Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Forum Chrétien / Musulman / Judaisme Bible -Thora face au Coran. Lire la charte du forum religion.



Dialogue islamo-chrétien
Le dialogue interreligieux est une forme organisée de dialogue entre des religions ou spiritualités différentes. Ultérieurement, la religion a considéré l'autre comme n'étant pas la vérité révélée. C'est ainsi que les premiers contacts entre l'islam et le christianisme furent souvent difficiles, et donnèrent lieu à des guerres impitoyables comme les croisades.
noor

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 673
Enregistré le: 23 Sep 2008, 04:30

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 15 Déc 2008, 09:18

Jesus est un homme :
Jean 8:40 « …vous cherchez à me faire mourir, moi, un homme qui vous ai dit la vérité… »
Actes 2:22 « Vous le savez tous: Jésus de Nazareth, cet homme dont Dieu vous a montré qu’il l’approuvait en accomplissant, par son moyen, au milieu de vous des miracles, des signes et des actes extraordinaires… »


Jean 17:3 « Or, la vie éternelle consiste à te connaître, toi le Dieu unique et véritable, et celui que tu as envoyé: Jésus-Christ. »
exactement la formule de "chahada", mais pour les ancien soumis (adepte de Jesus), les musulmans doivent attesté que Dieu est unique et que Mohammed est son prophete (ainsi que tout les autres prophetes, parmi eux Jesus) , de plus Jesus dit qui bien, le Dieu UNIQUE et VERITABLE, ce qui veut dire que seul Dieu merite l'adoration, il est l'unique Dieu pas de dieux avec lui, donc Jesus n'est pas un dieu, il ne possede aucune part de divinité !

ABDEL333

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 422
Enregistré le: 18 Nov 2008, 10:38

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message: Re: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Ecrit le 15 Déc 2008, 09:19

lotus a écrit:
ABDEL333 a écrit:
lotus a écrit:
ABDEL333 a écrit:
ABDEL333 a écrit:
lotus a écrit:
ABDEL333 a écrit:[
Une creature qui dit a son createur de se prosterner devant elle , esque ca c un non sens pour toi ?



Merci de repondre sans détour .


Oui, c'est un non-sens à coup sûr, d'ailleurs c'est jésus lui-même qui le dit:
"c'est devant Dieu que tu dois te prosterner et c'est dieu seul que tu dois adorer"
Jesus dit :il est écrit pour tout homme de n'adorer que Dieu , le seigneur, le Dieu unique , et de ne se prosterner que devant lui .

le diable lui demande de se prosterner , Jesus lui repond : il est écrit pour tout homme de n'adorer que Dieu , le seigneur, le Dieu unique , et de ne se prosterner que devant lui .

la reponse est claire et sans equivoque , il reconnait qu'il n'ai qu'un homme et qu'il ne dois se prosterner que devant Dieu et qu'il dois adorer que Dieu .

Please , please , please , je te demande de mediter les versets de Matthieu et Luc avant de repondre ,


Penses-tu qu'un chrétien n'a pas d'autre choix que de se convertir à l'islam,
il faut tenir compte de ses habitudes, de sa famille, tu ne crois pas?

peut-il garder une partie de sa pratique par exemple la prière "Notre père"
ou se s'incliner devant la statue de Marie(sans se prosterner)?

Merci
256. Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s'est distingué de l'égarement. Donc, quiconque mécroît au Rebelle tandis qu'il croit en Dieu saisit l'anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Dieu est Audient et Omniscient.
ce verset est clair , je crois que le devoir de chaque etre humain est de recherché la vérité et de ne pas lui tourner les talons


c'est quand même cool .

Autre question, l'islam de jésus doit-il disparaître au profit de l'islam de Mohamed, je veux dire la variété des peuples a-telle été crée par Dieu et faut-il la préserver?
la religion de Jesus et de Mohamed est la meme , si vous aviez suivi les enseignements de Jesus c a dire " de n'adorer qu'un seul Dieu , Allah seigneur de l'univers " vons en serriez pas la religion , les premiers chretiens etais unitaire ,la trinité n'a vu le jour qu'en 349 ans apres-j

noor

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 673
Enregistré le: 23 Sep 2008, 04:30

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 15 Déc 2008, 09:20

Le Dieu unique et veritable, c'est a dire que tout les autres dieux sont faux

ABDEL333

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 422
Enregistré le: 18 Nov 2008, 10:38

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 15 Déc 2008, 09:23

noor a écrit:Le Dieu unique et veritable, c'est a dire que tout les autres dieux sont faux
je me demande s'il comprenne leur propre langue ,


77. Dis : "Ô gens du Livre, n'exagérez pas en votre religion, s'opposant à la vérité. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit.

ABDEL333

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 422
Enregistré le: 18 Nov 2008, 10:38

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 18 Déc 2008, 04:53

Une creature qui dit a son createur de se prosterner devant elle , esque c un non sens oui ou non ?

Ren'

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7726
Enregistré le: 29 Juin 2008, 08:42
Localisation: France

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 18 Déc 2008, 09:15

ABDEL333 a écrit:Une creature qui dit a son createur de se prosterner devant elle , esque c un non sens oui ou non ?

Oui, quand elle ne reconnaît pas son Créateur... Mais on pourrait te retourner la question : celui qui considère l'association comme le pire des crimes est-il cohérent lorsqu'il oblige les anges à se prosterner devant l'homme ?
Ar c'hi bihan breizhad...
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/ (nouvelle adresse pour fuir la pub sur OB et EB)
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com/

ABDEL333

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 422
Enregistré le: 18 Nov 2008, 10:38

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 18 Déc 2008, 09:20

Ren' a écrit:
ABDEL333 a écrit:Une creature qui dit a son createur de se prosterner devant elle , esque c un non sens oui ou non ?

Oui, quand elle ne reconnaît pas son Créateur... Mais on pourrait te retourner la question : celui qui considère l'association comme le pire des crimes est-il cohérent lorsqu'il oblige les anges à se prosterner devant l'homme ?
il fait ce qu'il veut , il n'a de compte a rendre a presonne

Ren'

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7726
Enregistré le: 29 Juin 2008, 08:42
Localisation: France

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 18 Déc 2008, 09:31

ABDEL333 a écrit:il fait ce qu'il veut , il n'a de compte a rendre a presonne

Et si on te donne la même réponse pour la tentation de Jésus au désert ? Alors, ne viens pas donner des leçons de "cohérence" aux autres.
Ar c'hi bihan breizhad...
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/ (nouvelle adresse pour fuir la pub sur OB et EB)
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com/

Taha

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 215
Enregistré le: 11 Déc 2008, 16:06

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 19 Déc 2008, 11:17

Ren' a écrit:Oui, quand elle ne reconnaît pas son Créateur... Mais on pourrait te retourner la question : celui qui considère l'association comme le pire des crimes est-il cohérent lorsqu'il oblige les anges à se prosterner devant l'homme ?



L'on se prosterne soit par vénération et pour se rapprocher de celui pour qui on se prosterne soit pour saluer et honorer. Cest le sens de la prosternation qu'Allah a demandé aux anges en l'honneur d'Adam. Ils se sont prosternés en signe de salutation. Cest un acte d'adoration vis-à-vis d'Allah le Transcendant puisque c'est Lui qui leur avait donné l'ordre de se prosterner.

slamani

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3677
Enregistré le: 10 Nov 2008, 15:33
Localisation: sur la terre d'Allah

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 19 Déc 2008, 11:28

dieu a crée Adam avec ses mains,


dieu lui dit: "Ô 'Iblîs( le diable), qui t' a empêché de te prosterner devant ce que J' ai créé de Mes mains?"

Sourate 38 Sad verset 75


Les anges font partie des créatures d'Allah et ils sont les premiers à avoir été créés. Leur nombre est immense, comme nous l'indique ce verset de Coran :

"Peu s'en faut que les cieux ne se fendent quand les anges glorifient leur Seigneur, célèbrent Ses louanges et implorent le pardon pour ceux qui sont sur la terre. Allah est certes le Pardonneur, le Très Miséricordieux.
Les anges sont des êtres que Dieu a créé de lumière pour son adoration."

(Sourate 42 El Choura verset 5)



pour honoré se que dieu a crée avec ses propre mains ( Adam), dieu a dis au anges :


"Et lorsque nous dîmes aux Anges: "Prosternez- vous devant Adam", ils se prosternèrent, excepté 'Iblîs (Satan) qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. Allez-vous cependant le prendre, ainsi que sa descendance, pour alliés en dehors de Moi, alors qu' ils vous sont ennemis? Quel mauvais échange pour les injustes!"

(Sourate 18 El Kahf verset 50)

Ren'

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7726
Enregistré le: 29 Juin 2008, 08:42
Localisation: France

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 19 Déc 2008, 13:23

Pirouettes, galipettes...
Ar c'hi bihan breizhad...
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/ (nouvelle adresse pour fuir la pub sur OB et EB)
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com/

Gad

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 238
Enregistré le: 27 Déc 2007, 14:45

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 27 Déc 2008, 09:20

Apres avoir parcouru ce thread j'aimerai donner quelques precisions:

-Jésus n'est pas Dieu en tant qu'etre. La communion entre eux est une communion d'esprit existant dès avant la fondation du monde.

-Jésus fut donc bel et bien l'agent createur (de la terre et de l'humanité) lui-meme étant la seule creature directe de Dieu.
Il avait donc une existence préhumaine aupres du père en tant que la parole (logos).

-Jésus eut donc trois natures différentes et distinctes mais jamais deux en meme temps car Dieu a les etres hybrides en horreur (c'est pourquoi il détruisit les néphilims avec le déluge):
1-une nature spirituelle (logos)
2- une nature humaine parfaite (sans souillure) lorsqu'il fut fait chair pour racheter l'humanité.
3-Une nature divine (maintenant) gagnée par son sacrifice au calvaire.

-Jéhovah est un terme "francisé" pour YHWH (yahweh) c'est le nom de Dieu l'eternel. Ce nom n'est jamais attribué a jésus dans les ecritures.

Quelques réponses en vrac maintenant a nos amis musulmans qui se les posent...

-Jésus a racheté Adam (et par voie de conséquence l'humanité dans ses reins). Donc les personnes mortes avant l'arrivée de Jésus et son sacrifice ont également été rachetées et auront une occasion de salut.

-La rançon est la doctrine centrale de la bible: C'est un prix correspondant exigé par la justice divine. Jésus ne pouvait pas etre un prix correspondant pour des milliards d'etres humains pecheurs. Il fut donc un prix correspondant pour Adam (l'Adam avant son peché etait un homme parfait et on sait qu'il n'y en eut que deux Lui et Jésus).
C'est le moyeux de toute la bible malheureusement incompris de nos amis les témoins de jéhovah qui rejettent la doctrine pourtant biblique de la rançon pour tous les etres humains.(meme pour hitler , mussolini...et bien d'autres du meme genre).

-Pour autant Rançon ne signifie nullement salut universel (enseigné nulle part dans la bible). Chaque individu aura "une nouvelle chance" certains la saisiront (en acceptant Jésus) les autres mourront une seconde fois (seconde mort) définitivement cette fois.

-Oui Noor (ou je ne sais plus qui?) La vérité sera un jour connue car elle doit emplir la terre. Elle risque juste de te surprendre cette vérité!
Notament quand tu verras mahomet réveillé de la tombe par son roi sacrificateur (Jésus) dont il devra observer la loi.

-Oui abdel (?) le Dieu éternel est UN. Il n'est pas descendu lui-meme sur terre car Jésus déclare "le père est plus grand que moi". Jésus priait Dieu également.

Un mot pour finir sur les sois-disantes contradictions de la bible:

Il y a dans la bible des erreurs de traductions et des interpolations. Les prophètes furent inspirés....les traducteurs non.
C'est pourquoi cela porte généralement sur des détails (un nombre de moutons...de guerriers etc...) pas sur des enseignements profonds.
Les enseignements de la bibles ne se contredisent jamais entre eux.
Ils peuvent ne pas etre compris (comme par nos amis musulmans...)

Il y a en revanche de nombreuses doctrines coraniques qui se contredisent parfois dans la meme sourate.

Dans le 1000 !

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 157
Enregistré le: 26 Déc 2008, 11:42
Localisation: 92

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 27 Déc 2008, 10:17

Verset dans sa langue originale :

Καὶ προσελθὼν ὁ πειράζων εἶπεν αὐτῷ, Εἰ υἱὸς εἶ τοῦ θεοῦ, εἰπὲ ἵνα οἱ λίθοι οὗτοι ἄρτοι γένωνται.

Traduction en français :

« Le tentateur, s'étant approché, lui dit : Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. »

Commentaire :

Ce verset explique comment le Diable essaya de tenter ou corrompre le Christ ('aleyhi Salam). Le contexte de ce verset montre immédiatement que Jésus n'est pas Dieu mais qu'il est identifier par le terme « Fils de Dieu » en relation avec l'annonce qui fut faite par la voix Céleste en Mathieu 3,17. Mais nous avons déjà expliqué dans un article précédant que ce titre est honorifique pour Jésus en sa qualité de Messie et Serviteur de Dieu. Ce n'est nullement à prendre dans un sens de filiation naturelle comme le reconnaît la note de la Bible de Jérusalem sur Mathieu 4,3 (p.1419) :

« Le terme biblique « Fils de Dieu » n'exprime pas nécessairement une filiation de nature, mais peut comporter simplement une filiation adoptive, résultant d'un choix divin qui établit entre Dieu et sa créature des relations de protection particulière. C'est ainsi que ce titre est attribué aux anges (Jb 1 6), au Peuple élu (Ex 4 22 ; Sg 18 13), aux Israélites (Dt 14 1 ; Os 2 1 ; cf. Mt 5 9, 9 45, etc.), à leurs chefs (Ps 82 6).
Quand donc il est dit du Roi-Messie (1 Ch 17 13 ; Ps 2 7, 89 27), il n'exige pas que celui-ci soit plus qu'humain ; et il n'est pas requis de supposer d'avantage dans la pensée de Satan (Mt 4 3, 6) des démoniaques (Mc 3 11, 5 7 ; Lc 4 41), a fortiori du centurion (Mc 15 39, cf. Lc 23 47). Même la parole du Baptême (Mt 3 17), et de la Transfiguration (17 5) n'impliquerait pas de soi plus de faveur spéciale accordée au Messie Serviteur ; et la question du grand prêtre (23 63), ne dépassait sans doute guère cette signification messianique. Mais le titre de « Fils de Dieu » reste d'ailleurs ouvert à la valeur plus haute d'une filiation proprement dite, et Jésus l'a clairement suggérée en se désignant comme « le Fils » (21 37), supérieur aux anges (24 36), ayant Dieu pour « Père » à un titre tout spécial (Jn 20 17 et cf. « mon Père », Mt 7 21, etc.) parce qu'il entretient avec lui des relations uniques de connaissance et d'amour (Mt 11 27). ».

M.E. Boismard nous dit concernant le passage de la tentation :

« Le récit de la tentation ressemble à une joute entre deux adversaires qui se provoquent ou se défendent en faisant appel à des textes scripturaires, tirés pour la plupart du Deutéronome ; les influences scripturaires se font sentir, non seulement dans le dialogue, mais encore dans le récit lui-même. » (J.Dupont)

(Source : Synopse des 4 évangiles, volume 2, p.85)

Synopse des évangiles :

Ce verset de Mathieu se retrouve à l'identique dans l'évangile selon Luc à la différence que les mots « pierre » et « pain » sont au singulier en Luc et au pluriel chez Mathieu (comme il sera montrer plus bas). Une seule leçon peut être vraie, mais laquelle ?

Καὶ προσελθὼν ὁ πειράζων εἶπεν αὐτῷ, Εἰ υἱὸς εἶ τοῦ θεοῦ, εἰπὲ ἵνα οἱ λίθοι οὗτοι ἄρτοι γένωνται.

« Le tentateur, s'étant approché, lui dit : Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. »

Εἶπεν δὲ αὐτῷ ὁ διάβολος, Εἰ υἱὸς εἶ τοῦ θεοῦ, εἰπὲ τῷ λίθῳ τούτῳ ἵνα γένηται ἄρτος.

« Le diable lui dit : Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre qu'elle devienne du pain. »

Les évangiles selon Marc et Jean n'en font pas mention. Il s'agit d'une source externe qui fut suivie par les auteurs des évangiles selon Mathieu et Luc qui ont une source commune dans leurs écrits (235 versets en commun). L'évangile selon Marc étant le plus primitif selon les savants chrétiens, nous nous étonnons qu'il n'en fasse pas mention surtout que c'est un passage important qui témoigne du statut important du Christ ('aleyhi Salam). Troublante omission…

Différences :

- Version Mathéenne : « ordonne que ces pierres deviennent des pains ».

- Version Lucanienne : « ordonne à cette pierre qu'elle devienne du pain ».

Regardons les contradictions sur la chronologie des évènements de ce passage avec celui raconté par Luc et Mathieu :

Luc :

« Luc: 4.4: Jésus lui répondit: Il est écrit: L'Homme ne vivra pas de pain seulement.
4.5: Le diable, l'ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre,
4.6: et lui dit: Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m'a été donnée, et je la donne à qui je veux.
4.7: Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi.

4.8: Jésus lui répondit: Il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.
4.9: Le diable le conduisit encore à Jérusalem, le plaça sur le haut du temple, et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi d'ici en bas; car il est écrit:
4.10: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet, Afin qu'ils te gardent;
4.11: et: Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre
.

4.12: Jésus lui répondit: Il es dit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.
4.13: Après l'avoir tenté de toutes ces manières, le diable s'éloigna de lui jusqu'à un moment favorable. »

Mathieu :

« Matthieu: 4.4: Jésus répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
4.5: Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple,
4.6: et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.

4.7: Jésus lui dit: Il est aussi écrit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.
4.8: Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire,
4.9: et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores.

4.10: Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.
4.11: Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient ».

Selon Matthieu, le diable quitta Jésus après lui avoir demandé de l'adorer car Jésus lui a demandé de se retirer, alors que selon Luc, le diable l'a de nouveau tenté, de l'avant dernière tentation lut chez Matthieu. Si on met de côté cette contradiction, on peut répondre en disant que plusieurs ont été appelé fils de Dieu :

« Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l'Eternel, et Satan vint aussi au milieu d'eux se présenter devant l'Eternel. » (Job 2,1)

« Psaume de David. Fils de Dieu, rendez à l'Eternel, Rendez à l'Eternel gloire et honneur ! » (Psaumes 29,1)

Dans le verset de Job, il est question du diable et d'un Fils de Dieu, devant qui ? Devant Dieu ! Il n'y a aucune différence avec le récit évangélique de Jésus et du diable devant Dieu, Jésus et Satan faisant des citations de la Parole de Dieu (selon les chrétiens).

Appartenir à Dieu, c'est être « fils de Dieu », dans un sens spirituel :

« Car aussi ils ne peuvent plus mourir ; car ils sont semblables aux anges, et ils sont fils de Dieu, étant fils de la résurrection. » (Luc 20,36)

Question logique : la résurrection était elle leur mère?

D'autres exemples de Fils de Dieu dans la Bible pour clore le débat :

Adam 
(Généalogie de Jésus)"...fils d'Énos, fils de Seth, 
fils d'Adam, fils de Dieu." 
(Luc 3,38)

Israël 
"Tu diras à Pharaon: Ainsi parle l'Éternel : 
Israël est mon fils, mon premier-né." 
(Exode 4,22)

David 
"Ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom, et j'affermirai pour toujours le trône de son royaume. Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils." 
(2 Samuel 7,13-14)

Ephraïm 
"Ils viennent en pleurant, et je les conduis au milieu de leurs supplications ; Je les mène vers des torrents d'eau, Par un chemin uni où ils ne chancellent pas ; Car je suis un père pour Israël, Et Éphraïm est mon premier-né." 
(Jérémie 31,9)

Une des bonnes personnes 
"Je publierai le décret ; L'Éternel m'a dit : 
Tu es mon fils ! Je t'ai engendré aujourd'hui" 
(Psaumes 2,7)

Melchisédek le Prêtre 
"qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n'a ni commencement de jours ni fin de vie, -mais qui est rendu semblable au Fils de Dieu, -ce Melchisédek demeure sacrificateur à perpétuité." 
(Hébreux 7,3)

....et aussi des peuples entiers.. 


"Vous êtes les enfants de l'Éternel, votre Dieu" 
(Deutéronome 14,1)

"J'avais dit : Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très Haut." 
(Psaumes 82,6)

"Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu!" 
(Matthieu 5,9)

"Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants." (Luc 6,35)

"Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de 
votre Père qui est dans les cieux ; 
(Matthieu 5,44-45)

Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait (Matthieu 5,48)

Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout puissant 
(2 Corinthiens 6,18)

"...car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu" 
(Romains 8,14)

"...on leur dira: Fils du Dieu vivant!" 
(Osée 2,1)

Jésus n’est donc pas le seul Fils de Dieu, malgré le terme « Monogenes » qui peut être employé parfois, cela signifie seulement « Unique en son genre » du fait qu’il soit le seul Messie comme l'a souligner Raymond E.Brown (meilleur exegete catholique Americain).


Explication du contexte de cet épisode dans les synoptiques :

Jésus est emmené dans le désert pour être tenter par le Diable, mais si Jésus était Dieu, il serait inconcevable que Dieu (l’une de ses parties composantes « l’Esprit ») emmène Jésus (une autre des parties composantes de Dieu « le Fils ») se faire tenter par le Diable. C’est comme si (selon la logique Trinitaire chrétienne) Dieu (le Père) amène Dieu (le Fils) se faire tenter. Il n’y a aucune logique à cette conception. Voici les versets contextuels (Mc 1,12-13 / Mt 4,1-2 / Luc 4,1-2) du passage qui nous intéresse pour l’analyse, à savoir Mathieu 4,3 :

« Aussitôt, l'Esprit poussa Jésus dans le désert, où il passa quarante jours, tenté par Satan. Il était avec les bêtes sauvages, et les anges le servaient. » (Marc 1,12-13)

« Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. » (Mathieu 4,1-2)

« Jésus, rempli du Saint Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l'Esprit dans le désert, où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu'ils furent écoulés, il eut faim. » (Luc 4,1-2)

Il est remarquable de voir la précision de copie entre les évangiles selon Mathieu et Luc. Ce qui est intéressant c’est qu’ils ont les mêmes versets au même endroit (chapitre 4 versets 1 et 2). La probabilité d’être chacun dans son coin et d’écrire un texte en plus de 20 chapitres chacun et de tomber exactement pour le même épisode au verset près est de l’ordre de 0,00000001% s’il ne s’agit soit d’un copier-coller légèrement remanié dans son contenu, soit qu’il y est une source écrite commune antérieur aux 2 évangiles dont ils ont puisé le cadre et le contenu pour l’adapter ensuite à leurs façons de penser, d’écrire et ensuite mêler le tout avec le reste des autres traditions qu’ils ont collectés ; ceci est clairement vérifiable dans l’introduction de l’évangile selon Luc (Luc 1,1-4) :

« Plusieurs ayant entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole, il m'a aussi semblé bon, après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Théophile, afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus. »

Ces versets sur la tentation, sont une répétition des évènements passés du peuple d’Israël et de Moïse selon le Deutéronome. Les similitudes textuelles ne peuvent être hasardeuses et sont une composition littéraire voulue pour établir un lien entre Moïse et Jésus qui ont un rôle à peu près similaire qui est de conduire le peuple d’Israël vers la félicité.

Constatons ce qui suit :

« Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. » (Mathieu 4,1-2)

« Jésus, rempli du Saint Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l'Esprit dans le désert, où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu'ils furent écoulés, il eut faim. » (Luc 4,1-2)

Et maintenant comparons le avec ce qu’en dit le Deutéronome 8,2-3 (cité depuis la LXX):

« Souviens toi du chemin par lequel t’a mené le Seigneur, ton Dieu dans le désert, pour t’humilier et te tenter et connaître le fond de ton cœur… Il t’a humilié, Il t’a affamé… » (Boismard, Synopse)

Les points de contact sont identifiables rapidement :

- Mener vers le désert

- Tenter

- Affamer

La différence principale est qu’en Deutéronome c’est Dieu qui conduit dans le désert alors que dans les évangiles c’est l’Esprit (qui est Dieu pour les Trinitaires) et que ce n’est plus Dieu qui tente mais le Diable. Il demeure toutefois un point à soulever pour éclaircir la non Divinité Christique. Dans le passage du Deutéronome, il est clairement stipulé noir sur blanc que c’est Dieu qui conduisit dans le désert en utilisant les mots très lourds de sens visant l’intéressé directement que sont « le Seigneur, ton Dieu ». Ce qui signifie que les auteurs des évangiles ne pouvaient concevoir que Jésus était Dieu en faisant ce parallèle avec le Christ. Jésus est le serviteur de Dieu qui est son Dieu.

Pour ce qui est de la durée des 40 jours selon les évangiles, c’est aussi un renvoie puisé dans le livre du Deutéronome (à croire que les auteurs évangéliques avaient ce livre sous les yeux en écrivant l’histoire du Christ), chapitre 9,9 concernant Moïse, le modèle similaire du Christ :

« Je m'étais retiré sur la montagne pour recevoir les tables de pierre, les tables de l'alliance contractée par le Seigneur avec vous. Je restai sur la montagne quarante jours et quarante nuits, ne mangeant pas de pain, ne buvant point d'eau ».

La réponse que fait Jésus à cet assaut du Diable est une citation textuelle du Deutéronome 8,3 selon la LXX (Septante) :

« … Afin de t’annoncer que l’homme ne vivra pas seulement de pain, mais que l’homme vivra de toute parole qui sort par la bouche de Dieu. » (« Bible d’Alexandrie » sous la direction de Margueritte Harl)

Verset dans l’évangile selon Mathieu :

« Jésus répondit : Il est écrit : L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » (Mathieu 4,4)

En Luc, la phrase est réduite et la citation n’est pas identique donc.

« Jésus lui répondit : Il est écrit : L'Homme ne vivra pas de pain seulement. » (Luc 4,4)

Seule une leçon est véritable, mais laquelle ?

Il existe une énorme altération ou interpolation selon qui a raison. Dans ce verset de Luc, les Bibles qui prennent pour base le Texte Reçu ajoute la phrase « mais de toute parole de Dieu » après « seulement de pain » et celles qui se basent sur le Texte Minoritaire le supprime. Nous ne savons qui a raison puisque toutes se réclament être la Parole de Dieu, mais sur ce simple verset, il y a déjà un problème :

Texte Reçu :

"Et Jésus lui répondit: Il est écrit que l'homme ne vivra pas seulement de pain, mais de toute parole de Dieu."

Texte Minoritaire :

"Jésus lui répondit: il est écrit que l'homme ne vivra pas de pain seulement."

La version du Texte reçu se rapprocherait volontiers de la leçon de Mathieu, mais les derniers Manuscrits trouvés qui sont les plus anciens disent le contraire.

Marc n’en fait pas mention, Jean ignore complètement cet épisode.

En définitive, le rapprochement littéraire des évangiles envers le Deutéronome prouve seulement que dans la conception des écrivains, Jésus était le modèle, le guide, le sauveur comme le fut Moïse en son temps. Nul part il n’est fait mention que Jésus soit Dieu, ni son Fils de filiation naturelle. C’est le langage métaphorique de la Bible que les chrétiens ont du mal à digérer.

Il existe une différence importante concernant la tentation du Christ (‘aleyhi Salam) entre les évangiles synoptiques. En effet, pour Marc et Luc, Jésus fut tenté pendant 40 jours par le diable alors qu’en Mathieu, ce n’est qu’une fois les 40 jours de jeûne qu’il est tenté par le Diable. Les 2 récits sont contradictoires et l’un d’eux n’est pas authentique :

« Aussitôt, l'Esprit poussa Jésus dans le désert, où il passa quarante jours, tenté par Satan. Il était avec les bêtes sauvages, et les anges le servaient. » (Marc 1,12-13)

« Jésus, rempli du Saint Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l'Esprit dans le désert, où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu'ils furent écoulés, il eut faim. » (Luc 4,1-2)

« Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur, s'étant approché, lui dit : Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains.» (Mathieu 4,1-3)

Les exégètes chrétiens ont très bien remarqué cette erreur et la Bible TOB le signal aussi en note pour le passage de Marc 1,12-13 :

« L’épreuve-tentation est, en Mc, un combat mené pendant tout le séjour au désert, tandis qu’elle vient au terme de ce séjour en Mt »

Réponses aux arguments chrétiens :

C’est un extrait du commentaire de William Mc Donald « Le commentaire biblique du disciple » qui est une référence selon John Mc Arthur qui en dit : « Concis et cependant compréhensible, le Commentaire en un volume le plus complet que je connaisse. » (John Mac Arthur. Jr.)

L’auteur fait le commentaire suivant (en gras) pour le verset 4,1 de Mathieu où nous répondons en même temps :

« Il peut paraître étrange que Jésus ait dû être emmené par l’Esprit pour être tenté. Pourquoi le Saint-Esprit devait il provoquer cet étonnant face à face avec Satan ? Parce qu’il fallait prouver que le Messie possédait toutes les aptitudes morales indispensable à l’accomplissement de l’œuvre pour laquelle il était venu dans ce monde. Lorsque le premier Adam rencontra l’adversaire dans le jardin d’Eden, il succomba, montrant par là qu’il n’était pas apte à dominer sur la terre. Le dernier Adam (Jésus) affronta le Diable dans un combat singulier dont il est sortit indemne. »

Il y a un contresens manifeste dans ce commentaire. Puisque l’auteur quelques lignes plus bas dit : « Il est de la plus haute importance de se souvenir que Jésus-Christ est Dieu », alors il n’y a aucune raison de prouver qu’il a ou non les capacités pour résister à la tentation. Il y a une mauvaise conception de Dieu Tout Puissant, Seigneur des cieux. Comment prouver qu’Il est apte à résister au diable, alors que c’est Lui qui l’a créer ? C’est totalement illogique. Dieu est Dieu partout et si l’on va dans le sens des chrétiens que Dieu est incarné en homme alors il reste Dieu, sinon c’est que ce n’est plus Dieu. Dire que parce qu’il est homme a changer des choses dans sa nature comme l’omniscience ou alors pouvoir se faire tenté par le Diable est absurde et non conforme avec la raison. Soit Jésus est Dieu, soit il ne l’est pas, mais Dieu n’a rien à prouver à qui que ce soit.

« Un grand mystère entoure la tentation de notre Seigneur. Inévitablement, certaines questions surgissent : » aurait il pu pécher ? » Si on répond par non, alors il faut résoudre une autre difficulté : « en quoi la tentation était elle réelle si Jésus ne pouvait succomber ? » En répondant par l’affirmative, on est confronté à un autre problème : « comment Dieu incarné pouvait il péché ? » »

C’est assez drôle les difficultés que peuvent rencontrer les chrétiens dans leurs croyances. Ils ne peuvent expliquer la Trinité qui est un mystère, il ne peuvent expliquer que Dieu se soit incarné que par la conjecture, et là ils sont encore en difficulté sur l’histoire de la tentation. En effet, dire que Jésus un homme comme il est bien expliciter en Jean 8,40 « pourquoi cherchez vous à me faire mourir, moi, un homme qui vous est dit la vérité que j’ai entendu de Dieu ? », c’est entrer dans des problèmes incommensurables. Et nous en constatons un léger extrait dans les questions que l’auteur suggère de lui-même.

« Il est de la plus haute importance de se souvenir que Jésus-Christ est Dieu, et que Dieu ne peut pécher. Mais il est tout aussi vrai que Jésus est homme. Cependant affirmé qu’il pouvait pécher en tant qu’homme, mais non en tant que Dieu, c’est échafauder une théorie qui ne repose sur aucun fondement scripturaire. Les auteurs du NT évoquent maintes fois l’infaillibilité du Christ. Paul déclare qu’ « il n’a point connu le péché ». (2 Corinthiens 5,21). Pierre fait écho en écrivant « …Il n’a point commis de péchés ». (1 Pierre 2,22) et Jean ajoute : « Il n’y a point de péché en lui ». (1 Jean 3,5). Comme nous Jésus pouvait être tenté de l’extérieur : Satan vint à lui avec des suggestions contraires à la Volonté de Dieu. Mais, contrairement à nous, Jésus ne pouvait pas être tenté de l’intérieur : aucune convoitise ou passion ne pouvait naitre en lui. »

Le fait que Jésus soit sans péché ne fait pas de lui un Dieu, l’Islam même reconnaît cette réalité pour le Christ (‘aleyhi Salam) lorsque l Prophète (sala Allahou ‘aleyhi wa Salam) reconnaît que seul Jésus ne fut pas toucher par le Diable dès sa naissance. Mais cela ne fait pas de lui un Dieu pour autant. Il n’a pas commis de péchés, ok, mais l’exemple du Prophète de l’Islam est équivalent dans un sens, puisque un ange lui retira son coté mauvais de son âme lorsqu’il était jeune et ne pécha pas non plus. Ils pouvaient comme le dit l’auteur pour Jésus, être tenter par l’extérieur, comme lorsqu’il fut attiré visuellement par une femme avant de rentrer chez lui. Il pouvait faire des erreurs de jugement, comme pour l’histoire de l’aveugle. Mais il ne commis aucun péché durant sa vie. Nous pouvons dire aussi que Jésus fit quelques erreurs comme lorsqu’il insultait ses disciples ou les gens (Mt 23,33 / Mt 7,6 / Mc 7,27 / Mt 12,34), lorsqu’il dessécha un figuier, lorsqu’il fit tuer 2000 pourceaux qui n’avaient rien demander à personne, seulement sur la demande des démons et dont voici ce qu’en dit la Bible annotée (une référence mondiale) :

« En présence de ces affirmations, il ne reste plus que cette alternative: Jésus s'est permis une accommodation, indigne de lui, aux erreurs de son temps, ou il a été lui-même dans l'erreur. De telles conséquences décident la question pour tous ceux qui croient au Fils de Dieu. »

Jésus était sujet à l’erreur, tout comme chaque homme et donc ne peut être Dieu parce qu’il n’a pas commis de péchés à l’instar du Prophète de l’Islam (‘aleyhi salat wa Salam). La Bible dit ailleurs pour confirmer que l’obéissance parfaite à Dieu rend sans péchés :

« Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pécher, parce qu'il est né de Dieu. (1 Jean 3,9)

« Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point ; mais celui qui est né de Dieu se garde lui–même, et le malin ne le touche pas. » (1 Jean 5,18)

Nous pouvons cité aussi le commentaire de la Bible annotée pour montrer qu’Abraham (‘aleyhi Salam) était sans péché non plus, par le fait de l’obéissance continuelle à Dieu :

Bible Annotée sur Genèse 15.6 :

« Les craintes d'Abraham se dissipent à l'ouïe de cette parole. Il saisit la promesse, si incroyable qu'elle paraisse en raison de sa grandeur même, avec une foi entière; et cet acte de foi, par lequel il s'abandonne complètement entre les mains de Dieu, est estimé par Dieu à la valeur d'une vie d'obéissance parfaite. C'est le moment décisif où Abraham entre vis-à-vis de Dieu dans la position d'un juste, d'un homme sans péché. »

Rien donc d’extraordinaire à ce que Jésus n’ait commis de péchés. L’auteur termine :

« …Le but de la tentation était, non de voir si le Messie pécherait, mais de prouver que même dans les pires conditions de harcèlement, il ne pouvait qu’obéir à la Parole de Dieu. »

Voilà le moment attendu pour montrer l’erreur des chrétiens en général. L’auteur dit que Jésus ne pouvait obéir qu’aux Paroles de Dieu. Mais comment peut il obéir aux Paroles Divine, alors qu’il est censé être lui même Dieu et en être l’auteur ??? Dieu établit une chose et il faut prouver ensuite qu’il obéit lui même à Ses propres Paroles ? C’est un non sens évident. En conclusion, Jésus n’est pas Dieu, comme le montre l’auteur sans le savoir, il n’est pas Fils de Dieu comme les chrétiens l’entendent selon notre étude et il n’est qu’un humain comme les autres avec le statut supérieur de Prophète et de Messie comme nous le disons.
Bismillahi ar-Rahman ar-Rahim

Que la vérité soit avec celui la recherche.

Qu'Allah n'arrête pas les battements de mon coeur tant que je n'ai pas fait triomphé la vérité qui est la Sienne. Amine!

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62467
Enregistré le: 27 Juin 2005, 13:23
Localisation: FRANCE

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 27 Déc 2008, 11:48

bien trop longue ton explication .
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah
search.php

noor

[ Musulman ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 673
Enregistré le: 23 Sep 2008, 04:30

Message Sujet: Le diable dit a JESUS : prosterne toi devant moi

Message Titre du message:

Message Ecrit le 27 Déc 2008, 11:50

Mais tres claire, felicitation "dans le 1000" ...


Retourner vers Dialogue islamo-chrétien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités