Prophètes tueurs

Forum Chrétien / Musulman / Judaisme Bible -Thora face au Coran. Lire la charte du forum religion.



Dialogue islamo-chrétien
Le dialogue interreligieux est une forme organisée de dialogue entre des religions ou spiritualités différentes. Ultérieurement, la religion a considéré l'autre comme n'étant pas la vérité révélée. C'est ainsi que les premiers contacts entre l'islam et le christianisme furent souvent difficiles, et donnèrent lieu à des guerres impitoyables comme les croisades.
Seleucide

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2773
Enregistré le: 03 Déc 2014, 14:59

Message Sujet: Prophètes tueurs

Message Titre du message: Re: Prophètes tueurs

Message Ecrit le 20 Aoû 2017, 15:41

Etoiles Célestes a écrit:Allah a sauvé le simple messager Jésus de la croix en l'élevant vivant, mais il a laissé mourir
dans d'atroce souffrance un prophète bien plus important que lui, la perle de l'univers, le sceau des prophètes.

Si je peux me permettre, il y a un bien meilleur argument à opposer à nos amis musulmans.

Le Coran nie la crucifixion parce qu'il la considère comme théologiquement inepte et moralement pernicieuse. Il raisonne par un schème assez simple : les prophètes sont envoyés vers un peuple, quelque peu malmené par celui-ci, puis ils triomphent finalement et sont sauvés par Allah. Nous retrouvons ce schème dans l'ensemble des récits prophétiques, de Moïse à Mahomet, en passant bien évidemment par Jésus. Admettre que celui-ci ait pu finir sa vie crucifié, c'est-à-dire perdre face aux injustes et aux détracteurs est donc un non sens pour l'auteur du Coran. La réalité historique de la crucifixion est ici niée parce qu'elle va à l'encontre des principes prophétologiques coranique : Allah prend la défense de ceux qui croient ( XXII, 38).

Maintenant, le problème, c'est qu'il se rencontre dans le Coran des sensibilités contradictoires sur la question : d'abord la persécution/triomphe des envoyés de Dieu et mais aussi l'accusation coranique selon laquelle les juifs sont meurtriers des prophètes (ex IV, 155). La nature de ces traditions diffère évidemment : le premier élément est conforme au schème coranique, le second est simplement un argument dans une rhétorique anti-juive. Il demeure cependant une certaine tension, pour ne pas dire une contradiction, entre ces deux données coraniques.
Il faut d'abord avoir raison. Une idée fausse est une idée fausse.

Etoiles Célestes

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9445
Enregistré le: 02 Oct 2014, 15:33

Message Sujet: Prophètes tueurs

Message Titre du message: Re: Prophètes tueurs

Message Ecrit le 20 Aoû 2017, 16:08

prisca a écrit:Bien vu Etoiles Célestes :shock:

Oui, à la différence de toi...

Moralité de l'histoire, tu ne dois pas faire confiance au Coran, car ce sont les compagnons du prophète
qui ont rapporté Coran et hadiths...


Seleucide a écrit:Le Coran nie la crucifixion parce qu'il la considère comme théologiquement inepte et moralement pernicieuse. Il raisonne par un schème assez simple : les prophètes sont envoyés vers un peuple, quelque peu malmené par celui-ci, puis ils triomphent finalement et sont sauvés par Allah. Nous retrouvons ce schème dans l'ensemble des récits prophétiques, de Moïse à Mahomet, en passant bien évidemment par Jésus. Admettre que celui-ci ait pu finir sa vie crucifié, c'est-à-dire perdre face aux injustes et aux détracteurs est donc un non sens pour l'auteur du Coran. La réalité historique de la crucifixion est ici niée parce qu'elle va à l'encontre des principes prophétologiques coranique : Allah prend la défense de ceux qui croient ( XXII, 38).

Maintenant, le problème, c'est qu'il se rencontre dans le Coran des sensibilités contradictoires sur la question : d'abord la persécution/triomphe des envoyés de Dieu et mais aussi l'accusation coranique selon laquelle les juifs sont meurtriers des prophètes (ex IV, 155). La nature de ces traditions diffère évidemment : le premier élément est conforme au schème coranique, le second est simplement un argument dans une rhétorique anti-juive. Il demeure cependant une certaine tension, pour ne pas dire une contradiction, entre ces deux données coraniques.

Pas faux!

Je note ce verset que je ne connaissais pas.

22:38. Allah prend la défense de ceux qui croient.

Pourquoi Allah n'a pas défendu Muhammad lors de cette mort tragique?
Allah n'est pas l’Éternel.

Allah envoie des diables pour nous égarer à vie, empêchant ainsi toute possibilité de repentir (19.83).
L'Eternel envoie son fils pour nous guider et nous offrir le salut par la repentance (Jean 3:16).


Retourner vers Dialogue islamo-chrétien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google, مسلم et 30 invités