Le Judaisme et le nom de Dieu

Forum sur la: religion Juive du Judaisme


Religion juive du Judaisme
Le Judaisme se fonde sur le culte du Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. la foi des anciens Israélites et de leurs descendants, les Juifs, serait basée sur une alliance contractée entre Dieu (YHWH) et Abraham, qui aurait ensuite été renouvelée entre Dieu et Moïse.
Maimon2

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 57
Enregistré le: 01 Jan 2013, 12:03

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 06 Jan 2013, 06:57

Coeur de Loi a écrit:Je ne peux pas resister à citer des passages parlants et sans appel :

Ps. 9.11 :
Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi. Car tu n'abandonnes pas ceux qui te cherchent, ô Jéhovah (YHWH) !

---

Les prophètes prononcent le nom de Dieu, pourquoi pas vous ?

---

(C'est moi qui ai inventé judaiste, car il n'y avait pas de mot pour désigner les croyants dans le judaisme, il n'y avait que le mot fourre tout "juif" pour dire la race, la croyance, la culture, etc...)

:)



Qui vous dit que les Prophètes prononcent sont nom? Depuis le début le Nom n'est pas prononcé, il n'est prononcé qu'au Temple.

Il est écrit mais lorsque les personnes arrivent au Nom il prononce A-donaï qui signifie Seigneur. Et donc même les prophètes s'abstiennent de dire son Nom.

Que vous vous sentiez fier, heureux ou plus satisfait parce que vous prononcer une des façons de vocaliser son Nom, grand bien vous fasse.

Cordialement

Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10718
Enregistré le: 26 Avr 2010, 01:59
Localisation: France

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 06 Jan 2013, 07:15

N'importe quoi, les prophétes prononcent le nom de Dieu, c'est retranscri dans les dialogues !

Jérémie 1.6 :
Mais je dis : “Hélas ! ô Souverain Seigneur Jéhovah ! Voici que je ne sais vraiment pas parler, car je ne suis qu’un garçon.”

2 Samuel 10.12 :
Sois fort, pour que nous nous montrions courageux pour notre peuple et pour les villes de notre Dieu ; quant à Jéhovah, il fera ce qui est bon à ses yeux.

Etc... je vais pas te citer toute la Bible...

---

J'adore faire la leçon au rabbin :)
La vérité = la réalité

Maimon2

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 57
Enregistré le: 01 Jan 2013, 12:03

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 06 Jan 2013, 09:00

Coeur de Loi a écrit:N'importe quoi, les prophétes prononcent le nom de Dieu, c'est retranscri dans les dialogues !

Jérémie 1.6 :
Mais je dis : “Hélas ! ô Souverain Seigneur Jéhovah ! Voici que je ne sais vraiment pas parler, car je ne suis qu’un garçon.”

2 Samuel 10.12 :
Sois fort, pour que nous nous montrions courageux pour notre peuple et pour les villes de notre Dieu ; quant à Jéhovah, il fera ce qui est bon à ses yeux.

Etc... je vais pas te citer toute la Bible...

---

J'adore faire la leçon au rabbin :)


Cela me permet donc de citer les Evangiles qui me semblent adaptés a votre cas:

Heureux les simples d'esprit car les cieux leur sont ouvert.

Cordialement

Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10718
Enregistré le: 26 Avr 2010, 01:59
Localisation: France

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 06 Jan 2013, 09:09

Merci, car Dieu fait simple.

Par exemple, il dit qu'il ne faut pas utiliser son nom sans respect ou pour des banalités, de là certains supertitieux se sont mis a ne plus dire même le mot "Dieu" en disant D.

Que dire de son nom propre ? ils s'interdisent de le dire, pire, ils l'ont oublié pour ne pas fauter :lol:

Par contre dans l'érudition, les judaistes sont champions, ils peuvent compliquer à l'infini tout ce que tu veux...
La vérité = la réalité

jusmon de M. & K.

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12253
Enregistré le: 26 Jan 2005, 08:11
Localisation: Andromède

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 06 Jan 2013, 11:48

Maimon2 a écrit:
Cela me permet donc de citer les Evangiles qui me semblent adaptés a votre cas:

Heureux les simples d'esprit car les cieux leur sont ouvert.

Cordialement


Je pense qu'il n'a pas compris.
"Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes." (Marc 1:22).

Le christianisme enfin expliqué:
post641487.html#p641487

Maimon2

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 57
Enregistré le: 01 Jan 2013, 12:03

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 06 Jan 2013, 12:48

jusmon de M. & K. a écrit:
Maimon2 a écrit:
Cela me permet donc de citer les Evangiles qui me semblent adaptés a votre cas:

Heureux les simples d'esprit car les cieux leur sont ouvert.

Cordialement


Je pense qu'il n'a pas compris.


Effectivement, mais cela lui ouvre un boulevard pour les Cieux :D

Cordialement

Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10718
Enregistré le: 26 Avr 2010, 01:59
Localisation: France

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 06 Jan 2013, 13:04

Cacher le nom de Dieu est un péché grave, preuve :

Deutéronome 6.4 :
Ecoute, Israël ! Jéhovah notre Dieu est un seul Jéhovah.
5
Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta force vitale.
6
Ces paroles que je t’ordonne aujourd’hui devront être sur ton cœur ;
7
il faudra que tu les inculques à ton fils et que tu en parles quand tu seras assis dans ta maison et quand tu marcheras sur la route,
quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.
8
Tu devras les attacher comme un signe sur ta main, et elles devront servir de fronteau entre tes yeux ;
9
tu devras les écrire sur les montants de porte de ta maison et sur tes portes.

---

M. le rabbin, est-ce que votre maison personnelle a bien sur la porte : "Jéhovah notre Dieu est un seul Jéhovah."

Merci M. le rabbin, je m'amuse comme un enfant :lol:
La vérité = la réalité

Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10718
Enregistré le: 26 Avr 2010, 01:59
Localisation: France

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 11 Jan 2013, 06:14

Isaïe 48.8 :
"Je suis Jéhovah (YHWH). C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre ni ma louange aux images taillées."

Alors pourquoi les judaiste ne font pas comme David ?

Ps. 9.3 :
Je ferai de toi le sujet de ma joie et de mon allégresse, Je chanterai ton nom, Dieu Très Haut !

---

J'entend pas les judaistes chanter et louer le nom propre de Dieu qu'ils connaissent pourtant, qu'est ce qui ne va pas avec les judaistes ?
M. le rabbin est parti, on ne sera pas ce qu'il a mis sur sa porte...
La vérité = la réalité

les sept tonnerres

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9
Enregistré le: 04 Mar 2013, 01:36

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 04 Mar 2013, 06:34

Image

le judaisme a perdu le nom du PERE pour une raison qui fache!

mais c'est l'hébreu carré qui a perdu le nom, suite à la déportation de DANIEL

il est donc obligatoire de vous prouver que ce nom est perdu, mais retrouvé !

si vous lisez le paléo hébeu, ce n'est pas le nom de Jéhova, no de Yahvé, mais un nom qui demande deux heth qui étaient deux chet dans l'ancien hébreu.
car l'hébreu moderne, ne peut pas vocaliser un nom perdu, d'une langue chang"e...

pas de chance mes amis

voulez vous lire le nom du PERE ?????


c'est le non qui fache toutes les religions, surtout les apostas.

en hebreu, le NOM DU PERE voulait dire "prenez vie"
yod heth ou heth dans une orthographe correcte....

qui dans le judaisme vérifiera ??????

Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10718
Enregistré le: 26 Avr 2010, 01:59
Localisation: France

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 04 Mar 2013, 08:17

Pourtant Dieu dit à Moise que son nom veut dire : "Je suis celui qui est"

Tu ne le savais pas ? je pense que tu te trompes.
La vérité = la réalité

Pion

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3741
Enregistré le: 06 Avr 2005, 22:27
Localisation: Néant Utilisateur Banni

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 05 Mar 2013, 16:30

Coeur de Loi a écrit:Pourtant Dieu dit à Moise que son nom veut dire : "Je suis celui qui est"

Tu ne le savais pas ? je pense que tu te trompes.

Tu me fais peur avec des trucs comme ca... :o

La seul personne dont je ne doute l'existence d'aucune facon, c'est moi, je sais que je suis, aussi si j'étais seul, je m'imaginerais le monde et surtout je m’efforcerais d'oublier qui je suis, d'oublier la vérité. :shock:

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62467
Enregistré le: 27 Juin 2005, 13:23
Localisation: FRANCE

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 09 Avr 2013, 12:38

extrait du livre des nuls fait en collaboration avec un rabbin.
Image
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah
search.php

sebastiencote2018

Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4
Enregistré le: 09 Jan 2018, 23:46

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 03 Mar 2018, 08:53

Le nom le plus important du judaïsme est le Tétragramme hébreu:

יהוה

Ce nom apparait près de sept mille fois dans l’ensemble de la Bible hébraïque.


יהוה=Yahouh

(י)=Y (ה)=A[1] (ו)=OU[2] (ה)=H



(l’hébreu se lit de droite à gauche)

[1] ה étant matres lectionnis (c'est-à-dire voyelle) ה se prononce "A."

[2] ו étant aussi matres lectionnis, ו peut se prononcer avec le son "OU" ou le son "Ô," comme dans:

הושוע

( H - Ô - CH - OU - A )

ה=(H) ו=(Ô) ש=(CH) ו =(OU) ע=(A)


Pour reconnaître si ה ו י indiquent des consonnes ou des voyelles: Si ה ו י portent une voyelle, elles font fonction de consonne. Si ה ו י ne supportent pas de voyelle elles indiquent une voyelle longue. Et lorsque ה est placée en fin de mot, la lettre ה est muette, sauf si elle est ponctuée en son milieu par un daguèche (accent): הּ


Nous avons principalement deux sources pour tenter de reconstruire la prononciation antique du Tétragramme hébreu: les papyrus juifs d'Éléphantine et de Qumrân. Il semble alors que la prononciation était "Yahouh".



On peut aussi se baser sur le fait qu’en hébreu, Élie se prononce Eliyahou (Mon 'Êl c'est Yahouh) et que, dans la Bible hébraïque, le nom "Yahou" est mentionné 77 fois dans les noms théophores tels que: Adonias (Adonyahou), Amasias (Amasyahou), Élie (Eliyahou), Ézéchias (Hizqyahou), Godolias (Guedalyahou), Isaïe (Yesha'yahou), Josias (Ioshyahou), Jérémie (Irmeyahou), Ochozias (Ahazyahou), Ozias (Ouzyahou), Sédécias (Sidpyahou).



Giuseppe Ricciotti (1890-1964) ecclésiastique catholique, érudit bibliste, archéologue, sémitiste et historien du christianisme affirme dans son "Histoire d'Israël" qu'en 1905, au centre de la péninsule du Sinaï, à Sarabit-El-Khadim, des inscriptions anciennes furent découverte datant des environs de l’an 1500 av. J.-C. Il note que « sur quelques textes on crut pouvoir lire le nom de Moïse, le récit de ses origines et le nom de Yahu (Yahvé). »

Ricciotti, Giuseppe, Histoire d'Israël, Tome I: Des origines à l’exil. Paris: Picard. 1948. p. 104.



« La forme Y H W, Yahu, Yaho, qui se rencontre dans les papyrus du cinquième siècle av. J.-C., provenant de la colonie juive d’Éléphantine et retrouvés à partir de 1906, est certainement équivalente (à la forme Yahvé). On l’explique comme une variante morphologique, et même, selon certains, plus ancienne. »

Ricciotti, Giuseppe, Histoire d'Israël, Tome I: Des origines à l’exil. Paris: Picard. 1948. p. 211.



« Le temple était dédié au Dieu Y H W, prononcé Yahu ou Yaho, mais désignant sans aucun doute Yahvé, c’est-à-dire Y H W [H]. »

Ricciotti, Giuseppe, Histoire d'Israël, Tome II: De l'exil à l'an 135 ap. J.-C. Paris: Picard. 1948. p. 214 (note de bas de page No. 4).



Il note aussi qu'« on va jusqu’à prononcer un serment en invoquant Anath-Yahu, c’est-à-dire la déesse Anath associée au Dieu Yahvé. »

Ricciotti, Giuseppe, Histoire d'Israël, Tome II: De l'exil à l'an 135 ap. J.-C. Paris: Picard. 1948. p. 222.



Et dans « Storia di Israele, » la version portugaise de « Histoire d’Israël, » Guiseppe Ricciotti maintient le fait que le nom Yahuh est probablement la lecture la plus correcte pour le Tétragrammaton (Tétragramme hébreu de YHWH).

« O fato de o nome Yahuh ser, provavelmente, a leitura mais correta para o Tetragrammaton (Tetragrama Hebraico de YHWH). »

Ricciotti, Guiseppe, Storia di Israele. Ed. Luis Miracle, volume 2, p. 174.



SAINT CLÉMENT D'ALEXANDRIE



Né à Athènes vers 150 et mort en Asie Mineure vers 215, lettré grec chrétien et Père de l'Église ; cette figure est une des plus brillantes de l’antiquité chrétienne. Les plus grands éloges lui ont été prodigués :



- Eusèbe l’appelle admirable Clément. (Preparatio evangelica , I. II, c. II.)

- Saint Cyrille voit en lui un homme des plus doctes et des plus érudits, qui possédait, mieux que personne peut-être, les écrits des Grecs. (Cyrille d'Alexandrie, Contra Julianum, I. VII, p. 231, édit. Paris., 1638. Cf. I. X, p. 342.)

- D'après Saint Jérôme, ses livres sont pleins d’érudition et éloquence; tout y respire une connaissance profonde des littératures sacrée et profane. (Catal., c. XXXVIII.)

- Théodoret parle aussi de sa sainteté et de l’étendue de sa science , qui n’avait point d’égale. (Hæretic. fab., I. I, c. VI.)

- Ailleurs, on lui donne le titre de très-saint prêtre de l’église d’Alexandrie. (Chronicon Paschale, p. 7.)



SAINT CLÉMENT D’ALEXANDRIE écrit dans Stromates V (chapitre 6) :

« À l’entrée du Saint des Saints, dans le Temple de Jérusalem, quatre colonnes annoncent le tétragramme sacré de l’Ancien Testament. Ce tétragramme se lit Iahouh: Celui qui est et Celui qui sera. [1] »

[1] Ferrière, Émile , Paganisme des Hébreux jusqu'à la captivité de Babylone. Paris: Félix Alcan, 1884. p.150.



יהושע = I-a-ou-chou-a

י=(I) ה=(A) ו=(OU) ש=(CHOU) ע=(A)

יהושוע = I-a-ou-ch-ou-a

י=(I) ה=(A) ו=(OU) ש=(CH) ו=(OU) ע=(A)



Dans la Bible hébraique, on peut voir la forme longue יהושוע dans: Deutéronome 3,21 et dans Juge 2,7.



Ἰησοῦ(ς) correspond à la forme grecque Iêsou(s) de laquelle vient le français "Jésus."

Ἰησοῦ(ς) est une translittération de la forme hébreu biblique ancienne[1]:

יהושוע & יהושוע = Yahouchoua'

ou de la forme biblique tardive, qui s’est développée en hébreu, mais pas en araméen [2]:

ישוע = Ychoua'

[1] La distinction entre la forme longue יהושוע et la forme courteישוע n'existe pas en grec.



[2] David Talshir, 'Rabbinic Hebrew as Reflected in Personal Names', Scripta Hierosylamitana vol. 37, Magnes Press, Hebrew University in Jerusalem, 1998.

l_leo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 149
Enregistré le: 12 Avr 2018, 12:08

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Ecrit le 12 Avr 2018, 12:26

« La forme Y H W, Yahu, Yaho, qui se rencontre dans les papyrus du cinquième siècle av. J.-C., provenant de la colonie juive d’Éléphantine et retrouvés à partir de 1906, est certainement équivalente (à la forme Yahvé). On l’explique comme une variante morphologique, et même, selon certains, plus ancienne. »
Ricciotti, Giuseppe, Histoire d'Israël, Tome I: Des origines à l’exil. Paris: Picard. 1948. p. 211.

La forme Yehoua peut être lue sur une inscription datée de l'époque d'Amenophis III (-1391 -1353). D'après Gérard Gertroux (Un historique du nom divin) "le non Yéhou' provient d'une contraction de YehoWaH Hou' en YeH-[oWaH]-ou'. par contre, YaHou provient de la contraction des deux noms Yah-Hou'."

l_leo

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 149
Enregistré le: 12 Avr 2018, 12:08

Message Sujet: Le Judaisme et le nom de Dieu

Message Titre du message: Re:

Message Ecrit le 24 Mai 2018, 14:51

eliyahou a écrit:Si le christianisme a opté pour le dogme de la trinité, le judaïsme, fidèle à ce qui est écrit dans la Torah est profondément MONOTHEISTE. Ainsi le terme de "eloqim" est un pluriel de majesté mais ne s'adresse qu'a une seule et même essence... Le premier verset de la Bible est en hébreu "Béréshit bara éloqim èt hashamaïm véèt haaretz" ce qui se traduit mot à mot "au commencement créa eloqim les cieux et la terre". Le verbe créer est grammaticalemnt au singulier, donc son sujet aussi. Par ailleurs, ces exemples de "pluriel" pour exprimer une essence haute et particulièrement liées au divin : "shamaïm" le ciel, "maïm" l'eau, "h'aïm" la vie et même "yéroushalayim" pour Jérusalem... Tous ces termes n'existent qu'au pluriel alors que leur sens est singulier...

En considérant que Mem final est aussi le signe de la pluralité, dans Genese Un, v.1. Des-cieux sont assortis d'un Mem final, de même des-eaux ( Un, v. 10)


Retourner vers Religion juive du Judaisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités