les chiens

Apprendre sur l'Islam religion de Mohammed


Religion de l'Islam
La religion musulmane l'Islam, se veut une révélation en langue arabe de la religion originelle d'Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus. Ainsi, elle se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé, en arabe, Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran le définissant comme étant la voie d'Ibrahim (millata Ibrahim) c'est-à-dire une soumission exclusive à Allah.
samiha

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4
Enregistré le: 08 Avr 2007, 10:01
Localisation: Québec, Canada

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message: les chiens

Message Ecrit le 29 Juil 2007, 17:42

bonjour

j'aimerais s'avoir si c'est vrai

Le Messager d'Allah (saws) a dit :"Celui qui garde chez lui un chien voit chaque jour le salaire de ses bonnes actions diminuer d'une mesure sauf un chien de chasse ou pour garder les troupeaux et les champs" (rapporté par Moslim)

merci

Mustapha

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1573
Enregistré le: 13 Sep 2005, 13:37

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message: Re: les chiens

Message Ecrit le 30 Juil 2007, 06:16

samiha a écrit:bonjour

j'aimerais s'avoir si c'est vrai

Le Messager d'Allah (saws) a dit :"Celui qui garde chez lui un chien voit chaque jour le salaire de ses bonnes actions diminuer d'une mesure sauf un chien de chasse ou pour garder les troupeaux et les champs" (rapporté par Moslim)

merci

Salam

C'est haram de le faire rentré chez toi, par contre il peut rester dehors s'il te sert de chien de garde.
Sinon, si c'est un chien de compagnie, alors essaie de le donner à des personnes qui en prendront soin.
Pour finir, une idée fausse qui est très répandue c'est le fait que le chien annule les ablutions!
Non! le chien n'annule pas les ablutions, même s'il vous touche avec sa salive, le fait de laver la partie du vêtement ou du corps souillé, suffit pour faire la prière.

Salam.

samiha

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4
Enregistré le: 08 Avr 2007, 10:01
Localisation: Québec, Canada

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message: Re: les chiens

Message Ecrit le 30 Juil 2007, 08:47

Mustapha a écrit:
samiha a écrit:bonjour

j'aimerais s'avoir si c'est vrai

Le Messager d'Allah (saws) a dit :"Celui qui garde chez lui un chien voit chaque jour le salaire de ses bonnes actions diminuer d'une mesure sauf un chien de chasse ou pour garder les troupeaux et les champs" (rapporté par Moslim)

merci

Salam

C'est haram de le faire rentré chez toi, par contre il peut rester dehors s'il te sert de chien de garde.
Sinon, si c'est un chien de compagnie, alors essaie de le donner à des personnes qui en prendront soin.
Pour finir, une idée fausse qui est très répandue c'est le fait que le chien annule les ablutions!
Non! le chien n'annule pas les ablutions, même s'il vous touche avec sa salive, le fait de laver la partie du vêtement ou du corps souillé, suffit pour faire la prière.

Salam.


ok on peux garder un chien pareil. c'est que j'ai lue ca sur un skyrock et j'ai rester surprit quand ca dit sauf un chien de chasse ou pour garder les troupeaux et les champs" je me suis dis les personnes aveugles peuvent pas avoir de chiens. merci bcp

samiha

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4
Enregistré le: 08 Avr 2007, 10:01
Localisation: Québec, Canada

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message: Re: les chiens

Message Ecrit le 30 Juil 2007, 08:54

j'avais oubliger.

je sais bien que le chien est un animal impure mais si j'ai bien compris ont peux pareil garder un chien. c'est la seule place (sur le skyrock) ou il dit ca j'ai tjs lie qu'un ange rentre pas dans une maisn avec un chien mais la 1ere fois que j'attend dire que ca annule les bonne actions

Klaz

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 182
Enregistré le: 16 Juin 2005, 04:14
Localisation: Paris

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message:

Message Ecrit le 10 Aoû 2007, 07:26

A propos du chien, et pour reprendre Al-Ghazali (le Soufi), il faut parfois transposer pour passer de la signification littérale des choses à la signification profonde.
"Les anges n'entrent pas dans une maison où il y a un chien": l'un gardera son chien chez lui en prétendant qu'il ne faut pas l'entendre à la lettre. Selon lui, cela signifie qu'il faut évacuer de la "demeure du coeur" le chien de la colère, qui interdit l'entrée de la connaissance, lumière angélique, car la "colère dévore la raison". L'autre, à la différence du premier, se conformera à la lettre du précepte, et ensuite seulement dira: "Le chien n'est point tel par sa forme concrète mais par la nature qu'il incarne, c'est-à-dire sa férocité et sa voracité. Et s'il faut protéger la maison, qui est la résidence de la personne corporelle, contre le chien sous sa forme concrète, à plus forte raison convient-il de protéger la demeure du coeur, où réside la substance véritable propre à l'homme, contre les défauts qu'incarne le chien ; je vais donc, moi, me conformer à la fois à la lettre et à l'esprit du précepte." Voilà l'homme parfait, celui dont on dit : "L'homme parfait est celui chez qui la lumière de la connaissance n'éteint pas celle de la piété scrupuleuse".

calice

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 774
Enregistré le: 17 Mar 2007, 15:47

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message:

Message Ecrit le 11 Aoû 2007, 17:01

Tout ce que dit le Coran est juste encore faut-il savoir l’interpréter et effectivement Al-Ghazali et les soufis interprètent en profondeur et pas littéralement :le chien dont il est question est effectivement notre « chien intérieur « , le chien symbolise nos penchants impurs , çà ne veut pas dire que les vrais chiens sont impurs , donc d’après les soufis il n’y a aucun mal à avoir un chien chez soi .
Le chien doit rester à la porte :cela signifie qu’une saine colère contre les agressions par exemple n’est pas réprouvée par le Coran.


Voici un conte d’Attar Farid :
Attar Farid ud-Dîn, l'un de plus célèbres poètes et mystiques soufis de la Perse, né vers 1140 et mort vers 1230 à Nishapur. Le nom Attar est en fait un surnom, il désigne celui qui fait le commerce des parfums. C'était la profession de son père et le poète en hérita. Dans sa boutique d'apothicaire, il composa la plus part de ses œuvres. Il voyagea beaucoup cependant et rencontra plusieurs grands mystiques tels que Nedjm Ud-Dîn Kubra et le grand poète mystique de la Perse Djallel Edine Rûmi alors que celui ci n'était qu'un enfant. Plutart Rûmi disait que : "il fut âme du mysticisme et je ne fais que suivre sa trace… ".

Le cheikh et le chien
"Un chien impur reposait sur la poitrine d'un cheikh qui ne retira pas le pan de sa robe. Quelqu'un luit dit :" Ô toi qui es recommandable par ta dévotion ! pourquoi ne te gares-tu pas de ce chien ?" - " Ce chien répondit le cheikh, a un extérieur impur; mais en réalité, cette impureté n'est pas évidente à mon intérieur. Ce qui à l'extérieur est manifeste à son égard m'est caché à l'intérieur. Puisque mon intérieur est comme l'extérieur du chien, comment aurais-je de l'aversion pour lui, puisqu'il me ressemble ? Lorsque la moindre chose obstrue ton chemin, qu'importe que tu sois arrêté par une montagne ou par une paille."

Ce qui signifie que c’est l’intérieur qui compte :le cheik se sentant impur à l’intérieur comme l’extérieur du chien qui est sale ne se sent donc pas souillé par le chien.
En fait le chien importe peu :ce sont nos états intérieurs qui peuvent nous rendre purs ou impurs et pas le contact avec des choses extérieures .Celui qui comprend cela a déjà fait un grand pas en religion.
L’utilisation du mot «chien » dans le Coran est une image , pour faire comprendre que si nos états intérieurs sont impurs comme le chien , le salaire des bonnes actions en est diminué.

Al-Gazhali

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 311
Enregistré le: 09 Aoû 2007, 16:47

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message:

Message Ecrit le 12 Aoû 2007, 15:33

L’utilisation du mot «chien » dans le Coran est une image , pour faire comprendre que si nos états intérieurs sont impurs comme le chien , le salaire des bonnes actions en est diminué.



D'abord il s'agit la d'un hadith.

Ensuite vous essayez de nous donner des lecons d'interprétation, alors que nos théologiens médites dessus nuit et jour, pour vous le mot ''chien'' est une image cela est votre avis personnel, mais ne soyez pas catégorique, des savants musulman pensent le contraire. . .

Al-Gazhali est avant tout un sunite, il avait un gout pour le soufisme, il amait beaucoup méditer, mais c'est avant tout un sunite.

calice

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 774
Enregistré le: 17 Mar 2007, 15:47

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message:

Message Ecrit le 12 Aoû 2007, 18:28

"Ensuite vous essayez de nous donner des lecons d'interprétation,"

Pas du tout , je m'en garderais bien .
Mais est-ce l'étiquette (catho) qui vous gêne ? la connaissance est accessible à tout le monde croyez le bien et la pensée unique sclérosante pour l'esprit.


"alors que nos théologiens médites dessus nuit et jour, pour vous le mot ''chien'' est une image cela est votre avis personnel,"

Pas du tout encore une fois , mon avis personnel n'a aucune d'importance , je me contente de citer l'avis de personalités d'un courant de l'Islam , car celà peut interesser certains .Si leur avis vont à l'encontre de ce qui est habituellement admis par de doctes théologiens et bien tant mieux :les lecteurs auront un plus vaste choix d'interprétations , et pourront se faire ainsi une idée par eux-meme , si il y a lieu de stigmatiser le vrai chien extérieur ou bien si c'est le chien intérieur (les mauvais penchants) qu'il faut dresser à rester dehors .

Il s'avère que le chien symbolise l'égo pour différents auteurs soufis .Et Rumi n'atait pas géné par le contact avec un chien extérieur :c'est plutôt son intérieur qui l'interessait .

Les chiens du nafs, par Attar
Un shaykh partit un jour à la rencontre de Mansûr Hallaj, qui était vêtu de noir et accompagné de deux chiens. Il l'invita à manger et lui céda sa place. Mansûr Hallaj fit asseoir ses deux chiens et partagea son pain avec eux.
Quand il partit, les disciples critiquèrent le Shaykh. Il leur répondit :
— Vos propres chiens sont en vous et c'est vous qui les suivez. Lui, il les garde en laisse et ce sont eux qui le suivent. En fait ce sont les chiens de son nafs (ego).



Abul-Hasan Kharaqani (963-1033), saint soufi d’origine iranienne, a laissé derrière lui un riche enseignement oral et l’exemple d’une vie mystique parfaite. ...

Kharraqani disait qu’au jour du Jugement, Dieu lui demanderait :
– Ô Abdul Hassan! qu’as tu emporté de ton existence terrestre ?
Kharraqani indiqua qu’il répondrait :
– Rien Seigneur, rien. Toute ma vie passée, Tu m’as confié un chien méchant : mon égo. J’ai dû veiller en permanence à ce qu’il ne nuise ni aux autres, ni à moi. Tu m’as placé dans une cabane crasseuse : mon âme. J’ai épuisé mon temps à chercher à la nettoyer. J’ai échoué. Qu’aurais-je pu emporter ?

Al-Gazhali

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 311
Enregistré le: 09 Aoû 2007, 16:47

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message:

Message Ecrit le 13 Aoû 2007, 05:58

Vous avez parfaitement le droir de donner votre avis, mais ne soyez pas catégorique, la majorité des savant reconnu ne pense pas comme vous.

Ensuite a ma connaissance il n'ya pas de soufie sur le forum, certain sont considéré égaré, pour ce genre de raison.

Abul-Hasan Kharaqani (963-1033), saint soufi d’origine iranienne,


En islam il n'ya pas de saint.

Klaz

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 182
Enregistré le: 16 Juin 2005, 04:14
Localisation: Paris

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message:

Message Ecrit le 14 Aoû 2007, 04:47

Désolée, mais je n'ai pourtant rien dit de ce que je pensais, à aucun moment je n'ai donné mon avis. J'ai d'ailleurs bien dit que c'était Al-Ghazali que je citais. Dommage de le considérer aussi comme une leçon, moi j'en ai pourtant aucune à donner. C'était juste histoire de montrer qu'il y avait plusieurs lectures sur ce passage.
Calice, ici Al-Ghazali dit bien que se "conformer à la fois à la lettre et à l'esprit du précepte" est la meilleure voie, et pas seulement la conformation à l'esprit du précepte.

calice

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 774
Enregistré le: 17 Mar 2007, 15:47

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message:

Message Ecrit le 15 Aoû 2007, 10:06

"Ensuite a ma connaissance il n'ya pas de soufie sur le forum,"

Il y a des lecteurs qui s’intéressent au soufisme en tout cas .

"certain sont considéré égaré, pour ce genre de raison."

Par qui ?
Toutes les pensées d’auteurs musulmans ont leur place sur ce forum , aussi minoritaires soit-elles , en plus la majorité n’a jamais fait la qualité , ni même la vérité.


"En islam il n'ya pas de saint."

Affirmation péremptoire , car il y en a eu dans le passé , donc c’est Votre avis , mais d’autres pensent le contraire .Donc il n'est pas impropre d'employer le mot "saint " en Islam .Ibn Arabi lui-même si il qualifiait Mohamed comme "le sceau des Prophètes" citait Jésus comme "le sceau des Saints ".

autres exemples:
: Vies des saints musulmans par Emile Dermenghem

ou bien
Le culte des saints en terre d’islam

Le saint au sens spécifique du mot
"Ce sont généralement des hommes ou des femmes d’envergure considérable par leur propreté morale, leur ascèse, leur puritanisme et leurs qualités humaines. La plupart d’entre eux connaissaient parfaitement le Coran et tenaient à son application dans la conduite de chaque musulman. Les écrivains étrangers se sont intéressés à ces hommes et femmes de cette trempe pour leur prestige auprès des populations, leur capacité à pouvoir mobiliser des masses et leur baraka.
Dermenghem range les saints en deux catégories : les saints du peuple de caractère folklorique et les saints des lettrés, sujets des hagiographies. Avant d’aborder leurs miracles ainsi que leurs charismes, facteurs de classification en Rijal Essalihine, il parle de leur grâce, pratique des vertus, ascèse qui leur permettent d’accéder à la sainteté et de se rapprocher de Dieu. Dermenghem n’oublie pas de parler de la corrélation qui lie le saint aux lieux qui lui appartiennent comme les sources, les grottes, les arbres que la croyance populaire sacralise au point d’en faire des objets de culte. Parmi les saints vénérés, on a cité les plus connus comme Sidi Boumediène de Tlemcen, Lalla Mimouna la Marocaine Sidi Bennour de Bouzaréah, Sidi M’hamed et Sidi Abderrahmane d’Alger, Lalla Zaynab. Et que de milliers d’autres repartis à travers les pays maghrébins.
Maintenant, avec la nouvelle mentalité qui a beaucoup baigné dans les problèmes religieux d’aujourd’hui, les défis du 21e siècle, ces saints ou la plupart d’entre eux voient l’écrasante majorité des gens leur tourner le dos. Mais du temps où ils jouissaient d’une grande considération, ils avaient du prestige par leurs sanctuaires et les rites qui y étaient pratiqués. On venait de partout pour leur apporter une ouaâda, les consulter, apporter la preuve du contrat de fidélité au maqam. Quelques-uns d’entre eux avaient même créé des soirées de chants religieux, prières ; cela se passait généralement le jeudi après un bon couscous, symbole d’union et de convivialité. Même après la mort du saint, les lieux restent ouverts à tous et les activités rituelles s’y poursuivent.
A des périodes précises de l’année, des journées d’offrandes sont organisées aux sanctuaires des saints comme cela se passe à Sidi Abderrahmane ou à Djeddi Menguellat, près d’Aïn El Hammam. Autour des mines d’une maison habitée vers le 16e et 17e siècle par un saint venu de Saguia El Hamra, tout un village se mobilise une fois dans l’année, en été, pour offrir un couscous garni de viande de mouton ou de chameau sacrifié sur les lieux de la cérémonie rituelle."
Par A. Boumediène, La Nouvelle République

Klaz
"Calice, ici Al-Ghazali dit bien que se "conformer à la fois à la lettre et à l'esprit du précepte" est la meilleure voie, et pas seulement la conformation à l'esprit du précepte."


Al Ghazali en effet ici souligne qu’il est sage de se conformer à la fois à la lettre et à l’esprit du précepte , mais pourquoi dit-il cela ? Et quel est le plus important des deux :la lettre ou le précepte ? l’intérieur ou l’extérieur ? est-ce suffisant de se conformer à la lettre ? est-ce que le fait de ne pas faire entrer un chien chez soi suffit pour que la naf (égo) soit éduqué ?

Al-Gazhali

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 311
Enregistré le: 09 Aoû 2007, 16:47

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message:

Message Ecrit le 15 Aoû 2007, 14:20

Moi je vous donne seulement l'avis des sunite qui représente la majorité, on ne vénere pas les saint, ca c'est chez les catholique.
Vénerer autre que Dieu est considerer comme de l'association, un péché trés grave.

calice

Christianisme [Catholique]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 774
Enregistré le: 17 Mar 2007, 15:47

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message:

Message Ecrit le 16 Aoû 2007, 09:51

Des chiens nous passons donc aux saints , gâce à vous !

Il y a des saints chez les soufis (pas seulement chez les cathos) donc il y a bien des saints en islam (car l'islam est une mozaïque) .
Et puis reconnaitre qu'il y a des saints (c'est à dire des personnes évoluées pouvant servir de modèle et de guide aux autres ) n'implique pas automatiquement de les vénérer.Je crois aux saints , qu'il y a des personnes meilleures que d'autres , mais je ne les vénère pas pour autant .
Les saints chez les soufis sont connus pour leur enseignement :ils aident les autres à comprendre l'islam , il y a une différence entre vénérer de façon idolatre et écouter les enseignements de plus sage que soi.

Pour en revenir aux chiens , j'ai montré que pour les soufis (Rumi , Kharagani , Ibn Arabi ....) c'est la pureté intérieure qui compte .En effet :vaut-il mieux avoir son propre chien en soi plutôt qu'un chien extérieur dans sa maison?

Iggore

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 96
Enregistré le: 17 Aoû 2007, 18:08

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message:

Message Ecrit le 17 Aoû 2007, 18:37

C'est intéressent comme théorie religieuse, mais en voila un belle exemple pratique, de la part d'un musulman canadien pourtant plein de bonne volonté.

Désolé pour le texte en anglais, mais j'ai rien trouver en français sur le sujet. Est-ce que c'est un problème sur ce forum?

Blind man wins case after cabby refused dog

Mr. Gilmour consulted with his cleric. Imam Syed Jaffri leads the Az-zahraa Islamic Centre in Richmond, a Vancouver suburb. He "spent long hours on this" Mr. Gilmour said. "He provided an unbiased interpretation of the Koran that indicated there is nothing saying that one must refuse service to another person because of the fear of contamination by a dog."

On the other hand, Muslims who come into contact with dog saliva or dog hair are required to repeat their daily ablutions, washing their face, arms, hands, and feet, according to an expert in Islam whom the Vancouver Province interviewed last year.

The tribunal was to hear Mr. Gilmour's case on Monday; however, a settlement was reached last week with Mr. Saidy and his taxi company. "The parties have agreed to resolve Mr. Gilmour's complaint by balancing the rights of persons with seeing-eye dogs to obtain taxi service with the rights of Muslims to follow their religion," the settlement reads.

In the future, North Shore Taxi drivers with an "honest religious belief (Muslim) which precludes them from transporting certified guide dogs" must still respond to calls from blind people such as Mr. Gilmour. But they may ask their dispatch operators to send "the next available cab" to cover the service request.


Une question lié au sujet: est-ce acceptable qu'un musulman, ou pratiquant de toute autre religion, donne priorité à ses croyances au dépends de ses clients et de son entourage général? Est-ce permit de désobéir aux lois terrestes au nom de celle de Dieu?

Sur cette question, le concept de "cité terreste et de cité céleste" de St-Augustin, ainsi que la phrase du Christ "rendre à César" ce qui lui appartien me sert de guide. Mais qu'est-ce qui en est concernent les musulmans?

yacoub

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12564
Enregistré le: 21 Juil 2009, 14:04

Message Sujet: les chiens

Message Titre du message: Re: les chiens

Message Ecrit le 25 Aoû 2016, 11:23

*** Mahomet et les chiens ***

Résumé : Tous les chiens doivent être tués à l’exception des chiens qui servent en agriculture et ceux qui protègent les troupeaux.

*** Hadiths Bukhari ***
Rapporté par Abdullah bin’ Umar Volume 4 livre 54 numéro 532

L’apôtre d’Allah a dit: “Ce n’est pas un péché pour une personne en état d’Ihram les tuer l’un de ces cinq animaux: Le scorpion, le rat, le chien enragé, la corneille et le cerf-volant.”

Rapporté par Abdullah bin Umar volume 4 livre 54 numéro 540

“L’apôtre d’Allah a ordonné que les chiens doivent être tués. “

Rapporté par Abu Huraira Volume 5 livre 54 numéro 540

L’apôtre d’Allah a dit: “Si quelqu’un garde un chien, il perd un Qirat (de la récompense) de ses bonnes actions de tous les jours, sauf s’il le conserve dans le but de l’agriculture ou pour la protection des animaux.”

Rapporté par bin Abi Sufyan Zuhair Ash-Shani qui a entendu l’apôtre d’Allah le dire : Volume 4 livre 54 numéro 542

“Si quelqu’un garde un chien qui n’est utilisé ni pour les travaux agricoles, ni pour la garde du bétail, il perdra une Qirat (de la récompense) de ses bonnes actions tous les jours.”

Rapporté par Abu Talha : volume 4 livre 54 numéro 539
Image
Signature Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire [EDIT]


Retourner vers Religion de l'Islam

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités