Juste des questions

L'une des plus vieilles religions du monde qui croient en l'autorité du Veda.


Hindouisme
L'hindouisme se présente en fait comme un ensemble de concepts philosophiques issus d'une tradition remontant à la Protohistoire indienne. Cette religion a ainsi assimilé les croyances et les philosophies venues des nombreuses conquêtes et invasions qui se sont déroulées sur le sous-continent indien.
malikveron.

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Juste des questions

Message Ecrit le 02 Jan 2016, 20:34

Dans ma croyance il y a la notion du bien et du mal qui existe: Dieu (bien) et le Diable (mal)
Dans le Bouddhisme il y a la notion du bien et du mal qui existe: le ying (bien) et le yang (mal). Et la sagesse de Bouddha vient de "l'hindouisme"
Mais voilà les hindouistes disent je cite: God is everthing, Bad is nothing. Moi j'ai compris "dieu" est partout ou en toute chose voir "dieu" est tout et le mal n'est rien.
Est ce qu'il existe la notion du bien et du mal dans l'hindouisme?

Marmhonie

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11452
Enregistré le: 24 Avr 2013, 09:34

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 03 Jan 2016, 23:03

malikveron. a écrit:Dans le Bouddhisme il y a la notion du bien et du mal qui existe: le ying (bien) et le yang (mal).
Non, 阴阳 Yin Yang c'est chinois du taoïsme, environ 3000 ans avant Bouddha Sidhartha indien & prince hindou.
Autre sujet ?
Image
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net
Le forum d'Étude, sans contingent, sans censure, respect total !

malikveron.

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 04 Jan 2016, 08:56

Marmhonie a écrit:Yin Yang c'est chinois du taoïsme, environ 3000 ans avant Bouddha Sidhartha indien & prince hindou.
Autre sujet ?


Ok Maintenant:
Est ce qu'il existe la notion du bien et du mal dans l'hindouisme?

Jayram

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 05 Jan 2016, 03:26

Bonjour
Évidemment que la notion du bien et du mal existe dans l'hindouisme comme dans toutes les religions, mais elle est relative, pas absolue. Donc tout dépend à quel niveau on se situe. Il n'y a pas dans l'hindouisme un diable qui s'oppose à Dieu (le mal n'a donc pas d'existence propre comme dans les religions dualistes) mais c'est juste un état d'ignorance, de sommeil ou d'obscurité (tama) lié à la matière. Il s'agit donc pour l'être incarné de s'éveiller. Pour l'homme du commun, on s'approche de Dieu en se purifiant, en s'élevant progressivement vies après vies et en tendant vers la vertu (sattva) mais Dieu est au delà du bien et du mal.
Celui qui agit sous couvert de l'égoïsme en prétendant qu'il n'y a pas de mal puisque Dieu est en tout, est juste un imposteur.
Celui qui est réalisé spirituellement, qui voit Dieu en tout, le sage, le saint, ne peut agir égoïstement, il voit et sert Dieu en tous les êtres.

Navam

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3054
Enregistré le: 22 Déc 2014, 10:09

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 05 Jan 2016, 06:09

Bonjour,

Je suis assez d'accord avec le commentaire de Jayram. Je complète juste !

C'est tout de même très différent de la notion de bien et de mal qu'il y a dans le christianisme. Il n'y a pas de Diable s'opposant à Dieu dans l'hindouisme. Le mal ne serait que le fruit de l'ignorance pour celui qui cherche la vérité, la clarté.

Sūtra II.15 :
pariṇāma tāpa saṃskāra duḥkhaiḥ guṇa vṛtti virodhāt ca duḥkham eva sarvaṃ vivekinaḥ
« Pour le sage, tout est douleur, parce que nous sommes soumis aux conflits nés de l’activité des guṇa et à la douleur inhérente au changement, au malaise existentiel, au conditionnement du passé. » (Françoise Mazet)

C’est donc cette ignorance (avidyā) et de par ce fait la confusion entre celui qui perçoit (cit) et ce qui est perçu à travers l’activité mentale (citta), entre Puruṣa et Prakṛti, qui est la source première de notre souffrance (duḥkha). Notre esprit (citta) contrairement au Soi (Puruṣa) est donc soumis à un perpétuel changement entre ces trois qualités (guṇa).
Les trois guṇa sont les suivants :
- Tamas (lourdeur, pesanteur, obscurité)
- Rajas (mouvement, frénésie, excitation)
- Sattva (légèreté, équilibre, clarté)
Dans notre vie, nous avons donc tous à un moment donné l’une de ces trois qualités qui prend le dessus sur les deux autres. Par contre il n’y en a que deux qui amènent à la souffrance (duḥkha) et il s’agit de tamas et de rajas. En effet sattva étant l’absence des deux autres…

Au plaisir !
Modifié en dernier par Navam le 05 Jan 2016, 11:27, modifié 2 fois.
« L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit. » (Gandhi)
« En vérité il y a autant de religions que d'individus sur cette terre.» (Gandhi)

malikveron.

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 05 Jan 2016, 09:17

Jayram a écrit:... mais Dieu est au delà du bien et du mal.


Qu'est ce que tu veux dire par au delà du bien et du mal?

Jayram

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 10 Jan 2016, 04:37

A moins d'être dualiste absolu et de croire qu'il existe deux principes qui existent de toute éternité, Bien et Mal ou Dieu et le Diable,
Dieu étant Un est forcément au delà de toutes dualités.

Après il existe un dualisme mitigé, très acceptable, qui voit dans le Mal ou l'ignorance, une illusion passagère, lié au monde, ou au reflet de l'Esprit en Prakritti (la nature et ses trois qualités) comme l'a dit Navam, donc dans ce cas, le mal est relatif, n'a pas d'existence propre.

malikveron.

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 10 Jan 2016, 07:40

Jayram a écrit:Après il existe un dualisme mitigé, très acceptable, qui voit dans le Mal ou l'ignorance, une illusion passagère, lié au monde, ou au reflet de l'Esprit en Prakritti (la nature et ses trois qualités) comme l'a dit Navam, donc dans ce cas, le mal est relatif, n'a pas d'existence propre.


Jayram a écrit:qui voit dans le Mal ou l'ignorance, une illusion passagère


Donc le Mal serait juste le fruit de Maya (l'illusion):

venant de Bhagavad Gita a écrit:les humains sont conditionnés par la matière qui souffrent de 4 imperfection:
- celle d'être limité par des sens imparfaits
- celle d'être sujet à l'illusion (Maya)
- celle d'être sujet à l'erreur
- celle d'avoir tendance a tromper autrui


Jayram a écrit:le mal est relatif, n'a pas d'existence propre


Donc quand l'hindouiste me dit : "Bad is nothing" il ne se trompe pas?

Jayram

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 10 Jan 2016, 12:25

Oui dans l'absolu il ne se trompe pas.

malikveron.

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 14 Jan 2016, 09:08

Autre Question: Est que l'hindouisme est une religion monothéiste ou polythéiste?

Donc j'appel monothéiste qui croit (pas forcément avoir foi ou vouer un culte) en l'existence que d'un seul Dieu (qui est la Déité suprême).

J'appel polythéiste qui croit en l'existance de plusieurs dieux.

Exemple de Monothéisme:

Le musulman qui croit qu'il y a qu'une Déité [Edit] qui existe Allah;
Le juif qui croit qu'il n'y a qu'une Déité suprême qui existe Yaweh le Dieu d'Israël.
Le Chrétien (catholique, protestant, orthodoxe) qui croit en une Déité suprême qui peut se faire trois personnes (en rappelant que personne ne veut pas dire dieu et que ces personnes ne se divisent pas: le Père, Le Fils, le Saint-Esprit ne forment qu'un 1*1*1=1)

Maintenant ce qui est polythéiste:
Chez les dit chrétiens :
- les Trithéistes: qui croient en 3 divinités (et ces divinités ne forme pas un)
- les Témoins de Jehova et les Mormans: qui croient en 2 divinités (et ces divinités ne forme pas qu'un)

la mythologie Egyptienne: Les dieux, malgré l’aspect polythéiste (plus de sept-cent divinités), ne faisaient qu’un : tout simplement appelé Dieu... Le divin était à la fois multiple et Unique. Sauf que ces divinités se divisent et pouvaient se faire la guerre.

La mythologie Grec: auquel il y plusieurs divinité qui ne font pas qu'un comme il n'y a pas a proprement parler de réel Créateur qui a tout crée car tout vient du chaos (ou du dieu chaos) et du Chaos née Gaia qui engendre et crée et ainsi de suite.

Jayram

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 14 Jan 2016, 12:08

C'est compliqué de répondre de but en blanc, car l'hindouisme a de multiples facettes, je dirais ni l'un ni l'autre.

L'hindouisme a surtout un fondement moniste. La réalité unique (le brâhman) n'est pas un dieu personnel au dessus des autres, c'est une essence, un absolu impersonnel. Les grands dieux sont des aspects partiels de cette réalité unique, infinie, qui n'est pas concevable, donc pour rendre un culte il faut bien relativiser ou personnifier cette réalité sous la forme d'un dieu qu'on peut nommer. Ce sera surtout, Shiva, Vishnu ou la Mère divine. Vu sous cet angle, c'est un hénothéisme où un dieu personnel est sensé représenter l'absolu. Quant aux dieux mineurs (les devas) il faut les voir un peu comme les anges, des êtres célestes ou des demi-dieux.

Mais si on prend les courants sectaires à part, (le sivaïsme, le vishnouisme) qui sont comme des religions à part entière au sein de l'hindouisme, alors on se rapproche d'un monothéisme.

Navam

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3054
Enregistré le: 22 Déc 2014, 10:09

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 14 Jan 2016, 12:55

Bonjour,

Pour moi, dans ma compréhension de ce qu'est l'hindouisme, je le qualifierai de panthéiste.

Bien à vous !
« L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit. » (Gandhi)
« En vérité il y a autant de religions que d'individus sur cette terre.» (Gandhi)

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 26243
Enregistré le: 25 Avr 2014, 10:14

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 14 Jan 2016, 13:53

Jayram a écrit:Bonjour
Évidemment que la notion du bien et du mal existe dans l'hindouisme comme dans toutes les religions,



:hum:
Toutes???
http://info.bahai.org/french/article-2-4-0-9.html

« Nous sommes en 2016 après Jésus-Christ. Toute la Terre est occupée par des Savants pensant savoir...Toute ? Non ! Car des communautés peuplé d'irréductibles baha'is, d'ignorants, comme tant d'autres.. résiste encore et toujours au voile de la connaissance. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de légionnaires romains, athées d' Athènes et rarthées d'ici et là, et autres agneaux et stiques des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petibonum... »
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

malikveron.

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 14 Jan 2016, 18:20

Alors comme on utilise des mots que je connaissais même pas je met des définitions pour savoir si c'est ce que vous voulez dire :

Navam a écrit:Pour moi, dans ma compréhension de ce qu'est l'hindouisme, je le qualifierai de panthéiste.



Larousse a écrit:1)Philosophie d'après laquelle tout ce qui existe est identifié à Dieu.
2)Forme de la sensibilité qui voit Dieu manifesté dans toute la nature.


Jayram a écrit:L'hindouisme a surtout un fondement moniste


Larousse a écrit:1)Système de pensée qui maintient l'unité de l'objet auquel la pensée s'applique, par opposition au dualisme.
2)Doctrine selon laquelle le monde n'est constitué que par une seule substance, qu'on la nomme matière, comme les matérialistes, ou esprit, comme les spiritualistes.
3)Régime parlementaire dans lequel, par suite de l'effacement du rôle politique du chef de l'État, le gouvernement n'est responsable que devant le Parlement.


Jayram a écrit:Vu sous cet angle, c'est un hénothéisme


Semble être un synonyme de monothéisme.

Jayram a écrit:Quant aux dieux mineurs (les devas) il faut les voir un peu comme les anges, des êtres célestes ou des demi-dieux.


Donc qu'est qu'un dieu majeur dans l'hindouisme? Y a t'il une Déité Suprême comme pour les Haré Krishna?

Jayram a écrit:Mais si on prend les courants sectaires à part, (le sivaïsme, le vishnouisme) qui sont comme des religions à part entière au sein de l'hindouisme...


Les Haré Krishna sont ils une sectes? Et quelles sont (dans les grandes lignes) les différences théologique entre l'hindouisme et les Haré Krishna?

Jayram

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Juste des questions

Message Titre du message: Re: Juste des questions

Message Ecrit le 15 Jan 2016, 02:57

L'hénothéiste reconnait l'existence de plusieurs divinités, mais en place une de son choix au dessus des autres. L'hénothéisme est parfois considéré comme une étape entre polythéisme et monothéisme.

Iskcon (Hare Krishna) est un courant très minoritaire de l'hindouisme, il ne saurait représenter l'hindouisme. Pour les "Hare Krishna" seul Krishna est Dieu dans sa forme propre, les autres dieux émanent de sa personne et sont à son service. Cette vision souvent intolérante les place à part dans l'hindouisme. En Inde, beaucoup d'orthodoxes ne reconnaissent pas ce mouvement comme hindou, surtout par le fait qu'il est né en occident, que beaucoup de ses dirigeants sont des américains. Ce mouvement a été fondé aux Usa en 1966 par le swami Prabhupada, qui lui, est issu d'une lignée authentique (gaudya vaishnava) qui remonte à Chaïtanya. Après le départ du fondateur, le mouvement s'est fait remarquer en occident par ses dérives sectaires.


Retourner vers Hindouisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités