"aimer ses ennemis" en islam ?

Apprendre sur l'Islam religion de Mohammed


Religion de l'Islam
La religion musulmane l'Islam, se veut une révélation en langue arabe de la religion originelle d'Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus. Ainsi, elle se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé, en arabe, Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran le définissant comme étant la voie d'Ibrahim (millata Ibrahim) c'est-à-dire une soumission exclusive à Allah.
mari

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 744
Enregistré le: 05 Sep 2008, 07:40
Localisation: france

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Ecrit le 01 Avr 2009, 05:33

je me demandais s'il était possible de retrouvé ceci en islam ou quelque chose qui s'en rapproche ?

LUC
6.27
Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez: Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent,
6.28
bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent.
6.29
Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre. Si quelqu'un prend ton manteau, ne l'empêche pas de prendre encore ta tunique.
6.30
Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s'en empare.
6.31
Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux.
6.32
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? Les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment.
6.33
Si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, quel gré vous en saura-t-on? Les pécheurs aussi agissent de même.
6.34
Et si vous prêtez à ceux de qui vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on? Les pécheurs aussi prêtent aux pécheurs, afin de recevoir la pareille.
6.35
Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants.
6.36
Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.
6.37
Ne jugez point, et vous ne serez point jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et vous serez absous.
6.38
Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.
6.39
Il leur dit aussi cette parabole: Un aveugle peut-il conduire un aveugle? Ne tomberont-ils pas tous deux dans une fosse?
6.40
Le disciple n'est pas plus que le maître; mais tout disciple accompli sera comme son maître
.
Il faut simplement s'accepter tel qu'on est, c'est le début de la beauté du corps, et accepter les autres tels qu'ils sont, c'est le début de la beauté de l'âme.
Apprenez à pensez par vous même, si vous ne le faites pas, d'autres le refont pour vous.
La vie ne se mesure pas par le nombre de respirations prises, mais par le nombre de moments qui nous ont coupé le souffle.
Lorsque quelqu’un te blesse, tu devrais l’écrire sur le sable afin que le vent l’efface de ta mémoire mais lorsque quelqu’un fait quelque chose de bon pour toi, tu dois l’écrire sur la pierre afin que le vent ne l’efface jamais."
Proverbe Touareg

Jupiterus

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 809
Enregistré le: 11 Nov 2005, 06:15
Localisation: BELGIQUE

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message:

Message Ecrit le 01 Avr 2009, 10:51

La réconciliation nationale en Algérie est une belle preuve de pardon.

mari

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 744
Enregistré le: 05 Sep 2008, 07:40
Localisation: france

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message:

Message Ecrit le 01 Avr 2009, 13:57

oui je ne dis pas le contraire... c'est très beau...

Mais je recherche dans les textes... Dans le Coran ou dans la sunna...

Merci à vous...
Il faut simplement s'accepter tel qu'on est, c'est le début de la beauté du corps, et accepter les autres tels qu'ils sont, c'est le début de la beauté de l'âme.
Apprenez à pensez par vous même, si vous ne le faites pas, d'autres le refont pour vous.
La vie ne se mesure pas par le nombre de respirations prises, mais par le nombre de moments qui nous ont coupé le souffle.
Lorsque quelqu’un te blesse, tu devrais l’écrire sur le sable afin que le vent l’efface de ta mémoire mais lorsque quelqu’un fait quelque chose de bon pour toi, tu dois l’écrire sur la pierre afin que le vent ne l’efface jamais."
Proverbe Touareg

slamani

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3565
Enregistré le: 10 Nov 2008, 15:33
Localisation: sur la terre d'Allah

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message:

Message Ecrit le 02 Avr 2009, 16:10

mari a écrit:oui je ne dis pas le contraire... c'est très beau...

Mais je recherche dans les textes... Dans le Coran ou dans la sunna...

Merci à vous...


salut mari,


j'ai une question te posé, si je rentre dans ma maison, et je trouverais une personne qui est entrain de violer ma femme bien aimé, qu'est ce que je ferrais ?


si je marcherais dans la rue, et quelqu'un vient m'agressait, je ferrais quoi ?



Dieu a dis :

La sanction d'une mauvaise action est une mauvaise action [une peine] identique . Mais quiconque pardonne et réforme, son salaire incombe à Allah. Il n'aime point les injustes ! Coran 42.40

et :

Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas que Dieu vous pardonne ? et Allah est Pardonneur et Miséricordieux !
Coran 24.22
Quel est le commandement le plus important de tous? Jésus répondit:
« Voici le commandement le plus important: Écoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu; tu aimeras donc le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie. » (Marc 12:28-30)

mari

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 744
Enregistré le: 05 Sep 2008, 07:40
Localisation: france

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message:

Message Ecrit le 02 Avr 2009, 18:45

slamani a écrit:
salut mari,


j'ai une question te posé, si je rentre dans ma maison, et je trouverais une personne qui est entrain de violer ma femme bien aimé, qu'est ce que je ferrais ?


si je marcherais dans la rue, et quelqu'un vient m'agressait, je ferrais quoi ?


Ce n'est pas pour faire polémique slamani, je recherche juste dans les textes... Voilà tout...

Sinon... je te conseillerais de te défendre et de défendre ta femme bien évidemment...


slamani a écrit:Dieu a dis :

La sanction d'une mauvaise action est une mauvaise action [une peine] identique . Mais quiconque pardonne et réforme, son salaire incombe à Allah. Il n'aime point les injustes ! Coran 42.40

et :

Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas que Dieu vous pardonne ? et Allah est Pardonneur et Miséricordieux !
Coran 24.22


Merci... :D et dans les hadiths ? ya quelque chose ?
Il faut simplement s'accepter tel qu'on est, c'est le début de la beauté du corps, et accepter les autres tels qu'ils sont, c'est le début de la beauté de l'âme.
Apprenez à pensez par vous même, si vous ne le faites pas, d'autres le refont pour vous.
La vie ne se mesure pas par le nombre de respirations prises, mais par le nombre de moments qui nous ont coupé le souffle.
Lorsque quelqu’un te blesse, tu devrais l’écrire sur le sable afin que le vent l’efface de ta mémoire mais lorsque quelqu’un fait quelque chose de bon pour toi, tu dois l’écrire sur la pierre afin que le vent ne l’efface jamais."
Proverbe Touareg

slamani

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3565
Enregistré le: 10 Nov 2008, 15:33
Localisation: sur la terre d'Allah

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message:

Message Ecrit le 03 Avr 2009, 15:51

salut mari,


mari a écrit:Ce n'est pas pour faire polémique slamani, je recherche juste dans les textes... Voilà tout...



oui biensur je sais..., je ne dirais jamais le contraire, et c'est ton droit de posé des questions...


mari a écrit:Sinon... je te conseillerais de te défendre et de défendre ta femme bien évidemment...



voila qui remonte le moral :wink: .


mari a écrit:Merci... :D et dans les hadiths ? ya quelque chose ?

[/quote]


je vais te donner une histoire et tu verras la miséricorde du prophète ( salla laho alalyhi wassalem) :


Le voyage du Prophète (saws) à Tâif :

Au mois de Chawwâl de l'an 10 de la prophétie (fin mai ou début juin 619 G), le prophète (Prière et bénédiction d'Allah sur lui), en compagnie de son esclave affranchi Zayd ibn Hârithah et marchant à pieds aller et retour, se rendit à Tâif, localité située à environ 111 km de la Mecque. Il appelait à l'Islam les tribus qu'il croisait sur son chemin mais aucune ne lui répondit. Arrivé à Tâif, il choisit trois frères parmi les chefs de la tribu des Tâifiens à savoir Abd Yâlil, Masaoud et Habib les trois enfants de Amr ibn Omair Ath-Thakafi. il s'installa parmi eux, les appela à Allah et à assister l'Islam. Le premier dit qu'il allait déchirer le voile de la Kaaba si Allah l'avait envoyé. Le deuxième dit: «Allah n'a-t-il pas trouvé un autre messager que toi?». Le troisième dit: «Par Allah, je ne te parlerai jamais. Si tu étais un Messager tu n'aurais pas besoin que je te réponde par la parole. Si tu mentais contre Allah, il ne conviendrait pas que je te parle». Sur ces mots, le Messager d'Allah (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) se leva et leur dit: «Puisque vous refusez, taisez-vous à mon sujet».


Le prophète (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) séjourna pendant dix jours parmi les gens de Tâif. Au cours d'une telle période, son appel n'épargna aucun des notables de la localité.


Ceux-ci lui répondirent: «Sors de notre pays!». Ils incitèrent contre lui les sots et les stupides. Au moment où le prophète (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) allait sortir, les sots et les esclaves le suivirent, l'injuriant et lui criant dessus au point d'ameuter les gens autour de lui. Organisés en deux rangs, ils se mirent tous à lui jeter des pierres et à lui adresser des grossièretés. Ils lui jetèrent des pierres aux tendons au point que ses chaussures fussent teintées de sang. Zayd ibn Hârithha s'offrait en bouclier pour le protéger mais fut blessé à la tête. Les sots et les stupides ne cessèrent de le suivre et de l'acculer au point de le contraindre à aller vers un jardin appartenant à Otba et à Chayba les deux enfants de Rabîa à 5,5 km de Tâif. Après que le Messager d'Allah (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) se fût réfugié dans ce jardin, les gens s'en retournèrent. Alors, il alla jusqu'à un cep de vigne et s'asseya à son ombre, adossé à un mur.

C'est là qu'il fit, après avoir retrouvé son calme, sa célèbre invocation qui dénotait que son coeur était rempli de tristesse pour la violence déjà subie et aussi de regret que personne ne crût au message. Il dit:

«Seigneur! Je me plains auprès de toi de ma faiblesse, de mon impuissance et du mépris que j'inspire aux gens.

O Toi, le plus Clément des Cléments! Tu es le Seigneur des affaiblis. Tu es mon Seigneur.

A qui me confies-tu?

Est-ce à ceux qui me détestent?

Ou bien me laisses-Tu avec mes ennemis?

Tout cela importe peu, si je ne m'attire pas Ta colère car, pour moi, Ton salut est plus vaste que tout.

Je cherche refuge auprès de la lumière de Ton visage par laquelle Tu dissipes les ténèbres et redresse qualitativement les affaires de ce monde et celles de l'au-delà, contre toute décharge de Ta colère sur moi.

Je ne cherche qu'à te satisfaire et il n'y a ni force ni puissance si ce n'est en Toi
».

Lorsque les deux enfants de Rabîa le virent, ils le prirent en pitié. Aussi appelèrent-ils un garçon à eux, un chrétien nommé Addâs et lui dirent: «Prends de ce cep une grappe de raisins que tu porteras à cet homme»

Addâs s'exécuta. Il posa la grappe. Le Messager d'Allah (Prière et bénédiction d'Allah sur lui), qui, tendant alors la main dit: « au nom d'Allah» avant de manger.

Le garçon dit: «Les gens de ce pays ne prononcent pas une telle parole».

Le prophète (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) dit: «Et toi, de quel pays viens tu?».

Addâs : «Je suis chrétien, originaire de «Ninawâ» ».

Le Messager Allah (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) reprit: «Tu es originaire du village d'un homme vertueux, Younous ibn Mattâ».

Le garçon dit: «Comment as tu connu Younous ibn Mattâ ».

Le prophète (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) répondit: «Celui-là est mon frère. C'était un prophète et moi aussi je suis prophète». Cela dit Addâs se pencha, baisa les mains et les pieds du prophète (Prière et bénédiction d'Allah sur lui).

Les deux enfants de Rabîa se dirent alors l'un à l'autre: «Voilà, il a corrompu ton gosse».

Au retour de Addâs ils lui dirent: «Malheur à toi! qu'est ce que c'est, ce que tu viens de faire? ».

Le garçon répondit: «Maître! il n'existe pas sur terre meilleur que cet homme. Il m'a informé d'une chose que seul un prophète peut savoir».

Ils lui dirent: «Malheur à toi! qu'il ne te détourne pas de ta religion car ta religion est meilleure que la sienne».

Le Messager d'Allah (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) prit la route du retour à la Mecque après avoir quitté le jardin, triste et le cœur brisé. A l'entrée de la ville, Allah lui envoya l'ange Jibril, accompagné de l'ange des montagnes. Celui-ci lui proposa de renverser les deux montagnes sur les Mecquois.

Selon 'Âicha, elle a dit une fois au Prophète : «As-tu connu un jour plus pénible que le jour de Ouhoud?» Il dit: «Oui, j'ai supporté de ton peuple des choses plus pénibles encore et la plus pénible d'entr'elles fut ce que j'ai éprouvé de leur part le jour de la 'Aqaba. J'avais alors demandé la protection d'Ibn 'Abd Yàlil qui me la refusa. Je partis abattu par la déception et je me suis trouvé sans le savoir sur le mont «Qam Aththa'àlib» (sur la route de Nejd). En levant la tête je vis un nuage qui me couvrit de son ombre. Je regardai dans le nuage et y vis l'Ange Gabriel (salut de Dieu sur lui) qui m'appela en disant: «Dieu exalté a entendu ce que vient de te dire ton peuple et le refus qu'ils t'ont opposé. Il t'a envoyé l'Ange des montagnes pour que tu lui ordonnes de leur faire ce que tu veux». Juste à ce moment l'Ange des montagnes m'appela. Il me salua et me dit: «O Mohammad! Dieu a bien entendu ce que t'a dit ton peuple et je suis l'Ange des montagnes. Or mon Seigneur m'a envoyé à toi pour que tu m'ordonnes de faire ce que tu veux. Si tu veux que je les écrase entre les deux montagnes qui entourent la Mecque, je le ferai». Le Prophète lui dit: «Je souhaite plutôt que Dieu sorte de leurs reins une progéniture adorant Dieu seul sans rien Lui associer». (al-Boukhâri, Mouslim n°643)


tu as compris le sens de l'histoire mari ?
Quel est le commandement le plus important de tous? Jésus répondit:
« Voici le commandement le plus important: Écoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu; tu aimeras donc le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie. » (Marc 12:28-30)

mari

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 744
Enregistré le: 05 Sep 2008, 07:40
Localisation: france

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message:

Message Ecrit le 04 Avr 2009, 05:51

Oui j'ai bein compris...

Il a decidé de demandé la grâce de Dieu pour ce peuple... Il a eu le choix, et il choisit la voie de l'Amour... Il s'est élevé par ce choix, et à prier pour voir ce peuple grandir par sa descendance...

Merci slamani... (fleur-4) , si tu as quelque chose à ajouter...
Il faut simplement s'accepter tel qu'on est, c'est le début de la beauté du corps, et accepter les autres tels qu'ils sont, c'est le début de la beauté de l'âme.
Apprenez à pensez par vous même, si vous ne le faites pas, d'autres le refont pour vous.
La vie ne se mesure pas par le nombre de respirations prises, mais par le nombre de moments qui nous ont coupé le souffle.
Lorsque quelqu’un te blesse, tu devrais l’écrire sur le sable afin que le vent l’efface de ta mémoire mais lorsque quelqu’un fait quelque chose de bon pour toi, tu dois l’écrire sur la pierre afin que le vent ne l’efface jamais."
Proverbe Touareg

slamani

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3565
Enregistré le: 10 Nov 2008, 15:33
Localisation: sur la terre d'Allah

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message:

Message Ecrit le 05 Avr 2009, 13:16

mari a écrit:Oui j'ai bein compris...

Il a decidé de demandé la grâce de Dieu pour ce peuple... Il a eu le choix, et il choisit la voie de l'Amour... Il s'est élevé par ce choix, et à prier pour voir ce peuple grandir par sa descendance...



c'est exacte mari, et sa prière a été exaucé...


mari a écrit:Merci slamani... (fleur-4) , si tu as quelque chose à ajouter...



mais oui biensur :

...Lors de la difficile bataille de Ohod qu’il dû livrer avec ses compagnons pour défendre leurs proches et leurs biens de la persécution mecquoise, bien que son dos fut foulé, son visage ensanglanté et son incisive brisée, les seules paroles qu’il exprima à l’égard de ses adversaires étaient : “Mon Dieu ! Pardonne à mon peuple car ils ne savent pas”. Il répondait toujours au mal par le bien, car, pour lui, l’antidote était préférable au poison. Il appliquait et adhérait au principe consistant à répondre à la haine par l’amour et à l’agressivité par la clémence. (pour en savoir plus : Le Prophète Muhammad de Martin Lings).


De même on rapporte que ‘Umar (raa) a dit un jour au Prophète :

« Par mon père et ma mère ! Ô Envoyé de Dieu ! Noé a jeté l’anathème sur son peuple en disant Mon Seigneur ! Ne laisse sur la terre aucun habitant qui soit au nombre des impies (Sourate 71 - verset 26) Si tu jettes contre nous un semblable anathème nous périrons jusqu’au dernier. Pourtant ton dos a été foulé, ton visage ensanglanté et ton incisive brisée, mais tu n’as voulu dire que du bien. En effet tu as dit « Mon Dieu ! Pardonne à mon peuple car ils ne savent pas. »


On rapporte également que lorsque l’incisive du Prophète () fut brisée, et sa tête fut blessée au court de la bataille d’Uhud, les compagnons furent très touchés. Ils lui ont proposé : Et si tu lançais des imprécations (malédiction) contre eux (les quraish) ! Il leur répondit :

« Je n’ai pas été envoyé pour maudire. Mais j’ai été envoyé comme un implorant et comme une miséricorde. Mon Dieu ! Dirige mon peuple car ils ne savent pas. »


c'est tous pour le moment :wink: .
Quel est le commandement le plus important de tous? Jésus répondit:
« Voici le commandement le plus important: Écoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu; tu aimeras donc le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie. » (Marc 12:28-30)

Bruno EE

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2
Enregistré le: 14 Nov 2017, 11:18

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message: Re: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Ecrit le 14 Nov 2017, 11:36

Merci d'avoir montré un verset parlant du "rendre le bien pour le mal". Le problème c'est son ambiguité. Il dit bien que la sanction d'une mauvaise action doit être une mauvaise action ? Les mots précédent le verset 22 vont dans ce sens, ainsi que les phrases qui suivent. Le contexte justifie de rendre le mal pour le mal, il montre Dieu rendant le mal pour le mal, et un mal bien pire. Jésus est donc original dans son message puisqu'il l'appuie d'une vision d'un Dieu non-violent. Et de l'exemple de sa vie entière.
36. Tout ce qui vous a été donné [comme bien] n’est que jouissance de la vie présente; mais ce qui est auprès d’Allah est meilleur et plus durable pour ceux qui ont cru et qui placent leur confiance en leur Seigneur,

37. qui évitent [de commettre] les péchés les plus graves ainsi que les turpitudes, et qui pardonnent après s’être mis en colère,

38. qui répondent à l’appel de leur Seigneur, accomplissent la Ṣalāt, se consultent(6) entre eux à propos de leurs affaires, dépensent de ce que Nous leur attribuons,

39. et qui, atteints par l’injustice, ripostent.

40. La sanction d’une mauvaise action est une mauvaise action [une peine] identique(7). Mais quiconque pardonne et réforme, son salaire incombe à Allah. Il n’aime point les injustes!

41. Quant à ceux qui ripostent après avoir été lésés, ...ceux-là pas de voie (recours légal) contre eux;

42. il n’y a de voie [de recours] que contre ceux qui lèsent les gens et commettent des abus, contrairement au droit, sur la terre: ceux-là auront un châtiment douloureux.

43. Et celui qui endure et pardonne, cela en vérité, fait partie des bonnes dispositions et de la résolution dans les affaires.

44. Et quiconque Allah égare n’a aucun protecteur après Lui. Cependant tu verras les injustes dire, en voyant le châtiment: «Y a-t-il un moyen de retourner [sur terre]?»

45. Et tu les verras exposés devant l’Enfer, confondus dans l’avilissement, et regardant d’un œil furtif, tandis que ceux qui ont cru diront: «Les perdants sont certes, ceux qui au Jour de la Résurrection font leur propre perte et celle de leurs familles». Les injustes subiront certes un châtiment permanent.

Bruno EE

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2
Enregistré le: 14 Nov 2017, 11:18

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message: Re: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Ecrit le 14 Nov 2017, 11:45

Les exemples des hadiths ou de la vie de Mahomet sont touchants. Cependant, à nouveau, la différence avec Jésus me semble flagrante : si l'un est tout de même chef de guerre, l'autre parle d'aimer les ennemis et se fait massacrer sur la croix, ainsi que ses disciples (les martyrs chrétiens ne sont pas des soldats mais meurent en suivant la consigne d'aimer ses ennemis). Dans l'islam, ce qui sauve de l'enfer, c'est d'obéir à Dieu, quel que soit l'ordre (violence ou non). Dans le christianisme, ce qui sauve serait plutôt de croire en l'amour (puisque Dieu est amour selon l'Evangile), que l'amour est donc le seul chemin "juste". Mais l'amour du prochain, ça ne veut rien dire concrètement. Le chrétien doit s'en référer à sa conscience pour la mise en pratique. Religion de la loi, religion de conscience. Bon, j'avoue que les chrétiens ont souvent fait la guerre. Faute de foi en l'amour. On est donc les mêmes, sauf les "vrais croyants" qui eux ont préféré de mourir que de tuer ! Je me trompe ?

Galileo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 823
Enregistré le: 23 Nov 2014, 18:26

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message: Re:

Message Ecrit le 17 Nov 2017, 18:59

Jupiterus a écrit:La réconciliation nationale en Algérie est une belle preuve de pardon.


Ça ne répond pas vraiment à la question qui est de savoir où il est écrit dans le coran qu'il faut pardonner.

Si les algériens se sont réconciliés c'est par simple intérêt général. Certainement pas parce que c'est une valeur islamique.

yacoub

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12642
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message: Re: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Ecrit le 18 Nov 2017, 06:05

Bienvenue Bruno EE

Image

En islam, on apprend à haïr ses ennemis d'une haine positive de façon à ce qu'ils se convertissent à la meilleure des religions
Image
Signature Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire [EDIT]

Galileo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 823
Enregistré le: 23 Nov 2014, 18:26

Message Sujet: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Titre du message: Re: "aimer ses ennemis" en islam ?

Message Ecrit le 18 Nov 2017, 19:56

Bruno EE a écrit: Bon, j'avoue que les chrétiens ont souvent fait la guerre. Faute de foi en l'amour. On est donc les mêmes, sauf les "vrais croyants" qui eux ont préféré de mourir que de tuer ! Je me trompe ?


Les chrétiens ont fait la guerre en s'éloignant de leur texte sacré. Les musulmans font la guerre en s'en rapprochant.


Retourner vers Religion de l'Islam

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google et 24 invités