Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Forum sur les passionnants voyages de notre patrimoine religieux. Découvrez l'histoire des civilisations.


Mr Saucisse

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 298
Enregistré le: 27 Fév 2015, 23:37

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 04 Mar 2015, 17:31

Ptitech a écrit:En fait c'est même pas 4500 mètres, ça serait plus de 8800 mètres (mont Everest).


En effet, vous avez corrigé mon erreur.

Indian a écrit:Admettons que pris au pied de la lettre... tout ca est scientifiquement bien difficile à concevoir...

Mais tant d'histoires sont là pour expliquer... raconter... la nature de l'homme ou Dieu...

Pourquoi ne pas voir celle la tel la Genèse... une grande histoire... qui raconte... l'humanité... comme une parabole peut être...

Ou même une histoire vraie... exagéré par les ''gérants d'estrade''.. pour qui la victoire fut celle du siècle... alors qu''il s'agit uniquement d'un championnat parmi tant d'autre...

Juste comme ca


-En effet, ceci peut-être une parabole. Mais alors comment différencier un passage en parabole d'un passage à prendre littéralement ?
-D'où vient toute cette eau ?
-Comment celle-ci a t'elle fait pour s'évacuer par la suite ?
- Une telle montée des eaux aurait modifié la masse de la Planète, non? (Si quelqu'un peut confirmer ou infirmer cette question)
"L'ironie c'est quand tu rentres en prison pour vol de voiture et que tu sors pour bonne conduite"

Gabi

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 04 Mar 2015, 18:11

La Bible parle d'un océan primordial double, un terrestre et l'autre terrestre. Pour les modifications terrestres oui, il y a le mouvement géologique des catastrophismes qui a étudié l'impact du déluge et continue à le faire affirmant une modification des strates.

Le pire, c'est le résultat de l'eau sur le carbone (c'est pour ça que j'ai ajouté le dernier article) qui fausserait toutes les datations, des trucs de 100 000 ans serait datés 100 000 000 d'années.

Pour l'eau vu qu'on ne connait pas l'état des plaques tectoniques, c'est très vague de savoir ce qui était couvert ou non par l'eau car des plaques entières vu le poids auraient pu glisser sous d'autres, créant des montagnes.

Ptitech

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4925
Enregistré le: 30 Mar 2014, 19:57

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 05 Mar 2015, 05:14

Gabi a écrit:La Bible parle d'un océan primordial double, un terrestre et l'autre terrestre.


Tu veux dire l'un terrestre et l'autre céleste ? Si oui j'imagine que tu fais référence à Genèse 1:7 "Et Dieu fit l'étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l'étendue d'avec les eaux qui sont au-dessus de l'étendue. Et cela fut ainsi."

Cela rejoint la croyance de l'époque qui considérait le ciel comme étant un océan céleste en suspension (en raison du fait que le ciel est bleu)Image

Gabi a écrit:Le pire, c'est le résultat de l'eau sur le carbone (c'est pour ça que j'ai ajouté le dernier article) qui fausserait toutes les datations, des trucs de 100 000 ans serait datés 100 000 000 d'années.


As-tu des sources fiables à ce sujet stp ?
Il est intellectuellement plus simple de croire que de réfléchir. Mais il est intelligent de réfléchir à ce que l'on croit.

La religion est la plus grande supercherie de l'histoire de l'humanité.

C’est en s’instruisant que l’on découvre son ignorance - René Descartes.

Image

Gabi

Avatar de l’utilisateur
 

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 05 Mar 2015, 07:14

Relation carbone et océan, un petit exemple :

http://www2.ggl.ulaval.ca/personnel/bou ... e.CO2.html

keinlezard

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3948
Enregistré le: 08 Oct 2012, 04:08

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 27 Juil 2015, 09:10

Hello,
En quoi le pire serait le carbone ? le C14 est le produit du bombardement de l'azote par les rayons cosmique dans les hautes couches de l'atmosphère.

Ainsi, le fait que le carbone réagissent avec l'eau n'a aucun impact ... une réaction chimique vis a vis d'une réaction nucléaire.
Le C02 de l'atmosphère sera en proportion C14 / C12 ... ses proportions n'en reste pas moins les mêmes.

Celle que l'on retrouve alors dans les carottes glacières, dans le pétrole et dans les fossiles qui n'ont pas été encore minéralisé ...

Ce que l'on appelle étalonnage est construit justement sur toutes ces analyses.
Hors
http://www.radiocarbon.com/francais/calendrier-calibration-datation-carbone.htm
https://c14.arch.ox.ac.uk/embed.php?File=calibration.html

Si une masse d'eau c'était retrouvée au dessus de l'atmosphère ... alors nous devrions avoir une rupture nette de la proportion C14 / C12 qui montrerait justement que quelque chose ce passait. Mais voilà : RIEN. NADA. ZERO.

Pas la moindre variation notable, bien moins que la variation de la concentration d'oxygène.
Ici nous avons a faire avec des traces d'oxydations qui ne peuvent avoir lieux qu'en présence massive d'oxygène ... et tiens c'est bizarre là les résultat montre une apparition soudaine d'Oxygène nous laissant en plus de fantastique traces géologique !
[url]http://www.cite-sciences.fr/fr/ressources/science-actualites/detail/news/vent-nouveau-sur-le-boom-de-loxygene/?tx_news_pi1[controller]=News&tx_news_pi1[action]=detail&cHash=170498432450515e721a5b0022213247[/url]

Et celle ci partout sur la planète ! contrairement à un déluge d'il y aurait 4000 ans ! qui n'a laissé aucune trace sur la pyramide de Saqarat par exemple ( construite avant le déluge ) .. pas plus d'ailleurs que sur la tour de jéricho qui elle à pas loin de 11 000 ans !

Ce qui est bizarre d'ailleurs parce que ... il y a 11 000 ans l'homme d'après la bible n'existait pas !

Par ailleurs, je suis toujours sur ma faim .... pas une réponse sur les civilisation chinoise , minoéenne, égyptiennes qui existaient toutes avant le déluge
et qui continuèrent à prospérer pendant le déluge et qui existaient encore après le déluge !

Et je n'aborde ici que les civilisations pour lesquelles aucun doute n'est permis tant les preuves archéologique sont nombreuses.

Mais nous pourrions parler également de l'ensemble des découvertes sur des sociétés plus primitives aux amériques ou la présence de l'homme est attestée depuis 9000 ans .... ainsi que dans de nombreuse régions du globe.

Alors un déluge universel qui ne laisse aucune trace , qui permet que des civilisations continuent à prospérer et qui n'éfface pas même les anciennes société primitives ... alors même que des évènement de 600 millions d'années ont de nombreuses traces géologiques ...

J'avoue que cela manque un peu de solidité du point de vue des arguments

Cordialement

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6024
Enregistré le: 18 Aoû 2009, 05:15

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 29 Juil 2015, 07:16

Il n'existe aucune trace archéologique du mythe du déluge, que ce soit tel qu'il est décrit dans la bible ou dans les mythologies plus anciennes.

Ce n'est pas parce qu'un site montre un niveau de grosses intempéries à une époque qui nous convient qu'il faut en profiter pour appliquer ses croyances sur des faits.


D'autre part il me semble qu'il y a beaucoup d'incompréhension, notamment à propos du fonctionnement des méthodes de datation utilisées par l'archéologie actuelle. Si ca dit à quelqu'un je peux faire des petits cours là dessus (ca fait partie de mon métier).

Joseph LESBREUX

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19
Enregistré le: 27 Déc 2014, 07:18

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 23 Oct 2015, 16:54

Comme bien souvent, nous avons tout sous les yeux mais nous ne voyons rien.
Nous cherchons des preuves du déluge.
D'abord l'eau : elle est partout sur la Terre, et même sous la terre. On vient de démontrer l'existence de véritables océans d'eau solide sous la croûte terrestre.
http://www.maxisciences.com/oc%E9an/un- ... 32834.html

La bible nous dit qu'il y avait une étendue d'eau dans les cieux. Quelques planétoïdes de notre système présentent cette particularité d'avoir un dôme d'eau en orbite.

Enfin, les sédiments. Regardons la géologie. La théorie des plissements notamment. Voici ce qu'on nous apprend.
https://www.edumedia-sciences.com/fr/me ... eologiques
Moi, je pose une question. Comment une roche (par définition solide) peut-elle plier, même sous une contrainte colossale et lente. Parlez-en à des architectes, ou des spécialistes de béton : ça casse !
Sauf si la couche est molle c'est à dire avant séchage ou pétrification !
Se pourrait-il que le temps géologique doive être révisé pour expliquer que des couches sédimentaires peuvent se déposer très vite en épaisseurs énormes, s'il existe un débit conséquent d'eau alluvionnaire ? (voir le Pinatubo, à quelle vitesse se sont déposés des poussières, des cendres, des gravas, sur plusieurs mètres d'épaisseur en quelques heures seulement.http://www.linternaute.com/nature-anima ... tubo.shtml)
Seul un déluge universel peut expliquer la quantité énorme de dépôts rapides, puis des mouvements brusques des plaques, ce qui va plisser les couches encore molles.
Seul un déluge peut expliquer comment ce sont formés des charniers d'animaux dans des zones montagneuses.
Les montagnes d'avant étaient-elles aussi hautes qu'aujourd'hui ? On ne sait pas. Apparemment, des géologues pensent que tout le continent américain nord et sud aurait basculé , s'élevant à l'ouest créant les Andes et les Rocheuses et plongeant dans l'Atlantique à l'est. http://openyoureyes.over-blog.ch/2015/0 ... n-pdf.html
Et que l’Himalaya aurait été érigé en même temps.
Ce ne sont que des hypothèses bien sûr, mais pourquoi ne les regarde-ton pas objectivement ? Tellement d'inconnu est devant nous : un scientifique digne de ce nom se doit de tout étudier objectivement. Mais bien souvent, les croyances du chercheur interfèrent.
Jéhovah est mon berger - Ps 23: 1

Philadelphia

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4027
Enregistré le: 12 Juin 2015, 10:26

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 23 Oct 2015, 17:50

Merci pour ce message, Joseph.

Bien rédigé, bien construit, avec des références externes très intéressantes.

Du bon boulot ! Image

Philadelphia.
"Que Dieu soit reconnu véridique, même si cela fait de chaque homme un menteur." - Romains 3:4.

Ptitech

[Religion] agnostique [Organisation] non
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4925
Enregistré le: 30 Mar 2014, 19:57

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 25 Oct 2015, 10:35

Bonjour à tous,

Ah la la ... Cette histoire du déluge universel ! Elle en aura fait couler de l'encre ... et l'humanité (ou pas) ! Je ne vais pas épiloguer sur l'historicité de cet évènement car cela serait une perte de temps (internet regorge de preuves toutes plus évidentes les unes que les autres) mais juste une petite remarque comme ça en passant. De nombreuses personnes (je ne sais pas combien) croient que la mission Apollo 11 est une supercherie, que tout a été tourné en studio alors qu'il s'agit d'un événement qui s'est déroulé à notre époque moderne devant des millions de téléspectateurs que cela a impliqué la participation de milliers de personnes (ingénieurs, pilotes, astronautes, techniciens etc etc)... Alors concernant un événement supposément produit il y a x milliers d'années ... Pas étonnant que des gens s'accrochent encore à cette croyance. Peut-être la peur de voir leur foi s'éroder ?
Il est intellectuellement plus simple de croire que de réfléchir. Mais il est intelligent de réfléchir à ce que l'on croit.

La religion est la plus grande supercherie de l'histoire de l'humanité.

C’est en s’instruisant que l’on découvre son ignorance - René Descartes.

Image

Liberté 1

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4757
Enregistré le: 22 Juil 2013, 15:06

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 25 Oct 2015, 11:08

Joseph LESBREUX a écrit:Les montagnes d'avant étaient-elles aussi hautes qu'aujourd'hui ? On ne sait pas.


:hum:

6 Tu l'avais couverte de l'abîme comme d'un vêtement, Les eaux s'arrêtaient sur les montagnes; 7 Elles ont fui devant ta menace, Elles se sont précipitées à la voix de ton tonnerre. 8 Des montagnes se sont élevées, des vallées se sont abaissées, Au lieu que tu leur avais fixé. 9 Tu as posé une limite que les eaux ne doivent point franchir, Afin qu'elles ne reviennent plus couvrir la terre. Psaumes 104
1 Corinthiens 7 : 23
Vous avez été rachetés à un grand prix; ne devenez pas esclaves des hommes.
Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.Yéshoua
Actes 4 : 12

keinlezard

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3948
Enregistré le: 08 Oct 2012, 04:08

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 26 Oct 2015, 06:16

Hello,


L'argumentation de "Joseph LESBREUX" est certes intéressante mais elle est orientée.

Le postulat premier est "le déluge à eu lieu" ... or rien ne plaide pour un déluge universel sur Terre tel que décrit par les écrit religieux.

Ensuite, il se sert habillement de l'actualité astronomique, et géologique.
Mais, il s'y glisse des inexactitude

La bible nous dit qu'il y avait une étendue d'eau dans les cieux. Quelques planétoïdes de notre système présentent cette particularité d'avoir un dôme d'eau en orbite.


Quels planétoïdes ?

si je prend Encelade ou Europe la couche de glace n'est pas un dôme puisque reposant sur un Océan comme la banquise sur terre repose sur l'océan.

Les anneaux des planètes comme Saturne ... ne sont pas des dômes mais des anneaux. Et aucun, phénomène physique ne pourrait mener à la chute de la totalités des anneaux sur Saturne au mieux une roche peut elle tomber une autre être éjectée mais en aucun cas l'ensemble des anneaux.

Donc, ici , il doit y avoir une mauvaise interprétation d'un article lu , ou alors une interprétation un tantinet personnelle de chose lues qui n'ont aucune réalité.


Je pourrais proposer toute une série de bouquin de géologie qui explique comment une roche se transforme en une autre.
Comment un océan se crée. Comment des couches de sédimentation peuvent être plissée
https://www.google.fr/search?q=plissement+s%C3%A9dimentaire&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0CAcQ_AUoAWoVChMIurf__evfyAIVTD8aCh1xkQPC&biw=1459&bih=954

Le propre des sédiments et d'être malléables donc des sédiments se déformant je ne comprend pas bien ce qui est bizarre.

La glaise se déforme très bien en étant humide , l'argile aussi ... en séchant cela se durci ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Roche

Il y a confusion ou peut être méconnaissance entre les différentes forme de sédimentation ... l'argile et autre roche sédimentaire se forment dans l'élément liquide, les sédiments du pinatubo sont des centres volcaniques et les phénomènes en cause de sont pas les mêmes.

Mais, dans l'un est l'autre les vitesses de dépots ( sédimentation donc ) sont toujours des données constante et calculables.

Ce n'est pas parce que nous aurions un déluge que nous aurions plus de dépôt sédimentaire, la vitesse de sédimentation pour une roche sera toujours la même que j'ai 1 litre ou 1000 litre.

Un autre argument contredirait également l'idée du déluge L'eau est tombée uniformément sur Terre ( Théorie du Dôme ) donc à aucun moment nous n'aurions eu de phénomène d'érosion suffisant pour que les sédiments existes en telle quantité.

A moins que l'eau du dôme ne soit déjà chargée de sédiment au moment de tomber.
En tout état de cause jamais 40 jours de pluie pas plus de 40 ans n'expliquerait quoi que ce soit en terme de sédimentation.

la Seule façon d'augmenter la vitesse de sédimentation : la centrifugation.

Les charniers d'animaux en montagne ?
Bah justement non ... puisque au moment du déluge les animaux seraient vivant, ils meurent au déluge sur une surface plane ... la pression ( selon ta théorie ) mène à l'élévation des montagnes ( si j'ai bien suivi ) ...

Or le déluge à durée 40 jours (12- La pluie tomba sur la terre quarante jours et quarante nuits.)

Donc, une montagne comme le mont blanc est passé de 0 à 4800 m en 40 jours ! soit 120 m par jours soit 5 m par heures et le tout sous l'eau.

ensuite nous avons le problème des décompositions biologique .. un animal mort se décompose. La décomposition produit des gaz qui restent emprisonnée sous la peau résultat il flotte !

Donc nous avons
- comment les animaux mort sur place se retrouvent toujours sur place alors que normalement
1) il finissent par flotter
2) il sont soumis a un pression d'eau qui avance à 5 m/h ... d'autant plus que normalement ce n'est pas les derniere goutte qui provoquent cela mais bon je t'en fais cadeau.

Au final, nous avons un article qui est bien trompeur.

Il se présente sous un jour "scientifique" citant des articles qui peuvent être de qualité , qui présentent des données vraies et fiable.
Le prob est interprétatif.


Tu fais la réponse "le déluge" à eu lieu , et tu cherche les "questions" à poser pour en arriver à la conclusion.


De la même manière et dans d'autre domaine nous avons ce type d'argumentaire pour la "Théorie du Complot" , ou "Du nouvel ordre mondial" des "illuminatis" et j'en passe

Des informations qui sont exactes dans un cadre donné qui sont juxtaposée de façon à donner une autre interprétation qui sort du cadre d'étude des informations premieres ..

Cordialement

R.U.Kidding

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 292
Enregistré le: 14 Sep 2015, 07:27

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 21 Jan 2016, 10:56

Juste pour répondre à un vieux post:
Moi, je pose une question. Comment une roche (par définition solide) peut-elle plier, même sous une contrainte colossale et lente. Parlez-en à des architectes, ou des spécialistes de béton : ça casse !

Ca tombe bien je suis ingénieur civil et architecte, ça devrait le faire (bien que la personne la plus compétente en la matière serait plutôt un rhéologue)
En gros ça dépend de la pression et de la température. Plus la température augmente plus le seuil de rupture augmente, et plus pression augmente plus le seuil de ductilité diminue.
Si la roche est dans les conditions telles que le seuil de ductilité est inférieur au seuil de rupture et que les contraintes sont entre ce deux valeurs, la roche se déformera de manière plastique.
D'autre part sous une contrainte constante, il y a un phénomène de fluage. C'est pas pour rien qu'on calcule des poutres en béton pour que leur déformation soit limitée au 1/500 ou 1/1000 de la portée au cours du temps (sous charge constante)

Bref pour faire simple: oui la roche peut se déformer. Non il n'a pas fallu d'intervention divine pour que ça se passe
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes"
Philosophie Shadok

keinlezard

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3948
Enregistré le: 08 Oct 2012, 04:08

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 22 Jan 2016, 05:43

Hello,
C'est bien aussi de sortir des sujets en rajoutant une connaissance supplémentaire :) merci :)
Et pour le coup, d'avoir un spécialiste ( plus que moi en tout cas ) pour nous expliquer cela est une très bonne chose :)
finalement, je raconte pas tant d'ânerie que cela :)
et encore merci :)
Cordialement

R.U.Kidding

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 292
Enregistré le: 14 Sep 2015, 07:27

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 22 Jan 2016, 09:11

@keinlezard :hi:
Je me dis qu'un peu de rigueur dans un déluge d'âneries ne peut pas faire de tort :)
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes"
Philosophie Shadok

keinlezard

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3948
Enregistré le: 08 Oct 2012, 04:08

Message Sujet: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Titre du message: Re: Trace du déluge dans le milieu archéologique (Noé)

Message Ecrit le 22 Jan 2016, 10:42



Retourner vers Livres & Archéologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités