Bouddha dans l'Hindouisme.

L'une des plus vieilles religions du monde qui croient en l'autorité du Veda.


Hindouisme
L'hindouisme se présente en fait comme un ensemble de concepts philosophiques issus d'une tradition remontant à la Protohistoire indienne. Cette religion a ainsi assimilé les croyances et les philosophies venues des nombreuses conquêtes et invasions qui se sont déroulées sur le sous-continent indien.
Marmhonie

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11505
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: Bouddha dans l'Hindouisme.

Message Titre du message: Bouddha dans l'Hindouisme.

Message Ecrit le 28 Oct 2015, 03:38

La mission d'avatar de Vishnu en Bouddha apparaît dans les premiers textes sacrés de l'hindouisme, 500 ans avant la naissance de Siddhartha Bouddha, par son auteur Vyasa, auteur du "Mahabarata" et commentateur des Vedas qui se perdent dans le néolithique, soit plus de 3000 ans avant JC.

L'avatar[a] est étymologiquement en sanskrit "celui qui descend". C'est la Divinité suprême dans l'un de Ses multiples émanations, lesquelles sont toujours s'incarnant de façon pleinière. L'avatar[a] est donc un représentant descendant du monde spirituel dans le monde matériel afin de toujours, à des époques différentes, de rétablir les principes de l'Hindouïsme.

Akrura, dans le 'Mahabarata" est un humain, disciple de sa dévotion envers Vishnu, qui reconnut en premier que le Seigneur Krishna était un avatar[a] de Vishnu Lui-même. Cela est confirmé dans le "Brahma samhita". Akrura comprit le premier historiquement que l'hindouisme devait de fait, reposer sur "les actes, les enseignements, les attributs & les divertissements de Vishnu chaque fos qu'Il ne manifeste humainement aux humains durant une vie d'avatar[a]."

Bouddha बुद्ध est bien spécifié dans cet autre grand livre sacré de l'Hindouisme, "Shrimad Bhagavatam" au Chant 10, page 332 par Akrura encore : "Mon hommage respectueux à Ta Personne (Vishnu), qui apparut en tant que Seigneur Bouddha pour déjouer les athées et les asuras."
Pour rappel, un asura est tout humain qui n'applique pas les Enseignements de l'Hindouisme, tout en cherchant à s'attacher au seul monde matériel pour ne jouir que des plaisirs ici-bas. En poursuivant, il deviendra un athée, qui refuse l'existence de Dieu ou Personne Suprême.

Le Shrimad Bhagavatam est un des 18 पुराण Puranas, les Écritures Saintes de l'Hindouisme. Il fut traduit pour la 1ère fois en français par Emile Burnouff au 19e siècle. Il annonce 5 siècles avant, la venue d'un avatar[a] indien, Seigneur et roi en son fief, qui à 40 ans se révèlera avatar[a] de Vishnu pour combattre le désespoir de son temps dans l'âge de Kali, l'athéisme. Il est prédit qu'après 40 ans de prédication, il reviendra Seigneur Suprême, Dieu.

Or 500 ans plus tard, Siddhartha, prince hindou et futur héritier d'un roi local, a sa révélation à 40 ans et meurt à 80 ans, libéré de sa condition humaine des réincarnations, pour devenir l'Être Unique Suprême, relançant le Dharma de l'Hindouisme pour le propager dans le monde entier, briser les castes et le cycle des réincarnations afin que les humains le suivant viennent à Dieu après leur dernière mort.

Nos références sont ici directement des textes hindoux en sanskrit canoniques, classés par Puranas, chaque Purana étant classé en Chant, car en ce temps, l'écriture n'existait pas encore. Idem pour l'Illyade d'Homère (aveugle en achéen), chanté à la harpe de son vivant, à l'Âge de Bronze.
[notes explicatives : Marmhonie]


Retourner vers Hindouisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités