4 Code Militaire en Islam le plus Moral le Plus Humain

Apprendre sur l'Islam religion de Mohammed


Religion de l'Islam
La religion musulmane l'Islam, se veut une révélation en langue arabe de la religion originelle d'Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus. Ainsi, elle se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé, en arabe, Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran le définissant comme étant la voie d'Ibrahim (millata Ibrahim) c'est-à-dire une soumission exclusive à Allah.
N.Ismael

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1905
Enregistré le: 14 Sep 2013, 17:37

Message Sujet: 4 Code Militaire en Islam le plus Moral le Plus Humain

Message Titre du message: 4 Code Militaire en Islam le plus Moral le Plus Humain

Message Ecrit le 29 Sep 2017, 06:02

Pages 115-116
Image
Le clergé

Les juristes ont fait allusion à un membre du clergé comme rāhib (l'ermite, le moine). Dans le langage islamique, ce terme fait allusion aux hommes de religion qui consacrent aux cultes-. Ils sont généralement décrits comme vivant dans un ermitage. L'immunité de noncombattant donnée aux ermites est basée sur les commandes -du Prophète. Aussi, dans ses dix commandes à Yazīd ibn AbūSufyān — un chef militaire — AbūBakr a réitéré la prohibition du Prophète contre le ciblage des ermites, mais a permis à al-shammāsah (le tonsuré) d'être tué 51 Premiers musulmans ont expliqué la raison pourquoi AbūBakr l'a permis par le fait que " chaque fois qu'une guerre commence, les tonsuré combattent vraiment, à la différence des ermites."52
. "."52. Ainsi, la majorité des juristes ont fondé leurs décisions sur l'interdiction de ciblage ermites en temps de guerre sur les ordres donnés par le prophète et AbūBakr et aussi par le recours au principe d'analogie qui inclut tout non-combattant, basé sur la prohibition de viser des femmes
. Ainsi, Ibn Taymiyyah déclare que la raison d'interdire le ciblage d'ermites pendant la guerre consiste en ce qu'ils sont confinés à leurs monastères et ne se livrent pas aux actes d'hostilité contre les musulmans. Il ajoute que les juristes concordent si les ermites soutiennent l'armée de l'ennemi, ils peuvent être ciblés 53Al-Shāfi‛īspécifié qu'il a accepté l'immunité de non-combattant accordée aux ermites par " suite à la commande d'AbūBakr " à son armée pour ne pas viser le clergé.54Ainsi les juristes accordent unanimement l'immunité de noncombattant à tous les ermites,

Image
Image
Image

Al - Asīf, fermiers, artisans et les commerçants

Asīf (pl.usafā ') signifie un homme engagé ou. Généralement un employé, il fait allusion à la personne qui est engagée pour faire un service. Dans le contexte de guerre, il fait allusion à quelqu'un qui travaille pour ou est payé par, l'ennemi pour faire des services dans le champ de bataille, par exemple, comme al-Shawkānī suggère, " surveiller les affaires et les animaux, mais ne pas se livrer au combat. " 55 La prohibition contre la ciblage de cette catégorie est basée sur leshadīths du Prophète, , dont plusieurs Sont liés à l'incident de la femme qui a été tué dans la bataille de Hunayn.
Donc, comme le Prophète a interdit aux gens le ciblage de personnes embauchées pour exécuter les services pour l'armée de l'ennemi sur le champ de bataille, même s'il a affecté les opérations de combat, il est évident que le ciblage de tout noncombattant est sévèrement interdit 57

, En outre, les juristes étendent l'immunité de noncombattant pour inclure al -hārifal-mashghūl bi-hirfatih58(l'artisan qui est confiné à son artisanat). De premiers musulmans ont étendu aussi cette immunité aux fermiers et aux commerçants sur le le côté 59 ennemiUmar ibn al-Khattāb donne des instructions écrites spécifiquement interdisant le ciblage de fermiers. Zayd ibn Wahb dit qu'ils ont reçu les instructions écrites de Umar ibn al-Khattābqui disent : " Ne volez pas du butin ; ne trahissez pas ; ne tuez pas un enfant ; et craignez Allah dans les fermiers (Agriculteurs)" 60 " et ne les tuez pas à moins qu'ils ne mènent la guerre contre vous. " 61 l'expression " Ayez crainte D’Allah, " choisi par Umar pour indiquer la prohibition en visant les fermiers, caractérise l'inquiétude principale de musulmans pendant au cours de guerre et dorénavant la nature de la loi islamique de guerre, qui doit respecter les règles tirées ou déduites, des sources islamiques. Le but est d'éviter de faire quelque chosede harām, (inadmissible), à savoir dans ce le contexte prenant une âme humaine injustement, pour mériter la punition de Dieu dans l'au dela 62
Le concept d'immunité de non-combattant est ainsi fondé sur les commandes du Prophète. La littérature étendue sur ce qui peut ou ne peut pas être visé dans la guerre indique que l'immunité de noncombattant était une pleinedoctrine élaborée Au 2éme,3éme 8 éme ou 9 éme siécle de juristes musulmans Leurs discussions indiquent la nature distincte de loi islamique. Simplement mis, dans les mots de Johnson, " la position islamique est claire : il n'y a aucune justification pour la guerre dirigée intentionnellement contre les noncom-batants dans le jihad. " 64 En dépit du fait qu'il a écrit plusieurs travaux sur la tradition de guerre dans l'Islam, Kelsay reconnaît ici que " l'état actuel de notre connaissance de nos spécialites occidentaux sur la loi de guerre dans l'Islam sont courts sur les détails. " 65Fred M. Donner ajoute que " "s'il est encore trop tôt, toutefois, pour être en mesure d'identifier clairement un canon de textes islamiques fondamentales sur la conduite de la guerre. De Trop de textes restent spontanés." 66 En d'autres termes, ce manque admis de connaissance des règlements islamiques pour la conduite de guerre de la part des spécialistes d’Occident, en dépit du fait que ces spéialistess ont noté que les juristes classiques ont fait la plus grande attention à l’islamique jus inbello, est en partie le résultat simple d'un manque de textes islamiques dans les langues européennes.

-----------
Image
Image
Image
Attaque Nocturne
La troisième question qui est étroitement liée à la vie des ennemis bayāt (attaque nocturnest). Le terme bayāt est définie comme arrivant à la batailledans le territoire des ennemis pendant la nuit. 78 Les 'ennemis sont pris par surprise car ils ne sont pas avertis de l'approche de l'armée, tout d'abord, parce que c'est sombre et deuxième Parce qu'ils peuvet être endormis. L'élément de surprise ici est important, car c'est contre les règles de l'Islam de combat pour lancer des actes d'hostilité à l'exception comme une troisième option, à savoir après l'ennemi pour son refus d'accepter l'Islam ou de conclure un traité de paix avec les musulmans. 7
Selon un Hadīth nrapporté par Anas ibn Mālik : " À chaque fois que le prophète a atteint un peuple par nuit, il n'a jamais commencé une attaque jusqu'à ce qu'il soit le matin. " 80 Toutefois, selon un autre Hadīth rapporté par al- Sa'b ibn Jaththāmah : " Le Prophète a été demandé s'il était permis d'attaquer l'ennemi par nuit, ce qui peut entraîner des victimes parmi les femmes et enfants. Puis, le prophète a répondu qu'ils [des femmes et des enfants] sont d'eux [ des guerriers ennemis cad dommages colatéraux]." 81 En s'appuyant sur l'hadīth ultérieure, la majorité des juristes autorisés attaquer l'ennemi par nuit, 82 bien que certains juristes toujours maintenu qu'il était répréhensible. 83 La préoccupation de l'homme qui demandait le prophète à propos de la licéité de l'attaque Nocturen est précisément le risque de mettre en danger la vie des femmes et des enfants.....
Dans les deux questions, bayāt tatarrus et, la majorité des juristes classique permises attaquer l'ennemi dans cette stricte condition et dans des contextes de guerre spécifiques. Dans ces contextes de guerre, attaquer l'ennemi pourrait conduire à des blessés parmi les prisonniers de guerre musulmans ou des civils innocents non- musulmans ...

IRAQ
Image
GAZA
Image
--------
Image
Image
Image
Image
Page 120-121
Mutilation [
Lors de la bataille de Uhud, les corps d'un grand nombre de musulmans y compris Oncle du prophète avaient été mutilés, le prophète et d'autres Musulmans ont juré à mutiler les corps des ennemis s'ils en avaient la chanceé. À la suite de révélation Coranique (16:126-127), tel qu'il est maintenu par la majorité des exégètes et juristes, le Prophète interdit la mutilation. Parmi les instructions du prophète concernant la conduite des musulmans pendant la guerre sont : "ne pas trahir et ne pas mutiler." 87 Abū Bakr et 'Umar ibn al- Khattāb a transmis les mêmes instructions à leurs armées. Abū Bakr a écrit à l'un de ses gouverneurs a Hadramaut, Yémen : " méfiez-vous de la mutilation, car c'est un péché et une répugnante." 88 Selon un Hadīth rapporté par Abu Hourayra, le prophète a chargé les musulmans pour éviter le visage de l'ennemi pendant les combats.
En outre, le prophète a interdit la torture et la mutilation d'animaux. Selon la littérature Hadīth, quand le Prophète une fois passé un groupe de personnes qui tiraient des flèches sur un mouton, il a abhorré leur action et a ajouté: "ne mutilez pas les animaux." 90 Le Prophète dit aussi : "Malédiction de Dieu sur celui qui tronque les animaux." 91 Plusieurs Hadīths précisent aussi que toute personne qui tue un animal, un oiseau, ou certains insectes injustement sera tenue pour responsable le jour du jugement. 92 En outre, affirmant l'Absolu prohibition de mutilation, le Prophète interdit les mutilations même si c'était le corps d'al Kalb al- aqūr (chien enragé)
[u]Al- Zuhrī déclare qu'elle n'est jamais arrivé qu'une tête coupée a été amené au prophète. [/u]95 Lorsque la tête coupée d'un Chef Syrien du commandant de l'Armée de terre appelé Bitrīq Yannāq - 96 a été amené à le premier calife Abū Bakr (r. 632-634), il a dénoncé cet acte odieux. Lorsqu'on lui a dit que c'était dans la justification en représailles parce que les Syriens avaient fait la même chose pour les Musulmans, Abū Bakr, significativement,a réprimandé l'Orateur dans les mots suivants : " Allons-nous suivre les Perses et les Romains ? Nous avons ce qui est assez: le livre [ le Coran] etrapports [c'est-à-dire, la tradition du Prophète]." 97 En outre, Abū Bakr alla à la chaire et 'est adressé au Public Musulman concernant cette question confirmant que cette loi aislamique est "sunna al- 'ajam" 98 (une pratique suivie chez les non- musulmans, littéralement, les étrangers). Par conséquent, la réponse de Abū Bakr précisément et exactement indique l'auto- caractère contraignant, et l'objectif de base, du droit islamique. En d'autres termes, suite à la loi islamique est en soi un objectif pour les Musulmans, indépendamment de leur comportement de l'ennemi
Après la cessation des hostilités, les corps des ennemis combattants devraient être remis à l'ennemi, si ils l'exigent, sinon les musulmans sont pour les enterrer. En général, la position des juristes est en accord avec l'article 17 de la première Convention de Genève (1949). Selon plusieurs rapports, le Prophète toujours assuré l'inhumation des morts, indépendamment du fait que les corps appartenait à la musulmans ou leurs ennemi.s 100 Ibn H azm a plaidé qu'elle était obligatoire pour les musulmans d'enterrer les ennemis morts parce que s'ils n'ont pas,ce serait équivalent à la mutilation, qui est interdite par le prophète. 101 Rien ne devrait être accepté en échange de la remise des corps des'ennemis. Lors de la bataille de la tranchée, Nofal ibn 'Abd Allah ibn al- Mughīrah mourut lorsqu'il a tenté de sauter la tranchée avec son cheval. Lorsque lesMeccans ont offert pour paiement récupérer le corps de Nofal, le Prophète leur a donné le corps et a refusé leur offre. 102

Mado

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2
Enregistré le: 31 Oct 2017, 13:13

Message Sujet: 4 Code Militaire en Islam le plus Moral le Plus Humain

Message Titre du message: Re: 4 Code Militaire en Islam le plus Moral le Plus Humain

Message Ecrit le 05 Déc 2017, 05:10

Très bon article ,mais malheureusement aujourd'hui il y a des gens qui font des massacres au nom de l'islam,juste pour déformer cette belle image .

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12998
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: 4 Code Militaire en Islam le plus Moral le Plus Humain

Message Titre du message: Re: 4 Code Militaire en Islam le plus Moral le Plus Humain

Message Ecrit le 02 Jan 2018, 09:13

Mado a écrit:malheureusement aujourd'hui il y a des gens qui font des massacres au nom de l'islam,juste pour déformer cette belle image.


L'Histoire témoigne que l'islam est en jihad depuis 622, qu'il le restera tant que toute la terre ne sera pas entièrement islamisée.
Modifié en dernier par kaboo le 02 Jan 2018, 18:06, modifié 1 fois.
Raison: Ajout de balises de citations.
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire


Retourner vers Religion de l'Islam

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités