héroïsme, ils ont tendu la main à leurs ennemis parce qu'ils avaient compris très tôt qu'il ne pouvait et ne devait pas en être autrement. Il est aussi un homme, vraiment pas tout à fait comme les autres, qui a été crucifié il y a plus de 2000 ans à cause notamment de son attitude fraternelle non comprise et sévèrement sanctionnée envers ceux, à son époque, que l'on rejetait et que l'on méprisait. Ce Jésus, puisque c'est son nom, était sans doute avant tout, un provocateur ô combien éclairé, qui avait décidé de bousculer les gens bien pensants, les hommes de pouvoir pour les supplier de tendre la main à leurs semblables si démunis et si opprimés. Il les comprenait car il vivait au milieu d'eux.

Tous ceux que je viens de citer me demandent aujourd'hui, comme ils vous supplient aussi, de défendre sans hésiter la paix et la fraternité là où vous vivez, en vous appuyant surtout sur la position sociale, professionnelle que vous tenez dans la communauté humaine, qu'elle soit modeste ou influente, peu importe ! C'est un héritage vital à transmettre aux générations futures si nous ne voulons pas être responsables, à notre niveau, du triomphe de l'extrémisme qui sème la mort et la désolation tout en balayant la dignité et le respect de chaque être humain.
Guy GILLET

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26118
Enregistré le: 25 Avr 2014, 10:14

Message Sujet: Edito : L'extrémisme est l'ennemi de la fraternité !

Message Titre du message: Re: Edito : L'extrémisme est l'ennemi de la fraternité !

Message Ecrit le 13 Nov 2017, 11:16

:mains: :mains: :mains: :mains:
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13503
Enregistré le: 12 Fév 2013, 05:07

Message Sujet: Edito : L'extrémisme est l'ennemi de la fraternité !

Message Titre du message: Re: Edito : L'extrémisme est l'ennemi de la fraternité !

Message Ecrit le 16 Nov 2017, 06:39

gillet guy a écrit:Pour finir, sans doute faut-il s'inspirer de grandes figures comme Gandhi, Mandela ou encore Martin Luther King, pour faire enfin reculer l'extrémisme.


Où nous apprenons que ces gens n'étaient pas des extrémistes et donc étaient des tièdes...

gillet guy

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 86
Enregistré le: 08 Nov 2017, 11:33

Message Sujet: Edito : L'extrémisme est l'ennemi de la fraternité !

Message Titre du message: Re: Edito : L'extrémisme est l'ennemi de la fraternité !

Message Ecrit le 16 Nov 2017, 10:42

Sin Glinglin, mon petit bonhomme........... Gandhi, Mandéla, Martin Luther King, tu dis que c'étaient des tièdes, mais tu ne comprends rien ou quoi, ils sont morts justement à cause d'extrémistes qui ne voulaient pas entendre parler de paix, de fraternité entre les peuples ou des personnes de différentes couleurs de peau ! Aurais-tu "les couilles" de mener leurs combats ou aurais-tu été du côté de ceux qui les ont pourchassés, je te le demande assez directement. Moi je n'arrive pas à la cheville de ces personnages et je le dis honnêtement, mais je me suis inspiré un peu d'eux pour mener certains petits combats pour aider des gens en difficultés (français ou étrangers d'ailleurs au passage !). Tu racontes n'importe quoi sur ce forum et on m'avait averti de tes propos.............. ouah, c'est affligeant ce que tu déballes avec tant de haine pour les autres et tu te dis chrétien en plus............ on ne doit pas lire le même Evangile !!....


Retourner vers GÉNÉRAL Libre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : uzzi21 et 13 invités