Mythe et genealogie

L'une des plus vieilles religions du monde qui croient en l'autorité du Veda.


Hindouisme
L'hindouisme se présente en fait comme un ensemble de concepts philosophiques issus d'une tradition remontant à la Protohistoire indienne. Cette religion a ainsi assimilé les croyances et les philosophies venues des nombreuses conquêtes et invasions qui se sont déroulées sur le sous-continent indien.
alishoune

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 822
Enregistré le: 29 Aoû 2008, 08:00

Message Sujet: Mythe et genealogie

Message Titre du message: Mythe et genealogie

Message Ecrit le 02 Déc 2015, 08:30

Bonjour Qu en pensez vous?merci
http://www.persee.fr/doc/ahess_0395-264 ... 9_4_283094

Les mythes ou généalogies prennent généralement leur source dans une tra
dition d abord orale qui véhicule des fragments d un passé mémorisé préservés par les bardes et graduellement annexés par les prêtres brahmanes Vers
le milieu du premier millénaire de notre ère cette tradition fut reconstruite a l
intérieur d un modèle unitaire comme une perspective historique du
passé ainsi que le montrent les parties cosmologique et généalogique des textes
connus sous le nom de Puranas
Les familles régnantes en quête de validation
purent puiser dans la tradition pour en extraire les éléments qui leur conve
naient On élabora pour les périodes plus reculées en gros le second et le pre
mier millénaire avant notre ère une structure généalogique qui devint partie
intégrante de ce que on appelle les itihasa purana ou la tradition historique
de l Inde ancienne
Celle-ci visait entre autres choses a établir les listes de filia
tion des plus anciens clans kshatriya Le statut du barde fut rabaissé a l extrême
pour éviter toute interférence avec la tradition

Après le milieu du premier mil
lénaire de notre ère les familles qui accédaient au pouvoir et établissaient des
dynasties dans les moindres états se mirent a proclamer des liens avec ces
anciens lignages et rechercher le statut de kshatriya

On peut donc parler de
kshatriya traditionnel et de kshatriya nouveau

La forme reconstruite de la
tradition devint publiquement acceptable grâce a l intégration des histoire traditionnelle accès relativement ouvert au pouvoir politique ce qui rendait de telles
prétentions plus facilement acceptables

A l origine de ces démarches de validation on trouve fréquemment la rup
ture historique que représente la création d un nouvel etat qu il s agisse dans
les régions qui en étaient dépourvues des son apparition même ou bien une
reconstruction sur les ruines de monarchies antérieures plus importantes

Dans
un cas comme dans autre des mutations sont attestées et la remise en ordre de l
économie fut perceptible soit dans l extension de l'agriculture et du commerce
soit dans le renforcement des systèmes existants pour répondre aux besoins
nouveaux des groupes dominants

La compétition entre les familles dans la
course au pouvoir impliquait pour celles qui réussissaient la recherche d une
légitimité .
Le mythe que l on cite le plus est peut-être celui qui remonte au Rig-Veda4 où il est dit
que les quatre varna sont issus des membres de la divinité sacrifiée au cours du
sacrifice primordial

les brahmanes de sa bouche
les kshatriya de ses bras
les vaishya de ses cuisses et les udra de ses pieds

Ce mythe fut évidemment
inventé après la constitution des quatre varna et ajouté au texte antérieur Il
symbolise la fonction des varna ainsi que leur statut rituel Que ces varna soient
constitués au cours d une action rituelle pourrait indiquer qu ils avaient plus d
importance pour le statut rituel que pour le statut socio-économique réel
mais ce deuxième élément aussi a son importance car les deux statuts ne coïn
cident pas toujours


Retourner vers Hindouisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité