Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.


Paulo

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 954
Enregistré le: 22 Juil 2018, 15:59

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 03:43

Comme à leur habitude, les médias ont rapportés les propos du pape François, prononcés au cours d'une catéchèse faite aux catholiques rassemblés sur la place Saint Pierre, quand il a parlé de l'avortement, en les déformant.

Ils ont fait croire, que le pape avait traité de tueur à gage, ceux qui pratiquaient l'avortement, c'est à dire "les médecins" que les femmes qui souhaitent se faire avorter, vont voir.

Ors, ce n'est pas du tout ce que le pape a dit. Reprenons ce qu'il a dit :

"Et comment un acte qui supprime la vie innocente et sans défense dans son développement peut-il être thérapeutique, civil ou simplement humain ? Est-il juste d'ôter une vie humaine pour régler un problème ? NON. Est-il juste d'engager un tueur à gage pour résoudre un problème ? NON. Il n'est pas juste d'éliminer un être humain, aussi petit soit-il, pour résoudre un problème. C'est comme engager un tueur à gage pour régler un problème.

D'une part, le pape s'adressait à des catholiques, pas aux reste du monde. Le pape a invité les catholiques qui l'écoutaient sur la place Saint Pierre, et les catholiques qui l'écoutaient via les média où qui réécouteront sa catéchèse à réfléchir sur le commandement donné par Dieu dans les 10 commandements : "tu ne tueras pas".

Faire éliminer la vie humaine d'un enfant, en développement, dans le sein de sa mère, par un spécialiste qui est médecin pour essayer de sauver de la mort dans laquelle une maladie peut nous entraîner, et pas pour donner la mort, c'est aller à l'encontre du commandement de Dieu, qui est venu en Jésus nous sauver de la mort en nous faisant don de sa vie éternelle.

L'Eglise, qui porte sa Parole, ne peux pas apporter son soutien aux médecins qui donne la mort au foetus, au lieu de donner la vie, par les opérations qu'ils pratiquent ou les traitements qu'ils nous donnent pour essayer de nous sauver de la mort que ces maladies peuvent provoquer. Les médecins catholiques qui pratiquent l'avortement, commettent un péché mortel. Ils doivent en avoir conscience. C'est comme s'ils pratiquaient l'euthanasie sur des personnes qui ne veulent pas traverser l'épreuve de la mort, quand il n'y a plus rien à faire pour guérir.

L'avortement est "une euthanasie" provoqué sur des innocents, pour libérer les mères qui ne se sentent pas capable d'accueillir cet enfant qu'elle n'ont pas désiré. Il y a tellement de femmes qui ne peuvent pas avoir d'enfants et qui ne demanderait qu'à adopter l'enfant qu'un mère rejette.

Comme à leur habitude, les médias déforment les propos du pape, qui s'adresse aux consciences, en utilisant des analogies, comme celle du tueur à gage, que l'on engage pour éliminer une personne qui nous pose problème.

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7777
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 05:45

Paulo a écrit:? Est-il juste d'ôter une vie humaine pour régler un problème ? NON. Est-il juste d'engager un tueur à gage pour résoudre un problème ? NON. Il n'est pas juste d'éliminer un être humain, aussi petit soit-il, pour résoudre un problème. C'est comme engager un tueur à gage pour régler un problème

Y a pas vraiment mauvaise déformation des propos. Il dit bien ce qu'il dit. La morale religieuse semble vouloir reprendre du gallon et regagner un certain terrain perdu sur le plan des influences morales et sociales. Pauvre féminisme. Lui aussi semble avoir atteint son plafond de verre.

Paulo a écrit: : "tu ne tueras pas".

Ouais! Ça c'est un commandement légèrement orienté selon les protagonistes. La chrétienneté ( et autre confessionalisme) ne sont pas gênés pour tuer autrui au nom du droit divin au travers le colonialisme, les combats contre le communisme ou toute menace de remise en question d'une puissance économique et politique.

Déjà dit : en ce monde on ne sait plus très bien qui se bat ( et tue) pour défendre sa liberté et ceux qui se battent pour assurer sa domination sur autrui.
l'a t on jamais su? :hi:
Dieu est un pouvoir sur la nature. Soit on y a pas assez cru, soit on y a trop cru!!! :interroge: :hi:

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9367
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 06:12

Comme un homme veut éliminer un témoin gênant, et que cet homme est un homme à basse moralité, il va payer quelqu'un pour tuer le témoin gênant. Aujourd'hui même nous avons su qu'au Mexique pour environ 50 euros, il y a des contrats qui se passent entre tueurs à gage et donneurs d'ordre.

Le médecin se fait payer pour éliminer un être humain gênant que représente l'enfant à naitre puisque la mère veut se débarrasser de l'enfant qu'elle ne veut pas.

Le parallèle est clair, la comparaison très explicite.

Pour moi cette comparaison est maladroite, je ne dis pas qu'elle soit mal appropriée, je dirais maladroite.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7777
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 07:00

prisca a écrit:Le parallèle est clair, la comparaison très explicite.

Pour moi cette comparaison est maladroite, je ne dis pas qu'elle soit mal appropriée, je dirais maladroite

Le pape a déjà été doorman en Argentine. Peut être un relent de sa belle époque parmi les durs à cuire ? :hi:
Dieu est un pouvoir sur la nature. Soit on y a pas assez cru, soit on y a trop cru!!! :interroge: :hi:

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9367
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 07:11

prisca a écrit:Le parallèle est clair, la comparaison très explicite.

Pour moi cette comparaison est maladroite, je ne dis pas qu'elle soit mal appropriée, je dirais maladroite
Inti a écrit:Le pape a déjà été doorman en Argentine. Peut être un relent de sa belle époque parmi les durs à cuire ? :hi:



J'ignorais ce passé.
C'est dans l'église San José du quartier de Flores que Jorge Mario Bergoglio, à l’âge de dix-sept ans, lors d'une confession précédant la fête de la saint Matthieu19 de 195320, fait l'expérience « de la miséricorde de Dieu » et qu’« il a eu une révélation divine, pour entrer dans les ordres »21 et s'est senti appelé20, « à l'instar d'Ignace de Loyola »22. Alors qu'il était fiancé à une jeune femme comme le révèle sa sœur23, il entame une réflexion qui le conduit à rompre ses fiançailles et entrer dans les ordres ; jusqu'à son accession à la papauté, il est venu chaque année dans cette église célébrer une messe pour Pâques24.
Il étudie notamment au collège salésien Wilfrid Barón de Ramos Mejía en 1949 avant d'entrer dans l'école industrielle E.N.E.T (Escuela Nacional de Educación Técnica) no 27 Hipólito Yrigoyen où il obtient un diplôme de technicien en chimie25.
Il subit en 1957 une ablation de la partie supérieure du poumon droit à la suite d'une pneumonie aiguë avec multiples kystes pulmonaires26,27. Plusieurs causes sont évoquées : tuberculose contractée au contact des populations pauvres et traitée par pneumothorax en raison de la pénurie d'antibiotiques à cette époque28, tabagisme excessif lors de son passage au séminaire29. Pendant ses études à Buenos Aires, il a subvenu à ses besoins financiers en faisant des ménages dans une usine locale et en travaillant en tant que videur dans un club mal famé de Córdoba (Argentine)30,31. Ayant eu la vocation sacerdotale à dix-sept ans, il décide de devenir prêtre à l'âge de vingt et un ans32.



Mais je sais que tu plaisantes, le pauvre Bergoglio jeune adolescent devait gagner de l'argent pour subvenir à ses besoins et ce métier de videur est un métier comme un autre.


:)
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

RT2

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4760
Enregistré le: 09 Juil 2015, 15:23

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 08:07

L'avortement n'est que le moyen. Dans l'image donnée, on peut comparer l'avortement au flingue, mais pas à la personne qui presse sur la détente, de plus dans l'image donnée, il est parlé de contrat maffieux. Alors là ça me fait doucement rigoler parce que le Vatican, disons par extension la Chrétienté est loin d'être une Sainte, d'être Vierge.

Bref, si sur le fond cette parole est juste, il ne faut pas oublier d'une part la position du pape qui est une position qui s'implique dans le politique et d'autre part le pouvoir sur les foules qui lui restent, dont les médias. Sais-tu que lorsque le pouvoir nazi est arrivé au pouvoir étatique, la gauche de l'époque a lâchement rallié celui-ci pour se renier elle-même ? Bref dans ce monde l'histoire se répète parce que les mêmes erreurs se répètent. Parce que notre espèce n'apprend pas.

De toute façon, l'humanité vient de se condamner, côté climat, parce que si tu crois que l'intérêt collectif va dépasser les intérêts individuels des puissants, alors fais toi un stock à vie d'aspirine et d'anti-migraineux.

Et j'oserai même ajouter que la plèbe, c'est à dire les peuples.. on un tel manque d'intelligence qu'ils sont en fait les premiers contributeurs à leurs propres désastres. Alors quand tu sais ça, et disons que tu arrives au pouvoir.. comme a dit une certaine personne pour les peuples d'un pays mais que je vais généraliser à l'ensemble des pays : vous êtes des veaux.

Après il ne faut pas trop s'étonner que collectivement vous aimez la géhènne.

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9367
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 09:22

L'avortement est un problème qui touche des femmes qui refusent de n'avoir pas su respecter leurs parents qui comptaient sur elle pour être "honnête".

La femme va sans réfléchir trouver le moyen le plus rapide pour mettre un terme à cette grossesse qui va donner à ses parents une image d'elle impure, souvent les jeunes adolescences se font piéger par leur manque de précaution, n'osant pas exposer ce "problème" à leurs parents, elles font en cachette un avortement, mais est ce que vraiment dans ce moment là elles pensent au geste criminel, je ne pense pas, car elles deviendront les meilleurs croyantes qui soient, et après elles réaliseront ce geste.

Donc quelle population est concernée par l'avortement ? Principalement les jeunes femmes, les femmes d'un âge plus mur anticipent par un stérilet, la pilule et puis elles sont mariés, pour la plupart mais si elles sont célibataires et d'un age avancé, si elles tombent enceinte, dans nos régions cependant, ne parlons pas des pays où la méconnaissance dans ce domaine est encore trop présente, donc chez nous, une femme plus mure n'arrête pas sa grossesse elle garde l'enfant, la maturité a du bon, elle donne du bon sens.

Mais ce n'est pas qu'elles sont privées du bon sens les adolescentes, elles honorent leurs parents plus que l'enfant à venir, et elles ne voient pas en ce germe la vie, elles n'imaginent même pas qu'elles portent la vie, elles n'ont qu'une envie, que tout entre dans l'ordre.


Si les médecins n'avaient pas pour tâche d'arrêter les grossesses ces adolescentes auraient fait comme du temps où c'était interdit, elles auraient fait cela en catimini, et seraient mortes dans de terribles souffrances vidées de leur sang comme on a pu le lire.


Le problème existe cependant et il est par rapport à l'éducation religieuse car si le pape dénonce l'avortement, il devrait vanter les mérites d'une sexualité moins débridée, dénoncer virulemment les rapports entre gens de même sexe au lieu de dire qu'il n'est pas juge seul Dieu l'est, comme pour se laver les mains, il est tiède, alors qu'un pape doit être bouillant dans la foi et dénoncer tout ce que notre monde renferme d'iniquités en commençant par la pornographie ou le sexe est banalisé, en poursuivant par le dénuement des femmes en public qui incite à la sexualité, en dénonçant les villages nudistes où le libertinage est dans la rue et sur la plage etc …. car dénoncer l'avortement c'est dire à la femme enfant qu'elle agit mal alors que personne ne lui a dit que c'est mal, c'était à lui de le dire sans ambages, mais à force de prendre des gants pour se faire bien voir par les hommes au détriment de se faire bien voir par Dieu, le pape fait des impairs en traitant les gynécologues de tueurs à gage alors que ces hommes sauvent des vies puisque les femmes l'auraient fait comme à l'époque en mourant se vidant de leur sang.

C'est l'éducation qui est fragile dans le monde, l'église est trop restée renfermée sur elle même, une élite qui ne voit que par le prestige, des catholiques endimanchés bien pensants, plutôt un art de vivre à la catholique mais la foi dans tout cela, où est elle ?

Le monde vient comme à l'époque de Noé où il n'y avait plus de règle, plus loin sont les hommes de Dieu plus forte est ce sentiment que rien n'est interdit, et plus nous nous apercevons à quel point le catholicisme a échoué son évangélisation parce qu'il a voulu être tout seul et plus fort en la matière en se défiant de prendre des leçons de Dieu.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9367
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 09:22

L'avortement est un problème qui touche des femmes qui refusent de n'avoir pas su respecter leurs parents qui comptaient sur elle pour être "honnête".

La femme va sans réfléchir trouver le moyen le plus rapide pour mettre un terme à cette grossesse qui va donner à ses parents une image d'elle impure, souvent les jeunes adolescences se font piéger par leur manque de précaution, n'osant pas exposer ce "problème" à leurs parents, elles font en cachette un avortement, mais est ce que vraiment dans ce moment là elles pensent au geste criminel, je ne pense pas, car elles deviendront les meilleurs croyantes qui soient, et après elles réaliseront ce geste.

Donc quelle population est concernée par l'avortement ? Principalement les jeunes femmes, les femmes d'un âge plus mur anticipent par un stérilet, la pilule et puis elles sont mariés, pour la plupart mais si elles sont célibataires et d'un age avancé, si elles tombent enceinte, dans nos régions cependant, ne parlons pas des pays où la méconnaissance dans ce domaine est encore trop présente, donc chez nous, une femme plus mure n'arrête pas sa grossesse elle garde l'enfant, la maturité a du bon, elle donne du bon sens.

Mais ce n'est pas qu'elles sont privées du bon sens les adolescentes, elles honorent leurs parents plus que l'enfant à venir, et elles ne voient pas en ce germe la vie, elles n'imaginent même pas qu'elles portent la vie, elles n'ont qu'une envie, que tout entre dans l'ordre.


Si les médecins n'avaient pas pour tâche d'arrêter les grossesses ces adolescentes auraient fait comme du temps où c'était interdit, elles auraient fait cela en catimini, et seraient mortes dans de terribles souffrances vidées de leur sang comme on a pu le lire.


Le problème existe cependant et il est par rapport à l'éducation religieuse car si le pape dénonce l'avortement, il devrait vanter les mérites d'une sexualité moins débridée, dénoncer virulemment les rapports entre gens de même sexe au lieu de dire qu'il n'est pas juge seul Dieu l'est, comme pour se laver les mains, il est tiède, alors qu'un pape doit être bouillant dans la foi et dénoncer tout ce que notre monde renferme d'iniquités en commençant par la pornographie ou le sexe est banalisé, en poursuivant par le dénuement des femmes en public qui incite à la sexualité, en dénonçant les villages nudistes où le libertinage est dans la rue et sur la plage etc …. car dénoncer l'avortement c'est dire à la femme enfant qu'elle agit mal alors que personne ne lui a dit que c'est mal, c'était à lui de le dire sans ambages, mais à force de prendre des gants pour se faire bien voir par les hommes au détriment de se faire bien voir par Dieu, le pape fait des impairs en traitant les gynécologues de tueurs à gage alors que ces hommes sauvent des vies puisque les femmes l'auraient fait comme à l'époque en mourant se vidant de leur sang.

C'est l'éducation qui est fragile dans le monde, l'église est trop restée renfermée sur elle même, une élite qui ne voit que par le prestige, des catholiques endimanchés bien pensants, plutôt un art de vivre à la catholique mais la foi dans tout cela, où est elle ?

Le monde vient comme à l'époque de Noé où il n'y avait plus de règle, plus loin sont les hommes de Dieu plus forte est ce sentiment que rien n'est interdit, et plus nous nous apercevons à quel point le catholicisme a échoué son évangélisation parce qu'il a voulu être tout seul et plus fort en la matière en se défiant de prendre des leçons de Dieu.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

RT2

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4760
Enregistré le: 09 Juil 2015, 15:23

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 15:07

prisca, originellement, les viols, les fausses couches, l'adultère, la fornication ne devaient pas exister.

tu m'excuseras de te rappeler aussi basique que pour une femme devenir enceinte signifie qu'il y ait une fécondation de son ovule par un spermatozoïde, et que mis à part les avancées scientifiques, ça passe en général par le rapport sexuel, consenti ou non.

Et à notre époque, excuse moi de te le rappeler, mais tout le monde couche avec tout le monde. Et bien comment se fait-il par exemple que les premiers lâches soient les hommes quand ils apprennent que la fille ou la femme avec qui ils ont couché qu'elle est enceinte ? Ils fuient ! Et le pire tu sais, c'est d'entendre un homme dire à la fille "si tu m'aimes, avorte !" et là je ne fantasme pas, parce que j'en ai en été témoin et la famille de la fille n'était pas du tout branchée sur ce genre de mentalité, que j'ai moi-même en horreur. C'est quoi ça, une preuve d'amour sincère ? Certainement pas !

Mettons de côté les prises de positions du pape, et considérons que l'on peut parler de ces choses sans pour autant qu'on en arrive aux trucs des anti-IVG qui se mêlent des consciences des autres.

En soit, effectivement l'avortement est un meurtre, et l'avortement est le moyen de le commettre, mais qui fait la demande ? En réalité cette question embarrasse et met en lumière une autre idéologie. L'homme à travers la science a cherché à savoir à partir de quand des cellules deviennent un être humain. C'est tout le problème, il est assez simple si tu pars de l'idée qu'après la fécondation de l'ovule, sa migration, et sa nidification, que le corps de la femme ne l'a pas rejeté il va devenir un être humain passant par différentes étapes de croissance. Aussi aujourd'hui, on parle de malformation à venir, donc d'êtres pas forcément viable pour un critère de société.

C'est ton monde, pas le mien. Moi je n'adhère pas à ce genre de mentalité, de raisonnement. J'espère au moins que tu crois en la promesse de Dieu sur l'avenir qu'il promet pour tous, notamment à travers la résurrection tant des justes que des injustes.

Et tu vois le cynisme est encore pire, parce que à partir des embryons tu peux obtenir des cellules souches pour faire de la recherche.. matériel pas cher. Ce monde a perdu tout sens moral en fait et le peu qui reste est en train de partir en fumée.

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7777
Enregistré le: 20 Juil 2013, 14:00

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 17:39

RT2 a écrit:Et tu vois le cynisme est encore pire, parce que à partir des embryons tu peux obtenir des cellules souches pour faire de la recherche.. matériel pas cher. Ce monde a perdu tout sens moral en fait et le peu qui reste est en train de partir en fumée.

Ben justement c'est de la biologie et plus on connaît la biologie plus on est en mesure de la " manipuler". Matérialisme philosophique. Dieu n'a rien à voir avec ça. C'est une réflexion collective sur le sens humain et sens moral. Dieu ce n'est qu'un sens moral qui veut s'imposer. Dieu, la révélation cosmique ( ou comique) devient l'argument d'autorité.

Si le pape tient tant à la fécondation il aurait dû épouser sa fiancée plutôt que de choisir les ordres et l'abstinence sexuelle. Il voulait devenir une autorité en Morale sexuelle. Trop drôle! :D :hi:
Dieu est un pouvoir sur la nature. Soit on y a pas assez cru, soit on y a trop cru!!! :interroge: :hi:

petitpapatahar

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 141
Enregistré le: 04 Jan 2015, 17:04

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 21:18

Quel Dieu servez-vous? Je suis Jésus Christ Le Messie et je dis que Mon Dieu porte toutes les femmes qui ont dû avorter et qui ressentent le poids d'une faute, que cela leur soit propre ou à cause du regard de la société. Je dis que Dieu porte aussi les médecins et les personnels soignants qui ont accompagnés ces femmes. Mon Dieu est Allah, Yahvé, l'Eternel, Dieu. L'authentique le seul, l'Unique c'est au nom de ce Dieu là que je parle. Le Dieu qu'ont servit Jésus Christ, Abraham, Mohamet et les autres. Le Dieu qu'a atteint Bouddha.
Une femme donne la vie à la naissance de son enfant. Pas avant. Les religions déformées par les sociétés patriarcales ont trop fait de mal aux femmes au nom de Dieu.
A toutes les femmes qui avortent, voilà ce que leur dit Dieu. "Tu as tes raisons et tu donneras la vie quand tu le souhaiteras, c'est à toi de voir. C'est toi qui porte la responsabilité de l'enfant avant Dieu. Rien de ce qui se fait dans le monde de Dieu ne se fait sans liberté".

Paulo

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 954
Enregistré le: 22 Juil 2018, 15:59

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 12 Oct 2018, 23:31

Inti a écrit:Ben justement c'est de la biologie et plus on connaît la biologie plus on est en mesure de la " manipuler". Matérialisme philosophique. Dieu n'a rien à voir avec ça. C'est une réflexion collective sur le sens humain et sens moral. Dieu ce n'est qu'un sens moral qui veut s'imposer. Dieu, la révélation cosmique ( ou comique) devient l'argument d'autorité.

Si le pape tient tant à la fécondation il aurait dû épouser sa fiancée plutôt que de choisir les ordres et l'abstinence sexuelle. Il voulait devenir une autorité en Morale sexuelle. Trop drôle! :D :hi:


Le pape n'a pas quitté sa fiancée pour devenir une autorité en matière morale, mais pour se mettre totalement au service de la Sainte Famille de Dieu, la Sainte Eglise Catholique. Il a renoncer à fonde sa propre famille, pour servir Dieu et sa Sainte Famille. Et maintenant qu'il est devenu pape, le papa de la Saint Famille de Dieu l'Eglise Catholique, il prend la défense de ces enfants que l'on assassine dans le sein de leur mère, parce qu'ils posent problème soit à la mère, soit à la famille. Jésus l'a dit "tout ce que vous aurez fait au plus petit d'entre mes frères, c'est à moi que vous l'aurez fait" ; car Jésus lui-même a été embryon dans le sein de Marie sa mère.

Estrabolio

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7675
Enregistré le: 02 Mai 2014, 03:20

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 13 Oct 2018, 01:01

prisca a écrit:Donc quelle population est concernée par l'avortement ? Principalement les jeunes femmes, les femmes d'un âge plus mur anticipent par un stérilet, la pilule et puis elles sont mariés, pour la plupart mais si elles sont célibataires et d'un age avancé, si elles tombent enceinte, dans nos régions cependant, ne parlons pas des pays où la méconnaissance dans ce domaine est encore trop présente, donc chez nous, une femme plus mure n'arrête pas sa grossesse elle garde l'enfant, la maturité a du bon, elle donne du bon sens.


L'âge moyen est de 27,5 ans ! C'est une moyenne ce qui veut dire qu'il y a des femmes beaucoup plus âgées puisqu'on sait qu'il y a aussi des femmes beaucoup plus jeunes.
Aucun moyen contraceptif n'est efficace à 100%.
Pour rappel, 33% des femmes françaises ont eu recours à l'avortement au moins une fois dans leur vie.
Pour rappel aussi, les hommes n'ont pas toujours leur mot à dire puisque de nombreuses femmes prennent cette décision sans même en parler au géniteur !
Pour rappel encore, l'âge du mariage pour les femmes est de 30 ans....
"Laissez la haine à ceux qui sont trop faibles pour aimer." Martin Luther King. :o

prisca

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9367
Enregistré le: 25 Oct 2016, 13:41

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 13 Oct 2018, 04:59

Si nous avions tous été éduqués dans l'amour de Dieu depuis toujours les femmes auraient déjà renoncé à avoir de multiples partenaires sexuels et auraient privilégié la fidélité à un seul homme, comme l'homme à une seule femme, tout tient dans le respect mutuel.

Le problème est la montée toujours fulgurante de l'athéisme lequel déjà a existé alors que le Christianisme vient de naitre.

Faute en est à ceux qui se sont pris pour "apôtres du Christ" en étant plutôt dans la cour des rois que parmi le peuple.

C'est pour cela que le communisme dédaigne le catholicisme depuis toujours parce que les prêtres vêtus de pourpre ont toujours donné cette image de gens malsains sous des apparats de noblesse et aristocratie.

Qu'aujourd'hui nous sommes face à tant d'incongruités est la conséquence d'un manque de sérieux de la part de l'église catholique dans sa manière de mener à bien sa mission évangélique, elle est fermée, cloisonnée, comme une secte alors qu'elle aurait du donner ordre de répandre à travers le monde tous les prêtres non pas pour qu'ils ressassent inlassablement une messe monotone mais pour qu'ils aillent de villages en villages, de villes en villes pour parler avec les gens et répondre à toutes leurs questions sur la Bible.


Les monastères peuvent accueillir mille familles démunies tant ils sont grands, et les moines vivent sans avoir travaillé une seule fois de leur vie sauf après à se lancer dans le commerce en multinationales pour faire du chiffre d'affaires mais jamais nous n'entendons que les bénéfices vont à quelque oeuvre, ils le disent, mais ne le prouvent pas alors qu'ils devraient l'afficher pour en tirer une gloriole d'avoir fait du bien, mais ils ne font du bien qu'à eux mêmes pour avoir discuté avec une soeur que j'aime beaucoup je me suis rendue compte que ses prières quotidiennes c'est pour elle même, croyant qu'être soeur c'est pour sa propre sanctification mais elle ne connait même pas EMAUS la fondation de l'abbée Pierre après que je lui ai demandé de ne pas jeter les armoires pleines de linge dans le monastère où elle devait vivre, estimant que ces tonnes de draps et d'habits étaient dépassés pour elle.

Le problème réside dans la manière dont le Christianisme a été développé, il est mort dans l'oeuf à cause des ces pseudos hommes et femmes d'église.

L'Eglise de Jésus ce n'est pas cela, elle aurait dû être rassembleuse, elle aurait dû ne pas grouper le faste à la piété, elle aurait dû dénoncer déjà qu'un empereur criminel ne la prenne comme argument politique, car l'église elle se tait sur la manière dont elle a fondé sa doctrine, elle fait mine de ne pas voir le crime sur lequel elle repose, mais à quel point elle est impie car elle fait comme si Dieu allait lui laisser baser sa fondation sur un bain de sang.


Tout le monde a l'impression que Dieu est "un lointain souvenir" alors que Dieu est dans vos vies et plus proche que vous ne le penseriez tout est soupesé au micron, alors inutile de dire que même si 2000 ans sont passés ils sont comme 2 jours et Dieu refuse que le Christianisme ait pris sa base dogmatique sur un terrain où le mensonge a reposé.


Que tout le monde se le prenne pour dit.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

levergero

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1190
Enregistré le: 25 Juin 2008, 08:55
Localisation: Yvelines & Finistère

Message Sujet: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médias

Message Titre du message: Re: Les propos du pape sur l'avortement relayés par les médi

Message Ecrit le 14 Oct 2018, 08:53

Ce pape et Macron ont un seul point commun : les petites phrases qu'ils sortent ex abrupto sans réflèchir.
Mais je crois qu'ils ne pensent pas ce qu'ils disent ainsi trop vite.
Ils faut qu'ils se disciplinent tous les deux sur ce point génant.
http://jean-paul.vefblog.net
@jpcougny
catholique libéral, voire progressiste


Retourner vers GÉNÉRAL Libre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 23 invités