LE PROPHETE SULAYMAN ET LA REINE DE SABA

Apprendre sur l'Islam religion de Mahomet


Religion de l'Islam
La religion musulmane l'Islam, se veut une révélation en langue arabe de la religion originelle d'Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus. Ainsi, elle se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé, en arabe, Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran le définissant comme étant la voie d'Ibrahim (millata Ibrahim) c'est-à-dire une soumission exclusive à Allah.
le droit chemin

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 170
Inscription: 10 Nov 2006, 16:04

Message Sujet: LE PROPHETE SULAYMAN ET LA REINE DE SABA

Message Titre du message: LE PROPHETE SULAYMAN ET LA REINE DE SABA

Message Ecrit le 19 Jan 2007, 13:46

Image


LE PROPHETE SULAYMAN ET LA REINE DE SABA

"On lui dit: 'Entre dans le Palais'. Puis, quand elle le vit, elle le prit pour de l'eau profonde et elle se découvrit les jambes. Alors il [Sulayman] dit: 'Ceci est un palais pavé de cristal'. Elle dit: 'Seigneur, je me suis fait du tort à moi-même: je me soumets avec Sulayman à Allah, Seigneur des Mondes' (Surah an-Naml:44)


HLes données historiques relatives à la rencontre de Sulayman et de la Reine de Saba furent mises en lumière lors de fouilles entreprises dans l'ancien pays de Saba, au sud du Yémen. Les ruines exhumées ont révélé qu'une 'reine' a vécu dans cette région entre l'an 1000 et l'an 950 avant Jésus-Christ, et qu'elle a voyagé vers le nord jusqu'à Jérusalem.

Les détails des contacts entre les deux souverains, ainsi que la puissance économique et politique de chaque état, sont explicités dans la sourate an-Naml. Ce récit, qui occupe une large place au sein de la sourate, évoque tout d'abord la Reine de Saba par le biais des nouvelles qu'une huppe, qui accompagnait l'armée de Sulayman, avait communiquées à ce dernier:

"Mais elle n'était restée absente que peu de temps et dit: 'J'ai appris ce que tu n'as point appris; et je te rapporte de Saba une nouvelle sûre: j'ai trouvé qu'une femme est leur reine, que de toute chose elle a été comblée et qu'elle a un trône magnifique.

Je l'ai trouvée elle et son peuple se prosternant devant le soleil au lieu d'Allah. Satan leur a embelli leurs actions, et il les a détournés du droit chemin, et ils ne sont pas bien guidés. Que ne se prosternent-ils pas devant Allah, Qui fait sortir ce qui est caché dans les cieux et en terre, et Qui sait ce que vous cachez et aussi ce que vous divulguez? Allah! Il n'y a pas de divinité digne d'adoration à part Lui, le Seigneur du Trône Immense'. Alors Sulayman dit: 'Nous allons bientôt voir si tu as dit la vérité ou si tu as menti!' " (Surah an-Naml:22-27)


A la réception de ces informations fournies par la huppe, Sulayman transmit à celle-ci le commandement suivant:

"'Pars avec ma lettre que voici; puis jette-la leur, ensuite tiens-toi en retrait pour voir ce que sera leur réponse' " (Surah an-Naml:28)

Après cela, le Coran rapporte les événements qui se produisirent après que la Reine de Saba eut reçu la lettre de Sulayman:
"La reine dit: 'Ô notables! Une noble lettre m'a été lancée. Elle vient de Sulayman; et il est écrit: "Au nom d'Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux, ne soyez pas hautains avec moi et venez à moi en tout soumission" '.

Elle dit: 'Ô notables! Conseillez-moi sur cette affaire, je ne déciderai de rien sans que vous ne soyez présents'. Ils dirent: 'Nous sommes détenteurs d'une force et d'une puissance redoutable. Le commandement cependant t'appartient. Ordonne donc ce que tu veux'. Elle dit: 'En vérité, quand les rois entrent dans une cité ils la corrompent, et font de ses honorables citoyens des humiliés. Et c'est ainsi qu'ils agissent. Moi, je vais leur envoyer un présent, puis je verrai ce que les envoyés ramèneront'.

Puis, lorsque la délégation arriva auprès de Sulayman, celui-ci dit: 'Est-ce avec des biens que vous voulez m'aider, alors que ce qu'Allah m'a procuré est meilleur que ce qu'Il vous a procuré? Mais c'est plutôt vous qui vous réjouissez de votre cadeau. Retournez vers eux. Nous viendrons avec des armées contre lesquelles ils seront impuissants. Et nous les en expulserons tout humiliés et méprisés'.

Il dit: 'Ô notables! Qui de vous m'apportera son trône avant qu'ils ne viennent à moi soumis?' Un jinn puissant dit: 'Je te l'apporterai avant que tu ne te lèves de ta place; pour cela, je suis fort et digne de confiance'. Quelqu'un qui avait une connaissance du Livre dit: 'Je te l'apporterai avant que tu n'aies cligné de l'¶il'.

Quand, ensuite, Sulayman vit le trône installé auprès de lui, il dit: 'Ceci provient de la grâce de mon Seigneur, afin de m'éprouver pour voir si je suis reconnaissant ou bien si je suis ingrat. Et quiconque est reconnaissant, c'est dans son propre intérêt qu'il le fait, et quiconque est ingrat, alors vraiment mon Seigneur Se suffit à lui-même et Il est Généreux'.

Et il dit encore: 'Déguisez-lui son trône afin de le rendre méconnaissable, nous verrons alors si elle sera guidée ou bien si elle est du nombre de ceux qui ne sont pas guidés'.

Quand elle fut arrivée, on lui dit: 'Est-ce que ton trône est ainsi?' Elle dit: 'C'est comme si c'était lui. Le savoir nous a été donné auparavant, et nous étions déjà soumis à Allah'. Et il la détourna de l'adoration d'autres qu'Allah, et elle était issue d'un peuple de mécréants. On lui dit: 'Entre dans le Palais'. Puis, quand elle le vit, elle le prit pour de l'eau profonde et elle se découvrit les jambes. Alors il [Sulayman] dit: 'Ceci est un palais pavé de cristal'. Elle dit: 'Seigneur, je me suis fait du tort à moi-même: je me soumets avec Sulayman à Allah, Seigneur des Mondes' " (Surah an-Naml:29-44)


Retourner vers Religion de l'Islam

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités