Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Forum Chrétien / Musulman / Judaisme Bible -Thora face au Coran. Lire la charte du forum religion.



Dialogue islamo-chrétien
Le dialogue interreligieux est une forme organisée de dialogue entre des religions ou spiritualités différentes. Ultérieurement, la religion a considéré l'autre comme n'étant pas la vérité révélée. C'est ainsi que les premiers contacts entre l'islam et le christianisme furent souvent difficiles, et donnèrent lieu à des guerres impitoyables comme les croisades.
Mazalée

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 331
Enregistré le: 18 Mar 2017, 07:10

Message Sujet: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Titre du message: Re: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Ecrit le 01 Déc 2017, 17:13

Qui part à l'opposé ?

Je n'ai pas dit que le monde nouveau était meilleur, je dis que le monde ancien était hypocrite et imparfait.

Libre à vous de croire qu'une théocratie sur les bases de ce qu'on en sait sera une libération pour tout le monde. Je ne le crois pas. Ce sera une dictature comme on en a connue mille dans le passé.

Il ne reste plus qu'une seule solution : que le Messie descende vraiment et concrètement sur Jérusalem en mondiovision. Et qu'il fasse des miracles pour clore enfin le débat. S'il existe, il ne peut s'acquitter de sa dette à moins.

Citizenkan

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 735
Enregistré le: 26 Mar 2017, 17:58

Message Sujet: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Titre du message: Re: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Ecrit le 01 Déc 2017, 17:25

Mazalée a écrit:Qui part à l'opposé ?

Je n'ai pas dit que le monde nouveau était meilleur, je dis que le monde ancien était hypocrite et imparfait.

Libre à vous de croire qu'une théocratie sur les bases de ce qu'on en sait sera une libération pour tout le monde. Je ne le crois pas. Ce sera une dictature comme on en a connue mille dans le passé.

Il ne reste plus qu'une seule solution : que le Messie descende vraiment et concrètement sur Jérusalem en mondiovision. Et qu'il fasse des miracles pour clore enfin le débat. S'il existe, il ne peut s'acquitter de sa dette à moins.


Ha, parce qu'aujourd'hui, nous ne vivons pas sous une dictature, la pilule fait bon effet, votre naïveté vous honore, Alice !


Entre le marteau et l’enclume, la peste et le choléra



En réaction à l’échec du despotisme, l’Occident revient aux méthodes aussi vieilles que les calandes grecques (qui en réalité étaient romaines), la démocratie athénienne qui, elle-même, s’inscrit en réaction aux mauvaises expériences du passé. Il s’agit désormais d’amadouer le peuple par les chaines du plaisir offrant un semblant de liberté, une nouvelle forme d’esclavage qui ne dit pas son nom, arrosé par l’opulence, et la liberté d’expression saupoudrée par les moyens modernes de communication.



« La communication est à la démocratie ce que la violence est à la dictature. »
Noam Chomsky



« L'art de la politique est de faire en sorte que les gens se désintéressent de ce qui les concerne. »
Daniel Mermet



« La liberté d'une démocratie est en danger si le peuple tolère l'emprise croissante de puissances privées au point où elles possèdent plus de pouvoir que l'état démocratique lui-même. C'est l'essence même du fascisme - la mainmise sur le gouvernement d'un individu, d'un groupe ou de tout autre pouvoir de contrôle privé. »

President Franklin D. Roosevelt



« Une fois que vous avez vu certaines choses, vous ne pouvez pas les dé-voir. Et ne rien voir est autant un acte politique que de voir quelque chose. »

Arundhati Roy



« La façon intelligente de maintenir la passivité des gens, c'est de limiter strictement l'éventail des opinions acceptables, mais en permettant un débat vif à l'intérieur de cet éventail - et même d'encourager des opinions plus critiques et dissidentes. Cela donne aux gens l'impression d'être libres de leurs pensées, alors qu'en fait, à tout instant, les présuppositions du système sont renforcées par les limites posées au débat. »
Noam Chomsky



« L'information est devenue un produit comme un autre. Un journaliste dispose d'à peine plus de pouvoir sur l'information qu'une caissière de supermarché sur la stratégie commerciale de son employeur. »

Serge Halimi



« Le prix à payer pour être présenté par les média comme un candidat "responsable et sérieux" est généralement d'être en accord avec la distribution actuelle de la richesse et du pouvoir. »

Michael Lerner



« J’ai la plus grande admiration pour votre propagande. La propagande occidentale est délivrée par des experts qui ont reçu la meilleure formation au monde - dans le domaine de la publicité - et maitrisent leur technique avec une efficacité extraordinaire. Votre propagande est subtile et convaincante ; la notre est directe et évidente. Je pense que la différence fondamentale entre nos deux mondes, en ce qui concerne la propagande, est très simple. Vous avez tendance à croire à la votre, alors que nous avons tendance à ne pas croire à la notre. »  

Un journaliste soviétique basé aux Etats-Unis



Winston Churchill disait :
« Le meilleur argument contre la démocratie est un entretien de cinq minutes avec un électeur moyen »
Oscar Wilde aimait à dire que la démocratie était : « L’oppression du peuple, par le peuple, pour le peuple »
Frederik Von Hayek nous avait pourtant encore une fois avertis :
« Ainsi conçue, la liberté de la représentation nationale signifie l’oppression des citoyens. Elle est absolument en conflit avec la conception d’un pouvoir gouvernemental constitutionnellement limité, elle est inconciliable avec l’idéal d’une société d’hommes libres… »[1]
« L’opinion publique n’est plus une résistance, mais au contraire un auxiliaire des abus de pouvoirs “un conformisme du nombre” où l’intelligence de chacun est écrasée par l’esprit de tous… »[2]

L’historien Elias Regnault : « Tous les principes politiques de la démocratie reposent sur un fait unique, la majorité. La majorité étant la loi, la vérité, l’individu qui s’isole est hors de la loi, hors de la vérité. »[3]

Voir : http://www.nawa-editions.com/les-musulm ... /#_ftnref2

Huxley préconisait (dans une interview de 1958) à propos des dictatures modernes à venir : « Ce type de dictature du futur sera très différent des dictatures que nous avons pu connaître dans le passé [...] si vous voulez préserver votre pouvoir indéfiniment, vous devez obtenir le consentement des gouvernés, et ils le feront en partie aves des drogues, comme je le prévoyais dans "Brave New World", en partie par ces nouvelles techniques de propagande. Ils vont le faire en contournant l’aspect rationnel de l’homme en faisant appel à son inconscient et à ses émotions les plus profondes, ainsi qu’à sa physiologie même, et ainsi lui faire réellement aimer son esclavage. »



[1] HAYEK, op. cit.
[2] Yves GUYOT, La démocratie individualiste, 1907, p. 154.
[3] Marc UHRY, L’intérêt général, p. 164.

Mazalée

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 331
Enregistré le: 18 Mar 2017, 07:10

Message Sujet: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Titre du message: Re: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Ecrit le 03 Déc 2017, 05:54

Oui et à la place de ça vous proposez une théocratie où tout le monde vivra sous des lois venues droit de l'antiquité, où on fera tous semblant de croire en Dieu et où il sera obligatoire de penser par exemple que l'homosexualité n'existe pas et ne s'aurait exister, parce que c'est comme ça et pas autrement.

Un modèle de non dictature.

Citizenkan

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 735
Enregistré le: 26 Mar 2017, 17:58

Message Sujet: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Titre du message: Re: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Ecrit le 03 Déc 2017, 09:43

Mazalée a écrit:Oui et à la place de ça vous proposez une théocratie où tout le monde vivra sous des lois venues droit de l'antiquité, où on fera tous semblant de croire en Dieu et où il sera obligatoire de penser par exemple que l'homosexualité n'existe pas et ne s'aurait exister, parce que c'est comme ça et pas autrement.

Un modèle de non dictature.



Et la démocratie ne vient pas de l'Antiquité, Alice ?

Ce sont toujours les mêmes schémas dans un cycle incessant : action/réaction,

Rassurez-vous, l'Europe reviendra à la dictature et à la monarchie !

Mazalée

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 331
Enregistré le: 18 Mar 2017, 07:10

Message Sujet: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Titre du message: Re: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Ecrit le 03 Déc 2017, 10:55

Mazalée a écrit:Oui et à la place de ça vous proposez une théocratie où tout le monde vivra sous des lois venues droit de l'antiquité, où on fera tous semblant de croire en Dieu et où il sera obligatoire de penser par exemple que l'homosexualité n'existe pas et ne s'aurait exister, parce que c'est comme ça et pas autrement.

Un modèle de non dictature.



Citizenkan a écrit:Ce sont toujours les mêmes schémas dans un cycle incessant : action/réaction,


Et actuellement vous réagissez à la déliquescence des moeurs en prônant le retour à l’hypocrisie puritaine. Vous avez de la ressource, vous.

Citizenkan

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 735
Enregistré le: 26 Mar 2017, 17:58

Message Sujet: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Titre du message: Re: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Ecrit le 03 Déc 2017, 11:23

[/quote]

Et actuellement vous réagissez à la déliquescence des moeurs en prônant le retour à l’hypocrisie puritaine. Vous avez de la ressource, vous.[/quote]

Je vous avais prévenu que tout n'est pas manichéen, on ne passe pas aussi facilement de la déliquescence des moeurs à l’hypocrisie puritaine, pour reprendre votre belle expression, mais, entre les deux, il a des dégradés infinies qui s'opposent éventuellement dans un rapport de force perpétuel...

Ensuite, entre deux maux, choisir le moindre mal, même s'il est difficile de palper la différence entre les deux...

De toute façon, le monde est décadent, et le retour à la spiritualité n'y changera pas grand chose, sauf bouleversement planétaire de type catastrophe naturelle ou guerre mondiale...

Mais en attendant :

L’échec des sociétés modernes

Le contraste entre l'Orient et l'Occident, fait remarquer Gustave Lebon, est aujourd'hui trop grand, pour qu'on puisse jamais espérer de faire accepter à l'un les idées et les façons de penser de l'autre. Nos vieilles sociétés subissent des transformations profondes ; les rapides progrès des sciences et de l'industrie ont bouleversé toutes nos conditions physiques et morales d'existence. Antagonisme violent dans le corps social ; malaise général qui nous conduit sans cesse à changer nos institutions pour remédier aux maux que ces change¬ments mêmes engendrent ; défaut de concordance entre les sentiments anciens et les croyances nouvelles ; destruction des idées sur lesquelles avaient vécu les anciens âges. Tel aujourd'hui est l'Occident. Famille, propriété, religion, morale, croyances, tout change ou va changer. Les principes dont nous avions vécu jusqu'ici, les recher¬ches modernes les remettent en question. Ce qui sortira de la science nouvelle nul ne pourrait le dire. Les foules s'enthousiasment maintenant pour quelques théories très simples constituées surtout par un ensemble de négations radicales ; mais les conséquences de ces négations, elles ne les entrevoient pas encore. Des divinités nouvelles ont remplacé les anciens dieux. La science actuelle essaie de les défendre : qui pourrait dire qu'elle les défendra demain ?

L'Orient offre un spectacle tout autre. Au lieu de nos divisions et de notre vie fiévreuse, il présente le tableau de la tranquillité et du repos. Ces peuples, qui forment par leur nombre la plus importante portion du genre humain, sont arrivés depuis longtemps à cette résignation tranquille qui est au moins l'image du bonheur, Ces sociétés antiques ont une solidité qu'ont perdue les nôtres. Les croyances que nous n'avons plus, elles les ont encore. La famille, qui tend à se dissocier si profondément chez nous, y conserve sa stabilité séculaire. Les principes qui ont perdu toute influence sur nous ont conservé toute leur puissance sur eux. Religion, famille, institutions, autorité de la tradition et de la coutume, ces bases fondamentales des sociétés anciennes si profondément sapées en Occident, ont gardé tout leur prestige en Orient. Le problème redoutable d'avoir à les remplacer, les peuples de l'Orient n'ont pas à y songer.

À vrai dire, fait remarquer Charles Saint Pros, loin de libérer l’homme de chaines imaginaires, les idéologies matérialistes et antireligieuses ont asservi l’être humain. Le plus souvent, elles n’ont pas apporté les lumières mais l’obscurité. L’individualisme se traduit par la conception d’un individu en sédition contre l’espèce et la société, un individu étriqué, isolé, sans foi ni loi, égaré par de futiles divertissements (au sens pascalien). L’une des principales caractéristiques du monde matérialiste est l’individualisme qui est précisément aux antipodes des religions qui ont pour fonction de relier, de réunir les hommes.

Mazalée

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 331
Enregistré le: 18 Mar 2017, 07:10

Message Sujet: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Titre du message: Re: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Ecrit le 03 Déc 2017, 14:49

La société Occidentale a coupé la branche sur laquelle prospérait, au temps de Gustale Lebon, la société orientale : "Un rêve de paresse grossière" (Rimbaud)

Pourtant quand les orientaux ou les membres de ces sociétés "heureuses" se déplacent ils fuient tous vers le sociétés occidentales obscures où règne l'individualisme antireligieux mortel.

Il est évident qu'ils ne veulent pas une seconde que leur cadre de vie explose comme celui des occidentaux pour devenir comme eux des zombis.

Mais ils recherchent tout de même le confort et le travail, et la facilité et le non dictature évidente. Même s'ils tombent dans une dictature subtile qui les prend pour des pions. Car de là où ils viennent ils n'en étaient pas, bien sûr.

Tout est pourtant vrai, l'Orient encore structuré selon les critères de l'ancien monde mais pauvre et sous développé, l'Occident déstructuré mais riche et malheureux comme le veut le nouveau monde.

Le problème c'est qu'actuellement à part constater l'étendue du désastre et cultiver la nostalgie, on ne voit pas trop quoi envisager. C'est en tout cas un gros challenge de venir d'où l'on vient pour aller où l'on va.

Citizenkan

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 735
Enregistré le: 26 Mar 2017, 17:58

Message Sujet: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Titre du message: Re: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Ecrit le 04 Déc 2017, 09:36

Mazalée a écrit:La société Occidentale a coupé la branche sur laquelle prospérait, au temps de Gustale Lebon, la société orientale : "Un rêve de paresse grossière" (Rimbaud)

Pourtant quand les orientaux ou les membres de ces sociétés "heureuses" se déplacent ils fuient tous vers le sociétés occidentales obscures où règne l'individualisme antireligieux mortel.

Il est évident qu'ils ne veulent pas une seconde que leur cadre de vie explose comme celui des occidentaux pour devenir comme eux des zombis.

Mais ils recherchent tout de même le confort et le travail, et la facilité et le non dictature évidente. Même s'ils tombent dans une dictature subtile qui les prend pour des pions. Car de là où ils viennent ils n'en étaient pas, bien sûr.

Tout est pourtant vrai, l'Orient encore structuré selon les critères de l'ancien monde mais pauvre et sous développé, l'Occident déstructuré mais riche et malheureux comme le veut le nouveau monde.

Le problème c'est qu'actuellement à part constater l'étendue du désastre et cultiver la nostalgie, on ne voit pas trop quoi envisager. C'est en tout cas un gros challenge de venir d'où l'on vient pour aller où l'on va.


Ce sont de belles paroles qui dévoilent une grande sagacité, mais elles éludent le problème de fond qui est le vide spirituel qui gangrène les sociétés modernes ! Il ne s'agit pas de faire un tableau de comparaison entre les sociétés, car le phénomène est mondial, même s'il est naturellement plus lent chez d'autres :

Michel Drac : « En dissolvant les solidarités claniques et tribales, la société des individus en voie de formation, entièrement structurée par l’argent, ne dissout pas le conflit : elle le libère, elle le laisse se répandre à travers l’ensemble de l’édifice social, sans rien pour le borner. L’homme sans famille, sans race, sans lignée, est un solitaire absolu. Et c’est un loup solitaire. »


L'homme est fait pour adorer et obéir : mais si vous ne le commandez pas, si vous ne lui donnez rien à adorer, il façonnera ses propres divinités, et trouvera un chef pour ses propres passions.
– Benjamin Disraeli, Coningsby

La nature a horreur du vide !

"Oui nous voulons supprimer la religion pour cette raison que nous avons quelque chose de très supérieur à mettre en place : la philosophie laïque, fruit de la science et de la longue expérience de l'humanité."
(Alphonse Aulard, radical socialiste franc maçon militant et co fondateur des droits de l'homme)

« Les grandes mythologies élaborées en Occident depuis l'aube du XIXe siècle ne sont pas simplement des efforts pour combler le vide laissé par la décomposition de la théologie [...]. Elles sont elles-mêmes une sorte de « théologie de substitution ». »
— George Steiner

Citizenkan

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 735
Enregistré le: 26 Mar 2017, 17:58

Message Sujet: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Titre du message: Re: Sauvons Buddy [h]Ace Israël

Message Ecrit le 30 Jan 2018, 14:50

Le film American Sniper de Clint Eastwood s'ouvre sur l'adhen musulman, ce qui semble être un symbole hollywoodien pour dire qu'on entre dans un monde hostile. L'Exorciste de William Friedkin l'a précédé dans ce procédé il y a déjà plus de 40 ans. On ne change pas une recette qui gagne surtout en ces temps qui courent.

Le dernier film Eastwoodien est très révélateur de son gauchisme. Dans la lignée de son grand format tourné sur les décombres des l'Iraq, il met en scène l'héroïsme américain face au terrorisme musulman, tout en occultant qui a agressé l'autre en premier et qui convoite les richesses de l'autre ; qui est la victime qui se défend avec ses armes et qui est l'agresseur qui subit des dommages collatéraux. C'est exactement comme les films de cow-boys qui montrent des pauvres soldats ou colons scalpés pour justifier le massacre des indiens. On est complètement dans une fuite en avant si célèbre à la mentalité anglo-saxonne.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_15:17_pour_Paris


Retourner vers Dialogue islamo-chrétien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : bahhous, Eidola, مسلم et 59 invités