Les hommes d'affaires du plein Évangile

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.


Nickie

Christianisme [Pentecôtiste]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3682
Enregistré le: 22 Nov 2003, 03:38
Localisation: Canada

Message Sujet: Les hommes d'affaires du plein Évangile

Message Titre du message: Les hommes d'affaires du plein Évangile

Message Ecrit le 25 Jan 2004, 00:44

L'histoire suivante peut etre lue dans sont entièreté depuit le livre: "Les gens les plus heureux". Je l'ai seulement en anglais sur l'internet, ne la trouvant pas en français. Peut-etre par inadvertance! Je me permet donc, ici, de traduire cette meme histoire mais dans sa forme racourcit. Veuillez, s.v.p., m'excuser mon manque de professionnalisme en matière de traduction.

CETTE HISTOIRE débute dans la Vieille Russie, plus de cent ans auparavant, quand le Tsars reignaient encore à Saint Petersburg. Il y avait une puissante dispensation du Saint-Esprit pas mal de la meme manière qu'au jour de la Pentecote à Jérusalem. La nation a rejeté cette visitation de Dieu comme tel le peuple Juif l'avait rejeté cette visitation similère plusieurs siècles auparavant. Nous croyons que ces rejets du Saint-Esprit et de Jésus-Christ sont des raisons pour lesquelles que Jérusalem fut acharnée de par les Gentils pour dixneuf siècles maintenant, et que la Russie est la seule nation sur la terre qui renie de façon officielle l'existence de Dieu.

En 1855, un garçon Russe agé de onze ans, qui croyait dans l'Arménie, a reçu une visitation meiveilleuse et supernaturelle. Pour sept jours et sept nuits, il était sous le pouvoir de Dieu écrivant la prophétie de choses à venir. Il n'a ni mangé, ni bu, ni dormi pendant les sept jour et sept nuits. Quoiqu'étant un garçon illettré, il écrivit d'une belle écriture et a dessiné des desseins, des mapes et, des chartes. Il prédit que la paix serait retirée de la terre et, que l'Arménie serait envahie par les Turques, et que les Chrétiens Arméniens seront massacrés à moins qu'ils allent dans un pays au delà l'océan, lequel les desseins et les chates et les mapes démontrèrent comme étant l'Amérique.

Comme c'est le cas de la plupart des prophécies, l'avertissement n'avait pas de signification au moment meme, et ce ne fut qu'après vint-cinque années après la dispensation Pentecostale en Russie que la meme expérience est parvenue en Arménie. Quoi qu'il en fut, la prophécie du garçon Russe fut minitieusement préservée, en attendant un tel temps que la pleine signifacation serait révélée par Dieu.

Parmis les premiers à recevoir le Bapteme dans le Saint-Esprit, en Armenie, furent la famille de Demos Shakarian, Senior, des Presbitariens. Le père de Demos, parcontre, a refusé d'accepter cette manifestation comme étant de Dieu, meme s'il se joignait aux others membres Pentécotiques dans leur services d'adoration.

La famille Demos Shakarian fut composée du père, de la mère, et de cinq filles. En Arménie, en ce temps là, ce fut autant un reproche pour une épouse d'etre sans un fils que ce fut dans l'Israel ancienne.

C'est le 25 mai, 1891, la mère était assise dans la maison familliale qui n'avait qu'une large pièce. Elle cousait et pleurait pendant qu'elle travaillait, parce Dieu ne l'avait pas bénit avec un fils.

Un grand-oncle visitait avec la famille et était assis en face d'elle, l'autre bod de la pièce, lisant sa Bible. Quand tout-à-coup, il se leva, marcha de l'autre bord de la pièce, et se tena face à la mère en sanglots. Descendant son regard vers elle, il dit, "Soeur, Dieu a entendu ta prière. Dans une année de ce jour, tu vas etre la mère d'un fils." Exactement un an de ce jour là, le 25 mai, 1892, un fils fut né. Les parents le nommèrent Isaac, parce que, comme ce fut avec le fils d'Abraham, il était un fils de promesse.

Révélé Par Dieu

QUAND ISAAC fut environ sept ans, un group de fidèles Pentécotistes Chrétiens commencèrent à venir au village Arménien de Kara Kala pour de la fraternité avec les Pentécotistes Arméniens. Il venaient à chaque quelques mois dans une caravanne de plusieurs wagons couverts, avec environ ving personnes au wagon, chaque wagon tiré par quatre chevaux. Ces Russes aimèrent le Presbytariens Arménien qui eut plus récemment reçu le merveilleux Don de Dieu tel que promis par Jésus-Christ avant son ascension vers son Père.

Parce que Demos Shakarian pouvait parler courrament le Russe, il plaçait les visiteurs dans les différentes maisons Arméniens du village, et à soirée, pendant un semaine entière, sa maison fut utilisée comme une place d'adoration. Il élvait du bétail, et sur la notification que les Russes s'en venaient, il abatteraient un boeuf gras afin de fournir du de la viance de boeuf pour le sevice du festin lors de l'arriver des visiteurs.

Un jour, le mot leur parvenu que la caravan Russe était proche d'arrivée. Demos c'est en allé parmis son troupeau afin de sélectionner le meilleur boeuf qu'il pourrait trouver, car celui-ci serait pour etre donner comme tel au Seigneur. Le veau le plus gras qu'il pu trouver n'avait qu'un seul oeil, l'autre ayant été détruit par une blessure. Il savait que selon les Écritures
qu'il ne devrait pas offrir un animal avec tache au Seigneur, et malgré celà, il decida à faire un compromis d'avec son meilleu sens de jugement, puisque le veau taché était le plus gras de tout le troupeau.

Agissant sur ce compromis, il tua le veau et, de façon rapide, y trancha la tete. N'ayant pas eut le temps d'enterrer ce reste flagrant, il la placa à l'intérieure d'un sac et, la cacha sous une large baille de blé dans un coin de la grange, et puis procéda avec l'abatage pour que le boeuf soit pret pour le festin au moment de l'arriver des Russes.

Au courant de cette veillée là, comme en était la coutume, Demos et la famille entière de Shakarian s'avancèrent et s'agenouillèrent pour recevoir la bénédiction d'un des Anciens Russe pendant que leur prophète se tenait non loin. Après cette bénédiction de l'hote, l'offrande de boeuf devait etre bénit, puis y viendrait le festin et la soirée de louanges. Quand soudainnement, sans dire un mot, le prophète marcha de l'autre bord de la large pièce et sortie dehors. L'ancien ne voulait pas continuer dans l'absence du prophète alors, il demanda qu'un hymne fut chanté jusqu'au retour du prophète.

Quand le prophet retourna dans la pièce, il emmena le sac caché et l'ouvri directement devant des Shakarians qui furent agenoux, révélant ainsi la tete de veau avec l'oeil taché. Il dit que le Seigneur lui avait révélé tout l'histoire pendant qu'ils se préparaient à demander à Dieu de bénir les Shakariens et leurs offrancde de festin.

Demos s'est confessé qu'il avait compromi d'avec son meilleur jugement et demanda le pardon. Ce qui lui fut accordé par la congrégation au nom du Seigneur. Son père, pour la première fois, dit que maintenant il savait que le Baptème dans le Saint-Esprit venait de Dieu, et que drès là et à l'avenir qu'il l'accepte, et ainsi que les manifestations accompagnatrices, et sous aucunes réserves.

Cet incident leur fut si impressionnant, que non seulement les Shakariens, mais aussi les autres familles Arméniennes et ainsi que les familles Russes déterminèrent, que dès cette journée meme, qu'ils offriraient à Dieu seulement un tel service et une telle substance exactement comme Il le demandant d'eux. Et ce meme si ça leur semblerait au moment meme qu'un substitut, comme dans le cas du veau taché qui était le plus gras,

Exode En Amérique

QUARANTE-CINQUE ANNÉES s'écoulèrent depuis que le garçon Russe de onze ans avait écrit la prophétie venant de Dieu. Il était maintenant agé de cinquante-six ans et vivait encore dans la communauté. Quatre décades et demi s'étaient passées sans que sa prophétie se réalise et apparemment, il serait à etre considèrer comme étant un faux prophète. Et puis, sans recevoir aucune incication d'avance, le Seigneur instruisit le prophète d'avertir les Arméniens que le temps était arrivé pour que la prophécie soit accomplie. Conséquemment, il commenca à dire au peuple: "Le temps est arrivé! Maintenant est le temps de quitter le pays!"

Le mot c'est vite répendu parmis les Chrétiens Pentecotistes Arménien, et certains d'entre eux et certains d'entre les Pentécotistes Russes débutèrent leur exode vers l'Amérique. L'année fut 1900. Ils emportèrent la prophétie écrite avec eux et la préservèrent dans une église qu'ils batirent à Los Angèle, Californie. Demos Shakarian n'a pas quitté l'Arménie pour l'Amérique jusqu'à cinq années plus tard. Alors, il prit sa femme et ses cinq filles et son fils de treize ans, Isaac, premièrement s'en allant à New York et puis à Los Angèle. À chacune des familles Pentécotiste partait de l'Arménie, les incroyants se moquèrent d'eux pareille comme Noé et sa famille furent moqués avant l'inondation, mais savaient que l'Arch de Noé s'est finalement reposée sur les montagnes d'Ararat qui sont en Arménie. L'exode Pentécotiste Arménienne en Amérique s'est poursuivie jusqu'en 1912, quand la dernière famille Pentécotiste quitta Kara Kala où la prophétie fut délivrée.

Deux années plutard, la première des grandes guerres mondiales s'est éclatée, et dans sa terrible dévastation, quand la Turkie envahie l'Arménie, chaque ame dans Kara Kala fut effacé de la surface de la terre. Les moqueurs, les rebuffeurs et les incroyants Chrétiens furent détruits. La prophétie donnée en 1855 et réaffirmée en 1900 fut accomplie en 1914 et au cours des années qui s'en suivirent. Les Chrétiens Pentécotistes qui croyèrent en Dieu et Lui obéit furent sains et saufs en Amérique, et parmis eux Demos Shakarian, Senior, et sa famille.

À Los Angèles, pareille comme c'était à Kara Kala, la maison de Demos Shakarian devient la place de louange pour les Arméniens et les Russes.

Prèsqu'immidiatement lors de l'arrivée des Shakariens à Los Angèles, le Saint-Esprit fut déversé à la Mission Azusa Street, à ses débuts. Demos et son beau-frère, M. Mushagian, et un autre monsieur Arménien marchaient sur la rue San Pedro. Comme ils s'approchèrent de la rue Azusa, ils entendirent des sons qui leur furent familiers - des cris et des chants et du priage de la meme manière dont ils étaient accoutumé dans leur propres services. En arrivant à l'écurie chevaleste, qui fut convertie en Mission, ils découvrèrent plusieurs parlant en langues. Ils retournèrent à leur propre monde avec l'excitente nouvelle que Dieu avait commencé à bouger en Amérique comme Il l'avait fait en Arménie, en Russie, dans les Premières Églises, et en heut à l'Étage Supérieur à Jérusalem. En Amérique, le plus nouveau d'entre les pays, le 'pattern' du déversement Pentécotiste était le meme comme ce le fut été en Arménie, le plus vieux d'entre les pays. Où nous provient le début de notre civilisation et, tel que cru par plusieurs étudients de la bible et scientistes comme ayant été le site du Jardin d'Eden, la foyer d'Adam et de Eve. L'expérience Pentécotiste parveint aux Juifs à Jérusalem, c'est parvenue aux Catholiques en Russie, aux Presbytariens en Arménie, et maintenant ça tombait dans les mains d'un mélange et d'un mili-méla de différentes sections de l'humanité à Los Angèles, plusieurs races et plusieurs croyances toutes répondant de la meme manière.

UNE PROPÉRITÉ PROMISE

ISAAC SHAKARIAN avait seize ans quand son père décéda, et il alla travaillé dans une manufacture d'attelage et y oeuvra là pendant trois années afin de supporter sa veuve-mère, ses soeurs, maintenant rendu au nombre de six, et lui-meme. À l'age de dix-neuf ans, il s'en alla dans la 'business' de grossiste en fruits. Et bientot, il s'est marrié et déménagea à Downey, près de Los Angèles, s'est acheté vingt acres de terre et trois vaches à lait, et commença son premier troupeau laitier. La foi en Dieu, un bon jugement et de dure labour parveint éventuellement faire multiplier ce premier troupeau au millième, et jusqu'en 1943, le troupeau Shakarien s'avaient aggrandit jusqu'à trois-mille en nombre, la ferme laitière la plus large au monde!

Les Shakariens ont non-seulement prospéré, mais chacun des Arkméniens et des Russes qui ont quitté et s'en alla en Amérique comme résultat de la prophécie, ont propéré en accord avec la promesse le Seigneur avait écrit plusieurs années auparavant par la main du garçons Russe de onze ans. La promesse se tient vraie, selon la promesse de la Bible, meme jusqu'à la troisième et quatrième génération.

Le 21 juillet, 1913, à Downey, Demos Shakarian, Junior, est né. Il fut né dans une maison Pentécotiste et a grandi dans une église Pentécotiste. Ce qui concerne ceci, il dait: "Je ne peut me souvenir d'une époque où je n'ai pas aimé Dieu. Je ne peut pas me souvenir d'une époque quand je n'ai pas cru que j'étais un enfant de Dieu et m'en allant vers le Ciel."

"Si celà te semble étrange, il vaut peut etre mieux de souligner que nos familles Arméniennes sont un peu différentes de la famille Américaine moyenne. Dans la famille Arménienne moyenne, il y a beaucoup d'individualité, chaque membre du foyer décidant le courant qu'il veut choisir. Parfois meme, de façon religieuse, ceci emporte les membres de la familles loins aparts. Mais dans la famille Arménienne moyenne, nous y allons ensemble. Tel les vieux Hébreux et les premiers Chrétiens, notre religion est une religion familliale. Nous nous tenons ensemble de façon rigoureuse, socialement et en affaires.

"L'efficacité de cette philosophie est illustrée dans le fait que dans notre église Arménienne à Los Angelèse, meme si tout no sevices semestriels, à l'exception d'une, sont encore menée dans la langue Arménienne et d'après l'ancienne forme Arménienne d'adorer Dieu, nous avons encore les jeunes gens avec nous. Nos amis Américains, qui visitent notre église, sont toujours impressionnés par le fait qu'il y a presqu'autant de jeunes garçons et de jeunes filles dans nos services qu'ils y a d'hommes et de femmes plus agés."

Apprendre à Faire Confiance

À L'AGE de dix ans, Demos était prèsque sourd d'une blessure d'enfance. Il y avait des périodes de temps quand son ouie revenait partiellement et à d'autre temps, il était complétement sourd. La blessure et l'affliction qui en fut le résultat lui causèrent à prier comme il ne l'avait jamais fait auparavant dans sa jeune vie. Sa mère, une grande guerrière de la prière, s'est tenu à Dieu de façon acharnée recherchant une délivrance pour son garçon.

Trois années s'écoulèrent. Demos était agé de treize ans. Il fut assis à l'église louant Dieu. Quand soudainnement le pouvoir de Dieu tomba sur lui et le remplit. Il fut baptisé avec le Saint-Esprit. Pendant quatre heures, de huit heure à minuit, il fut incapable de prononcer un mot ni d'Arménien, d'Anglais ou d'Espagnol, les trois langues qui lui furent familières. L'Esprit de Dieu prit la charge complète de ses organes vocales, et durant c'est quatres heures là, il parla en d'autres langues tel l'Esprit lui chuchota.

Quand il arriva chez lui, il eut une autre expérience merveilleuse, laqu'elle il décrit comme suit: " Le pouvoir de Dieu me coucha par terre et là, j'y demeura absolument impuissant, incapable de m'y relever où d'aller au lit. Comme j'étais étendue là, dans cet état d'impuissance, Dieu me parla et me dit: 'Demos, vas-tu jamais douter de mon pouvoir?' Là, j'ai essayé de me lever, mais je me trouvai impuissant. À deux autres reprises, le Seigneur m'a demandé cette meme question et deux autres fois je L'ai rassuré que je ne douterai jamais Son pouvoir. Depuis cette heure là, j'ai prouvé encore et encore la réalité du pouvoir de Dieu dans ma vie. Jésus ne failliera jamais ceux qui ose croire.

"J'avais besoin de cette expérience et de cette assurance dans les jours et les années à suivre, car le parcours n'a pas toujours été rose, et dans les épreuves et les tests, j'ai pu me rappeler celà quand j'étais complètement impuissant, à plat sur mon dos dans ma chanbre à coucher, Dieu me demande d'avoir entière confiance en Lui, et je Lui est assuré que je le ferai!"

Au courant de ces années de secondaires, Demos décida de s'aventurer par lui-meme en affaires. Isaac, qui fut toujours un succès et propère, donna à son fils un nid d'oeuf, un capital de$2,000. Avec ce-ci, Demos et un ami, dan, débutèrent dans la 'buisiness' de la ferme laitière. Dan et Demos ont batit leur troupeau laitier jusqu'à soixante vaches à lait. Avec cet meme troupeau, ils ont pu faire plus d'argent que leur professeur de secondaire rentrait comme salaire.

Mais ce triomphe en affaire ne dura pas longtemps. Bientot, la dépression leur tombère dessus et il ont perdu tout excepté le $2,000 du nid pourvu par Isaac. Demos decida, quand il décendit au montant de ce nid, qu'il devrait se retiré de l'affaire, et c'est ce qu'il fit. Dieu ne permettrait pas que le $2,000, qui fut gagner et pourvu par Isaac, fusse perdu meme par son fils!

Demos s'est alors aventuré dans les affaires du boeuf et a fait du profit, mais là bientot perdu quand il entra dans le domain des veaux et encore, fut forcé hors des affaires. Demos déclare maintenant que Dieu essayait de lui enseigner une leçon de valeur, que l'argent et le travail seuls n'atteindront pas le succès.

Un Minisère de Miracles

ROSE GABRIEL a alors entré dans la vie de Demos et ils furent marriés. Demos fut agé de vingt ans et savait que là, il devait faire de l'argent afin de supporter sa femme et lui-meme. Demos lui-meme nous raconte ça:

"Encore une autre fois, j'ai commencé à faire de l'argent, mais malgré tous mes efforts, je me retrouvais en faillite. Après six années de celà, je me suis finallement éveillé un jour au fait que la raison pour laquelle j'étais un faillite était que j'étais entrain d'essayer sans Dieu. J'étais en affaires, mais Dieu n'était pas là avec moi. Quand je parvint à cette réalisation, je me mis sous une profonde conviction. Je réalisa que j'étais entrain de m'éloigner loin de Dieu, et que c'était le temps pour moi de commencer à le rechercher. Ma femme et moi reconscrèrent nos vies. Nous avons décidé d'entrer en affaires avec Lui. Quoi qu'il en fut des circonstances financières, mon intention était de servir Dieu de tout coeur.

"J'ai regardé autour afin de trouver quelque chose à faire pour Lui. J'ai pensé à financer une réunion pour un ministre. Mon père avait fait ce genre de travail pour le Seigneur plusieurs fois auparavant. Puisque je n'étais pas un prédicateur moi-meme, peut-etre que je pourrais y monter une tente et y faire travailler un prédicateur quelconque au service du Seigneur. J'y ai trouvé un jeune homme qui était intéressé à travailler pour Dieu et il était un ministre fidèle de l'Évangile. Donc, je le finança dans un Réunion de Tente en 1940. Ce fut ma première réunion, qui fut conduite dans une tente qui assoya 300 personnes. Dieu a honoré ce "renouvellement" et soixante-sept personnes furent sauvés et qui ont reçu le Bapteme dans le Saint-Esprit.

"L'année d'après, j'ai faite une connaissance qui compta beaucoup pour ma vie spirituelle. J'ai rencontré le Dr. Charles S. Price, un évangéliste et guérisseur notable. Meme si la guérisson n'est pas une chose nouvelle pour moi, ayant été élevé dans une église qui y croyait et la pratiquait, j'ai trouvé que le ministère du Dr. Price fut différent. Sa foi et sa dévotion à Dieu me furent comme des exemples que je ne pu jamais oublié.

"Je me souviens une merveilleuse guérison qui est arrivée en réponse aux prières du Dr. Price. Puisque que ça concernait ma propre famille, ça faite une impression durable sur moi. Ma soeur, Florence, était en chemin pour le Collège Whittier un certain matin, elle conduisait sa propre auto. Elle entra en collision avec un camion qui transportait un chargement lourd contenant de l'asphalte chaude. L'auto fut une perte totale et l'alsphate chaude fut renversée tout partout sur ma soeur. Quand ils parvinrent à sortir ma soeur de l'auto scrapée, elle avait des brulurent aux troisième degré recouvrant une large portion de son corps. Son bassin avait subit sept fractures, et sa jambe lui fut arrachée molement. Quand la jambe gauche fut remise en place, à l'hopital, elle était trois et demi pouces plus courte que l'autre, à cause du bassin endomagé. Elle fut obligée de rester coucher dans un lit de 'salve' parce que ses brulures étaient si sévères qu'elle ne pouvait pas endurer de toucher literie. Les rayons-X revellèrent que les pointes aigues des os brisés s'en allaient dans des organes vitales de son corps. Des rayons-X subséquents furent pris pendant sept jours. Ces derniers montraient que sa condition se rempirait encore. Les docteurs dirent que si elle viverait, qu'elle serait une invalide à toujours.

"En désespoire de cause, j'ai téléphoné au Dr. Price et je lui ai demandé s'il voudrait bien venir pour prier pour ma soeur, et il fut d'accord de venir. Ce fut la septième journée après son accident que le Dr. Price là atteind. Pendant qu'il priait pour elle, Dieu posa Sa main puissante sur son corps et là complètement guéris, à l'étonnement des docteurs et des infirmières, et à la grand joie de notre famille.

De nouveaux rayons-X furent pris, et chacun des os eurent retourné en place et la jambe gauche qui avait été trois pouce et demi plus courte que l'autre était restauré à sa longueur normale. Ma soeur, une femme complètement bien, fut capable de retourner chez-elle de l'hopital. Ce miracle compta tellement pour moi que j'ai, depuis, donné de mon temps, de mes efforts, de mon influence et de mon argent afin d'aider la promotion le ministère de ceux que Dieu a choisi pour délivrer le peuple. Je sais que la guérison Divine est vrai!

"Naturellement, le Dr. Chrales S. Price s'est enchérit auprès de la famille Shakarian. Environ deux moins avant sa mort, il ne cessait de me dire qu'un Temps de Délivrance s'en venait. Il dit: 'En ces jours, nous trouvons celè très difficile pour que le monde vienne au Seigneur. Les Évangélistes prechent et prechent, pourtant un petit nombre viennent à l'autel. Nous ne voyions pas des dixaines et des centaines venir aux autels comme nous devrions voir. Le Seigneur est entrain de me montrer que très prochainement, Il va élevé des hommes avec un énorme pouvoir du Seigneur et ils vont precher à des milliers à la fois. Les gens vont abondés aux autels parce qu'ils vont voir le puissant pouvoir miraculeux du Seigneur qui les opère. Ils vont voir arriver des signes et des prodiges, et les guérisons et autres miracles de délivrance par le pouvoir de Dieu qui va causer aux gens d'accourir aux autels et d'accepter Jésus-Christ comme étant leur Sauveur et Délivreur. Quand tu va voir ces choses arrivé, rien va venir à passer. Les hommes vont entrer dans les hopitaux, où toute sorte de maladies humaines alliteront les gens, plusieurs seront condamnés de mourir du cancer, de la tuberculoses, de troubles cardiaques et d'autres maladies. Des gens, abandonnés comme mourant d'après les doncteurs, seront relevés par le pouvoir de Dieu, et ils marcheront hors des hopitaux. Ils bondiront et crieront de joie. Ça sera une démonstration du pouvoir de Dieu tel le monde n'a jamais vu. Le monde entier en sera ébranlé!'

"Nous avons déjà vu la première partie de cette prophécie se réaliser depuis la mort du Dr. Price. Des centaines empressent le pas vers les autels lors des grandes campagnes de guérisons, pas parce qu'il sont fouettés ou battus ou appeurés aux autels, mais parce qu'ils ont été montré l'amour et la compassion de Jésus-Christ et du pouvoir de Dieu en action.

"Depuis que nous avons vu la première se réaliser, nous sommes alors convaincu que l'autre va bientot suivre comme le Dr. Price, remplit du Saint-Esprit, nous a dit que ça arriverait. La foi se lève. Les gens sont en attentes. Le temps semble à la portée de la main!"

Dieu En Affaires

DEPUIS LA prmière campagne de tente de Demos en 1940, quand il commença son service actif pour Dieu en endossant des campagnes évangélistiques tel son père avait fait préalablement, le Seigneur a bénit ses efforts et la rendu propère. En 1948, Rose et lui entrèrent dans meme une plus profonde consécration au service du Seigneur, et prèsqu'immidiatement cette consécration fut mise à l'épreuve.

En plus d'une large ferme laitière, Demos et Isaac avaient une usine pour culaniser de la nourriture pour bestiaux. Cette usine fut extrèmement occupée. Ce fut donc une chose très difficile pour Demos de s'absenter de cette activité. Tout de meme, mettant les affaires de Dieu en premier lieu, il fut d'accord d'endosser une large campagne à Fresno. Comme le temps pour la campagne avançait à grand pas, tout le temps appartenant à Demo lui fut requis pour prendre soin de l'énorme volume de travail se rapportant aux affaires de l'alimentation bestiale. Le cout de l'alimentation commença à chuter et l'usine commença à perdre de l'argent par stages rapides. Quitter maintenant pour une période de deux ou trois semaines pourrait facilement vouloir dire que la famille Shakarian risquerait une chance de perdre un énorme montant d'argent. Un choix devait etre fait entre protèger la 'business' et canceller la campagne de Fresno, ou l'inverse. Rose et Demos décidèrent qu'ils ammèneraient avec eux le petit Steve et Géraldine, laisseraient Richard avec son grand-père pour qu'il puisse demeurer à l'école, confieraient les affaires de la 'business' de l'alimentation dans les mains du Seigneur et iraient à Fresno fesant les affaires du Seigneur.

Comme Dieu commença à bénir la campagne de Fresno, des rapports en provenance de chez-lui a fait que Demos abandonne la campagne de façon impérative et qu'il retourne à la propre 'business' en chute rapide. Ensuite, le petit Steve tomba sérieusement malade. Il avait besoin d'attention et de soins qui semblaient exigés qu'on le ramenne à la maison. Demos savait que s'il cancellait la campagne, que son service au Seigneur serait toujours à risque. Il savait que s'il fesait faillite, son témoignage et son habilité de servir le Seigneur serait très petits. Il eut une infirmière pour aider à prendre soin de Steve, il a demandé à Dieu de prendre soin de Steve et d'envoyer un acheteur pour la 'business' d'alimentation, et Rose et lui pousuivèrent la campagne.

Steve s'est amélioré, et la 'businessman' de Norwalk a téléphoné en disant que le Seigneur l'avait réveillé à trois heures du matin et lui dit d'acheter la 'business' d'alimentation et de donner les prix que les Shakarians lui demanderaient. Ceci pris soin de deux grands besoins, mais un autre demeurait.

En plein milieu des deux autres difficultés, Rose découvra qu'elle avait perdu sa montre, très dispendieuse, que Demos lui avait offert. Après que toutes les recherches pour la retrouvée avaient faillies, Rose et Demos ont prié pour que le Seigneur fasse en sorte qu'elle leur soit retournée et en toute sécurité. Ils ont réalisé que s'ils n'avaient pas été parti de la maison en campagne, la montre serait peut encore au poignet de Rose, alors ils pensait bien que Dieu entreprendrait pour ce besoin aussi, d'une façn quelconque.

Isaac Shakarian leur monta Richard pour la fin de semaine et, eux et Demos sont allé pour voir le bétail, spécialement les boeufs. Soudainement, Richard vu un homme qui était entrain de vendre de petits chaméléons et demanda de l'argent à son père pour en acheter un. Demos fut complètement contre l'idée d'avoir Richard se promenant alentour avec un lézard dans sa main et a carrément refusé de lui acheter un chaméléon. Ordinairement, Richard se soumettait avec gracieuseté aux décisions parentaux, mais cette fois-ci il en fut une grosse scène se refusa d'etre dénier. Isaac, pensant que les chaméléon étaient fait de caoutchou, surpassa la loi de Demos et en acheta un pour Richard. Prèsqu'immidiatement, il découvra que Richard tenait un véritable lézard dans sa main et regretta rapidement son achat. À partir de ce temps là, meme après avoir arriver à l'endroit où ils restaient, les deux, Isaac et Demos assayèrent de faire Richard libérer le lézard, mais ce fut sans succes.

Rose, elle, entra su scène en refusant à Richard la permission de garder le chaméléon dans la maison, se qu'il préférait faire. L'infirmière qui aidait à prendre soin du petit Steve se sentit pousser de venir en aide à Richard, donc elle a dit qu'elle l'aiderait à trouver une boite de carton d'une grandeur convenable et, qu'ils feraient ensemble une place temporaire pour le chaméléon au garage. Un nombre de boites de cartons vides avait été placés sur l'amas de vidanges que les vidangeurs emporteraient le lendemain pour les faire bruler. L'infirmière poursuivit sa recherche parmis les cartons jusqu'à ce qu'elle en trouve une qui parraiterait lui etre celle-là meme qui ferait l'affaire. Elle leur servirait donc comme contenant au chaméléon. Elle l'ouvrit et y trouva la montre de Rose à l'intérieure. Dieu avait répondu à la prière d'une façon inabituelle.


LA VENTE de la Reliance Milling Compagny par Isaac et Demos Shakarian à la Coast Grain Company, appartenant et opérée par Adolph Weinberg et fils, Bob et Denny, fut une époque important dans la Merveilleuse Histoire des Shakarian.

Deux choses supernaturelles se produisirent en connection avec la transaction: Le Seigneur avait réveillé Adolph Weinberg à trois heures du matin, en réponse aux prières des Shakarians, et lui a imputa d'acheter la 'business' et de payer le prix requit par les Shakarians; et presqu'immidiatement après le transfère d'appartenance, le 'mill' devint un franc succes pour les Weinbergs.

Au moment de la vente, plus d'un demi million de dollars, tout en cash, fut payé aux Shakarians par les Weinbergs. Dans le monde des affaires, ceci fut un tel évènement historique et une si énorme transaction, que The California Dairyman a dévoué sa page couverture et les trois premières pages d'endedans à une telle nouvelle méritoire, avec une photo sur la couverture et quatre autres photos à l'intérieure.

De la date le l'achat de la compagnie d'alimentation, les Weinbergs ont continué de prospérer en abondance. À l'époque, ils fermaient plus de douze mille acres dans la Vallée Impériale, poussaient de l'alfalfa, du flax, du blé, des beteraves, en plus de nourrir des milliers de tetes de bétails et tout en conduisant la Coast Grain Compagny avec un tonnage énorme.
Maintenant, la ferme des Weinberg, qui est plus de vingt-deux milles acres, avec toutes leur activités commerciales en proportions. Ça là payé Adolph Weinberg d'obéir à la Parole du Seigneur qui lui est venue à trois heures du matin!

La disposition de l'affaire alimentaire par les Shakarians a non-seulement arreté la grande perte financière, mais a donné à Demos le temps à la fois nécessaire et impératif qu'il luit prenait pour aider à batir l'immense Relance Dairy Farms, avec quatres puissants points de ventes, l'expansion toujours-aggrandissante du centre d'achat, et de son immobilier et autres investissements. Mais pardessus tout autre chose, la disposition de l'affaire d'alimentation a rendu possible pour Demos de dévouer encore plus de temps au travail du Seigneur.

Quand Demos, dans la pure dévotion à servir Dieu, a fait le choix de continuer la campagne de Frsno, confiant ses propres intérets dans les mains du Seigneur pour qu'Il s'en occupe, if fut montré comment rapidement et facilement le Seigneur était pret et capable de s'occuper une telle variété de besoins. De tels besoins comme la guérison de Steve, trouver la montre égarée de Rose, et la vente de la 'business' lourde de l'alimentation pour plus d'un demi million de dollars en cash. De plus, le Seigneur a bénit les Weinbergs dans les affaires de l'alimentation et les Shakarians dans les affaires se rapportant à leur laiterie, prouvant ainsi que quand Dieu est impliqué dans la transaction, c'est un succès.

La Naissance d'une Fraternité

C'EST ALENTOUR DE CE TEMPS LÀ que le Plein Évangil de la jeunesse de la région de Los Angèles décida de tenir un grand rallie afin que tout jeunes Pentécotistes puissent se réunir pour fraterniser et pour leur édification spirituelle. Ils ont estimé que la publicité et la location d'un endroit pour la réunion couteront environ $300 et ils ne savaient pas d'ou le $300 vienderait. Quelqu'un suggéra que Demos Shakarian soit demandé de levé l'argent pour eux. Et toujours en pensant en grand, Demos a suggèré qu'ils augmentent leur budget à $3,000. Il commenca à en parler avec certains de ses amis à propos de l'idée qu'ils aillent ensemble et qu'ils aident à financer un gros rallie d'un soir au Shrine Auditorium, mais ceux qu'il consultat semblaient penser que le cout soit prohibitif.

Puis Demos et Isaac organisèrent un diner au Knott's Berry Farm, invitant environ une centaine d'hommes d'affaire du Plein Évangile. Ils furent dit que leur diner serait gratuit, mais qu'une offrande serait passée pour endosser le rallie de la jeunesse. Avant que les détails du plan furent pleinement expliqués à la réunion d'hommes, Fred Friedmeyer, Dell Arganbright, Bryan Smith et plusieurs autres commencèrent à s'avancer et à déposer des chèques pour $500 et autre large somme sur la table. Et ceci se poursuivit pendant vingt minutes. Quand l'offrande volontaire fur additionnée, il y avait une somme de $6,200.

Quand le rallie de la jeunesse fut tenu au Shrine Auditorium, si grande fut l'assistance que la batisse fut remplie et il y en avait du monde amassé à l'extérieure. Parmis ceux incapable d'entrer à l'intérieure fut un jeune évangéliste du nom de R. W. Culpepper. Quelqu'un demanda qu'il pria pour eux. Le Seigneur leur envoya une vague de gloire audessus du rassemblement, et un puissant renouvellement frappa à l'estérieur de l'auditarim. Cette nouvelle fut rapidement acheminée à ceux qui était en charge du rallie et le renouvellement pris feu au-dedans avec une intensitée égalant celle du dehors. Dieu émue d'une puissante façon à l'intérieure et à l'extérieure de l'Auditorium.

L'offrande fut donnée de façon si libérale au rallie qu'elle, combiné avec le $6,200 amassé au Knott's Berry Farm, paya toute le dépenses encourues pour le rallie et il y demeura un montant de $5,000. En considérant quoi faire avec cet somme d'argent, il fut suggéré qu'un rallie massif Pentécotiste soit tenu au Hollywood Bowl. Plus de 22,000 personne remplissèrent le Bowl pour cet évènement, et la nouvelle ce répandit au loin et de près que le monde du Plein Évangile commencèrent à devenir uni et puissant. L'argent en surplus du rallie au Bowl fut utilisé pour aider à financer le Azusa Street Golden Anniversary, quelques années plutard, et elle fut par la suite, tranférrée au Pentecostal Fellowship of Greater Los Angeles qui fut formé comme résultat de l'Anniversaire.

Ces évènement révélèrent à Demos Shakarian qu'elle puissante force pour Dieu serait les hommes d'affaire du Plein Évangile s'ils pourraient seulement travailler ensemble. Il parla avec plusieurs qui avaient participé de façon active aux rallies et ils exprimèrent le meme sentiment. Une des personnes qui encourageait Demos fut le Président du Southern California Bible College, Dr. Irvine, J. Harrison, qui, par la providence de Dieu, devient cinque années plutard, le Secrétaire Exécutif de la Fraternité. Un avocat du Plein Évangile, Paul B. Fischer, fut engagé pour aider à rédiger les document organisationnels nécessaires, et une réunion organisationnelle fut appelée pour avoir lieu à Fresno, en Californie.

Des hommes provenant de plusieurs endroit du pays s'y réunir, choisissant Demos Shakarian en tant que Président, Lee Braxton, George Gardner et Miner Arganbright comme Vice-Présidents, et Earl Draper comme Secrétaire-Trésorier. Par hasard, Oral Roberts tenait une campagne à Fresno en ce moment, et il y présenta les officiers de cette organisation nouvellement formée à l'audience dans sa tente.

IL Y A une question que le monde demandé à Demos Shakarian plus qu'aucune autre. Ils veulent savoir comment il peut poursuivre les affaires de la laiterie et de la crème glacée, ses activités immobilières et du centre d'achat, et encore etre si actif dans le travail du Seigneur. Ici est la réponse de Demos: "Les demandes en affaire sont exactantes. À part notre troupeau laitier d'approximativement 1,700 tetes, nos quatre 'driv-ins' laitier, mon père et moi avont deux centre d'achat et autre intérets en biens immobiliers à prendre soins. N'importe quel homme d'affaire admettera que ces possessions requièrent un gros montant de temps pour un homme. Une chose qui aide dans dans notre situation, c'est que mon père et moi travaillons ensemble comme partenaires, et nous sommes tous les deux intéressé dans le travail du Seigneur. Le plus grand tu devient en affaire, le plus occuper tu devrait etre dans le travail de Dieu pour maintenir ta vie spirituelle!"

Richard est entrain de suivre dans les traces de son père et de son grand-père à la fois dans le monde des affaires et dans le ministaire. À l'age de quinze ans, il fut appelé à Washington, D.C., pour s'adresser au congression Prayer Meeting. Il s'est engagé dans le travail du Seigneur aussi loin que les Indes de l'Ouest. Il a pris sur ses épaules la plupart de la supervision de la vaste affaire de la laiterie Reliance tout en continuant son travail pour le Seigneur.

Florence Shakarian, qui fut miraculeusement épargnée de la souffrance et de la mort ou d'une vie d'invalide quand le Seigneur exhaussa la prière du Dr. Charles S. Price, a émerveillé des milliers avec sa belle et ointe voix. Elle, aussi, suit le 'pattern' des Shakarian en se tenant occupénément engagé dans le bureau de la Laiterie Reliance qui a à sa tete son frère et son père.

Nous avons raconté La Merveilleuse Histoire Shakarian d'une façon autant breve que possible, en commencant avec les évènements miraculeux de Dieu lors en Russie et et Arménie, jusqu'au temps présent en Amérique et alentour du Monde. Si cette histoire causerait d'autres à donner à Dieu la gloire qui Lui est due, et leur causerait de rechercher, dans une certaine mesure, à laisser Dieu diriger leur vies comme il dirigea la vie des Shakarians, alors nous aurions été rénuméré abondamment de nos effort!

http://www.huguenots.net/php/hug/affich ... b_nouv=613

3214 Hommes d'Affaires du Plein Evangile de Clermont-Ferrand [11]
10/01/2002 Association interconfessionnelle de Laïcs chrétiens qui témoignent : ils organisent des réunions ouvertes à tous où ils racontent leur expérience de l'amour de Dieu pour chacun. Un Chapitre près de chez vous .

Qui sommes-nous

Un rassemblement international, fondé en 1952,
5,000 groupes locaux présents dans quelques 140 pays.

d'hommes de tous horizons sociaux et professionnels,
Ingénieurs, médecins, agriculteurs, manoeuvres, ouvriers, directeurs de sociétés...

des Chrétiens laïcs de toutes dénominations
Catholiques, Réformés, Orthodoxes, Baptistes, Pentecôtistes, Evangéliques.

engagés dans leurs communautés respectives,
Paroisses, assemblées, groupes de prière...

respectueux de leurs différences.
Ils s'interdisent tout prosélytisme entre eux et s'enrichissent mutuellement de leur expérience de Dieu.

Ils témoignent ensemble de la réalité de Jésus-Christ
Avec lequel ils ont fait une rencontre personnelle qui a changé leur vie.

Allant à la rencontre des hommes et des femmes de notre temps,
Souvent éloignés de la foi et cherchant un sens à leur vie.

ils organisent des réunions ouvertes à tous
Tenues dans des salles publiques ou des hôtels, permettant à chacun, quel que soit son parcours, de participer sans engagement et librement.

où ils racontent leur expérience de l'amour de Dieu pour chacun.
Ainsi que l'annonce la Bible.

et de son action dans leur vie aujourd'hui.

Au travers d'évènements concrets où ils ont vu Dieu agir et transformer leur vie.


Un Chapitre près de chez vous . . . . ..

Communauté Internationale des Hommes d'Affaires du Plein Évangile - France
Des chrétiens témoins dans le monde


- LIVRES -

Leur VOIX est allée par toute la terre.
Beaucoup de nos difficultés sont le résultat direct de nos propres décisions. Les choix que nous faisons entraînent souvent des effets dramatiques pour notre avenir. En lisant ce livre, vous découvrirez l'histoire de gens ordinaires comme vous et moi, dont la vie a été totalement changée après qu'ils aient pris l'engagement de suivre Jésus-Christ et fait de lui leur Seigneur personnel. Jésus est venu pour restaurer nos vies et nous donner la vie en abondance dans tous les domaines.

-Recueil de témoignages -120 pages - 7,50 €

-Les gens les plus heureux sur terre.

Un livre témoignage extraordinaire, la vie de Demos et Rose Shakarian nous est racontée dans ce best seller qui se lit comme un roman de la plus belle écriture Dès les premières lignes vous serez captivés et rien ne pourra plus vous arrêter Un livre admirablement écrit par John et Elisabeth Sherrill.

-Témoignage -240 pages - 10,40 €

. . . . . . . . . . . . . .Email : voix@voix.org


VOIX

Voyez-vous, ce que le Saint-Esprit m'a dit
et répété sans arrêt est ceci :
" Cette Association doit s'étendre au monde entier ".
Mais cela ne pourra jamais démarrer
si elle ne dispose pas d'une VOIX
pour se faire entendre.

(Extrait du Livre "Les gens les plus heureux sur terre")


Témoignage . .

Un homme est venu à un de nos déjeuners
Je lui ai demandé de se présenter lui-même
et de nous raconter son histoire.
Il commença :
J'étais en prison pour meurtre, et les choses
n'allaient pas bien pour moi.
Ils m'ont mis "au trou".
Après quelques temps, j'étais déprimé
et j'ai demandé quelque chose à lire.
Quelqu'un m'a finalement passé un magazine VOIX.
Je l'ai lu et relu.".......
Il a ouvert sa bible et en a sorti le Voix en lambeaux.

"C'est à travers ces témoignages que Dieu a changé ma vie."

..................Extrait de VOIX n° 4 - 2000


La revue VOIX est éditée environ 4 fois par an, dans la Version Française.

Elle reprend les témoignages qui ont été racontés au cours de ces réunions que les Chapitres organisent, ainsi que des articles de réflexion chrétienne.

Nous offrons 1 exemplaire à toute personne, qui assiste pour la première fois à une réunion témoignage du Chapitre de Clermont-Fd.

Dernière parution : Octobre 2003


Le Voix numéro 3 : 2003

Le thème :

Notre Commentaire :
Des Stars témoignent

Surprenant numéro que ce VOIX, soutitré : Une carrière ne remplit pas tout !
ET AUSSI DES TEMOIGNAGES

Quel rapport entre Jane Fonda, Cliff Richard, Joan Baez ou Bob Dylan ?
- Dieu, si tu existes, fais quelque chose.

Dans ce milieu superficiel du show business, ces artistes nous racontent quelle influence la foi chrétienne a eue sur leur carrière !
- Quelqu'un m'attendait pour bouleverser ma vie, il allait le faire !


Abonnement Annuel

4 numéros par an Prix pour l'année : 15 €

VOIX
B.P. 4
25380 - BELLEHERBE Email : voix@voix.org


1er Témoignage

Extraits parus dans la revue VOIX n° 3 de 2003

Denis CŒURU

DINAN - France

Quelqu'un m'attendait pour bouleverser ma vie

J'ai 34 ans, je suis originaire d'un petit village de la Somme près d'Amiens.

A 4 ou 5 ans, j'étais déjà très instable et on me surnommait "Denis mauvais". Vers l'âge de 6 ans on a découvert que j'étais atteint de nanisme. J'ai fait souvent des séjours à l'hôpital. J'étais mauvais élève et je ne comprenais pas pourquoi je n'étais pas un petit garçon normal.

Mon père buvait, mes parents ont divorcé et je me suis retrouvé à la DDASS, complètement déboussolé. J'ai appris bien vite les règles de ce qui était désormais ma vie : le vol, le mensonge, la tricherie, le vice. Je fréquentais des voyous, les filles. Je fumais beaucoup et je suis devenu alcoolique.

Denis et Chantal CŒURU

Après des mois dans l'alcool et la drogue, un copain de la Ddass me parla d'un foyer chrétien à Dinan. En attendant d'y être admis, je traînais à Rennes avec des copains skinhead. J'étais maquillé et je portais des bracelets à clous et des percings sur les joues, avec des épingles à nourrice dans les oreilles. J'en voulais à la terre entière, ma mère me fuyait, et je fis plusieurs tentative de suicide.

Je fus enfin accueilli au foyer chrétien de Dinan.

. . . Le couple pastoral m'attendait avec des petits biscuits et le café, des égards inconnus pour moi. Le soir, au repas, ils prièrent pour rendre grâces avant de manger. Je pensais qu'ils étaient cinglés ou alors qu'ils avaient quelque chose qui me manquait !

J'ai fait la connaissance d'une troupe d'enfants : "Les Fabricants de Joie". Dieu me fit expérimenter au milieu d'eux un peu de l'enfance que je n'avais pas eue. Mon cœur commença à s'attendrir et à guérir. Au lieu d'être ébouillanté, c'était plutôt une huile de guérison qui coulait depuis le Ciel sur moi. Je ne pouvais faire autrement que de donner ma vie à ce Jésus qui me bénissait.

Le mariage de Denis et Chantal

J'ai revu ma mère que je n'avais pas rencontré depuis neuf ans. A cette occasion elle me raconta les circonstances de ma naissance. Son propre père l'avait violée à l'âge de 14 ans, sous le regard de sa femme, ma grand-mère. Malgré une tentative de la faire avorter, ma mère accoucha en cachette. J'avais des malformations et je n'aurais pas dû vivre au delà de 7 ans.

J'ai remercié ma mère de m'avoir laissé vivre, ce qui m'a permis de connaître Dieu.

Depuis 6 ans, je travaille chez le même employeur. J'habite une belle petite maison et je me suis même marié avec Chantal qui a eu aussi un passé très douloureux. Depuis qu'elle s'est tournée vers Jésus, sa vie a beaucoup changé.

Je peux dire que Jésus est tout pour moi et qu'il n'y a pas d'abîme trop profond l'empêchant de venir nous chercher.


2ème Témoignage

Extrait de la revue VOIX n° 4 de 2002

Guéri du cancer

Mon cancer nous atteignit comme une bombe. Aux larmes, aux nuits blanches et au désespoir succéda l’espérance en Dieu qui était le seul à pouvoir nous aider.

Walter-Hein HEIM

Stuttgart - Allemagne

Comme j’avais des traces d’albumine dans l’urine, on m’envoya voir un urologue. Après m’avoir examiné les reins, il voulut encore examiner ma prostate. Je lui dis que cet examen avait eu lieu quinze jours auparavant avec un résultat négatif. Comme le médecin s’obstinait à renouveler cet examen ainsi que l’échographie, je m’y suis soumis, mais à contrecoeur.

Sur les radios on a pu voir deux endroits suspects que l’on pouvait également constater au toucher. Pour approfondir l’examen, on m’a fait une biopsie. Diagnostic : cancer. Le médecin hésitait à me dire la vérité et tournait autour du pot. Je lui ai dit : "Dites donc tout de suite que j’ai le cancer". "Oui", fut sa réponse. Il me pria de revenir avec un membre de la famille pour nous expliquer les différentes possibilités de traitement. Je suis sorti du cabinet médical et j’ai rejoint mon bureau en voiture, hanté par ces pensées : ta mère est morte du cancer, puis ton oncle et "maintenant c’est ton tour". Je réalisai la portée du diagnostic et me suis mis à pleurer. Je ne voyais aucune possibilité de thérapie, mais seulement la mort.

Notre médecin nous a informé des différentes possibilités de traitement, après que le résultat de la biopsie ait confirmé une tumeur maligne de la prostate. Ma femme et moi avons décidé de chercher avant tout l’aide de Dieu en demandant à nos amis et à toute l’église d’intercéder pour ma guérison.

Quelques mois plus tard

Les mois passaient. J’étais envoyé à la radiographie parce que des métastases pouvaient se fixer dans les poumons et sur les os. Aucune métastase ne fut pourtant décelée.

Il y eut des moments où j’étais en totale dépression et tout me semblait vain, mais l’amour et les prières de ma famille et de nos amis proches m’ont porté à travers ces moments difficiles.

Avec un couple de très bons amis, nous nous étions rendus dans une église de l’Ile de Ré.

Nous étions en train de prier quand notre amie me dit : "Heinz, je dois te dire de la part du Saint-Esprit que tu es tout à fait guéri, mais tu dois vivre désormais en obéissant à la parole de Dieu."

Je savais que cette amie avait donné plusieurs prophéties sous l’inspiration de l’Esprit-Saint, et qu’elles s’étaient réalisées. Naturellement je me réjouissais de cet encouragement, mais les doutes aussi étaient là : était-ce réellement vrai ?

Confirmation

De retour à la maison je suis allé imédiatement chez mon urologue et je lui ai demandé de me refaire une biopsie. "Vous êtes mon premier patient à me réclamer une deuxième biopsie" s’exclama-t-il. Je lui ai raconté la prophétie. Le médecin m’exprima ses plus grandes réserves. Il me dit que lui aussi allait à l’église le dimanche, mais que "ça c’était impossible". Tout de même nous avons fixé une date et la biopsie a été faite. Huit jours plus tard, j’étais assis dans la salle d’attente qui se vidait lentement pendant que je priais. Enfin le médecin est apparu, agitant un papier : "eh bien ! Que croyez-vous qu’il est écrit dans ce rapport ?" J’ai répondu "que je suis guéri, évidemment !" "Oui, c’est vrai ! Le cancer a disparu, alors même que nous avons procédé à un examen beaucoup plus poussé que la première fois."

Je jubilais, je planais en sortant du cabinet médical, pleurant et riant en même temps. J’ai appelé immédiatement mon épouse et mon fils en bégayant dans le téléphone : "un miracle est arrivé, je suis guéri."

Il m’était difficile de saisir la réalité, car au cours des derniers mois, à mon réveil, mes seules pensées avaient été : cancer - cancer - mort - cancer. Maintenant j’étais guéri par l’intervention surnaturelle de Dieu !

Dieu est un Dieu aimant qui veut répondre à nos besoins quand nous nous abandonnons à Lui !

-Les résultats médicaux de ce témoignage ont été déposés à la rédaction et peuvent être consultés par les personnes du milieu médical intéressées.


Christian LANGBOUR
68 RAEDERSHEIM

Extrait de VOIX ~ ~ ~ n° 1 de l'année 2003

Dieu, si tu existes, fais quelque chose !

En tant que gendarme, je me croyais fort car je portais un uniforme, j'avais la loi, et des structures solides. Je me suis marié à 31 ans et notre enfant, Sébastien est né le 31 Mai 1988.

Suite à une vaccination obligatoire à 4 mois, Sébastien a fait une violente réaction épileptique, suivie de nombreuses autres crises, puis d'un coma. Le nombres de crises est passé de 2 à 10 par jour. Les médecins ont diagnostiqué une épilepsie sévère, rare et incurable. Les médicaments étaient inefficaces, et nous sommes venus à souhaiter la mort de notre enfant !

Nous l'avons ramené à la maison, et le mal est devenu quasi permanent, jusqu'à 30 crises par jour, interrompues par de courtes périodes de répit. Sébastien tombait, s'ouvrait le front, se cassait les dents. C'était abominable, démentiel !

Notre vie familiale s'en en trouvée complètement brisée. Le stress de mon travail avec tous les accidents, les morts, etc . . . augmentait la tension effroyable entre ma femme et moi. Elle voulait voir des guérisseurs, mais je ne croyais plus en rien ; les mots des médecins résonnaient en moi : "Votre enfant ne guérira jamais !"

Cela a duré des années. J'ai fini par décider de mettre fin à mes jours. Un jour de décembre, à 16 heures, sous un ciel gris, je me suis éloigné de la piste de ski de fond. J'ai marché longtemps dans la forêt, m'enfonçant dans la neige et la nuit.

J'étais aux portes de la mort . . . . .

Je ne puis le décrire avec des mots, mais il y a eu comme une lumière dans le brouillard. Une force magistrale et une paix ont envahi tout mon être. Je me suis dit : " Ce ne peut être que Dieu ! "

Et là, du fond de mes tripes, j'ai crié :

"DIEU, SI TU EXISTES, FAIS QUELQUE CHOSE POUR MOI ! "

Dieu est intervenu. Il a bouleversé ma vie.

J'ai rencontré des chrétiens plein de l'amour de Dieu qui m'ont proposé de prier pour moi. J'ai cru qu'ils se moquaient de moi. Je ne connaissais pas cet amour de Dieu que je recevais. A partir de ce moment notre enfant a commencé à être différent. Il lui arrivait d'avoir encore des crises. mais une simple prière au nom de Jésus, et elles stoppaient.

Sébastien a pris 10 kilos. Il fait moins de crises, il est métamorphosé. Dieu nous a promis qu'il va entièrement le guérir. Les gens de ma caserne viennent me demander ce qui s'est passé.

J'ai moi-même été guéri et notre couple a été restauré. Ma femme et moi, nous avons une grande soif de la Bible. Je suis bouillant pour Dieu, et j'ai le coeur rempli de compassion pour ceux qui souffrent.

L'Éternel Dieu est vivant !


Permettez nous de vous introduire aux F.G.B.M.F.

Le F.G.B.M.F. est une organisation souverainement ordonnée par Dieu. Depuis c'est humble début - un petit chapitre à Los Angèles, en Californie, en 1951 - il fut poussé de l'avant dans un minisère global par une vision prophétique et une prophétie. L'histoire de la Fraternité dépeint l'image le plan de l'homme qui rate son but. mais le plan de Dieu y résussit. L'histoire enière est raconté dans le livre classiquement inspirationnel Le Gens les plus heureux sur la Terre, par Demos Shakarian, le laitier de la Californie qui est le fondateur de la Fraternité. Le co-auteur du livre est les célébrés auteurs Chrétiens John et Elizabeth Sherrill.

Aujourd'hui, la Fraternité opère dans 132 pays. Des milliers de chapitres tiennent des réunion dans de petits hameaux, des communautés agricoles, dans des banlieux et des centres de pouvoir urgains. Des déjeuners, des diners, et des soupers, ces réunion sont un temps de fraternité, de liaison et de ministère personnel.

Mais l'épine dorsale de la fraternité sont ces hommes - des hommes qui ont la vision inspirée par Dieu de tendre au delà de leur vies personnelle -
d'aider les autres à trouver la réalité d'une démarche-remplit-du-Saint-Esprit avec Christ - des dixaines de milliers d'homme mettant Dieu en premier lieu et laissant leurs lumières luirent sur le monde - des hommes qui se joint à la Fraternité et participent dans les oeuvre disponibles du ministère, faisant comme engagement de répendre La Bonne Nouvelle du Christ via les minisères effectifs et puissants du F.G.B.M.F.


LA DÉCLARATION DE NOTRE VISION

Notre vision pour la fraternité est basée sur une séries de messages prophétiques donnés sur une période de temps et confirmés par un vision litérale provenant de Dieu.

Dans la vision, des messages inédits d'hommes provenant de tout les continants et toutes les nations, de toutes les races et de diverses cultures et de costumes, jadis morts spirituellement, sont maintenant vivant. Délévrés et libérés, ils sont remplis avec le pouvoir du Saint-Esprit de Dieu, leurs visages radiants de gloire, les mains levées et voix élevant leur louanges vers le Ciel.

Nous voyons un mouvement global et vaste de laics qui sont utilisés puissament par Dieu pour récolter cette dernière grande récolte au travers le déversement du Saint-Esprit de Dieu avant le retour du Seigneur Jésus-Christ.

La Déclaration de notre Mission

- De rejoindre les hommes de toutes nations pour Jésus-Christ

- De rapeller les hommes à Dieu.

- D'aider les croyants à etre baptiser dans le Saint-Esprit et de grandir spirituellement.

- D'entrainer et d'équipper les hommes à remplir la Grande Commission

- De fournir une opportunité à la fraternité Chrétienne.

- D'emmener une plus grande unité parmis tout les peuple dans le corps du Christ.

Notre Déclaration Doctrinale

- Nous croyons en un Dieu, créateur de toutes choses et étant en Trinité de Père, Fils et du Saint-Esprit

- Nous croyons que le Fils de Dieu, Jésus-Christ, est devenu incarné, fut conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, et est le vrai Dieu et un vrai homme.

- Nous croyons dans la résurrection des morts, la joie éternelle des sauvés, et de la punition éternelle des perdus.

- Nous croyons dans rédemption des croyants par le sang versé du Christ.

- Nous croyons dans la Bible, dans son entièreté, comme étant la Parole inspirée de Dieu et de la seule règle infaillible de la foi et de la conduite.

- Nous croyons dans la guérison dévine, à cause de notre foi, et la guérison est incluse dans la rédemption.

- Nous croyons dans l'espèrance Chrétienne - l'imminent, et personnel retour du Seigneur Jésus-Christ.

- Nous croyons dans l'évangélisation intensive et mondiale, et au travail missionaire en accord avec la Grande Commission, avec les signes qui en suivent.

- Nous croyons dans le baptème du Saint-Esprit, accompagné par le signe initial de parler en autres langues tel l'Esprit de Dieu nous les chuchotte (Act2:4) de la nouvelle naissace, et dans les neufs dons de l'Esprit, énumérés en 1Cor12, comme étant maintenant disponible aux croyants.

- Nous croyons dans la sanctification par le sang du Christ, dans la sainteté du coeur et de la vie, et ce de façon personnelle.

"le monde tournait, ou bien si ce fut moi qui tournait autour d'elle, je ne savait point. Mais maintenant sous moi, le continent de l'Amérique du Sud. Et puis l'Afrique. L'Europe. L'Asie. Je pouvais y voir du monde sur la terre - des millions et des millions d'eux debout épaules à épaules. Puis, telle qu'une caméra peut 'zoomer' à une partie football (à entendre au sens américain du terme) pour nous montrer le 'stadium' en premier, puis les joueurs, puis les lacets memes sur la balle du foot, ma vision semblait s'approcher des millions d'hommes, je pouvais voir de tout petits détails sur des milliers et milliers de visages. Tout par tout, ce fut pareil. Des visages bruns, des visages noirs, des visages blancs - toute le monde était rigides, tout le monde regardait dans la propre mort privée.

"Seigneur!", m'écriais-je. "Qu'est-ce qu'il se passent avec eux? Seigneur, aide les!"

Par après, rose ma dit que je n'avais dit rien. Mais dans la vision, il me semblait que je pleurais et suppliait à haute voix.

Soudainement Rose s'est mise à parler. Humainement parlant, comme de raison, elle ne pouvait d'aucune manière savoir que voyait quoi qu'il soit. Mais ce qu'elle dit fut:

"Mon fils, ce que tu verras ensuite va arriver bientot."

La terre tournait - ou bien ce fut moi qui tournait autour d'elle - une deuxième fois. Encore embas de moi, il y avait des millions par dessus million d'hommes. Mais quelle différence! Cette fois-ci, des tetes furent lévées. Des yeux brillaient de joie. Des mains furent lévées vers le ciel. Ces hommes qui avaient été isolés, chacun dans sa prison du soi furent liés dans une communauté d'amour et d'adoration. L'Asie. L'Afrique. L'Amérique - la mort était tournée en vie. Et puis la vision fut terminée. Aujourd'hui...


LA VISION EST DANS LE PROCESSUS D'ACCOMPLISSEMENT

Il y a plusieurs milliers de réunions de chapitres dans plus d'un centaine de pays s'exercant le minisère un à l'autre, mais la plus grande récolte est encore à venir. Tu peut en faire partie...


F.G.B.M.F. - QUI SOMME NOUS
Par Richard Shakarian
Président International

Le plus large des chaines d'hommes d'affaire Chrétiens au monde.

De tout les parties du monde - 160 nations.

De toute races, couleurs, cultures et prèsque de toutes les langues parlées - nous incluons: des Rois, des Présidents, des Premiers Ministres, d'anciens Présidents, des Sénateurs, des Membres de Parlements, des Généraux, des Juges, des Capitains d'Industries, des hommes d'affaires,
des executifs professionnels, des vendeurs et personnels de bureaux, des travailleurs d'usines, des éducateurs et des jeunes gens à leur débuts.


Notre mission est:
"La Fraternité ET le Destin Avec Dieu Et l'Homme"

Nous nous commettons à:
L'Excellance Personnelle et aussi en Affaires - L'Honneteté - L'Intégrité

À notre Seigneur, nos familles, et aux frères de notre Fraternité nous pretons sermon: Transparence - Réponse - Fidélité. Ce sont nos valeurs de bases.

Nous sommes utile dans le monde d'aujourd'hui, à une nouvelle vague de monde recherchant des valeurs dans le monde d'aujourd'hui.

Image
Modifié en dernier par Nickie le 26 Jan 2004, 16:55, modifié 8 fois.

Jean

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Les hommes d'affaires du plein Évangile

Message Titre du message:

Message Ecrit le 25 Jan 2004, 14:36

:lol:
Modifié en dernier par Jean le 05 Aoû 2004, 18:52, modifié 1 fois.

Nickie

Christianisme [Pentecôtiste]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3682
Enregistré le: 22 Nov 2003, 03:38
Localisation: Canada

Message Sujet: Les hommes d'affaires du plein Évangile

Message Titre du message:

Message Ecrit le 25 Jan 2004, 14:48

8) As-tu eu du temps pour lire tout ça? Parce que ça en parle. Mais le mot "prophète" n'a peut etre pas la meme signification pour toi que pour moi!

Ah, oui! En passant. Là tu ne va pas m'aimer. Sais-tu qu'est-ce que j'ai été faire? J'ai effacé ma belle bible avec ses pages qui tourne par accident! J'ai encore la photo de la bible, mais celle que tu m'as envoyé qui fonctionnerait pour mettre dans ma signature! :oops: Pourrais-tu, s.v.p., me la redonner, s.v., sv., sv., sv., plait

Jean

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Les hommes d'affaires du plein Évangile

Message Titre du message:

Message Ecrit le 25 Jan 2004, 14:53

:lol:
Modifié en dernier par Jean le 05 Aoû 2004, 18:53, modifié 1 fois.

Nickie

Christianisme [Pentecôtiste]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3682
Enregistré le: 22 Nov 2003, 03:38
Localisation: Canada

Message Sujet: Les hommes d'affaires du plein Évangile

Message Titre du message:

Message Ecrit le 26 Jan 2004, 16:36

8) Enfin la traduction est maintenant complétée. Lis comme il faut, s.v.p., par ce que ça n parle pourtant. Et n'oublie surtout pas que nous sommes touts capable de recevoir des prophécies, si c'est la volonté de Dieu!
Image


Retourner vers GÉNÉRAL Libre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo et 20 invités