dialogue d expert sur ramajuna et shankasharia

L'une des plus vieilles religions du monde qui croient en l'autorité du Veda.


Hindouisme
L'hindouisme se présente en fait comme un ensemble de concepts philosophiques issus d'une tradition remontant à la Protohistoire indienne. Cette religion a ainsi assimilé les croyances et les philosophies venues des nombreuses conquêtes et invasions qui se sont déroulées sur le sous-continent indien.
alishoune

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 822
Enregistré le: 29 Aoû 2008, 08:00

Message Sujet: dialogue d expert sur ramajuna et shankasharia

Message Titre du message: dialogue d expert sur ramajuna et shankasharia

Message Ecrit le 16 Jan 2018, 18:39

SI VOUS POUVEZ AJOUTER MERCI

MOI non expert c est :)
invite c est :hi:

Moi meme dit :)

Shankara enseignait que toutes les manifestations et les qualités, toutes les différences étaient irréelles et transitoires (des reflets du Brahman, mais sans existence propre), résultat de l’ignorance. Rāmānuja pensait lui qu’elles étaient réelles et permanentes, bien que sous le contrôle du Brahman. Selon lui, les divinités n’existaient pas indépendamment du Brahman, elles en étaient les Prakara, les modalités, ou les Sheshas, les accessoires, ou encore les Niyama, ou aspects contrôlés. Dans la philosophie de Rāmānuja, Dieu (Narayana) possède deux Prakara (modes d’expression), le monde et les âmes. Les deux sont liés à Dieu, comme le corps humain serait lié à l’âme. La matière du monde et les âmes constituent, dans cette philosophie, le corps de Dieu. Ce dernier contrôlant leur existence.

Quel est leur position sur l incarnation de Dieu? Et les statues?

Non cerebralite

Selon Rāmānuja, et en opposition aux adeptes de l’Advaita Vedānta, la connaissance du Brahman ne peut pas provenir de la connaissance des textes ou de l’intelligence, mais par la méditation. Toujours en contradiction avec Shankara, Rāmānuja déclarait qu’il n’existait aucune source de connaissance qui défendait le fait que le Brahman, la réalité ultime et unique, ne possède pas d’expressions multiples. Les sources de la connaissance selon lui, et l’expérience empirique révèlent que tous les objets sont distincts.

Shankasharia etait il que cerebral?


Invite :hi: dit

Oui, l'école de Ramanuja reconnait les avatars, et le culte de la murti.
- Non Shankara n'était pas seulement cérébral, il a écrit de nombreux hymnes de dévotion.

Philosophiquement parlant, 3 écoles du Védanta sont reconnues : l'école moniste de Shankara, l'école mitigée de Ramanuja et l'école dualiste de Madhva. Elles illustrent les trois positions philosophiques que l'on peut avoir.

A partit du 19ème siècle apparaît une synthèse qu'on appelle parfois "néo-védanta" et qui est aujourd'hui partagée par la plupart des maîtres.
-Vivekananda pense que les trois écoles du védanta sont vraies successivement, ce sont trois étapes qui sont applicables pour toutes les voies, toutes les religions.
-Aurobindo pense lui que les trois écoles du védanta sont fausses si on les considère isolément et vraies si on les considère simultanéement. Elles représentent chacune un état d'équilibre particulier au sein de tous les rapports possibles entre être et conscience.
- Mahadevan pense que les divergences entre les trois écoles sont plus apparentes que réelles.

C'est un sujet trop ardu, une affaire de spécialistes, débattre de leurs divergences demanderait trop de temps, et je ne suis pas compétent. Vous trouverez aisément des réponses, non pas sur un forum généraliste mais dans une bonne bibliothèque ou sur des sites anglophones spécialisés. Olivier Lacombe a écrit "l'absolu selon le védanta". Il est vrai qu'en français il n'y a pas beaucoup de livres qui traitent du sujet.
Bonne recherche

Shankasharia
Il a installé des lingams aux quatre points cardinaux de l'Inde, c'est qu'il n'était pas contre toute forme de supports.

Ensuite il a introduit le smartisme et le culte aux panca devas qui est une forme de culte autorisé que l'on rend aux 5 divinités sensés représenter le "saguna brahman" ou brahman avec attributs. Ces 5 formes autorisés sont : Shiva, Vishnu, le Soleil, Ganesh et la Mère divine. On place au centre sa divinité d'élection (ishta deva) entouré des 4 autres. Aucune n'est supérieure, c'est un choix personnel.

Seulement pour Shankara le "brahman avec attributs" (ou Dieu) est considéré comme la première manifestation et aussi l'ultime illusion. Pour lui la méditation sur le brahman avec attributs est juste une préliminaire, elle pour seul but de révéler l'absolu indifférencié.

Je ne sais pas ce que Shankara pensait lui-même des incarnations divines ? mais on comprend bien que dans son optique qu'elle ne devait avoir aucune espèce d'importance, Dieu étant en tout et en tous. Il a écrit un hymne admirable à Krishna (Govinda) mais Krishna vu en tant que saguna brahman, pas en tant que personnage historique.

La grande faiblesse du système de Shankara reste le principe de "Maya", l'illusion, qu'il ne peut expliquer, et que ses adversaires n'ont pas manqué de souligner.

Si l'Absolu est la vérité ultime, l'Un, indivisible, immuable, indifférencié, et sans attribut, on ne peut expliquer d'où vient "maya" l'illusion et Shankara ne l'explique pas, il dit que c'est comme un rêve mais ce n'est pas satisfaisant.

Pour Ramanuja, maya est simplement la Volonté divine, Sa pensée qui se concrétise en puissance créatrice, étant donné que Dieu est vu comme une Personne infinie dont le "brahman sans attribut" n'est qu'un aspect comme la lumière émane du soleil.

Pour l'hymne très célèbre de Shankara je dois avoir une traduction.

Le probleme de shankasharia
Et de son école jusqu'à aujourd'hui c en insistant uniquement sur la non dualité, n'explique pas l'origine de "maya" l'illusion, ou l'état d'ignorance, sinon que par des pirouettes métaphysiques.

Brahman étant la vérité unique et immuable, il ne peut pas se transformer, il ne peut pas donner naissance au monde sans perdre son immuabilité, et comment pourrait-il tomber sous le joug de l'ignorance et sembler se diviser pour devenir le monde du multiple ?


Moi :)
ou en sont les Ecole de Shankasharia et de ramajuna de nos jours?

Invite :hi: dit
l'école de Shankara est la plus connue en occident par ses grands maîtres comme Ramana Maharishi, swami Prajnanpad, Nisargadatta, etc ... qui attire beaucoup les occidentaux par son abstraction, mais en Inde c'est bien l'école de Ramanuja et de ses successeurs, qui a le plus d'adeptes.
Ceci dit, je n'ai pas de chiffres.

Moi :)

quel est le rapport entre
Shankasharia et Krishna?


Invite :hi: dit
Shankacharia voit Krishna comme le Soi suprême, le brahman éternel, présent en tout être, pas comme un dieu particulier. Il ne parle pas ou peu de sa réalité historique, cela n'a aucune importance pour les monistes.

Bon, ceci dit, il faut reconnaître qu'ils ont quelques difficultés en commentant certains passages de la Gita ... où Krishna n'est pas seulement Esprit impersonnel. Ramanuja est plus proche de l'esprit de la Gita que Shankara.


Moi :hi:
Ramajuna et les devot Krishna c pareil?


Invite :hi:
Non, il y a beaucoup de nuances. La doctrine de Ramanuja s'appelle "non-dualisme mitigé" tandis que les "krishna" sont dualistes.

C'est Chaitanya qui en voyageant dans le sud rencontra des disciples de Ramanuja et eut avec eux une controverse sur leurs nombreuses divergences qu'il serait fastidieux de relater, et d'abord il faudrait que je retrouve les points de cette controverse.

Les Cri-vaishnava (successeurs de Ramanuja) ne reconnaissent pas Chaitanya comme avatar. Il est évident si on considère comme les dévot Iskcon que Chaitanya est un avatar, cela est un moyen de couper court à toute controverse. Il semble que les Cri-vaishnava se fondent sur la Bhagavad Gita, le Vishnu purana, car Ramanuja n'a jamais mentionné le srimad Bhagavatam.


Retourner vers Hindouisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités